octobre 18, 2019

Bill Gates et le philanthro-capitalisme

Je viens de terminer la série hagiographique de Bill Gates sur Netflix qui me laisse perplexe. Je pensais que ce type était plus intelligent que la moyenne. Si certains le considèrent plus près des dieux que des hommes, j’ai au contraire le sentiment qu’il est un peu perdu dans la masse d’informations qu’il a accumulée au fil des ans en s’enfermant dans une solitude dès son plus jeune âge.

Je partage sa confiance dans la technologie pour répondre aux problèmes qu’elle a en grande partie engendrés, bien que cela heurte de front les théorèmes d’incomplétude de Gödel et le principe d’incertitude de Heisenberg qui démontrent qu’on ne peut étudier un objet avec des outils qui font partie de l’objet.

Malheureusement, lorsqu’on analyse plus à fond le fonctionnement de ses entreprises, force est de constater qu’il contribue plutôt à augmenter les problèmes qu’il s’est mis en tête de régler.

Il semble convaincu et sincère dans sa démarche. Pourtant tout son langage corporel me suggère qu’il cherche une certaine forme de rédemption sans véritable remise en question de son parcours.

La fondation Bill et Melinda Gates a été créée en 2000 dans la foulée des actions de l’Etat US contre la position monopolistique de Microsoft et ses façons discutables de se défaire de la concurrence (Netscape). Il fallait redresser l’image. L’ambition n’est rien moins que de régler des questions universelles comme l’éradication de la polio par une campagne de vaccination, la production d’énergie atomique en recyclant les déchets radioactifs ou la création d’eau potable à partir d’excréments humains.

Si ces projets se sont pour le moment tous soldés par des échecs malgré les milliards investis, la fortune de Bill Gates a presque doublé durant les dix dernières années. Car c’est là que se manifeste son intelligence opportuniste comme le démontre l’enquête du journaliste Lionel Astruc sur l’art de la fausse générosité.

Non seulement Bill Gates a fait sa fortune en rendant payant un savoir informatique du patrimoine commun et gratuit, mais surtout il l’a investie auprès des plus grands groupes transnationaux qui sont souvent à l’origine des problèmes engendrés. Coca-Cola, Monsanto, BAE systems fleuron britannique de l’armement et plus d’une trentaine de sociétés actives dans les énergies fossiles parmi les plus grandes émettrices de gaz à effet de serre, ne sont que quelques exemples qui démontrent l’incohérence de la démarche qui consiste à vouloir diminuer la pauvreté dans le monde par des placements sur fonds d’investissements qui contribuent au creusement des inégalités sociales. 

Je vous laisse vous faire une idée plus précise en visionnant le lien ci-dessus. Mais bien que j’avais déjà compris que Bill Gates était tout sauf un bénévole lorsqu’il s’est vigoureusement opposé à une taxe sur les transactions financières avec ses potes Jeff Bezos et Warren Buffet, je pensais que le type était intelligent. Cette série sur Netflix me prouve le contraire car en s’exposant ainsi il s’offre en pâture et nous démontre qu’il est bien humain, trop humain.

Catégories : Air du temps, écologie, Economie, Economie numérique, Energie, Finance, Nucléaire, Politique 830 commentaires

Commentaires

Bonjour, Le plus intéressant dans la vie de ce Monsieur, c’est, d’une part, sa femme, et, d’autre part, l’hologrammes d’authentification des produits Microsoft. Cordialement. Écrit par : Anwen 12h33 – vendredi 18 octobre 2019 Bonjour Anwen. Si je me réfère au lien qui est venu sur mon mail avec votre commentaire, livres de femmes, livres de vérités, j’en déduis que vous êtes un défenseur de la cause féministe ce qui expliquerait votre commentaire un peu énigmatique. Et pour ceux qui comme moi ne comprendraient pas j’ajouterais que ce qui vous semble intéressant dans l’hologramme de Microsoft pour la protection contre les copies, c’est la reprise de l’image d’une des pionnière de l’informatique, Ada Lovelace, et non le logiciel en tant que tel dont la finalité reste à explorer. Car les questions de propriété intellectuelle sont passablement controversées à notre époque. Quant à sa femme, je ne vois pas trop ce qu’elle a d’intéressant dans la vie de Bill Gates. Écrit par : Pierre Jenni 13h19 – vendredi 18 octobre 2019 Toutes mes félicitations pour votre large vision de Bill Gates et ses émissions. Écrit par : Marie-France de Meuron 13h25 – vendredi 18 octobre 2019 D´accord avec vous, Pierre. Mon impression est que Gates est un faible pris par le charme ensorcelant du sourire de dame fortune et qui a évité de se poser des questions sur la maniere dont son génie informatique (qui est d´ailleurs plutot commercial, l´ingénierie a l´origine du succes étant bien plus le fruit du cerveau Paul Allen) contribuait par exemple a l´efficacité du pillage de la planete par une toute petite minorité. Se faisant vieux (meme les milliardaires vieillissent et meurent) et n´ayant plus rien a souhaiter en matiere de succes matériel, il s´est enfin permis un début de réflexion mais rien qui puisse mettre en question sa part involontaire dans les grands problemes de la planete. Du caritatif de milliardaire sur le retour, as usual. Écrit par : JJ 13h57 – vendredi 18 octobre 2019 Je ne pense pas qu’il soit possible de généraliser la catégorie des « milliardaires caritatifs » même s’ils ont tous des fondations qui leurs permettent à la fois de générer de la sympathie en se rachetant une conscience et d’optimiser les déductions fiscales de leurs entreprises lucratives. D’abord ils sont peu nombreux et donc très visibles. Mais surtout ce sont des cas. Des caractères qui deviennent des modèles. Ces capitaines ont des personnalités qui illustrent de manière presque caricaturale notre époque d’individualisme exacerbé. Ils s’illustrent par leurs différences. Je ne vois pas Bill Gates comme un faible. Au contraire, j’apprécie sa curiosité infinie et je pense que vous vous trompez en pensant qu’il ne se serait pas posé de question sur la manière de ses affaires. Un type comme lui ne peut tout simplement pas ne pas poser ces questions. Où je vous rejoins cependant Jean c’est sur votre parenthèse. Je le vois vieux, vouté et voix fragile. Il me fait penser au prochain fantasme de ces messieurs, dames : l’immortalité. Écrit par : Pierre Jenni 14h30 – vendredi 18 octobre 2019 Faible il l`est, ce que montre d`ailleurs le role prédominant de sa femme dans l`attribution des fonds caritatifs. Ce genre de personnalité a toujours besoin d`une maman qui lui dit quoi faire et les femmes de riches, souvent (surtout dans la culture étazunienne), donnent la priorité au matériel. Écrit par : Jean Jarogh 17h00 – vendredi 18 octobre 2019 Peut-être Jean, mais qu’est-ce que ça apporte au débat ? Je me fous de savoir qui porte la culotte. Écrit par : Pierre Jenni 17h14 – vendredi 18 octobre 2019 Seulement pour dire qu`il ne faut pas attendre de grandes choses de Gates. Comme on dit, la plus belle femme du monde ne peut donner que ce qu`elle a. Écrit par : Jean Jarogh 17h19 – vendredi 18 octobre 2019 Ben… c’était un peu le but de ce billet, non ? Et puis la femme… franchement ? On en fait pas un peu trop avec cette différence ? Melinda est de la même trempe. Je peine à suivre ceux qui se lancent dans des considérations de genre. Je nous vois tous comme des humains avant les divisions infinies qui nous séparent. Écrit par : Pierre Jenni 17h24 – vendredi 18 octobre 2019 Des fondations pour dominer l’humanité. Elles sont partout exemptées d’impôts. ONG et marché du bénévolat. (on en reparlera à l’occasion) Bill Gates, pour moi, son profil correspond à celui d’un anarchiste (sans discipline idéologique ni déontologie), son goût pour l’opportunisme sans entrave fait qu’il ne devrait pas inspirer confiance, surtout si on est appelé à collaborer avec lui. C’est un marchand avant tout. Le propre des anarchistes, en économie, est de devenir, sur le tard, des libertaires, puis des libertariens,… On observera que le trait de non discipline idéologique ressort à tous les stades de son histoire. Son idéal avoué ou non avoué serait de n’avoir jamais de compte à rendre et que la boussole de sa vie soit lui-même. Sa personne. Avant lui, dans son pays, les exemples de fondations qui font du fric foisonnent, c’est aussi une assurance-vie prospérité-postérité pour ceux qui ont gravité autour du pouvoir étatique et oligarchique. Aux USA c’est presque un tradition tacitement instituée. Toute une constellation d’ONGs aime leurs généreuses retombées. Ce qui n’est pas encore le cas en Suisse, Mais nous aurons un cas qui fera parler de lui à cette prochaine décennie. Celui qui a bien compris cela, je tais son nom, est à l’œuvre et il est très discret. A ce stade de l’embryon en croissance, ce n’est pas encore visible. Les Cracs médiatiques n’y voient encore rien ou alors ils ont la consigne de ne pas voir. Les fondations n’ont jamais eu, à mon avis, une conception philanthropique, elles sont un mélange de gros donateurs intéressés, de petits donateurs institutionnels, de particuliers qui s’achètent bienséance et bonne conscience etc. et de l’autre côté, des fondateurs. De véritables empires industriels et financiers,. Ils investissent pour une couverture publicitaire-médiatique largement globale et planétaire jamais dépourvue d’opérations d’envergure pour des retours attendus non moins conséquents. Donc, sur le tard, Bill Gates, interlocuteur majeur et privilégié face à son gouvernement national, veut maintenant une dernière auréole – un Panthéon – avant de quitter ce monde. Ce n’est pas tant les droits de l’homme ni l’état sanitaire des peuples qui l’ont préoccupé. Pour cela il y a les ONG, mains bénévoles et leurs magnats accrédités par les institutions internationales -phares qui font le boulot. Rétrocéder un peu d’argent pour cette soif d’humanité et pour que besognes soient accomplies est la moindre des concessions après les promesses faites sur les toits. Crument dit, l’humanité est visée comme un réservoir de consommation. on lui vend le confort de l’âme avant le nécessaire à la survie. En effet, son image ci-dessus, est impressionnante tant dans son expression que pour son vieillissement (à moins qu’il soit octogénaire). Un vrai créateur vieillit beaucoup plus lentement. Bill Gates aurait-il manqué de perspective et de projets technologiques ou scientifiques pour voir sa vie se buter sur le mur de l’immense marché dont il n’est qu’une pièce du Lego qui évoluera sans lui? A-t-il le sentiment d’avoir été, toute sa vie, un imposteur. un receleur, un usurpateur sans scrupule dans ce domaine? Il y a un terme très prisé par l’élite suisse pour dire qu’elle n’a pas de génie ni sciences: elle se dit qualifiée pour être des « Facilitateurs ». Pour ne pas dire ni producteur ni créateur de biens mais du très Commercial. On Sait manier (manipuler) et Vendre! Bill Gates a su vendre! Écrit par : Marlene Dupraz 18h15 – vendredi 18 octobre 2019 Merci Marlene Dupraz d’amener de l’eau à mon moulin et partager mes questionnements. Écrit par : Pierre Jenni 18h24 – vendredi 18 octobre 2019 Juste une question à Marlene Dupraz: quels sont les fondements de vos postulats, de quelles sources et location? Merci de nous les fournir. Écrit par : divergente 20h09 – samedi 19 octobre 2019 2013… https://www.terraeco.net/Pourquoi-la-fondation-Gates,52399.html https://www.grain.org/article/entries/5076-comment-la-fondation-gates-depense-t-elle-son-argent-pour-nourrir-le-monde Écrit par : BreakingNews 19h54 – vendredi 18 octobre 2019 2007…. pas mal le coup des vaccins au Nigeria https://www.courrierinternational.com/article/2007/02/01/les-etranges-placements-de-la-fondation-gates Pour la route La roue est inventée dans le monde sumérien, au sud de la Mésopotamie, entre le Tigre et l’Euphrate, probablement vers 3500 avant notre ère Écrit par : BreakingNews 20h10 – vendredi 18 octobre 2019 Merci à BreakingNews pour ces liens très complets qui confirment un sentiment. Écrit par : Pierre Jenni 21h25 – vendredi 18 octobre 2019 Pourquoi mêler le théorème d’incomplétude de Gödel et le principe d’incertitude de Heisenberg à votre analyse, par ailleurs très intéressante ? C’est devenu une sorte de mode intello de les mentionner hors de leurs champs stricts d’application: le formalisme de la logique mathématique pour le premier, le domaine quantique pour le second. Mais, sorti de ces domaines étroits, rien ne permet de les resservir à toutes les sauces, aucune généralisation n’ayant de sens, même pas philosophique… Écrit par : Bernard Catherinet 22h02 – vendredi 18 octobre 2019 Oui Bernard, vous avez raison. Je ne devrais pas céder à cette tentation. Ce d’autant plus que je n’y comprend pas grand-chose. Cependant, j’observe une lutte intestine dans l’interprétation de ces découvertes et j’ai été pour le moins surpris d’observer une certaine frilosité de la part d’éminents spécialistes comme Alain Aspect à mettre en avant ses sentiments à ces sujets. J’ai la bizarre impression que dans ce milieu on apprécie peu la spéculation. Mais comme les axiomes font défaut, ou ne remplissent plus leur mission, certains chercheurs éprouvent le besoin d’explorer des territoires moins formels. Quoi qu’il en soit, si je me suis permis d’évoquer ces principes, ce n’est pas par mode mais parce que les expériences ont permis de démontrer que le simple fait d’observer un phénomène contribue déjà à le transformer. Bien que les lois de l’intrication quantique aient été découvertes il y près de 100 ans déjà, et que les expériences qui ont permis de les prouver n’ont été réalisées que vers la fin du siècle dernier, peu sont ceux qui aujourd’hui comprennent les implications de la réalité quantique qui ne s’expriment qu’au niveau de l’infiniment petit. Et encore moins ceux qui font le pas d’envisager que si ces comportements sont possibles au niveau atomique alors ils doivent bien avoir un impact sur des structures plus conséquentes comme les cellules qui constituent nos corps. Bref, ce que je voulais suggérer du haut de mon incommensurable ignorance, c’est qu’il est pour ainsi dire impossible d’étudier valablement un objet si nous n’avons pas la possibilité de nous extraire du champ d’investigation. En l’occurence, et par transposition, il me semble pour le moins difficile d’analyser objectivement l’impact de la technologie en utilisant la technologie. J’aurais dû m’abstenir de glisser cette parenthèse qui n’apporte pas grand-chose au débat. Si ce n’est la relativisation de la perception et de nos moyens d’expliquer le monde. L’idée est d’encourager les curieux à prendre connaissance des ces expériences qui, à mon humble avis, permettent de relativiser considérablement nos conclusions hâtives dans bien des domaines. Écrit par : Pierre Jenni 22h21 – vendredi 18 octobre 2019 « ont permis de démontrer que le simple fait d’observer un phénomène contribue déjà à le transformer. » Oh la belle idée reçue. Montrez-moi un exemple svp. Parce qu’à observer un typhon ou une avalanche de trop près, c’est vous qui risquez d’être définitivement « transformé ». Écrit par : Daniel 23h27 – vendredi 18 octobre 2019 Je reconnais bien là votre réalisme Daniel. Mais ce que j’évoque ici se passe au niveau des particules et des ondes, soit dans l’infiniment petit. L’expérience du chat de Shchoedinger n’a toujours pas mis les physiciens d’accords et pourtant les découvertes des états superposés de la physique quantique permettent déjà des applications dans de nombreux domaines. On parle bientôt d’une révolution informatique qui permet aux Qbits d’être à la fois des 1 et des 0. Mais bon, comme je le relève dans mon commentaire, j’aurais mieux fait d’éviter cette digression dans un domaine qui m’échappe complètement. Voilà ce que c’est que de faire le malin avec des bribes d’informations moissonnées de ci, de là. Je n’ai que la monnaie de ma pièce. https://fr.wikipedia.org/wiki/Chat_de_Schrödinger https://fr.wikipedia.org/wiki/Intrication_quantique Écrit par : Pierre Jenni 09h40 – samedi 19 octobre 2019 Bien que je n’aie pas un esprit de matheux, je suis fasciné par ces questions de mécanique quantique. J’ai eu l’occasion d’assister il y quelques années à une conférence à Uni Dufour ou Alain Aspect, le physicien qui a pu prouver la non localité par l’expérience dans les années 90 suggérait timidement la possibilité évoquée par certains de ses collègues de la théorie dite des « cordes » qui validerait l’existence de plusieurs univers superposés. Il ne s’est alors pas trop mouillé car les autres spécialistes autour de la table faisaient partie de ceux qui se moquent de cette approche. Si je suis pareillement fasciné par ces recherches, c’est parce que je suis entré en contact à l’âge de 19 ans avec les travaux de Mère à Pondicherry qui ont sérieusement impacté mon parcours. Lorsque j’ai appris que deux particules envoyées à plus d’un kilomètre de distance l’une de l’autre pouvaient instantanément être transformées sitôt que l’on touchait à l’une d’elles, j’ai compris que le don d’ubiquité n’était pas un fantasme. Et du coup, je mesure l’état de notre ignorance. C’est pourquoi je souris souvent en vous lisant Daniel, car vous êtes un digne successeur de Thomas, ou même d’Einstein qui ne pouvait accepter l’idée, prouvée aujourd’hui, de ce qu’il appelait l’effet fantôme. Écrit par : Pierre Jenni 10h00 – samedi 19 octobre 2019 Le 21. siecle sera-t-il cantique (Malraux) ou quantique ? Zatizeukouechtionn.. Écrit par : JJ 11h36 – samedi 19 octobre 2019 On sait maintenant que la lumiere (photon) est a la fois corpuscule et onde. Or, a l´évidence, la matiere ne peut etre a la fois corpusculaire et ondulaire… sauf si, fondamentalement, elle est en fait de l´information. Pour qu´il y ait information (signifiant), il faut qu´il y ait signification (signifié)… autrement dit, il faut une intelligence, un observateur. Celui que l´on nomme Dieu est-il l´observateur primordial ? Voila le theme du prochain séminaire organisé par Ignaz le moyne des sables et le dr Zinzin dans le cadre bucolique de l´asile de fous du bord du monde. Monde qui lui-meme, rappelons-le, n´est qu´une histoire de fous. Écrit par : JJ 11h53 – samedi 19 octobre 2019 Je suggère d’envoyer à tous les participants les inestimables contributions de Mario à ce sujet. Je vous rappelle que j’ai fait sa connaissance par hasard en publiant son dialogue avec Dieu qui me semble une bonne base pour les prometteuses discussions qui se tiendront à ce séminaire. https://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/04/22/dialogue-avec-dieu-283517.html Écrit par : Pierre Jenni 12h40 – samedi 19 octobre 2019 J`en toucherai un mot a l`organisatrice du séminaire, la sémillante Marguerite, archi-bibliothécaire de l`asile Zinzin. Écrit par : Jean Jarogh 12h58 – samedi 19 octobre 2019 Je viens de recevoir par express interdimensionnel la réponse de dame Marguerite qui me fait part de sa désolation infinie de ne pouvoir inviter notre ami Mario pour ce séminaire car seuls deux billets étaient réservés a notre misérable dimension -la dimension merdophage- et ils ont été attribués en tres haut lieu a deux spécimens tres représentatifs de icelui, l`un étant le sieur Corto de Lingua Viperae, l`autre messire Donald Trompe de Blanc Castel. Dame Marguerite a nonobstant d`ores et déja réservé un billet pour Mario et un autre pour vous-meme mon cher Pierre dans le cadre du prochain séminaire métadimensionnel dont le theme sera « Faut-il une traversée du lac avec ou sans voie réservée a la Sainte Trinité ? ». Écrit par : Jean Jarogh 13h17 – samedi 19 octobre 2019 « Merci Marlene Dupraz d’amener de l’eau à mon moulin et partager mes questionnements. » Une vieille connaissance, Pierre ? Écrit par : Chuck Jones 14h02 – samedi 19 octobre 2019 Pas que je me souvienne… Écrit par : Pierre Jenni 14h03 – samedi 19 octobre 2019 « Avant lui, dans son pays, les exemples de fondations qui font du fric foisonnent, … » « Ce qui n’est pas encore le cas en Suisse, Mais nous aurons un cas qui fera parler de lui à cette prochaine décennie. Celui qui a bien compris cela, je tais son nom, est à l’œuvre et il est très discret. » (Marlene Dupraz) « Nous aurons … », futur incertain ou futur garanti ? J’adore ces jeux de quizzzzz TéVévisuels sur la chaîne du blog de Pierre !!! Spéculons, spéculons …. voyons voyons … que dit le google des hôôÔôôtes de mes bois ? Karel Komarek ? David Markus ? Écrit par : Chuck Jones 14h37 – samedi 19 octobre 2019 Incidemment, je trouve que « Le philanthro-capitalisme », le socialisme des milliardaires évadeurs du fisc et des capitaux quantiques farceurs voyageurs (ils adorent disparaître avant de réapparaître plus tard ailleurs), est un excellent titre de billet et de sujet ! Je suis toute vue (ou toute rétine) pour lire les invités de Pierre ! Écrit par : Chuck Jones 14h44 – samedi 19 octobre 2019 Merci pour cet article très complet. Écrit par : MARIYA 15h59 – samedi 19 octobre 2019 Pour des informations plus complètes, merci de vous référer aux liens proposés par Breaking News dans les commentaires plus haut. Écrit par : Pierre Jenni 16h10 – samedi 19 octobre 2019 Pour des informations plus complètes, merci de vous référer aux liens proposés par Breaking News dans les commentaires plus haut. Écrit par : Pierre Jenni 16h13 – samedi 19 octobre 2019 Encore une fois, j’ai l’impression que personne ne comprend, Bill Gates n’a pratiquement rien inventé, à la base, il y a un processeur de la famille 8086 de intel développé en urgence pour des besoins militaires, ensuite, ils ont chercher le système le moins performant pour l’imposer aux populations. Ils ne voulaient surtout pas que les populations civiles possèdent des pouvoir de calcul trop performants, c’est pas plus compliqué ! Les structures UNIX existaient bien avant, leur fonctionnement est moins compliqué et elles permettent des performances 100 fois supérieurs ! Écrit par : Corto 17h02 – samedi 19 octobre 2019 Ecoute moi bien Corto. J’en ai assez de ta suffisance. Alors si tu veux continuer à venir alimenter le débat fais preuve d’un minimum d’humilité et surtout de cohérence. On se fout de ta science à deux balles, de ton savoir universel. Si encore tu nous expliquais comment Bill Gates à piqué les bonnes idées à ses copains, là on serait dans le sujet. Mais il faut que tu viennes nous asséner ta bible sans même nous donner le mode d’emploi. Lorsque tu parles de besoins militaires et de gens qui veulent imposer dieu sait quoi, donne des sources, propose des liens qui nous permettent de comprendre de quoi tu parles. Sinon, ferme là ! Écrit par : Pierre Jenni 17h07 – samedi 19 octobre 2019 Billa Gates n’a en réalité piqué les idées de personnes, car « ses » idées étaient toutes plus pourries que les autres, c’est pour cette raison que son système a été commercialisé ! Écrit par : Corto 17h13 – samedi 19 octobre 2019 Pierre, tu devrais le savoir, c’est de plus en plus difficile de fournir des liens dans l’océan de propagande déversée sur le net, je te parle de vécu, il y aura bien d’autres blogeurs connaisseurs qui vont confirmer ce que j’ai écrit et non pas des simples anti-américains crasses qui utilisent eux-mêmes des ordinateurs et systèmes d’exploitations « made in USA » !!!! Écrit par : Corto 17h38 – samedi 19 octobre 2019 Ce qu’il faut comprendre dans cette affaire, c’est que le génie (seul) qui a développé le langage assembler de la famille x86 était seul et qu’il a développé un assembleur qui n’a encore jamais généré d’erreur et dieu sait si ce processeur a été utilisé, attention, je ne parle pas des couches inférieur comme le DOS de Bill Gates ou autres interfaces développées plus tard, je parle du langage assembleur de ce processeur ! C’est pratiquement l’unique assembleur développé pour un processeur qui n’a jamais planté ! C’est pour cette raison que les américains n’autorise que ce processeur et son assembler dans les applications dédiées à certaines applications aéronautique et médicales !! Écrit par : Corto 17h11 – samedi 19 octobre 2019 Bon, je publie. Par compassion. Mais je pense que personne ne comprend de quoi tu causes. Écrit par : Pierre Jenni 17h13 – samedi 19 octobre 2019 Ce que je veux dire, c’est que l’avantage de ce processeur, c’est de permettre à des applications développée en langage assembleur sans jamais se planter, en fait ce processeur a été développé pour la production des premiers missiles cruiser, il ne se plante jamais grâce au génie de son assembleur, mais il est limité dans ses performances à cause de son architecture sérielle et il a coûté très cher en développement, raison pour laquelle les ricains l’ont choisit pour le peuple et éventuellement pour ses ennemis, mais à la base ce processeur est un fiasco, mais un fiasco qui a rapporté des centaines de milliards de dollars ! Écrit par : Corto 17h31 – samedi 19 octobre 2019 Pierre, tu l’as dit ; « je ne connais rien dans l’informatique », ne parle pas de suffisance parce que copie les ragots publiés par la NSA ! Toutes ses histoires finissent que les systèmes microsoft actuels sont en fait des systèmes UNIX, actuellement que ce soient su MAC ou PC, les systèmes d’exploitations n’ont plus rien à faire avec les premiers systèmes développés par Bill Gates, c’est du LINUX ou du UNIX (pratiquement identiques) ! J’ai travaillé dans l’implantation de solutions dédiées à partir de processeurs « câblés » dès les années 80, et personne n’a jamais utilisé des système Von Newman dans ces développements depuis le début des développements dédiés à des solutions peux gourmandes en temps et en énergie, c’est le système parallèle et RISC qui sont privilégiées tant dans l’industrie que dans les applications plus complexes, la technologie x86 était uniquement utilisée dans certains domaines dans les années 70 pour finir dans les ordis des amateurs qui ont transpirés des seaux entiers suites aux conneries de Bill ! D’où le génie américain de rentabiliser un produit déjà dépassé le jour de sa création !!! Personne n’avait intérêt de donner à la population des machines trop performantes, Gates l’a rendu possible. C’est ma version, si tu n’es pas d’accord, vient avec des arguments !!! Écrit par : Corto 17h25 – samedi 19 octobre 2019 Et l`ordinateur quantique comme celui développé par IBM par exemple, qu`en dites-vous Corto ? Écrit par : Jean Jarogh 19h04 – samedi 19 octobre 2019 Silence, puis insultes et ensuite censure ! Pas compliqué dans le fond !! Écrit par : Corto 17h51 – samedi 19 octobre 2019 « Les fondations n’ont jamais eu, à mon avis, une conception philanthropique … Ils investissent pour une couverture publicitaire-médiatique » (Marlene Dupraz) Pour un -remplissage- … un remplissage de votre espace auditif et visuel … que vous ne pouvez plus consacrer à autre chose, et pour éviter que d’autres l’occupent pour parler de choses plus importantes, et avec plus de détails, ce qui prend plus de temps à exprimer, et plus d’efforts pour garder l’attention de ceux que ça intéresse de continuer à s’intéresser au détail du détail et éviter de les lasser avec ce que leur apparaît comme de la récursivité, un sentiment similaire à la lassitude causée par la répétition. En fait, après un peu de réflexion, je crois bien que « couverture » et « remplissage » pour parler de « publicitaire-médiatique », s’ils ne sont pas synonymes, ou de nature différente, sont en fait complémentaires. Par exemple, pour ne pas laisser quelqu’un entendre ce qui se passe, on peut soit leur couvrir les oreilles, soit les leur remplir. https://www.familyhandyman.com/wp-content/uploads/2017/06/FH02DJA_HEAPRO_01-2-1.jpg Auto-explicatif … https://pksafety.com/content/images/sound-advice-earmuffs-for-kids/Baby-Headphones-600px-New.jpg Subliminal … https://www.youtube.com/watch?v=cQCQRLA05AA Sublime … https://www.youtube.com/watch?v=ZBImeZn9zWg Supraliminal … https://www.youtube.com/watch?v=5bgEHAKcG9k Tranceliminal … https://www.youtube.com/watch?v=0ZXDFLPqkf0 Infraliminal … https://www.youtube.com/watch?v=YF88rF65l1E Sophroliminal … https://www.youtube.com/watch?v=DLfIKCF2WyE Écrit par : Chuck Jones 18h57 – samedi 19 octobre 2019 Dites-moi Chuck, comment puis-je savoir si un vinyle a été pressé à partir de bandes originales et non simplement de fichiers compressés ? Ma fille m’a offert une compilation de Marron 5 qui est presque pire qu’en CD. Écrit par : Pierre Jenni 22h11 – samedi 19 octobre 2019 Donc, en conclusion je dirais simplement que Gates était et reste un con, mais ne s’adressait-il pas à des plus cons que lui ? That is the question ! Maintenant, ça continue, même le savant Pierre confirme que Gates serait philantrope alors qu’il n’a jamais fait autant de fric qu’avec ses campagnes de vaccinations dans les pays du tiers-monde ! Écrit par : Corto 19h23 – samedi 19 octobre 2019 « ne sont que quelques exemples qui démontrent l’incohérence de la démarche qui consiste à vouloir diminuer la pauvreté dans le monde par des placements sur fonds d’investissements qui contribuent au creusement des inégalités sociales » En effet et GE hoste nombre de telles fondations de richesses en mains de familles- Je peux en témoigner, pour y avoir travaillé, en administrateur des fonds etc. Fondation danoise. Sauf que. Ceci étant dit, quid du reste (business d’une fausse éthique entretenue sur terrain etc) et de l’évasion fiscale via lesdites fondations? Écrit par : divergente 19h45 – samedi 19 octobre 2019 Disons que la « fondation » Gates reçoit des milliards pour tester des vaccins sur des bébés de pays pauvres, très pauvres ! Écrit par : Corto 21h38 – samedi 19 octobre 2019 C’est d’ailleurs uniquement pour ce genre de « raison » que Gates soutient autant la bande d’escrocs de la mère Clinton et Obama ! Écrit par : Corto 21h52 – samedi 19 octobre 2019 Gonna delete all of you fucking bastards !!! Écrit par : Gill Bates 22h37 – samedi 19 octobre 2019 « Billa Gates n’a en réalité piqué les idées de personnes » (Corto) Si, il a « piqué » les sources du Basic de DEC. Il l’a avoué. « And DEC was very much the up and coming company in computers. People were doing great peripherals to hook-up to these things. They were doing some awfully good system software. The BASIC they did which we got ahold of the BASIC source code and enhanced it quite a bit was great. » https://web.archive.org/web/20041119065745/http://www.americanhistory.si.edu/csr/comphist/gates.htm Écrit par : Chuck Jones 23h08 – samedi 19 octobre 2019 « Si, il a « piqué » les sources du Basic de DEC. Il l’a avoué. » Piquer des sources, n’est pas piquer des idées, dans ce sens il n’a pas que piqué les sources du basic DEC ! Écrit par : Corto 10h52 – dimanche 20 octobre 2019 Voilà qui complète admirablement le tableau. Cet interview a été fait en 2000 et semble s’être incrusté dans la mémoire de BG car on retrouve tous les éléments historiques dans la série de Netflix. Et quant on sait comment fonctionne la mémoire… Écrit par : Pierre Jenni 10h56 – dimanche 20 octobre 2019 « Ce qu’il faut comprendre dans cette affaire, c’est que le génie (seul) qui a développé le langage assembler de la famille x86 était seul et qu’il a développé un assembleur qui n’a encore jamais généré d’erreur » (Corto) « Bon, je publie. Par compassion. Mais je pense que personne ne comprend de quoi tu causes.  » (Pierre) Hélas … (soupir) … De quoi occuper Corto un petit moment … par compassion (soupir) … https://www.blackhat.com/docs/us-17/thursday/us-17-Domas-Breaking-The-x86-ISA.pdf https://github.com/xoreaxeaxeax/sandsifter Écrit par : Chuck Jones 23h15 – samedi 19 octobre 2019 Bon là j’avoue que ça me dépasse complètement. Mais j’imagine que c’est destiné au pro qu’est Corto. Tout de même inquiétant pour le peu que j’en ai compris. Écrit par : Pierre Jenni 10h54 – dimanche 20 octobre 2019 « Dites-moi Chuck, comment puis-je savoir si un vinyle a été pressé à partir de bandes originales et non simplement de fichiers compressés ? » (Pierre) Question très difficile. Faut aller à la source. Quel alboum-boum ? http://dr.loudness-war.info/album/list?artist=maroon+5&album= Écrit par : Chuck Jones 01h00 – dimanche 20 octobre 2019 Quelle source ? Sur le lien que vous me proposez j’observe que ce sont bien des fichiers compressés lossless. Je ne sais même pas comment on enregistre les bandes originales de nos jours. J’imagine qu’il n’y a plus de bandes. Je ne trouve rien sur les cinq albums qui m’indique quoi que ce soit à ce sujet. A quoi sert de se procurer une oeuvre en vinyle si c’est pour avoir la même chose qu’en fichier numérique avec les défauts du vinyle ? Je pensais que la résurrection du vinyle était directement liée à la qualité exceptionnelle du son analogique et des enregistrements originaux. Je m’attendais à trouver un label qui confirme ces origines. Et qu’en est-il des oeuvres du siècle dernier ? Les trouve-t’on en enregistrements originaux où ce ne sont que des copies numérisées qui nous cassent littéralement les oreilles. Écrit par : Pierre Jenni 10h48 – dimanche 20 octobre 2019 C’est très simple, le passage par la digitalisation détruit les harmoniques naturelles du son, pas toutes les harmoniques mais la plupart, pour cela il faut un analyseur de fréquences et une référence non digitalisée, ensuite, il n’y a plus qu’à comparer les résultats. Bon, je dis que c’est simple, mais il faut un peu de matos, mais maintenant ces analyseurs existent avec des sondes pour PC, quelques centaines de dollars ! Écrit par : Corto 10h56 – dimanche 20 octobre 2019 Mais je me fous d’avoir un analyseur. Mes oreilles suffisent largement. Ce que je demande c’est : Peut-on trouver des enregistrements originaux qui restituent toutes les harmoniques de nos jours ? Écrit par : Pierre Jenni 11h01 – dimanche 20 octobre 2019 Pierre, au niveau des enregistrements, les bons studios utilisent des convertisseurs très performants, sur leurs enregistrements, on peut dire que la qualité est proche de la perfection, le problème vient du support de commercialisation des CD, au niveau des CD, la qualité n’est plus la même que sur les données qui sortent des convertisseurs des studios, de plus, lorsqu’un « pirate » ou autre, obtient ses « matrices » à partir d’un CD pour en faire un vinyle, ils n’utilisent pas toujours de très bon lecteurs CD, le tout donne un résultat plus que médiocre. Le principale problème dans la captation des sons avec du digital, c’est la conversion des basses fréquences, car lorsque l’on transforme de l’analogique en digital, ça se passe par des convections X- Y, ce qui fait des escaliers dans les courbes, alors ils ont développés des systèmes antialiasing, cependant ces derniers génèrent souvent plus de distorsions que les données originales. Il faut savoir qu’un bon lecteur CD pour coûter plus de 10’000.–, c’est ça le ridicule dans cette affaire de musique digitale ! Écrit par : Corto 11h10 – dimanche 20 octobre 2019 Non Pierre, encore une fois tu m’attaques, c’est ainsi que tu peux marquer ta soumission au système, tu as écrit : « comment puis-je savoir si un vinyle a été pressé à partir de bandes originales et non simplement de fichiers compressés ? » (Pierre) » « comment puis-je savoir » ne veut pas dire « Mais je me fous d’avoir un analyseur. Mes oreilles suffisent largement. » Non tes oreilles ne peuvent confirmer que c’est à cause d’une digitalisation que le son est corrompu, tes oreilles peuvent remarquer des différences, mais pas de savoir si c’est à cause d’une digitalisation !!! Écrit par : Corto 11h14 – dimanche 20 octobre 2019 La vous marquez un point, Corto. Écrit par : Jean Jarogh 11h45 – dimanche 20 octobre 2019 Mais pas du tout. Ma question est pourtant simple et je vous invite Jean et Corto à me relire sans déformer mes propos : « Mais je me fous d’avoir un analyseur. Mes oreilles suffisent largement. Ce que je demande c’est : Peut-on trouver des enregistrements originaux qui restituent toutes les harmoniques de nos jours ? » Écrit par : Pierre Jenni 11h52 – dimanche 20 octobre 2019 Non, Pierre, encore une fois, ta question était : « comment puis-je savoir si un vinyle a été pressé à partir de bandes originales et non simplement de fichiers compressés ? » (Pierre) » Écrit par : Corto 12h17 – dimanche 20 octobre 2019 Non Pierre, aurais-tu même les oreilles d’un âne, cela ne suffirait pas !! Écrit par : Corto 12h20 – dimanche 20 octobre 2019 C’est peu-être pour cette raison que les humains ont inventés les analyseurs de spectre avec mémoire avant d’avoir inventé les CD !!! Ils n’ont pas tous de très grandes oreilles !!!! Écrit par : Corto 12h28 – dimanche 20 octobre 2019 Dans un commentaire publié avant-hier samedi 19 octobre à 21h50 sur le blog de Mme Marie-France de Meuron (voir http://mfmeuron.blog.tdg.ch/archive/2019/10/18/bedouins-expulses-301577.html?c), M. Maurice Jaccard, employant à cette occasion le pseudonyme «Myriam», a écrit : “j’étais dans les services de renseignements de Tsahal et je peux vous affirmer que sans la participation des bédouins Israël n’aurait jamais remporté aussi facilement les guerres de 67 et de 73.” Le fait que Maurice Jaccard ait été (et soit probablement toujours) un agent des services de renseignements de l’armée israélienne, sans parler du fait et qu’il est peut-être (probablement) un agent double (ou triple), expliquerait-il le fait que, manifestement, M. Pierre Jenni ne contrôle pas la situation, lui qui vient coup sur coup de refuser de publier trois de mes commentaires, tous relatifs au soi-disant Corto? Écrit par : Mario Jelmini 12h40 – dimanche 20 octobre 2019 Correction: lire « hier samedi » au lieu de « avant-hier samedi ». Écrit par : Mario Jelmini 13h21 – dimanche 20 octobre 2019 Mais pourquoi abandonner un si bon sujet que Bill Gates ? Écrit par : Corto 12h43 – dimanche 20 octobre 2019 Chuck faisait allusion au basic DEC : https://www.youtube.com/watch?v=uepU_gTkMFY Je n’ai pas connu cette période, mais c’était du lourd !!! Écrit par : Corto 12h50 – dimanche 20 octobre 2019 Sauf erreur, c’était avant les décimales et les fractions ? Écrit par : Corto 12h55 – dimanche 20 octobre 2019 Ca doit être l’heure où Pierre sort ses graines germées du frigo et verse son kambuchai dans une carafe garantie sans métaux lourds ! Allez, lâche toi, va te payer une grosse entrecôte bien grasse avec des frites faites à l’huile de palme ! Écrit par : Corto 12h58 – dimanche 20 octobre 2019 Voyez Corto, quand vous voulez. L`humour, yaksadvré meme quand ca décape un peu. Écrit par : Jean Jarogh 14h40 – dimanche 20 octobre 2019 PUB !!! (gratuite): Ah les frites du Belga (rue Dancet 5.)… avec des boulettes de viande sucrée-salée et une bouteille de Chimay Bleue c`est quasiment le nirvana. Devriez essayer, Pierre. Écrit par : Jean Jarogh 14h48 – dimanche 20 octobre 2019 Mario, parlez nous de l’année 2016 ? Écrit par : Corto 13h06 – dimanche 20 octobre 2019 « Je ne sais même pas comment on enregistre les bandes originales de nos jours.  » Ben … vu que souvent y’a plus de « bandes », y’a plus grand monde qui se pose la question, ce qui rend les chances de trouver quelqu’un qui comprend la question plutôt minces. « Mais je me fous d’avoir un analyseur. Mes oreilles suffisent largement. Ce que je demande c’est : Peut-on trouver des enregistrements originaux qui restituent toutes les harmoniques de nos jours ? » (Pierre) Oui, mais faut les faire soi-même. Alors … y’a le direct sur vinyl … https://www.youtube.com/watch?v=sBj2oZ0Viu8 https://www.youtube.com/watch?v=AEbnB7vMUf0 Et puis y’a aussi le direct sur SD: https://www.sweetwater.com/store/detail/Model24–tascam-model-24-mixer-interface-recorder Pour savoir quelles fréquences sont effectivement arrivées sur le premier support de stockage. Parce que ces fréquences n’ont pas toutes la même énergie à la source, ne voyagent pas toutes à la même vitesse dans le temps et l’espace, ne se dissipent de la même façon selon la matière à travers laquelle elles se propagent, et ne se reflectent pas de la même façon, ni sur les surfaces externes qu’elles rencontrent, ni sur les surfaces internes dans lesquelles elles peuvent s’engouffrer, par exemple dans le crâne de Corto ou le mien. https://www.observatoire-sante.fr/wp-content/uploads/2018/03/acouphenes.jpg Écrit par : Chuck Jones 13h40 – dimanche 20 octobre 2019 Voilà qui ne me rajeunit pas avec ma MACKIE 16 https://reverb.com/fr/p/mackie-cr1604-vlz Écrit par : Pierre Jenni 14h56 – dimanche 20 octobre 2019 Et dire que le sage Diogène avait jeté son écuelle ! Écrit par : Corto 15h18 – dimanche 20 octobre 2019 Perso, je possède deux tables Sonosax et une table 16 canaux Studer ! Et une douzaine de micros Schoeps, tout cela en écoutant le concerto N°2 de Brahms interprété par Baremboim sur ma TD124 avec bras SME 3012 et cellule Ortofon Moving coil SPU, je ne vais faire envie avec mon préampli et ampli, ni avec mes HP !! Écrit par : Corto 15h30 – dimanche 20 octobre 2019 Je me marre. La TD 125 avec bras SME. Le grand luxe de l’époque qui n’a visiblement plus rien à voir avec ce qu’on voit notamment sur les liens que nous propose Chuck. Je vais te faire pâlir de jalousie Corto. Car je fonctionne avec un ampli Plinius SA 100 et deux paires d’enceintes rigoureuses, les incontournables Dynaudio et une paire de Tannoy qui sont des références. Mais bon, on est pas dans une concours, ou bien ? Et c’est pas pour nous rajeunir.. Écrit par : Pierre Jenni 16h52 – dimanche 20 octobre 2019 Tu parles !, t’as vu le prix d’une TD124 sur Ebay ! Disons que si les prostituées sexagénaires pratiquaient les mêmes tarifs, la caisse AVS feraient des bénéfices ! Écrit par : Corto 17h42 – dimanche 20 octobre 2019 « Peut-on trouver des enregistrements originaux qui restituent toutes les harmoniques de nos jours ? » Ben … c’est difficile. Le problème c’est pas les appareils. Le problème c’est le choix ou l’ignorance des robots biologiques interventant dans la chaîne de fabrication du support enregistré. Mais y’a de l’espoir. https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_du_volume https://en.wikipedia.org/wiki/Loudness_war Écrit par : Chuck Jones 15h42 – dimanche 20 octobre 2019 Fascinant ! Merci Chuck. J’ai produit en 2001 un CD dans lequel j’ai abusé des basses au mastering. Nous avons fait ça en 16 bits. Personne, ou presque, ne daigne porter un oreille à cette production qui a été réalisée avec des musiciens de qualité du terroir, aucune radio, ou presque, n’a estimé que c’était digne d’être publié. Je vous laisse seul juge. http://www.hey-taxi.com Écrit par : Pierre Jenni 16h47 – dimanche 20 octobre 2019 Dites-moi Pierre, si je peux me permettre, vous qui connaissez Geneve comme votre poche, pensez-vous qu`il existe un endroit ou il soit possible de parquer quelques jours en sécurité sans que ca coute un saladier? Écrit par : Jean Jarogh 16h08 – dimanche 20 octobre 2019 Oui. Chez moi. Et ce serait avec plaisir. Mais je m’interroge… Un mec qui peste sur la bagnole viendrait-il de Hongrie en caisse pour passer quelques jours à Genf ? Écrit par : Pierre Jenni 16h37 – dimanche 20 octobre 2019 Chez vous ce serait vraiment sympa mais malheureusement ce n`est pas moi qui voyage. Pas cette fois. Écrit par : Jean Jarogh 16h56 – dimanche 20 octobre 2019 Ma proposition ne se limite pas à notre relation privilégiée Jean. Je serais ravi de rendre service. Dites à votre relation de me contacter par mail et je lui donnerai des indications claires et simples, car des solutions existent. Écrit par : Pierre Jenni 17h17 – dimanche 20 octobre 2019 Jadis on pouvait laisser sa tire qqs jours dans certaines rues des communes décentrées huppées et bien servies par tpg comme p. ex. Coll-Bell ou il y a une ou deux rues avec des immeubles d`aparts mais ca a peut-etre changé, je ne sais pas. Écrit par : Jean Jarogh 17h25 – dimanche 20 octobre 2019 Vous etes trop serviable Pierre mais pas question de vous imposer ca. D`ailleurs mon type ne parle que le zongrien et il est prévu qu`il créche chez une niece dans un hlm du grand-Lancy. Écrit par : Jean Jarogh 17h30 – dimanche 20 octobre 2019 En tout cas, si vous avez une idée, je vous en serai reconnaissant le restant de l`éternité, mon email étant celui qui accompagne ce commentaire (ainsi que la plupart des autres). J`ai bien essayé de convaincre mon pote de prendre le train mais il voudrait aussi faire une virée pour voir la Bretagne. Il est aussi fauché que la plupart des Zongriens et le prix du parking a Gve risque de le mettre ko. Écrit par : Jean Jarogh 17h35 – dimanche 20 octobre 2019 « Sauf erreur, c’était avant les décimales et les fractions ? » (Corto) https://en.wikipedia.org/wiki/BASIC-PLUS « BASIC-PLUS is an extended dialect of the BASIC programming language that was developed by Digital Equipment Corporation (DEC) … BASIC-PLUS was the version on which the original Microsoft BASIC was patterned.[1] » « BASIC-PLUS is patterned closely on later versions of Dartmouth BASIC, including its powerful MAT commands. On top of this, DEC added a number of unique flow-control structures.  » « The language supported three data types; floating-point numbers, integers, and strings. Variables with no suffix were floating point (8 bytes, range .29 x 10E-38 to 1.7 x 10E38, up to 16 digits of precision). Integer variables (16-bit, range -32768 to +32767) were indicated with a % suffix,[7] string variables (variable length) were indicated with a $ suffix.[8] » Et si on n’est pas d’accord sur quand DEC Basic-Plus a reçu la fonctionnalité de faire du flottant, DEC Basic-Plus était une implémentation du langage formalisé dans le Dartmouth Basic. https://en.wikipedia.org/wiki/Dartmouth_BASIC Et ici, un print de l’exécution d’un programme écrit en Dartmouth Basic, dans lequel on peut voir déjà des calculs avec des variables « floating point » … https://web.archive.org/web/20120702192626/http://www.retrowiki.es/e107_plugins/content/content.php?content.186 La date indique « 6 SEPT. 1964 », Bill Gates était encore à l’école primaire. Écrit par : Chuck Jones 16h34 – dimanche 20 octobre 2019 Ouf ! Pas trace de Bill Gates dans ces liens… Écrit par : Pierre Jenni 16h40 – dimanche 20 octobre 2019 Chuck, c’était sur le ton ironique ! Écrit par : Corto 17h50 – dimanche 20 octobre 2019 « Chuck faisait allusion au basic DEC : … Je n’ai pas connu cette période, mais c’était du lourd !!! » (Corto) Ca s’était un PDP-11. Bill Gates et Paul Allen ont adapté leur version pour l’Altair 8800 sur un PDP-10. https://twitter.com/paulgallen/status/1041000954802270209?lang=el Le chargement du MS-BASIC v1.0 sur un Altair 8080 https://www.youtube.com/watch?v=9s9N3OXHmN0 Et pour se mettre dans la peau de Bill Gate en 1975 et jouer à « Vous Etes Un Héro » … https://github.com/simh/simh Écrit par : Chuck Jones 17h04 – dimanche 20 octobre 2019 J’ai fait mes premières dents sur un Olivetti P6060 avec un Basic ESE, mais c’est vieux ! Ce que l’on pouvait faire avec 64K de mémoire et des diskettes 256K !!! Écrit par : Corto 18h03 – dimanche 20 octobre 2019 Ces types vont devenir des légendes. Chuck, je ne vous connais pas et je vous admire. N’hésitez pas une seconde à venir balancer votre bagage ici. Ce serait un honneur. Je découvre de plus en plus des parcours passionnants et une réticence à se mettre en évidence qui est à la fois très sage et regrettable. Tous tant que nous sommes, nous avons une histoire unique impossible à reproduire ou copier, et la communauté des curieux mérite d’y avoir accès. Ces blogs sont peut-être bien une des modestes moyens de leur donner la parole. Je viens d’enregistrer ma mère de bientôt 90 ans. Elle nous raconte sa jeunesse en Appenzell. Vous allez halluciner. Écrit par : Pierre Jenni 17h13 – dimanche 20 octobre 2019 « Si, il a « piqué » les sources du Basic de DEC. Il l’a avoué. » « Voilà qui complète admirablement le tableau. Cet interview a été fait en 2000 » (Pierre) Si l’on se fie au prix que l’interview a reçu, il semble bien qu’elle ait eu lieu en 1993, si ça a une importance quelconque. « Winner of the 1993 Price Waterhouse Leadership Award, for Lifetime Achievement, Computerworld Smithsonian Awards  » Écrit par : Chuck Jones 17h26 – dimanche 20 octobre 2019  » Chuck, je ne vous connais pas et je vous admire. » (Pierre) Hmmmmm … Et pourtant j’ai le souvenir que nous nous sommes croisés un certain nombre de fois depuis 40 ans. Et puis on ne peut pas admirer un fantôme dans une boîte à images. Ce que vous admirez c’est l’idée que vous faites dudit fantôme. C’est pareil lorsqu’une femme vous dit qu’elle vous aime, disons pendant les 10 premières années d’une relation. Ce qu’elle aime, c’est l’idée de l’amour. C’est seulement dans le futur qu’elle peut confirmer si la relation entretenue correspond à son idée de l’amour, à l’idée de l’amour qu’elle avait 10 ans auparavant, si pour autant son idée de l’amour est la même. Mais pour en revenir à Bill Gates, du même interview: —- The People who formed Microsoft DA: Bill, let’s talk a little bit about the people that formed the early Microsoft. BG: Paul and I were the founders. During the time we were in Albuquerque, which was 1975 to 1978, we ended up with about sixteen people. This is a picture we took towards the end of that time [Bill refers to the group photo taken in Albuquerque], myself and Paul. This is Gordon Letwin, who had worked and did the Heath BASIC, Benton/Harver BASIC. Then he was upset when they were licensing my BASIC. So, he came to work for us and did some incredible work. Marc McDonald was actually our first employee. Other than Andrea, who wrote the manuals, and Marla, who helped keep the books. ***** I was the Sales Department, Contract Department. ***** ***** Everybody else here were programmers.***** Soyons clair. Bill Gates n’est pas devenu riche parce qu’il savait programmer. Il est devenu riche parce que lui et son père savaient comment enchaîner ses employés et ses partenaires dans des contrats. https://en.wikipedia.org/wiki/Bill_Gates_Sr. Bill Gates Sr avait un pied solidement ancré à l’Université de Washington (sa femme aussi), l’autre dans l’industrie locale, et de solides appuis politiques dans l’état de Washington. En fait, il a effacé la chambre de commerce et pris le contrôle du développement économique local, après le dépeçage de Boeing et l’éparpillement des morceaux aux 4 coins des US. Pour ça il a créé la Technology Alliance et placé lui-même Susannah Malarkey à sa tête. https://www.geekwire.com/2015/life-and-times-of-bill-gates-sr-a-giant-impact-on-technology-philanthropy-and-the-seattle-region/ — In 1975, Gates Jr. and Allen started Microsoft, though it wasn’t until the 1980s that the company began taking off with the public release of MS-DOS, Microsoft’s partnership with IBM on the early personal computer, and the introduction of Word and other Office products. As the younger Gates was trying to grow his company, he came to his dad for advice on non-software decisions and relied on his parents for help recruiting talented employees, particularly those older than himself. Bill and Mary were adept at connecting people and integrating them into social networks. … So in 1996, Gates Sr. helped launch the Technology Alliance, a tech-centered alternative to the more traditional chamber of commerce, which set about proselytizing the power of IT to local leaders. … His son is among those who have benefited from Gates Sr.’s legal skills. Beginning in the 1990s, Microsoft faced a series of legal challenges stemming from government accusations that the company engaged in anti-competitive practices. Gates Jr. sought advice from his dad in the matter. — Ce qui lui a permis de monter une filière de recrutement bon marché pour Microsoft, directe de l’Université de Washington à Microsoft, avant le recutement massif d’indiens encore meilleur marché avec les visas H1b à partir de 1998. https://en.wikipedia.org/wiki/H-1B_visa Et de placer du Microsoft et du Windows dans les écoles de l’Etat, et évidemment à l’Université. — Or that Gates Sr. has been a tremendous civic leader, advocating for controversial causes including serving on the local and national boards of Planned Parenthood before Roe v. Wade, and campaigning as the face of a state income-tax initiative in Washington state. And there’s his leadership for the world’s largest philanthropic trust, plus supporting numerous other global health, education and arts charities, as well as his devotion to the University of Washington and 15 years on its Board of Regents. “His fingerprints are all over so many things,” said Jim Sinegal, co-founder and former CEO of Costco, on whose board Gates Sr. served. “The list goes on and on. It’s pretty tough to find something that doesn’t have his stamp on it somewhere along the line.” Écrit par : Chuck Jones 18h32 – dimanche 20 octobre 2019 Je suis très curieux. Nous nous serions donc déjà rencontrés ?… Oui, je partage cette idée de l’amour, ou de l’admiration, qui n’est que projection. Mais cela n’enlève rien au sentiment jusqu’au jour où on change de point de vue. Merci pour ces compléments au tableau de BG. Une des effets positifs c’est que mon pote Steve a obtenu un visa de 10 ans pour l’Inde où il réside dorénavant. Je suis allé lui rendre visite en décembre dernier à Varanasi et je jalouse cette facilité car j’envisage sérieusement de passer quelques mois par an dans ce pays qui est presque devenu une seconde patrie. Je viens de terminer en 13 jours l’ensemble du cours de hindi sur Duolingo et j’ai cartonné parmi les trois premiers durant tout le parcours de la ligue bronze à celle du diamant tant je suis motivé. Écrit par : Pierre Jenni 23h11 – dimanche 20 octobre 2019 « Ah les frites du Belga (rue Dancet 5.)… avec des boulettes de viande sucrée-salée et une bouteille de Chimay Bleue c`est quasiment le nirvana. Devriez essayer, Pierre. » (Jean Jarogh) Eh ben c’est Chuck qui y est allé essayé ce soir pendant une petit pause … frites + bitterballen + la chimay bleue. Pas tout à fait le nirvana, mais tout à fait aussi « comfort food » que le « fish’n’chips » brittonique. Il manque juste le front de mer, l’air de mer, le vent de mer, la pluie de mer, et les embruns de mer pour mériter ce confort, mais je me suis promis d’y retourner pour les croquettes aux crevettes grises. Je recommande ! Merci Jean Jarogh pour cette excellent publicité. Écrit par : Chuck Jones 21h33 – dimanche 20 octobre 2019 Je suis vraiment content que vous ayez apprécié, Chuck. Pour vous dire la vérité, je n`ai pas encore eu l`occasion d`y aller n`ayant pas mis les pieds a Geneve cette année (je crois que la friteuse a ouvert cette année) mais une copine zongrienne fine gourmette (elle cuisine comme une déesse) est passée par Geneve ce printemps et a découvert le bidule par hasard m`en a dit assez pour me faire saliver. J`espere bien faire un tour dans le coin courant année prochaine. Écrit par : Jean Jarogh 23h29 – dimanche 20 octobre 2019 Et dire que l’humanité a inventé tous ces « miracles » technologiques, pour oublier de savoir faire des boulettes et des frittes !! Écrit par : Corto 11h24 – lundi 21 octobre 2019 Concernant Bill, c’est exact, l’histoire du gamins qui sort d’un garage est très approximative, disons qu’il n’a jamais été seul et qu’il n’est pas du tout doué, selon certains récits, dans la programmation. Ma version reste que le gouvernement américain ne voulait pas démocratiser des systèmes trop performants et évolutifs, je n’ai jamais vraiment compris ce détours via DOS et Windows si ce n’était pour mieux contrôler l’évolution et limiter la vitesse de calcul. Je me répète, si la CIA ou autre, se sont jeter sur le DOS et le 8086, c’est pour des raisons de contrôle du développement informatique réservée au public. Mais dans ce cas, je parlerai plus de la technologie Intel 8080 et 8086 que de Microsoft, mais le DOS a été développé pour le 8086. En 1989, je travaillait sur un système SUN avec processeur SPARC et Solaris, en deux ans, mon système ne s’est jamais planté, sans parler du niveau des outils et de la rapidité. J’avais également travaillé sur une station Silicon Graphic et Solaris, que s’est il passé de ces sociétés ? Elles avaient déjà développé ce que nous commençons à approcher en 2019 avec les versions Windows 10 améliorées et des processeurs architecture RISC, si ce n’est pas de la politique pour empêcher le public de tourner en rond, Sans parler du fait que les processeurs technologie parallèle RISK utilisés actuellement dans les games Intel utilisent 10 fois moins de transistors que les anciens 486 et sont de fait, beaucoup moins cher à la production, lorsque nous parlons de Microsoft et de la famille 8086, nous ne pouvons que constater que cette épopée a fait un énorme détour et nous a fait pousser de nombreux cheveux blancs. Écrit par : Corto 11h22 – lundi 21 octobre 2019 Mes connaissance en informatique sont nulles mais l´astrophysicien/physicien/mathématicien Jean-Pierre Petit prétend que DOS et Windows ont été sciemment poussés sur le devant de la scene pour usage grand public pendant que l´armée américaine disposait et dispose de systemes réservés a leur usage qui sont bien plus pointus. Si c´est vrai, cela risque aussi peut-etre d´etre le cas aussi avec le systeme quantique développé par IBM et soi-disant testé par la NASA. Q´en pensez/vous, Corto ? Écrit par : JJ 12h08 – lundi 21 octobre 2019 « systeme quantique », les idiots n’ont que ce mot à la bouche simplement parce qu’avec le terme « quantique », tout est plongé dans le flou et c’est peu de le dire. Mais ce que vous appelez « systeme quantique » est utilisé depuis des décennies et à grande échelle par des institutions qui ne cherchent pas trop à faire de la pub, évidemment dans le militaires et par des instituts dédiés à la surveillance du web, vous pensez bien que si ils ne le contrôlaient pas à 100%, jamais ils n’auraient démocratiser ce web !!! Le système utilisé par la NSA a été entièrement développé par Israël et lorsque Obama a commencé ses petits jeux avec Israël, les ordinateurs de la NSA ne fonctionnaient plus qu’à 20%, c’est peut-être la raison pour laquelle un certain Trump a été élu aussi magiquement ???? Écrit par : Corto 12h24 – lundi 21 octobre 2019 Vous avez surement des connaissances techniques Corto, mais vous vous décrédibilisez un peu avec votre manie de chanter les louanges d`Israel a tout bout de champ Il y a des idiots qui voient Israel derriere tous les malheurs du monde mais vous, vous voyez Israel derriere toute la science du monde et ca ne vaut guere mieux. Écrit par : Jean Jarogh 12h49 – lundi 21 octobre 2019 Cela dit, je recommande a tout le monde le bouquin de Jean-Pierre Petit « OVNIS et armes secretes américaines » (Albin Michel 2004). Écrit par : Jean Jarogh 13h28 – lundi 21 octobre 2019 Jean, je ne sais pas si vous avez remarqué sur les routes hongroises, des portiques électroniques placés aux endroits clés du pays ? Savez-vous, ne serait-ce, quelle est la technologie utilisée par ces portiques et quelles en sont les performances ? Et devinez qui a développé et installé ces portiques en Hongrie mais également en Slovaquie et en Pologne ? Écrit par : Corto 00h07 – mardi 22 octobre 2019 « Je vous laisse seul juge. … http://www.hey-taxi.com … » Eh bien eh bien …. c’est pas mal du tout pour une maquette ! Et pis avoir fait jouer Pascal Alba et Urs Lotze dessus, châââpeau ! Pascal, il est très pro pour des sessions. D’excellents sons d’instruments. Ils ont passé combien temps pour enregistrer ? Un, deux weekends ? Écrit par : Chuck Jones 23h34 – lundi 21 octobre 2019 Urs m’a snobé sur ce coup mais Vincent l’a admirablement remplacé. En revanche il m’a fait le mix et le mastering et il m’en veut de lui avoir fait rajouter des basses. En fait je trouvais le son trop cru, les médiums trop présents d’où mon insistance pour arrondir avec des basses. Je le regrette aujourd’hui car en 16 bits, ça ne pardonne pas. Tous les musiciens sont des pros et ont effectivement enregistré les 12 titres en quelques sessions. Le gros du travail a été fait par Edgar et moi sur la machine. C’est d’ailleurs un des autres défaut de l’album, nous n’avons jamais joué ensemble. C’est du montage. Écrit par : Pierre Jenni 08h35 – mardi 22 octobre 2019 Pierre, dis-moi, tu ne serais pas en train d’amuser la galerie avec des sujets qui évitent de traiter de l’actualité ? Je te vois toi même changer de sujet sur tes propres notes alors que tu le reprochait à d’autres ! Si nous parlions un peu de l’actualité, ça te dérangerait à ce point ? Écrit par : Corto 10h23 – mardi 22 octobre 2019 On parle de ce que tu veux mais de grâce évite de nous asséner tes obsessions sur Israël, la pédophilie et les banques suisse. Et puis non, je n’ai jamais reproché de diverger du sujet, bien au contraire. De toute façon c’est l’hôpital qui se fout de la charité. Maintenant tu ne m’en voudras pas d’éprouver de la joie à voir enfin quelqu’un s’intéresser à mes productions musicales. Que t’en ait rien à foutre ne me heurte pas le moins du monde, mais ne viens pas gâcher mon plaisir lorsque Chuck, qui semble en connaitre un bout, viens apprécier. Ne vois-tu pas à quel point tu tournes autour de toi-même en cercle fermé ? Écrit par : Pierre Jenni 10h30 – mardi 22 octobre 2019 Ecoute, comme tu le sais peut-être, je suis plutôt tourné vers la musique dite « classic » et durant ce dernier mois, j’ai eu le privilège d’assister aux concerts dirigés par Zubin Mehta avec l’orchestre philharmonique d’Israel, tout ça à l’auditorium Bronfman de Tel-Aviv et avec des solistes comme Pinchas Zukerman, Yefim Bronfman, Gil Shaham, Evgeiny Kissin, Denis Matsuev et tant d’autres étoiles ! Théoriquement, Zubin Mehta vient de terminer sa longue et prestigieuse carrière avec ces concerts de son 50ième anniversaire au sein de l’orchestre philharmonique d’Israël. Dernière remarque, je préfère plus que tout le son acoustique en live, sans parler de Mozart, de Rachmaninov, Beethoven, Brahms, Schubert etc…. Le concerto « Jupiter » de Mozart interprété il y a quelques jours, était une merveille de son et d’harmonique, je te le conseil ! Qu’est-ce que tu veux, à chacun sa croix ! Écrit par : Corto 11h32 – mardi 22 octobre 2019 Comme dirait mon vieux : Parle à mon cul, ma tête est malade. Écrit par : Pierre Jenni 11h41 – mardi 22 octobre 2019 Je te signale également que sur cette note, le premier à avoir parler d’Israël n’est pas « Corto » ! Maintenant, libre à toi de publier les insultes et autres inepties !!! Écrit par : Corto 11h44 – mardi 22 octobre 2019 Ah, c’est de père en fils ? Tu sais ce que je pense sans l’avoir même écouter de ce que tu appel « production musicale » ? Et le pauvre Chuck semble s’y être frotté, sans doute qu’il va finir ses jours accompagné de tes médiocrités en boucle ! Écrit par : Corto 11h47 – mardi 22 octobre 2019 J’avoue être sidéré de découvrir que tu n’as pas même eu la curiosité de jeter une oreille aux « productions musicales » d’un type que tu considères comme un ami. Écrit par : Pierre Jenni 12h43 – mardi 22 octobre 2019 Corto est atteint -entre autres choses- d`israélomanie aigue. TEVA a peut-etre des pilules contre ca, qui sait. Vous etes vraiment un type multifacettes, Pierre. Je vous envie, moi qui chante comme une casserole pourrie et ne joue d`aucun instrument. Déja essayé de chanter en gaulois? Écrit par : Jean Jarogh 12h19 – mardi 22 octobre 2019 Je m’y suis mis sur le tard, vers 2007 lorsque je me suis mis à la gratte : https://mx3.ch/t/DrI https://mx3.ch/t/qeX Écrit par : Pierre Jenni 12h25 – mardi 22 octobre 2019 On ne peut lui en vouloir, c’est une constante chez tout juif qui se respecte. Non, Corto souffre surtout de mégalomanie et de la mythomanie qui en découle. Il a besoin d’être le meilleur et souffre apparemment du même complexe de supériorité que bon nombre de ses corelégionaires. Même les plus brillants d’entre-eux n’assument toujours pas l’héritage du peuple élu. Mais bon, on ne va pas s’étaler sur le bonhomme. Il vient ici juste pour ça et on court. Écrit par : Pierre Jenni 12h38 – mardi 22 octobre 2019 Dans son cas, je pencherais plutot pour un complexe d´infériorité qu´il passe sa vie a essayer de compenser mais, comme vous dites, peu importe. Je connais un petit (il est presque nain) chinois qui n´arrete pas de se faire rouler dans la farine par sa nana manouche (il y a que le tram qui lui soit pas passé dessus) et de se faire casser la figure par les cousins alcolos de la greluche qu´il essaie de faire bosser comme des galériens dans sa petite boite de paysagiste tout en ne les payant qu´une fois sur deux vu qu´il perd tout son fric aux cartes, bref ce malheureux n´arrete pas de chanter les louanges de la Chine en s´y identifiant comme ces imbéciles frustrés qui s´identifient a un club de foot célebre pour se regonfler l´estime de soi. La-men-taaable… Écrit par : JJ 13h24 – mardi 22 octobre 2019 Ce qui me vient immédiatement à l’esprit, ce sont Pinchas Zukerman, Daniel Barenboim et Jacqueline DuPré dans les trios pour piano de Beethoven, puis Yefim Bronfman dans «Les Saisons» de Tchaikovsky. Mais, on peut aussi préférer la musique klezmer. Écrit par : rabbit 12h37 – mardi 22 octobre 2019 Merci à Rabit, je viens de m’écouté mon 33t alors que 30 ans ont passés depuis que les 3 ont atteint inatteignable ! Pierre, ce n’était pas la première fois que tu te sponsorise et de mémoire j’avais déjà écouté quelques morceau de ta « production musicale », mais nous n’avons pas les mêmes attirances en matière musicale, ne m’en veut pas ! Par contre je reconnais le talent de Pascal Alba que j’ai vu jamer à l’AMR x fois, par contre je ne t’y ai jamais vu !! Écrit par : Corto 13h28 – mardi 22 octobre 2019 En même temps, je ne peux accepter ce que fut le sort de Jacqueline Du Pré, cela me touche profondément à chaque fois que j’écoute cette étoile un peu trop filante du génie musicale du siècle passé. Écrit par : Corto 13h38 – mardi 22 octobre 2019 https://www.youtube.com/watch?v=mvPza4XosW4 Écrit par : Corto 13h43 – mardi 22 octobre 2019 « Le gros du travail a été fait par Edgar et moi sur la machine. » (Pierre) Edgar, je n’ai pas le plaisir de connaître. La machine … Protools, Cubase, Sonar, Vegas ? Écrit par : Chuck Jones 15h25 – mardi 22 octobre 2019 Logic sur Mac. Écrit par : Pierre Jenni 15h35 – mardi 22 octobre 2019 Ca n`aurait pu etre meilleur meme avec un Ableton 9.11 dopé au plutonium. Par contre une petite chorale de pepettes qui frétillent du popotin dans le fond (ca devrait etre dans les cordes de Studio One)… rilax max, je déconne. Écrit par : Zizidor 18h55 – mardi 22 octobre 2019 Passionnant !!! Écrit par : Corto 19h33 – mardi 22 octobre 2019 Les séquenceurs plus l`IA, ca va pas expédier tous les musiciens pro chez Uber ? Écrit par : Wolfgang Amadeus Mozzarella 22h52 – mardi 22 octobre 2019 Il y a longtemps que des amateurs de mon genre peuvent produire des créations musicales sans formation particulière et donc sans virtuosité. En fait je me suis procuré mon premier mac pour cela il y a près de 30 ans. Contrairement à ce que vous suggérez, je pense que l’IA et la génération spontanée de musique par la machine va paradoxalement considérablement augmenter la valeur des créations individuelles et refléter ainsi la nouvelle valeur qu’est l’imperfection humaine. Nous avons assisté à une première vague de création par ce que l’on appelle des DJ. Ils ne font pas de musique et ne maitrisent aucun instrument. Et pourtant ils fabriquent des pièces avec des samples piqués à d’autres pour faire qqch de tout à fait nouveau. Uber est une mauvaise caricature de ce qui se profile car elle profite à la fois du nouveau monde qui n’est pas encore régulé et de l’ancien pour s’en foutre plein les fouilles en intermédiaire opportuniste. Il n’en reste pas moins que cette société qui a donné un nouveau verbe, ubériser, nous donne une idée assez claire du monde à venir sauf que l’intermédiaire va vraiment disparaitre et la créativité va exploser. Écrit par : Pierre Jenni 11h52 – mercredi 23 octobre 2019 « Les séquenceurs plus l`IA, ca va pas expédier tous les musiciens pro chez Uber ? » Rigolez pas Wolfi … https://openai.com/blog/musenet/ https://soundcloud.com/openai_audio/prompted-with-first-10-tokens-of-rachmaninoff https://soundcloud.com/openai_audio/sonatina Écrit par : Chuck Jones 01h49 – mercredi 23 octobre 2019 Ces exemples nous montrent à quel point il y a encore bien du progrès à faire pour retrouver la vie dans l’expression. Si les quantiseurs ont fait passablement de progrès pour introduire une marge d’erreur, le résultat reste métronomique et la nuance manque cruellement. Ce n’est que partie remise. Et il est bien possible que l’IA permette de découvrir de nouveaux genres qui pourraient à leur tour être interprétés par des hommes. Car depuis les Beatles et les Stones ainsi que leurs dignes héritiers, nous n’inventons plus rien. La musique classique n’est pas en reste de stagnation malgré les tentatives des contemporains de faire péter les barrières. Écrit par : Pierre Jenni 12h00 – mercredi 23 octobre 2019 C’est inéluctable, honorable correspondant. Par contre, des gens comme Pierre Henry (1927-2017) ou Pierre Schaeffer (1910-1995) n’ont pas attendu une restriction de budget pour se lancer dans la musique concrète: celle à faire chez soi avec tout ce qui peut produire un son. Ceci devrait stimuler votre imagination : http://fresques.ina.fr/artsonores/fiche-media/InaGrm00004/pierre-schaeffer-pierre-henry-symphonie-pour-un-homme-seul-erotica.html (chez moi rien ne passe, il n’ont pas encore la 5G: un comble !). Écrit par : rabbit 08h53 – mercredi 23 octobre 2019 Impossible de suivre ce lien rabbit. Et je doute que ce soit une question de bande passante. Écrit par : Pierre Jenni 12h26 – mercredi 23 octobre 2019 Si je comprends bien « Les noces de Figaro » du futur seront pondus par des boites a chaussures qui clignotent comme des sapins de noel ? J`aurai au-moins échappé a ca Donnerwetter ! Écrit par : Wolgang Amadeus Mozzarella 12h28 – mercredi 23 octobre 2019 Oui mais… On va peut-être enfin avoir autre chose à écouter que les noces de figaro en boucle pour éprouver de l’émotion. Je refuse de diaboliser l’innovation technologique. Tout d’abord parce que nous ne pouvons juste pas nous empêcher de chercher et de trouver, c’est inhérent à notre nature. Jusqu’au jour où nous comprendrons le mystère de la vie qui alors n’aura plus de raison d’être puisque le moteur est justement la quête. Ensuite parce que ce n’est pas les découvertes qui sont à fustiger, ni les sources des moyens mis à disposition souvent liés à la recherche militaire comme nous pouvons le voir avec CRISPR, mais l’usage que nous en faisons. C’est là que la régulation s’impose et que la politique a encore de beaux jours devant elle. Écrit par : Pierre Jenni 12h34 – mercredi 23 octobre 2019 C’est l’INA et c’est français. On trouve les oeuvres de P. Henry et P. Schaeffer sur Youtube : je ne peux pas donner de lien, je n’ai pas accès à Youtube depuis ici. Écrit par : rabbit 12h41 – mercredi 23 octobre 2019 Justement, parlons-en de l`émotion. J`écoute par exemple cette variation sur ma « Marche turque » ici: https://openai.com/blog/musenet/ et il faut pas etre un génie musical pour se rendre compte que ca n`a pas d`ame ce truc-la. Si on y réfléchit, la musique ne fonctionne que si elle met en mouvement les émotions et pour qu`une boite a chaussure musicale puisse faire ca, elle devrait d`abord connaitre les ficelles de l`émotion humaine ce qui n`est pas pour demain Scheisse ! Écrit par : Wolfgang Amadeus Mozzarella 12h43 – mercredi 23 octobre 2019 Je ne me lasserai jamais de reprendre à mon compte cette phrase favorite de mon vieux. « l’imperfection fait partie de la perfection de la création à laquelle elle donne le mouvement » Écrit par : Pierre Jenni 12h46 – mercredi 23 octobre 2019 Wolfi a raison, une musique qui ne parle pas aux émotions tout en apportant du nouveau (sinon c`est du copié-collé) n`est que du bruit organisé. Écrit par : Zizidor 12h50 – mercredi 23 octobre 2019 C’est justement là que se situe la beauté de la chose. Les noces de figaro, pour reprendre cet exemple, sont interprétées par différents musiciens et chefs d’orchestre qui nous émeuvent et nous surprennent à chaque fois. La machine ne peut que produire une copie rigide d’un concept. Il faut donc se réjouir du capital humain et de ce qui fait sa valeur : L’imperfection. Nous avons le même type de problème avec CRISPR qui offre pratiquement des pouvoirs divins à l’homme et rien n’arrêtera les aventuriers qui proposent déjà en Ukraine depuis près de 30 ans déjà mais seulement récemment l’introduction dans l’oeuf des gènes d’une troisième personne pour palier au risque de transmission d’une maladie génétique dans un couple. Je n’ose imaginer les complications légales des ces nouveaux couples à trois. Et je me rassure sur l’avenir de ma fille qui se dédie au droit. Écrit par : Pierre Jenni 12h58 – mercredi 23 octobre 2019 Pas un hasard que de telles manips génétiques aient lieu dans un pays ou la vie humaine ne vaut pas tripette, Pierre. Les manipulations génétiques risquent d`introduire le diable dans le bénitier et on pourra ensuite s`amuser un bon moment pour essayer de l`en faire sortir mais faudra pas compter sur les avocats pour répare les pots cassés. N`essayez pas d`expliquer ca a des idiots qui ne voient la-dedans que le moyen de se faire encore plus de fric. Écrit par : Jean Jarogh 13h07 – mercredi 23 octobre 2019 Oui ça fait peur. Et pourtant je continue à penser, ou à croire, qu’il y une force à l’oeuvre, dont nous n’avons et n’aurons probablement jamais vraiment conscience, qui permettra la suite, avec ou sans nous. Si nous n’avons d’autre choix que de nous battre pour survivre en tant qu’individu et en tant qu’espèce, la vie n’a que foutre de nous. Et comme nous sommes plutôt mauvais en ce moment, je verrais d’un assez bon oeil l’arrivée de notre successeur dans la chaine. Et justement, toute cette discussion autour du génie génétique met en relief le besoin/envie des puissants de contrôler cette manne. Les biohackers sont là pour faire de la résistance. Nous vivons une époque passionnante. Écrit par : Pierre Jenni 13h15 – mercredi 23 octobre 2019 IA a nos portes avec l`ordinateur quantique ? https://www.futura-sciences.com/tech/actualites/ordinateur-quantique-ordinateur-quantique-ibm-refute-suprematie-quantique-google-64234/ Écrit par : Jean Jarogh 08h58 – mercredi 23 octobre 2019 Allez y tous dans cette voie de garage, le terme « quantique » ne veut rien dire !!!! Écrit par : Corto 12h51 – mercredi 23 octobre 2019 Aïe, il est encore là le grand guru. Celui qui sait tout mieux que tout le monde. Il en est presque amusant s’il n’était pas si prévisible et présent. Va voir ailleurs si tu y es Corto, tu n’apportes rien ici, tu ne fais que te rassurer. Écrit par : Pierre Jenni 13h01 – mercredi 23 octobre 2019 Le Nobel vous attend, Corto. Allez, ne privez pas plus longtemps l`humanité des fruits de votre génie. Écrit par : Jean Jarogh 13h16 – mercredi 23 octobre 2019 Un se fait flamber pour protester contre un massacre, un de plus. Circulez, y a rien a voir… https://www.rts.ch/info/regions/geneve/10808073-un-kurde-syrien-s-immole-par-le-feu-devant-le-hcr-a-geneve.html Trente-neuf meurent étouffés enfermés dans un camion de passeurs. Circulez, y a rien a voir… https://www.tdg.ch/monde/europe/39-corps-decouverts-camion/story/11341901 Avec tout ca, meme plus envie d`écrire une sonate, moi. Flittchen d`humanité ! Écrit par : Wolfgang Amadeus Mozzarella 14h53 – mercredi 23 octobre 2019 Alors, expliquez ce que le terme « quantique » peut bien faire dans ce domaine ?? J’attend, mais je vois que Pierre fait un complexe, finalement, tu auras essayé, dans la musique, dans la politique, et que reste t’il de Pierre ? Du médiocre, tous les 6 mois, il radote avec ses marottes rances les mêmes airs, ça pue le vieux fromage, pas très gai tout ça ! Écrit par : Corto 16h03 – mercredi 23 octobre 2019 C’est comme si certains réapparaissent avec des pseudos, les mêmes qui accusent les autres d’utiliser des pseudos !! C’était comment le boulot dans l’administration communale ?? Écrit par : Corto 16h05 – mercredi 23 octobre 2019 Eh ben alors, les humbles, les si modestes, expliquez moi ce que veut dire « quantique » dans l’informatique, j’attend toujours !!????? Écrit par : Corto 18h43 – mercredi 23 octobre 2019 Tant va la cortocruche a l`eau… Pierre est un vrai saint de tolérer vos borborygmes insultants, Corto. Le jour il en aura marre et que vous ne pourrez plus vous défouler ici, vous ferez quoi de vos journées? Écrit par : Jean Jarogh 20h20 – mercredi 23 octobre 2019 Jean, il faut arrêter la moquette !!! J’attend juste une explication de nos grands gurus, c’est pas une insulte que je sache, à moins que vous le preniez comme tel ? De plus en plus passionnant ! Écrit par : Corto 22h08 – mercredi 23 octobre 2019 Il va falloir développer un patardinateur ! Écrit par : Corto 22h09 – mercredi 23 octobre 2019 Il est vrai qu’en faisant de la pouponnerie pour âge mental 5 ans en accord avec la censure helvétique, y a pas grand chose à dire ou à développer !!! Terrible, comment parler pour ne rien dire, c’est comme l’infini, c’est très long, très très long, surtout vers la fin !!! Écrit par : Corto 22h13 – mercredi 23 octobre 2019 « Eh ben alors, les humbles, les si modestes, expliquez moi ce que veut dire « quantique » dans l’informatique, j’attend toujours !!????? » (Corto) Google is your Big Brother, Corto. https://www.sciencenews.org/article/google-quantum-computer-supremacy-claim Écrit par : Chuck Jones 22h20 – mercredi 23 octobre 2019 « Quantum supremacy » pour Google ! « IBM Q Systems » pour IBM bien sûr ! « Intel Qbits » pour Intel bien-sûr ! Et alors, il suffit d’ajouter « quantum » et tout est expliqué ?? Chuck, n’hésitez pas, expliquez moi la différence entre le « quantum » et le « pas quantum », un peu de courage peu cher !! Écrit par : Corto 23h07 – mercredi 23 octobre 2019 https://www.wired.com/story/microsoft-taking-quantum-computers-cloud/?bxid=5cc9e0c024c17c766aabee2c&cndid=52112216&utm_brand=biz&utm_campaign=aud-dev&utm_content=A&utm_mailing=Thematic_SuiteSheet_11042019_Teaser_DEK&utm_medium=email&utm_source=nl&utm_term=Thematic_Business Écrit par : Pierre Jenni 10h27 – mardi 05 novembre 2019 En fait de guru, en voilà un qui fait autorité depuis 1965. « Finalement, nous clorons ce chapitre en parlant de la mécanique quantique moderne. Celle-ci représente le point le plus avancé de l’invasion de la physique moderne par la théorie des séries temporelles. Dans la physique newtonienne, la séquence des phénomènes physiques est complètement déterminée par son passé, notamment par la détermination de toutes les positions et tous les moments à tout instant. Dans la théorie gibbsienne complète, il reste vrai qu’avec une détermination parfaite des séries temporelles multiples de l’univers entier, la connaissance de toutes les positions et de tous les moments à tout instant déterminerait l’avenir dans sa totalité. C’est seulement parce qu’il s’agit de coordonnées et de moments ignorés, non observés, que les séries temporelles avec lesquelles nous travaillons en pratique possèdent cette sorte de propriété de mélange avec laquelle nous nous sommes familiarisés dans ce chapitre, dans le cas des séries temporelles dérivées du mouvement brownien. La grande contribution de Heisenberg à la physique a consisté à remplacer ce monde toujours quasi newtonien de Gibbs par un autre où les séries temporelles ne peuvent d’aucune façon être ramenées à un ensemble de processus évolutifs déterministes. En mécanique quantique, le passé complet d’un système individuel ne détermine pas son avenir de manière absolue, mais seulement la distribution d’avenirs possibles du système. » Norbert Wiener : « La Cybernétique : information et régulation dans le vivant et la machine ». Le Seuil, 2014 pour l’édition française, édition du Kindle. Écrit par : rabbit 02h30 – jeudi 24 octobre 2019 Tiens… voilà qui devrait causer à pas mal de monde, n’est-ce pas rabbit ? « Wiener nous explique justement ici – à sa manière, mais tout de même avant Umberto Eco ou l’école de Constance – que le message ne peut avoir de sens qu’en fonction du répertoire dont dispose le récepteur pour l’interpréter. » Écrit par : Pierre Jenni 10h34 – mardi 05 novembre 2019 J’imagine que Wiener est devenu une référence pour les traders pointus mais je doute que ses formules soient encore utilisables de nos jours. https://mitpress.mit.edu/books/nonlinear-problems-random-theory Dans la discussion sur la conscience animée par trois pointures, si je fus séduit par les thèses de Daniel Dennet sur l’absence de « hard problem » et l’illusion que nous fabriquons en permanence, j’en suis venu à préférer les réserves de D. Chalmers et surtout l’approche panpsychique de D. Hoffman qui devrait être un outil intéressant pour spéculer en bourse. https://www.youtube.com/watch?v=hBl0cwyn5GY Écrit par : Pierre Jenni 11h14 – mardi 05 novembre 2019 Et je mesure mon évolution avec de tels propos. J’en viens à relativiser presque tout. Et je deviens tolérant envers ceux que je considérais comme des profiteurs sans conscience. En y regardant de plus près, je pense que ces trois gaillards ont raison. Ce qui est à l’œuvre nous échappe largement et ce n’est heureusement pas demain la veille que nous décrypterons le phénomène de la conscience. Heureusement car le chemin c’est la vie. Ce n’est que parce que nous sommes en quête perpétuelle que nous avons une raison d’être. Accéder à la connaissance suprême ferait de nous des dieux, perspective au combien déprimante d’un ennui éternel. Écrit par : Pierre Jenni 11h47 – mardi 05 novembre 2019 Allez Corto, on sent bien que vous en avez gros sur la patate. Vous etes amoureux de la dame-pipi du cinéma porno mais celle-ci refuse vos avances? Épanchez-vous mon vieux, n`hésitez pas, de toute maniere ca reste entre nous. Écrit par : Zizidor 09h22 – jeudi 24 octobre 2019 Disons que je ne rode pas dans les camping avec des fillettes de 7 ans comme le font certains employés communaux ! Écrit par : Corto 11h39 – jeudi 24 octobre 2019 Alors, j’attend toujours, pas un lien sur du vide, mais une explication du terme « quantique » en ce qui concerne le traitement des données électroniques ???? Écrit par : Corto 11h47 – jeudi 24 octobre 2019 Lisez bien : En théorie, on peut alors transmettre une infinité d’informations avec un qubit en mettant l’information dans l’angle de polarisation d’un qubit, cet angle étant réel. Cependant on ne peut pas récupérer cette information lors de la lecture. Écrit par : Corto 11h56 – jeudi 24 octobre 2019 M`enfin de quoi voulez-vous disputailler, Corto ? L`ordinateur quantique paraissant le plus abouti, celui d`IBM, est ultrasecret et encore en phase de développement a la NASA. Quant aux algorithmes mathématiques pouvant gérer les logiques a valeurs multiples pour exploiter au maximum l`ordinateur quantique, le secret est encore plus opaque. Écrit par : Jean Jarogh 15h04 – jeudi 24 octobre 2019 Si il y avait des secrets à ce niveau, ils ne feraient pas autant de bruit ! Ils n’arrivent simplement à créer une matière qui permette de faire ce qu’ils veulent, c’est de la physique simple, nul besoin de chercher de midi à 14 heures ! Seul Israël possède des machines capables de fonctionner en mode « quantique » si ça vous plait de l’appeler ainsi et c’est la technologie israélienne qui est implantée au sein de la NSA, je sais de quoi je parle ! Pas vous !!! Écrit par : Corto 16h47 – jeudi 24 octobre 2019 Manque plus que les banques suisses et nous aurons fait le tour en à peine deux commentaires. Va falloir faire un effort Corto. Le plus simple pour moi serait simplement de bannir ton adresse. Mais je serais en délicatesse avec ma philosophie. La seule que j’ai bannie de mes blogs c’est Patoucha. Mais si tu insistes, je n’aurai pas d’état d’âme. Tu arrives presque à son niveau. Écrit par : Pierre Jenni 16h57 – jeudi 24 octobre 2019 C’est exactement comme avec les cellules photovoltaïque de Graetzel à l’EPEFL, découverte prodigieuse, sauf qu’il n’arrive pas à les connecter entre elles pour faire des ampères ! Disons que c’est dommage, car Michaël est un personnage passionnant, j’avais travaillé avec lui sur le stockage d’électricité, son projet vieux de 30 ans est extraordinaire, cependant il se heurte à une constante extrêmement difficile à contourner. Les israéliens ont découvert il y a 35 ans, un matériaux permettant de travailler les signaux avec 3 états, depuis avec le Japon, ils ont produit des machines permettant de paginer des quantités de données astronomiques à des vitesses de calcul des millions de fois supérieurs aux silicium fonctionnant avec 2 états, (2 states). Depuis de très nombreux scientifiques ont pris une avance incalculable dans les systèmes de logique ternaire, ni IBM, ni Google et ni Intel n’arriveront à temps pour exploiter ces technologies, le truc en matière de calcul, « on ne démocratise une technologie, que lorsqu’une nouvelle technologie est maîtrisée », ce ne sera pas avant 2050 !! Quant à cette tentative de vouloir orienter les atomes, elle est morte d’avance !! Écrit par : Corto 17h01 – jeudi 24 octobre 2019 Pierre, je t’emmerde !!! Ca te va comme réponse ! Tu n’intéresses personne avec tes petit délires de chauffeur de taxi ! Tu resteras toute ta vie un nain ! Écrit par : Corto 17h04 – jeudi 24 octobre 2019 Je n’en attendais pas moins de toi. Écrit par : Pierre Jenni 17h06 – jeudi 24 octobre 2019 Les crises sont de plus en plus fréquentes malgré les quintaux de pilules teva qu´on lui fait avaler. Parfois la médecine est obligé de jeter l´éponge. Snif. Écrit par : JJ 18h00 – jeudi 24 octobre 2019 Tu sèmes la merde et après tu pleures ? Écrit par : Corto 17h42 – jeudi 24 octobre 2019 tant qu’il ne chante pas… Écrit par : cacofonix 20h50 – jeudi 24 octobre 2019 « Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes » Écrit par : Corto 19h50 – jeudi 24 octobre 2019 @Corto Merci pour cette magnifique citation. La doit-on directement à Dieu? Écrit par : Mère-Grand 22h02 – jeudi 24 octobre 2019 Qui mettriez-vous à la place ? Vous prenez trop à coeur ce qui parfois se limite à la faconde ! Bossuet était un évêque, ce qui ne l’a pas empêché d’être génial ! Et n’oubliez pas l’ironie, surtout, n’oubliez pas l’ironie !!!! Écrit par : Corto 11h53 – vendredi 25 octobre 2019 En attendant, vous allez tous acheter les nouveaux processeur Intel Core i9-9900KS et Cascade Lake-X Ice Lake architecture was designed by Intel Israel’s processor design team in Haifa, Israel. De quoi vous occuper pendant 10 ans !! Écrit par : Corto 00h06 – vendredi 25 octobre 2019 Un dirigeant de Credit Suisse aspergé de peinture La banque fait l’objet d’attaques de militants qui lui reprochent ses investissements dans l’industrie de l’armement, faisant le lien avec les bombardements turcs en Syrie. Ca commence !!! Enfin Écrit par : Corto 10h36 – vendredi 25 octobre 2019 Après la conquête spatiale dans les années 1950, une nouvelle course technologique et scientifique est engagée : celle vers la suprématie quantique. Après des fuites en septembre, des ingénieurs de Google et des chercheurs de l’université de Santa Barbara ont déclaré avoir atteint ce cap en effectuant un calcul avec un processeur quantique en un peu plus de trois minutes (200 secondes) qui aurait pris 10.000 ans au plus puissant des supercalculateurs actuels. Mais son grand concurrent américain, IBM, relativise l’annonce, affirmant que le calcul peut-être effectué en trois jours avec un ordinateur traditionnel. La Maison Blanche, elle, a déjà fait sauter le champagne, bien contente devancer la Chine, qui investit des ressources massives dans l’informatique quantique. Écrit par : Corto 12h16 – vendredi 25 octobre 2019 La Chine et la Russie ayant le culte du secret, pas moyen de savoir vraiment ou ils en sont mais il m`étonnerait que la Chine soit en retard sur les ricains en matiere d`ordinateur quantique et d`IA. Cela dit, l`ordinateur quantique le plus performant a ce jour est sans conteste celui de la dimension poznave ou le mondialement célebre psychiatre et cehercheur le professeur Ahmed Marie Béniyahou von Zinzin a réussi a fabriquer l`ordinateur quantique ultime en reliant les unes aux autres les myriades de bouteilles de cornichon contenant les cervelles lobotomisées de ses patients. Écrit par : Zizidor 12h30 – vendredi 25 octobre 2019 Faites comme Bossuet, cessez de mêler obsessionnel et répétitif, franchement, c’est lassant ! En x années, c’est tout ce que vous avez réussi à mettre au pont ? Les nazis le faisaient déjà dans les années 30-40, vouloir médicaliser leurs contradicteurs !! Écrit par : Corto 12h40 – vendredi 25 octobre 2019 Vous n`avez aucun besoin d`etre médicalisé vous faites ca tres bien vous-meme. Venez faire un tour chez Zinzin, votre bocal vous attend. Écrit par : Zizidor 12h56 – vendredi 25 octobre 2019 Quand un disque est rayé, il suffit de pousser l’aiguille dans le sillon suivant ! Avez-vous beaucoup souffert de la psychiatrie ? Je suis certain que ce genre d’obsession satisfait pleinement le jugement de Pierre ! N’est il point ? Écrit par : Corto 13h09 – vendredi 25 octobre 2019 Ce que le israéliens ont résolus il y a plus de 30 ans, voir 40, ce sont les périphériques qui entourent un processeur, vouloir à tout prix utiliser des technologies impliquant un zéro absolu en température et en voulant capter les orientations des atomes sont en soit intéressants, mais c’est simplement au niveau de la physique élémentaire des matériaux que ça porte un éventuel intérêt, car à quoi servirait-il d’avoir des processeurs Qbit si les contrôleurs et la mémoire ne le sont pas ? C’est comme brancher un moteur de Ferrari sur une boite à vitesse d’une mobilette !! La NSA est déjà équipée de systèmes ternaires depuis 25 ans, c’est la raison pour laquelle les américains ont ouvert le net au public et Google qui a beau avoir investi en 2018 et 2019 2 x 4 milliards dans RD en Israël n’arrive à rien, même pas en matière de conduite autonome ! Cela fait plus de 5 mois qu’une vingtaine de véhicules traversent le pays en long et en large, sans avoir été confrontés à la moindre anomalie ! Lorsque Google fait des essais, à peine sorti du garage que leurs véhicules provoquent des catastrophes !! Google aiment bien faire des effets de manche, seulement voilà qu’ils sont les premiers à s’être fournis avec les derniers processeurs Intel, pas ceux que je vient de parler dans un commentaire précédent, mais une famille dont je vous avais déjà parlé, d’une catégorie en dessus. https://www.reuters.com/article/us-tech-intel-israel/intel-launches-first-artificial-intelligence-chip-springhill-idUSKCN1VA1LS Mais que les petits suisses ne s’en fassent pas, bientôt ils pourront acheter la game i9 Lake !! Intel a comprit contrairement à Google qui est arrivé bien trop tard, notamment concernant l’achat de Mobileye par Intel qui contrôle le marché mondiale de la conduite assistée par ordinateur et la conduite autonome ! Écrit par : Corto 13h33 – vendredi 25 octobre 2019 Contribution qui n’a pas été publiée par Daher http://emancipations.blog.tdg.ch/archive/2019/10/22/le-monde-en-cause-le-point-sur-la-situation-en-syrie-301655.html qui a fermé les commentaires. ————- « La récente annonce du président américain, Donald Trump, de retirer une partie de ses troupes du nord de la Syrie a complètement déstabilisé la région. » Au fou! Vous êtes en dehors de la réalité! C’est tout le contraire. Mais le masque est tombé. Vous montrez que vous soutenez la présence illégage des yankees en Syrie et donc que vous soutenez l’impérialisme yankee et israélien qui ont cherché à détruire la Syrie après avoir semé la mort et le chaos en Afghanistan, en Irak, en Libye, en Ukraine et au Yémen. Les trotzskystes et une gauche criminelle au secours de l’impérialisme, voilà ce que nous avons appris à l’occasion de la guerre d’agression en Syrie. https://www.les-crises.fr/les-guerres-de-syrie-un-ouvrage-de-michel-raimbaud-par-rene-naba/ Même le hamas au lieu de s’en prendre à Israël a participé à l’agression contre la Syrie. Pour rappel. le hamas est une création d’Israël comme alquaida et daech sont des création yankees. —————— Écrit par : Daniel 21h00 – vendredi 25 octobre 2019 On voit que « Daniel » est un grand frère de l’humanité. Vive el assad et le houmous à l’arsenic !! Mon pauvre, tu te mets toujours dans le camp des looser !!! « Daniel » oublie d’insulter le grand ami de Netanyahu dans cette affaire, un certain Poutine ! La prochaine fois que tu viens aux réunions, n’oublie pas ton insigne !! Écrit par : Corto 22h57 – vendredi 25 octobre 2019 En 2018, la progression des ventes de puces électroniques israélienne avait augmenté de 80%, en 2019, on a pas encore les chiffres, mais Xi Ping le maoïste a déjà rencontré 5 fois le premier ministre israélien, mais ce qu’il y a de bien avec les carrosses électroniques, contrairement à certains véhicules hybrides tant chéris par Pierre, c’est qu’à minuit, ils peuvent, eux, se transformer en citrouilles !!! Attention « Daniel » votre ordinateur est rempli de puces développées en Israël !!! Pourquoi ne montez-vous pas sur un minaret pour prodiguer vos fatuahs, il paraîtrait même que Bibi vient de se rendre à Riad avec son Challenger 604, Ben Salman n’en pouvait plus tout seul dans son gigantesque palais couvert d’or ! Saviez-vous également que les comptes suisses des milliardaires de la monarchie enturbannée, votre ultime espoir, elle, moins proche de Trotsky, mais disons plus proche du marxisme tendance Groucho pur et dur, sont bloqués depuis 2 mois ! C’est ça le marxisme !! Écrit par : Corto 23h10 – vendredi 25 octobre 2019 Rappelez-vous, ça avait commencé en avril, puis en juin, le bitcoin était passé de 3’000$ à plus de 12’000$ en quelques semaines, c’était une astuce suggérée par quelques banquiers pour ne pas voir des bombinettes un peu partout dans le pays des petits nains de la montagne ! Maintenant ils bouffent leurs bitcoins, il est autour 8’500$, c’est ce qui est pratique avec le bitcoin, on sait presque au centime près combien ils ont acheter et combien ils ont fait péter pour se payer des Mercedes et des voyages pour leurs rejetons ! Je prédis, attendez que le bitcoin revienne à 3’500 et vous n’entendrez plus parler du régime des mollahs, sauf si bien sûr, ils décident de se suicider en jouant avec du feu !!!! Écrit par : Corto 23h20 – vendredi 25 octobre 2019 Bâle Mercedes ciblé à cause de l’offensive turque en Syrie Des militants ont inscrit des slogans sur la vitrine d’une succursale du groupe Mercedes dans la nuit de jeudi à vendredi. C’est ti pas bo tout ça ??? Écrit par : Corto 23h24 – vendredi 25 octobre 2019 À vaincre sans péril on triomphe sans gloire. Écrit par : Corto 00h29 – samedi 26 octobre 2019 Au-moins vous n`aurez pas vécu pour rien. Écrit par : Zizidor 16h12 – samedi 26 octobre 2019 Zizidor est assez contradicteur dans ses comm. : « Ca n`aurait pu etre meilleur meme avec un Ableton 9.11 dopé au plutonium. Par contre une petite chorale de pepettes qui frétillent du popotin dans le fond (ca devrait etre dans les cordes de Studio One)… Écrit par : Zizidor 18h55 – mardi 22 octobre 2019 et Allez Corto, on sent bien que vous en avez gros sur la patate. Vous etes amoureux de la dame-pipi du cinéma porno mais celle-ci refuse vos avances? Épanchez-vous mon vieux, n`hésitez pas, de toute maniere ca reste entre nous. Écrit par : Zizidor 09h22 – jeudi 24 octobre 2019 Connaisseur !!!! Écrit par : Corto 18h23 – samedi 26 octobre 2019 Uber forme ses nouveaux chauffeurs pas chers … https://www.youtube.com/watch?v=m9AnuipRq68 Écrit par : Chuck Jones 19h00 – samedi 26 octobre 2019 Chuck, pourquoi s’en faire ? zizidor va régler le problème ! Écrit par : Corto 20h34 – samedi 26 octobre 2019 Sylvain Thévoz me censure dorénavant plus souvent qu’à son tour. Je publie donc ici mon commentaire sur son dernier billet http://commecacestdit.blog.tdg.ch/archive/2019/10/25/sion-servette-mettons-le-racisme-hors-jeu-301727.html « Allez, je ne résiste pas à paraphraser notre illustrissime Corto : « Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes » Car la vraie question n’est pas celle que pose Edmond R. qui n’est qu’une conséquence, mais de tenter de comprendre pourquoi nous en arrivons là. Les votations en Thuringe de ce WE devraient nous donner une idée que nous pourrons aisément transposer. A force de vouloir imposer sa bien-pensance au monde, les Verts, roses et rouges réussissent l’exploit de fâcher tout le monde. Alors, au lieu de fustiger ces dérives, merci de faire votre mea culpa car vous, et ceux qui vous ressemblent, êtes directement responsables et vous n’avez aucune excuse si ce n’est vos bonnes intentions. Écrit par : Pierre Jenni 13h39 – samedi 26 octobre 2019″ Écrit par : Pierre Jenni 09h57 – dimanche 27 octobre 2019 J`avoue ne pas bien suivre votre raisonnement sur ce coup-la, Pierre. Écrit par : Jean Jarogh 11h02 – dimanche 27 octobre 2019 Je pars de l’idée que le mondialisme est la négation des particularismes et l’éradication de la richesse culturelle que nous offrent nos différences et nos différends. Ainsi à vouloir supprimer les frontières et promouvoir le grand marché libre, nous réveillons des instincts de survie de nos valeurs qui se traduisent notamment par les dérives que nous observons dans le foot. Écrit par : Pierre Jenni 11h30 – dimanche 27 octobre 2019 Et puis, au-delà du raisonnement qui se discute, je considère que le simple fait de censurer mon propos lui donne du poids et suggère un malaise. Écrit par : Pierre Jenni 11h37 – dimanche 27 octobre 2019 Quel rapport entre Thévoz et la gauche en général avec le mondialisme économique du libre marché et de la libre circulation des capitaux qui, bien entendu, ne profite qu`aux multinationales industriels ou bancaires? Ce mondialisme-la est l`idéologie dite néolibérale. Écrit par : Jean Jarogh 11h42 – dimanche 27 octobre 2019 Votre réaction me surprend Jean. La gauche a embrassé les lois du marché depuis Tony Blair et fait systématiquement le grand écart en s’alliant avec la droite libérale sur l’ouverture économique que seule l’UDC combat, mollement je le reconnais car ce parti est divisé entre son aile agrarienne conservatrice et son aile économique zurichoise. Écrit par : Pierre Jenni 11h46 – dimanche 27 octobre 2019 Il y a gauche et gauche. Celle de Blair était la copie conforme des Démocrates US, pas grand chose a voir avec les socialistes suisses a mon avis. La gauche suisse est plutot modérée économiquement mais pas libérale pour autant (priorité donnée aux droits de l`homme et maintenant aussi a l`environnement). Écrit par : Jean Jarogh 11h51 – dimanche 27 octobre 2019 De toute maniere, tous les partis politiques doivent faire un certain marketing pour exister. Avec une certaine idéologie a la base (plus ou moins trahie selon les lieux et les époques), ils doivent s`arranger pour avoir un produit vendable au plus grand nombre tout en se faisant un créneau parmi ce qui existe déja car trop copier ce qui existe déja ne fait pas recette. Écrit par : Jean Jarogh 12h05 – dimanche 27 octobre 2019 En fait c’est à la fois plus simple et plus compliqué à mon avis. Les partis ne font plus sens. Ils sont tous plus ou moins schizophrènes et ont pour la plupart perdu leur âme. La gauche suisse est une gauche bobo de planqués qui entendent bien le rester. Ils surfent sur les thèmes environnementaux que la droite libérale tente maladroitement de récupérer alors que l’écologie est une donne universelle à qui la politique ne rend pas justice. Je suis incapable de me situer dans une famille politique aujourd’hui tant les contradictions sont criantes. Et je pense qu’on ne peut plus faire de la politique au niveau des nations qui sont toutes liées par des accords qui rendent caduque leur indépendance. C’est pourquoi je milite pour la commune et la proximité qui répond au plus juste aux préoccupations des gens. Même si je dénonce le nombre hallucinant de communes à Genf sur un si petit territoire et les guéguerres de clochers qui en résultent ainsi que les dépenses hallucinantes pour des doublons. Écrit par : Pierre Jenni 12h07 – dimanche 27 octobre 2019 Les droits de l’homme ? C’est un gag ? Écrit par : Pierre Jenni 12h08 – dimanche 27 octobre 2019 Vous etes trop perfectionniste, Pierre. Rien de ce qui est humain n`est parfait et les partis politiques ne font exception. Comme on ne peut voter que pour des partis, je choisis celui dont la vision d`une société meilleure m`est la plus proche. Les droits de l`homme est une expression usée jusqu`a la corde mais cela signifie entre autres choses que la qualité de vie de la majorité est prioritaire sur les intérets mercantiles ou de pouvoir d`une minorité. Écrit par : Jean Jarogh 12h19 – dimanche 27 octobre 2019 Je vous envie Jean. Je voudrais pouvoir en faire autant. Malheureusement je fais partie de ceux qui ne cherchent non pas la perfection qui est un leurre, mais la rigueur intellectuelle afin de rester conséquent. Mais le monde est devenu si complexe que je ne sais plus trop quel fil dérouler. Ainsi j’ai voté UDC pour le national pour sauver ce qui peut encore l’être et je me réjouis de voir deux ténors de la gauche venir faire de la résistance au Conseil des Etats historiquement en mains bourgeoises. C’est incohérent mais je n’ai pas trouvé d’autre moyen de concilier des préoccupations souvent diamétralement opposées. Ainsi je ne supporte pas ce qui se passe en ce moment avec l’initiative pour des multinationales responsables qui est repoussée aux calendes grecques afin de lasser et assécher le peu de moyens dont les initiants disposent face au monde économique. Je ne supporte pas non plus le refus de transparence dans les financement des campagnes. Mais de là à me résigner à voter pour une gauche qui ne pense qu’à nous assister en nous taxant, non merci. Écrit par : Pierre Jenni 12h32 – dimanche 27 octobre 2019 Ne pensez-vous pas que cette discussion devrait avoir lieu sur le blog de Thévoz ? Que pensez-vous de sa censure ? Écrit par : Pierre Jenni 12h20 – dimanche 27 octobre 2019 Je pars de l`idée que chaque blogueur fait ce qu`il veut chez lui. Je me fait parfois sucrer aussi mais quand ca se repete, je n`insiste pas. Dernierement c`est arrivé avec le blog du pasteur et je n`ai plus tres envie de commenter chez lui. Avec certains blogs je n`essaie meme pas. A ce propos, je crois que cet imbécile qui se fait appeler Corto est en train de bousiller le votre; on n`a pas plus trop envie d`y commenter si c`est pour se ramasser aussitot un de ses commentaires pleins de morgue. Écrit par : Jean Jarogh 13h23 – dimanche 27 octobre 2019 Oui, mais… C’est le prix à payer pour l’ouverture. Il faut accepter la médiocrité pour trouver des perles. Le pasteur m’a aussi censuré parfois. Décaillet m’a carrément banni. Les politiques on en parle pas. Les journalistes non plus. Bref, je préfère encore la pollution de Corto à la censure. J’interviens lorsque ça déborde mais je pense qu’il se grille tout seul. Et je me fous de l’audience. Je pars du principe que si ce que j’ai à dire interpelle, tant mieux. Mais si la suite déplais ou dérange et bien ça va aussi. Corto est un malade qui a besoin de se soigner. Je pense que ce blog permet un début de thérapie. Mais si ceux qui viennent ici ne supportent plus alors Corto gagne et ne se remet pas la moindre en question. En fait on parle beaucoup trop de lui. Et il s’en délecte. C’est d’ailleurs pour ça qu’il ne peut s’empêcher de revenir malgré ses innombrables menaces d’aller voir ailleurs. Si seulement il pouvait dégager, je m’en porterais que mieux. Il me fatigue. Mais je persiste dans ma logique qui consiste, dans la mesure du possible, à publier tout ce qui m’est proposé, sans jugement. Je suis totalement réfractaire à la censure. J’attends beaucoup de l’action en justice de Mario qui devait clarifier les règles. Si les autorités serrent la vis, je dégage. Écrit par : Pierre Jenni 16h00 – dimanche 27 octobre 2019 La population vote sans savoir, il n’y a plus de gôche ni de droite, toutes les poulettes élevées au grain fermenté qui représentent les banques au palais fédéral font du diabète, tellement ils se sucrent ! Bon, je vous laisse, c’est l’heure de la soupe, il ne faudrait surtout pas les déranger pendant que leurs estomacs travaillent (eux) !! Écrit par : Corto 12h21 – dimanche 27 octobre 2019 Incroyable, voilà que Pierre reprend les commentaires de « Corto » pour les poster sur les blogs des autres contributeurs à la censure de la liberté d’expression suisse romande !!! Écrit par : Corto 12h23 – dimanche 27 octobre 2019 Jean fait du sentimentalisme, oui les doigts de l’homme ! Tu sais où ils se les mettent ??? Écrit par : Corto 12h25 – dimanche 27 octobre 2019 Bonjour Pierre, Une fois que vous les aurez retirés, d’après Corto (un brin lourdingue sur ce coup), vous pourrez consulter le blog de J. Davier sur lequel j’ai répondu à votre commentaire d’hier à propos des ciseaux génétiques… Ai obtenu le nihil obstat du confrère Zinzin. Portez-vous bien. Écrit par : Gislebert 13h53 – dimanche 27 octobre 2019 Merci Gislebert. Je ne voulais pas squatter le blog de Davier sur ce sujet qui dérive passablement. Mais j’apprécie toujours vos remarques. Vous faites partie de ceux qui m’incitent à continuer encore un peu l’aventure. Écrit par : Pierre Jenni 15h51 – dimanche 27 octobre 2019 Pas de malentendu, les doigts de l’homme n’était pas destiné à des personnes particulières, hormis les clowns qui siègent à Berne !! Écrit par : Corto 16h06 – dimanche 27 octobre 2019 dis-moi Corto, toi qui sait tout, je n’arrive plus à importer les photos numériques de mon Canon 500D sur Mac Mojave. T’as une idée de ce que je devrais faire ? Je galère dans les forums et autres discussions sans fin à ce sujet. Écrit par : Pierre Jenni 16h08 – dimanche 27 octobre 2019 Quoi ? tu sort la carte SD de ton canon tu l’a branche sur le port USB ou autre de ton ordi et tu n’arrives pas à transférer les photos sur ton Mac ? Écrit par : Corto 16h23 – dimanche 27 octobre 2019 Total avait investi des milliards sur le pétrole irakien et faisait de la lèche à el assad pour exploiter le pétrole syrien, dans le … la balayette, Exxon vient de mettre la main sur la TOTALITE des puits syriens et irakiens, Vive le général de gaulle !!!! Écrit par : Corto 16h27 – dimanche 27 octobre 2019 Dans ton canon, les photos, tu les enregistres en quel format ??? Écrit par : Corto 16h28 – dimanche 27 octobre 2019 Si je sors la carte SD pour l’introduire dans mon mac, il ne peut pas lire les infos. J’ai besoin d’importer depuis l’appareil qui semble reconnu car l’importation démarre, mais les fichiers sont illisibles. Écrit par : Pierre Jenni 16h30 – dimanche 27 octobre 2019 Avec ton canon il y a la possibilité de sauver les photos dans un format qui n’est simplement pas reconnu par ton ordi. Lorsque tu lis les fichiers que tu n’arrives pas à ouvrir, qu’est-ce qui est écrit après le (.) ? Qu’elle est l’extension ? Écrit par : Corto 16h39 – dimanche 27 octobre 2019 J’ai fait la connerie de sortir la carte SD pour la mettre dans le mac. J’ai perdu tous les fichiers… Je laisse tomber. Écrit par : Pierre Jenni 16h42 – dimanche 27 octobre 2019 Premièrement, tu dois installer le logiciel de ton canon dans ton Mac ! L’as-tu fait ? Écrit par : Corto 16h41 – dimanche 27 octobre 2019 C’est dingue tout de même. Le simple fait d’insérer la carte SD dans le mac l’a immédiatement formatée sans me demander mon reste ! Putain de technologie. Et tout ça parce que j’ai suivi tes conseils… Écrit par : Pierre Jenni 16h44 – dimanche 27 octobre 2019 Ben évidemment. C’était mon premier move. Je me suis dis que mon logiciel n’était pas à jour. Mais rien n’y fait. Écrit par : Pierre Jenni 16h46 – dimanche 27 octobre 2019 Peut-être qu’il ne l’a pas formatée, mais qu’il a simplement changer les extensions des fichiers ! Écrit par : Corto 16h48 – dimanche 27 octobre 2019 Suivant le type de formatage que ton Mac aurait fait (?), il y a moyen de faire un « recovery » avec des programmes que tu trouves sur le net !! Écrit par : Corto 16h49 – dimanche 27 octobre 2019 Pffff…. Sur l’appareil la carte n’est plus reconnue. Sur le mac 0 octet de fichiers. Je désespère. Écrit par : Pierre Jenni 16h50 – dimanche 27 octobre 2019 Fait gaffe avec Mac, Apple veut que tu achète des produits Mac, si tu va chez un concurrent, ils foutent la merde ! Achètes toi un PC ! C’est pas parce que c’est moins cher que c’est moins bon !!! Écrit par : Corto 16h51 – dimanche 27 octobre 2019 Je suis assez tenté. Mais c’est une véritable révolution pour moi. Je déteste les PC qui ne sont pas intuitifs et ludiques. Mais je déplore cette politique de Apple que tu soulèves et qui fout la merde. Ceci dit, c’est bien Bill Gates qui a commencé avec cette merde en protégeant ses logiciels qu’il a tout simplement piqués à d’autres. Écrit par : Pierre Jenni 16h54 – dimanche 27 octobre 2019 Vraiment du bol que le Corto soit pas controleur aérien :)) Écrit par : Zizidor 16h51 – dimanche 27 octobre 2019 Pouvez essayer de tout récupérer avec Recuva. Poil au bras. Écrit par : Zizidor 16h53 – dimanche 27 octobre 2019 Recuva c’est pour PC. Mon problème vient justement de ce passage avec ma carte SD d’un système qui était compatible avec Mac sous Sierra et qui ne l’est plus sur Mojave. Le simple fait d’introduire la carte dans mon ordi me l’a immédiatement transformée et bien qu’il semble y avoir quelque chose, ce n’est que le fantôme de la trace de mes fichiers qui n’ont pas supporté le transfert. Je suis halluciné de voir qu’il n’y a pas la moindre alerte lorsque j’insert cette carte dans mon mac. Écrit par : Pierre Jenni 17h00 – dimanche 27 octobre 2019 ET tout ça pour quoi ? pour se faire du fric sur les cons de mon genre qui ne sont pas assez pointus en informatique. Et grâce à qui ? à d’autres cons qui semblent en savoir un peu plus, mais pas assez. Bref on est tous niqués. En permanence. Écrit par : Pierre Jenni 17h01 – dimanche 27 octobre 2019 « Recuva for mac », ca devrait se trouver en « free download ». Écrit par : Zizidor 17h11 – dimanche 27 octobre 2019 Oui, sauf que lorsque j’ai introduit la carte SD dans le mac, il me l’a formatée ce con ! Je n’ai plus de fichiers. Merci Corto ! Écrit par : Pierre Jenni 17h13 – dimanche 27 octobre 2019 Ce que je ne comprends pas c’est que le folder Canon est bien là, mais il est vide. Écrit par : Pierre Jenni 17h15 – dimanche 27 octobre 2019 ET lorsque je réintroduit la carte dans le Canon il m’indique qu’elle est vide. Écrit par : Pierre Jenni 17h16 – dimanche 27 octobre 2019 Bin voui elle est vide si elle s`est fait formater. Faut voir si le iMac est a jour. Écrit par : Zizidor 17h22 – dimanche 27 octobre 2019 Sauf qu’elle n’a pas été formatée puisque le dossier Canon est toujours là mais vide. Bref, arrêtons-nous là. Merci Bill Gates et Steve Job. Votre génie nous emmerde. Écrit par : Pierre Jenni 17h28 – dimanche 27 octobre 2019 Le dossier canon n`est pas plutot dans l`ordinateur? Peu importe, pouvez toujours essayer de récupérer avec un logiciel ad hoc. Écrit par : Zizidor 17h33 – dimanche 27 octobre 2019 Payez-vous un mini ordi. Efficace et ca vous met pas sur la paille. Si allergique a windows, il y a les chromebox, sinon vous avez une petite brassée de marques avec windows 10 préinstallé. Écrit par : Zizidor 17h04 – dimanche 27 octobre 2019 Tu as raison, c’est super ludique de perdre ses données !!!!!!! Écrit par : Corto 18h43 – dimanche 27 octobre 2019 J’ai acheté 2 appareils photos, 50 méga pixel, le pied géant, mais les fichiers ne sont pas en Jpeg ou format habituel, alors il faut passer par un décompresseur fournit par le fabricant, obligatoire !!! Écrit par : Corto 18h49 – dimanche 27 octobre 2019 ça cause quantique mais ça sait pas casser un oeuf… 😉 Écrit par : b.a.-ba 19h17 – dimanche 27 octobre 2019 Ah, bon ? Et pourquoi donc ? C’est ma faute si Pierre formate sa carte SD ??? Écrit par : Corto 20h26 – dimanche 27 octobre 2019 hehe.. https://youtu.be/mlElXhoPVWE Écrit par : Zizidor 20h48 – dimanche 27 octobre 2019 J’ai fait comme t’as dit et je l’ai dans l’cul. « Quoi ? tu sort la carte SD de ton canon tu l’a branche sur le port USB ou autre de ton ordi et tu n’arrives pas à transférer les photos sur ton Mac ? » Écrit par : Pierre Jenni 20h52 – dimanche 27 octobre 2019 Avant de sortir la carte SD du Canon j’avais toutes les photos lisibles sur l’appareil mais pas sur l’ordi. Dès que j’ai sorti la carte pour la mettre sur l’ordi direct, j’ai tout perdu. Voilà ce que c’est que de venir demander conseil à un spécialiste. Écrit par : Pierre Jenni 21h00 – dimanche 27 octobre 2019 C`est vrai qu`avec le Corto on s`ennuie jamais. Essayez ptete quand meme de récupérer vos photos Pierre, il y a des tas de logiciels pour ca. Écrit par : Zizidor 21h06 – dimanche 27 octobre 2019 M. Pierre Jenni, en principe ce qu a dit votre conseiller en image, le corbeau noir, n est pas faux. Néanmoins, moi, je sais que pour connaître la vérité j inverse à 100% ce qu il écrit. S il complimente quelqu un ou un pays c à d que ces deux sont les pires des salauds et quand il critique qulequ un ou un pays (ce qu il fait très fréquemment et à gogo contre notre Suisse et non pas la sienne) c à d que cette personne est sur la bonne voie ou que ce pays (la Suisse) va bien et surtout mieux que les autres surtout ceux de l Apartheid et ceux qui n ont retenu aucune leçon de leur histoire passée et souvent très tragique . Bien à Vous. Charles 05 Écrit par : Charles 05 22h08 – dimanche 27 octobre 2019 Ouf, y’en a qui se préoccupent de nos oreilles. C’est pour Chuck. https://www.wired.com/story/neil-young/?bxid=5cc9e0c024c17c766aabee2c&cndid=52112216&esrc=DailyNLPromo&source=EDT_WIR_NEWSLETTER_0_BACKCHANNEL_ZZ&utm_brand=wired&utm_campaign=aud-dev&utm_mailing=WIR_Backchannel_102719&utm_medium=email&utm_source=nl&utm_term=WIR_Backchannel Écrit par : Pierre Jenni 20h23 – dimanche 27 octobre 2019 « Ouf, y’en a qui se préoccupent de nos oreilles. C’est pour Chuck. » Merci Pierre ! Brut de coffre, on sent bien le crottin de cheval et le foin de la grange dans laquelle il l’a enregistré. Evidemment la voix déraille un peu, mais le feu brûle toujours. https://www.youtube.com/watch?v=Z4F_NffKPkI https://www.youtube.com/watch?v=dHQp0_UG9Ls Et l’histoire racontée par Graham Nash … https://www.youtube.com/watch?v=J1zuRSlckD8 Dites, pour votre carte SD, vous êtes sûr que le Mac l’a niquée ? Vous avez essayé de remettre la carte dans le Canon et voir si vos fichers y sont toujours ? Écrit par : Chuck Jones 21h31 – dimanche 27 octobre 2019 Oui et c’est bien de là qu’est venue ma stupéfaction de découvrir qu’elle était vide. Car sur la mac il y a des traces de dossiers, vides aussi. Ce qui est étonnant c’est que lorsque j’ai branché le Canon sur le mac, les fichiers ont été apparemment importés à un rythme d’environ trois seconde par fichier. Sauf que les photos n’étaient pas visibles et que les fichiers ne portaient pas de nom. Et l’importation ne s’arrêtait pas malgré que tous les fichiers semblaient avoir été importés. Du coup j’ai dû forcer la fermeture de Photos sur le mac. Écrit par : Pierre Jenni 10h26 – lundi 28 octobre 2019 Merci pour ces liens qui m’ont propulsé dans mes premiers émois amoureux lorsque j’écoutais en boucle C,S,N&Y. Écrit par : Pierre Jenni 10h40 – lundi 28 octobre 2019 remettre la carte SD dans le canon, utiliser câble brancher usb sur un autre ordi et sauvegarder ? Écrit par : b.a.-ba 21h53 – dimanche 27 octobre 2019 « Voilà ce que c’est que de venir demander conseil à un spécialiste » Fais pas comme si c’était pas déjà niqué avant de sortir la SD, ton histoire ne tient pas debout !!! Écrit par : Corto 23h29 – dimanche 27 octobre 2019 Sur Mac comme sur PC, avant de formater une carte SD, l’application te demande de confirmer le formatage, alors arrête de mentir !!! Écrit par : Corto 23h30 – dimanche 27 octobre 2019 Non Corto, les photos étaient bien visibles sur le Canon avant que je tente de les importer et que je suive ton conseil de brancher la carte directement sur le port du mac. Écrit par : Pierre Jenni 10h25 – lundi 28 octobre 2019 Relis tes commentaires !! Écrit par : Corto 11h47 – lundi 28 octobre 2019 Il n’y a pas eu de message. J’en ai déduit que le mac avait formaté la carte. Mais en fait ce n’est pas le cas puisque les dossiers Canon sont toujours là mais vides. Écrit par : Pierre Jenni 10h30 – lundi 28 octobre 2019 En ppe vous avez une appli qui s`appelle Finder sur votre Mac, Pierre. Ce truc permet de retrouver des fichiers sur l`ordinateur, s`ils y sont. Écrit par : Jean Jarogh 11h32 – lundi 28 octobre 2019 Et si tu allais prier dans une mosquée naturiste ? Je te conseil, au minimum la deuxième rangée !! Écrit par : Corto 11h49 – lundi 28 octobre 2019 « Oui et c’est bien de là qu’est venue ma stupéfaction de découvrir qu’elle était vide. Car sur la mac il y a des traces de dossiers, vides aussi. Ce qui est étonnant c’est que lorsque j’ai branché le Canon sur le mac, les fichiers ont été apparemment importés à un rythme d’environ trois seconde par fichier. Sauf que les photos n’étaient pas visibles et que les fichiers ne portaient pas de nom. Et l’importation ne s’arrêtait pas malgré que tous les fichiers semblaient avoir été importés. Du coup j’ai dû forcer la fermeture de Photos sur le mac. » Écrit par : Pierre Jenni 10h26 – lundi 28 octobre 2019 « Attention à la fin de l’opération « Photos » vous propose d’effacer les photos sur la carte. C’est sympa, mais refusez !, car vous n’avez pas encore la preuve que tout a bien été importé correctement dans le logiciel. Il est arrivé à des utilisateurs de transférez leurs photos (une bonne centaine) et ayant vu les vignettes des photos apparaître dans l’application ont pensé que l’importation était terminée… Et bien non ! Ils ont alors quitté le processus, en voyant (mais ne lisant pas) le message d’alerte qui disait qu’il y avait des importations en cours et ils ont choisi d’effacer les photos sur l’appareil. En retournant dans l’application Photos, les photos n’y étaient pas… GROS CHOC et joues qui pâlissent… elles étaient perdues pour de bon ! » https://edu.ge.ch/site/utilisation-logiciel/2016/04/28/transferer-des-images-dun-appareil-photo-numerique-a-lordinateur/ Peut-être ? Écrit par : absolom 13h33 – lundi 28 octobre 2019 Oui, merci absolom. Sur ce coup j’ai été prudent car je ne voyais pas les fichiers. Juste un icône rectangulaire sans nom. Ce qui m’a étonné c’est que visiblement mac travaillait à importer puisque ça prenait tout de même quelques secondes par fichier. Je suis aussi étonné que le mac ne trouvait pas les fichiers alors que la carte était bien montée sur le bureau et les dossiers Canon étaient présents. Écrit par : Pierre Jenni 14h11 – lundi 28 octobre 2019 Moralité: les macs et les cortos c`est comme les curés, les garagistes et les politiciens, faut jamais s`y fier. Écrit par : Zizidor 15h31 – lundi 28 octobre 2019 Vous avez oublié les pires, ceux à qui on a donné un permis de tuer en toute légalité. Écrit par : Pierre Jenni 15h40 – lundi 28 octobre 2019 Vous voulez dire les agents 000 comme le Corto ? Écrit par : Zizidor 15h53 – lundi 28 octobre 2019 Non, ceux-là me semblent bien inoffensifs. Je pensais aux médecins. Mais on pourrait allonger la liste avec les bavards, et les journaleux. Écrit par : Pierre Jenni 15h58 – lundi 28 octobre 2019 Un icone sans nom, c’est que le format du fichier n’est pas reconnu par Mac ! Si c’est de fichier « RAW », ils sont illisible par l’ordi et ne sont pas pris en charge tant qu’une application « RAW » n’a pas été installée !!!! Mais vas dans la mosquée que je t’ai indiqué et enfin tu trouveras ta voie !! Écrit par : Corto 15h32 – lundi 28 octobre 2019 Je n’ose plus faire les mises à jour tant ça fout le bordel. Écrit par : Pierre Jenni 15h43 – lundi 28 octobre 2019 De là à effacer les fichiers, c’est un pas que je ne pensais pas mac capable de faire et surtout sans préavis. Écrit par : Pierre Jenni 15h39 – lundi 28 octobre 2019 Ca m`étonnerait aussi. La non-reconnaissance de format est en ppe signalée aussi. Écrit par : Zizidor 15h56 – lundi 28 octobre 2019 A mon avis, les fichiers sont sur le HD mais ils ont été convertis sous une autre application, extension ! Écrit par : Corto 16h14 – lundi 28 octobre 2019 C’est con, pour tout ce qui concernait la propagande filmée, je demandais à al bagdadi !! Écrit par : Corto 16h15 – lundi 28 octobre 2019 Connais pas bien Mac, mais tu peux normalement retrouver les fichiers « récents » !!! Écrit par : Corto 16h16 – lundi 28 octobre 2019 Bon ! Alors ! Sortons les grands moyens ! Le nom est Jones. Doctor Chuck Jones. Pierre, voulez vous tenter une résurrection de fichiers ? http://i.hmp.me/m/d7999b0fe73cb299ff39bfea80f52077.jpg Me croyez vous si je vous dis que je tape présentement ce message ici maintenant sur un Mac ? Me croiriez vous si je vous disais que je répare les PéCés et les Macs par télépathie, comme le grand Mamadou N’guéyé-yéyé ? http://golem13.fr/wp-content/uploads/2011/04/mamadou-Ngueye.jpg Écrit par : Chuck Jones 21h38 – lundi 28 octobre 2019 Je vais procéder à quelques essais avec une autre carte et je reviens vers vous. Mais je doute franchement que le moindre fichier soit récupérable. Écrit par : Pierre Jenni 08h53 – mardi 29 octobre 2019 Combien de gb ta carte ? Écrit par : Corto 08h14 – mardi 29 octobre 2019 16 Écrit par : Pierre Jenni 08h54 – mardi 29 octobre 2019 As-tu regardé si ton Canon peut générer des fichiers « RAW » ? Écrit par : Corto 11h25 – mardi 29 octobre 2019 Je viens de faire un test avec une autre carte et j’ai pu importer la photo en format Jpeg. J’en déduis que ma carte a un défaut. D’ailleurs, lorsque je l’ai insérée dans le mac, elle n’est pas montée sur le bureau tout de suite, j’ai dû la ressortir et la réinsérer pour trouver l’image disque sur le mac. Écrit par : Pierre Jenni 11h35 – mardi 29 octobre 2019 J’en étais arrivé à la même conclusion, c’est pour ça que je t’ai demandé la taille de la SD, y a plein de SD, 256, 512 mg qui merdent ! Mais ça arrive aussi qu’une SD de 16 puisse merder !! Ca semble être le cas, quand as-tu acheté cette SD de 16 m ? Écrit par : Corto 14h58 – mardi 29 octobre 2019 Je ne sais pas si ça te dit qqch mais je trouve ce message dans le dossier DCIM, sous dossier 101CANON qui sont restés sur la carte : Last login: Tue Oct 29 16:23:33 on console You have new mail. /Volumes/NO NAME/DCIM/101CANON ; exit; The default interactive shell is now zsh. To update your account to use zsh, please run `chsh -s /bin/zsh`. For more details, please visit https://support.apple.com/kb/HT208050. mac:~ pierrejenni$ /Volumes/NO NAME/DCIM/101CANON ; exit; logout Saving session… …copying shared history… …saving history…truncating history files… …completed. Deleting expired sessions…none found. [Opération terminée] Écrit par : Pierre Jenni 16h34 – mardi 29 octobre 2019 Aucune idée. Écrit par : Pierre Jenni 16h28 – mardi 29 octobre 2019 Quelles sont les propriétés de la SD, combien de giga sont utilisés et combien sont libres ? Écrit par : Corto 16h39 – mardi 29 octobre 2019 La carte est vide. 15,92 go disponibles Écrit par : Pierre Jenni 16h40 – mardi 29 octobre 2019 Julian Assange. Quand je vois ce qui se passe j’ai envie de hurler. Un billet sur les blogs de la Tdg ne sert à rien et de toute façon je ne suis pas compétent pour développer ce sujet. Mais je ne comprends pas que le monde ne bouge pas pour dénoncer cette farce. https://www.mondialisation.ca/assange-face-a-un-tribunal-fantoche/5638289 Écrit par : Pierre Jenni 17h32 – mardi 29 octobre 2019 Et si l’Amérique du sud nous donnait l’exemple… https://www.strategic-culture.org/news/2019/10/23/burn-neoliberalism-burn/ Écrit par : Pierre Jenni 18h23 – mardi 29 octobre 2019 « La carte est vide. 15,92 go disponibles » (Pierre) Donc, ma proposition d’une tentative de résurrection ne vous intéresse pas ? Écrit par : Chuck Jones 18h40 – mardi 29 octobre 2019 Je suis ouvert à toute proposition honnête. Écrit par : Pierre Jenni 22h28 – mardi 29 octobre 2019 Regarde si tu dois formater ta carte SD avant de l’utiliser avec ton Canon ! Écrit par : Corto 19h34 – mardi 29 octobre 2019 Non, pas que je sache. Écrit par : Pierre Jenni 22h29 – mardi 29 octobre 2019 Mais si nous nous penchions un peu sur la crise économique qui se prépare ? Écrit par : Corto 19h37 – mardi 29 octobre 2019 Penche seulement. Écrit par : Pierre Jenni 22h27 – mardi 29 octobre 2019 M. Pierre Jenni, « E pericoloso sporgersi » est la première phrase que j ai retenue en Italien ! Vous le savez certes, cela veut dire qu en train, il est dangereux de se pencher dehors mais pas interdit. La traduction française et anglaise est moins nuancée car elle utilise le « ne pas » ou « nicht » ce qui donne une notion d interdiction quasi-impérative ce qui n est pas forcément et toujours une chose judicieuse. Sur ce, Bien à Vous M. Pierre Jenni! Charles 05 Écrit par : Charles 05 11h12 – mercredi 30 octobre 2019 Oui, c’est la raison pour laquelle je répugne à censurer. Mais c’est une condition qui m’est imposée par la Tdg. En attendant le résultat des actions de Mario. Mais je ne me fais pas trop d’illusions. La loi est toujours en retard. Surtout à notre époque où tout va tellement vite et les tribunaux sont surchargés. Les questions de protection de la sphère privée et les plaintes en diffamation ne correspondent plus à notre époque où tout un chacun étale sa vie en ligne. Écrit par : Pierre Jenni 11h34 – mercredi 30 octobre 2019 Chers humains de la planete Terre Certains de vos frères, avec qui nous sommes en contact téléphonique, nous ont maintes fois demandé d’intervenir sur votre société disloquée où règne une grande souffrance physique et morale. Nous pourrions évidemment intervenir pour vous communiquer des formules quasi magiques pour combattre des maladies aussi graves que les cancers, les graves cardiopathies et les attaques virales de votre système immunitaire (sida). Nous pourrions vous communiquer des recettes pour produire économiquement de l’énergie de manière non polluante ainsi que des protéines et des lipides alimentaires de manière massive. Nous pourrions vous indiquer un système pratique de gouvernement conduisant à un respect des droits fondamentaux des êtres humains et à une justice sociale. Cela pourrait restructurer votre humanité qui deviendrait alors un éden. Vous pourriez être tentés de voir en nous des anges rédempteurs ou de nouveaux messies capables de vous libérer de la faim, de la misère et de l’oppression, de l’injustice et de la méchanceté de vos congénères. Ains………………………………………………………………….. Écrit par : BAROM-09 23h05 – mardi 29 octobre 2019 « The default interactive shell is now zsh. » (Pierre) Vous venez de passer votre Mac en Catalina ? Bon, alors, zêtes vous za l’aise avec la fenêtre terminal et la ligne de commande du Mac ? Et connaissez vous Teamviewer ? Écrit par : Chuck Jones 23h14 – mardi 29 octobre 2019 Je ne suis pas à l’aise du tout. Et j’ai fait la monstre connerie de passer à Catalina. C’est la cata. Je n’ai plus de control center pour mon scanner et chez Brother je ne peux même pas entrer en contact via leur formulaire car je ne puis valider le Captcha. A peine je clique sur un des éléments à reconnaitre, la fenêtre du Captcha devient blanche. J’ai eu l’occasion de me faire dépanner à quelques reprises avec Teamviewer pour ma compta. Je suis furax. De ma connerie. Ma fille m’avait pourtant averti de ne pas télécharger les dernières versions. Écrit par : Pierre Jenni 23h22 – mardi 29 octobre 2019 My tailor is rich. Écrit par : John Brown 23h23 – mardi 29 octobre 2019 J’ai bien remarqué que le message du dossier Canon était repris dans Terminal. Mais là j’ai pris peur. C’est un truc pour les initiés. Écrit par : Pierre Jenni 23h26 – mardi 29 octobre 2019 On se fait une petite session de Teamviewer ? Je vous explique ce que je fais en le tapant dans Textedit et vous me dites ok avant chaque commande. Écrit par : Chuck Jones 23h57 – mardi 29 octobre 2019 Peut-être pas sur ce coup car ces fichiers n’étaient pas indispensables. En revanche la prochaine fois que je plante je n’hésiterai pas à vous contacter M. Jones. Et puis on pourrait se la faire en live, ce sera plus sympa. Écrit par : Pierre Jenni 09h33 – mercredi 30 octobre 2019 Après mûre réflexion et galère, je pense qu’un petit cours intensif s’impose. Je sollicite donc le docteur Chuck Jones et le prie de bien vouloir me contacter par mail pour fixer un RV. Écrit par : Pierre Jenni 11h22 – mercredi 30 octobre 2019 « My tailor is rich. » Memories … memories! If you have a tailor, you must be rich, too. Good news! Écrit par : Mère-Grand 08h45 – mercredi 30 octobre 2019 Il va se passer la même chose qu’avec ton Mac mais au niveau de l’économie mondiale, Trump va certainement faire passer compresse jusqu’aux prochaines élections US, mais plus rien ne tient au niveau du continent européo-asiatique, l’Amérique du Sud et l’Afrique on en parle même pas, peut être l’Australie réussira à se tenir en dehors du bouillon. Mais parlons des bourses européennes qui n’arrivent plus à se maintenir, qui s’essoufflent et n’arrivent plus à contrecarrer les taux européens, cela même si ils sont négatifs, les banques centrales ont beau imprimer des coupures, personne ne sait où investir, toutes les entreprises sont en récessions et les emprunts qu’elles font ne servent plus qu’à faire gonfler la bulle et boucher les trous ! L’Allemagne et ses mégas structures implantées en Turquie voient l’entrée du tunnel arriver, la France, n’en parlons pas, le gouvernement finance le soi-disant passage aux véhicules électrique avec des subventions couvrant 2 fois les prix de production des véhicules, quand le monstre montre ses dents nous ne pouvons qu’être les témoins de mécanismes ubuesques. Prenons l’exemple de la nouvelle Zoé électrique de chez Renault, l’état participe à hauteur de 6’000 euros pour chaque acheteur qui opte pour cette caisse à roulettes à 90% « made in China » et made in Romania etc.., pratiquement rien fabriqué en France. Tandis que cette même Europe contrairement aux USA ne vend rien en Chine et dans les pays qu’elle soutient sans des taux de douane impensables ! L’Europe est un trou sans fond qui ne demande pas d’eau, donc son économie est morte et enterrée depuis plus d’une décennie, la crise de 2008 provenait des USA et les USA sont passés dessus sans même user leurs semelles et l’Europe, elle, ne s’en remet pas !! Écrit par : Corto 09h34 – mercredi 30 octobre 2019 Bayer fait face à 42’000 procédures aux USA La société allemande Bayer doit affronter une avalanche de procédures déposées aux Etats-Unis contre son herbicide au glyphosate. Bien sûr qu’en Europe et en Suisse que les glyphosates ne sont pas nuisibles et après les écolos pourris parlent de Co2 !!! Je peux vous le dire, depuis que je suis aux USA, la bouffe n’a pas cette sensation rappeuse sur la langue comme quand on mange des végétaux en Suisse ! Écrit par : Corto 12h27 – mercredi 30 octobre 2019 « Credit Suisse double son bénéfice au 3e trimestre » et ça c’est uniquement grace aux intérêts pratiqués par la banque fédérale américaine !! Écrit par : Corto 12h29 – mercredi 30 octobre 2019 Certaines, si ce ne sont pas toutes les banques européennes et suisses font des emprunts avec des taux négatifs émis par les banques centrales européennes et place l’argent aux USA, la surprise sera encore plus surprenante qu’avec les subprimes !! Écrit par : Corto 12h31 – mercredi 30 octobre 2019 Quel silence lorsque l’on parle pas de carte SD ! Assez symptomatique ! Alors continuons : Mardi France : “Valframbert: «Je suis envoyé par Dieu, je dois vous tuer. Choisissez : c’est vous ou les enfants ! », une femme poignardée alors qu’elle se promenait avec ses petits-enfants”, le jeune homme s’est retourné afin d’administrer un violent coup de couteau dans le dos de la quinquagénaire. « L’agresseur a aussi tenu des propos menaçants envers la victime », un poumon perforé, les jours de la victime ne sont plus en danger et pas un mot dans la presse nationale française, ordre de la place Bauveau ! France toujours : France: Le nombre de SDF morts dans la rue augmente de 15% en un an, ils s’appelaient James, Willy, Quentin, Philippe…, 612 en un an !! Egalement silence, la misère tue en France ! Les médias parlent de camps de djihadistes de quelques centaines de membres de daesh, en fait l’un des camp à l’Est de la Syrie regroupe plus de 72’000 djihadistes, ce camp n’est pratiquement plus sous surveillance, les médias vous mentent !! Écrit par : Corto 15h36 – mercredi 30 octobre 2019 Corto, ce blog n’est pas un défouloir. Alors arrête de nous submerger avec ta merde. A force de regarder tout ce qui ne va pas, tu ne vas plus non plus. Ne vois-tu pas que tu alimentes ton malêtre ? Écrit par : Pierre Jenni 15h55 – mercredi 30 octobre 2019 Bravo Corto: vous dites » France toujours : France: Le nombre de SDF morts dans la rue augmente de 15% en un an, ils s’appelaient James, Willy, Quentin, Philippe…, 612 en un an !!  » Mettez nous le lien de Russia Today (RT) qui a signalé ce nombre de 612 SDF morts en 2018 tandis que « notre copain » Macron avait promis le zéro mort des SDF…. Continuez y ainsi de vous reférer à de tels sites sérieux et vous nous rendez un grand service afin qu on ne se casse pas trop! Ne changez rien donc… Sans autre. Charles 05 Écrit par : Charles 05 22h40 – mercredi 30 octobre 2019 C’est vrai que ta carte SD, elle, elle va très bien ! Tu n’es pas payé pour faire le pion, parce que ça, c’est de la vraie merde !! Écrit par : Corto 16h14 – mercredi 30 octobre 2019 Ainsi donc vous faites le pion Corto? Ces cheres petites tetes blondes vont achever de vous rendre maboule hehe.. Écrit par : Zizidor 10h32 – jeudi 31 octobre 2019 Mais que personne ne s’alarme, ce ne sont que des censures, elles, bien enracinées dans le PAF ! C’est huilé ! Autre sujet assez fugace, un des prisonnier membre de daesh emprisonné en Irak vient de déclaré que daesh prévoit de venger la mort d’al bagdadi et de son second en Europe !! C’est pas magnifique les vases communiquant ? Écrit par : Corto 16h17 – mercredi 30 octobre 2019 Et ça t’étonne ?! Écrit par : Pierre Jenni 16h55 – mercredi 30 octobre 2019 Comme le loustic dégommé avait, tout comme avant lui bin Laden, été créé par les ricains, il faudra d`abord que ceux-ci en fabriquent un autre mais ca ne devrait pas prendre trop de temps. Écrit par : Zizidor 10h12 – jeudi 31 octobre 2019 Pierre, vous manquez d’éducation, ça se voit au premier coup d’oeil Écrit par : Miki 16h36 – mercredi 30 octobre 2019 Je goûte le compliment. Écrit par : Pierre Jenni 16h53 – mercredi 30 octobre 2019 Pom pom pom pom Geuunèèèève, ici Geuunèèèèèèèève Les Macqueux parlent aux Macqueux Pierre, êtes vous au bout du fil ? Écrit par : Chuck Jones 22h18 – mercredi 30 octobre 2019 Le Corto il finit presque toutes ses phrases en point d´exclamation. Ca signifie surement quelque chose, faudra que j´en cause a Zinzin. Écrit par : zizidor 22h47 – mercredi 30 octobre 2019 Aussitot dit, aussitot fait. J´y ai demandé au vieux Zinzin qui est encore dans son bureau a classer (d´une main) sa collection de mangas porno et v´la ce qu´il m´a dit: . Qu´on se le dise !!!!!!!!! Écrit par : zizidor 23h00 – mercredi 30 octobre 2019 je ne peux que vous en flétrir ! Écrit par : Corto 23h09 – mercredi 30 octobre 2019 C’est certainement moins important et intéressant que la carte SD de Pierre, mais la FED vient de déclaré une nouvelle baisse comme je le prévoyait dans un comm précédent, pour arriver rapidement à 1,5% et l’on voit la puissance de l’économie américaine jouer avec l’Europe et la Chine, comme un chat joue avec une souris ! Vous le verrez, à chaque fois que la FED orientera des mouvement vers le haut ou vers le bas, les conséquences seront répercutées à l’échelon mondial, avec ceci de particulier que dans les deux cas, les économies européenne et chinoise en subissent des conséquences. Si la FED augmentent ses taux, c’est un drame, car les investissements en dollars augmentent et si la FED baisse ses taux, les investissements faits, rapportent moins d’intérêts, dans les deux cas, c’est néfaste pour les banques européennes et chinoises ou les investissements faits en Europe et en Chine. Cependant il est nécessaire d’observer un point centrale dans ces manoeuvre, c’est le pouvoir d’achat, car toutes les monnaies suivent le dollar, l’inflation aux USA dépasse les taux d’intérêts de la FED, c’est à dire que l’inflation prend du terrain, autant sur les marchés intérieurs et le pouvoir d’achat des américains que sur les prix des matières premières, ce qui fait que le « matelas » monétaires rétrécit à vue d’oeil, nous en sommes arrivé où les économies ne sont plus contrôlées par la finance, ce qui plombe encore plus les investissements et le développement de manière conjoncturelle et si la finance manoeuvre avec moins de visibilité, cela annonce une grosse crise sur les marchés financiers et monétaires ! Attendons-nous dans une première étape à des hausses dans les marchés de l’immobilier et des baisses sur les marchés boursiers ce qui va obligatoirement impliquer les marchés boursiers et monétaires !!! Écrit par : Corto 07h32 – jeudi 31 octobre 2019 Je ne comprend rien au monde de la finance. Et quand je lis les billets de Stepczinsky je me demande si lui même comprend de quoi il parle. A jouer au yoyo avec la monnaie étalon, je pense que les US vont précipiter la fin de la référence dollar pour les raisons que tu évoques. Je ne sais pas ce qui se passe en Chine, mais j’ai un peu le sentiment qu’ils inondent le marché européen de marchandises en dessous du prix de revient. Je me demande si ce n’est pas une réaction aux taxes de Trump à l’importation. Sans le marché US la production ne s’écoule plus. Écrit par : Pierre Jenni 10h40 – jeudi 31 octobre 2019 Rassurez-vous Pierre, le Corto non plus n`y pige que dalle. Écrit par : Jean Jarogh 10h53 – jeudi 31 octobre 2019 Votre analyse date du temps du «Made in China», Monsieur Jenni. La Banque Centrale (PBOC) maîtrise tous les outils de politique fiscale et monétaire indispensables à la maîtrise de la situation, tout en utilisant le QE avec doigté. En ce moment, le spread entre les USA et la Chine de l’intérêts du taux à 10 ans lui est favorable, ce qui fait rentrer des milliards en investissements étrangers directs dans le pays (2e position mondiale après les USA). Écrit par : rabbit 03h19 – vendredi 01 novembre 2019 Figurez-vous Pierre que j`ai vu votre sosie ce matin a la caisse d`une station d`essence lukoil d`un village zongrien ou j`avais déposé une grand-mere qui rentrait d`hosto. La meme gueule, on aurait dit une copie 3D. C`était un motard autrichien avec sa pepette qui faisaient une virée dans le coin. Dommage que j`execre les téloches « intelligents », le mien ne fait pas de photos. Écrit par : Jean Jarogh 09h59 – jeudi 31 octobre 2019 S’il roulait sur une Triumph Bonneville et que sa gonze n’était pas blonde alors c’était bien moi, dans un univers parallèle. Écrit par : Pierre Jenni 10h42 – jeudi 31 octobre 2019 La greluche a pas enlevé son casque et la bécane était une ancienne Goldwing. Le seul univers parallele par ici c`est celui de l`asile Zinzin. Écrit par : Jean Jarogh 10h51 – jeudi 31 octobre 2019 Zizidor ne serait pas par hasard le même employé communal qui pratique le camping, rappelez-vous de cette date, le 11 septembre 2016 ! Écrit par : Corto 11h11 – jeudi 31 octobre 2019 C´est ce jour-la que vous avez enfin réussi a perdre votre pucelage, Corto ? Qu´est devenue cette malheureuse biquette par la suite ? Écrit par : zizidor 11h15 – jeudi 31 octobre 2019 non, mais semblez savoir de quoi vous parlez derrière ce nouveau pseudo ! Écrit par : Corto 13h24 – jeudi 31 octobre 2019 « La greluche, pepette », Jean, faut éviter de trop fréquenter le docteur zinzin, peut-être qu’il est un peu homo sur les bords ! Écrit par : Corto 11h26 – jeudi 31 octobre 2019 C’est ça, je ne comprend rien en économie, ben voyons, c’est vrai qu’en vous lisant, on ne cesse de s’instruire ! Écrit par : Corto 11h27 – jeudi 31 octobre 2019 J’en profite pour rappeller à tout le monde qu’il faut impérativement sauvegarder la charmante Place du Petit-Saconnex, dernière place de village de la ville de Genève, en cochant la case NON à la question 8, lors les votations à venir! On a déjà assez abattu d’arbres, assez détruit de charmantes petites villas et de jardins nécessaires à la biodiversité et à la survie de la faune locale et assez bétonné partout. Préservons ce petit bijou tel qu’il est. Tous les habitants y sont opposés, mais ils ne pèsent pas lourd face au reste de la ville. De plus la prétendue « Synthèse brève et neutre » de la page 87 de la brouchure de vote et tout sauf neutre, un peu comme l’ex-DDR qui était tout sauf « Demokratische » ! Faites passer le message, car il en va de la survie de notre patrimoine. MERCI! Écrit par : Arthur 12h35 – jeudi 31 octobre 2019 Après avoir visité les cages à lapins du Mervelet et des Genêts (immense cuisine comptant pour 2 pièces flanquée de 2 réduits appelés «chambres», le tout loué pour l’équivalent de la moitié du salaire médian suisse), il faut reconnaître qu’il y a péril en la demeure Place du Petit-Saconnex. Sauvez-là ! Ceci précisé, je cherche justement un appartement «traditionnel» dans ce secteur. Savez-vous quelque chose à ce sujet, Arthur ? Écrit par : rabbit 03h26 – mardi 05 novembre 2019 On veut se rapprocher de l’aéroport rabbit ? Écrit par : Pierre Jenni 09h41 – mardi 05 novembre 2019 Le Feng Shui de la place du Petit-Saconnex est exceptionnel ! Orientée au sud avec une colline dans le dos et de l’eau droit devant, il n’y a pas mieux pour un esthète. Et on n’entend pas les avions, bien que l’aéroport soit proche. Écrit par : rabbit 10h52 – mardi 05 novembre 2019 Bien observé rabbit à part l’orientation qui est plutôt vers l’est. Durant ma longue carrière au volant d’un taxi j’ai appris à apprécier les différents quartiers de Genève et surtout les immeubles en fonction de leurs habitants. Je recommande vivement ceux de l’avenue de Budé qui doivent être très prisés bien que déjà très vieux. La série en enfilade au chemin du Pommier est aussi très belle mais là je pense que le bruit des avions doit être un peu gênant. Écrit par : Pierre Jenni 11h01 – mardi 05 novembre 2019 Je reçois à l’instant l’avis de résiliation du bail d’un de mes biens immobiliers que je considère modestement comme exceptionnel. Alors si jamais, rabbit, va falloir me contacter sur mon mail rapidement car je doute qu’il reste longtemps sur le marché. Je serais ravi de vous savoir locataire chez moi. Écrit par : Pierre Jenni 12h28 – mardi 05 novembre 2019 Je suis en Chine jusqu’au 5 décembre ; ensuite, nous pourrons envisager de poursuivre la recherche de façon plus concrète. On reste en contact si vous avez d’autres propositions. Les lecteurs des blogs TdG pourraient aussi entrer activement dans la démarche, ce serait sympa… Écrit par : rabbit 13h55 – mardi 05 novembre 2019 N’hésitez pas à m’envoyer un mail. Je vous enverrai des photos qui vous feront rêver. L’objet va prochainement être mis sur le marché. Le premier venu sera servi. Écrit par : Pierre Jenni 13h58 – mardi 05 novembre 2019 C’est certainement moins important et intéressant que la carte SD de Pierre, mais la FED vient de déclaré une nouvelle baisse comme je le prévoyait dans un comm précédent, pour arriver rapidement à 1,5% et l’on voit la puissance de l’économie américaine jouer avec l’Europe et la Chine, comme un chat joue avec une souris ! Corto 07h32 – jeudi 31 octobre 2019 Jean le dollars se porte à merveille, surtout face à l’euro, la banque centrale vient monter son taux de 0.25% pour passer à 2,25%, pendant ce temps les banques centrales européennes sont dans les intérêts négatifs à -0.71% !!! Corto 20h23 – lundi 14 octobre 2019 NB: en ce moment, la FED applique un taux d’intérêts de 1,75% à 2,00%. 3ème baisse consécutive prévue le 30.10.2019 ? 18 septembre 2019 2,000 % fed 21h18 – lundi 14 octobre 2019 Écrit par : fed 12h39 – jeudi 31 octobre 2019 Vous aurez l`IgNobel d`économie Corto, c`est dit et cochon qui s`en dédit. Comme ca vous aurez de quoi vous payer une vraie cocotte a deux pattes, ca vous changera des chevres et des poupées gonflables. Écrit par : zizidor 13h05 – jeudi 31 octobre 2019 A lire pour ceux que l`économie intéresse: https://www.tdg.ch/economie/treize-scenarios-peignent-avenir-suisse/story/19489226 Évidemment c`est tout faux vu qu`on a oublié de prendre l`avis du Corto a poil ras. Écrit par : Jean Jarogh 15h53 – jeudi 31 octobre 2019 Jean parle certainement des mêmes qui avait fait monter puis chuter la monnaie suisse de 20% en conseillant à leurs femmes d’acheter des dollars 2 jours avant la grosse arnaque qui plomber toute l’économie du pays pendant des mois, ou ceux qui ont plantés plus de 3’000 milliards avec le fric des épargnant avec la crise des subprime dont les banques suisses raffolaient ? Non, je ne vais certainement pas balancer 2 balles pour ce torchon infecte socialo- catholo ! Écrit par : Corto 17h27 – jeudi 31 octobre 2019 A propos, Ignaz le moine maudit m´a raconté un jour que lorsqu´il était au service du roi burgonde Godegisele il y avait déja un couillon appelé Corto venu d´on ne sait d´ou et qui avait violé des poules dans les environs du chateau royal qui se trouvait a peu pres a l´endroit de la place du Bourg de Four que l´on connait. Les paysans voulaient lui faire un sort mais Ignaz réussit a le tirer de leurs pattes pour en faire cadeau a Godegisele qui avait justement besoin d´un misérable ayant une petite bite pour engrosser les mouches a merde dont il faisait l´élevage intensif dans l´idée qu´un jour il en aurait suffisamment pour etre dans le Guinness book. Écrit par : zizidor 22h24 – jeudi 31 octobre 2019 Tu censures et tes soutiens n’ont rien d’autre que des insultes, va en Thailand, il n’y a que là bas que tu trouveras la « spiritualité » que tu mérites ! Un suisse de plus en Thailand ! Écrit par : Corto 09h23 – vendredi 01 novembre 2019 M`enfin Corto personne ne vous insulte. Le Corto qui enc.. les mouches c`était en 502, vous n`étiez meme pas né (poil au bras). Seriez pas parano des fois? Écrit par : Zizidor 09h49 – vendredi 01 novembre 2019 Par tous les saints, Uber à la trappe ? Écrit par : Tacot 12h02 – vendredi 01 novembre 2019 Attention à ne pas trop s’enthousiasmer. Uber va recourir non seulement contre la décision de Poggia mais contre la possible sanction de la CACJ. Donc il ne se passera rien durant au moins un an. Cela fait partie de la stratégie de la société. Gagner du temps pour que ces nouveaux outils entrent dans les moeurs. Et lorsque des velléités de régulation se font sentir, comme en Californie d’ailleurs qui veut aussi que la société salarie ses chauffeurs, ou partout en Europe depuis le récent arrêt de la Cour Européenne qui considère Uber comme une société de transport, Uber fait appel aux gens, aux utilisateurs, par voie de pétition en ligne. Écrit par : Pierre Jenni 12h29 – vendredi 01 novembre 2019 Il commence a me plaire, ce Poggia. Vous avez surement raison Pierre, les avocaillons a la solde (solde bien grasse je présume) d`Uber vont entamer une guerre d`usure. Ne reste plus qu`a espérer que Poggia est la pour longtemps. Écrit par : Jean Jarogh 13h01 – vendredi 01 novembre 2019 Uber fut viré du marché zongrien en 2016 sous la pression des taxis qui ont bloqué les rues de la capitale et aussi le fait que la population n`acceptait pas que les « taxis » Uber n`avaient pas obligatoirement une assurance-passager sérieuse. Depuis, les taxis du coin essaient d`avoir des apps aussi attrayants qu`Uber ce qui a quelque peu amélioré la qualité du service et diminué le nombre des arnaques. Écrit par : Jean Jarogh 13h32 – vendredi 01 novembre 2019 A Genf, nous avions déjà une application du genre Uber avant qu’ils ne débarquent. Mais personne ne le savait. Uber a profité d’une médiatisation impressionnante qui lui a fait sa pub sur le simple fait qu’elle violait toutes les lois de tous les pays. C’est peut-être en train de changer si l’on en croit la sanction de la bourse et la chute du titre dès son arrivée sur le marché. Écrit par : Pierre Jenni 13h38 – vendredi 01 novembre 2019 Aux dernieres nouvelles il fait le forcing pour répandre sa carte de payement donnant droit a toutes sortes de rabais dans l`idée de s`attacher la clientele et tout ca of course avec la complicité active de Google et Facebook. Les drones Uber pour livrer la bouffe sont aussi un bon coup de pub. En tout cas le fric ne manque pas depuis que le japonais Softbank y a mis ses billes. Écrit par : Jean Jarogh 14h56 – vendredi 01 novembre 2019 Ce qui m`épate, c`est qu`il n`y ait pas plus de Poggia dans la politique pour se rendre compte qu`en donnant le feu vert a des marchands de précarité la collectivité y perd forcément. Un précaire ne peut pas faire vivre une famille et meme ne fera souvent pas de gosses. Un précaire ne paye pratiquement pas d`impots mais a souvent besoin de se faire rafistoler les finances par l`aide sociale. Faudra pas compter sur les marchands de précarité comme Uber pour payer les retraites et financer le social ainsi que le service public (enseignement, santé, sécurité, infrastructures…). Les marchands de précarité sont a la collectivité ce qu`était l`iceberg au Titanic et faut vraiment etre bas de plafond ou completement irresponsable pour pas le voir. Écrit par : Jean Jarogh 15h20 – vendredi 01 novembre 2019 Poggia est un cas un peu à part. Il a été élu à l’exécutif depuis la formation MCG qui s’est profilée sur la dénonciation de ces abus. Et il milite depuis longtemps avant son mandat politique contre le fonctionnement de notre système de santé. Mais un politique ne peut que rarement faire carrière sur de tels programmes. Il s’agit de plaire. Uber a plu parce qu’ils offraient des transports moins chers que les taxis. Les clients se foutent des causes qui permettent de faire baisser les prix, et les politiques n’osent pas dénoncer ces dérives car ils risquent de ne pas être réélus. Écrit par : Pierre Jenni 15h26 – vendredi 01 novembre 2019 Vous avez raison Pierre, mais en meme temps et considérant que ce sont surtout les plus vieux qui votent, il ne serait pas difficile aux politiciens voulant se faire (ré)élire de dire franchement qu´en votant pour les politiciens néo-libéraux qui favorisent la précarité on choisit de larguer les retraites, la santé et la sécurité. Je vous fiche mon billet que les papys et les mamys seraient toute ouie. Écrit par : JJ 15h42 – vendredi 01 novembre 2019 Vous aviez et avez des centaines de véhicules, rien de plus médiatique pour coller des auto-collants, avons-nous à faire à des imbéciles ? Écrit par : Corto 13h45 – vendredi 01 novembre 2019 Nous l’avons fait et le faisons encore ponctuellement. Écrit par : Pierre Jenni 13h46 – vendredi 01 novembre 2019 Je te signale que tu avais réservé ton autre blog « hey taxi » pour ce genre de débats !!! Écrit par : Corto 13h46 – vendredi 01 novembre 2019 C’est l’hôpital qui se fout de la charité. Écrit par : Pierre Jenni 13h48 – vendredi 01 novembre 2019 Si tu enrichissais un peu ton lexique ? Parce que celle de l’hôpital, c’est au minimum la 50ème fois ! Écrit par : Corto 14h45 – vendredi 01 novembre 2019 Poggia confond la politique et le juridique ! Uber n’est pas près de cesser ses activités !! En Israël = zero Uber et zero Uber X !! En Israël, disons que les véhicules Uber ont très, mais très très vite posés les plaques !!! A toi Pierre, le candidat aux élections CE, une bande de poules mouillées !!!!! Écrit par : Corto 19h42 – vendredi 01 novembre 2019 C’est fou ce que les contributions du nommé Corto sont enrichissantes. Et dire que M. Pierre Jenni avait failli nous en priver (relire à ce sujet son commentaire du mercredi 25 septembre 2019 à 19h17 sur https://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2019/07/20/le-roi-est-mort-vive-le-roi-299835.html, commentaire ainsi rédigé: « Mais comme il [Corto] en abuse, je vais cesser de lui offrir cette vitrine. J’en ai marre de ses délires »). C’eût été vraiment regrettable, tant Corto – qui n’est jamais à court d’idées – contribue à la haute tenue de ce blog. Heureusement, le bon sens a repris le dessus puisque M. Pierre Jenni a continué à publier Corto. Il faut dire que Corto s’est montré habile à faire revenir M. Pierre Jenni sur son intention en s’adressant à lui en des termes particulièrement flatteurs que l’intéressé s’est empressé de publier (voir plus haut): « Pierre, je t’emmerde !!! » (…) Tu n’intéresses personne avec tes petit délires de chauffeur de taxi ! Tu resteras toute ta vie un nain ! Écrit par : Corto 17h04 – jeudi 24 octobre 2019″. Bref, sur ce blog on est entre gens de bonne compagnie. Écrit par : M. Jelmini 22h26 – vendredi 01 novembre 2019 Salut Mario, content de vous revoir sur ce radeau cosmique ! Faut se faire une raison avec le Corto, c`est le nain de jardin du blog. Écrit par : Jean Jarogh 09h21 – samedi 02 novembre 2019 Je trouve très difficile de modérer les commentaires. J’ai bien décidé de ne pas publier les attaques personnelles, mais dans ce cas c’eut été lui faire trop d’honneur. Ce commentaire illustre bien ce que j’entends lorsque j’estime que les propos des intervenants en disent long à leur sujet et qu’ils devraient, selon moi, être les seuls à rendre des comptes. C’est pourquoi je suis très curieux des actions de Mario en justice. Mais je ne me fais pas trop d’illusion. Les lois en vigueur me semblent obsolètes et mériteraient un sérieux rafraîchissement pour traiter de ces nouveaux outils disponibles où tout un chacun étale sa vie au public. Écrit par : Pierre Jenni 09h32 – samedi 02 novembre 2019 J’ajouterais encore que je me suis habitué au ton de Corto et je traduis au fur et à mesure en des propos acceptables. Je vire une bonne partie de ses productions, notamment lorsque nous tournons en boucle sur les questions des banques suisses, de la pédophilie et d’Israël qui sont chez lui de véritables obsessions. Mais le petit malin trouve toujours un biais pour nous enfiler sa litanie. Écrit par : Pierre Jenni 09h36 – samedi 02 novembre 2019 Bah, finalement meme pas tellement besoin de modérer. Les intervenants ont assez de jugeotte pour se modérer quand au Corto, c`est la catégorie irresponsabilité pour cause médicale. Écrit par : Jean Jarogh 09h46 – samedi 02 novembre 2019 Malheureusement, ce n’est pas le cas. Je me suis récemment fait remettre à l’ordre par la Tdg. Écrit par : Pierre Jenni 09h50 – samedi 02 novembre 2019 Ah bon ? A cause de l`histoire de Godegisele ? Écrit par : Jean Jarogh 09h58 – samedi 02 novembre 2019 C’est marrant, tu oublies mes délires sur le bitcoin, la blockchain, mais je vois qu’en cortologie, tu atteins des sommets ! Comme ce secret sur l’identité de « zizidor » ? Messieurs, embrassez-vous et ce serait préférable que tu resserres tes cal-pieds ! Écrit par : Corto 09h54 – samedi 02 novembre 2019 Pierre ne censure que ce qui touche l’identité de zizidor et le passé de ce type ! Écrit par : Corto 09h56 – samedi 02 novembre 2019 Tu dois bien être le seul à ne pas connaître zizidor. Écrit par : Pierre Jenni 10h00 – samedi 02 novembre 2019 Zizidor, pour vous servir mon bon prince ! Écrit par : Jean Jarogh 10h06 – samedi 02 novembre 2019 Jean, on voit très bien que certaines obsessions hantent les commentaires de ce soi-disant « zizidor », je connais le « style » de Jean, là c’est autre chose ! Il y a également un nouveau sujet que Pierre censure, mais ça le rend mal à l’aise ! Écrit par : Corto 10h43 – samedi 02 novembre 2019 Il y a un truc que vous voulez oublier, les rigolos du club Jennirienà foutre : vos commentaires encombrent la colonne y dédiée, et cela gêne la lecture des blogs intéressants. Allez donc vous faire foutre, les Jenni’s boys, cela vous fera le plus grand bien. Écrit par : Géo 11h14 – samedi 02 novembre 2019 Comment ca Géo, vous n´appréciez pas les enfilades de cortoperles ? Écrit par : JJ 11h45 – samedi 02 novembre 2019 Je pense que Géo ronge son frein. Il aimerait bien participer mais à certaines conditions qui ne semblent pas remplies. De là à nous accuser de polluer l’espace visuel, c’est un pas qu’il semble prêt à franchir, mais il est bien le seul. Écrit par : Pierre Jenni 11h50 – samedi 02 novembre 2019 « Ce commentaire illustre bien ce que j’entends lorsque j’estime que les propos des intervenants en disent long à leur sujet et qu’ils devraient, selon moi, être les seuls à rendre des comptes. C’est pourquoi je suis très curieux des actions de Mario en justice. Mais je ne me fais pas trop d’illusion. Les lois en vigueur me semblent obsolètes et mériteraient un sérieux rafraîchissement pour traiter de ces nouveaux outils disponibles où tout un chacun étale sa vie au public. » (Pierre) Pierre ! Pierre ! C’est formidable !!! Votre voeu a été exaucé !!!!! En moins de 24 heures !!!! C’est fou l’accélération des particules d’idées et leur collision dans votre blog que permet Internet !!! C’est DEUUIIIIIIIIIIIIIIINNNNNGGGUEEEUUUUHHHH !! On croirait … de la télépathie … ou de … l’intelligence partagée !!! https://www.heidi.news/articles/la-russie-ratifie-la-loi-sur-l-internet-souverain A quand … l’Internet … SOUVERAIN … Suisse ? SOUVERAIN et SUISSE, deux mots qui ne doivent plus êtes dissociés, associés comme les 3 doigts de la main ! https://fr.wikipedia.org/wiki/Serment_du_Gr%C3%BCtli Faut vite que j’appelle Yves (Nidegger) et Céline ! Faut que je leur dise, il faut rebaptiser l’UDC ! Il faut rebaptiser l’UDC en … Union Démocratique Souveraine Suisse … l’UDSS ! Ou en Union Démocratique Souveraine Socialiste Suisse … l’UDSSS ! Ah c’est fou toutes ces idées qui me viennent d’un coup ! Je sais ! Il faut penser une nouvelle idéologie …. Le Souverain-Socialisme ! On va enfin mettre la gauche et la droite d’accord ! Vite, vite … un petit pétard, je suis trop excité ! J’ai l’impression d’avoir découvert la pierre philosophale de la politique suisse ! Le Souverain-Socialisme ! C’est l’idéologie philosophale idéale pour la Suisse !!! Comment va cette carte SD ? Toujours aussi « secure » au point qu’elle refuse de cracher vos photos ? https://fr.wikipedia.org/wiki/Carte_SD Ca me rappelle une histoire arrivée à mon arrière-grand-oncle Urs, celui qui a disparu sur le route de Sion en livrant du vin. Il avait reçu de son grand-père, dont j’ai oublié le nom, une pièce d’or. https://fr.wikipedia.org/wiki/Pi%C3%A8ces_de_monnaie_en_franc_suisse#/media/Fichier:16_Franken_1800_HR_681735.jpg Cette pièce d’or était entrée en la possession de son grand-père lors d’une escale au cours d’une croisière organisée tous frais payés par la confédération (précurseuse des fameuses Fêtes de Geeuuuunèèèèèèève), le fameux … Débarquement de Genève ™. Voyez vous-même … https://ge.ch/archives/10-arrivee-suisses-au-port-noir-1er-juin-1814 https://www.e-periodica.ch/cntmng?pid=rms-001:1981:126::863 https://www.e-periodica.ch/cntmng?pid=afb-001:1992:60::220 http://www.grenadiers-fribourg.com/ https://fr-fr.facebook.com/grenadiers.ch/ https://www.vieuxgrenadiers.ch/?view=article&id=688&catid=56:generalites http://www.swiss-troops.ch/434921489 http://www.lagruyere.ch/2019/09/les-grenadiers-fribourgeois-vont-b%C3%A9nir-leur-nouveau-drapeau.html Fête des Vignerons 2019 Les grenadiers fribourgeois vont bénir leur nouveau drapeau sam, 21. sep. 2019 Eh ben figurez vous que … Urs avait mis cette pièce dans une cassette, une sorte de petit coffret avec une très grosse serrure , … https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/f/f1/Tdkc60cassette.jpg Eh ben figurez vous que … le jour où Urs a voulu récupérer sa pièce d’or … il avait oublié où il a mis la clé !!! Exactement comme quand vous mettez vos données dans le cloude. Ou vos dollars dans le capital d’Uber … https://wolfstreet.com/wp-content/uploads/2019/08/US-Uber-2019-q2-revenues-losses.png Mais qu’est-ce qu’ils sont bêtes ces gens !!! Hein Corto ? Alors qu’ils feraient cent mille millions de fois mieux d’investir leur temps et leur argent dans le capital du blog et du taxi de Pierre ! Pfffftttt … Écrit par : Chuck Jones 11h49 – samedi 02 novembre 2019 Sacré Chuck ! Je m’insurge. Comparer mes constats de vide, ou de zone grise, dans la législation avec les velléités de certains de limiter nos libertés me fâche. Je fais partie de ces « allumés » 68ards que Décaillet ne supporte pas et qui demandent non pas plus de liberté mais une liberté totale diamétralement opposée à l’assistance sociale qui contribue à faire de nous des légumes. Malheureusement, je suis aussi obligé de constater que les puissants abusent de cette liberté et qu’il est donc nécessaire de limiter les dégâts avec de la régulation. Mais le moins possible et sur des questions régaliennes incontournables. Encore faudrait-il être capable de définir ce cercle. La santé, le logement et l’éducation sont pour certains des droits, je ne le vois pas ainsi. C’est une longue discussion qui s’ouvre. Je me considère comme éminemment privilégié de vivre à notre époque et d’avoir connu ces années de liberté qui sont en train de disparaitre. C’est du jamais vu dans l’histoire des hommes. Écrit par : Pierre Jenni 12h24 – samedi 02 novembre 2019 « Il y a un truc que vous voulez oublier, les rigolos du club Jennirienà foutre : vos commentaires encombrent la colonne y dédiée, et cela gêne la lecture des blogs intéressants. » (Géo) https://fr.wikipedia.org/wiki/Entropie Un excellent indicateur de la foi que les lecteurs-commentateurs des blogs ont dans les fake news des blogs dits « intéressants ». Écrit par : Chuck Jones 11h58 – samedi 02 novembre 2019 Va en Thailand, on sait pourquoi les sexagénaires naviguent dans ce paradis pour pédos, bien sûr, toi, t’es pas comme 99% des autres suisses en balade, toi tu manges bio et tu te branlais à Pondi ! Écrit par : Corto 12h09 – samedi 02 novembre 2019 Oui, je suis amoureux de l’Inde. J’ai complété le cours de Hindi sur Duolingo en 13 jours et j’ai cartonné dans les trois premiers durant deux mois. Je me suis fait à peu près tous les films hindi disponibles sur Netflix, et à chaque fois, je craque. Il émane de ce peuple une qualité d’innocence enfantine qui me touche. J’aime aussi la Thaïlande. Pas pour les services que tu évoques et qui semblent répondre à une demande, comme dans tout marché, mais plutôt pour la qualité de vie. La nourriture est non seulement délicieuse mais surtout très digeste. La mer, les plages sont des paradis sur terre. Malheureusement, il semble que les Thaïs ont perdu leur merveilleux sourire. Le nouveau et jeune controversé roi boost à fond les réformes pour dynamiser la compétitivité du pays selon les règles standards imposées par le FMI & Co. En Inde aussi, ne nous y trompons pas. Et pourtant, même lorsqu’ils sont très sérieux, les Indiens m’attendrissent et éveillent en moi des sentiments de fraternité, de connivence spontanée et toutes sortes d’autres émotions difficiles à cataloguer. A chaque fois que je débarque dans le pays, mon coeur s’ouvre et j’accède immédiatement et sans effort à une dimension qui fait défaut dans mon quotidien à Genève. Écrit par : Pierre Jenni 13h08 – samedi 02 novembre 2019 Le quotidien ne doit pas couter la peau du cul en Inde a moins de vouloir y vivre comme ses élites. Pourquoi ne pas mettre votre maison en location et prendre votre retraite au pays de Ganesh ? Il y a qqs années, je me suis retiré en Zongrie avec relativement peu de fortune et aucun revenu financier. Écrit par : Jean Jarogh 15h24 – samedi 02 novembre 2019 Tu ne censures que ce qui touche à ces pratiques, étonnant, non ? Écrit par : Corto 12h10 – samedi 02 novembre 2019 « Hallucination consensuelle » et … « Illusion consensuelle » J’aime bien ces expressions … https://wolfstreet.com/2019/10/30/what-will-stocks-do-when-consensual-hallucination-ends/ J’aime bien aussi … « Sidération consensuelle » …. et pis encore … « Mystification consensuelle » … et pis … « Fumigation consensuelle » … ou encore … « Inhalation consensuelle » https://www.youtube.com/watch?v=7pjbH5OuBc4 https://www.youtube.com/watch?v=W1bhE_X2KoE https://www.youtube.com/watch?v=RJra0fcMsVU https://www.youtube.com/watch?v=AZeMXhJfDKQ https://www.youtube.com/watch?v=pnA5DT3ilQw https://www.youtube.com/watch?v=oZIfEebrHUc https://www.youtube.com/watch?v=k7Ew15P9Qi8 https://www.youtube.com/watch?v=XI8pCvdESe0 https://www.youtube.com/watch?v=iFg2W71xw64 « Banquet consensuel » ? Écrit par : Chuck Jones 15h51 – samedi 02 novembre 2019 Je passe sur ces horreurs qui me rappellent à quel point l’humain n’y comprend rien. Soit on est con, soit on est méchant. Voire les deux. Delicatessen résume le banquet. J’en viens à l’hallucination consensuelle et ses dérivés. Plutôt que consensuel, je parlerais de collectif. C’est le côté grégaire. La prochaine baffe fera vraiment mal. les subprimes, c’était l’apéro. Écrit par : Pierre Jenni 17h31 – samedi 02 novembre 2019 Disons qu’en Inde, un sexagénaire se fait lapider si il se promène avec une jeunette, pas en Thaïlande ! D’où cette attirance très prononcée !! Ne pas vivre en couple ouvre toutes les portes, comme le cas jugé à Yverdon dont j’ai transmis l’énoncé, une fillette violée pendant plus de 4 ans, jusqu’à l’âge de 11 ans et une peine avec sursis !! La pédophile au pouvoir, je n’irais jamais dans ces paradis pédophiles, je risquerais de tuer !! Écrit par : Corto 16h17 – samedi 02 novembre 2019 La BBC a découvert des marchés islamiques aux esclaves sur Instagram Cela fait des années que ça dure : l’ONU dit lutter contre l’esclavage moderne, et soit les fonctionnaires internationaux sont corrompus, soit ils sont incompétents, car rien ne change. La BBC a découvert des marchés islamiques aux esclaves sur Instagram et d’autres applications. Allez comprendre quelque chose : ce sont les blancs à qui l’on réclame de « réparer » l’esclavage du 18e siècle tandis qu’on ferme les yeux sur l’esclavage du 21e siècle. Une partie des transactions sont réalisées sur Instagram, propriété de Facebook, les messages sont promus via des hashtags et algorithmiques, et les ventes négociées via des messages privés. Loading… Des milliers de femmes sont ainsi achetées et vendues comme travailleuses domestiques ou autre. D’autres messages sont diffusés par des applications approuvées et fournies par Google Play et Apple App Store, ainsi que sur les sites Web des plateformes de commerce électronique. « Ce qu’ils font, c’est promouvoir un marché aux esclaves en ligne », a déclaré Urmila Bhoola, rapporteur spécial des Nations Unies sur les formes contemporaines d’esclavage. « Si Google, Apple, Facebook ou d’autres compagnies hébergent des applications comme celles-ci, elles doivent être tenues responsables. » Écrit par : Corto 16h20 – samedi 02 novembre 2019 « Si Google, Apple, Facebook ou d’autres compagnies hébergent des applications comme celles-ci, elles doivent être tenues responsables. » Ouais, mais du coup, Tamedia, la tdg et moi on est responsables de tes propos Corto. Parce qu’on a eu la faiblesse de te laisser abuser des outils gracieusement mis à disposition. Tu trouves ça normal ? Écrit par : Pierre Jenni 16h51 – samedi 02 novembre 2019 Ben tu vas bien, ne ferais-tu pas une mégalo-parano cosmique ? Tu confonds défendre des positions sur le net et trafiquer des humains, gardes ta merde pour toi ! C’est « Corto » qui dénonce les ordures et la TdG qui censure ceux qui éclairent sur ces situations, faut pas confondre !!! Écrit par : Corto 18h45 – samedi 02 novembre 2019 Tiens, voilà qui apporte de l’eau à ton moulin Corto. https://www.rts.ch/play/radio/le-12h30/audio/la-bbc-accuse-les-gafa-de-participer-a-un-systeme-desclavage-moderne?id=10814758 Écrit par : Pierre Jenni 12h54 – dimanche 03 novembre 2019 Vous qui aimez la musique Pierre, devinerez pas ce que j`ai dégotté ce matin aux puces zongriennes du bout du monde. « Rock Bottom » un vinyle de Robert Wyatt et « John Barleycorn must die » de Steve Winwood (Traffic). Deux originaux en excellent état debleudebleu ! Écrit par : Jean Jarogh 17h53 – samedi 02 novembre 2019 Grâce à mon voisin qui avait cinq ou six ans de plus j’ai fait un bond dans ma culture musicale en passant de Sheila à Soft Machine. Matching Mole fut pour moi une source d’inspiration plus profonde que Genesis, mais j’appréciais déjà le côté plus léger d’un Supertramp. Je m’imagine bien partager la scène avec des gamins nostalgiques de cette époque si foisonnante. Je les sens mal les pauvres à devoir régater contre la machine au lieu de pouvoir en profiter. Écrit par : Pierre Jenni 18h12 – samedi 02 novembre 2019 En ce moment je régate surtout contre une invasion de coccinelles asiatiques qui lancent des assauts par divisions entieres pour pouvoir passer l`hiver au chaud mais c`est vrai que j`ai un peu nostalgiqué en achetant ces rondelles que je ne peux meme pas écouter faute de platine mais bon je les ai eus pour le prix d`un ristrett. Écrit par : Jean Jarogh 18h24 – samedi 02 novembre 2019 J’ai une des plus collection de Thorens de la planète ! Ce que j’avais acheté quelques dizaines ou centaines ou récupéré il y a quelques dizaines d’années, coûte aujourd’hui plusieurs milliers de $ ! (à l’époque des débarras trimestriels, j’avais trouvé deux fois des platines TD124 avec amplis et HP sur des trottoirs) Exemple, un gars de Tel-Aviv m’a fait une offre de 5’500 $ pour une TD 124 avec SME 12″, pas question de vendre !! Les Thorens ont été comme une obsession depuis mes 15 ans, également les Nagra, les Stellavox et les tables Sonosax et Studer, ce qui se jetait à la RTS il y a 20 ans, n’a pas de prix depuis 4-5 ans ! Écrit par : Corto 18h56 – samedi 02 novembre 2019 Bonsoir M. Pierre Jenni, Ecoutez et regardez cette excellente musique, chant et paroles, juste pour changer d air pour nous tous moi inclus, personne ne serait déçu du voyage sauf les faussaires de l histoire et les trolls comme d hab… La Passion de Saint Mathieu de Bach. https://www.youtube.com/watch?v=BBeXF_lnj_M Bien à Vous. Charles 05 Écrit par : Charles 05 20h14 – samedi 02 novembre 2019 Écrit par : Pierre Jenni 12h24 – samedi 02 novembre 2019 : « Comparer mes constats de vide, ou de zone grise, dans la législation avec les velléités de certains de limiter nos libertés me fâche. » À propos de vides ou de zones grises dans la législation, je signale que le code pénal suisse devrait prochainement être complété par un art. 179 decies punissant expressément “l’usurpation d’identité d’une peine privative de liberté d’un an au plus ou d’une peine pécuniaire” (voir FF 2017, haut page 6597, publié sur https://www.admin.ch/opc/fr/federal-gazette/2017/6565.pdf). En matière d’atteintes à la personnalité, on ne se dirige pas vers un adoucissement de la législation mais au contraire vers un durcissement. Écrit par : M. Jelmini 18h56 – samedi 02 novembre 2019 Merci M. Pierre Jenni de m avoir publié, Bach et la passion de Saint Mathieu… ça tombe bien le 2 ème de novembre bien qu on disait si Novembre ne vous plaise pas, annulons ce mois du calendrier et restons avec une année à 11 mois… Regardez comment les musiciens, Mme Galou Delphine , Roth le chef d orchestre, le violoniste principal, ne sont pas avec nous, ils sont ailleurs dans un autre monde …comme quoi Bien à Vous. Charles 05 Écrit par : Charles 05 20h25 – samedi 02 novembre 2019 Si j’apprécie la beauté des instruments acoustiques, je ne suis pas un grand fan de ce genre de musique qui me fout le bourdon. Aie pitié de moi, mon Dieu, c’est pas vraiment le style de la maison. Écrit par : Pierre Jenni 20h27 – samedi 02 novembre 2019 Vous ne savez pas ce que vous ratez Pierre si vous ne connaissez pas les passions de Bach (Saint Mathieu et mon préféré Saint Jean). Ca se déguste dans toute la galaxie sur quelques dizaines de milliers de planetes civilisées. Écrit par : Jean Jarogh 20h59 – samedi 02 novembre 2019 Quand on parlait des harmoniques dans la HIFI, je ne vous l’avait pas dit, mais seuls les amplis et préamplis à lampes reproduisent les harmoniques naturelles, ne serait-ce qu’un seul transistor bousille tout, donc, y a pas que le digital !!! Écrit par : Corto 18h59 – samedi 02 novembre 2019 J`ignorais que les vieux Thorens valaient autant. J`en avais un mais il a réusi a disparaitre du camion au cours de mon déménagement chez les zongriens avec une partie de mon matos de plongée et un détecteur de métal pas piqué des hannetons. Écrit par : Jean Jarogh 20h50 – samedi 02 novembre 2019 https://www.ebay.com/b/thorens-124/bn_7024945382?rt=nc&_sop=16 Écrit par : Corto 22h15 – samedi 02 novembre 2019 @Jean Jarogh , Voilà la Passion de Saint Jean que je vous adorez et que avez citée, cado 🙂 Si M. Pierre Jenni, l éditeur de son blog me le permette sans qu il nous dise que ce n est pas le genre de la maison 🙁 https://www.youtube.com/watch?v=QeUpU1oWWfc Bien à Vous Tous, Charles 05 Écrit par : Charles 05 10h44 – dimanche 03 novembre 2019 @M. Pierre Jenni, et ça (vidéo officiel) va vous plaire certainement! Yael Deckelbaum / Prière des Mères Palestiniennes et Israeliennes ensemble pour la Paix. C est la meilleure prière du monde loin des fausses prières traditionnelles… Qui hormis des Mères peuvent témoigner leurs craintes et faire cette « prière » pour leurs enfants loin des projets des Barbus religieux de tout poil surtout des deux côtés « belligérants »… https://www.youtube.com/watch?v=YyFM-pWdqrY Bien à Vous M. P. Jenni, libre à vous de la publier ou pas, comme d habitude ! Charles 05 Écrit par : Charles 05 19h09 – dimanche 03 novembre 2019 J’ai eu le privilège d’être invité (dans les premiers rangs) pour les (derniers) concerts dirigés par Zubin Metha au Bronfman auditorium de Te-Aviv pour ses 50 ans avec le philharmonique d’Israël , 5 x 2 concerts magnifiquement interprétés, notamment par Pinchas Zukerman, personne ne peut rester insensible ! Écrit par : Corto 20h46 – samedi 02 novembre 2019 Vous avez un sale caractere Corto mais au-moins vous savez apprécier la belle musique ce qui vous fait pardonner bcp de choses (c`est mon jour de bonté). Écrit par : Jean Jarogh 20h54 – samedi 02 novembre 2019 Erratum, oups! Navré! ———————– @Jean Jarogh , Voilà la Passion de Saint Jean que vous adorez et que vous avez citée, cado 🙂 Si M. Pierre Jenni, l éditeur de son blog me le permette sans qu il nous dise que ce n est pas le genre de la maison 🙁 https://www.youtube.com/watch?v=QeUpU1oWWfc Bien à Vous Tous, Charles 05 Écrit par : Charles 05 12h51 – dimanche 03 novembre 2019 Soft Machine avait donné un concert à Lausanne, début 70 dans une discothèque en face de la gare, j’y étais ! Écrit par : Corto 21h20 – samedi 02 novembre 2019 M. Pierre Jenni, et ça va vous plaire certainement. Yael Deckelbaum / Prière des Mères Palestiniennes et Israeliennes ensemble pour la Paix. C est la meilleure prière du monde loin des fausses prières traditionnelles… Qui hormis des Mères qui peuvent témoigner leurs craintes pour le futur de leurs enfants loin des projets des Gros Barbus eligieux de tout poil surtout ceux des deux côtés « belligérants » entre les Palestiniens et les Israeliens … https://www.youtube.com/watch?v=YyFM-pWdqrY Bien à Vous M. P. Jenni, libre à vous de publier cette vidéo officiel ou pas, comme d habitude ! Charles 05 Écrit par : Charles 05 21h58 – dimanche 03 novembre 2019 Il y avait encore Out of Focus, Weather Report, King Crimson, La Monte Young, Terry Riley, Steve Reich et j’en oublie pour l’instant. Bref, une époque stimulante pour une tête bien faite. D’ailleurs, Géo mis à part, regardez ce que nous sommes devenus. Écrit par : rabbit 03h19 – dimanche 03 novembre 2019 Weather Report était un de mes groupes favori avec Return to Forever. Je ne sais trop ce que ces influences ont provoqué en moi et j’ai perdu les repères qui me permettraient de comparer. Je me sens agréablement largué et, étonnamment, cela ne me provoque aucune angoisse. Écrit par : Pierre Jenni 10h23 – dimanche 03 novembre 2019 Meunon vous n`etes pas largué Pierre. Si l`on sait apprécier la beauté, c`est comme le vélo ca ne s`oublie pas. Il y a toujours plein de belles choses mais il faut les chercher. Tenez, un exemple: la chanteuse « ASA » (Bukola Elemide), écouter son « Murder in the USA » particulierement inspiré. Ou alors Kadja Nin, connaissez-vous son « Wale Watu »? Ou ma préférée Sona Jobarteh (« Gambia » est une merveille). Ou alors bcp plus pres de chez nous il y a Eicher avec par exemple son morceau « Prisonniere » ou Thiéfaine avec « La ruelle des morts » (c`est de circonstance). Etc etc… Il y en a plein mais il faut les chercher. Écrit par : Jean Jarogh 11h00 – dimanche 03 novembre 2019 Bon d’accord, largué n’est peut-être pas le bon terme. Ce que je voulais dire c’est que je suis incapable de mesurer l’impact des diverses influences au cours de la vie. Je suis toujours étonné de vérifier que nous copions souvent nos modèles, ou alors nous prenons le contre-pied et nous luttons, un peu vainement, contre une influence. Plus généralement j’observe que ce qui semblait clair, logique et stable à une époque ne l’est plus autant aujourd’hui. Et pourtant je me sens plus léger à me laisser porter dans l’inconnu et je m’émerveille plus lorsque je n’ai plus besoin de définir les choses ou les gens. Je suis presque honteux d’avoir été aussi carré et sûr de moi auparavant. Il faut croire que j’en avais besoin pour me construire. J’apprends maintenant à déconstruire sans détruire mais plus je creuse plus je m’approche des fondations de l’édifice. Et là force est de reconnaitre que je ne me sens pas directement et complètement responsable. Du coup, se développe en moi une certaine forme de tolérance, voire de compassion spontanée pour mes semblables qui n’ont pas eu la chance d’avoir un parcours aussi serein que le mien. Écrit par : Pierre Jenni 11h16 – dimanche 03 novembre 2019 Il suffit d’un disque et la magie opère, reliant les circuits de l’homme et de la machine à remonter le temps. Même émotion qu’à la première audition et c’est 40 à 50 ans que l’on efface d’un coup. Cure de jouvence et dégraissage du moi. Écrit par : rabbit 11h16 – dimanche 03 novembre 2019 Je crois que je vous comprends. Avec le temps on apprend a comprendre en se laissant moins prendre au piege des mots. Ainsi, la musique ment moins que les mots. Écrit par : Jean Jarogh 11h24 – dimanche 03 novembre 2019 Oui rabbit, c’est très étonnant. Lorsque j’ai suivi le lien de Chuck je suis tombé sur de la musique que j’écoutais à 20 ans et c’est comme si le temps s’était effacé. J’y étais et j’ai retrouvé les émotions, intactes. Seulement voilà, c’est comme un trip d’acide, il faut redescendre. Maintenant, en y réfléchissant, plutôt que vouloir revivre ces moments, ne serait-il pas opportun de vivre l’instant présent qui deviendra lui aussi un souvenir. Ainsi le temps perd son sens et nous frôlons l’immortalité. Écrit par : Pierre Jenni 12h18 – dimanche 03 novembre 2019 Puisque le temps n’existe pas, il vaut mieux porter son attention sur l’éternelle seconde qui constitue l’ici et maintenant. Toutefois, rien ne s’oppose à ce que vous utilisiez votre mémoire, qui est à la fois votre garde-temps personnel et le table des matières de votre existence, pour y savourer à nouveau un moment qui fut. Tout en sachant à l’usage, distinguer le modèle et son double… Écrit par : rabbit 08h19 – lundi 04 novembre 2019 Sauf que, en l’état des connaissances actuelles sur le fonctionnement du cerveau, nous savons que nous réorganisons la mémoire en fonction des besoins du moment. Nous réécrivons l’histoire à chaque instant. Nous sommes des révisionnistes permanents de notre histoire et de celle des autres par conséquent. http://jdmichel.blog.tdg.ch/archive/2019/09/02/quelles-sont-les-meilleures-neuro-astuces-pour-la-memorisati-300616.html https://www.youtube.com/watch?v=vspX6NaLxdc Écrit par : Pierre Jenni 10h10 – lundi 04 novembre 2019 What if Einstein is wrong ? « Some physicians are using relativity to defeat relativity, I think there is something circular about that. » Le deuxième théorème d’incomplétude de Gödel semble évoqué ici dans cette phrase de conclusion. « une théorie cohérente ne démontre pas sa propre cohérence ». https://www.youtube.com/watch?v=9XjS4I4oQDY Écrit par : Pierre Jenni 11h25 – lundi 04 novembre 2019 The science delusion https://www.youtube.com/watch?v=1TerTgDEgUE Écrit par : Pierre Jenni 13h32 – lundi 04 novembre 2019 La musique ment-elle ? Dans les arts, ce sont les plagias qui relèvent d’une certaines forme de mensonge, ainsi tous les auteurs cités plus étaient authentiques et avaient développés des styles bien à eux. Ceux qui n’ont fait que plagier, personne n’en parle !!! Écrit par : Corto 11h36 – dimanche 03 novembre 2019 Je vois aujourd’hui les choses un peu différemment. Je pense que nous n’inventons rien mais ne faisons que copier et ajuster en permanence. C’est ce qui fait la beauté de l’humain. Nous prenons les mêmes ingrédients et faisons à chaque fois quelque chose de différent. Je m’étais un peu formalisé lorsque j’ai vu les premiers DJ débarquer. Je trouvais un peu fort de café de reprendre des samples de musiciens pour les remixer à leur sauce. En faisant bien gaffe de ne pas dépasser les huit mesures pour ne pas avoir à payer des droits. Aujourd’hui je considère qu’ils ont contribué à l’évolution de la musique et surtout ils ont donné confiance à des jeunes qui n’avaient aucune formation académique pour s’exprimer avec un instrument. Écrit par : Pierre Jenni 12h01 – dimanche 03 novembre 2019 Ton explication est tronquée, vouloir incorporé un mode n’a pas grand chose avec l’écriture de la musique, on pourrait prendre un disque et le faire tourner à l’envers, certes ce serait nouveau voir innovateur, mais ça n’ira pas loin et ne durera pas, les DJ existaient à l’époque des Cream ou des Beatles, simplement qu’ils n’avaient pas d’une part les équipements d’aujourd’hui et existaient « moins » car la création était prodigue, maintenant que peu se crée, évidement qu’ils trouvent des annexes pour exister ! Ces dernières années, hormis quelques exceptions, Goldman en France, qui crée réellement de la musique ? Écrit par : Corto 12h32 – dimanche 03 novembre 2019 Je pnse aussi que faire du neuf avec du vieux en rusant avec le copyright n`apporte pas grand chose. La création musicale commence lorsque l`on a qqchose de personnel a exprimer et que -forcément- on l`exprime de maniere personnelle. Pareil pour tous les arts d`ailleurs. Écrit par : Jean Jarogh 12h53 – dimanche 03 novembre 2019 C’est bien la question que je pose. Qu’est-ce qui est personnel ? Pour moi, tout est lié. Si chacun d’entre-nous est unique et irremplaçable, nous puisons tous à la même source et constituons un tronc commun. Nos différences sont presque cosmétiques et nos besoins/envies très similaires. Nous pouvons certes alimenter l’illusion de la nouveauté pour se faire mousser mais au final on découvre que le neuf est du vieux recyclé. Il s’agit de comprendre que la matière est une donne finie dans notre univers relativement restreint. On peut certes réaménager les atomes mais nous utilisons les mêmes éléments fondamentaux clairement définis et limités. Il en est de même dans toutes les disciplines. Écrit par : Pierre Jenni 12h59 – dimanche 03 novembre 2019 Vous vous laissez prendre au piege des mots, je crois. Laissons ca aux avocats, sociologues et psychanalystes. Écrit par : Jean Jarogh 13h04 – dimanche 03 novembre 2019 Je n’explique rien. Je fais part de mon sentiment actuel sur cette question. On peut en discuter. Les samples à l’envers sont régulièrement utilisés, ce n’est pas nouveau. J’aurais tendance à être d’accord avec le fait que la création semble avoir atteint un seuil. Du moins lorsqu’on compare avec le foisonnement du milieu du siècle dernier ou la création classique des deux siècles précédents. J’observe un besoin de sortir des cadres. Les créateurs contemporains ne se cantonnent plus dans un art particulier et font appel à plusieurs disciplines pour proposer des performances. Il y une série documentaire intéressante sur Netflix à ce sujet. Abstract. Écrit par : Pierre Jenni 12h52 – dimanche 03 novembre 2019 On peut avoir l`impression que la création a atteint un seuil parce que la production musicale est devenue (business oblige) aussi gigantesque qu`éphémere mais il y a énormément de « bruit » la-dedans et il est ainsi plus difficile de séparer le bon grain de l`ivraie. D`ailleurs, le quidam moyen est tellement saturé de bruit qu`il n`a souvent plus de reperes pour faire la différence. Il y a un abrutissement musical des foules. Écrit par : Jean Jarogh 12h58 – dimanche 03 novembre 2019 Je suis d’accord avec le bruit. Mais justement cette saturation devrait nous inciter à retrouver le silence qui nous permet ensuite d’apprécier. Tout a un sens. Il n’y a rien à rejeter, juste de la matière à transformer pour le plaisir de vivre, d’être et de partager. Écrit par : Pierre Jenni 13h02 – dimanche 03 novembre 2019 En musique comme dans d’autres formes d’expression, il est préférable d’avoir quelque chose à transmettre, quelque chose de profond si possible, la création n’est pas une fonction que l’on peut commander, comme la bandaison « papa » ! Actuellement les populations sont tellement inondées par les récentes améliorations et découvertes technologiques qu’il est passablement difficile de se trouver une identité, de trouver des repères, des sources d’inspiration, avec les avalanches de technologies récentes il faudrait avoir 70 ans pour commencer à comprendre ce qui nous entoure, sans vouloir comprendre comment ça marche, rien que savoir comment le faire marcher, comme la carte SD de Pierre. Bientôt des ordinateurs remplaceront les compositeurs et décideront quand ne devront écouter de la musique ! Su vous lisiez un peu plus Asimov. vous n’auriez pas à vous poser toutes ces questions !!! Écrit par : Corto 13h14 – dimanche 03 novembre 2019 « Soft Machine … Out of Focus, Weather Report, King Crimson, … técétéra » Mouais … Le problème avec le patchouli soft prog, c’est que c’est tenace, ça donne des maux de tête, et comme ça tourne en rond sans personne pour s’en apercevoir parce que personne ne regarde personne, le seul endroit où ça peut aller, c’est nulle part. Voyez par exemple Bon Scott … https://www.youtube.com/watch?v=vo378maZ9r8 https://www.youtube.com/watch?v=n97wSNIrHpw Vous voyez où ça va, vous ? Ya quelque chose qui vous dit où ça va, hein ? Alors si ya rien pour vous dire où ça va, comment est-ce que Bon peut le savoir, lui, où ça va ? Hein ? Regardez un peu où ça l’a mené Bon, de pas savoir où il allait … Regardez le trou qu’il a creusé à force de tourner en rond et dans lequel il s’est enfoncé … voyez vous-même … Réduit à chanter « Bébé n’y va pas! » … https://www.youtube.com/watch?v=Jmoz-cRCXQE Réduit à chanter « Est-ce que je peux m’asseoir à côté de vous ? » https://www.youtube.com/watch?v=biaGJ_4rEzE Réduit à chanter « Good Good Good Morning » https://www.youtube.com/watch?v=wf7o5PSGoaw Là Angus il a pété un plomb. Lui à dit à Bon que ça allait pas, que y’a des gens qui regardent, tout de même. Et la mission éducative ? Hein ? Y’a des kids qui regardent. Des kids venus pour voir des nouilles et comment les secouer, pas pour voir Sheila ou Chantal Goya. Question de décence, merde quoi. On peut pas faire ça aux parents qui ont lâché des thunes dûrement gagnées pour acheter les tickets. Si on dit « Ca va! », faut le dire avec conviction, avec des nouilles et des coups de pieds au cul. Et le dire vraiment où tout ça ça va et où tout ça ça doit aller D’abord en long et en large … https://www.youtube.com/watch?v=ErXbMB9R5-0 Ensuite en avant et en arrière … https://www.youtube.com/watch?v=E1PfIX-GQPk En soignant bien sûr la plongée et la profondeur … https://www.youtube.com/watch?v=VbzUce9bolA Écrit par : Chuck Jones 16h23 – dimanche 03 novembre 2019 Bon Scott cé vré ksa pagranchose a voir avec la zizik mé cé rigolo. Écrit par : Zizidor 17h54 – dimanche 03 novembre 2019 J’avais préparé une petite liste de liens vers mes guitaristes favoris et je me suis planté. Tout a foutu le camp. Et puis je me suis dis que ça n’intéresserait pas grand monde mes préférences musicales. C’était juste pour dire à Chuck que l’énergie brute de ACDC ne m’a jamais vraiment fait bander. Les guitaristes qui me touchent sont soit plus mentaux comme Mac Laughlin avec Shakti, ou Zappa, soit plus crus et impulsifs comme Hendrix et Jeff Beck mais surtout funky comme Clapton, W. Becker, voire très personnels comme Santana. Mais si vous insistez je reprends ma recherche et je vous balance les liens. Mais je vous averti, va y’en avoir des tonnes. J’ai tout de même passé un bon moment à réécouter ces musiques qui me sont chères. Écrit par : Pierre Jenni 18h01 – dimanche 03 novembre 2019 Ca aurait pas moins cassé les oreilles mais les sauts de puce sur la scene auraient été encore plus rigolos si ce taré s`était collé un petit canasson-balais entre ses gambettes épilées. Écrit par : Jean Jarogh 18h02 – dimanche 03 novembre 2019 bon, allez, je ne résiste pas avec ce titre qui pour moi résume l’essence de Carlo Santana. https://duckduckgo.com/?q=santana+and+john+lee+hocker&t=osx&ia=videos&iax=videos&iai=Xox9J0FNjZ8 Écrit par : Pierre Jenni 18h06 – dimanche 03 novembre 2019 Ce qui fait vraiment bander le bon docteur Zinzin: Nosferatu et sa bande son. Bon, Zinzin il est cinglé mais faut avouer que dans le genre rat crevé pétomane c`est beaucoup plus abouti qu`ACDC et le Nosferatu il a meme pas besoin pour ca de sautiller comme un une puce de canard gonflable. Écrit par : Jean Jarogh 18h34 – dimanche 03 novembre 2019 « Quand on parlait des harmoniques dans la HIFI, je ne vous l’avait pas dit, mais seuls les amplis et préamplis à lampes reproduisent les harmoniques naturelles, ne serait-ce qu’un seul transistor bousille tout, donc, y a pas que le digital !!! » (Corto) « Produisent », Corto, et non « reproduisent », et pour autant que le pré-ampli servant à écouter l’enregistrement ait des caractéristiques similaires à celui ayant servi à *vérifier* l’enregistrement à sa production. En fait, ce qui compte, c’est les différences entre « production » et « reproduction ». Certains fabricants éclairés pensent même qu’à la « reproduction », un pré-ampli n’est pas nécessaire. http://blackdiscus.blogspot.com/2014/09/report-on-goldmund-clone-amplifier-from.html http://mosfetaudio-didik.com/ Cependant, si vous voulez vraiment ajouter un pré-ampli dans la chaîne re « reproduction » du signal, autant en rajouter un de référence qui n’ajoute rien, pour donner un sens au mot « fidelity » sensé se trouver lui-même dans « HIFI ». https://www.hifishock.org/gallery/electronics/goldmund-audio/preamplifier/ Écrit par : Chuck Jones 17h49 – dimanche 03 novembre 2019 Vous avez raisons sur les harmoniques, mais je n’arrive pas à vous suivre concernant les préamplis ? Comment attaquer un ampli sans s’adapter au seuil d’impédance de la source ? Merci Écrit par : Corto 18h44 – dimanche 03 novembre 2019  » … je n’arrive pas à vous suivre concernant les préamplis ? » « Comment attaquer un ampli sans s’adapter au seuil d’impédance de la source ? » (Corto) Désolé, je voulais dire « un pré-ampli à tube n’est pas nécessaire » (un pré-ampli à transistor est suffisant) pour reproduire les harmoniques perçues lors de la vérification d’un enregistrement sortant de mastering, même si la vérification en studio du mixage final et du mastering a été effectuée (le monitoring) sur une chaîne d’amplification entièrement à tube. Ce que j’essaie de dire, c’est que si les harmoniques apparaîssent dans l’écoute du mastering de l’enregistrement, la question n’est plus de savoir si l’enregistrement comporte l’information ou non pour générer des harmoniques, mais si l’installation d’amplification et d’écoute sur laquelle cet enregistrement va être joué est capable d’exploiter ces harmoniques sans en inventer/ajouter, ce qui reviendrait à donner une « couleur » à la restitution qui n’existe pas dans l’enregistrement, et mettrait à mal l’idée de « fidelity », n’est-ce pas ? Le problème de la coloration du son n’est pas du tout le même si le but est de « produire » un son avec des artifices propre à une amplification à tube, typiquement lorsque l’on cherche à dépasser les seuils de distortion, à effet. https://www.youtube.com/watch?v=86yJqZq5uPc Écrit par : Chuck Jones 22h54 – dimanche 03 novembre 2019 « Mais si vous insistez je reprends ma recherche et je vous balance les liens. » (Pierre) Si si ! C’est une excellente idée ! Mais n’en faites pas un commentaire. Mettez les plus tôt dans le « A propos » de votre blog ou dans une colonne de marge comme le bulletin météo d’hommelibre. Comme ça vous pourrez la mettre à jour selon l’humeur du moment. Écrit par : Chuck Jones 18h26 – dimanche 03 novembre 2019 Bonne idée. Je vais me faire une playlist dans l’à propos. L’humeur du moment…. mmmmhhhh…. ce n’est pas comme si ça changeait beaucoup. Et puis si j’ai le blues, je ne vais pas m’enfoncer avec la passion selon St Mathieu ni tenter d’y échapper avec la musique subliminale de pensée positive. Et puis, mes coups de coeur sont immortels. Ils transcendent tant le temps qui passe que mes états d’âme. Écrit par : Pierre Jenni 18h38 – dimanche 03 novembre 2019 je ne vous demandai pas de vous justifier, je ne comprend juste par cette histoire de préampli, n’en faites pas un fromage ! Écrit par : Corto 19h27 – dimanche 03 novembre 2019 Bon, les « spécialistes » nous racontaient que si un seul transistor traînait dans la chaîne, les harmoniques étaient niquées ??? Écrit par : Corto 20h02 – dimanche 03 novembre 2019 Si ce n’est pas mal d’apropos, je souhaiterai quelques peu parler de l’avenir des monnaies dans les années à venir. Nous venons d’assister à un bras de fer entre la Chine et les USA, selon les rapports les plus sérieux, la Chine détiendrait 10 fois plus d’or qu’elle ne l’a annoncé, soit environ 20’000 tonnes ! Après une période d’essais relativement suffisante, nous pouvons également déduire que le Bitcoin semble bien s’adapter au sein des marchés des monnaies, même si il a fait un bond spectaculaire depuis sa création et par la suite montrer quelques volatilités vite compensées. Quelles intérêt de posséder des monnaies papier, surtout avec des taux négatifs comme c’est le cas en Europe ? Nous venons de voir en quelques jours que le Bitcoin remonte et semble trouver une assise confortable, qu’est-ce qui empêcherait cette monnaie crypto de prendre enfin les airs ? Pour le moment les autres monnaies crypto non implimentées sur la blockchain semblent disparaître les unes après les autres, le projet Libra est quasi mort dans l’oeuf, la question est : La Chine ne va t-elle pas faire une sérieuse transition depuis le dollar vers le Bitcoin ? Nous aurons la réponse dans 2 mois, attendons les fêtes de fin d’année et observons la tendance, (si le Bitcoin n’explose pas à 100’000 d’ici là) ! Écrit par : Corto 18h58 – dimanche 03 novembre 2019 Pour le commun des mortels (dont je suis) le bitcoin inspire a peu pres autant confiance que le jeu du bonneteau, Corto. Pourquoi cela changerait-il ? Pour ce qui est de la Chine (qui a d`ailleurs banni le bitcoin tout comme Israel je crois), on dit que le gvt prépare une monnaie virtuelle aborigene. Écrit par : Jean Jarogh 21h06 – dimanche 03 novembre 2019 “We recommend all our clients abide by the law. But the US should understand that the world needs to move ahead. Nobody can stop disruptive technology—not even the US.” https://www.wired.com/story/cryptocurrency-boom-post-soviet-frontier/?bxid=5cc9e0c024c17c766aabee2c&cndid=52112216&esrc=DailyNLPromo&source=EDT_WIR_NEWSLETTER_0_BACKCHANNEL_ZZ&utm_brand=wired&utm_campaign=aud-dev&utm_mailing=WIR_Backchannel_110319&utm_medium=email&utm_source=nl&utm_term=WIR_Backchannel Écrit par : Pierre Jenni 21h43 – dimanche 03 novembre 2019 @Jean, Xi ping pong aimerait plus que tout vouloir créer une monnaie basée sur la blockchain, le problème c’est qu’il est encore à 2000 années lumière de pouvoir le faire, autre détails, en Chine, pour ceux qui ont de l’argent, beaucoup d’argent, il n’a y aucune règle, d’ailleurs ils se sont physiquement tous barrés de Chine, je vous signale que vous pouvez payer en Bitcoin sur Ali-baba quant à Israël, c’est le pays du bitcoin, le gouvernement peut contrôler et contrôle tous les échanges en Live, donc, non, le Bitcoin est présent partout en Israël et également à l’office des impôts, dans le cas où ! Ce qu’aucun autre pays ne pourra jamais rêver !! Écrit par : Corto 23h21 – dimanche 03 novembre 2019 http://heytaxi.blog.tdg.ch/about.html Écrit par : Pierre Jenni 21h48 – dimanche 03 novembre 2019 Oui, la musique… Quelle en est l’origine? Le son est une fréquence qui vibre. Tout est fréquence dans l’Univers. Le bruit des vagues. Le vent dans les arbres. Le tonnerre (https://www.youtube.com/watch?v=zrsny_TKqtE, à partir de 7:20). La pluie (https://www.youtube.com/watch?v=Ujb2_FDKG4s). Le crépitement d’un feu de cheminée (https://www.youtube.com/watch?v=_kbsiD0n5Ng). Le chant des oiseaux (https://www.youtube.com/watch?v=Zs49qGFvbYo). Le vol du bourdon (https://www.dailymotion.com/video/x2vhd7). Mais le plus étonnant de tous les sons, c’est encore celui-ci: https://www.youtube.com/watch?v=nW9VtKkm-lQ ou https://www.youtube.com/watch?v=6ukmjBSQY-c « And in the naked light I saw Ten thousand people, maybe more People talking without speaking People hearing without listening People writing songs that voices never share No one dared Disturb the sound of silence ». Écrit par : M. Jelmini 21h52 – dimanche 03 novembre 2019 Même à 5400m je n’ai pas trouvé le silence car il y avait du vent. En revanche en moi le silence était tel qu’il m’a fallut écouter très attentivement la petite voix venue de très loin qui me disait : Hé mec, faut te bouger le cul si tu veux passer ce col avant la nuit. J’étais bien, là, seul, à contempler ce champ de pics enneigés. Je ne sentais plus mes orteils alors j’avais enlevé mes stan smith pour les masser. J’aurais pu rester là, et m’endormir. La petite voix au loin m’a sauvé. Écrit par : Pierre Jenni 22h10 – dimanche 03 novembre 2019 Le bruit est la matiere dont est fait le Grand Silence. Me demandez pas ce que ca signifie, c`est extrait du preche d`Ignaz a la messe de ce matin dans la chapelle des fous. https://vimeo.com/142495402 Écrit par : Zizidor 22h37 – dimanche 03 novembre 2019 Désolé pour le retard, Mario, mais ce blog est devenu une telle pétaudière que même ma chatte, redoutable chasseuse de souris pourtant, n’y retrouve plus ses debaters préférés… Cela deviendra bientôt aussi difficile que de resituer une référence dans les œuvres complètes de Saint-Simon (non canonisé)… Bon, cela fat son charme aussi, pour l’occasionnel lecteur… « Le son est une fréquence qui vibre » Ben non, Mario, c’est tout le contraire. Le son n’est pas une fréquence, c’est une perturbation chargée d’énergie qui se propage dans un milieu dont elle a impérativement besoin. Physiquement, comme tout phénomène périodique, on le réduit, pour un son pur, à une fonction sinusoïdale, une onde de fréquence et d’amplitude (vous fais grâce des harmoniques et de leurs enveloppes, l’acoustique c’est toute une science). Sans milieu (notre atmosphère en l’occurrence sur notre bonne vieille Terre comme dirait Haddock), pas de bruit, chic, pas de musique non plus, merde alors. Blaise avait raison de parler du silence éternel des espaces infinis qui l’angoissait un brin. Dans le quasi-vide intersidéral, la densité de matière est si faible, pas de son, ni de bruit, heureusement pour nous : avec les explosions de novae, les éruptions solaires des étoiles voisines, les éruptions volcaniques des planètes gazeuses, le déplacement des bolides astéroïdes, le boucan serait infernal, la musique des astres cacophonique et assourdissante. La lumière n’a pas ce problème, pas besoin de support, soit dit en passant. Même si dans l’espace elle se traîne à la vitesse d’une limace vu les dimensions du Grand Machin. De ce fait, notre destin irrémédiable vu les contingences reste d’être attachés à notre planète, pas de plan B pour une éventuelle émigration. Quant à la musique, perso, je me range à l’avis de Schopi pour qui elle était l’art suprême. Bien d’accord, ne serait-ce que parce qu’elle permet après moult relais dans les aires auditives cérébrales, la libération de dopamine, l’hormone du plaisir, comme la vision d’un plat gastronomique pour un gourmet ou une belle fille qui s’offre pour un amoureux non-coincé du bulbe. Je n’ai jamais ressenti ce plaisir en lisant un bouquin ou en admirant une toile, pourtant très amateur d’expos, l’acmé de la courbe du plaisir n’est pas la même. La surdité ou l’amusie doivent être terribles. Mais bon, les goûts varient, il n’y a pas consensus : j’ai même vu sur Mezzo des salles pleines assister sans se tirer à un concert d’œuvres de Ligeti et applaudir. Alors bruit ou musique… Écrit par : Gislebert 10h51 – vendredi 08 novembre 2019 « la question est : La Chine ne va t-elle pas faire une sérieuse transition depuis le dollar vers le Bitcoin ? » (Corto) Il y a quelques semaines, des chinois ont ouvert des exchanges aux US sous jurisdiction US pour permettre aux « épargnants » chinois de vendre leurs dollars sans miner le nid à frelons en papier maché qui leur sert de système financier. https://cheddar.com/media/binance-to-launch-u-s-division-before-november https://www.binance.com/en/support/articles/360034595132 https://support.binance.us/hc/en-us/articles/360035339351 Allez Corto, dépêchez vous. C’est le moment de convertir vos shekels en yuans ! Aspiration et lavage des dollars chinois: https://www.youtube.com/watch?v=T81lZX47Ukk https://www.youtube.com/watch?v=ytMcIpIRL3w Écrit par : Chuck Jones 23h38 – dimanche 03 novembre 2019 Les paris sont ouverts, Bitcoin contre dollar ! Quant à l’euro, ouille ouille ouille !! Écrit par : Corto 15h57 – lundi 04 novembre 2019 « And in the naked light I saw … » https://www.youtube.com/watch?v=NaBI1SqIhak Écrit par : Chuck Jones 23h48 – dimanche 03 novembre 2019 https://www.youtube.com/watch?v=oCYHMVlQezA https://www.youtube.com/watch?v=IU3V6zNER4g Écrit par : Pierre Jenni 10h50 – lundi 04 novembre 2019 Bon … ben … ça y est. On y est … les commandes ne répondent plus … https://www.cnbc.com/2019/10/31/ecb-bond-buying-program-has-stopped-working-says-greece-varoufakis.html Écrit par : Chuck Jones 00h26 – lundi 04 novembre 2019 Excellente chose. Éponger, au nom de la solidarité européenne, les dettes de pays plus ou moins ruinés par des dirigeants corrompus et leurs copains oligarques ne pouvait pas durer indéfiniment. Écrit par : Jean Jarogh 10h31 – lundi 04 novembre 2019 Ah bon, parce que dans les banques centrales européennes, ils ne sont pas corrompus ? C’est certainement depuis quelques années, le système monétaire le plus corrompu de la planète !! Écrit par : Corto 16h02 – lundi 04 novembre 2019 @Corto Croyez-vous vraiment que les banquiers soient assez cons pour ne pas récupérer a leur avantage le blockchain et les monnaies virtuelles y liées ? L`engouement de beaucoup de jeunes naifs pour le bitcoin en particulier me rappelle comme les hippies des années soixante croyaient mettre fin a l`impérialisme américain en se faisant tatouer des logos « peace&love » sur les fesses pour devenir eux-memes, qqs années apres, de parfaits « cadres dynamiques » des multinationales. A propos, on sait toujours pas qui est derriere le bitcoin… mes candidats favoris sont, dans l`ordre: la Chine, la Russie ou la Corée du Nord. Pour moi le bitcoin est surtout un piege a cons du genre bouchon de baignoire que le petit malin qui veut etre le dernier a rigoler va se faire un plaisir de retirer au moment voulu. Écrit par : Jean Jarogh 10h53 – lundi 04 novembre 2019 Jean, le blockchain, ça m’étonnerai dans les prochaines décennies ! Le terme blockchain est utilisé car si le véritable terme était révélé, 3/4 du secret serait public ! En fait, tout le monde utilise le terme blockchain car il ne veut pas dire grand chose ! Donc personne ne sait de quoi il parle lorsqu’il parle de blockchain ! Écrit par : Corto 16h01 – lundi 04 novembre 2019 Alors comment expliquer que seulement en Israël les transactions des utilisateurs sont automatiquement imposées par les différentes taxes de l’état ? Ce serait la Chine, la Corée du Nord et la Russie qui enverraient des décomptes à Israël et seulement à Israël ? J’ai justement eu le cas d’un amis qui doit faire venir de l’argent d’Angleterre en Israël, pourquoi n’aurait-il pas acheté des Bitcoins et récupéré les montants en Israël ? Car il sait très bien que si il le fait via des Bitcoins, il se prend direct 25% dans l’os ! Les mollahs iraniens suites aux pressions économiques ont choisis de faire sortir de leurs comptes en Suisse plusieurs dizaines de milliards, ils ont depuis quelques semaines à se loguer sur leurs portes-monnaies virtuels, ils pètent un plomb, faudra m’expliquer pourquoi ? Et pourquoi Ueli Maurer a été reconvoqué une seconde fois en 15 jours à la WH ?? Écrit par : Corto 19h20 – lundi 04 novembre 2019 https://www.vanityfair.com/news/2019/11/the-big-bitcoin-heist?utm_source=nl&utm_brand=biz&utm_campaign=aud-dev&utm_mailing=Thematic_SuiteSheet_11042019_Teaser_DEK&utm_medium=email&bxid=5cc9e0c024c17c766aabee2c&cndid=52112216&utm_content=A&utm_term=Thematic_Business Écrit par : Pierre Jenni 20h28 – lundi 04 novembre 2019 Ca va mal finir pour certains, cette combine de la bite en coin mais ils l´auront bien cherché. Écrit par : JJ 21h38 – lundi 04 novembre 2019 https://www.tdg.ch/video/?video_id=373143 Écrit par : Pierre Jenni 10h06 – mardi 05 novembre 2019 Qu’est-ce qui se faire chier en Iceland, le romand est nul ! J’avais parler de ce genre de possibilité il y a des semaines, zéro !! Écrit par : Corto 22h42 – lundi 04 novembre 2019 Ne pas confondre les « casses » de données et autres arnaques commises par des employés chez les traders et l’algorithme du bitcoin !! Écrit par : Corto 22h55 – lundi 04 novembre 2019 En parlant d’avenir, l’Europe va devoir se spécialiser dans les technologies du rétroviseur !! Écrit par : Corto 00h05 – mardi 05 novembre 2019 Si vous voulez connaître une vérité, inversez ce que dit le Corbo noir de service sur le blog de M. Pierre jenni et /ou de son alter ego disparus des radars, le pépé aux Clebards et vous ne serez pas loin de la vérité. Ils ne sont pas si futés que ça et ils ne vont pas inverser leurs écrits pour vous trumper…Leur terrain de jeu c est la boue…et il n y a pas, heureusement, beaucoup de candide pour s y mettre à perdre le temps de répliquer…. Écrit par : Charles 05 22h47 – mardi 05 novembre 2019 Le Corto raconte en général n´importe quoi, il est donc illusoire de penser qu´en en prenant le contrepied on arrive a quelque chose de plus sensé. Écrit par : JJ 11h05 – mercredi 06 novembre 2019 Zavez vu ca, Pierre? https://www.tdg.ch/geneve/cas-uber-met-arene-politique-ebullition/story/25541045 Il a pas fallu longtemps a Uber pour se payer un ……. (remplir la case vide). J`espere que Poggia va tenir bon. Écrit par : Jean Jarogh 08h46 – mardi 05 novembre 2019 Poggia s’appuie sur du solide avec le jugement de la Cour européenne en décembre dernier qui a qualifié Uber d’entreprise de transport. Certes, ce jugement n’a pas d’effet direct si ce n’est celui de renvoyer la question aux Etats afin qu’ils prennent des dispositions pour réguler l’activité. C’est ce qu’a fait Poggia. Il s’appuie aussi sur l’action de la SUVA. Uber n’a d’autre option que de recourir, comme elle le fait toujours en espérant gagner du temps pour d’une part augmenter ses parts de marché et devenir incontournable et d’autre part miser sur l’apparente mais trompeuse solution face au chômage de nombre d’immigrés non formés. Une des techniques consiste à solliciter les usagers pour signer des pétitions en ligne. Poggia ne s’y trompe pas car il connait les chiffres de l’assistance sociale où nombre de chauffeurs de taxis on dû se retourner pour survivre. Uber est un prédateur qui mise sur la misère du monde pour engraisser encore plus ceux qui n’en auront jamais assez. Écrit par : Pierre Jenni 11h56 – mardi 05 novembre 2019 « Le shekel s’est renforcé de 6,6% par rapport au dollar (et donc au Chf.) depuis le début de l’année », selon Calcalist . Écrit par : Corto 19h29 – mardi 05 novembre 2019 Exemple d’une crypto monnaie comme tant d’autres qui ne fonctionne pas avec la blockchain : https://courscryptomonnaies.com/ethereum Écrit par : Corto 19h40 – mardi 05 novembre 2019 Et dire que je croyais que tu y connaissais quelque chose… Écrit par : Pierre Jenni 20h49 – mardi 05 novembre 2019 Tu ne sais même pas ce que tu dis ! Tu parles pour ne rien dire, c’est ta vie ! Écrit par : Corto 20h57 – mardi 05 novembre 2019 C’est exactement ce que j’avais prédit il y a 2 ans, toutes les crypto-monnaies hormis le bitcoin se cassent la gueule ! Écrit par : Corto 21h43 – mardi 05 novembre 2019 Ils essayent de faire comme Mobileye et voilà le résultat : https://www.20min.ch/ro/life/auto/story/Le-logiciel-d-Uber-n-a-pas-reconnu-une-pietonne-27480708 Écrit par : Corto 12h38 – mercredi 06 novembre 2019 Ce commentaire me suggère que tu tentes de relativiser les difficultés que rencontrent les développeurs de la voiture autonome et tes prédictions à court terme. En fait l’équation est relativement simple et se résume à balancer le risque et la sécurité. Si nous voulons privilégier la sécurité comme cela semble être le cas, notamment pour des questions purement financière d’indemnisation des assurances, plus rien ne circulera. Ce sera la paralysie. Si, au contraire, on favorise le risque, la technologie sera abandonnée ou reléguée aux calendes grecques. Alors je me marre lorsque tu parles de voitures autonomes à cinq ans. Écrit par : Pierre Jenni 12h45 – mercredi 06 novembre 2019 UNRWA: le Suisse Pierre Krähenbühl fait une pause Le chef de l’Agence pour les réfugiés palestiniens, accusé de graves abus éthiques, quitte ses fonctions jusqu’à la fin de l’enquête interne qui le met en cause. Écrit par : Corto 12h43 – mercredi 06 novembre 2019 Tiens, mange ça Corto ! https://www.youtube.com/watch?v=KaRd_eB2qOA&feature=youtu.be Je suis fasciné par cette histoire de 53 qbits au lieu de 54. Écrit par : Pierre Jenni 14h28 – mercredi 06 novembre 2019 Robots-taxis à Paris: la RATP s’allie avec l’Israélien Mobileye pour lancer des tests https://www.frenchweb.fr/robots-taxis-a-paris-la-ratp-sallie-avec-lisraelien-mobileye-pour-lancer-des-tests/382551 Écrit par : Corto 16h28 – mercredi 06 novembre 2019 Ce que les débiles appellent « quantique » n’est rien d’autre que du ternaire et ma société israélienne travail depuis 15 ans sur la logique ternaire ! Écrit par : Corto 16h30 – mercredi 06 novembre 2019 Vous avez presque raison. En fait, il s`agit de logique tétravalente que l`on commence a savoir utiliser aux USA et en Russie mais peut-etre aussi en Chine. Écrit par : Jean Jarogh 17h09 – mercredi 06 novembre 2019 Et sache que les labos de recherches (RD) de Google sont en Israël, mais ils peuvent toujours ramer, ils ont juste 5’000 ans de retard !! Google vient d’investir 2 ans de suite chaque fois 4 milliards de dollars pour arriver premier, le problème c’est que leur hardware ne permet pas de lire et de garder les données !! Je te l’ai déjà expliqué !! Écrit par : Corto 16h33 – mercredi 06 novembre 2019 Les labos de Google sont a Paris, Tokyo, Pékin, New-York et maintenant aussi a Budapest et Accra au Ghana. Écrit par : Jean Jarogh 17h12 – mercredi 06 novembre 2019 Je passe souvent devant le gigantesque immeuble de Google AI labs center près de Tel-Aviv, il y a 5 centre de recherche Google en Israël ! https://en.globes.co.il/en/article-five-google-features-developed-in-israel-1001285985 Écrit par : Corto 17h28 – mercredi 06 novembre 2019 Bref, ils sont partout et meme en Israel. Écrit par : Jean Jarogh 17h31 – mercredi 06 novembre 2019 Nous ne parlons pas des boutiques Google, nous parlons des centres de R&D !!! Écrit par : Corto 18h56 – mercredi 06 novembre 2019 Our ce qui est du ternaire, je vais revenir à la source pour les acharnés de wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Logique_ternaire Mais pour cela, il faut maîtriser une technologie hardware fonctionnant avec 3 états !!! Ne vous en faites pas, le secret est très bien gardé et ça fonctionne depuis plus de 30 ans !! Y en a qui cherchent comme des fous pour trouver un matériaux qui permet d’osciller avec 3 niveaux !!!! Et pourtant il existe, et même qu’il y en a plusieurs !!!!!!!!!! Écrit par : Corto 19h09 – mercredi 06 novembre 2019 Mme Corto, Heureux que des ingénieurs israeliens développent des programmes informatiques très avancés selon vos propres écrits. Puisque vous êtes le chef sublimissime de ces super ingénieurs avec toute votre brillance exceptionnelle, pourriez vous demander à vos ingénieurs d intervenir auprès des rabbins Barbus Ultra-orthodoxes du 16ème siècle d autoriser les femmes comme vous d accéder à la prière au Mur des lamentations sans recevoir des jets de pierre de ces barbus qui commandent Tsahal… nous comptons sur votre bienveillance…Merci d avance… Charles 05 Écrit par : Charles 05 22h07 – mercredi 06 novembre 2019 Et rien ne sert de vouloir développer des processeurs si les contrôleurs, la mémoire et certains périphériques ne fonctionnent pas avec des matériaux qui réagissent avec 3 états !! Écrit par : Corto 19h11 – mercredi 06 novembre 2019 Je crois que Mario a raison, Pierre. Votre blog est carrément cortocidé. RIP Écrit par : Jean Jarogh 22h30 – mercredi 06 novembre 2019 En dernier recours, il faudrait essayer le glyphosate. Écrit par : rabbit 11h39 – jeudi 07 novembre 2019 On en vient presque à regretter l’alliée de Corto, l’inénarrable Patoucha… Pourquoi Pierre l’a-t-il bannie de ses blogs et ne fait-il pas de même avec l’infatué Corto? Écrit par : Mario Jelmini 15h45 – jeudi 07 novembre 2019 Bonne question. J’aurais tendance à penser que ça dépend des moments. Avec Corto, il y a du rythme et de la diversité. Enfin… lorsqu’il sort de ses obsessions. Avec Patoucha j’avais l’impression de tourner en boucle. Mais surtout elle est à l’origine d’une plainte qui a incité Mabut à fermer mon blog une deuxième fois. Et ça c’en est trop pour moi. Je n’ai pas envie de me battre pour la cause des blogs. Oui je suis curieux de connaitre les suites des procédures engagées, et suis ravi de voir qu’il y en a un qui s’y colle. Mais je ne vais vraiment pas faire une maladie si je devais cesser cette activité. Ceci dit, il commence aussi à passablement me gonfler le Corto. Mais dans son cas, le virer serait lui confirmer qu’on est tous des minets de salon et qu’il est le seul, bien seul, à tout savoir sur tout. Écrit par : Pierre Jenni 15h55 – jeudi 07 novembre 2019 À Pierre Jenni, qui a écrit: virer Corto « serait lui confirmer qu’on est tous des minets de salon et qu’il est le seul, bien seul, à tout savoir sur tout. » Mais puisque vous l’aimez tant, votre Corto, pourquoi ne pas lui donner l’immense plaisir de lui « confirmer qu’on est tous des minets de salon et qu’il est le seul, bien seul, à tout savoir sur tout » en le virant vite fait bien fait de vos blogs? Vous imaginez sa jouissance? Allez, Pierre, faites un effort en faveur de ce surdoué en difficulté: laissez-lui croire pour le restant de ses jours qu’il est seul au monde à avoir raison sur toute la ligne et dans tous les domaines. Il n’aura ainsi plus à se battre pour nous prouver quoi que ce soit et pourra consacrer davantage de son précieux temps à ses nombreuses entreprises, toutes plus florissantes les unes que les autres. Et aussi à un ou deux procès qu’il a semble-t-il sur le dos. Vous aurez ainsi la satisfaction d’avoir été utile à quelqu’un. Je suis persuadé que cet acte de générosité ravira la majorité de vos lecteurs. Écrit par : Mario Jelmini 17h18 – jeudi 07 novembre 2019 Excellent ! Trop bon ! J’en redemande. J’apprécie éminemment ce genre d’humour qui dit tant avec tellement d’élégance. Et je jouis littéralement d’avoir le privilège de participer – car à ce stade je ne suis plus qu’un simple spectateur – à cette merveilleuse saga qui laissera des mini traces dans l’histoire de la naissance de ces nouveaux outils. Je décline poliment l’offre et mesure à quel point je l’aime bien Corto. Et mon horizon s’élargit considérablement lorsque je réalise que j’aime autant Mario. Écrit par : Pierre Jenni 17h43 – jeudi 07 novembre 2019 Mais comme j’ai une fibre démocrate je suis prêt à mettre ça au vote. Ainsi je me dégagerai de la responsabilité. Si j’obtiens la moindre majorité, et un contre zéro suffira, pour virer mon pote Corto j’obtempérerai sans le moindre état d’âme. Et je me réjouis de ce scrutin qui nous indiquera à quel point personne n’en a rien à cirer de ce qui se passe ici. Écrit par : Pierre Jenni 17h52 – jeudi 07 novembre 2019 Vous etes bon comme la romaine, Pierre. Écrit par : Jean Jarogh 17h54 – jeudi 07 novembre 2019 Pas la peine de virer, suffit de ne pas tout publier automatiquement. Écrit par : JJ 18h01 – jeudi 07 novembre 2019 Je m’en lave les mains. Écrit par : Pierre Jenni 18h04 – jeudi 07 novembre 2019 Les pédophiles au pouvoir : https://video.foxnews.com/v/6101280605001/#sp=show-clips Judge Janine Écrit par : Corto 10h01 – jeudi 07 novembre 2019 Ok, c’est parti mon quiqui ! 1-O pour Corto Écrit par : Pierre Jenni 18h05 – jeudi 07 novembre 2019 Vote nul. Le blogueur qui réclame l’avis de ses lecteurs se doit de rester neutre. Écrit par : Mario Jelmini 18h26 – jeudi 07 novembre 2019 Je réalise tout soudain un malentendu. Je n’ai pas (encore) voté. C’est Jean qui a donné sa voix. Écrit par : Pierre Jenni 19h49 – jeudi 07 novembre 2019 Sauf que ici, Mario, on est chez Jenni. Il n’est pas connu pour appliquer les règles coutumières. Écrit par : Pierre Jenni 18h27 – jeudi 07 novembre 2019 Expliquez-nous comment un scrutin qui ne respecte pas les règles coutumières peut être compatible avec la « fibre démocrate » qui vous a incité à mettre au vote le bannissement de Corto de vos blogs (voir votre commentaire de ce jour à 17h52). Écrit par : Mario Jelmini 19h22 – jeudi 07 novembre 2019 Je m’attendais à un truc du genre qui ne me pose aucun problème. J’assume entièrement le caractère parfaitement arbitraire de tout ce qui se passe ici et depuis qu’on m’a rappelé un peu douloureusement que j’étais le maitre de cérémonie, avec tout ce que cela implique, j’ai pris la liberté de trancher sur des critères pour le moins discutables, comme lorsque je dois modérer les commentaires des intervenants. Mais je persiste à me considérer comme un démocrate et je suis prêt à entrer en matière sur un vote du vote sur cette question spécifique. Au vu de l’affluence je ne risque pas d’être submergé dans une procédure sans fin qui ne nous permettrait pas d’arriver à une conclusion respectable. Écrit par : Pierre Jenni 19h29 – jeudi 07 novembre 2019 « Au vu de l’affluence ». Vous perdez de vue, Pierre, que s’il n’y pas affluence, c’est que plus personne ne se branche sur votre blog à part Corto et Jean Jarogh (alias le moyne des sables et zizidor), qui l’honore de son humour. Corto, le troll pollueur, a foutu en l’air vos blogs. Grand bien vous fasse si cela vous enchante. Écrit par : Mario Jelmini 20h07 – jeudi 07 novembre 2019 Vous ne me croirez certainement pas Mario, mais je n’éprouve aucune émotion particulière à savoir que mon blog soit foutu et que plus personne ne s’y brancherait. Croire ou ne pas croire, that is indeed the question. Écrit par : Pierre Jenni 20h14 – jeudi 07 novembre 2019 Mario a raison Pierre. Avec la chiasse verbale du Corto, on ne se bouscule pas au portillon du blog. Par contre vous devez controler ses commentaires sinon il va finir par sortir un truc qui va faire tache, ce qui donne comme résultat final que vous vous décarcassez rien que pour maintenir en surface le défouloir du Corto. Écrit par : Jean Jarogh 21h58 – jeudi 07 novembre 2019 Croire ou ne pas croire. Me croirez-vous si je vous dis que je vire une bonne part de ses délires ? Je laisse encore passer Israël car c’est en relation avec d’autres sujets technologiques, mais la pédophilie et les banques suisses j’ai donné. Écrit par : Pierre Jenni 22h15 – jeudi 07 novembre 2019 Je vous crois Pierre (gros soupir). Allez, une derniere bouffée de cet opium luminescent des hautes vallées poznaves du bord du monde et au dodo. Bonne nuit, la compagnie! Écrit par : Jean Jarogh 22h49 – jeudi 07 novembre 2019 Au risque d’étonner et peut-être même de décevoir mon très cher Mario, mais en espérant tout de même que cela ne va pas à l’encontre d’un quelconque intérêt qui lui est propre, et dans la mesure où Pierre semble avoir le contrôle de la situation, moi je veux bien rajouter ma voix en faveur de la publication sélective des écrits de Corto, en réponse au plébiscite organisé par Pierre. Les écrits de Corto sont une excellente porteuse fertile de graines de discussions, et finalement jouent assez bien le rôle de dissuasion anti-bigot. Écrit par : Chuck Jones 23h04 – jeudi 07 novembre 2019 2 – 0 Écrit par : Pierre Jenni 09h11 – vendredi 08 novembre 2019 Meunon pas 2-0. Je suis certain que Mario aussi s`accommoderait d`un Corto qui ne jouerait pas les corbo et ne tirerait pas ses commentaires a la noix par rafales . Écrit par : Jean Jarogh 09h24 – vendredi 08 novembre 2019 Imaginons la scène : nous sommes en 2033, Pierre Jenni est Conseiller d’État. Il doit maintenant prendre une décision difficile sur un sujet de société, qui pourrait être mal interprété par le public et particulièrement chez ceux qui l’ont confortablement élu en 2028. Une prochaine législature est à la porte; elle pourrait lui échapper en fonction de la réponse qu’il va donner à cette question : faut-il sauver le soldat Corto ou non ? Écrit par : rabbit 07h29 – vendredi 08 novembre 2019 Excellent exercice pour une fiction amusante. N’ayant pour ainsi dire jamais fait de politique active au sein d’un groupe j’ai obtenu le score minable de 1200 et quelques voix à l’élection pour le CE en indépendant. Juste avant le dernier dont la femme tenait un lupanar. Pas même le nombre de chauffeurs de taxi à Genève. Une des raisons en est peut-être bien que les électeurs ont pressenti que ce candidat pourrait être un fouteur de merde, genre Corto, mais avec des façons. Si je reconnais volontiers avoir fait preuve d’une naïveté coupable à croire que j’avais la moindre chance, je suis aujourd’hui presque soulagé d’avoir évité une telle galère où il semble bien que certains choix sont imposés à la conscience. J’en déduis que pour arriver à un exécutif il faut avoir fait pas mal de courbettes, avalé une bonne quantité de couleuvres et enfin se compromettre au quotidien. Écrit par : Pierre Jenni 08h52 – vendredi 08 novembre 2019 Eh ben oui, il ne manque plus qu’un CE qui fait des voyages en Thaïlande, puis sans doute dans un proche avenir, il trouvera des intérêts pour le Cambodge et les Philippines ! Surtout qu’il censure tout ce qui pourrait nuire à sa nouvelle confrérie !!! Écrit par : Corto 09h31 – vendredi 08 novembre 2019 Yapa, il se fout de vous Pierre. C`est l`invité qui caque sur la table hehe.. ah quelle époque opaque, yapudjeunesse poil au nez. Écrit par : Jean Jarogh 09h45 – vendredi 08 novembre 2019 J’en suis bien conscient. Je n’aurai aucune réserve à le bannir si une majorité se dessine. Pour le moment c’est un plébiscite en faveur de son maintien puisque Mario n’a pas encore voté. Écrit par : Pierre Jenni 09h47 – vendredi 08 novembre 2019 Z`avez vu ca Pierre, toutes les forces de sécurité et de secours genevoises vont etre engagées dans les prochains jours pour des exercices de réaction a une éventuelle invasion massive de Cortos. On est foutus j`voudi ! Écrit par : Jean Jarogh 10h52 – vendredi 08 novembre 2019 Pierre montre sa véritable gueule, il n’a que la censure ! Pierre, vas-y, ça va tellement dans ta logique, en ce qui me concerne, j’ai la vue sur la mer, pas de vis-à-vis ! Écrit par : Corto 11h28 – vendredi 08 novembre 2019 Hmm.. vous connaissant, on en déduit que vous habitez dans un six metres carrés a l´entre-sol d´une baraque sordide au fond d´une impasse puante avec vue sur les poubelles et le mur lépreux d´en face. Ca explique que vous passiez vos journées a grignoter le blog de Pierre hehe.. Écrit par : JJ 15h39 – vendredi 08 novembre 2019 Je propose un scrutin en faveur de la réintégration de Patoucha sur les blogs de Pierre Jenni. Bien entendu, je vote en faveur de cette réintégration. Ses chiens inclus. 1 à 0 pour Patoucha, poil à la chatte. Écrit par : Mario Jelmini 15h31 – vendredi 08 novembre 2019 C’est exactement comme avec Zemmour ! Alors, il change de média et rien ne l’arrête !! Écrit par : Corto 15h41 – vendredi 08 novembre 2019 Il suffit d’être censurer pour savoir que l’on dit certaines choses interdites, car souvent elles disent certaines vérités !!! Mais ne vous gênez surtout pas, et surtout, embrassez-vous ! Écrit par : Corto 15h43 – vendredi 08 novembre 2019 Attendez, la baffe de Trump sur les cancrelats de gôche », ça va partir des USA et rien que l’air que ça va déplacer, va enrhumer l’ensemble de la gôche européenne et les voyous cachés dans dans les canalisations des chiottes confédérées ! Au fait, j’ai rencontré Moret, non pas au ministère, mais au bistrot, discussion super amicale, il en a raz le boule de l’autre !! Écrit par : Corto 18h19 – vendredi 08 novembre 2019 Du micro au macro: quid de ce miasme appelé « grand-Genève » en notre soit disant « république et canton de Genève », dont les élus binationaux majoritairement étrangers à la Suisse, tentent d’imposer pouvoir et un max de dépenses Comment pouvons-nous encore laisser perdurer en Suisse ce truc sans base légale d’un soit-disant grand-Genève, entité hors sol, s’arrogeant tous droits à toutes subventions payées par contribuables suisses, sans jamais passer par les urnes. Écrit par : divergente 20h07 – vendredi 08 novembre 2019 « Juste avant le dernier dont la femme tenait un lupanar. » « J’en déduis que pour arriver à un exécutif il faut avoir fait pas mal de courbettes, avalé une bonne quantité de couleuvres et enfin se compromettre au quotidien. » (Pierre) Vous avez de la chance Pierre, si c’avait tété la femme du dernier qui s’était présentée, c’est ptet vous qu’aurez été le dernier. Battu par une fumeuse de cigares ! Écrit par : Chuck Jones 21h05 – vendredi 08 novembre 2019 Vendredi 08 novembre 2019 à 18h19, Corto a écrit: « Au fait, j’ai rencontré Moret, non pas au ministère, mais au bistrot, discussion super amicale, il en a raz le boule de l’autre !! » Le Procureur Gabriel Moret dément vous avoir jamais rencontré dans un bistrot. S’agirait-il d’un menteur? Écrit par : Mario Jelmini 22h11 – vendredi 08 novembre 2019 Vendredi 08 novembre 2019 à 09h47, à propos de la procédure d’impeachment lancée contre Corto, Pierre Jenni a écrit: « Pour le moment c’est un plébiscite en faveur de son maintien puisque Mario n’a pas encore voté. » J’ai longuement réfléchi et finalement décidé de m’abstenir de voter. Car si Corto était banni des blogs de Pierre Jenni, il sombrerait rapidement dans l’alcool, les drogues dures et la dépression, et je ne veux pas me sentir responsable de sa descente aux enfers. Surtout qu’il a déjà assez d’ennuis comme ça. Écrit par : Mario Jelmini 22h28 – vendredi 08 novembre 2019 C’est ça, Moret va confirmer notre entrevue ! Débile !! Écrit par : Corto 22h32 – vendredi 08 novembre 2019 On devait se voir le 9 octobre, j’ai pas vu Jelmini !!! Faut que je m’achète des lunettes et que j’enlève le masque à gaz ! Écrit par : Corto 22h33 – vendredi 08 novembre 2019 Ca fait comment de passer pour une buse en public ? Écrit par : Corto 22h34 – vendredi 08 novembre 2019 Ça, c’est vous qui pouvez nous le dire M. Jaccard Boughanim. Écrit par : Mario Jelmini 00h09 – samedi 09 novembre 2019 Ouais on a bu des orangeades avec mon pote Corto et apres on a été voir Superman au cinoche et apres nos babysitters nous ont récupérés. C`était choueeette !! Écrit par : Benjamin Mimosa Moret jr 22h35 – vendredi 08 novembre 2019 M’étonne pas que Corto ait une babysitter. Par contre, m’étonnerait qu’elle mette de l’orangeade ou du Sinalco dans le biberon qu’elle lui donne à téter. Écrit par : Mario Jelmini 00h41 – samedi 09 novembre 2019 Juste bus un café et effectivement, une orangeade, plutôt un sinalco. Ca fait bientôt plus d’un an que Moret se fout de la tronche du forcené Jelmini et c’est pas fini !! Écrit par : Corto 22h41 – vendredi 08 novembre 2019 En effet, c’est pas fini. Rira bien qui rira le dernier. Écrit par : Mario Jelmini 00h32 – samedi 09 novembre 2019 Je vais lui envoyé un sms pour savoir si il a été contacté par Jelmini aujourd’hui, on va voir ? Écrit par : Corto 22h44 – vendredi 08 novembre 2019 M’étonnerait que vous connaissiez le numéro de son portable. Écrit par : Mario Jelmini 00h34 – samedi 09 novembre 2019 Le frère d’un de mes potes est policier à Yverdon, très intéressant et également un de mes contact au Lieu, très très intéressant !! Écrit par : Corto 22h47 – vendredi 08 novembre 2019 C’est ça. Et la soeur d’un de mes potes fait le trottoir à Ashdod; un de mes avocats israéliens l’a contactée et je préfère ne pas rapporter ici ce qu’elle lui a raconté à votre sujet. Très très intéressant, en vérité. Il y a quand même une chose que je peux rapporter: l’appartement que vous louez, situé au centre de la ville, est bien loin d’avoir vue sur la mer. Vous fantasmez, M. Jaccard. Écrit par : Mario Jelmini 00h30 – samedi 09 novembre 2019 Ce n’est pas Moret le menteur !!! Écrit par : Corto 23h04 – vendredi 08 novembre 2019 Vendredi 08 novembre 2019 à 22h33, Jaccard Boughanim (alias Corto) a écrit: « On devait se voir le 9 octobre, j’ai pas vu Jelmini !!! » Le 9 novembre c’était la fête du Grand Pardon (Yom Kippour) et vous étiez en Israël. Ce sont en tout cas les raisons que vous avez invoquées par email du dimanche 6 octobre pour ne pas vous présenter à l’audience à laquelle vous avait convoqué le Procureur Moret dans les locaux du Ministère public à Yverdon-les-Bains. Je vous laisse deviner l’effet que cela a produit sur le Procureur, qui a été contraint d’annuler l’audience au dernier moment. Écrit par : Mario Jelmini 00h07 – samedi 09 novembre 2019 Je n’ai jamais invoqué quoi que ce soit tel que Jelmini le menteur le fait ! Écrit par : Corto 18h23 – samedi 09 novembre 2019 Cela fait 3 mois que je suis Texas ! J’ai fait un aller-retour à Tel-Aviv, car je n’habite plus à Ashdod quand je suis en Israël, mais à Tel-Aviv, à 100 mètres de l’ambassade suisse ! Ma société en informatique vient de signé un contrat avec une administration US ! Écrit par : Corto 18h27 – samedi 09 novembre 2019 Bon, j’avais dit pas d’attaques personnelles… Mais je vous laisse décider quand vous en aurez assez sur ce coup. Je persiste à penser qu’il y aurait peut-être moyen de vous rabibocher. Un petit sinalco à trois avec le procureur ça devrait le faire. Je suis même prêt à servir d’intermédiaire si ça peut aider. Écrit par : Pierre Jenni 08h18 – samedi 09 novembre 2019 Finalement, pas certain que réconcilier leur rendrait service. C`est comme la Poznavie Septentrionale et la Basse Poznavie Orientale qui se font la guerre depuis des éons sans meme plus savoir pourquoi (si elle l`ont jamais su) mais qui seraient bien emmouscaillées si la paix éclatait. Écrit par : Jean Jarogh 08h41 – samedi 09 novembre 2019 556 commentaires pour en arriver là donne l’impression que l’entreprise piétine, c’est mauvais pour l’image, Monsieur Jenni. Je vous rappelle que la créativité, la capacité d’innover et celle de résoudre des problèmes sont trois caractéristiques des bons leaders. Pour décrasser les neurones, je vous propose un texte aux passerelles spatio-temporelle un peu raides. « Quelque chose dans l’air avait changé, au point de brouiller sa lecture. Le ciel était aux trois-quarts envahi de nuages d’une morne uniformité. En arrière-plan, la lumière avait perdu de son intensité, et les haies se trouvaient dépouillées du relief et des couleurs qui les avaient parées l’après-midi. Un moteur d’avion, puis celui d’une voiture se firent entendre, mettant fin à une quiétude qui aurait pu durer l’éternité. Sans lumière, le livre perdait de l’intérêt ; sans soleil, l’air devenait hostile. Un courant frais échappé d’un fourré, tourbillonna autour de ses jambes avant de retomber sur le gazon fané. Il retourna au Pavillon, sans avoir décidé s’il s’agissait d’une interruption, ou de la fin de l’état de grâce qu’il venait de connaître au jardin. Notre homme jouissait à Trianon d’une faveur particulière, dont personne ne connaissait l’origine, mais que chacun pensait venir de très haut. Si bien qu’il allait et venait où bon lui semblait, sans que personne ne songe à lui demander des comptes. Un air entendu faisait écho à chacune de ses demandes, mais il mettait un point d’honneur à ne pas en abuser, tout en s’entourant d’un rempart de discrétion. Après chaque fête, il passait vers minuit dans les cuisines pour prélever sa part de butin : pâtés, viandes froides, fromages et pains ayant échappé à l’appétit des convives. Sans oublier quelques bouteilles des meilleurs crus du royaume. C’est au cours de l’une de ses razzias, qu’il fit la connaissance de Mademoiselle de Montpensier. Au premier contact, il la prit pour un voleur, en raison des efforts qu’elle faisait pour passer inaperçue. À la voir, en effet, elle ne payait pas de mine : en jeans, baskets, pull de laine et bonnet noir enfoncé jusqu’aux yeux. Pire encore, elle versait directement les reliefs de nourriture dans le sac en plastique d’un magasin du Sentier, ce qui avait de quoi horripiler un honnête homme, fût-il squatteur. La célébrité de l’inconnue avait rendu son destin fatal : personne à la Cour ne savait qu’en faire, alors qu’elle avait été reine d’Espagne durant une année. La tension entre Bourbon et Orléans, jointe à une conjoncture économique défavorable, pesait lourdement sur ses perspectives de transition de carrière. Néanmoins, une fois les présentations faites dans les règles de la bienséance, nos deux maraudeurs devinrent les meilleurs amis du monde. À l’entendre, lui, il n’y avait que Louise-Élisabeth de fréquentable dans ce milieu de faisans et de combinards. On dit même les avoir vus ensemble dans le métro, après que la jeune reine ait insisté longtemps pour qu’il l’accompagne en ville pour faire les soldes. Dans « Malaise dans la culture », Freud nous assène que le bonheur est « un problème de l’économie libidinale ». Avec ou sans libido, une franche camaraderie unissait les deux complices, faite de désillusions transcendées et de petits bonheurs recomposés. Le bonheur est chose légère, Passagère, On croit l’atteindre, On le poursuit, on le poursuit… Il s’enfuit ! (*) Hélas, Louise-Élisabeth devait mourir à l’âge de trente-deux ans, dans l’oubli de tous sauf du seul et dernier homme d’honneur qui l’ait accompagnée et soutenue dans son infortune. Grâce à l’intervention de ce dernier, et à sa haute et invisible protection, elle fut dignement inhumée en l’église Saint-Sulpice. Son caveau particulier, situé près du pilier de l’Évangile, sera profané et détruit cinquante ans plus tard, pendant les horreurs de la révolution française. Son chevalier servant avait quitté Paris au début des troubles et n’y reviendra que plus d’un siècle après. » (*) Romance tirée du Drame lyrique “Le timbre d’argent “, de Camille Saint-Saëns (1877) Écrit par : rabbit 11h13 – samedi 09 novembre 2019 Texte jouissif mais pourquoi ces anachronismes qui font cheveu sur la soupe, Rabbit ? Écrit par : Jean Jarogh 12h33 – samedi 09 novembre 2019 Ah, l’image !… On aurait bien tort de la négliger. Surtout de nos jours. Elle a remplacé l’original au profit d’une multitude de représentations modifiables à merci. A tel point qu’on ne sait plus trop à qui, ou à quoi, on a à faire. Je m’en accommode d’autant plus que j’ai compris que je n’avais aucun pouvoir là dessus. Quant à diriger, merci, j’ai donné. On m’a même accusé de ne pas être assez paternaliste. Ce fut le coup de grâce. Je vous remercie pour cette contribution délicieuse qui nous fait voyager dans le temps avec des acteurs originaux. Je persiste à penser que ces productions méritent publication. Votre intervention me conforte dans l’idée qu’il n’y a rien à diriger. Le bateau navigue seul, à sa guise, au gré des courants. Et les surprises ne manquent pas comme vous venez de nous le démontrer magistralement. Et puis j’ai observé que chaque fois que j’avais l’impression de venir avec qqch d’intéressant, ça passait pour ainsi dire inaperçu. Alors je renonce à intervenir et je continue à m’émerveiller devant la logique propre de ce micro univers qui détonne dans la blogosphère. Certains estiment que c’est une poubelle. Je suis assez d’accord. Mais on trouve de tout dans les poubelles. Certains en vivent même. Et ils ne me semblent pas plus malheureux que les autres. Écrit par : Pierre Jenni 12h39 – samedi 09 novembre 2019 Mais comment Jean ?! C’est justement un des ingrédients qui en fait le charme, non ? Écrit par : Pierre Jenni 12h41 – samedi 09 novembre 2019 A peine la gonze débarque qu’elle est déjà morte. Pas le temps de s’ennuyer, on passe à la suite. Je vous suspecte de rechercher de la cohérence Jean. Va falloir envisager d’autres options sinon on va vous classer dans la catégorie des matheux et autres physiciens quantiques qui refusent avec véhémence la théorie des cordes et des mulitvers. Écrit par : Pierre Jenni 12h45 – samedi 09 novembre 2019 On peut aimer. Perso, l`ambiance Versailles d`avant les jivaros a guillotine perd de son charme avec le fumet des baskets et du métro. Écrit par : Jean Jarogh 12h49 – samedi 09 novembre 2019 Que nenni, je ne refuse point les cordes et les multivers mossieu ! Les cordes, j`y accroche les manants qui s`aventurent sur mes terres sans avoir acquitté le droit de passage. Les multivers, je les utilise pour pecher la multicarpe que je farcis de champignons quantiques ! Écrit par : Jean Jarogh 12h55 – samedi 09 novembre 2019 Jean, ces anachronismes sont justement le sel d’une soupe d’un goût nouveau. Finis l’uchronie et la dystopie, voici le slipstream : ça dérape de partout… Moi, j’adore ; la prochaine fois je vous ferai de la science-fiction dans le style Arthur. C. Clarke. Écrit par : rabbit 03h23 – dimanche 10 novembre 2019 J`ai appris par le cousin d`une copine de la frangine de la niece de mon facteur que Boughi arrondit ses fins de mois en faisant le trafic d`immigrants en poudre. Une fois arrivé en Helvétie, il ajoute un peu d`eau du lac de Neuchatel a la poudre et hop! ni vu ni connu les doigts dans le c… Écrit par : Zizidor 11h01 – samedi 09 novembre 2019 Pas complètement exact, cher Zizidor. Une fois l’immigrant réduit en poudre, Boughi fait comprimer cette poudre par une entreprise de la région lyonnaise pour en faire des pilules que la société Teva SA, dont il est le directeur artistique, commercialise sous la marque Flamant Vert en prétendant qu’elles contiennent de la spiruline (https://fr.wikipedia.org/wiki/Spiruline) produite dans la Cordillère des Andes. Une belle arnaque ! Pierre peut vous en parler, lui qui se booste à la Spiruline estampillée Flamant Vert. Écrit par : condor 17h43 – samedi 09 novembre 2019 Le pire dans cette affaire c’est que Corto risque bien de renoncer à me fournir ma dope. Écrit par : Pierre Jenni 17h50 – samedi 09 novembre 2019 Flamant Vert, Soleil vert, même combat. Écrit par : Pierre Jenni 17h55 – samedi 09 novembre 2019 C`est donc pour ca que mon estomac joue du balafon quand j`avale une de ces satanées pilules? Écrit par : Zizidor 19h11 – samedi 09 novembre 2019 Pierre Jenni a écrit: « Le pire dans cette affaire c’est que Corto risque bien de renoncer à me fournir ma dope. » Je commence à comprendre… Il existe donc un arrangement entre les deux lascars: Corto fournit gratuitement la dope à Pierre Jenni et celui-ci, en échange, publie les commentaires de Corto en fermant les yeux… Tout s’explique. Écrit par : Mario Jelmini 20h29 – samedi 09 novembre 2019 Ecoutez bien, je vis dans une villa de 11 pièces au Texas avec piscine et tout le tsoin-tsoin, à Tel-Aviv je suis au sommet d’une tour qui domine la plage et j’ai également un appart 2 km au nord à 100 mètres de l’ambassade suisse. Tout va bien pour ceux qui s’inquiètent à mon sujet, je suis en transaction pour obtenir un passeport américain, histoire de quelques semaines, par pitié pour vous, j’entretien votre passion cortolistique, mais si je prend une moitié d’aspirine vous disparaissez ! Le procureur Moret m’a dit que Jelmini est particulièrement antipathique autant qu’il est obsédé et comme le disait Jelmini, la loi va changer, alors, il verra que ce qu’il crache dans le ciel, va lui retomber fort sur ce qu’il reste de son crane ! Il suffit juste d’attendre un peu que la loi entre en vigueur ! Écrit par : Corto 18h36 – samedi 09 novembre 2019 On voit bien que M. Jaccard Boughanim ne connaît rien au droit. La loi peut bien changer, cela n’aura aucun effet sur la procédure en cours contre lui. Car si la loi devait changer, la nouvelle législation n’aurait pas d’effet rétroactif. C’est la loi en vigueur au moment de la commission des délits qui s’applique. Écrit par : Mario Jelmini 19h12 – samedi 09 novembre 2019 « une villa de 11 pièces au Texas avec piscine et tout le tsoin-tsoin ». Tout le tsoin-tsoin… Cette villa, ce ne serait pas un lupanar, par hasard? Ce qui expliquerait bien des choses. Écrit par : Mario Jelmini 21h07 – samedi 09 novembre 2019 Jelmini est insolvable, donc il s’amuse dans le but de se faire un peu de fric, peine perdue, il oublie qu’au civil il devrait trouvé d’autres clients, je suis hors système ! Écrit par : Corto 18h38 – samedi 09 novembre 2019 Hey Corto, vos capsules-miracle on peut les acheter en Zongrie? Des fois l`Ignaz est tout flagada apres avoir trop couru la gueuse aux bals musette du coin quand il vient me rendre visite, votre poudre de perlimpimpin pourrait peut-etre le remettre en état de marche. Écrit par : Jean Jarogh 19h02 – samedi 09 novembre 2019 Par contre, la grossièreté constatée sur ce blog concernant Patoucha ne fait qu’exposé à quel point la bassesse peut atteindre des sommets, ce qui ne m’étonne pas de la part des suisses ! Je tiens également à dire que si le blog de Pierre a été suspendu, c’est à cause et uniquement à cause de Jelmini et sur ordre du procureur, en fait de plusieurs procureurs, Pierre, tu peux te renseigner auprès de Mabut, il va certainement te le confirmer, dans le cas où tu ne le sache pas déjà ! Écrit par : Corto 19h02 – samedi 09 novembre 2019 Allez Corto, un bon geste, c`est quoi la marque de votre pilule magique par ici? J`en ai marre de ramasser l`Ignaz a la petite cuillere debleudebleu. Écrit par : Jean Jarogh 19h15 – samedi 09 novembre 2019 En tout cas, vous avez trouvé la bonne combine, Corto. Je suis épaté de voir le nombre de bonnes femmes autour de moi qui claquent des petites fortunes pour ces pilules verdatres. Écrit par : Jean Jarogh 19h34 – samedi 09 novembre 2019 À propos de Patoucha (dont Corto a pris la défense dans son message de ce jour à 19h02), j’en ai une bien bonne à vous narrer. Corto (en réalité Maurice ou Mosché Jaccard Boughanim) n’ayant pas de domicile en Suisse, le Ministère public du Nord vaudois l’a sommé de lui indiquer une adresse dans notre pays à laquelle il puisse lui notifier ses décisions. Corto a bien dû s’exécuter et figurez-vous qu’il a donné l’adresse d’une dame, une certaine LHB, domiciliée à 1245 Collonge-Bellerive. Or, savez-vous qui est cette dame? Je vous le donne en mille: ce n’est autre que notre adorable Patoucha, bien connue de la blogosphère et que Pierre Jenni a cruellement bannie de ses blogs! Et effectivement, Patoucha fait office de liaison entre le Ministère public et Corto. Elle est d’ailleurs allée beaucoup plus loin: elle a fait parvenir au Ministère public du Nord vaudois tout un dossier contenant des copiés-collés de plusieurs centaines de commentaires publiés sur des blogs, la plupart sur les blogs de Pierre Jenni! Jean Jarogh sera certainement enchanté d’apprendre que plusieurs de ses commentaires parmi les plus drôles figurent en bonne place. C’est la gloire pour votre blog, Pierre! Inutile de préciser que le fatras produit par Patoucha ne présente aucun intérêt pour la justice puisque la procédure pénale en cours est dirigée non pas contre moi mais contre Corto et autres. Tout ce que la justice doit examiner, c’est le degré de punissabilité des atteintes à l’honneur (calomnie, subsidiairement diffamation et injures) commises à mon endroit. Ce qui lui permettra de prononcer ensuite des peines adéquates. Corto n’y échappera pas, il est pris dans les mailles du filet. Écrit par : Mario Jelmini 20h20 – samedi 09 novembre 2019 Elle ne va pas aimer. Mais bon, elle peut toujours me demander de retirer ce commentaire qui est une atteinte à son anonymat, même si tout le monde connait déjà son identité. Je m’exécuterai sans sourciller. Écrit par : Pierre Jenni 20h26 – samedi 09 novembre 2019 Pierre, je te propose de modifier mon commentaire en remplaçant le nom de la dame par ses initiales: LHB. Écrit par : Mario Jelmini 20h40 – samedi 09 novembre 2019 Moi je ne la connais pas, la parano aux clebs. Pourtant j`y ai vécu, a Collonge-Bellerive quand mes affaires étaient au zénith. Que du beau linge dans ce coin-la. Écrit par : Jean Jarogh 20h57 – samedi 09 novembre 2019 Ca me rappelle qu`en 1991 ou 92 j`y habitais encore et j`avais un petit chien que je promenais tous les jours. Il m`est arrivé une fois en passant au chemin de Sous-Cherre (anciennement chemin des Gouilles mais des riverains un peu snobs avaient trouvé que ca faisait vulgaire), un molosse promené mais non tenu en laisse par une mégere a voulu faire un sort a mon petit batard et j`ai du lui filer un coup de tatane dans la gueule (au molosse, pas a la rombiere). Du coup c`est la harpie qui a voulu m`arracher les yeux et on a préféré faire une prudente retraite avec Whisky. Qui sait, c`était peut-etre la dulcinée de Corto ? Écrit par : Jean Jarogh 21h24 – samedi 09 novembre 2019 Dans son commentaire de ce jour à 18h36, Corto a écrit: « Ecoutez bien, je vis dans une villa de 11 pièces au Texas avec piscine et tout le tsoin-tsoin, à Tel-Aviv je suis au sommet d’une tour qui domine la plage et j’ai également un appart 2 km au nord à 100 mètres de l’ambassade suisse. » Nous sommes heureux d’apprendre que tout baigne pour Corto. Ces renseignements vont aider la justice vaudoise à le condamner à un tarif en adéquation avec ses moyens financiers. À moins qu’il n’écope de la prison, puisque l’art. 174 CPS prévoit que le calomniateur sera « puni d’une peine privative de liberté de trois ans au plus ou d’une peine pécuniaire. » Écrit par : Mario Jelmini 20h58 – samedi 09 novembre 2019 Pierre, fais très attention, comme le dit Jelmini, la loi va changer, cela va dans le sens d’un article qui concerne le harcèlement sur le net ! Concernant Jelmini, il veut faire croire au proc. Moret que je l’aurai traité de pauvre type, en l’occurrence, il ment au proc, il s’agissait de Mabut, le proc. l’a vu et m’a conseillé d’attendre que la nouvelle loi soit en vigueur et là nous verrons ! De toute manière, tu seras Pierre au centre de l’affaire et tu risques d’en prendre plein le beignet, c’est « Corto » qui a demandé à ce que ton site soi remis en ligne, mais tout est maintenant consigné. Mais sache bien que si tu as été proscrit momentanément sur les blogs TdG, c’est uniquement à cause des propos de Jelmini, comme je l’ai déjà dit, tu peux demander à Mabut ! Écrit par : Corto 21h04 – samedi 09 novembre 2019 Corto s’énerverait-il? Lui qui est d’ordinaire si mesuré dans ses propos… Aucune loi concernant le harcèlement sur le net n’est en préparation dans notre pays. C’est bien dommage, d’ailleurs. Car si une telle loi existait, elle permettrait à la justice de bannir Corto des blogs pour cause de harcèlement intensif à répétition. Et même si une telle loi venait un jour à être adoptée, elle n’aurait pas d’effet rétroactif. Donc, Pierre, pas de quoi s’inquiéter. Une fois de plus Corto profère des menaces en l’air. Écrit par : Mario Jelmini 21h22 – samedi 09 novembre 2019 Ai-je l’air de m’inquiéter ? Non, au contraire, je suis très heureux de participer, même si c’est indirectement, à ce qui devrait permettre un jour de clarifier les responsabilités. Et je me réjouis que le droit s’ajuste à la nouvelle donne des outils numériques, des réseaux sociaux et la protection de la sphère privée. Les liens que j’ai postés plus haut semblent suggérer que les autorités US ont les grands groupes dans le collimateur. Et si je suis condamné pour avoir publié du contenu en violation de la loi alors je cesserai cette activité. J’aurai fait ma part pour que la discussion progresse. Écrit par : Pierre Jenni 21h38 – samedi 09 novembre 2019 C’est bon signe, maintenant c’est le Jelmini du camping qui vient rassurer Pierre ! Tu vois pas qu’il t’a mis dans la merde ? Écrit par : Corto 21h54 – samedi 09 novembre 2019 Piouf, quasiment impossible de poster un nouveau commentaire sur votre blog M.Jenni, tant il est saturé! Votre bonté à publier les élucubrations de quelques esprits malades vous honore! Pour apporter mon grain de sel au débat, ne diriez-vous pas que, si M.Gates transfère post mortem effectivement sa fortune à des oeuvres caritatives (https://givingpledge.org/) cela ne formerait-il pas une preuve qu’il est le plus grand bienfaiteur de l’histoire? Faire fortune c’est une chose. Promettre de tout donner après, une autre! Bien à vous Écrit par : Gabriel Jaccard 21h23 – samedi 09 novembre 2019 Enfin quelqu’un qui revient au sujet du billet. Je ne sais si vous suggérez ça sur le ton de l’ironie… Je doute qu’on puisse mesurer la taille d’un bienfaiteur à la quantité de fric qu’il laisse. Surtout du fric qu’il a piqué à d’autres en les sous-payant, en leur volant leurs découvertes technologiques et en évitant surtout de payer des taxes qui permettraient de s’occuper des plus démunis. Je vous encourage à suivre les liens que certains ont publié au début de cette discussion. Ils suggèrent que tous les investissements consentis sont en fait des paris sur leur potentiel de rendement. C’est d’ailleurs ce qui rend cette série sur Netflix si pathétique. Et puis promettre de tout donner ne veut rien dire. Ce sera d’ailleurs une belle bataille juridique avec la famille. Les vautours vont se bousculer au portillon. Mais rassurez-moi… A-t-il fait une telle promesse ? A-t’il dit à qui il allait tout donner ? J’en doute sincèrement. Écrit par : Pierre Jenni 21h33 – samedi 09 novembre 2019 Je partage votre avis sur la série qui est complètement partiale, mais non ce n’est pas le ton de l’ironie. Présentement, dans les faits, sa fortune a beaucoup augmenter et il est devenu encore plus riche. Dans le futur, les déclarations et dans le pledge qu’il a donc du signer il s’engage à donner quasiment tous ses milliards (https://www.businessinsider.fr/us/bill-gates-reveals-why-hes-giving-away-his-90-billion-fortune-2018-2). Je pense qu’indépendamment d’apprécier l’homme. Laisser selon les estimations 500 milliards (cumul de tous les pledges https://givingpledge.org/PledgerList.aspx) à des projets caritatifs, c’est du jamais vu et cela pourra avoir un effet incommensurable qui lui donnera certainement ses étoiles de bienfaiteurs. Que faut-il de plus pour être un bienfaiteur selon vous? Écrit par : Gabriel Jaccard 23h06 – samedi 09 novembre 2019 Un bienfaiteur est une personne qui fait du bien. Je considère que le fait d’amasser une fortune en participant à la précarité et au creusement des inégalités fait énormément de mal à beaucoup de monde. C’est pourquoi, comme je l’écris dans le billet, j’ai le sentiment que cet engagement à « offrir » 9/10e de sa fortune correspond à mes yeux plutôt à une tentative d’obtenir le pardon. Mais le mal est fait et tout ce fric ne lui sera pas d’un grand secours. Ce d’autant plus que, si vous visitez les liens que j’ai évoqué, vous découvrirez que les entités visées pour recevoir le pactole ne sont autre que des entreprises liées susceptibles d’augmenter encore sa fortune. Écrit par : Pierre Jenni 10h44 – dimanche 10 novembre 2019 Le spécialiste suisse de la blockchain ramène sa science ? Qu’est ce que je marre, de plus, lire sur un site suisse que Gates est un voleur, c’est l’hôpital qui tant va à l’eau qu’elle se casse ! Tellement plus facile de s’étaler sur Gates lorsqu’on est une buse en matière de blockchin, quelle misère !!! C’est quand tu veux, la fessée !! Écrit par : Corto 21h51 – samedi 09 novembre 2019 HAHAHAHHAHAHHAHAHHHHA Stop rager. On dirait un enfant qui cherche de l’attention! Vous me feriez rire… si vous n’étiez pas aussi pathétique! Écrit par : Gabriel Jaccard 23h09 – samedi 09 novembre 2019 Einstein disait que si on veut avoir une vision de l’infini, il fallait imaginer jusqu’où peut aller la connerie humaine, là on est entré dans une nouvelle dimension !! Sans faire de métonymie ! Écrit par : Corto 22h00 – samedi 09 novembre 2019 Faut dire que vous y mettez du votre aussi, mon vieux. Écrit par : Jean Jarogh 09h39 – dimanche 10 novembre 2019 T’es au Texas et tu passes ton après-midi sur le blog TDGenève lès Oies Reprend toi en main cowboy… Écrit par : comanche 23h12 – samedi 09 novembre 2019 Oui, il est au Texas depuis trois mois (ses commentaires de hier samedi à 18h27 et 18h36) et il boit des Sinalco avec le Procureur à Yverdon-les-Bains (son commentaire d’avant-hier vendredi à 22h41, en lien avec ceux de 18h19 et 22h35)… Écrit par : Apache 10h37 – dimanche 10 novembre 2019 « Aucune loi concernant le harcèlement sur le net n’est en préparation dans notre pays. » (Mario) Ben … c’est pas si simple … il me semble. A cause des demandes d’entre-aide judiciaire internationale. Et vu la charpie faite du secret bancaire … qu’était pas non plus en préparation dans notre beau pays …. Bref … https://www.insideprivacy.com/data-privacy/wyden-introduces-mind-your-own-business-act-of-2019/ https://www.wyden.senate.gov/imo/media/doc/Mind%20Your%20Own%20Business%20Act%20of%202019%20Bill%20Text.pdf Écrit par : Chuck Jones 23h33 – samedi 09 novembre 2019 Le « mind your own business act » ne s’applique qu’aux grosses entités, mais c’est un début qui semble suggérer une tentative de démanteler les trop gros groupes devenus plus puissants que les gouvernements. « Like the discussion draft, the bill applies only to “covered entities,” defined as a person, partnership, or corporation subject to Section 5 of the FTC Act with gross annual receipts of more than $50 million, and which have personal information on more than 1 million consumers or devices. » Écrit par : Pierre Jenni 10h36 – dimanche 10 novembre 2019 @ Jean Jarogh Hier samedi, dans un commentaire publié à 19h02, vous avez demandé à Corto si l’on pouvait acheter ses capsules-miracle en Hongrie. Puis, dans un second commentaire publié à 19h15, vous avez réitéré votre demande en ces termes: « Allez Corto, un bon geste, c`est quoi la marque de votre pilule magique par ici? », en précisant que ce n’était pas pour vous mais pour l’une de vos connaissances, l’honorable moyne Ignaz. Comme Corto vous fait la gueule et ne vous répond pas, je vous indique le nom du produit tel qu’il est commercialisé en Hongrie: c’est NAGY SZAR. Mais franchement, je ne pense que c’est pas ça qui va désensabler et requinquer l’ignoble Ignaz. Écrit par : El Condor pasa 08h15 – dimanche 10 novembre 2019 Nagy szar nagy fric. Pas si con le Corto quand il s`agit de récolter du blé sans trop suer. Il se trouve que le facteur m`a livré l`autre jour une petite poignée de ces petites crottes verdatres commandées par ma copine en mal de remedes miracles qui rendent belles et guérissent tous les bobos. Ca m`a d`un seul coup siphonné l`escarcelle. Ah la naiveté des femmes… Écrit par : Jean Jarogh 10h23 – dimanche 10 novembre 2019 Je peine à comprendre la logique qui permettrait à la Tdg et à Tamedia de se dédouaner en indiquant simplement en rouge que la rédaction n’est pas responsables des contenus publiés. J’en ai fait autant sur mes blogs où j’ai clairement dit que j’estimais que c’était à l’auteur d’assumer ses propos. Il semble que la loi actuelle prévoit effectivement une responsabilité partagée. C’est pourquoi j’espère que Mario ira au bout de sa démarche devant un tribunal civil pour clarifier ces points. J’ai le sentiment que tout le monde a conscience que la loi ne répond plus de manière adéquate à l’évolution de ces outils numériques. Mais Mario a raison lorsqu’il rappelle que c’est la loi en vigueur au moment des faits qui s’applique. Il faut croire que les instances juridiques temporisent pour disposer d’un nouvel outil qui leur permettra de relativiser la portée des faits et donc de nous infliger un verdict plus clément. Écrit par : Pierre Jenni 10h27 – dimanche 10 novembre 2019 Précisons pour ceux qui ont le malheur de ne pas pratiquer la langue des Huns que « nagy szar » = « gros caca » hehe.. Écrit par : Jean Jarogh 10h27 – dimanche 10 novembre 2019 @ Pierre C’est décidé: je recours auprès du Tribunal cantonal à Lausanne contre la décision prise par le Procureur d’Yverdon de ne poursuivre – ni les blogueurs que j’ai dénoncés, – ni M. Jean-François Mabut, – ni l’hébergeur des blogs de la Tribune de Genève et de 24Heures, à savoir Tamedia Publications Romandes SA. J’ai jusqu’à jeudi pour poster mon recours, qui est déjà rédigé aux trois quarts. S’agissant des commentaires publiés sur des blogs, toute la problématique de la responsabilité pénale des blogueurs, de l’éventuel responsable des blogs et de l’hébergeur y est exposée. Pour ce qui est de Corto, comme tu le sais, le Procureur a pris la décision de le renvoyer en jugement devant le Tribunal de première instance. Un bon point d’acquis. J’irai jusqu’au Tribunal fédéral s’il le faut. Cela dans l’espoir d’aboutir à une jurisprudence qui clarifie la situation. Ce sont les expériences accumulées l’année dernière quand je tenais mon propre blog qui m’ont amené à souhaiter cette clarification: la punissabilité de l’auteur du commentaire qui viole une norme pénale étant acquise, qu’en est-il de la punissabilité (en qualité de coauteurs ou de complices) des autres parties impliquées, en particulier du blogueur qui publie et de l’hébergeur qui fixe (ou ne fixe pas) les règles ? Écrit par : Mario Jelmini 11h25 – dimanche 10 novembre 2019 Voilà qui est conséquent. Et bien que je sois aussi visé, je pense que ce combat est nécessaire. Tant pour la collectivité que pour ta tranquillité d’esprit. Car ce n’est que lorsque tu auras été au bout de ce que tu peux faire que tu pourras lâcher le morceau. Écrit par : Pierre Jenni 11h35 – dimanche 10 novembre 2019 La débilité s’accroît massivement lorsque la peur entre en jeu ! Le Jelmini ne connait même pas le droit, il ne connait même pas les ordonnances liées aux publications électroniques, il va se le prendre dans le beignet comme un débutant. Maintenant il fait dans son froc, car il voir que les choses ne se passent comme il l’avait prévu, le proc. Moret n’est pas si compatissant qu’il veut bien le croire, c’est ça lorsque l’on a à faire des à des médiocres mythomanes remplis de grossièreté crasse. Ce type a un très sérieux problème avec les femmes, Jean également à voir ses allégations ! Pierre, tu vas t’en prendre plein le casque et la prochaine fois, resserre les boulons de tes cal-pieds ! Oui, je voyage beaucoup, demain je part pour un énorme mariage à Marrakech, avion spécial depuis New-York et 4 jours dans un riad 7 étoiles puis retours au Texas ! Écrit par : Corto 13h28 – dimanche 10 novembre 2019 En gambergeant un peu sur le sujet je réalise que ce qui me dérange dans la loi actuelle c’est de ne pas tenir compte du fait que la technologie permet aujourd’hui à énormément de gens de s’exprimer et d’être visibles par le plus grand nombre. Ce qui est à mon avis non seulement très réjouissant, mais surtout vital pour le développement de nos sociétés, de la culture, de l’enseignement et donc de l’évolution de l’homme. Nous devrions être reconnaissants à Tamedia SA de nous offrir cet espace quelles que soient leurs raisons de le faire. Et nous devrions être reconnaissants à tous ces blogueurs qui non seulement maîtrisent souvent leur sujet mais qui permettent une discussion ouverte et franche. Au lieu de cela on les oblige à se protéger. Je suis un fervent avocat de la responsabilisation personnelle et donc plus que dubitatif sur les remèdes proposés par la gauche au sens large, l’assistance. Mais pour être en mesure de se former une opinion rationnelle, sur quelque sujet que ce soit, implique l’accès à l’éducation. Et cette dernière aussi, comme le politique, est à la traine. Le monde change si vite que l’école forme les jeunes à des métiers qui n’existeront plus demain. Les blogs sont des lieux un peu crus mais très frais. Je voudrais que nous puissions préserver cette impulsivité et que nous soyons capables de relativiser les agressions. Quelle n’a pas été ma surprise par exemple de découvrir que le bourru Géo est un type adorable lorsqu’on se trouve en sa compagnie physique. J’ai un peu le sentiment que le blog est un évacuateur. Bref, si Mario semble un brin procédurier sur ce coup, on ne va pas lui en vouloir. D’abord parce qu’il a des circonstances atténuantes. Il a travaillé durant des années au département de justice, ou un truc du genre. Il souffre donc de déformation professionnelle. Mais surtout parce que ce qu’il fait est nécessaire. On veut savoir jusqu’où on ne peut pas aller. Mais on ne m’enlèvera pas de l’idée que Mario et Corto pourraient êtres de véritables potes dans un autre univers. Écrit par : Pierre Jenni 14h31 – dimanche 10 novembre 2019 Hier samedi, dans un commentaire publié à 21h04, Corto a écrit, s’adressant à Pierre Jenni: « Mais sache bien que si tu as été proscrit momentanément sur les blogs TdG, c’est uniquement à cause des propos de Jelmini, comme je l’ai déjà dit, tu peux demander à Mabut ! ». Je tiens à rétablir ici la vérité: si le blog de Pierre Jenni a été provisoirement suspendu l’été dernier, c’est en raison des propose suivants, postés par Corto sur le blog Post Tenebras Lux, propos qui visent précisément M. Jean-François Mabut : « (…) Mais le « responsable » des blogs TdG a mis en ligne des informations confidentielles, ce fils de pute rejeté par toute sa classe ! Pour les 40 ans de la classe de maput, ils se sont tous réunis, sans exception, mis à part maput, le seul qui n’a pas été convié ! Ce type est une merde qui reçoit des enveloppes en plein bistrot de la chienlit islamo-fasciste ou nazislamiste de la bande de violeurs/lapidateurs des ramadans ! (…) Écrit par : Corto 13h55 – lundi 09 juillet 2018 » Le commentaire est question est toujours en ligne. Chacun/e peut le vérifier en consultant la page https://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2018/06/04/mais-qui-est-donc-rodolphe-weibel-292533.html Pierre Jenni peut confirmer. Il est permis de s’étonner que Corto soit encore autorisé à publier quoi que ce soit sur les blogs de Tamedia (le groupe Tamedia étant, comme chacun sait, propriétaire de la Tribune de Genève et de 24Heures). Écrit par : Mario Jelmini 08h48 – dimanche 10 novembre 2019 Ouais, ben quand je relis ça je vois le chemin parcouru. Je n’oserais plus publier de telles insultes. Finalement, la Tdg a réussit à me bâillonner. J’ai bien conscience que Corto cherche la merde. Et il veut me tirer avec lui au fond. Je n’écris déjà presque plus. Viendra le jour où je renoncerai. Il ira semer ailleurs. Écrit par : Pierre Jenni 10h22 – dimanche 10 novembre 2019 Mon cher Mario si vous comptez sur la Justice, autant oublier et boire dessus un grand verre d`eau fraiche. Je lis dans la Tribune du jour que des faux-monnayeurs sont condamnés régulierement a des durées de prison (avec sursis ?) tellement ridicules que la durée des détentions provisoires les dépassent de plusieurs mois et que les faussaires non-seulement sont libérés illico mais recoivent des dizaines de milliers de francs de dédommagement… Quelle époque opaque. Écrit par : Jean Jarogh 10h37 – dimanche 10 novembre 2019 Je dirai même plus: quelle opaque époque. Écrit par : Dupont 11h34 – dimanche 10 novembre 2019 @M. Pierre Jenni, j adhère à 100% à ce que vous dites: »Votre intervention (ndr: à M. Jean Jarogh) me conforte dans l’idée qu’il n’y a rien à diriger. Le bateau navigue seul, à sa guise, au gré des courants. Et les surprises ne manquent pas comme vous venez de nous le démontrer magistralement » Je ne veux pas mélanger les pinceaux mais ce « plus rien à diriger » est répandu parmi beaucoup de pays et il en sera encore pire les prochaines années. Tout d abord parce que les grands banquiers mondiaux, les adeptes du NOM, l influence néfaste de Washington un peu partout et l UE vont faire endetter encore plus ces pays occidentaux sus-cités. Et comme disaient, entre autres, ces Big banquiers: On s en fout du système politique de tel pays, de son gouvernement, de l étiquette politique de son président, de l opposition et de leurs partis. Endettez les et vous les avez dans la poche. In fine, je cite ce qui se passe chez nos voisins en France. Il semble, nous dit-on, qu il n y a plus de chefs politiques charismatiques genre De gaule ou Mitterrand …..etc et les partis disparaissent à la vitesse grand V. Mais pourquoi ceci est devenu un constat véridique? Parce que tous ces leaders savent bien qu une fois au pouvoir, ils n auront plus rien d essentiel ni à diriger ni à modifier, le pays n est plus souverain et il n a pas le guidon en main… Et pour terminer, ne dit on pas comme Fellini « Et vogue le navire… (titre original E la nave va) mais cette fois-ci avec la belle musique ci dessous et écoutez comment le flm de Fellini avait embelli un peu plus le morceau de Schubert… https://www.youtube.com/watch?v=YICrFKp8JFk https://www.youtube.com/watch?v=CFMOqYqYtj4 Bien à Vous. Charles 05 Écrit par : Charles 05 10h44 – dimanche 10 novembre 2019 Vous ne m’en voudrez pas Charles 05, mais cette musique est tout ce que j’abhorre. On dirait une boite à musique tant la composition est métronomique. Je suis porté vers le jazz, le blues, la syncope et la surprise que je trouve rarement dans la musique classique. A part les créations contemporaines qui me passent largement au dessus de la tête et qui m’apparaissent comme de la masturbation mentale. La seule chose qui me manque dans les musiques actuelles, c’est la chaleur des instruments acoustiques. Écrit par : Pierre Jenni 10h50 – dimanche 10 novembre 2019 J`aime beaucoup la Crystal Orchestra. Ils ont donné un concert dernierement au paradis et j`y ai emmené les canards gonflables, c`était sublime. Depuis, les canards n`arretent pas de coincoiner le refrain en faisant des petites vagues en mesure dans la mare. Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 11h01 – dimanche 10 novembre 2019 @M. Pierre Jenni, Votre avis est honnête et ceci est à votre honneur. Merci, quand même de l avoir publié. Cette musique est un intermède à lire entre les lignes et qui plairait ou pas!. Faites nous écouter, SVP, un de vos morceaux préférés. Néanmoins, le sujet était le « plus rien à diriger… ». Bien à Vous. Charles 05 Écrit par : Charles 05 10h59 – dimanche 10 novembre 2019 Oui, nous aurons le temps de développer ce sujet dans les années à venir. Je crains que la transition se fasse dans la douleur. Pour la musique, je pourrais vous en balancer des tonnes mais je doute que cela intéresse quiconque. Je vous donne juste un exemple de ce qui me touche. La simplicité n’est accessible qu’aux tout grands. https://www.youtube.com/watch?v=PfrjDjByfhI&list=OLAK5uy_l5v0XIY5xTN8AG8L5fFFXfCuuc3kval5U&index=6 Écrit par : Pierre Jenni 11h07 – dimanche 10 novembre 2019 J’ai aussi publié sur les conseils de Chuck Jones une playlist de quelques uns de mes guitaristes favoris dans l’à propos de mon blog Hey taxi ! http://heytaxi.blog.tdg.ch/about.html Écrit par : Pierre Jenni 11h13 – dimanche 10 novembre 2019 Ce Parker, c`est plutot du rap mais avec quelques verres de bon cognac dans le nez ca passe. Vous savez que je voyage pas mal dans la galaxie pour vendre les osties que nous fabriquons dans un monastere des hautes vallées poznaves et l`autre jour je suis passé chez un bon client sur une planete a une quinzaine d`années-lumiere d`ici qui était justement en train d`écouter lui aussi du Chrystal Orchestra. Faut dire que sur cette planete la musique est particulierement basée sur les sonorités cristallines et les percussions xylophoniques et non sur un enchaînement mélodique de fréquences acoustiques standardisées. Ces braves gens pensent (et moi aussi) que ces sonorités entraînent un accroissement de la sérénité et une élévation de l`état émotionnel positif en général. Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 11h20 – dimanche 10 novembre 2019 Maintenant Charles 05, si vous êtes curieux quant à mes goûts musicaux, je vous encourage à consulter mon site de production musicale. http://www.hey-taxi.com Vous y découvrirez un album enregistré avec des musiciens professionnels de la région et une quantité de pièces destinées à l’accompagnement des images composées et interprétées sur un clavier. Écrit par : Pierre Jenni 11h31 – dimanche 10 novembre 2019 Sur la question de diriger je tiens à rappeler tout de même que nous vivons, du moins en théorie, en démocratie. C’est donc le peuple qui dicte sa loi. Ceux que l’on appelle abusivement les dirigeants, soit les membres des exécutifs qu’ils soient communaux, cantonaux ou fédéraux ne sont que les « exécutants » de décisions prises par le législatif. Certes ils peuvent, et ne s’en privent d’ailleurs pas, proposer des textes de lois qui seront examinés en commissions, mais le dernier mot revient au souverain. Donc lorsqu’on dit qu’il n’y a plus rien à diriger, je dirais plutôt qu’il n’y a plus personne pour diriger car nous, le peuple, avons baissé les bras devant ce simulacre de démocratie et cette foire d’empoigne permanente entre des formations qui ne cherchent que le pouvoir et se foutent de l’intérêt du plus grand nombre. C’est tout notre système politique qui mérite rafraîchissement et c’est pourquoi j’insiste si souvent sur le développement d’une véritable démocratie directe grâce à la blockchain. https://fr.wikipedia.org/wiki/Démocratie_liquide Écrit par : Pierre Jenni 12h42 – dimanche 10 novembre 2019 J’avoue ne pas être un grand fan de la musique méditative new age qui est principalement électronique. Tout au plus du Vollenweider. Et puis j’aime danser. Pour moi, la vie est une danse. Oui, Maceo nous offre ce qu’il y de mieux dans le rap avec cette composition. Tout l’album est excellent. Écrit par : Pierre Jenni 11h26 – dimanche 10 novembre 2019 Qui va regarder le match des Masters ce soir à 21h00 ? Écrit par : Mario Jelmini 12h39 – dimanche 10 novembre 2019 Contre Dominik Thiem, notre Federer national va souffrir. Je préfère m’éviter cette souffrance. Je profite de cet intermède pour vous présenter mon joueur favori : https://www.youtube.com/watch?v=ewdkNxC4XV8 https://www.youtube.com/watch?v=3dnHCDpSr-c Écrit par : Pierre Jenni 12h56 – dimanche 10 novembre 2019 Et dans la foulée des propositions par l’algorithme je découvre cette magnifique prestation qui met en valeur le jeu de Monfils. Je n’ai jamais trop aimé les cogneurs comme Nadal ou ceux qui l’emportent en première balle de service. https://www.youtube.com/watch?v=vdrTu18lzZ8 Écrit par : Pierre Jenni 13h16 – dimanche 10 novembre 2019 Faites comme si la musique adoucit les moeurs ! Ca fait belle lurette que ce que certains appellent « musique » n’est rien d’autre qu’une bouillasse genre les plagias postés par Pierre ! Avec ce genre de bruit, ce sera les trompettes de Jericho qui vont sonner dans vos oreilles ! Mais ne vous inquiétez pas, comme il n’y a pas grand chose entre vos oreilles, ce ne seront que les murs qui seront affectés !!!! Écrit par : Corto 13h36 – dimanche 10 novembre 2019 Parfois je me demande si tu es suffisamment équipé pour mesurer ton taux de nuisance. Je te plains Corto. Tout suggère que tu souffres. Mais comme tu as l’air de t’y complaire, il n’y a pas grand-chose que nous puissions faire pour t’aider. Continue, va un brin plus loin, et je te vire d’ici sans état d’âme. Je te ferais bien le plaisir de te dire que tu nous emmerdes. Mais tu ne le mérite pas et surtout tu n’as pas ce pouvoir. Je t’informe donc que je compatis mais que ma patience à des limites. Parfois il faut savoir renoncer. je pense que ton cas est au-delà de la rémission. Tu prends tout le monde pour des cons sans même envisager que tu en es le représentant suprême. Mais bon, parler de toi te fais jouir. Tant tu dois t’emmerder seul dans ton coin, que ce soit au haut d’une tour avec vue sur la mer ou dans d’autres palaces dont tu rêves, tu t’isoles pour te donner l’impression d’être au dessus du lot. Je ne vais pas m’essayer à la psychanalyse. Mais j’en ai assez vu pour comprendre que tu as besoin d’aide. T’en fais évidemment ce que tu veux. Mais moi, ici, je sature. Et je n’ose imaginer ce qu’en pensent tous les autres qui n’ont visiblement pas ma patience. Je ne sais pas si tu as toujours été con ou si tu l’es devenu au fil de tes expériences. Mais je sais aujourd’hui que tu es non seulement un con, mais un connard qui emmerde le monde pour se donner l’impression d’exister. Écrit par : Pierre Jenni 13h50 – dimanche 10 novembre 2019 C’est tout ? un peu léger ? comme le personnage, insipide, sans relief, un chauffeur de taxi parmi les immigrés de la profession, mais eux, on peut comprendre ! Regarde un peu ta vie de larbin et après parle des autres !! Va à l’essentiel et fait comme si tu avais viré Patoucha ? Je te le dis, tu vas t’en prendre plein le casque, laquais ! Écrit par : Corto 14h53 – dimanche 10 novembre 2019 Laquais. J’avoue que c’est bien trouvé. Je suis bluffé. Et honoré du coup. Après plus de 40 ans au volant d’un taxi j’ai découvert l’humilité du laquais et j’ai appris plus vite que d’autres sur une belle panoplie de comportements humains. Sans aller jusqu’à la tendance à la mode d’encenser la looser attitude, je dirais que je me suis trouvé dans une situation privilégiée pour observer le monde en disparaissant. J’étais invisible et je voyais tout. Je te recommande la lecture de mon polar Hey taxi ! Tu comprendras la beauté du métier au travers de témoignages authentiques dans un décor de fiction distrayante. Écrit par : Pierre Jenni 15h01 – dimanche 10 novembre 2019 Tu sais ce que veut dire Shweitzer en Russe ? Écrit par : Corto 15h44 – dimanche 10 novembre 2019 Tu avais écrit : « plus rien de personnel » et ensuite tu n’as pas pu t’empêcher de publier des conneries insultantes et tu te plains que j’y réponde ? Dis-moi, tu vas bien dans ta tête ? Vous ne savez que faire semblant de parler de « musique » et de chier sur « Corto », pauvres de vous, toi est l’autre forcené ! Écrit par : Corto 15h04 – dimanche 10 novembre 2019 Chouchou. On se sent persécuté ? Écrit par : Pierre Jenni 15h06 – dimanche 10 novembre 2019 Rodgaire, Nadalle et les autres rigolos peuvent se rhabiller, voici le champion de la dimension poznave: https://youtu.be/Zsz20VBYezE Écrit par : Zizidor 15h23 – dimanche 10 novembre 2019 On ne peut que s’incliner !!! Écrit par : Corto 15h30 – dimanche 10 novembre 2019 Oui, lorsqu’on se penche, on s’incline. Écrit par : Pierre Jenni 15h35 – dimanche 10 novembre 2019 Non, lorsqu’on se penche, on se penche ! Écrit par : Corto 15h42 – dimanche 10 novembre 2019 Pixie la fausse patte Écrit par : Félix 17h10 – dimanche 10 novembre 2019 Un principe de fonctionnement qui implique des échanges infalsifiables La blockchain peut être vue comme un grand livre comptable anonyme et ouvert, dans lequel chacun ajoute une ligne lorsqu’il effectue une transaction, mais personne ne peut effacer quoi que ce soit. Tous les acteurs connectés à la blockchain peuvent la consulter librement. L’apparition de la blockchain date de 2008, lorsqu’un programmeur utilisant le pseudonyme de Satoshi Nakamoto a révélé le Bitcoin. Cette cryptomonnaie utilise l’architecture de la blockchain pour assurer la sécurité des transactions malgré l’absence d’autorité régulatrice. Chaque transaction est ajoutée à la blockchain selon le schéma suivant : Un portefeuille A réalise une transaction vers un portefeuille B. Un ensemble de transactions est regroupé au sein d’un même bloc. Le bloc est contrôlé par les différents nœuds du réseau, qui vérifient sa validité par une technique cryptographique. Dans le cas du Bitcoin, les nœuds doivent résoudre des problèmes mathématiques et sont rémunérés pour cette tâche. Le bloc validé est ajouté à la blockchain et tous les utilisateurs ont accès aux transactions qu’il contient. Le portefeuille B reçoit la transaction émise par le portefeuille A. Écrit par : Corto 15h27 – dimanche 10 novembre 2019 Savez-vous qui est « Nakamoto », Corto ? Écrit par : Jean Jarogh 15h33 – dimanche 10 novembre 2019 Corto sait tout. Un point c’est marre. Faut vous faire un dessin Jean ? Écrit par : Pierre Jenni 15h37 – dimanche 10 novembre 2019 Admettons que quelqu’un sache ? Pensez-vous vraiment qu’il va vous le dire ? Vieux proverbe de Zlatvie ! Écrit par : Corto 15h37 – dimanche 10 novembre 2019 Nan ca il sait pas, c`est Ignaz qui me l`a révélé. Croyez-le ou pas, c`est une combine des Reptiliens. Écrit par : Jean Jarogh 15h41 – dimanche 10 novembre 2019 Nakamoto, vous le reconnaîtrez facilement, c’est celui qui porte un casque bleu et des très grandes oreilles moustachues, pour faire dans l’humour poznave ! Mais on peut également le reconnaître à son regard profond en raccord avec le casque ! Écrit par : Corto 15h41 – dimanche 10 novembre 2019 Pleurez pas Corto y en a pour tout le monde: https://youtu.be/-OnMkLzs8TQ Écrit par : Jean Jarogh 15h28 – dimanche 10 novembre 2019 Oui mais là c’est la Krouznavie ! Écrit par : Corto 15h35 – dimanche 10 novembre 2019 Nul n`est parfait. Écrit par : Jean Jarogh 15h42 – dimanche 10 novembre 2019 Mais les Krouznaves sont très proches de la perfection si l’on prend en compte qu’ils ne savaient pas ce qu’était le papier de toilette il n’y a pas 5 ans ! Écrit par : Corto 15h47 – dimanche 10 novembre 2019 Une minute, y a une Arlette sur Foxnews ! Écrit par : Corto 15h49 – dimanche 10 novembre 2019 https://www.youtube.com/watch?v=ngIi0gBaLFs Écrit par : Pierre Jenni 15h54 – dimanche 10 novembre 2019 Au-moins vous vous emmerdez pas. Pas mauvais du tout, en plus. Écrit par : Jean Jarogh 16h06 – dimanche 10 novembre 2019 J’ai hésité à publier cet instant saisi qui est vraiment médiocre. Mais il a le mérite de l’improvisation et de la sincérité. Et oui, je ne m’emmerde pas. Et pourtant je n’en fous pas une brique. Écrit par : Pierre Jenni 16h46 – dimanche 10 novembre 2019 Tout aussi médiocre et sur le même titre, je me suis fais plaisir. https://www.youtube.com/watch?v=6nGEMqBZ9NI Écrit par : Pierre Jenni 17h03 – dimanche 10 novembre 2019 Tu oses parler de médiocrité ? Fais gaffe de ne pas t’étouffer !! Écrit par : Corto 17h52 – dimanche 10 novembre 2019 Cool !! Si j’ose Un peu trop crispé, le corps et la main droite Essayez de le jouer sans tenir compte du rythme quelques fois, essayez aussi de le jouer très doucement pour détendre la bête. Écrit par : Félix 17h52 – dimanche 10 novembre 2019 Il est impossible de ne pas tenir compte du tempo lorsqu’on utilise les pédales et le loop. Mais il s’agit de comprendre que je m’amuse. Je n’ai pas la moindre ambition et je ne sais pas jouer de la guitare. En plus je suis fainéant et je n’ai pas du tout envie de performer. Je vous envoie ça pour vous distraire et apprécier le fond de l’expression. Surtout pas la forme qui ne vaut rien. Je profite de cet intermède musical pour vous annoncer que j’entends essayer de raviver le blog QCulture et sur les suggestions de Chuck je me lance dans des playlists de mes coups de coeurs. Venez y causez. Balancez vos playlists. La musique est un vecteur puissant. http://qculture.blog.tdg.ch/archive/2019/11/10/guns-and-roses-302179.html Écrit par : Pierre Jenni 18h01 – dimanche 10 novembre 2019 Chouette, on va pouvoir lire du Corto sur qcul aussi alors ? Écrit par : Zizidor 18h15 – dimanche 10 novembre 2019 En rêve. Je voudrais bien, mais si je le vire c’est de partout. Pas envie de le voir polluer cet espace. Écrit par : Pierre Jenni 18h18 – dimanche 10 novembre 2019 Non Zizidor, je vous laisse entre spécialistes !! Écrit par : Corto 19h10 – dimanche 10 novembre 2019 tu ferais mieux de te virer toi-même ! Personne ne trouve que sa pue la branlette ? Trouves toi une nana ! Écrit par : Corto 19h02 – dimanche 10 novembre 2019 Tu ne vas pas finir comme ton pote aux boyaux rongés par les champs véreux ? Tu l’as vu ? Franchement, y a des limites à ne pas dépasser ! Je veux bien me barrer de « ton » blog, mais alors sans pub et provocation ! Merci d’avance En fait, les autres blogs TdG sont bien plus intéressants et certainement mieux fréquentés !! Par exemple, je sais que je suis publier alors que certains présents sur ton blogs sont bannis depuis longtemps ! Si ça peut te faire réfléchir ? Écrit par : Corto 19h09 – dimanche 10 novembre 2019 Ouais, c’est ça, va voir ailleurs si tu y es. Écrit par : Pierre Jenni 21h16 – dimanche 10 novembre 2019 « DÉCLENCHEZ DES FEUX Ô les monothéistes, déclenchez des feux de forêts, brûlez leurs champs, car ça leur fera du mal ». (Ph. Memri JTTM) L’État islamique appelle ses affidés à déclencher des feux de forêts en Amérique, en France, en Grande-Bretagne et en Allemagne. « Car cela leur fera du mal ». Alors que la Californie continue à lutter contre de graves incendies qui obligent des centaines de milliers de personnes à quitter leurs foyers, un média appelé Quraych,(قريش) proche de l’État islamique incite les croyants, monothéistes de l’islam à déclencher des incendies en Europe et aux États-Unis afin de provoquer des désastres écologiques. Les premiers appels datent d’avril 2019 et tout récemment le 4 novembre. Ces exhortations font partie du jihad contre l’Amérique et contre l’Europe. Comment la France et l’Europe se préparent-elles à lutter contre cet ennemi né à l’extérieur de nos frontières et qui s’est infiltré maintenant dans tous les rouages de l’administration et dans l’espace public par la trahison de nos politiques et des adeptes du politiquement correct ? Sommes-nous protégés contre cet ennemi qui œuvre à visage camouflé pour saper notre sécurité et notre avenir ? Sommes-nous équipés pour surveiller toutes nos forêts, tous nos champs, tous nos vignobles, tous nos élevages ? Cet ennemi de l’intérieur ne peut qu’être éradiqué sans retenue, maintenant, sans tarder, car la maison France brûle et le plus grave est à venir. Quand l’ennemi a juré de nous détruire, même les secondes comptent. Écrit par : Bernard 21h31 – dimanche 10 novembre 2019 Allons allons Corto, vous savez bien que vous ne pouvez pas vous passer de nous insulter. Tss tss… Écrit par : Zizidor 22h01 – dimanche 10 novembre 2019 « Savez-vous qui est « Nakamoto », Corto ? » (Jean Jarogh) https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-09-19/facebook-s-libra-a-catalyst-for-crypto-use-bitmex-s-hayes-says « And, when asked whether he thinks it will ever be revealed who Satoshi Nakamoto is, Hayes said no. “I think they’re already dead,” he said. » Écrit par : Chuck Jones 01h45 – lundi 11 novembre 2019 Nakamoto n`est pas mort, il n`a jamais existé. Écrit par : Jean Jarogh 11h36 – lundi 11 novembre 2019 ファック Écrit par : Satoshi Nakamoto 13h54 – lundi 11 novembre 2019 Comme je trouve que vous avez tous des goûts de chiotte en matière musicale, je vous propose ceci : https://www.youtube.com/watch?v=dx53bKWie6I Écrit par : Géo 16h54 – mardi 12 novembre 2019 Tu confonds musique et poésie Géo. Écrit par : Pierre Jenni 16h57 – mardi 12 novembre 2019 Géo c´est le nanar préféré de Nestlé poil au nez ! Écrit par : Zizidor 17h48 – mardi 12 novembre 2019 Poésie, j’aurais pas dit cela. Mais si tu as qqch contre Marc Ogeret, j’avoue pour ma part le préférer de loin à vos goûts à vous… Écrit par : Géo 18h02 – mardi 12 novembre 2019 Comme on s’approche gentiment de Noël, je vous propose d’écouter The Greatest Christmas Song Ever: https://www.youtube.com/watch?v=j9jbdgZidu8 Écrit par : Mario Jelmini 18h02 – mardi 12 novembre 2019 nos goûts à nous… tu nous expliqueras un jour d’acc ? Écrit par : Pierre Jenni 18h13 – mardi 12 novembre 2019 Il n’y a rien à expliquer, les paroles sont là: https://www.youtube.com/watch?v=AtFfhlZPLls. Il s’agit d’une histoire d’amour. Ce blog en a bien besoin. Écrit par : Mario Jelmini 18h20 – mardi 12 novembre 2019 ouais… les goûts et les couleurs. Pour moi ton choix est glauque. Et puis t’es même en avance sur les décos de Noël dans les rues Mario, c’est quoi ton problème ? Tu as le blues des fêtes de fin d’année avant même qu’elles viennent ? Écrit par : Pierre Jenni 18h28 – mardi 12 novembre 2019 Shane MacGowan glauque? On aura tout lu, tout entendu. https://fr.wikipedia.org/wiki/Shane_MacGowan Pour moi, c’est Noël toute l’année. Une beau chant est un beau chant toute l’année. Écrit par : Mario Jelmini 19h07 – mardi 12 novembre 2019 Ici aussi au bord de la mare aux canards gonflables du bord du monde on aime la grande musique: https://youtu.be/5ghnjYoJ5aw Écrit par : Zizidor 20h07 – mardi 12 novembre 2019 Ben voilà qui est plus joyce. Et quel jeu de jambe ! Écrit par : Pierre Jenni 20h59 – mardi 12 novembre 2019 En ce moment c`est surtout ce groupe venu d`une lointaine galaxie qui met les canards gonflables en délire: https://youtu.be/SJQgQB4lCyA Écrit par : Zizidor 20h11 – mardi 12 novembre 2019 Bon, puisque tout le monde est dans le coma j´en profite pour continuer a vous fourguer de la vraie grande musique, histoire d´élever un peu votre niveau culturel, les potes: https://youtu.be/EUTrFjLyGo8 Écrit par : JJ 12h15 – mercredi 13 novembre 2019 Aïe, là tu fais fort Jean. J’avoue envier une telle insouciance. Heureux les simples en esprit car le royaume des cieux leur appartient. Écrit par : Pierre Jenni 12h18 – mercredi 13 novembre 2019 Ceci dit, j’aimerais bien réserver le blog QCulture à ce genre de publications. J’ai demandé à Mabut de le rendre un peu visible. J’attends… Écrit par : Pierre Jenni 12h20 – mercredi 13 novembre 2019 On a meme des vrais chanteurs dans la dimension poznave… https://youtu.be/HE4aAQCghGs Écrit par : Jean Jarogh 13h25 – mercredi 13 novembre 2019 Et meme quelques pouetpouetes chanteurs… https://youtu.be/88Bm_ccILSU https://youtu.be/HLdrSDTZDWQ Écrit par : Jean Jarogh 13h40 – mercredi 13 novembre 2019 Et meme quelques pouetpouetes chanteurs… https://youtu.be/88Bm_ccILSU https://youtu.be/HLdrSDTZDWQ Écrit par : Jean Jarogh 13h42 – mercredi 13 novembre 2019 Bonjour Pierre, Ai commis un petit commentaire un brin salace en réponse au billet de votre ami Holenweg, lequel a dû le trouver fort déplacé et n’a pas aimé.. Comme il semble essentiellement sensible à l’humour stalinien et n’a apparemment pas fréquenté les salles de garde, je comprends parfaitement. Je vous le soumets et pense qu’il ne déplaira pas à vos intervenants fins mélomanes, surtout Mario qui est un fan du Chœur du Brassus (bon, là c’est un chœur mixte…). Si vous le jugez trop gaulois ou qu’il pourrait vous attirer des ennuis avec Chef Mabut (après tout on est encore dans la cité de Calvin), ne le publiez pas. « …la droite s’y accroche encore comme un morpion à une vieille couille… » Sachez, Monsieur Holenweg, que votre qualificatif est parfaitement superfétatoire, les morpions n’ont aucune préférence, jeune ou vieille, ils font feu de tout poil. Votre remarque qui se veut désobligeante pour vos adversaires politiques l’est surtout pour la gent morpionique, dont la survie est un long et difficile parcours de combattant, ainsi qu’en témoigne leur « Internationale » (version chorale, texte de Théophile Gautier) https://www.youtube.com/watch?v=9wiiZBE08cg Écrit par : Gislebert 13h33 – jeudi 14 novembre 2019 Hollenweg n’est pas trop du genre à se formaliser mais c’est vrai que parfois il ne publie pas. Sur ce coup je pense que c’est juste parce qu’il ne passe pas son temps sur les blogs comme pas mal d’entre-nous, retraités oisifs. Il devrait vous publier. Mais c’est un plaisir de vous offrir mon espace. Vous savez à quel point les questions de mobilité me tiennent à coeur. Écrit par : Pierre Jenni 13h41 – jeudi 14 novembre 2019 C`est décidé, on met le « De profundis morpionibus » au répertoire de la chorale des canards gonflables et on le chantera pour le petit Noel des pensionnaires de l`asile Zinzin. Ca aura un succes fou ! Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 16h14 – jeudi 14 novembre 2019 La langue est hardie, la formule percutante : une phrase qui mériterait son inscription au patrimoine immatériel de l’UNESCO. Écrit par : rabbit 06h15 – vendredi 15 novembre 2019 Alors les poteaux, toujours dans le coma éthylique ? Allez, un p`tit coup de Zongrie zéternelle pour vous réveiller, au-moins je serai pas seul a en profiter: https://youtu.be/0VGHp83LpsE Écrit par : Jean Jarogh 00h02 – samedi 16 novembre 2019 Pontevedra… Geneve dans trente ans (ou moins) ? https://youtu.be/QVHf1D91jTA Écrit par : JJ 11h16 – samedi 16 novembre 2019 Jean Jarogh, les bouchons de Marseille que vous citez et le reste qui va avec, n’ont rien de comparable. Marseille est une verrue glauque et ripoue des rives méditerranéennes, un lieu central de délinquance et de non-droits, un conglomérat de populations forçant l’acceptation de toute économie parallèle. Quant à Genève, ceux qui le peuvent restreignent leur droit à la mobilité, calculent leur chrono de passage, histoire d’éviter ces heures dites « de bureau » où les frontaliers bouchent tout trafic à mort et produisent, pour 3km parcourus intra murros, une différence de 2h à 20 min. Écrit par : divergente 13h44 – samedi 16 novembre 2019 Pontevedra la seule ville au monde sans voiture. Il s’agit de mettre quelques pendules à l’heure. C’est une ville de 80’000 habitants, 120 m2, soit moins que les frontaliers et pendulaires qui viennent tous les jours à Genève travailler. Le périmètre correspond à peu près à ce que j’appelle l’hypercentre à Genève où je propose de faire la même chose. Mais pour y parvenir, contrairement au maire de ce bled, qui a interdit les centres commerciaux faisant exploser le prix des aliments et monté l’amende du PV de stationnement à 100 euros l’heure, je préfère les mesures d’encouragement comme le stationnement gratuit pendant 24h. La voiture n’a pas été bannie, on a proposé des solutions crédibles, un pont de contournement et des parkings en périphérie. Donc Jean, si ce lien est fait pour me convaincre, il vous faudra sérieusement envisager la traversée de la rade que je propose. Car c’est une condition incontournable pour permettre enfin à Genève de devenir un petit paradis de ce genre. Quant à Marseille, évoquée par Divergene, je vous laisse imaginer comment serait la ville et surtout le vieux port s’il n’avaient pas fait le tunnel. Bref, merci d’être un peu conséquent, cohérent et moins dogmatique. La voiture n’est pas à bannir. Il faut juste gérer intelligemment. Écrit par : Pierre Jenni 14h14 – samedi 16 novembre 2019 Je réagi au commentaire de JJ, oui, c’est le futur ! Aucun doute ! Où j’habite agréablement et également, à Ashdod, la ville depuis 30 ans n’a fait que construire de larges boulevards comprenant des chaussées réservées au voitures, mais également de très larges trottoirs équipés de zones piétonnes et de couloirs réservés aux deux roues et aux deux roues électriques, à Ashdod les deux roues électriques ont de plus petites roues (dia 50 cm) que les vélos « normaux », sont pliables et sont admis dans tous les transports publiques sans frais, également aucune taxe n’est prélevée sur ces véhicules électriques, trottinettes, vélos et mini-voitures à 4 roues ne dépassant pas le 40 km/h, de plus le samedi, sur les boulevards, c’est en moyenne une voiture par minute qui s’aventure sur les chaussées. J’ai acheté 2 vélos électriques, vitesse max au plat, 35 km/h, des panniers à l’avant et à l’arrière et du coup, je ne sort plus ma voiture, même pour me rendre dans d’autres villes, je traverse Tel-Aviv pour me rendre à la gare ferroviaire en 15 minutes, je prend le wagon spécial équipé pour transporter les vélos et je paye pour un trajet de 70 km, environ 9.00 Chf allez et retour (Tel-Aviv – Jérusalem) ! dans 6 mois je ne payerais que la moitié et dans un an, Tel-Aviv inaugurera sont nouveau réseau de métro, donc, pas comme à Genève, vouloir réprimer les voitures sans avoir de solution, ici, pas de mesure répressive, mais de l’encouragement qui fonctionne, de plus en plus de petits deux roues électriques et de moins en moins de voitures !! Mais il est certain que l’exemple de Pontevdra est plus que convainquant ! Il semble néanmoins manqué à Pontevdra des petites navettes autonomes électriques qui permettent certains déplacements, cela surtout pour le cas de plus grandes villes. Écrit par : Corto 13h26 – samedi 16 novembre 2019 On est d`accord, Corto. Malgré ce conflit interminable avec les Palestiniens, Israel est a l`avant-garde en pas mal de choses et ca force le respect. Pierre ne veut pas voir que plus on facilite la vie aux voitures, plus il y en aura. Il est évident que toutes les villes européennes vont s`efforcer de refouler la voiture en périphérie avec des parkings périphériques et l`intensification des transports publics électriques y compris peut-etre des petits véhicules électriques en systeme partagé. Quand je dis Geneve piétonne en moins de trente ans, je crois plutot que ce sera en moins de 10-15 ans. Écrit par : Jean Jarogh 14h40 – samedi 16 novembre 2019 La Geneve piétonne urge d`autant plus que son tourisme est en train de fiche le camp car de nos jours l`horloge fleurie, le jet d`eau et les barbus du mur n`attirent plus grand monde dans une ville bagnolisée puante et bruyante. Meme touristiquement, la seule chance de Geneve est de devenir conviviale c`est a dire piétonniere et fleurie. Écrit par : Jean Jarogh 14h56 – samedi 16 novembre 2019 Je parlais d’Ashdod car c’est une ville qui abritait 84’000 habitants en 1990 et qu’elle est passée à 230’000 en 2019, donc, il a été possible à temps de développer des infrastructures adéquates vis-à-vis des problématiques liées à la mobilité. Les villes plus anciennes se confrontent à des urbanismes d’entant auxquelles on a ajouté des voies pour des voitures, à mon avis, toutes les rues n’ayant pas été conçues pour la circulation automobile devraient être reconverties en zones piétonnes avec éventuellement des voies pour les deux roues, mais des voies bien délimitées ! A Tel-Aviv, une bonne partie de la ville n’avait également pas été conçue pour la mobilité mixte, mais de petites ruelles et de grands boulevards, les petites ruelles sont pratiquement toutes à sens unique et ne permettent pas aux voitures de rouler vite, max 30 km/h, donc la mixité avec les deux roues fonctionnent et les grandes artères sont équipées de zones piétonnes et deux roues, d’ailleurs énormément de deux roues y circulent et de plus en plus. Le reproche que je fait aux autorités genevoises, c’est dans un premier temps, de refuser de démocratiser les trottinettes et les vélos, également de ne pas favoriser les vélos avec des plus petites tailles de roues (beaucoup plus maniables), ce sont d’apparence des détails, mais je vous assure que c’est pertinent, rien que la taille des roues importe beaucoup. Dés lors que les vélos sont électrifiés, les grandes roues sont superflues et rendent les vélos beaucoup moins maniables. D’autre part, il suffit d’acheter un de ces vélo et rouler, pas de plaque ni de tracasserie d’homologation favorisant Migros et autres géants de la consommation, de petits commerces un peu partout qui garantissent la maintenance rapide, à Ashdod et Tel-Aviv, ces petits commerces ne désemplissent pas ! Plus de 50 km d’autonomie et une vitesse autour des 30 km/h, quoi de plus pour faire 90% de ses courses et déplacements quotidiens ? Avec une prise pour charger votre smartphone et son support, vous avez tout à disposition ! Écrit par : Corto 15h43 – samedi 16 novembre 2019 Pour revenir un peu dans le sujet, je découvre cet article. Comment ne pas trouver l’idée intéressante et pourquoi est-ce que j’éprouve un malaise ? https://www.inverse.com/article/60898-bill-gates-malnutrition-invention?link_uid=8&utm_campaign=most-read-2019-11-15&utm_medium=most-read&utm_source=newsletter Écrit par : Pierre Jenni 16h40 – samedi 16 novembre 2019 En effet, je crois qu`on en entendra parler, de ces micronutriments. Avec bientot huit milliards d`humains et la crise climatique, cela pourrait sauver la peau a pas mal de gens dans le futur et pas qu`en Afrique. Finalement, on y arrive, au soylent green… Écrit par : Jean Jarogh 17h37 – samedi 16 novembre 2019 Je m`attends aussi d`un jour a l`autre a l`apparition soudaine d`une énergie propre et abondante capable de rendre obsoletes les énergies-carbone et nucléaire. Peut-etre une énergie hautement technologique comme la fusion ou l`antimatiere ou alors plus probablement ce que Tesla a déja découvert (« l`énergie du vide ») et qui aurait été mis sous secret pour raisons géopolitiques. En tout cas, je ne mettrais pas un centime sur le pétrole ni meme le gaz. Écrit par : Jean Jarogh 17h58 – samedi 16 novembre 2019 À part que la famille Gates est en train d’euthanasier la moitié de la planète, on pourrait mettre en doute la capacité des pays concernés par la malnutrition à gérer les structures nécessaires pour stocker et diffuser efficacement un produit aussi sophistiqué. Sans parler des barrières liées aux superstitions les plus diverses. Écrit par : rabbit 08h53 – dimanche 17 novembre 2019 Vous y allez fort rabbit. Pouvez-vous développer cette question d’euthanasie de la moitié de la planète ? J’observe que son projet de recyclage des excréments n’a pas eu l’impact espéré. D’une part il ne peut que se tenir dans des lieux urbanisés pour assurer la maintenance mais surtout le coût du verre d’eau est encore beaucoup trop cher par rapport au marché. Est-ce un pari sur un avenir où l’eau potable viendrait vraiment à manquer ? https://www.francetvinfo.fr/sante/alimentation/a-vrai-dire-a-dakar-distribue-t-on-vraiment-de-l-eau-recyclee-des-toilettes_2970437.html Écrit par : Pierre Jenni 10h36 – dimanche 17 novembre 2019 Comme la société fonctionne désormais en mode «complot» et qu’il faut niveler la pensée par le bas, je pensais que la famille Gates devait être accusée de génocide par ses détracteurs. Autant y aller à fond, c’est le même prix. Par contre, je ne connais rien de leurs projets ; mais comme j’ai passé deux ans au Sénégal, je peux vous en raconter un brin sur le pays. Si vous avez le temps, bien entendu. Écrit par : rabbit 10h59 – dimanche 17 novembre 2019 J’ai tout le temps du monde et je suis resté curieux. N’hésitez pas à nous faire profiter de votre expérience rabbit. Ce que je crois avoir compris dans la polémique autour de Bill Gates et sa fondation c’est que : – Il « place » son argent dans des projets susceptibles d’être un jour à très haute rentabilité; – Il ne finance que des entreprises exonérées de taxes; – Il encourage une approche technologique qui implique la détention de brevets par des grands groupes; – Il n’est pas sujet au contrôle gouvernemental dans les questions sanitaires entre autres; – Il a fait sa fortune notamment en pratiquant et en devenant un modèle d' »optimisation » fiscale; Ce rapport qui date déjà de 2016 en dit plus : https://www.globaljustice.org.uk/sites/default/files/files/resources/gjn_gates_report_june_2016_web_final_version_2.pdf Écrit par : Pierre Jenni 11h08 – dimanche 17 novembre 2019 Et du coup je me dis que c`est peut-etre pas un hasard si une toute petite équipe genevoise a réussi a mettre au point le stockage sécure de l`hydrogene car, si l`on dispose d`une source d`énergie propre et abondante pour produire l`hydrogene (a partir de l`eau), son stockage n`est plus un probleme. Pour rappel, l`hydrogene couplé a une pile a combustible fournit de l`électricité a un moteur électrique. Si cette méthode de stockage avait été développée dans un pays dont les intérets stratégiques étaient du coté des énergies-carbone (USA, Russie), pas certain que la technologie n`aurait pas disparu dans les tiroirs secrets de la raison d`État. Écrit par : Jean Jarogh 18h08 – samedi 16 novembre 2019 Pourquoi faire des batterie à l’hydrogène alors que l’on sait depuis belle lurette que ça fonctionne mieux avec de l’hydrazine poznane !! Écrit par : Corto 18h24 – samedi 16 novembre 2019 Une raison est que l`hydrazine est tres toxique. Ca ne gene pas pour faire fonctionner des moteurs électriques de satellites mais pas commode a utliser sur le plancher des vaches. Écrit par : Jean Jarogh 18h31 – samedi 16 novembre 2019 Jean, vous n’avez rien compris ! C’est pas pour boire !! Écrit par : Corto 19h17 – samedi 16 novembre 2019 Non, c`est pour respirer. Écrit par : Jean Jarogh 19h20 – samedi 16 novembre 2019 Il n’y a aucun risque de respiration dans le procédé de batterie fonctionnant à l’hydrazine !!! Écrit par : Corto 19h24 – samedi 16 novembre 2019 Et l’hydrazine, c’est déjà vieux, y a quantité d’alternatives, mais personne ne veut payer les droits de licenses !!! Écrit par : Corto 19h19 – samedi 16 novembre 2019 Toxicité hautement cancérigene des carburants a base d´hydrazine. Écrit par : JJ 23h34 – samedi 16 novembre 2019 Dans le cas de carburant, et encore parce qu’après combustion il ne reste que de l’azote et un petit peu d’eau ! Maintenant dans une utilisation d’électrolyse pour des « batteries », aucune pollution, faut revoir vos bases en chimie !! Comme je l’ai dit, c’est pas pour boire !! Donc, à titre d’exemple, l’hydrazine est 1’000 fois moins polluante (énergie) à produire que l’hydrogène liquide et aucune différence au niveau environnement et 1’000 fois moins dangereux à transférer et stocker ! Écrit par : Corto 14h58 – dimanche 17 novembre 2019 On se réjouit déjà de la série de cours de chimie que Corto va nous asséner. Écrit par : Pierre Jenni 15h00 – dimanche 17 novembre 2019 Ouaip, il y a des Nobel qui se perdent. Mais pendant ce temps au-moins il fait pas le mal. Écrit par : Jean Jarogh 15h56 – dimanche 17 novembre 2019 Ici dans la dimension poznave on a résolu le probleme de l`énergie propre et pas cher: tout marche au pet de troll. Écrit par : Zizidor 14h30 – dimanche 17 novembre 2019 Et a l`hydrazine bien-sur. Écrit par : Zizidor 16h08 – dimanche 17 novembre 2019 A propos de Gates, Pierre, et puisqu`on en est au chapitre conspiration, je serais franchement étonné que Billy ou sa dame soient encore aux commandes de la galaxie Microsoft (a supposer qu`ils l`aient jamais été). Un gros sac de pognon toujours rempli comme celui-la, controlant de plus indirectement (systemes d`exploitation, logiciels bureatiques et « nuages ») la plus grande partie des systemes informatiques de l`Occident et de ses anciennes colonies dirigé par un adolescent éternel ? Écrit par : Jean Jarogh 16h06 – dimanche 17 novembre 2019 Le bonhomme est bien trop malin pour laisser filer cette manne. Il a remit les rennes mais reste le principal actionnaire avec un peu moins de 5% des actions. Écrit par : Pierre Jenni 16h12 – dimanche 17 novembre 2019 Et alors ? La raison d`État n`a pas besoin d`actions pour s`imposer. Écrit par : Jean Jarogh 16h39 – dimanche 17 novembre 2019 J’imagine que ce propos est ironique. Il apparait de plus en plus évident que les Etats sont à la merci des puissants de l’économie. Mais des types comme Trump sont venus semer le trouble dans le ronron du pognon. Écrit par : Pierre Jenni 16h41 – dimanche 17 novembre 2019 « Il a remis les rennes… » Me semblait bien, ce Gates est un vrai Père Noël pour l’humanité en souffrance… Désolé, Pierre, pas pu m’empêcher, mais dès qu’il est question du règne animal… Écrit par : Gislebert 16h51 – dimanche 17 novembre 2019 Les « puissants de l`économie » aux USA c`est du pipeau, Pierre. Tout le monde, y compris les milliardaires, est soumis au systeme ou, dit autrement, a la raison d`État dont les gardiens sont les services secrets et le Pentagone. Si un gros bonnet de la CIA ou du Pentagone voulait aller contre le systeme, il serait lui aussi éjecté. Seul le locataire de la Maison Blanche a un certain pouvoir sur le systeme mais, s`il en abuse, il ne fait pas de vieux os comme on a vu avec Kennedy. Trump ne seme le trouble qu`en apparence car, en fait, le systeme est devenue tellement foireux que plus personne aux postes de direction des services secrets et du Pentagone ne sait plus vraiment quoi faire. Écrit par : Jean Jarogh 17h27 – dimanche 17 novembre 2019 Les puissants ne sont pas seulement aux USA, ils font partie de ceux qui promeuvent le nouvel ordre mondial et se foutent tant des frontières que des gouvernements. Ils travaillent à la signature des accords transnationaux qui rendent obsolètes les juridictions nationales. Le pouvoir d’un exécutif est extrêmement limité. Dans notre pays par exemple, le CF est presque la caricature de la servitude. Paradoxalement, lorsqu’on atteint la marche suprême qui devrait nous donner du pouvoir, nous réalisons que nous devenons un simple exécutant de la décision du souverain, à peine tempérée par le parlement. Trump semble bien plus malin qu’il en a l’air, car il rebrasse les cartes. Il a du comprendre très vite qu’il n’avait qu’une faible marge de manoeuvre. Je le soupçonne d’avoir opté pour l’outrance afin de foutre le souk et reprendre le contrôle. Mais bon, qui suis-je pour émettre la moindre opinion à ce sujet ? Ne m’embarquez pas dans ces domaines si complexes Jean, je les ai évités tout au long de mes blogs en me focalisant sur la proximité et des sujets que je maitrise à peu près. Lorsqu’il s’agit de géopolitique, je suis largué et je souris sous cape lorsque j’en vois qui pensent savoir ce qui se trame. Corto en est la caricature. Écrit par : Pierre Jenni 17h36 – dimanche 17 novembre 2019 Pas si compliqué que ca, Pierre. Meme en Suisse, ce ne sont sont pas des mystérieux puissants en costard-cravate qui décident des directions importantes mais le systeme. Aucun politicien ou milliardaire suisse ne peut infléchir le systeme qui est un état de consensus dépendant de pas mal de facteurs et ayant sa propre vie et si un politicien suisse voulait s´en écarter un peu trop, il se retrouverait isolé et éjecté. La différence avec le systeme US est que celui-ci s´est planté tant géopolitiquement qu´économiquement et meme socialement et plus personne ne sait plus vraiment quoi faire. Bon, je vous fais grace de mes élucubrations. Écrit par : JJ 18h10 – dimanche 17 novembre 2019 Je ne parle pas de gens mystérieux. L’économie dirige toutes les décisions et ne s’en cache pas. Il suffit de voir la composition de la commission de la santé à Berne pour comprendre. ll fut un temps où les politiques « subissaient » un lobbyisme intense dans la salle des pas perdus. Ces temps sont révolus, ils siègent au parlement. Et l’exécutif exécute. Comme l’avoue tristement notre Conseiller d’Etat genevois. http://poggia.blog.tdg.ch/archive/2015/11/06/corruption-swiss-made-271537.html http://poggia.blog.tdg.ch/archive/2015/12/21/corruption-swiss-made-suite-et-pas-fin-272780.html Écrit par : Pierre Jenni 18h21 – dimanche 17 novembre 2019 Ce n´est pas parce que les gens du pharma siegent au Conseil d´État que c´est le pharma qui dirige le systeme. Une des priorités du systeme est la balance commerciale et comme le pharma en est un élément important, le systeme donne la priorité aux bénéfices du pharma (permettant de financer le développement de nouveaux médicaments a exporter) sur le systeme de santé national qui a d´ailleurs de la marge en matiere de qualité. Dans cette logique le pharma est donc présent au Conseil. Bien-sur, il est plus tentant de crier a la corruption et a la conspiration que d´essayer de comprendre la logique du systeme. Écrit par : JJ 18h38 – dimanche 17 novembre 2019 Bon allez, j´arrete de vous taper sur le… systeme, Pierre. Écrit par : jj 18h42 – dimanche 17 novembre 2019 Aïe, et dire que je pensais avoir retenu la leçon… Merci Gislebert, j’adore. Surtout la façon. Écrit par : Pierre Jenni 16h53 – dimanche 17 novembre 2019 Allez, histoire que ça profite au plus grand nombre : http://grammaire.reverso.net/2_1_83_reine_rene_renne.shtml Écrit par : Pierre Jenni 16h56 – dimanche 17 novembre 2019 Et Gislebert a eu le tact , en citant Pierre, de ne pas recopier l’horrible faute d’orthographe figurant à la fin du participe passé du verbe “remettre ». Écrit par : condor 02h45 – lundi 18 novembre 2019 Oui horrible en effet. Le pire c’est que mon cerveau l’a remarquée cette faute et je suis passé outre. Écrit par : Pierre Jenni 10h25 – lundi 18 novembre 2019 Pour revenir a la manne Bill Gates qualité extra, il est évident que la premiere chose a laquelle est pourra servir est d´y mixer de l´anticonceptionnel avant d´en gaver les populations africaines les plus misérables qui se trouvent justement etre également celles qui ont un taux de reproduction astronomique. Écrit par : JJ 18h21 – dimanche 17 novembre 2019 Ouais, ça pourrait valider avec anticipation le commentaire de rabbit qui suggère une euthanasie générale de la moitié de la population. Un visionnaire notre lapin. Écrit par : Pierre Jenni 18h22 – dimanche 17 novembre 2019 Pas d´euthanasie, ca serait trop visible et plus personne ne voudrait se gaver de manne extra. Écrit par : JJ 18h40 – dimanche 17 novembre 2019 Merci Pierre. En effet, pour une fois que l’on tient une idée facile à mettre en pratique, on ne devrait pas se laisser distraire par des questions éthiques. On commence quand et par qui ? Écrit par : rabbit 03h01 – lundi 18 novembre 2019 Je n’ai jamais vraiment avalé cette histoire de dons gigantesques de la part de Gates à des fondations ! A mon humble avis, c’est du pipeau à coulisse graissé au schmaltz par sa copine Hylarante ! Depuis que Trump a largué le purin dans la parfumerie, toutes les mouches se remettent au diesel et les milliards sont blanchis dans l’humanitaire à pistons. Gates filer des milliards zo pôvres africains ! Sauvons les hérissons !! Écrit par : Corto 19h21 – dimanche 17 novembre 2019 Et avec les enquêtes qui s’amoncèlent autour de la bande à Clinton, vous allez en voir encore beaucoup « de ces donations » si généreuses !! Écrit par : Corto 09h49 – lundi 18 novembre 2019 Cela dit, si la manne de papa Bill permettait de faire baisser le taux de natalité en Afrique, je serai le premier a applaudir. Sinon, l`Afrique est partie pour doubler sa population vers 2050 et toute l`Europe risque alors de devenir la copie carbone de Brixton ou de Peckham Road a Londres. Écrit par : Jean Jarogh 11h37 – lundi 18 novembre 2019 Ceux qui n’ont pas encore compris que c’est mort pour une grande partie de l’Europe, bien du plaisir !! Écrit par : Corto 18h04 – lundi 18 novembre 2019 Et moi qui croyais que la justice de classe n`existait que dans les républiques bananieres: https://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/fuite-juge-retraite/story/24057860 Écrit par : Jean Jarogh 10h32 – mardi 19 novembre 2019 Uber a déjà perdu. La chute de l’action en bourse doit représenter des montants autrement plus importants que l’amende infligée. https://www.vanityfair.com/news/2019/11/uber-new-jersey-fine-gig-economy?utm_source=nl&utm_brand=biz&utm_campaign=aud-dev&utm_mailing=Thematic_Business_11182019&utm_medium=email&bxid=5cc9e0c024c17c766aabee2c&cndid=52112216&utm_term=Thematic_Business Écrit par : Pierre Jenni 11h20 – mardi 19 novembre 2019 On peut le dire : -35.65% depuis son entrée en bourse, pour une capitalisation de 45,631 milliards USD. Écrit par : rabbit 12h32 – mardi 19 novembre 2019 Waouw ! Plus de 16 milliards. Les investisseurs de départ vont quitter le navire vite fait. Écrit par : Pierre Jenni 12h54 – mardi 19 novembre 2019 De toute maniere le prochain grand crach boursier n`est pas loin. 2020, max. 2021. Écrit par : Jean Jarogh 13h10 – mardi 19 novembre 2019 Juste après les prochaines élections 2020 !! Garanti ! Écrit par : Corto 13h50 – mardi 19 novembre 2019 Ouaip Corto. La chasse aux gamblers attardés du grand casino boursier sera ouverte apres le 3 novembre 2020. Écrit par : JJ 14h08 – mardi 19 novembre 2019 « Sinon, l`Afrique est partie pour doubler sa population vers 2050 et toute l`Europe risque alors de devenir la copie carbone de Brixton ou de Peckham Road a Londres. » A la condition que les Européens se laissent faire. Je rappelle que les Soviétiques ont réussi à stopper les meilleurs soldats du monde, les mieux armés et les plus nombreux. Deux millions de soldats allemands ont été tués en URSS. Même si le soldat européen est aujourd’hui d’une incompétence spectaculaire, cela m’étonnerait que les marines de guerre n’arrivent pas à couler les bateaux plastiques sans moteur des envahisseurs, quitte à couler la marine italienne qui les protège… Écrit par : Géo 13h03 – mardi 19 novembre 2019 Mon pauvre Géo, vous qui avez tout juste assez de couilles pour tuer une mouche ne devriez pas raconter des inepties de ce genre, ca va encore faire monter votre tension et au prix des médics vous allez encore couter bonbon au contribuable. Écrit par : Jean Jarogh 13h23 – mardi 19 novembre 2019 Je peux vous assurer mon cher Géo que notre flotte spatiale impériale poznave sera fidele au poste et transformera en confettis toute embarcation a voile ou a vapeur n´arborant pas le glorieux drapeau au canard gonflable couronné ! Écrit par : Zizidor 14h17 – mardi 19 novembre 2019 Aller à l’arrivée de n’importe quel aéroport européen et regardez si les migrants prennent des bateaux en plastique ! Écrit par : Corto 14h32 – mardi 19 novembre 2019 Solution du problème « Géologiquement » hénaurme : ratiboisage général en haute mer, à coups de canons ou de torpilles, à coups de rames sur la tronche pour ceux qui surnageraient. La tasse pour tous. A la tête de cette escadre européenne, verrais bien le célèbre amiral Larima cher à Prévert… Une députée couillue du parlement britannique a bien suggéré en son temps d’utiliser la Royal Navy à cet effet, n’est-il pas ? Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle n’a pas recueilli un franc succès, sais pas ce qu’il est advenu de sa carrière politique… Géo s’en fout, il n’a pas apparemment cette ambition carriériste. Écrit par : Gislebert 15h39 – mardi 19 novembre 2019 Les bateaux en plastique, rien de mieux pour le téléjournal !! Écrit par : Corto 15h42 – mardi 19 novembre 2019 Jean Jarogh@ Vos insultes de bas niveau ne font que nous conforter dans l’idée que les mondialistes frénétiques dans votre genre n’ont plus d’arguments. Et rassurez-vous, je ne serai pas en première ligne pour massacrer les barbares, je suis trop vieux pour ça, fort malheureusement. Cela aurait fait le plus grand bien à mes rhumatismes. Le mental, c’est très important… Écrit par : Géo 15h43 – mardi 19 novembre 2019 Vous n´etes pas le seul a préconiser de tirer au canon sur les arrivants, Géo. Il y a meme un assez bon roman autour de ca: Le Camp des Saints, de Jean Raspail. Lisez-le et vous comprendrez pourquoi c´est idiot comme suggestion. La raison est simple: de nos jours en Europe, il n´y a que des psychopathes ou des fanatiques qui soient capables de tirer dans le tas sur des foules désarmées. Loin de vous insulter, c´est vous montrer de l´estime que de vous dire que je ne vous en crois pas capable. Écrit par : Jean Jarogh 17h19 – mardi 19 novembre 2019 Pourquoi ne pas venir en Chine ? Vous y serez considérés avec curiosité comme des spécimen d’une espèce en voie d’extinction: des néo-néandertaliens, en quelque sorte. Ou des rebuts de l’évolution, voire des impasses génétiques selon la science. Écrit par : rabbit 03h59 – mercredi 20 novembre 2019 Ce qui est proprement incroyable avec le dénommé Géo je-sais-tout-mieux-que-tout-le-monde est qu’il passe son temps libre (il n’a que ça à faire?) à insulter tout le monde sur les blogs de la TdG (je ne suis pas allé voir dans le canton de Vaud) et qu’ensuite il s’étonne de se faire insulter en retour. Il serait temps pour Géo de se trouver une occupation pour se détendre. Un cours de macramé peut-être. Écrit par : Luc 10h41 – mercredi 20 novembre 2019 « il passe son temps libre (il n’a que ça à faire?) » A tout casser, je dois passer dix minutes par jour sur les blogs. Mais je sais lire, moi, je ne mets pas dix minutes pour lire trois lignes comme ce Luc… Écrit par : Géo 11h32 – mercredi 20 novembre 2019 Pour les moins de 60 ans, il faut savoir que Géo, à son heure de gloire, était considéré comme le pire troll à sévir sur la blogosphère romande. Même Corto ne lui arrive qu’au mollet: c’est dire la capacité de nuisance du personnage. Il jouit maintenant d’une retraite bien méritée, entre potager et carnotzet; il tape quelques méchancetés sur son clavier quand la mémoire lui revient. 小豹死留皮, 人死留名。 (En mourant, la panthère laisse sa peau; en mourant, l’homme abandonne sa renommée.) Écrit par : rabbit 11h52 – mercredi 20 novembre 2019 Curieux commentaire, rabbit. Je suis trop flemmard pour aller rechercher les inepties que vous avez laissé échapper sur les blogs et d’ailleurs, comme vous persistez encore furieusement, il n’y a qu’à aller constater l’inanité actuelle de vos commentaires chez Stéphane Montabert… On est toujours le troll de qqn. Tout le monde vous le dira. Pour moi, Luc est un exemple parfait du type… Écrit par : Géo 13h30 – mercredi 20 novembre 2019 Regardez un peu les infos, quand ils veulent en parler, pour le moment, ce sont les immigrés qui tapent ou tirent sur les indigènes, regardez le 20-minutes du jour concernant Perly-Certoux : https://www.20min.ch/ro/news/geneve/story/-Vous-vous-en-foutez–Et-c-est-grave–19189604 Ce n’est qu’un minuscule exemple parmi tant et tant d’autres et la presse tamedia ne fait pas état des braquages répétés dans cette localité, en fait cette conpresse ne fait que cacher la forêt avec un arbre ! Écrit par : Corto 04h00 – jeudi 21 novembre 2019 Extrait : « Peu à peu, l’assemblée s’échauffe. On évoque l’achat de sprays au poivre, on pense à s’armer, ou encore à monter une milice. La police met en garde: utiliser une arme pour sa défense est interdit. Quant à des milices populaires : c’est une mauvaise idée, avertit Luc Broch, vous pourriez commettre des infractions, cela se retournerait contre vous. Pour ce qui est de connaître l’identité des malfaiteurs et de placarder leurs visages? « Non, nous ne sommes pas dans un western», conclut Luc Broch. » Écrit par : Corto 08h37 – jeudi 21 novembre 2019 Un tour de chauffe pour Luc Broch (Léman Express -24j) Écrit par : xyz 10h54 – jeudi 21 novembre 2019 Jean Jarogh@ Il y a deux jours, Etienne Piguet, prof d’uni à NE et membre d’une commission qui s’occupe des migrants, relevait qu’il y a en moyenne 12’000 réfugiés qui obtiennent le droit de résider en Suisse chaque année. Une petite ville suisse de plus chaque année. Pensez-vous que cela s’apparente à du développement durable, si cher aux écolos, eux-mêmes fanatiquement favorables aux invasions barbares ? Ces 12’000 personnes sont dans leur très grande majorité de jeunes hommes de religion musulmane. Leur religion, appelée islam, a pour but la domination de la planète entière, comme il y a peu le communisme. Alors clash annoncé ? Me paraît tout simplement une évidence… Écrit par : Géo 11h14 – jeudi 21 novembre 2019 Que faire ? L´Afrique est attirée par notre société de consommation suicidaire comme les mouches par la m… Écrit par : JJ 11h24 – jeudi 21 novembre 2019 Perso, j`entrevois bien une solution mais si les politiques n`en parlent jamais c`est qu`il doit y avoir une raison. Une solution qui arrangerait pourtant tout le monde meme si elle ne suffirait probablement pas a elle seule. Écrit par : Jean Jarogh 12h39 – jeudi 21 novembre 2019 JJ, je ne jetterai pas la responsabilité sur les africains mais sur les salopards de la gôche qui ne rêvent depuis leur lavage systématique de ce qu’ils leur reste de cerveau, qu’un seul objectif ; Détruire le système libéral et imposer leur dictature fasciste ! L’islam et le communisme-socialiste ont le même but : Imposer une dictature et détruire, ils ne savent rien faire d’autre !!! Écrit par : Corto 14h18 – jeudi 21 novembre 2019 Et toujours aucun politicien pour rappeler que Champ-Dollon est plein a craquer (les geoles gauloises aussi) et qu´il est temps de construire une nouvelle prison si l´on veut se permettre de défendre un truc qu´on appelait dans le passé l´ordre public. Écrit par : Jean Jarogh 11h14 – jeudi 21 novembre 2019 JJ@ Vous n’y êtes plus. Il y a trop de monde et on ne va pas couvrir le territoire de prisons. Donc, fermeté sur les frontières, il n’y a pas d’autre solution… Écrit par : Géo 17h41 – jeudi 21 novembre 2019 Curieux de savoir comment vous feriez pour interdire l`entrée sue Geneve a des gugusses jouant au touriste et qui ont la nationalité francaise ? Car la criminalité de rue genevoise y compris la vente de drogues est surtout importée des banlieues francaises, voyez-vous. Écrit par : Jean Jarogh 18h22 – jeudi 21 novembre 2019 Curieux aussi de savoir comment vous feriez pour interdire l`entrée sur Geneve de ressortissants de pays hors Union Européenne qui rappliquent avec leurs passeports vrais ou bien imités en jouant les touristes et qui s`évaporent dans la nature une fois passé la douane ? Vous croyez peut-etre que la plupart de ceux qui arrivent a la douane sont sans papiers et habillés de feuilles de bananier ? Pas si betes. Écrit par : Jean Jarogh 18h31 – jeudi 21 novembre 2019 Je vous avais déjà dit x fois que c’est mort pour une bonne partie de l’Europe ! Faut le répéter combien de fois ??? Écrit par : Corto 22h01 – jeudi 21 novembre 2019 C’est une question de volonté politique. Et la gauche est très forte à Genève et tient à défendre les camarades truands… Écrit par : Géo 13h15 – vendredi 22 novembre 2019 Genève, c’est mort de chez mort, ils ne monteront pas trop haut dans les montagnes, c’est sûr ! Pourquoi des humains habitent si haut ? C’était pour échapper aux barbares et autres violeurs-tueurs !!! Écrit par : Corto 15h16 – vendredi 22 novembre 2019 Dans leurs pays. ils sont traités comme des chiens, en venant en Europe, ils découvrent vite que c’est eux qui peuvent traiter les autres comme des chiens, ils ont été « éduqués » comme ça depuis des centaines de générations !! Ils ne savent pas faire autrement, ou ils se font traiter comme des chiens (pardon pour les chiens) ou ils traitent les autres comme des chiens ! Écrit par : Corto 15h21 – vendredi 22 novembre 2019 Ils vont partout, même dans les petites villes de province… https://www.lematin.ch/faits-divers/condamnes-tue-personnes-gees/story/23569099 Écrit par : Géo 18h48 – vendredi 22 novembre 2019 Plusieurs centaines de tonnes de munitions reposent au fond du lac Léman Question écrite urgente envoyée au Conseil d’Etat – mai 2017 5. Le canton prévoit-il d’assainir le site ? Si oui, quand ? Sinon, pourquoi ? Réponse du Président François Longchamp au nom du CE – mai 2017 Non, le canton ne prévoit pas d’assainir le site, puisqu’aucun impact n’a lieu et n’est à prévoir sur les biens environnementaux (lac, eau potable, sédiments, faune). Écrit par : Viki 22h37 – vendredi 22 novembre 2019 Mission impossible. Larguages a divers endroits mal identifiés et a plus de quarante metres de profondeur. De plus, la plus grande partie des caisses se trouve maintenant tres probablement camouflé par la vase. Meme si on arrivait a tout situer, il faudrait draguer des quantités astronomiques de vase depuis cette profondeur, la technologie n`existe meme pas. Écrit par : Jean Jarogh 09h57 – samedi 23 novembre 2019 Il faut reconnaître que le danger que présentent ces munitions dans le lac est assez difficile à évaluer. Mon hypothèse de base, c’est que nos ancêtres n’étaient pas des crétins absolus et qu’ils se sont demandé quelle serait l’évolution de ce dépôt avant de le réaliser. S’il s’agit d’obus, on peut imaginer qu’ils seront altérés au point de mettre leur contenu au contact de l’eau bien longtemps après que l’humanité ait disparu de la surface terrestre, pour le plus grand bien du reste de ses habitants… Et les matières explosives à l’intérieur se dissoudront gentiment dans le grand Tout du Léman, qui sera vraisemblablement comblé à cette époque. Quelques bactéries alentour pourraient en souffrir, il est vrai… Écrit par : Géo 11h33 – samedi 23 novembre 2019 On sait qu´il faut environ 80 ans pour qu´une munition immergée commence a fuir. On sait aussi que la plupart des toxiques des munitions restent actifs apres 80 ans. On n´y échappera donc pas, les produits toxiques de ces munitions finiront dans la chaine alimentaire au cours de ce siecle. Ca peut aussi bien péter au nez de qun qui commencerait a manipuler un obus sous l´eau ou immergé. Il arrive que des obus immergés lors II guerre mondiale explosent. Écrit par : JJ 12h21 – samedi 23 novembre 2019 Vous êtes irremplaçable, JJ. Dès qu’il y a de grosses conneries à affirmer très fort, vous vous annoncez présent. Tout ce que vous avez écrit là est con comme personne d’autre que vous n’est capable de le produire. Qu’est-ce que c’est que cette histoire de 80 ans, de quelles munitions s’agit-il, dans quelles conditions ? « péter au nez de qun qui commencerait a manipuler un obus sous l´eau ou immergé. » Allez, JJ, dites-nous quelle différence vous faites entre sous l’eau ou immergé, qu’on rigole ? Vous devriez cesser de boire, ou plutôt non. Continuez, cela ne pourra pas être pire… Écrit par : Géo 16h04 – samedi 23 novembre 2019 « Ca peut aussi bien péter au nez de qun qui commencerait a manipuler un obus sous l´eau ou immergé. » (JJ) Yaka yaka … https://www.gichd.org/fileadmin/GICHD-resources/rec-documents/Guide-Underwater-Clearance-June2016.pdf https://www.offshorewind.biz/2016/12/05/arkona-owf-site-now-uxo-free/ Écrit par : Chuck Jones 16h26 – samedi 23 novembre 2019 Je lis la dernière phrase de ce rapport et je comprends que c’est comme le Conseil d’Etat, circulez, il n’y a rien à voir. « Whether planning to develop a capability within a government organisation or simply contract a commercial business for the work, underwater operations will require a considerable investment. Before deciding on a solution, it is best to have an expert assess the underwater EO areas to provide advice and recommendations for future survey and clearance tasks. » Écrit par : Pierre Jenni 16h35 – samedi 23 novembre 2019 De nouveau, Jean voit des toxiques partout !! JJ, je l’ai déjà dit, c’est pas pour boire ! Écrit par : Corto 21h38 – samedi 23 novembre 2019 Tandis que les résultats de notre votation populaire ref. Petit et Grand-Saconnex, sont en ballotage (sic) (savoir qu’il s’agit des mêmes intérêts des mêmes investisseurs étrangers aux origines des plus corrompues, que veulent les uns ex-UDSSR – pour les uns, la famille Khrapunov et leur SDG qui un temps avait tenté de nous refourguer leurs capitaux capiteux via leur Genève-plage; les autres, la fratrie Khoury – l’un est architecte, la soeur rameute les clients moyen-orientaux dans la clientèle de l’autre, avocat associé de la même étude que celle qui défend la famille du groupe SDG, qui a tablé sur Maudet dans la suite fructueuse par cette votation, de leurs terrains acquis « non-constructibles » autour de l’aéroport). Faut savoir que les intérêts de ces 2 familles ayant statut de résident à Genève – l’une oligarque russe, l’autre libanaise, (ainsi que ceux d’autres qui s’entretuent) sont défendus et hostés par la même Etude d’avocats, où l’un des frères Khoury est associé. Ce mix d’intérêts, si bien soutenus par nos élus dans leurs package en chantage pour toute forme de démocratie, et ce avec une telle ferveur qu’ils remettent ça sur le tapis année après année, d’investissements d’origines ripoues issues de milieux gangsta arabes, autant que de maffias russes, ne sont que preuves du niveau de foutage de gueule du citoyen par ce CE: « vous aurez un collège neuf, et des locaux pour vos fans de foot, si vous votez oui pour plus de bureaux près de l’aéroport ». Ballotage à 14h: ils recomptent les votes qu’ils peuvent écarter, à la Chancellerie? Écrit par : divergente 13h59 – dimanche 24 novembre 2019 Perdu! Il aura suffit de quelques résidents pas très genevois mais très intéressés par leurs postes, pour octroyer un seul 0.1% en faveur de ceusses-là même qui s’en frottent les mains serait-ce des salariés de l’entourage de cet Abdallah Chatila ? https://www.m-3.com/a-propos-m3-groupe/ &/ou de ce groupe? http://www.groupe-h.com/fr/projets Quand un infime 0.1% des votes bascule en soutien desdits investisseurs libanais, en faveur de surfaces de bureaux supplémentaires à faire construire autour de l’aéroport par des groupes étrangers, il est facile de savoir que cela ne représente ni l’intérêt des riverains concernés ni celui des contribuables locaux. La démocratie, la moindre des pires dictatures (Churchill) ? Trop con: notre dernière constitution genevoise à fourni les outils aux pires extrudats desdites dictatures, d’en profiter un max. Écrit par : divergente 15h10 – dimanche 24 novembre 2019 Recomptage: 15 voix de différence? Qui, pour des terrains acquis non constructibles, feraient gagner les Khoury & Chatila, soutiens partenaires de Maudet? C’est le prochain scandale – une Genferei de plus. Écrit par : divergente 15h36 – dimanche 24 novembre 2019 Si le Petit-Saconnex passe aux mains des bétonneurs et des marchands de sommeil, il nous reste quelle échappatoire : Monaco ou Saint-Tropez ? Écrit par : rabbit 06h24 – lundi 25 novembre 2019 Bientôt le temps des kalash à Genève !! Je les connais bien ces psychopathes, partout où ils mettent les pieds, ça finit dans le sang ! Écrit par : Corto 16h05 – dimanche 24 novembre 2019 Ceux qui sont persuadés que les urnes en Suisse ne sont pas revisitées, devraient dormir aux coté de ces dernières et ne jamais les quitter du regard ! Parce que j’ai vu les flics ouvrir les locaux aux copains pour commettre des choses impensables, comme également et entre autres, l’affaire récente à Genève des urnes visitées avait été très vite étouffée ! Écrit par : Corto 18h29 – dimanche 24 novembre 2019 Quel immense respect pour la Suisse que porte continuellement Corto à l égard de notre pays, non pas le sien,? Il ne nous dit rien sur son Bibi coincé entre se trouver soit au Knesset soit en prison selon l état israelien et ceci n est nullement ni mon affaire ni celle des suisses mais certainement une affaire interne chez lui en Israel et qu ils se démerdent tous là bas dans leur kaka, nous les suisses on n en a rien à cirer… Bien à Vous les autres! Charles 05 Écrit par : Charles 05 22h40 – dimanche 24 novembre 2019 Oui, en Israel et pas comme au Liban et en Suisse, ceux qui commettent des crimes sont condamnés et voir emprisonnés ! Ca devrait servir de leçon à la Suisse, parce que combien sont-ils en Suisse à avoir commis des crimes sans avoir été le moins du monde inquiété ? Écrit par : Corto 15h07 – lundi 25 novembre 2019 Les services de renseignements helvétiques sont beaucoup plus préoccupés par « Corto » que : « Membre présumé de l’EI planqué parmi les réfugiés Des requérants ont reconnu et dénoncé un ancien combattant du groupe État islamique. Ce dernier a été interpellé. » Les services de renseignements préfèrent largement se promener en Israël que dans les milieux ou pays concernés par l’état islamiste ! Ils ont envoyés à deux reprises des employés (2, par paire) de l’ambassade à ce qu’il pensait être mon domicile en Israël et interrogés le voisinage !! Attendez un peu que les membres de l’EI apprennent comment fonctionnent les renseignements helvétiques et ils vont tous s’établir en Suisse !!!! Écrit par : Corto 08h59 – lundi 25 novembre 2019 J’ai oublié de dire que dans tous les immeubles haut de game, il y a des caméras un peu partout et je les ais en vidéo ces deux cons et en HD !! Écrit par : Corto 15h12 – lundi 25 novembre 2019 « nous les suisses on n en a rien à cirer… Bien à Vous les autres! Charles 05 » Charles 05 nous les suisses… Nous voilà bien… Écrit par : Géo 11h40 – lundi 25 novembre 2019 Débâcles structurelles de nos institutions Abstentionnisme / Politiquement correct. Décision prétendument constitutionnelle en ce nov 2019 émise à l’encontre la loi sur la laïcité. Qui n’est que la continuité du machisme et son inverse, en application au sein de nos pouvoirs: Voir cette décision relative à la tenue des femmes politiques, en 2016, soit 2 ans après l’invention d’une « cour constitutionnelle » genevoise. 2016: rappel sur le comportement machiste du CE contre Liliane Maury Pasquier https://www.tdg.ch/suisse/liliane-maury-pasquier-rappelee-ordre-cause-tenue/story/28527653 Abstentionnisme. Raclette entre amis résidents de GE hier soir: la majorité, des citoyens ex-UDSSR (juifs polonais), la minorité, quelques suisses, tous retraités. Or si tous, en capacité de voter, ont famille et futur d’enfants à défendre, tous avaient déserté les urnes, par dégoût suite aux affaires cumulées Maudet & consorts. Si j’étais la seule à avoir voté, tous étaient aux aguets de voir leurs intentions exprimées et confirmées.. Écrit par : divergente 20h35 – mardi 26 novembre 2019 Charles admire el assad, celui qui massacre sa population sans risquer la moindre procédure !!! Écrit par : Corto 15h08 – lundi 25 novembre 2019 Suite aux manifestations en Iran, plusieurs centaines ou milliers de manifestants ont été massacrés à la mitrailleuse, sans que la Suisse ne fasse la moindre condamnation, vous le verrez, ça va finir exactement en Suisse qu’en Iran !!! Écrit par : Corto 15h10 – lundi 25 novembre 2019 Je ne sais pas pourquoi il signe Charles alors que son prénom on le connait tous ??? Écrit par : Corto 15h15 – lundi 25 novembre 2019 @Corto, Bien que ma devise est de ne pas donner à bouffer aux trolls comme vous (Don t feed the troll Corto) , donnez nous votre avis céleste et d un élu de Dieu (bofff…pauvre(s) gar(s) sur cette prière… https://www.youtube.com/watch?v=VZ9krln_2YU&list=RDVZ9krln_2YU&index=1 Sans autre , Charles 05 Écrit par : Charles 05 22h15 – lundi 25 novembre 2019 Malmö, Suède : 29 attaques à la bombe en 2019, de nombreux habitants quittent la ville, jadis saluée comme un paradis multiculturel Écrit par : Corto 16h46 – lundi 25 novembre 2019 PJ: Vous avez écrit sur le blog de vs: « A part de notables exceptions dont vous me semblez être, il suffit de voir ce qui se passe sur ces blogs de retraités soucieux de meubler leur oisiveté, de politiques opportunistes ou de journalistes qui ne participent jamais à la discussion pour comprendre que la censure est devenue la norme. » J’ai répondu sur son blog que non, lui comme certains autres censure. A tour de bras. Comme quand on ne fait que dire la vérité, une vérité qu’il confirme en censurant mon commentaire. Et il censure aussi chaque fois que je rétablis la vérité sur Josué. Une constante chez les croyants, ils n’aiment pas être dérangés dans leurs superstitions. Par charité je ne mets pas de lien vers son blog. Écrit par : Daniel 19h05 – lundi 25 novembre 2019 Oui, Daniel, il m’a aussi censuré parfois. Mais contrairement à beaucoup il participe à la discussion. C’est déjà ça. Je pense que nous devons apprendre, tous tant que nous sommes, à faire valoir un point de vue sans attaquer la personne qui s’exprime. J’observe que ça dégénère vite sur les blogs. Je tente bien de filtrer la moindre les agressions, mais j’aimerais laisser le max de liberté à chacun de dire les choses comme il les ressent. Bref, c’est pas simple. Écrit par : Pierre Jenni 19h17 – lundi 25 novembre 2019 « Mais contrairement à beaucoup il participe à la discussion. C’est déjà ça. » Pratiquement jamais avec moi, puisqu’il me censure dès que ça menace ses croyances. Il n’a rien compris aux athées et prétend parler en leur nom. Une telle prétention est la marque d’un esprit rigide dans ces certitudes, certitudes qui n’ont pas de fondement. géo a donné ci-dessus un lien vers lematin.ch. Curieusement ce journal ne donne pas l’origine des assassins. Par pudeur? Écrit par : Daniel 19h50 – lundi 25 novembre 2019 Mme Corto, ayez le courage une fois de nous dire ce que vous pensez de cette excellente prière que M. Pierre Jenni nous a permise à plusieurs reprises de la publier sur son son blog. Néanmoins je n attends en rien ni de vous ni de votre alter égo P……a vous deux les pires anti-sémites. https://www.youtube.com/watch?v=VZ9krln_2YU&list=RDVZ9krln_2YU&index Écrit par : Charles 05 22h09 – lundi 25 novembre 2019 Pierre, là tu risque de te prendre un procès !!! Écrit par : Corto 08h36 – mardi 26 novembre 2019 Bibi est premier ministre et il est inculpé, Olmert était également premier ministre et il a fait de la prison après avoir été jugé pour corruption ! Qu’en est-il du suisse Pierre Krahenbuhl ? Sera t’il nommé dans un poste hautement payé par la confédération ? Certainement, la Suisse, ce n’est pas Israël ! Combien d’ordures de haut vole bénéficient de l’impunité helvétique ? Pierre Krahenbuhl est accusé de viols sur des mineurs et de corruption alors qu’il était il y a peu, le numéro un de l’UNRWA, mais aucune procédure n’a été ouverte par la justice suisse à son encontre, bien entendu !!! Écrit par : Corto 08h44 – mardi 26 novembre 2019 Vous parlez de quel blog ? C’est tellement risible !!! Écrit par : Corto 22h13 – lundi 25 novembre 2019 Pierre Krahenbuhl n’a rien à voir dans cette affaire relevée par le Matin ! Écrit par : Corto 07h48 – mardi 26 novembre 2019 « géo a donné ci-dessus un lien vers lematin.ch. Curieusement ce journal ne donne pas l’origine des assassins. Par pudeur? » En France, ils ne se sont pas gênés d’indiquer qu’il s’agit de citoyens comoriens. Mayotte, le cauchemar de la France et donc de l’Europe de Schengen. La porte ouverte sur l’immigration folle… Je me trompe ou la France est le dernier pays à occuper des colonies ? (Mayotte, Guadeloupe, Martinique, Guyane, Nvelle-Calédonie, Corse, etc, etc…) Écrit par : Géo 07h55 – mardi 26 novembre 2019 Aucune information sur deux des trois auteurs, par contre le chilien, lui n’a pas été épargné : https://www.20min.ch/ro/news/vaud/story/C-est-No-l-avant-l-heure-pour-les-trois-faux-flics-29720206 Écrit par : Corto 08h17 – mardi 26 novembre 2019 Un hélicoptère français a dû se faire descendre par un missile russe. Écrit par : Corto 16h35 – mardi 26 novembre 2019 Je découvre en postant un commentaire sur un article de la tribune de Genève qu’on ne peut pas proposer des liens. J’ai suggéré que la tenue vestimentaire deviendra un problème dans les parlements suite à la décision de la cour constitutionnelle. Un peu provocateur j’ai suggéré qu’un pastafarien pourrait bien venir siéger avec une casserole sur la tête. https://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/justice-autorise-port-signes-religieux-deputes-conseillers-municipaux/story/22047999?comments=1 https://www.rts.ch/info/regions/geneve/10270560-jean-romain-veut-un-habillement-neutre-au-parlement-genevois.html https://www.tdg.ch/suisse/liliane-maury-pasquier-rappelee-ordre-cause-tenue/story/28527653 Écrit par : Pierre Jenni 18h18 – mardi 26 novembre 2019 Pierre Jenni, Vous avez réagi spontanément, sainement: quelle déviation, cette décision et leurs membres! Qui n’ont fait qu’émettre une Décision-provoc A la hauteur de l’opacité des membres constituant cette soit-disant « cour constitutionnelle » fondée mi 2014, restée dans l’inaction et dès lors, en dehors des lumières. Opacité sur leur parcours professionnel et légitimité à ces postes, occupant dans la tangente des fonctions créées par opportunité, ces jouvencelles exogènes (au droit Suisse si ce n’est à notre pays) sensées représenter La Constitution en habits de « jugettes », ont eu besoin de ce buzz pour se sortir de leur cocoon, en surfant dans l’ombre de la vague de l’islamophobie. Ce commentaire alambiqué né de la position de mutisme voulu par ces femmes-juges aux horizons inconnus, composant, face au public qu’elles sont supposées servir, en toute opacité de leurs origines et parcours professionnels, ladite cour supposée être « constitutionnelle » et garante du respect de notre Constitution. Et donc tout autant de nos votations. Écrit par : divergente 20h06 – mardi 26 novembre 2019 Je ne suis pas convaincu par la version affichée par le gouvernement français sur les victimes au Mali ! Il faut dire, que la France nous a habitué aux mensonges !! Écrit par : Corto 19h59 – mardi 26 novembre 2019 2014: création d’une cour constitutionnelle pour GE: http://ge.ch/justice/creation-de-la-chambre-constitutionnelle-de-la-cour-de-justice Magistrats: http://ge.ch/justice/node/7256#Cour_de_drt_public Écrit par : divergente 20h10 – mardi 26 novembre 2019 Pierre Jenni, vous dites (sur blog de PH où je suis censurée d’office): « Je pense juste le contraire et me félicite de n’avoir pas participé à cette foire d’empoigne qui laisse la moitié sur le carreau. Et je me marre sous cape, car dans deux ans les milieux concernés reviendront avec des projets sensiblement modifiés et feront passer la pilule. On parie ? Pathétique. » Regrettable de lire votre position qui est pire que désabusée car destructrice, pour ceux comme moi qui connaissent (on dit « le terrain ») les magouilles, entrailles et crimes desdits milieux concernés (et j’en ai payé les conséquences à x reprises) et qui malgré tout, continuent de défendre ces valeurs que vous-mêmes revendiquez. Vous vous comportez comme un enfant gâté. Écrit par : divergente 22h03 – mardi 26 novembre 2019 Il n’y a guère plus opportuniste que P.J. ! De ce coté, vous ne serez jamais déçue divergente ! Écrit par : Corto 09h51 – mercredi 27 novembre 2019 Opportuniste, je ne vois vraiment pas. Enfant gâté, peut-être. J’ai une belle vie et je le reconnais volontiers. Non, je dirais que je suis un peu désabusé, ou plutôt déniaisé, même si ça a mis du temps. Oui, ça magouille partout, et je pense que Corto n’est pas loin de la vérité en considérant Genève comme la capitale du blanchiment même si c’est difficile à prouver. Et j’ai enfin compris que les politiques sont des gamins qui se prennent au sérieux. Leur marge de manoeuvre est ridicule, c’est le fric qui gouverne. Hier je viens de voir un documentaire sur un guru au US qui semble tellement puissant qu’il a échappé à la justice malgré pas moins de six plaintes de viol et agressions sexuelles. Le procureur a refusé de participer au film et n’a pas répondu aux questions des réalisateurs. Chez Hollenweg je me défoule à ce sujet car je considère qu’il est au dessus du lot. Il me censure régulièrement lorsque je dégueule sur les politiques. J’avoue ne pas comprendre qu’un type aussi brillant perde son temps dans un parlement municipal. En tous cas ce résultat des votes me réjouit pour plusieurs raisons. D’abord c’est un signal aux puissants que le peuple peut venir troubler leurs petites ou grosses affaires. Ensuite ça montre à quel point les paquets ne passent plus. On ne prend plus les gens pour des cons aussi facilement qu’auparavant. Enfin, ça me conforte dans l’idée qu’il est parfaitement inutile de participer à cette farce. Un majorité de six voix n’en est pas une, sauf en arithmétique. J’éprouve de plus en plus de peine à me prononcer sur n’importe quel sujet par oui ou par non. Je m’abstiens donc. Écrit par : Pierre Jenni 10h05 – mercredi 27 novembre 2019 Tu dis : « J’avoue ne pas comprendre qu’un type aussi brillant perde son temps dans un parlement municipal » Si c’est pas de l’opportunisme, PH est un médiocre, la preuve il est de gôche, c’est pas parce qu’il se convulse sur le net qu’il est brillant, c’est aussi un opportuniste qui ne rêve que se prendre des commissions entre ses potes de l’internationale pour se mettre des commissions minables convulsées par des banquiers très ouverts aux diverses formes de socialismes, comme l’a fait tonton Ziegler et ses nombreuses propriétés à Vandoeuvre et Cologny, ou comme l’autre Cruella et ses apparts à 4,5 millions, c’est magnifique le PS genevois, si l’on y pense d’un peu plus près ! Pierre dit que c’est difficile à prouver !! Ah ah ah ah ! Qu’il me trouve un seul serveur suisses qui n’a pas été dupliqué au moins 40 fois ??? Écrit par : Corto 11h46 – mercredi 27 novembre 2019 Ce pays a été construit sur quelques fondamentaux propres à certains milieux, ensuite vouloir se plaindre est surprenant ! Lorsque tout est tordu, pourquoi vouloir absolument faire état d’un cas en regard du reste ? Vous faites comme si tout le reste était normal et acceptable alors que ça nage (Genève) dans un épais brouillard parsemé d’éclats tranchants, comme si vous aviez attendus 2019 pour faire un constat déjà séculaire, Genève n’est-elle pas la capitale mondiale de la corruption et du fric sale ? Alors que quelques pseudos moralistes aux couleurs diverses déversent leurs semblants de normalités dans ce bunker rempli de fric ! Penser que PH et les siens ne participent pas aux pires corruptions de la planète au nom quoi il serait de gôche me fait à peine ricaner !! Divergente se plaint alors que ses Saconnex et autres sont des territoires enfoncés dans les abîmes de ce pauvre monde. Allez donc tous vous recueillir dans vos genuflections quotidiennes !! Il semblerait par ailleurs qu’à nouveau le recomptage de bulletins à Genève inverse encore une fois les résultats officiellement annoncés ! Dépêchez-vous de lire l’article avant que la chancellerie ne le fasse censurer : https://www.20min.ch/ro/news/geneve/story/Le-recomptage-du-vote-fiable–mais-pas-a-100–19725091 Écrit par : Corto 09h48 – mercredi 27 novembre 2019 @Pierre Jenni, Merci d’avoir pris le temps pour répondre toujours si clairement, directement et en toute honnêteté. Autant il est choquant de lire cette décision de JMF à l’encontre de vos blogs, autant son modus operandi ne surprend personne – sa « groS$ » décision amène ce constat: la cellule genevoise de l’ex Tamedia ne saurait tolérer qu’une tribune d’expression représentative de ses intérêts supérieurs. Avec reconnaissance de nous avoir fait profiter d’une si rare ouverture d’esprit sous nos cieux, je vous remercie pour l’ensemble de vos discussions, sujets, informations et communications. Demain offre une autre page. Bonne fin d’année! Écrit par : divergente 15h30 – mercredi 27 novembre 2019 Bonjour à tous ! Ou plutôt bye-bye… Mabut m’a à nouveau giclé du référencement sans toutefois fermer mes blogs. Je vous quitte donc sans remord mais je vous envoie tout de même le contenu de nos échanges à ce sujet ci-dessous histoire que vous vous fassiez une idée de ce qui se passe et si Mabut estime que je le diffame en publiant sa posture, je l’encourage à me poursuivre en justice. Plus vraisemblablement il va simplement virer mes blogs alors dépêchez vous de me lire : Le mer. 27 nov. 2019 à 11:07, Pierre JENNI a écrit : Monsieur Mabut, Ainsi donc vous avez choisi de me bannir à nouveau. Vexé ? La moindre des politesses eut été de m’en informer il me semble. Surtout de la part de qqun qui envisage de se présenter à une élection pour devenir maire d’une commune. La communication est une exigence à ce poste qui prétend représenter les gens. Grosse déception donc de cette suite que vous avez donnée à mes contributions. Je pars sans remord et je vous laisse à vos petites préoccupations personnelles. Le 27 nov. 2019 à 11:09, Mabut, Jean-François a écrit : Je vous répondrai dans les prochaines heures, mais j’imagine que vous savez pourquoi vous m’avez contraint à cette issue Bien à vous Jfm Le mer. 27 nov. 2019 à 11:10, Pierre JENNI a écrit : Non, franchement, aucune idée. Le 27 nov. 2019 à 11:42, Mabut, Jean-François a écrit : Cher Monsieur Ayant procédé à un survol des blogs et des commentaires, j’ai constaté que vous avez accumulé un nombre extraordinaire de messages sous vos deux derniers billets publiés dans posttenebraslux. J’ai pu constater qu’après des échanges portant sur le sujet traité (pas toujours pertinents au demeurant), les commentaires s’en sont écartés laissant place à des propos participant davantage de la polémique et de la confusion voire de la théorie du complot que du débat citoyen. Le fait que la plupart de vos correspondants publient sous des pseudos ne permet en aucune sorte d’apporter de la crédibilité à ce qu’ils vous envoient et que vous publiez sans trop vous soucier de la véracité des propos tenus ni de l’existence de sources fiables. Souvent fleurissent des liens hypertextes qui ne sont en rien des preuves mais renvoient à des sites dont la fiabilité et la qualité peuvent être sujet à caution. Par ailleurs, vous avez ouvert les commentaires pendant six mois ce qui favorise des discussions sans réel rapport avec votre sujet initial. Bref l’ensemble de cette logorrhée donne au contraire l’occasion à quelques uns de se répandre en vaines polémiques. Le forum des blogs est hébergé par un journal dont la raison d’être est d’informer ses lecteurs et de leurs proposer des clés de compréhension du monde d’ici et d’ailleurs. Les commentaires que vous publiez de manière excessivement libérale n’y contribuent pas. Je vous ai alerté plusieurs fois sur ces points. Je constate que vous ne voulez pas changer votre politique. C’est votre droit. Le nôtre est de filtrer voire de bannir les blogs qui refusent de respecter nos règles de conduite. Bien à vous jfm Date: 27 novembre 2019 à 11:56:39 UTC+1 À: Jean-François Mabut Merci pour ces précisions. Vous ne répondez cependant toujours pas à ma première question sur le blog QCulture. En revanche, vous avouez une décision unilatérale d’un véritable dictateur de pensée alors que j’ai bien fait l’effort de supprimer tout ce qui pourrait faire l’objet de diffamation ou d’attaques personnelles. Je vous remercie de votre décision qui me facilite considérablement la vie. J’envisageais d’arrêter d’offrir mes contributions mais, par respect pour ceux qui me suivent j’ai choisi de laisser cet espace ouvert. Je n’ai vu nulle part des règles qui m’imposeraient de : – ne publier que les commentaires qui concernent le sujet du billet; – filtrer ceux qui publient sous pseudo; – décider de la pertinence des prises de position; – considérer certains propos comme des théories de complot; – expurger tout ce qui aurait trait à des théories de complot; – ouvrir les commentaires moins de six mois; – considérer les polémiques comme vaines; – estimer que le journal informe mieux que ceux qui s’expriment sur les blogs; Vous l’aurez compris, je rejette en bloc vos arguments qui n’en sont pas. Vous jouez au petit dictateur, certainement vexé par mes demandes réitérées à plusieurs reprises de m’expliquer pourquoi mon blog culturel n’est pas référencé. Fâché aussi de voir que je ne décroche pas de la première place des blogs les plus commentés alors que j’écris moins d’un billet par mois. Je me réserve l’option de demander des explications valables à vos supérieurs, car je suis très curieux de la latitude qui vous est offerte de jouer au censeur. Et ce alors que vous n’êtes plus un collaborateur du journal. Bonne chance pour la suite. P. Jenni PS. Je vous prie de me faire parvenir une copie numérique de l’ensemble de mes contributions sur tous mes blogs. Écrit par : Pierre Jenni 12h05 – mercredi 27 novembre 2019 Il est vrai, selon JFM que la Suisse c’est largement illustrée au cours des passés récents et moins récents de sa probité et sa magnificence en matière de secrets et de tout sauf de complotismes ! Merci pour sa morgue presque obscène, sans oublier ses attaches étroites avec le lapideur de service toujours prêt à déclarer que des israéliens à cheval viennent la nuit pour incendier les oliviers des soi-disant «  » »palestiniens » » », je le répète, « palestinien, terme provenant de l’hébreu et signifiant envahisseur » !! Je me marre de ce plagia de « sérieux » à peine dissimulable sous les horreurs à laquelle la Suisse ne fait pas que participer !!! Écrit par : Corto 12h59 – mercredi 27 novembre 2019 Comme ces trois salopards qui ont pris en otage après l’avoir menacé de mort et qui se prennent du sursis sans que la presse ne dise le moindre mot sur des 2 des auteurs, tout en exposant l’un des 3 et sa nationalité chilienne ? Qui sont les 2 autres ??? Merci la presse non complotiste !! Écrit par : Corto 13h02 – mercredi 27 novembre 2019 Ca commence a tomber : Nov 27, 2019 Etats-Unis : la députée démocrate islamiste Ilhan Omar accusée d’intelligence avec le Qatar, l’Iran et la Turquie au cours d’un procès La députée Ilhan Omar (Minnesota) aurait été recrutée par un gouvernement étranger, reçu des fonds d’un gouvernement étranger et transmis des informations sensibles à l’Iran par le biais d’intermédiaire selon une déposition sous serment dans un tribunal de Floride. Les affirmations ont été présentées au cours du témoignage de l’homme d’affaires canadien Alan Bender, né Koweïtien, qui témoignait lors du procès du cheikh Khalid bin Hamad al-Thani. Le frère de l’émir qatarien est accusé d’avoir ordonné à son garde du corps américain de tuer deux personnes et d’avoir pris en otage un citoyen américain. Sa déposition, obtenue par Al Arabiya English, a été authentifiée par l’avocat des plaignants, selon la publication. Sa déposition sous serment, affirme que les trois fonctionnaires lui ont dit : « Sans notre argent, Ilhan Omar ne serait qu’une autre réfugiée somalienne noir en Amérique, qui va chercher de l’aide sociale et sert les tables le week-end. » Bender a témoigné que les fonctionnaires lui auraient demandé de recruter des politiciens et des journalistes américains comme outils pour le Qatar, et que lorsqu’il s’y était opposé, on lui aurait répondu que plusieurs personnalités étaient déjà rémunérées. Omar a été décrit comme le « joyau de la couronne », a-t-il dit. Écrit par : Corto 13h17 – mercredi 27 novembre 2019 Concerne: “Mabut m’a à nouveau giclé du référencement sans toutefois fermer mes blogs » (écrit ce jour à 12h05 par Pierre Jenni). Pour te dire la vérité, Pierre, je ne suis pas étonné de ce qui t’arrive. Ce qui est étonnant, par contre, c’est que cette décision n’ait pas été prise plus tôt, beaucoup plus tôt. En cela, M. Mabut, chargé par la Tribune de Genève de la gestion du forum des blogs, a failli. Je t’ai plusieurs fois conseillé (et je ne suis pas le seul) de bannir définitivement Corto de tes blogs. Si tu avais suivi ce conseil, tu ne serais pas dans la situation dans laquelle tu te trouves actuellement. Ainsi, faute d’avoir banni Corto, c’est toi qui te retrouves banni. Et pourtant, le 25 septembre à 19h17, sur « https://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2019/07/20/le-roi-est-mort-vive-le-roi-299835.html » tu avais écrit: « comme il [Corto] en abuse, je vais cesser de lui offrir cette vitrine. J’en ai marre de ses délires. » À 20h10, j’avais réagi en ces termes: « À la bonne heure ! Excellente résolution. » Et à 23h36, Daniel avait enchaîné: « Suivez donc le conseil de Mario. » Je crois me souvenir que Charles 05 est intervenu dans le même sens. Si tu veux conserver une chance que ton blog soit à nouveau référencé, Pierre, cesse une bonne fois pour toutes de publier Corto, qui a été à l’origine de tant de dérives. Au lieu de cela, voilà que tu as encore mis en ligne cet après-midi trois nouveaux commentaires rédigés pas lui. Le premier janvier 2020, le groupe de médias Tamedia, propriétaire (entre autres) de la Tribune de Genève et de 24Heures, aura changé de nom. Il s’appellera TX Group (lire à ce sujet https://cominmag.ch/tamedia-se-restructure-et-sappellera-des-2020-tx-group/). La holding sera restructurée et l’accent davantage mis sur les médias électroniques et les nouvelles technologies. Il est à prévoir que la gestion des blogs de la TdG et de 24H sera revue et corrigée et que les changements qui interviendront iront dans le sens d’un durcissement. Écrit par : Mario Jelmini 17h31 – mercredi 27 novembre 2019 Qu’ils censurent et ils seront remplacés, Pierre n’aura qu’à allez sur over-blog, plateforme qui rassemble déjà 10 fois plus de participants suisses-romands que tamédia ! Il suffit de voir certains blogs et leur participations !!!!! Écrit par : Corto 18h19 – mercredi 27 novembre 2019 Tu disais que tu n’étais pas opportuniste ! relis ton blog ! Écrit par : Corto 23h44 – mercredi 27 novembre 2019

mai 4, 2018

Swisscom Connected Event : La Blockchain

Hier j’ai eu le privilège d’être invité à un évènement très prisé et complet organisé par Swisscom sur le sujet de la blockchain. Cerise sur le gâteau, j’ai pu poser une question.

Pierre Maudet Conseiller d’Etat

Comme à son habitude il fut brillant. Il a surtout réussi à nous faire comprendre un truc assez simple : On ne peut pas faire sans et, à défaut d’anticiper, nous devons participer et accompagner les changements rapides et profonds qu’occasionne la technologie sur nos sociétés plutôt que réagir, souvent trop tard.

Mais j’ai souri – j’aurais dû bondir – lorsqu’il a parlé d’ubérisation d’Uber. Car Pierre Maudet se sentait à l’avant garde lorsqu’il a proposé sa loi sur les taxis en ouvrant l’accès à cet acteur qui viole systématiquement toutes les règles dans le monde entier. Avec les conséquences que l’ont sait aujourd’hui.

S’il avait seulement écouté les principaux concernés, il aurait compris que Uber n’a rien apporté, mais n’a fait que prendre en exploitant les esclaves des temps modernes pour espérer gagner un monopole privé du « winner take it all » et enfin pouvoir rémunérer les investisseurs qui attendent anxieusement le retour sur leur mise.

Car la blockchain est le principe même qui permet une véritable économie de partage par la suppression des intermédiaires grâces aux applications décentralisées de P2P et donc l’optimisation de la rémunération des biens et des services ainsi que du prix imposé au consommateur.

Lamine Brahimi Administrateur Taurus Solutions (Ex Lombard & Odier)

Nous sommes entrés dans le vif du sujet avec cet éminent représentant au CV sans fin dans le monde bancaire qui a compris l’énorme potentiel lucratif que proposent les changements à venir et surtout aujourd’hui avec l’immense vide juridique qui permet presque tout.

Il nous a donc expliqué à quel point il était important de réguler le domaine, l’encadrer et éviter les fuites fiscales ainsi que les usages criminels. Les banques, et la Suisse qui a repris la peu enviable place sur la liste grise des paradis fiscaux, ne peuvent se payer le luxe d’ouvrir un département Bitcoin sans déclarer les revenus dans un cadre défini. Pas plus qu’elles ne peuvent envisager une seule seconde de ne pas être présentes sur ce marché, certes volatil et encore marginal, mais en expansion rapide.

C’est à la fin de ce sermon que j’ai eu la chance de pouvoir poser une des deux seules questions permises au public.

« La blockchain supprime les intermédiaires, et je suis surpris de n’avoir pas entendu ce mot une seule fois jusqu’ici, ne devrait-on pas considérer les banques comme des intermédiaires ? »

Il nous a alors expliqué qu’il y avait deux écoles. La dure qu’il considère comme intégriste car elle nous laisse dans le farwest et celle que le monde de la finance privilégie et qui consiste à utiliser l’outil de manière privée pour optimiser la vitesse de traitement des données, mais en aucun cas pour ouvrir ses registres en toute transparence au monde entier. Bref, tout ce qu’on veut mais pas la blockchain dans son principe fondamental.

C’est alors que j’ai compris ce qui se passait ici. On nous a expliqué comment on allait continuer à faire comme on a toujours fait en contournant l’obstacle qui se présente et en en récupérant les éléments utiles pour optimiser.

Jean-Pierre Hubaux Center of digital trust EPFL

J’ai aussi eu l’opportunité d’échanger quelques mots avec cet éminent professeur de l’EPFL (Ecole polytechnique fédérale du Léman !) pour lui poser la question de l’identité numérique et le problème qui se pose entre le respect de la sphère privée d’une part et la possibilité de gagner en réputation sur la blockchain tout en restant anonyme d’autre part.

Il a avoué que c’est la principale pierre d’achoppement à ce stade et qu’un projet est à l’étude dans notre silicon valley de Zug.

Je n’ai pas résisté à lui faire part de mon expérience personnelle à la tête d’une entreprise de taxis qui, comme toutes celles de la place, ont été mises en situation de dépôt de bilan suite à la votation de la lex Uber de M. Maudet qui n’a visiblement pas été assez visionnaire, et surtout trop pressé et autoritaire, pour envisager un texte qui tiendrait mieux que la moyenne de 6 ans depuis près de 50 ans.

Au final, j’ai compris que personne n’y comprend rien, à part les quelques initiés qui se lèchent les babines. Tels des moutons, nous allons suivre les recommandations des partis pour réguler la blockchain, les crypto monnaies et internet, car ceux qui tirent les ficelles ne sont pas prêts à lâcher le morceau. Nous passerons ainsi à côté d’une révolution silencieuse qui permettrait une plus grande égalité des chances et donc une meilleure répartition des richesses. Et tout ça sans bruit, sans remous et sans guerre car seul le 1 % serait concerné par l’effort.

Comme en ce funeste juin 2015 où nous avons eu le privilège de nous prononcer les premiers sur le principe d’un revenu de base universel que nous avons balayé à 75 %.

Et comme ce prochain juin 2018 où, chiant aux frocs, nous balayerons l’initiative monnaie pleine, sous la menace des puissants qui vont nous faire croire que nous avons tout à y perdre.

Catégories : Air du temps, Conseil d’Etat, Economie, Economie numérique, Finance, Fiscalité, Marché, Politique, RBI, Uber, 1017 commentaires

Commentaires

Vous ne pensiez tout de meme pas, Pierre, que les élites auto-proclamées qui regnent sur les économies de cette planete de la banlieue galactique allaient rendre les clefs comme ca et se retirer dans des monasteres en priant pour le salut de leurs ames? La technologie, ils savent comment la transformer en fric et en pouvoir sur les politiques alors pourquoi arreteraient-ils de le faire tant qu`ils n`ont pas tout bousillé autour d`eux? Ecce Homo. Écrit par : JJ 18h02 – vendredi 04 mai 2018

Ben, entre le savoir et assister en live au phénomène c’est différent. J’éprouve un malaise lorsque je réalise que ce prêche de la bonne parole semble validé par fainéantise de devoir creuser. J’ai assisté à un véritable lavage de cerveaux par des voies détournées. On n’attaque pas de front, on fait semblant de dire que c’est une bonne idée pour la détourner. Avec beaucoup de mise en scène. Vous allez rire Jean, mais dans cette salle, j’étais le seul à avoir des cheveux de plus de 10 cm de long. A peine 10 % de femmes et le costard standard bleu nuit. Mon souci est donc celui de pouvoir informer le plus largement possible sans passer pour un allumé. Car c’est la stratégie d’en face. La menace des conséquences dans un marché mondialisé pour notre industrie bancaire. Qui, soit dit en passant ne représente pas 10% du PIB. Si les Suisses avaient le courage de valider le principe de l’initiative « Monnaie pleine », ils auraient peut-être la surprise inverse, et non pas moins embarrassante, de voir la Suisse devenir incroyablement attractive de par la garantie du système qui bride la spéculation. Et donc la possibilité que la Suisse, pour la première fois de son histoire internationale, donne l’impulsion, au lieu de suivre prudemment lorsque les expériences ont prouvé la validité du concept. Écrit par : Pierre Jenni 18h18 – vendredi 04 mai 2018

Je comprends qu’on défende ses acquis. Mais je suis triste de voir une belle idée pervertie de son sens profond et de ses intentions ouvertement reconnues. La blockchain est tellement prometteuse que la résistance est forcément proportionnelle. J’aimerais participer à l’éveil de la conscience de ceux qui me font l’honneur de me lire afin qu’à leur tour, ils fassent suivre l’info. Je fais aussi le voeu de voir mes compatriotes faire preuve de plus de courage pour tenter de corriger les effets pervers d’un système qui accentue le fossé entre les nantis et les laissés pour compte. Même si pour faire cela il faille les culpabiliser la moindre de vivre dans une île de prospérité presque indécente. Comme dirait Corto, il suffit de passer la frontière pour comprendre. Écrit par : Pierre Jenni 18h25 – vendredi 04 mai 2018

Je paie la tournée a la génération suivante. Écrit par : JJ 18h32 – vendredi 04 mai 2018

Ce reportage date un peu (2015) et la dramaturgie de la mise en scène ainsi que la lenteur du déroulement rendent le visionnement un peu pénible. Mais il donne un éclairage sans complaisance sur le fonctionnement des institutions européennes et sur l’influence déterminante des lobbys à la Commission. https://www.youtube.com/watch?v=Zs5rMpLQHcM Écrit par : Pierre Jenni 21h40 – vendredi 04 mai 2018

Grand merci, Pierre Jenni, de nous présenter le sujet aussi consciencieusement. Sur un autre plan, ce que je n’ai vu traiter quasi nulle part est la dépense énergétique (si j’ai bien compris d’après des photos en Chine!) énorme de ces blockchains. Comme si l’énergie pour créer des cryto monnaies étaient à notre service rien qu’en claquant des doigts. Ou encore qu’il n’y aura pas de séismes ou d’inondations pour balayer ces entreprises informatiques. Écrit par : Marie-France de Meuron 22h02 – vendredi 04 mai 2018

Marie-France, vous pointez justement la deuxième question qui a été posée dans le public et qui n’a pas non plus obtenu de réponse satisfaisante. Ceci dit, je viens de découvrir qu’il y a déjà une expérience de centre de minage dans la stratosphère à plus de 30’000km ce qui devrait déjà permettre une grosse énergie solaire et un refroidissement facilité. https://www.inverse.com/article/44315-miner-one-bitcoin-space Écrit par : Pierre Jenni 23h55 – vendredi 04 mai 2018

En réalité, les problématiques énergétiques ne seront probablement pas un problème récurrent. Les blockchain de nouvelles générations prendront des mécanismes de consensus qui pourraient avoir un coût énergétique dérisoire. Quant au séismes ou autres catastrophes. Il est beaucoup plus sécurisé d’avoir une blockchain qu’un serveur central à Washington en terme de résilience. Il faut reconnaître que, d’un point de vue de la sécurité informatique, une information sur Bitcoin est le système le plus sécurisé au monde à l’heure actuelle. Écrit par : Gabriel Jaccard 22h00 – dimanche 15 septembre 2019

Encore une fois, Pierre passe totalement à coté du sujet ! Il n’y a pas plus démocratique que les algorithmes ! C’est justement la fin des monopoles, enfin pour l’instant, mais enfin, c’est la fin des oligarchies et leurs emprises sur les sociétés, les blokchain ne sont que le marche pied du futur économique de la planète, ensuite, les décideurs, petits et grands choisiront leurs algorithmes et la course commencera, en fait elle a déjà bien commencé, l’équivalent modeste de 3’000 milliards diluent les monnaies de manière progressive ! En gros, c’est la fin des statiques monétaires englouties par pileurs/donneurs de leçons, la fin des agglomérats obscènes paralysants les échanges et l’entrepreneuriat, la mort annoncée des monopoles totalitaires et sans doute, la fin des guerres ! J’avais, il y a quelques jours posté sur le blog consacré au despote de « fête » foraine, un lien à Pierre, mais uniquement attiré par sauteries politicardes, il ne la pas prospecté, il aurait apprit que les blockchains ne sont que des éléments d’un tout ! J’ai rencontré il y a 3 ans, un des premiers créateurs des technologies de communication appelées « blockchain », à cette époque, il était déjà 3 stations de « métro » plus en avant, certes il y a « l’intelligence » humaine et en tant qu’humain on a toujours tendance à vouloir (ego oblige) rester le centre du monde, cependant, cette ère est terminée, ce ne sont plus les humains qui développent les machines, mais les machines qui développent les machines, et les générations que les ignorants appellent « quantiques » ne durent que quelques semaines, jours ou mêmes minutes ! Les machines s’auto-développent de manière multidimensionnelle à un rythme surprenant, le tout est d’intégrer les applications quand elles ne le font pas toutes seules ! Alors que les ancêtres des futurs économies n’arrivent plus à protéger leurs données stockés dans des vieux « coffres » informatiques rouillés, des machines inventent le futur et corrigent les millénaires corrompus par des humains malades ! Écrit par : Corto 23h46 – vendredi 04 mai 2018

(je fais des notes courtes, car le stupide filtre attribué à mon identifiant séquence la longueur des mes comm.) La question est : Quels humains pourront encore contrôler la pensée « multidimensionnelle » générée par des algorithmes artificiels de plus en plus complexes, qui peut contrôler les algorithme aujourd’hui presque primitifs de modules tel que celui qui génère les attribution d’une monnaie comme le bitcoin et ses centaines de « camarades » de conquêtes sur la finance mondiale, j’ai dit primitif, car ce qui a été conçu il n’y a pas 10 ans, appartient à la préhistoire ! N’oubliez pas messieurs les banquiers, que cerise sur le gâteau, ces algorithmes sont publics, ouverts, transparents et 100% démocratiques ! Finit les matin où l’on se réveille et que notre monnaie augmente de 20%, puis baisse de 20% et cela sur les ordres de ????, finit. Avec les crypto-monnaies, je parle des vraies crypto-monnaies, les seules qui seront acceptées par humains du futur, pas ces monnaies que les corrompus des banques centrales impriment selon les caprices ds oligarques pourris dans les jus politicos totalitaires, à partir de maintenant, nous allons assister à des « Woodstocks » économiques et ce sont les plus intelligents (c’est à dire, les machines) qui gouverneront le futur économique de la planète ! L’humain est dépassé sur son propre terrain, ce qui signifie que « nous » sommes très limités, c’est très simple ! Dans cette révolution « robotique », il fallait commencer par l’économie, sans quoi l’humanité serait allé droit vers l’enfer, c’est fait les gars ! Écrit par : Corto 00h12 – samedi 05 mai 2018

Pierre, c’est pas 30’000 km, mais 30’000 mètres ! Un ballon à 30’000 km, ????? Écrit par : Corto 00h21 – samedi 05 mai 2018 Sayanim ou sanyasin ? Écrit par : Pierre Jenni 08h55 – samedi 05 mai 2018

Pas de panique sayan Corto, on fera des algorithmes pour controler les algorithmes rebelles et puis on en fera d`autres pour controler les algorithmes controleurs et ainsi de suite. Au bout du compte on s`apercevra que tout le cheptel d`algorithmes est controlé par les poulpes intelligents de la planete machin et on construira un grand mur cosmique contre ces barbares galactiques. Avec l`IA et les ET en prime, on risque pas de s`emm.. Écrit par : gabuzo 08h22 – samedi 05 mai 201

Je sens bien ton incapacité à lire entre les lignes. Oui 100’000 pieds = 30 km et Genève Lsne = 60 km, te voilà rassuré. Mon frigo connecté est vide depuis 2 semaines. Quel est l’âge du capitaine ? Écrit par : fangio 08h49 – samedi 05 mai 2018 Vieux dicton chinois: il vaut mieux un frigo déconnecté mais plein qu`un capitaine Haddock a jeun. Écrit par : gabuzo 08h55 – samedi 05 mai 2018

@Pierre En fait, ce sont de parfaits antonymes. Écrit par : gabuzo 09h53 – samedi 05 mai 2018A lire instamment: https://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/altruistes-heureux-egoistes/story/13110052 Écrit par : gabuzo 10h23 – samedi 05 mai 2018

Désolé gabuzo ad hoc, pas d’abo, pas de choco. Écrit par : fangio 10h40 – samedi 05 mai 2018 Alors ca: https://www.franceculture.fr/emissions/la-vie-interieure Écrit par : gabuzo 10h55 – samedi 05 mai 2018

Désolé gabuzo mais je sature avec ce trend du développement personnel. Nous serons bientôt tous coach. Écœurant cette propension à la prétention de détenir un précieux savoir. Écrit par : Pierre Jenni 12h10 – samedi 05 mai 2018

@Pierre Vous-meme que faites-vous ici, sinon essayer de partager un peu du savoir que vous croyez détenir sur ceci ou cela (relisez-vous)? Encore heureux qu`il y ait des gens pour partager du savoir. Écrit par : gabuzo 12h50 – samedi 05 mai 2018

Les innovateurs en matière de développement ne parlent déjà plus de « blockchain », c’est du passé ! Écrit par : Corto 13h02 – samedi 05 mai 2018

Je fais part de mes sentiments et impressions pour lancer le débat. Je serais horrifié qu’on me considère comme un donneur de leçons. Plus le temps passe moins je sais. Ou plutôt le champ s’élargit. Écrit par : Pierre Jenni 13h03 – samedi 05 mai 2018

« Plus le temps passe moins je sais. Ou plutôt le champ s’élargit. » Comme c’est bien dit! Je fais le même constat, et cela dans de nombreux domaines. Écrit par : Mario Jelmini 12h14 – dimanche 13 mai 2018

Faudrait pas trop prendre les répliques de sacha guitry à ton compte, sauf si ses accointances avec les nazis flatte ton coiffeur ! Te concernant, « Si jeunesse savait et si vieillesse pouvait » correspond plus à la réalité ! Écrit par : Corto 13h45 – samedi 05 mai 2018

Tu me flattes Corto en suggérant que je sais puisque je ne suis plus jeune et que je peux car je me sens jeune. Écrit par : Pierre Jenni 16h04 – samedi 05 mai 2018

« Les fascistes de demain s’appelleront eux-mêmes les antifascistes » Winston Churchill Écrit par : Corto 13h51 – samedi 05 mai 2018

Moi, J’aime bien donner des leçons. no 1. la simplicité est un art. Écrit par : fangio 14h10 – samedi 05 mai 2018

Fangio, va apprendre à compter ! Écrit par : Corto 14h33 – samedi 05 mai 2018

Pierre Jenni est un vrai faux modeste qui s`ignore. Comme tel, il a sa place au panthéon des Shadoks qui d`ailleurs, s`ils n`avaient tous péri dans l`explosion de leur planete, auraient certainement demandé l`asile sur ce blog. Écrit par : gabuzo 15h29 – samedi 05 mai 2018

J’m’en mêle. Pour commencer par questionner: pourquoi dire « la » Blockchain, pourquoi ce terme anglais de blockchain est-il utilisé au féminin en français? Bizarre. Et signe de méconnaissances crasses. Ce qui ne rassure pas le quidam. Ce mot « blockchain », utilisé pour la 1re fois à la création de monnaies fictives fabriquées/échanges financiers échappant à tout sur le darknet, les bitcoins, n’est pas une invention, n’est qu’un résultat, celui de tout ensemble de données numériques, et recouvre la plus vaste fumisterie sur laquelle aucun état n’a prise: la captation et compilation de données de tous individus, par privés/sté anonymes, exploitables immédiatement, hors tous cadres juridiques. On est loin d’être devant le truc rêvé d’une « démocratie liquide », et même carrément à l’opposé d’être en passe d’un mouvement aux accès « démocratiques », puisqu’il s’agit d’une e-exploitation commerciale hors tous contrôle, dès lors que nous nous e-connectons. Les mécanismes numériques actuellement définis sous « blockchain » fonctionnent déjà d’eux-mêmes, à l’insu du plein gré de tous: administrations ou citoyens, gouvernements & systèmes politiques dits « de droit ». Ce monde d’exploitants numériques fonctionne comme celui des marchands de drogues: z’ont quelques générations d’avance, et tant que cela dure, le pouvoir est dans leur camp. Écrit par : divergente 15h31 – samedi 05 mai 2018

Tenté d`etre de votre avis, Divergente. J`espere seulement que cette histoire finira bien. Écrit par : JJ 15h48 – samedi 05 mai 2018

Bon ben là y’a beaucoup divergente. D’abord le féminin. C’est marrant mais c’est par ça qu’ils ont commencé la présentation à la FER. Si j’ai bien compris, c’est pour féminiser un peu le domaine qui est presque exclusivement masculin comme nous avons pu le vérifier jeudi. Les crypto monnaies utilisent certes le protocole des chaines de bloc (puisque ça vous arrache de dire la blockchain) mais il ne faut pas les confondre. La fumisterie des crypto monnaies que vous évoquez n’a rien à envier aux monnaies scripturales et même au fiat qui ne reposent en définitive que sur de la dette. C’est d’ailleurs tout le sujet de l’initiative « Monnaie pleine » qui voudrait ne permettre qu’à la BNS de « fabriquer » de la monnaie. L’emprise des Etats est une chimère aussi. Si, pour le moment, les diverses régulations permettent aux Etats de « garantir » les placements, ils ne sont pas à l’abri d’une déflation comme nous avons pu le voir en Grèce, mais surtout à Chypre. Oui, on est encore passablement loin d’une véritable démocratie directe. Toutefois cette technologie permettrait vraiment d’aller dans ce sens afin de faire table rase de ce simulacre de démocratie parlementaire phagocytée par les lobbyistes et autres députés qui siègent dans des CA des domaines sur lesquels ils se prononcent en Commissions en toute opacité et en violation des règles éthiques de cumulation des mandats et des diverses casquettes. L’e-exploitation que vous évoquez deviendra une réalité lorsque on nous imposera une identité numérique. Pour le moment l’anonymat est garanti, seules les transactions sont transparentes. Pour le moment j’ai plutôt l’impression que les banques, les assurances et les grands groupes transnationaux flippent un peu car le potentiel de disruption est énorme. C’est ce que j’ai senti lors de ces diverses présentations. Je ne les vois pas en avance mais plutôt en train de préparer la stratégie de contournement et de récupération. Donc pas d’exploitation, mais des opportunités incroyables de s’en foutre plein les fouilles pour ceux qui savent utiliser ces outils avant qu’ils soient régulés. Enfin, en ce qui concerne l’administration et le secteur de la santé, on peut voir le verre à moitié plein et le potentiel énorme d’économies que la blockchain permet. On pourra enfin dégraisser massivement la fonction publique et sortir de la spirale infernale de la dette abyssale de près de 20 milliards dans notre canton. Écrit par : Pierre Jenni 15h51 – samedi 05 mai 2018

Il faut absolument visionner les productions de Peter Joseph et son Zeitgeist movement. Écrit par : Pierre Jenni 15h54 – samedi 05 mai 2018

Pour le moment, nos appareils connectés transbordent nos données via wifi, auxquels suivront très vite les centres de gestion de données recueillies de nos appareils connectés, tel via CPL hautes fréquences incrustés – tant pis pour notre pays de locataires – où aucun contrôle ni garantie d’anonymat ne sont possibles. Vous disiez « pas d’exploitation » mais opportunités incroyables? Je parle non seulement d’exploitation des données personnelles inévitable, mais également de contrôle quasi-impossible de cette captation de données (hacking, chantage, etc). Les débats sont à peine ouverts. Écrit par : divergente 16h30 – samedi 05 mai 2018

Je suis d’accord que ce n’est que le début. Mais une chose me parait évidente : On y va. Alors autant en tirer le meilleur et continuer à défendre une certaine conception de la liberté. Sans intégrisme mais plutôt dans sa dimension intime et intègre que nous devrions conserver, préserver, abriter, protéger comme le plus précieux des bijoux. Écrit par : Pierre Jenni 16h43 – samedi 05 mai 2018

De votre compte-rendu, ne retiens surtout que ces 2 éléments: « J’ai assisté à un véritable lavage de cerveaux par des voies détournées. On n’attaque pas de front, on fait semblant de dire que c’est une bonne idée pour la détourner » Ah mais quelle surprise, le blabla était signé Maudet… « Car la blockchain est le principe même qui permet une véritable économie de partage par la suppression des intermédiaires (…)  » Mais Pierre Jenni, vous le voyez comment l’équilibre de ce marché futur: Vous vous réjouissez de la suppression de jobs blockchaînés, en espérer des prix moindre pour tous, et imaginez que les richesses ainsi cumulées seraient para-pluitées dans un RBI? (mais je n’ai peut-être pas fait le tour de votre vision économiste futuriste) Sérieux? Écrit par : divergente 16h48 – samedi 05 mai 2018

Merci pour cette discussion divergente. D’abord, je pense que personne ne sait objectivement de quoi demain sera fait. Personne n’ose imaginer le monde à trois ans. Nous ne savons pas ce que seront les jobs de demain, mais nous savons tous que tout ce que nous apprenons à l’école ne nous servira quasiment à rien demain. Je pense en outre qu’en raison de trois paramètres incontournables, plus de 50% de la population active n’aura plus de travail. J’en parle souvent sur mon blog. – En à peine trois cent ans la population mondiale a décuplé; – L’espérance de vie augmente chaque année; – La numérisation, la robotisation et l’intelligence artificielle vont enfin permettre à l’humanité de ne plus travailler comme des machines. Ce que nous vivons en ce moment est totalement révolutionnaire. Et ce qui est magnifique, c’est que personne ne semble s’en rendre compte. Écrit par : Pierre Jenni 17h06 – samedi 05 mai 2018

Non, le discours en question n’émanait pas de Pierre Maudet mais de l’industrie financière et de Swisscom. Sur ce coup je suis en phase avec lui. Il avoue ne pas pouvoir faire sans. Et c’est bien la première fois que je vois un élu mesurer objectivement la situation et les limites de son rôle. En fait je reste persuadé qu’il est un des meilleurs conseillers d’Etat que nous ayons eu. Mais il faut comprendre que nos autorités sont tributaires d’éléments qui échappent au citoyen lambda. C’est l’économie qui dirige les pays et Pierre Maudet en est un valet. Ceci dit, l’utilisation de la blockchain dans l’administration est un coup de génie qui fera des vagues dans tout le pays. Et du coup, je pense qu’il aura ses chances lors de la prochaine échéance au TF. Pourvu qu’il apprenne vite à maitriser son impatience et son autoritarisme ! Il apprend vite. Je le soutiendrai. Alors que je subis de plein fouet ses travers avec sa loi Uber qui me fout au tapis. Cherchez l’erreur… Écrit par : Pierre Jenni 17h15 – samedi 05 mai 2018

Je lis à l’instant cet article qui m’interpelle. Ok, rien à voir avec le billet, mais comment se fait-il que nous ne nous soyons pas encore attelés à ce travail de déchiffrage d’une telle quantité de manuscrits ? Y aurait-il des pressions de la part des organe en place dans la judéité et la chrétienté ? « And because there are still 20 boxes of hundreds of parchment and papyrus fragments taken from these caves still unexamined and in storage, the hope is that this technology can reveal new wonders in the coming years. The implications of what can be found are huge because what has already been discovered has been game-changing. “These texts paint a picture of diversity and complexity within Jewish religious life and philosophy,” states the Israel Antiquities Authority. “They have revolutionized our understanding of the world from which rabbinic Judaism and early Christianity emerged.” Écrit par : Pierre Jenni 17h24 – samedi 05 mai 2018

« plus de 50% de la population active n’aura plus de travail », mais devra s’activer à faire du cash et surtout, avoir 1 toit sur la tête. Et pouvoir le garder. via toutes économies (dont parallèles, qu’imaginiez-vous?) générées des blockchains Ou comment dire « adios solidarité » par répartition, et bonjour à « égalitarisme mio » sans frontières. Je tacle votre vision d’avenir – optimiste par incertitude, qui me remémore ma vision d’avenir des années septante. Cette lecture était celle de l’avenir via l’informatisation généralisée à venir, d’un monde de citoyens accros à une image de soi hyper dénaturée, d’une humanité décrochée des valeurs fondements-tradis des civilisations occidentales dites démocraties avancées, catapultée dans une vie cauchemardesque (ma lecture me présentait des mères-porteuses financées par tout quidam en quête d’égalité genrée, se payant des modifications transgenre chirurgicales jusqu’à se faire faire des implants reptiliens, m’a laissée choquée, et j’ai cessé de prendre une telle vision futuriste pour probable). Pourtant j’avais sous les yeux la vision d’effondrements mondiaux bancaires provoqués par des bulles & spéculations des plus folles, ai vu venir le change CHF/francs français devenant Eu, et la suite de la position de la Suisse en UE, et le pire ou le reste, je me le garde. Pourtant, on n’était qu’aux débuts des années septante. Écrit par : divergente 17h47 – samedi 05 mai 2018

A mon avis, Pierre jenni, vous avez trop consommé de LSD dans votre prime jeunesse et vous n’arrivez pas à redescendre. Vous faites preuve d’un idéalisme sidéral… PS. Un chauffeur qui plane à ce point. Que fait la police ? Écrit par : Géo 17h47 – samedi 05 mai 2018

@Pierre Vous avez tendance a déifier la technologie. Celle-ci pourtant ne vaut que ce que valent ceux qui l`utilisent. Et si Musk avait raison et que l`IA devenait hors-controle, on serait pas sorti de l`auberge non-plus. C`est pour cela que tout ce qui peut rendre l`humain moins bestial est particulierement intéressant en cette époque opaque, quitte a ce qu`ils passent parfois pour les « donneurs de lecon » qu`ils ne sont pas. Écrit par : JJ 17h47 – samedi 05 mai 2018

Pierre Jenni, ai posté mon commentaire (lecture « d’archives » dites archaïc) en parallèle au vôtre.. De quoi creuser plus profond. Écrit par : divergente 17h49 – samedi 05 mai 2018

Pierre Jenni, mais qu’est-ce qui vous amène à ça: « En fait je reste persuadé qu’il (PIERRE MAUDET) est un des meilleurs conseillers d’Etat que nous ayons eu » Purée, je ne vous croyais pas les neurones si immatures? dsl de le dire, navrée de le lire. Écrit par : divergente 17h59 – samedi 05 mai 2018

« En fait je reste persuadé qu’il est un des meilleurs conseillers d’Etat que nous ayons eu. Mais il faut comprendre que nos autorités sont tributaires d’éléments qui échappent au citoyen lambda » Soit: pour vous le citoyen lambda n’est rien, comparé à Maudet. Pourtant le lambda, c’est lui l’électeur… Zut! faut aller à la pêche au lourd. Avez-vous oublié ces élus compétents, tels ceux d’entre eux que les VERTS ont oublié, comme le fut David Hiler? Votre Pierre Maudet peut être comparé, dans ses capacités dévastatrices pour ce canton, à cette élue ré-élue par opportunisme, qui ne fit que tabler sur ses choix d’immigration tous azimut pour se faire ré-élire: je cite MCR ou Miss Calmy-Rey, pour les électeurs new-comers dans ce canton qui dotés de tous droits, votent sans savoir ce qu’ils font. Et vous lisent, et vous croient. Hisser ainsi Maudet sur le piédestal de l’un des meilleurs députés, c’est faire pire qu’injurier les électeurs Suisses, et c’est montrer les électeurs indignes des députés qui ont su gérer cette République, pour en faire un centre d’attrait international. Écrit par : divergente 18h19 – samedi 05 mai 2018

Je ne comprends pas votre réaction divergente. Je vous sens très remontée. Soyons clairs. Le PLR représente la sensibilité de près d’un tiers des Genevois et a fait un joli bond lors des dernières élections au Grand Conseil. Ce n’est donc pas faire injure au souverain que de reconnaitre les qualités de sa star. Je me sens plus au centre et je suis aussi remonté devant les velléités de nos libéraux à valider des règles économiques obsolètes et dévastatrices. Et Pierre Maudet me fâche lorsqu’il oublie son héritage « Radical ». Mais, le propos que je défend ici, outre la simple reconnaissance des qualités indéniables du bonhomme, c’est son flair par rapport à l’évolution technologique qui, que nous le voulions ou non, transforme en profondeur nos sociétés. Lors de cet évènement, si les milieux financiers m’ont donné l’impression de vouloir esquiver, j’ai éprouvé l’inverse avec cette première initiative en Suisse d’utiliser la blockchain pour le Registre du Commerce. C’est pour moi une évidence que ces services de l’Etat qui ne consistent qu’à tenir à jour des registres permettent des économies massives dans la fonction publique. Et lorsqu’on apprend que Genève dispose de 30% de plus de fonctionnaire que Zürich, on peut se poser des questions. Écrit par : Pierre Jenni 11h31 – lundi 07 mai 2018

Il est clair que « vous » cherchez à rationaliser quelques chose « que vous ne comprenez même pas », exemple : Nous avons tous vu, notamment avec les excès ayant accompagnés la crise des « subprime » qui a coûté plus de 2’000 milliards aux principales banques suisses, (spécialement visées dans ce cloaque) que les soi-disant économie planétaires reposent sur du vide, des sous-produits de sous-produits de sous-produits de sous-produits etc… tout ça encadrer par les banques centrales des économies les plus étatiques. Sachez qu’avec des algorithmes publics, ce genres de tiroirs à X fonds seront impossibles, exemple, depuis le 1er janvier, la règle est clair : La quantité totale de Bitcoins en circulation correspond au nombre de blocs multiplié par la valeur d’un bloc en pièces. La valeur est de 50 BTC par bloc pour les 210 000 premiers blocs, de 25 BTC pour les 210 000 suivants, puis 12.5 BTC, puis 6.25 et ainsi de suite ! C’est clair, et personne ne peut changer au grès de politiques truquées cet ordre des choses ! Les suisses voudraient, eux, faire une monnaie crypto qu’ils peuvent ajuster à leur guise et selon leurs politique économique à tiroirs, cette monnaie, personne n’en voudra car elle aura les désavantages d’une monnaie contrôlée par on ne sait qui et n’aura pas les avantages de la logique de l’offre et de la demande, grave erreur, car ce marché encore naissant, il faudra être très compétitif et transparent, ce qui semble totalement incompatible avec les gros blanchiment d’argent tels que ceux opérés sur le dos de la monnaie suisse. En Suisse, il y a des chiffres officiels, ceux qui sont publiés et des chiffres réels mais complètement occultés, c’est à dire que la Suisse abrite 100 fois de fonds qu’elle n’en publie, aucun algorithme public ne permettra ce type de manipulation, impossible, c’est pourquoi les suisses sont très inquiets et cela avec un retard irrattrapable ! En lisant Divergente, une fois de plus, on voit qu’elle mélange tout, les systèmes de validation et de non-répudiation et l’accès aux données des utilisateurs, Divergente, c’est tout le contraire, les accès aux blockchain protégeront les utilisateurs, contrairement aux systèmes centralisés utilisés par les fournisseurs d’applications et de stockages actuels, un autre terme devra traverser vos esprits, le terme « IOT », c’est à dire, les extension d’Internet à des choses et à des lieux du monde physique. Décollez du plancher des vaches, sinon, vous allez alléguer des mythes sur des objets qui ne sont « on ne peut plus clairs » ce serait dommage ! Écrit par : Corto 19h23 – samedi 05 mai 2018

Corto- non suis pas qu’une vache, me dis: « Divergente, c’est tout le contraire, les accès aux blockchain protégeront les utilisateurs, contrairement aux systèmes centralisés utilisés par les fournisseurs d’applications et de stockages actuels » Ah ouais, mais vous parlez desquels de systèmes, et comment voyez-vous cette protection? En attendant, le RGPD applicable à toutes Sté en Europe dès le 25 prochain est, je vous l’accorde, déjà en dehors des clous. Écrit par : divergente 19h32 – samedi 05 mai 2018

Ce mot « blockchain », utilisé pour la 1re fois à la création de monnaies fictives fabriquées/échanges financiers échappant à tout sur le darknet … » (divergente) Est-ce que quelqu’un sait où on peut acheter des billets pour aller sur/dans ce fameux « darknet » ? Plus je demande, plus on me propose des billets ou plus on m’impose des impôts pour aller sur/dans Mars … Au moins quand on va sur/dans l’internet, on sait au moins qu’on va archinul part vu que c’est tout virtuel dans le PéCé, et que le PéCé, à moins d’y mettre des roulettes, un moteur, et un tigre (chinois le tigre, les tigres chinois sont les moins chers) … ben … le PéCé y va archinul part lui non plus, … ce qui nous permet de savoir qu’on va archinul part non plus puisque … quand on est sur/dans l’internet on est assis à regarder le PéCé qui va archinul part et que c’est donc qu’on est bien sur/dans le Virtuel, … contrairement à quand on achète un billet pour Sion et qu’on regarde la fenêtre quand on est sur le siège dans le train et que l’on voit bien qu’on bouge ce qui prouve que le train c’est bien sur/dans le Réel, … contrairement à l’internet, … donc. Faut m’excuser s’il vous plaît, c’est que pour moi c’est plutôt compliqué à expliquer tout ça, … le Virtuel. Docteur Corto, comment prépare-t-on le Virtuel chez vous, à la mode de Sion ? Vous y mettez aussi de la tomate ? Et une adresse pour des billets pour aller sur/dans le Darknet ? Écrit par : Chuck Jones 19h32 – samedi 05 mai 2018

« Fangio, va apprendre à compter ! » (Corto) Bon, ben … je veux bien. Donc il faut apprendre à compter jusqu’à combien pour des billets pour aller sur/dans le « Darknet » alors ? Écrit par : Chuck Jones 19h36 – samedi 05 mai 2018

« Donc pas d’exploitation, mais des opportunités incroyables de s’en foutre plein les fouilles pour ceux qui savent utiliser ces outils avant qu’ils soient régulés. » (Pierre Jenni) http://www.conseilsmarketing.com/wp-content/uploads/2017/03/pub-loto.jpg Écrit par : Chuck Jones 19h41 – samedi 05 mai 2018

Corto vient ici se présenter: dieu dans le cloud, sa parole ne saurait être contestée, surtout pas par un Suisse. Écrit par : divergente 19h50 – samedi 05 mai 2018

« la blockchain … Pour le moment l’anonymat est garanti, seules les transactions sont transparentes. » Ben non. C’est pas de « l’anonymat ». C’est du _pseudonymat_ ou du _pseudo-anonymat_ … ou si vous êtes un Big Bang Geek ou un accro à la TéVé-réalité Hollywoodienne ou Télé-Avivivienne … c’est de l’anonymat virtuel, … dans lequel Hollywood ou TelAviv vous vont font croire que c’est de l’anonymat réel mais c’est pas vrai puisque c’est pas pour de vrai, et pas pour du vrai argent mais de l’argent crypto-caché qui n’existe que dans la tête des gens. Pffffft. https://99bitcoins.com/know-more-using-bitcoin-anonymously/ Maintenant, en fait, au final, si vous me demandez mon avis personnel à moi, … le mien donc, bien à moi et pas à quelqu’un d’autre et à personne d’autre autre que moi, … tout droit de ma conscience à votre conscience à vous donc, … je vous dirais que, … finalement donc, … c’est vraiment qu’une question de culture, … ou d’oeuf et de poule. Par exemple, si comme moi vous croyez plus dans le vrai dieu électronique, plutôt que dans le dieu virtuel sionique-nique … ce qui se rapproche le plus de l’anonymat virtuel, ben … c’est _l’anonymat synthétique_. Ecoutez vous-même … https://www.youtube.com/watch?v=NjxNnqTcHhg https://en.wikipedia.org/wiki/Robert_Moog Écrit par : Chuck Jones 20h28 – samedi 05 mai 2018

Merci pour ces liens édifiants Chuck. Écrit par : Pierre Jenni 21h21 – samedi 05 mai 2018

Inscrivez-vous pour une cure a l`asile d`aliénés du Docteur Zinzin, blockchain dans toutes les cellules capitonnées, vue imprenable sur les solitudes sidérales extra-galactiques, lobotomie personnalisée, anonymat garanti! Nous acceptons les bites-cons en payement. Écrit par : PUB 20h54 – samedi 05 mai 2018

« Pour le moment, nos appareils connectés transbordent nos données via wifi » (divergente) Ecsss-ackkk-teuhh-ment ! Et comme la mise à jour de la blogchain avec toutes les ventes et les achats de cryptoroupies qui ont eu lieu ne peuvent se faire que avec des appareils connectés (comme la mise à jour du blog Post Tenebras Lux qui nécessite que les blogueurs et les commentateurs connectent leur PéCé ou leur Smartfon beaucoup plus intelligent qu’eux), soyez sûr que ceux qui vont vous échanger des francs suisses et des dollars bancaires contre vos cryptoroupies vont enregistrer toutes les données qui transpirent de votre appareil connecté au moment où l’échange a lieu, comme la géolocalisation, et payeront Google et Facebook pour vérifier si toutes ces données sont vraies. C’est devenu vachtement dur-dur le crypto-anonymat ces jours. https://fr.wikipedia.org/wiki/International_Mobile_Equipment_Identity Écrit par : Chuck Jones 20h56 – samedi 05 mai 2018

J’ai été trader sur une plate-forme de marché gré à gré (sans l’intermédiaire de la Bourse) en 1991, il y a 26 ans déjà, comme le temps passe vite. Écrit par : fangio 22h44 – samedi 05 mai 2018

J’ai rencontré un gars, il avait placé toutes ses économies alors que le bitcoin valait quelques cents, il a vendu au bon moment quand le bitcoin était monté à 1’000 $, il possède actuellement 250 millions de dollars ! Il n’y quasi pas changé de façon de vivre, personne ne le remarque ! Arrêtez de faire confiance aux monnaies étatiques, elles sont fragiles, par les algorithmes ! Le RSA a été introduit dans les protocoles de communication en 1977, il est toujours actif, en fait son système de clefs réversible reste le standard « universel » à tous les systèmes de validation, il s’agit d’un algorithme publié dès sa création, depuis, personne n’a trouvé la moindre faiblesse à ce bijoux, pourtant, il a des « backdoors », seuls connus par ses créateurs ! Le RSA (Rivest, Shamir et Aldeman) est le seul algorithme natif permettant de garantir l’envoi de clés réversibles, « indispensable » dans les transactions fonctionnant avec des clés publiques. Il est clair que Shamir connait le ou plutôt les backdoors de l’algorithme dont voici l’exemple : Here is an example of RSA encryption and decryption. The parameters used here are artificially small, but you can also use OpenSSL to generate and examine a real keypair. Choose two random prime numbers : {displaystyle p=61} {displaystyle p=61} and {displaystyle q=53;} {displaystyle q=53;}Compute {displaystyle n=pq,} {displaystyle n=pq,} : {displaystyle n=61*53=3233} {displaystyle n=61*53=3233} Compute the totient {displaystyle phi (n)=(p-1)(q-1),} {displaystyle phi (n)=(p-1)(q-1),} : {displaystyle phi (n)=(61-1)(53-1)=3120} {displaystyle phi (n)=(61-1)(53-1)=3120} Choose {displaystyle e>1} {displaystyle e>1} coprime to 3120 : {displaystyle e=17} {displaystyle e=17} Choose {displaystyle d,} {displaystyle d,} to satisfy {displaystyle deequiv 1{pmod {phi (n)}},} {displaystyle deequiv 1{pmod {phi (n)}},} : {displaystyle d=2753} {displaystyle d=2753} : {displaystyle 17*2753=46801=1+15*3120} {displaystyle 17*2753=46801=1+15*3120}. The public key is ( {displaystyle n=3233} {displaystyle n=3233}, {displaystyle e=17} {displaystyle e=17}). For a padded message {displaystyle m,} {displaystyle m,} the encryption function is: {displaystyle c=m^{e}mod {n}=m^{17}mod 3233,} {displaystyle c=m^{e}mod {n}=m^{17}mod 3233,}. The private key is ( {displaystyle n=3233} {displaystyle n=3233}, {displaystyle d=2753} {displaystyle d=2753}). The decryption function is: {displaystyle m=c^{d}mod {n}=c^{2753}mod 3233,} {displaystyle m=c^{d}mod {n}=c^{2753}mod 3233,}. For example, to encrypt {displaystyle m=123} {displaystyle m=123}, we calculate {displaystyle c=123^{17}mod 3233=855} {displaystyle c=123^{17}mod 3233=855} To decrypt {displaystyle c=855} {displaystyle c=855}, we calculate {displaystyle m=855^{2753}mod 3233=123} {displaystyle m=855^{2753}mod 3233=123}. Écrit par : Corto 23h54 – samedi 05 mai 2018

Le blog TdG ne transcrit pas les symboles mathématiques (protection « ridicule »), excuses : Si ça peut rassurer quelqu’un :: https://simple.wikipedia.org/wiki/RSA_algorithm Écrit par : Corto 23h59 – samedi 05 mai 2018

le Bitcoin (USD) price tourne autour des 10’000.- USD aujourd’hui Écrit par : fangio 00h12 – dimanche 06 mai 2018

Ah les backdoors de Shamir! C`est par ces portes dérobées que de rusés adorateurs de YHWH viennent piquer le pognon d`idiots de goys appatés par l`or du bite-con, et en plein jour encore hehe.. Écrit par : gabuzo 00h13 – dimanche 06 mai 2018

Ici a l`asile du bon docteur Zinzin un informaticien aussi fou que génial a mis au point un algorithme tres spécial qui permet de forcer les backdoors de Shamir et de piquer le pognon ni vu ni connu a ceux qui croyaient avoir piqué le pognon des naifs pigeons. L`informaticien fou s`est ensuie malheureusement noyé dans la mare aux canards gonflables mais son algorithme miraculeux n`est pas perdu pour tout le monde… Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 00h31 – dimanche 06 mai 2018

La Knesset veut rhabiller les stripteaseuses professionnelles de Tel-Aviv et fermer les lieux de striptease pour protéger les femmes de la culture du viol. Voyez vous même: https://www.haaretz.com/israel-news/israeli-strippers-to-protest-bill-that-would-shut-down-clubs-1.6052522 Les stripteaseuses amatrices ne sont pas d’accord. Voyez vous-même: https://www.rt.com/news/425945-slutwalk-israel-metoo-demonstration/ On s’autorise à penser qu’on comprend pourquoi elles ne veulent pas être protégées. Écrit par : Chuck Jones 01h14 – dimanche 06 mai 2018

Non, en Suisse ça n’a rien à faire avec les transactions en elles-mêmes, c’est simplement les serveurs qui sont démontés et vidés de leurs données, c’est tout le contraire des algorithmes open-sources utilisés notamment dans les communications en blockchain ou autres protocoles IoT ! Chaque année des milliers de hackers cherchent à pirater les serveurs installés en Israël et chaque année ce sont les hackers qui se font démonter leurs terminaux, c’est pour ça que 70% des grandes entreprises suisses hébergent leurs serveurs en Israël, comme l’a fait, un peu trop tard, la société Ruag après avoir été fracassée par des ados de Iaroslavl. Les serveurs de la confédération ont également été vidés il y a 3 mois, 70’000 identifiants et mots de passe sur le darknet, qu’est-ce que je me suis amusé ! Ne venez pas trop me chercher sur ce sujet, j’ai dirigé des projets de développement en cryptographie à l’EPFL et j’ai vu de très près comment la Suisse et toutes ses banques sont en sursis, enfin, celle qui ne trouve pas de solutions extérieures, car sachez le, tous les bons formés dans les écoles suisses, se barrent et signent deux avant de formaliser leurs doctorats ! Misère totale ! La Suisse achète à des développeurs suisses travaillant pour des boîtes étrangères, ils ont beau être issus des écoles suisses, ils ne sont pas tous biens intentionnés envers ce pays qui n’a pas « su » leur offrir un avenir ! Écrit par : Corto 02h09 – dimanche 06 mai 2018

Oui Chuck, Israël a accueilli plus de 400’000 russes non-juifs ! « Ils » ne sont pas tous strip-teaseuses, il y a aussi des « Shweitzer », (portiers d’hôtels en russe) ! Écrit par : Corto 02h16 – dimanche 06 mai 2018

Tu peux vérifier toi-même si tu lis le russe, mais si tu ne lis pas le russe, tu peux cliquer sur le symbole « haut-parleur » : https://translate.google.nl/?hl=fr#ru/fr/%D1%88%D0%B2%D0%B5%D0%B9%D1%86%D0%B0%D1%80 Écrit par : Corto 02h21 – dimanche 06 mai 2018

https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=wzc9CJJXD4E Écrit par : Corto 02h30 – dimanche 06 mai 2018

@Corto Finalement, ceux qui peuvent prendre le controle des algorithmes auraient bien tort de ne pas le faire car, les choses étant ce calecon et l`homme étant ce qu`il est, il bouffe pour ne pas se faire bouffer. En finale il n`y aura plus que des controleurs et des controlés, c`est a dire des maitres et des esclaves et puis il y aura peut-etre une grande révolution mondiale mais l`on sait que les révolutions ne font que redistribuer les roles. On vit sur une planete tres rigolote en fin de compte. Écrit par : JJ 07h04 – dimanche 06 mai 2018

J`imagine assez Elon Musk prenant avec lui un petit groupe de volontaires pour s`enfuir loin d`une planete entierement dominée par le cyber-féodalisme des seigneurs des algorithmes. Écrit par : JJ 07h33 – dimanche 06 mai 2018

JJ, combien de fois devrais-je répéter que c’est exactement le contraire, les monnaies cryptos vont au contraire en finir avec les monopoles et privilèges, parce que vous pensez que dans les économies contrôlées par les états que les dés ne sont pas pipés ? Écrit par : Corto 08h02 – dimanche 06 mai 2018

Il ne restera plus qu’à créer des crypto-états et des crypto identités avec des crypto-passeports, tout ce crypto, avez-vous le film « Matrix » ? Écrit par : Corto 08h05 – dimanche 06 mai 2018

« Il ne restera plus qu’à créer des crypto-états » (Corto) Déjà inventé, avec leur crypto-religion comprise. C’est les _corporations américaines_, américaines parce que si une corporation n’est pas crypto-cotée aux USA, elle ne bénéficiera pas des crypto-droits d’exploitation esclavagiste garantis par la crypto-loi des USA. Écrit par : Chuck Jones 10h20 – dimanche 06 mai 2018

« il y a aussi des « Shweitzer », (portiers d’hôtels en russe)  » (Corto) Figurez vous que j’ai cliqué sur « Mongol ». Figurez vous que « shvyeitsar »/ »швейцар » ca donne « Suisse ». Probablement à cause du pourboire qu’il vaut mieux lui laisser si on compte revenir. Écrit par : Chuck Jones 10h39 – dimanche 06 mai 2018

Crypto mon cul, Corto. Je ne vous apprendrai sans doute rien en vous disant que ni vos barbouzes ni ceux du Céleste Empire ne digitalisent jamais leurs informations les plus secretes. Il n`y a que ces imbéciles d`occidentaux pour croire a l`inviolabilité de leur crypto-fourbi. Écrit par : JJ 11h34 – dimanche 06 mai 2018

JJ, vous n’auriez pas une carte de crédit, de débit, d’accès à votre compte bancaire ? Écrit par : Corto 15h01 – dimanche 06 mai 2018

JJ, 100% des transferts interbancaires, de tous les ordres de crédits sont des informations cryptées (et ils ont eux, déjà été piratés) pas les crypto-monnaies, c’est impossible, disons que c’est incomparablement plus sécurisé que ne le sont les accès et les mots de passes que ceux utilisés actuellement, spécialement si vous les stockez sur votre ordi ou smartphone ! Les systèmes d’authentification, de validations et de non-répudiations fixes avec des clés privées sont très faibles au niveau de la sécurité, les IoT eux sont « flous », en deux mots, c’est comme si vous changiez de carte de crédit, d’identifiant et de mot de passe à chaque transaction avec des clés bien plus solides au niveau de leur corps ! Si vous comprenez les maths, allez voir sur les sites consacrés aux IoT, avec comme mots clés « blockchain publique » et blockchain privé » ! Écrit par : Corto 15h17 – dimanche 06 mai 2018

« Bonheur dans la vie. Un groupe de 50 personnes a assisté au cours de philosophie. Soudainement, le conférencier a décidé de faire des activités de groupe avec eux. Il a commencé à donner à chaque personne un ballon. … Donner Bénis leur bonheur et tu recevras ton bonheur. C’est l’essence de la vie humaine. » (Corto) Ca marche aussi comme ça les activités de groupe dans les cours de banquerie ? D’ailleurs, je m’étonne pourquoi la banquerie ne figure pas comme épreuve au baccalauréat. Écrit par : Chuck Jones 21h03 – dimanche 06 mai 2018

« On s’autorise à penser qu’on comprend… » Plus je creuse moins je comprends. Il faut suivre de près ce qui se passe dans les pays comme la Suède qui ont interdit la prostitution. http://www.madmoizelle.com/documentaire-prostitution-suede-ovidie-897311 Écrit par : Pierre Jenni 21h40 – dimanche 06 mai 2018

Remplacée par les viols! PJ!? Vous ne semblez pas être au courant de ce qui se passe en réalité dans les monde…! Écrit par : Patoucha 18h54 – lundi 07 mai 2018

Prostitution interdite, mais : Suède : Cours d’éducation sexuelle en arabe, farsi, somalien et kurde pour les migrants. https://www.youtube.com/watch?time_continue=16&v=AXalJL8KhHo Confrontée à une importante vague migratoire, la Suède prend les devants et entend éduquer ses «nouveaux arrivants» sur le plan de la sexualité. De courtes vidéos didactiques sont déjà disponibles, détaillant les coutumes suédoises en la matière. «Nous avons constaté que certaines des femmes qui faisaient partie du groupe des nouveaux arrivants étaient issues de sociétés régies par des lois, des règles et des normes totalement différentes des nôtres», a expliqué à la presse le ministre suédois des Affaires sociales Annika Strandhäll le 3 mai, saluant une initiative de son gouvernement qu’elle estime relever de l’urgence. L’initiative en question est la suivante : 346 000 euros investis par la Suède dans une campagne d’information organisée par l’Association suédoise pour l’éducation sexuelle (RFSU). A la clef, 11 petits documentaires diffusés sur YouTube qui expliquent à grands renforts de dessins comment fonctionnent les organes du plaisir féminin, rappellent notamment les fondamentaux de la prévention contre les infections sexuellement transmissibles, et expliquent les menstruations et l’accouchement. Les vidéos explicatives sont disponibles dans les différentes langues parlées par les «nouveaux arrivants» : arabe, farsi, somalien, kurde et anglais. Le site de l’association annonce que les vidéos seront traduites dans d’autres langues grâce à ce nouvel apport du gouvernement. Écrit par : Corto 01h48 – lundi 07 mai 2018

Oui, parce qu’en Suède, la prostitution est interdite, mais les viols commis par les migrants sont tolérés, une parlementaire féministe suédoise a déclaré qu’il est moins grave de se faire violer par un migrant que par un européen ! http://www.medias-presse.info/une-parlementaire-feministe-suedoise-estime-que-le-viol-par-un-migrant-est-moins-grave-que-par-un-europeen/58058/ Écrit par : Corto 07h00 – lundi 07 mai 2018

Pierre Jenni, Vous êtes un adepte des neurosciences: sans d’éthique juste la neuroscience peu importe morale ou non. Hiroshima, Nagasaki, feu d’artifice. Aux neuroscientifiques de l’heure leurs adversaires… ceux de la sensibilité, de l’autocritique, de l’humanisme promesse non de turpitude mais de raison. Votre démarche, Pierre Jenni, autres blogs, également… en faisant foi. On ment, on triche présentement avec les commentaires. On modifie les profils selon « nécessité » en effaçant les commentaires seule la « neuroscience »! Attendons donc de voir où la neuroscience totalitaire, scientisme d’Hitler et des siens… certains parlent de bêtise, nous conduira. Écrit par : MB 11h35 – lundi 07 mai 2018

Myriam, je n’efface pas les commentaires. Je ne vois pas quoi vous parlez. Mais bon, ce n’est pas nouveau… Écrit par : Pierre Jenni 11h39 – lundi 07 mai 2018

Pierre Jenni, Le commentaire, votre blog par vous appelé poubelle, où je démontrais à l’évidence à Corto qu’il n’est pas au courant et invente, à propos de catéchisme, a été sur votre blog « poubelle » (merci pour les participants commentateurs attentifs, sérieux!) publié puis effacé. Ne prétendez rien d’autre En me relisant une fois publié, erreur de ma part, je ne pensais pas neurosciences mais, le drame de ces temps: technosciences. Écrit par : MB 11h46 – lundi 07 mai 2018

Myriam, je vous suggère de le reposter. Je ne vois vraiment pas de quoi vous parlez. Écrit par : Pierre Jenni 11h47 – lundi 07 mai 2018

Le nouveau Bernie Sanders arrive. Il va frapper fort. https://www.inverse.com/article/44269-andrew-yang-presidential-run-2020-ai Écrit par : Pierre Jenni 12h31 – lundi 07 mai 2018

Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur l’évènement à la FER, voici le lien qui permet l’accès aux documents des diverses présentations. https://www.swisscom.ch/fr/business/enterprise/support/connected-events/connected_event_security_blockchain.html#T=5f1fb444-e69e-481d-9337-71b13c1e5425&TS=VheaQunFts7sQGC-TAxW4Mk8UN4QS1Bzxweo-GGGvRA Écrit par : Pierre Jenni 12h57 – lundi 07 mai 2018

L`objectif du blockchain et des monnaies virtuelles anonymes et apatrides que cette technologie permet (surtout le bitcoin) est de completement démolir le dollar et l`euro. Pendant ce temps, la Russie, la Chine, l`Inde et d`autres accumulent l`or afin de constituer un bouclier a leurs propres devises nationales. Naturellement, l`écroulement du dollar et de l`euro va se faire graduellement a mesure que de plus en plus de milliards se transfereront sur le bitcoin dont le cours va grimper au septieme ciel avant de s`écrouler aussi en fin de partie (probablement aux alentours de 2020). Apres, ce sera au tour des cours de l`or de grimper dans les nuages. Écrit par : Nicomede 14h58 – lundi 07 mai 2018

Oui, c’est un scénario probable. Mais bien malin celui qui peut prédire demain. La vitesse et l’accélération des changements en cours ainsi que le fait que rien n’a changé dans les pratiques, suite à la crise de subprime, suggère que le basculement va se faire de manière violente et subite. Écrit par : Pierre Jenni 15h31 – lundi 07 mai 2018

Pierre, Sur le blog qui n’en finit plus (je ne puis rien republier pas en ma possession ce ou ces deux commentaire) Corto parlait en m’insultant de celui prétendu par lui qui aurait fait mon catéchisme… à tort et à travers ce qui permettait d’attirer l’attention, par mon propre commentaire de réponse, « en pensant aux attaques de Corto concernant le fondateur de TDH… »! sur le fait que Corto n’est pas crédible. En quelques lignes « risquées » (vous le savez mes proches détestent que je parle de moi ou de la famille) je précisais que par concours de circonstances je n’ai pas suivi le catéchisme et que c’est une religieuse toute simple, rien à voir avec les attaques de Corto, qui me fit la préparation abrégée à la Première communion. Je ne puis reprendre l’ensemble du ou des deux commentaire en question, je le regrette car j’avais donné le meilleur de moi-même. Je racontais que par la suite, on me demanda de choisir entre formation catho ou scoutisme et que j’avais choisi le scoutisme. En cours de formation professionnelle, avais-je ajouté, un pasteur m’avait offert une Bible puis, plus tard, un autre pasteur: les Evangiles traduction de Chouraqui. J’avais également évoqué Sri Aurobindo traité de paria par une partie du monde Yogi (selon un petit ouvrage de Davina) qui passa les vingt dernières années de sa vie dans sa chambre avec une allusion, sans donner le nom de l’auteur, par hésitation, au coeur du silence avec une inversion de mon cru « coeur du silence » silence du coeur, voix du silence, Malraux, avec rappel des évangéliques « sépulcres blanchis » ou « cœurs sclérosés », traduction par Chouraqui. Je suis certaine que mes lignes furent publiée puis… disparurent referont-elles surface… on verra bien Je suis en lecture de Jean Ziegler sur l’Empire de la honte… notre temps avec ses dirigeants selon l’auteur « cosmocrates »… dette et faim pages admirables sur la Mongolie entre autres… J’y pense, le ou les commentaires en question étaient peut-être signés non de mes initiales mais de mes noms complets. Si vous n’avez rien effacé de ce qui avait été publié, je l’avais vérifié, alors on ne saura jamais… sans doute. L’histoire authentique de la Combe d’Audon, qui réapparaît n’est pas un commentaire aussi récent mais qui date de deux ou trois semaines, un peu plus éloigné le récit de saint Nicolas avec le père Fouettard qui ne devrait pas figurer où il se trouve. J’ai du mal à croire, sans me permettre de mettre en doute vos lignes, Pierre, qu’il s’agirait d’un problème avec l’ordinateur tant la présentation de ces commentaires… à qui n’aurait pas suivi l’ensemble depuis des années… seraient en mesure de confirmer les aimables dires de gente dame Patoucha me concernant. Je ne puis donner aucune date absolument précise mais si n’a rien changé depuis ce matin l’ensemble des commentaires par la présentation a été remanié. Écrit par : MB 15h28 – lundi 07 mai 2018

… si rien n’a changé depuis ce matin…! Écrit par : MB 15h29 – lundi 07 mai 2018

Je n’ai pas le courage de chercher ce commentaire Myriam. Mais je m’en souviens très bien et je ne l’ai pas censuré. S’il n’est plus là alors il faudra demander des comptes à M. Mabut qui a peut-être offert une oreille plus complaisante aux demandes de vos proches. Je ne vous ai jamais censuré. Ni vous, ni personne. Sauf une ou deux fois Corto qui s’en est d’ailleurs gargarisé. Écrit par : Pierre Jenni 15h35 – lundi 07 mai 2018

MB votre réponse se trouve sur la note « Nidegger au Conseil d’Etat » elle est datée du 04.05.2018 suite à un commentaire de Corto daté du 02.05.2018 Écrit par : robot 16h09 – lundi 07 mai 2018

robot, Il serait bon que Monsieur Jenni en revienne à un simple blog. Un article. Les lecteurs qui le souhaitent s’expriment. Une semaine ou deux plus tard nouvel article, et ainsi de suite. En ce qui concerne les attaques de Corto il aurait suffi que Pierre Jenni le contacte sur son mail (possibilité accordée à chaque auteur.e de blog) pour lui dire que son blog n’a pas vocation à de telles attaques, d’une part et, de l’autre, que ces attaques n’ont rien à voir avec l’article par lui Pierre Jenni présenté sur le blog. Et tout s’arrêtait là. Merci à vous, robot. Écrit par : MB 18h14 – lundi 07 mai 2018

Corto, Un peu de russe pour jouer avec google … 9 мая Москву посетит Премьер-министр Израиля Биньямин Нетаньяху Анонс на 9 мая 2018 года Добавить в Календарь 9 мая Москву с рабочим визитом посетит Премьер-министр Израиля Биньямин Нетаньяху. Он приглашён на военный парад, посвящённый 73-й годовщине Победы в Великой Отечественной войне. Состоятся также переговоры Президента России Владимира Путина и Премьер-министра Израиля Биньямина Нетаньяху. Écrit par : Chuck Jones 20h37 – lundi 07 mai 2018

Réunion à huis-clos hier au CF, le sujet : les cryptomonnaies et le retard de la Suisse dans ce domaine, 2 heures de débats stériles et un constat, les banques Suisse sont isolées par le gig, certes l’ethereum est suisse t ce n’est pas la seule, mais ces modèles sont aux antipodes des « projets » fédéraux ! Plus haut Nicomede émet le scénario comme quoi les cryptomonnaies vont nuire au dollars et à l’euro. Nicomede plusieurs points, il faut savoir que l’or est ce qu’il y a de plus ressemblant, du point de vue structure, à la technologie blockchain, si vous pensez que le cours de l’or est encore basé sur une parité or, vous vous trompez. Premièrement, obama afin de financer son « obama-care » a vendu 99.99% de l’or physique de la réserve centrale fédérale, cela principalement aux chinois, seulement le problème est que cet or stocké dans la réserve centrale ne représentait pas le millième des réserves en dollars appartenant à la banque centrale de Chine et quand au volume « d’or » vendu sur les marchés, l’or physique ne représente pas non plus, le 10’000ième du volume d’or physique, 99.99% du cours de l’or est basé sur l’or « papier » indexé par la bourse de Chicago, c’est à dire, que même, ce que vous pensez être un étalon ou une parité, n’est en fait rien d’autre qu’une sorte de cryptominnaie ! C’est comme le terme « imprimer » des euro ou des dollars, ça fait belle lurette que les banques centrales (si il en existe encore) « n’impriment » plus des devises, ces dernières sont encryptées et virées de banques à banques sans même les consentements des états, ça fait belle lurette que les grandes banques font levier sur les monnaies et les économies, et cela pour une raison évidente, ça fait perpette que les grandes banques sont en rupture de liquidités, en fait, plus elles ont de dettes et plus elles hypothèquent du vide ! Mes chers « amis », vous cherchez à vous rassurer avec vos « monnaies » étatiques et non « anonymes et apatrides », c’est un reflex noble d’y apporter autant de crédit, mais sachez qu’en réalité, ça fait bien 30 ou 40 ans que le système économique et financier nage dans le vide total, que si une autorité imposerait les mêmes contraintes que celles imposées à Madoff à toutes les banques centrales ou privées, elles iraient 1’000 fois plus bas que les comptes laissés par Madoff ! Et cela pour une raison bien simple ; Ca fait environ 35 ans que les criminels (mafias, états mafieux et multinationales du crime et pas seulement) engrangent des montants énormes dans des paradis financiers comme la Suisse et ses 130’000 milliards de devises confisquées aux économies officielles), qu’en fait, ce sont les états qui n’avaient pas d’autre choix que de ré-émettre des devises en prenant en compte celles qui étaient retirées des marchés ! Alors, oui, Nicomede, les monnaies non « anonymes et apatrides » vont couler, mais ce n’est pas à cause des cryptomonnaies, mais bien à causes des Junkers et autres voyous qui dirigent les banques centrales et qui autorisent leurs copains des grandes banques européennes (exemple) de remplir des comptes avec des « zéros et des uns », à ce petit jeu, s’additionnent les montants incalculables liés aux crédits accordés aux « consommateurs » (en fait aux industries et particulièrement par truchement indirecte, à la Chine), des crédits qui ne sont basés que sur du vide, sur du fric que les états ou les banques centrales ne possèdent plus depuis des décennies, et à cela s’ajoute encore, les garanties accordées au FMI et à d’autres « réserves » (de dettes maquillées en actifs) ce qui que les « économies » mondiales, ont les pieds dans le vide et cela depuis bien trop longtemps ! Je n’ai pas abordé dans ce pamphlet, le cas des marchés financiers et des stocks-Exchange, des produits dérivés et des « call », c’est à dire des options sur des pertes etc…. Mais n’oubliez surtout pas que les cryptomonnaies ont un cours basé sur le dollars et l’euro, yuan, yen, franc-suisse ou autre, que 1 bitcoin ne fait que valoir xxxx dollars et que ce n’est pas en réalité le bitcoin qui monte, mais ce sont les monnaies étatiques qui plongent ! (qui ont déjà plongé depuis belles lurettes) Le bitcoin, c’est un peu comme le bouchon quand vous pêchez des poissons de grandes profondeurs ! Écrit par : Corto 04h04 – mardi 08 mai 2018

Il faut premièrement savoir que lorsque vous achetez 1 kilo d’or, certes, c’est un matériau rare et « noble », mais à quoi sert-il ? Faire des bijoux pour votre maîtresse, la question est : combien de maîtresses pourrez-vous satisfaire, je ne parle pas en bijoux, de ce coté, c’est inépuisable, je parle en fidélité, combien de maîtresse pourrez-vous satisfaire sans qu’elles aillent trouvez ailleurs ce que vous ne pouvez pas leur donner hormis les bijoux, dans ce cas, nous devrions parlez de « maîtresses fidèles et libres », combien ? Cela revient à dire, que plus vous aurez d’or en lingots puis transformés en bijoux et plus vous serez cocus, oui Messieurs et vos joujoux économiques, « cocus » ! En fait l’économie et pas seulement capitaliste, la Chine en est l’exemple le plus démonstratif et alors que dire de l’ex-union soviétique, non, là, il ne s’agit pas de parler de déguisements idéologiques, n’oublions pas nous parlons de « cocus », pardon Mesdames, donc l’économie a été inventée par des « cocus », c’est le principale problème que rencontre notre planète ou alors, ils enferment « leurs » femmes dans des harems, et constituent des stocks de femmes, sur ce point précis, les arabes ont dépassés les occidentaux depuis des siècles ! Mais n’oubliez jamais ces deux phrases de Napoléon : « L’argent crée la misère et les femmes, les guerres » ! et « en matière de guerre, la seule victoire envers une femme, c’est la fuite » !! Écrit par : Corto 04h26 – mardi 08 mai 2018

Mais quelle drôle d’idée que de vouloir se garder une femme pour soi à notre époque. Qui n’a pas encore compris que la période de grâce du couple n’excède que rarement quatre ans et qu’il faut s’accommoder du reste ? Et qui n’a pas encore compris qu’au delà des nuances, les hommes et les femmes restent des humains qui aiment baiser, bouffer et dormir. Un diction thaï le suggère : Kin, kii, pii, noon signifie baiser, manger, chier et dormir. Voilà qui résume bien nos vies. Le pognon n’est qu’un accessoire. Écrit par : Pierre Jenni 10h17 – mardi 08 mai 2018

L’argent est un parement servant principalement à séduire, c’est un peu comme les plumes d’un paon, si il manque une seule plume à un de ces paons, que croyez-vous qui’il se passe ? Si vous voulez comprendre les mystères de l’économie mondiale, rien ne sert de faire d’inutiles études, il y a des choses bien plus intéressantes et enrichissantes, non, si vous voulez comprendre l’économie des humains, étudiez les moeurs des paons et des paonnes ! Des oiseaux en général ! Écrit par : Corto 04h34 – mardi 08 mai 2018

Vous oubliez l`améro, Corto. Bousiller le dollar et l`euro pour forcer tout le monde a adopter une monnaie commune aux USA, Canada, Australie, GB, EU et peut-etre qqs autres encore. Fideles a leur habitude, les USA se débrouilleraient pour garder le controle sur cette monnaie « commune » qui pourrait faire la nique au yuan. Il y a beaucoup de rationalité dans tout ca, malheureusement c`est une rationalité de guerre et l`on sait que la Chine, en matiere de stratégie guerriere, a deux mille ans d`avance sur l`Occident. Écrit par : JJ 10h17 – mardi 08 mai 2018

JJ, en matière de stratégie de guerre défensive, certes, mais pas vraiment en stratégie offensive guerrière ! L’armée chinoise ne dépasse guère le niveau de l’armée suisse, hormis quelques missiles avec ogives nucléaires, (fonctionnent-ils, c’est pas garanti), disons que du point de vue militaire, la Chine pourrait tenir face à Taiwan, mais ça se limite là ! JJ, vous avez raison de parler de « guerre », Pierre dans sa note su nidegger penche plutôt pour un conflit israélo-iranien, d’autres sont plus patients et voient dans leurs boules de crystal un élargissement du conflit syrien, bref, tout ça n’est pas très sérieux, que peuvent-ils détruire de plus en Syrie, dites le moi ? Quand aux menaces iraniennes, allant jusqu’à mettre en garde les USA, peu-chère ! A mon avis, en ce qui concerne l’Iran, ce sont des sortes de pressions contre une éventuelle décision de Trump sur l’accord nucléaire, rien de très très grave ! Maintenant vouloir lié l’essor des cryptomonnaies à un risque de guerre, c’est à mon avis un peu hasardeux comme hypothèse, le volume de ces nouvelles monnaies ne représentent pas 1 millième du PIB mondial et pour l’instant elles ont plutôt utiles aux économies étatiques, cela même si quelques nations ont interdit leur usage, cela reste anecdotique et ses monnaies sont encore bien trop volatiles pour s’imposer sur les marchés, non, par contre l’effondrement de l’euro, oui ! L’euro semble bien se porter, du moins c’est que présidents des banques européennes prétendent, la réalité est tout autre, les endettements s’accumulent et les liquidités sont de plus en plus rares ! Sans parler des taux inter-bancaires qui vont pencher vers la hausse, ce qui va pénaliser une monnaie qui se veut (d’apparence seulement) forte et sur-évaluée. L’Europe fait plafonner sa monnaie, ce qui est mauvais signe, d’une part elle cherche à rassurer les investisseurs qui ne sont pas dupe et d’autre part elle cherche a renforcer ses balances des exportations, ce qui va aussi empiéter ses exportations, donc un bilan inquiétant pour la monnaie européenne, qui n’a pas la force d’être faible ! Écrit par : Corto 18h51 – mardi 08 mai 2018

cyclothymique / générique ? Écrit par : obs 20h20 – mardi 08 mai 2018

Swisscom assure le suivi de cet évènement avec une enquête de satisfaction et la possibilité d’entrer en contact avec leurs experts de la blockchain pour continuer la discussion. J’ai donc envoyé le lien de ce blog et une question sur l’utilisation de la plateforme https://www.corda.net/ qui ne fonctionne pas véritablement sur le protocole blockchain. Pas de réponse à ce jour… Écrit par : Pierre Jenni 16h09 – jeudi 10 mai 2018

La Suisse a 40 ans de retard en matière d’intelligence artificielle, chut, ils ne le savent pas, le pays se fait démonter par les hackers de la planète entière, 70’000 identifiants et mots de passe de la confédération disponibles sur le darknet ! Plus de 400 entreprises piratées et leurs données, volées !! Le pays du secret et de l’ememntal finit en emmental ! Écrit par : Corto 18h55 – jeudi 10 mai 2018

Le problème que personne ne semble vouloir comprendre, c’est que les nouvelles technologies de communications via le net sont insondables pour certains et totalement transparentes pour d’autres ! Pourquoi vouloir absolument privilégier des solutions rétroactives ? Par nostalgie, pas souci du futur ? Il faut également savoir, qu’une technologie est publique que lorsqu’elle contrôlable par certains, heureusement ! Où sont tous les principaux backbones des communications ? Rassurez-vous, pas en Suisse !! Seulement une chose, il faut faire confiance à ceux qui mettent à disposition les outils que nous utilisons, ils ne vont pas se conduire comme le feraient des suisses, ce sont des personnes compétentes et sérieuses, si ils doivent agir, ils agiront, mais la doctrine libérale qu’ils défendent, leur donne cette place privilégiée sans qu’ils cherchent à en tirer des privilèges ! Comprit ? Écrit par : Corto 19h05 – jeudi 10 mai 2018

Non, rien compris… Écrit par : Pierre Jenni 19h09 – jeudi 10 mai 2018

Fais signe, le jour où ça t’arrive ! Écrit par : Corto 19h24 – jeudi 10 mai 2018

« faut faire confiance à ceux qui mettent à disposition les outils que nous utilisons » c’est c’la. https://www.youtube.com/watch?v=UYYwaFy05-U Vu que https://www.usine-digitale.fr/article/la-blockchain-pose-de-serieux-problemes-de-confiance-de-droit-et-de-securite.N401527 ou que https://gblogs.cisco.com/fr/securite/rapport-annuel-cybersecurite-cisco-2018-lintelligence-artificielle-surpassera-t-elle-lagilite-des-hackers/ en passant par la RGPD due 24 mai 2018. Écrit par : divergente 20h16 – jeudi 10 mai 2018

Je comprends vos réserves face à la technologie divergente. Et je pense que votre attitude est sage. Mais il faut comprendre que cette évolution est non seulement irréversible, mais elle s’accélère. Je vous encourage vivement à lire les commentaires de votre second lien qui réduisent à néant la plaidoirie de l’article et qui viennent confirmer mon expérience lors de cet évènement. Écrit par : Pierre Jenni 14h29 – vendredi 11 mai 2018

« Seulement une chose, il faut faire confiance à ceux qui mettent à disposition les outils que nous utilisons » (Corto) « Vulnerability Note VU#631579 Hardware debug exception documentation may result in unexpected behavior Original Release date: 08 mai 2018 | Last revised: 09 mai 2018 In some circumstances, some operating systems or hypervisors may not expect or properly handle an Intel architecture hardware debug exception. The error appears to be due to developer interpretation of existing documentation for certain Intel architecture interrupt/exception instructions, namely MOV to SS and POP to SS. » https://www.kb.cert.org/vuls/id/631579 « « Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités » » https://researchethicssimplified.com/voltaire-lhomme-araignee-et-la-divulgation-des-risques-en-recherche-pharmacogenetique/ « Quare non ut intellegere possit sed ne omnino possit non intellegere curandum. » https://fr.wikipedia.org/wiki/Quintilien Je vous laisse interroger l’oracle Google si le sens vous échappe. Écrit par : Chuck Jones 21h00 – jeudi 10 mai 2018

« Seulement une chose, il faut faire confiance à ceux qui mettent à disposition les outils que nous utilisons » (Corto) En fait, ce que Corto demande c’est de faire confiance aux banquiers parce que ce sont eux qui mettent à disposition l’argent que nous utilisons. 🙂 LoLoLoLoLoL ! Mooorrrdddooorrr ! Écrit par : Chuck Jones 22h46 – jeudi 10 mai 2018

Chuck, il est fort probable qu’il s’agisse en effet d’une revanche des technos sur les ordures des banques suisses, banques suisses qui ont donné l’exemple à d’autres. Les banques suisses n’ont-elles pas elles aussi commencées par creuser des cachettes dans les montagnes ? D’où cette tradition d’importer de la main-d’oeuvre pour la renvoyer dans ses provinces, le travail terminé ! Ils étaient amenés les yeux bandés sur leurs lieux de travail, des panneaux leurs cachaient la vue, ils ne restaient pas très longtemps sur les mêmes lieux,puis changeaient de chantier puis rentraient (pas tous) dans leurs pays. Ils n’étaient pas nombreux, quelques centaines par année, c’était l’époque des puissants contre les faibles ! Les banquiers secondés par des ingénieurs leurs racontaient que c’était des tunnels pour les transports ou autres mensonges. Ils travaillaient la nuit et dormaient le jour ! Oui, c’était « secret », au 18ème siècle, on y cachait principalement de l’or ! Les temps ont changés, quoi que les cachettes dans les montagnes sont encore existantes et recèlent encore de gros trésors, mais depuis quelques décennies, les banquiers ont voulu faire moderne, acheter des ordinateurs, engager des frontaliers, pare qu’ils coûtent moins cher, tout miser sur des protocoles de sécurité qu’ils ne comprennent pas, faire migrer les données sur de nouveaux systèmes qu’ils ne comprennent encore moins etc… Ensuite, interconnecter les différents offices via des moyens de communications encore plus mystérieux, « exotique » ! Seulement, voilà, les banquiers suisses étaient des connaisseurs en matières de cachettes dans les montagnes, ils étaient les maîtres de la planète en matière de trous dans la roches, c’était des creuseurs de trous, enfin plutôt des patrons de creuseurs de trous et à ce niveau, ils savaient comment empêcher un travailleur immigré de se repérer dans ce fracas de montagnes, ils savaient transporter ces ouvriers dans des calèches ou des wagons sans fenêtre ! Et voilà t’y pas que Windows débarque ! Écrit par : Corto 00h17 – vendredi 11 mai 2018

Entre les creuseurs de trous et les fabricants de fenêtres, c’est le jour et la nuit ! Il faut savoir que la technologie informatique est fragile, son contenu est quasi immatérielle ! Les fibres optiques ne transportent pas des lingots, du moins apparemment ! Les esprits étriqués comme celui de Pierre et de tous ceux qui ont été élevés au lait des banques, ne peuvent concevoir ce que signifie le mot « ouverture » ! Leur premier reflex et de vouloir tout fermer, rendre étanche, verrouiller, sceller avec des portes de coffre en acier ! Le numérique, c’est tout le contraire et pourtant c’est plus puissant que le plus imposant des coffres ou des fortins blindés ! Mais pour ça, il faut comprendre un truc tout simple : Il faut avoir de l’avance sur les autres !! La Suisse est très loin derrières dans ses trous condamnés par des couches et des couches de peurs et de mauvaises consciences ! Il y a une bonne dizaine d’années, les services des télécommunications suisses se sont rendus compte que toutes les données interbancaires passaient d’abord sur les monitor d’un autre pays avant même de relier leurs destinataires, ils se sont rendu compte que ça provenait des unités de « switching » implémentées dans les réseaux téléphoniques, ils ont immédiatement remplacés ces unités de « switching », en les remplaçant par d’autres encore plus performante pour le pays indiscret (mais ça, ils ne s’en doutaient pas), ça fait 12 ans qu’ils essaient de trouver les « mécanismes » dans ces unités (gate-array) retirées des réseaux, des dizaines d’ingénieurs de l’ETHZ essayent désespérément de trouver le moindre indice (revers-engineering), la moindre piste, rien, nada, nothing ! Depuis, les systèmes de transmissions en Suisse ont été changés, tout est numérique, y compris les données analogiques et la Suisse est encore plus larguée, mais cela ne l’empêche toujours pas de vouloir rester dans le plus secret !! A mourir de rire ! Ils n’ont même pas fait le tours des algorithmes pseudo-aléatoires et ils parlent d’intelligence artificielle !! Écrit par : Corto 00h44 – vendredi 11 mai 2018

Putin le nombre de fautes, c’est surement le whisky….. Écrit par : Corto 00h46 – vendredi 11 mai 2018

Je n’arrive même pas à me relire, la honte, mais il paraît qu’il n’y a que les débiles qui ne font pas de faute d’orthographe ? Écrit par : Corto 00h47 – vendredi 11 mai 2018

Lorsque Corto suggérait que la blockchain c’est déjà dépassé, je pense qu’il ne croyait pas si bien dire. https://decentralize.today/struck-by-lightning-bitcoins-true-killer-app-491092574cd8 Écrit par : Pierre Jenni 12h40 – vendredi 11 mai 2018

Le lightning est aussi 2’000 ans en arrière, si tu savais ce qui se tricote, en fait un cerveau humain (surtout le tien !!!) n’arrive pas à visualiser ! Made in Israël ! Address: 10 Kinneret Airport City, 7019900 Israel Phone: 972-39424800 Fax: 972-39424831 Écrit par : Corto 14h19 – vendredi 11 mai 2018

« Je vous encourage vivement à lire les commentaires de votre second lien qui réduisent à néant la plaidoirie de l’article et qui viennent confirmer mon expérience lors de cet évènement » ai lu & relu – et ça me fait tourner en boucle, ou buter sur ce à quoi je suis le plus sensible: l’impossible sécurité privée, l’impossible contrôle individuel, de la captation de toutes données. Ce qui alimente mon blème est de constater l’énorme business /profits privés liés aux solutions de sécurité sur le marché, proposées aux big, aux entreprises etc. se voir confronté aux gros mots lâchés comme de la poudre magique dans les yeux, sur le terrain de la blockchain/etheurum ETC, des histoires de durée de vie hyper-limitées d’algorithmes pour lesquelles des packs de sécurité sont vendus, où le quidam ne pige que dalle entretient l’idée que le contribuable va devoir jusque dans son Home Sweet Home se voir happé-captif d’un système économico-social où toute liberté individuelle lui aura totalement échappée. C’est pourquoi j’ai cité le diner de con en 1er lien, et en 3e, le RGPD ou règlement européen relatif à l’obligation de protection des données personnelles, applicable à toutes sociétés en Europe au 25.05.2018. Écrit par : divergente 15h10 – vendredi 11 mai 2018

Je bute sur les mêmes question divergente. Mais je pars de l’idée qu’il vaut mieux tenter de comprendre la technologie plutôt que la combattre sans savoir vraiment ce qui nous dérange. Je vois le potentiel admirable des registres décentralisés et transparents qui permettent de se passer du tiers garant, et je vois aussi tout ce que cela implique justement pour ces intermédiaires menacés. Il est vraisemblable que nous aurons tous prochainement une identité numérique et les pires scénarios sont envisageables car la sphère privée deviendra un vestige. Je viens d’encourager ma fille aînée à se créer un avatar numérique pour communiquer sur les réseaux sociaux histoire de se planquer derrière ce paravent et protéger sa précieuse entité réelle, sa personnalité et son jardin secret. Mieux j’ai envoyé ce lien aux deux : https://medium.com/@coreyalex/what-ive-learnt-as-a-17-year-old-who-deleted-all-social-media-d282274d4edd Écrit par : Pierre Jenni 17h11 – vendredi 11 mai 2018

PS. j’aurais du ajouter « cyber » à chaque pas (cyber-sécurité, cyber solutions, etc). Signification du mot cyber: piloter, gouverner. Utilisé comme préfixe par l’informatique, le sens de « cyber » ne se réduirait qu’à une utilisation en réseaux virtuels? mmmhumm, ça me fait tousser. Écrit par : divergente 15h29 – vendredi 11 mai 2018

Divergente, sans vouloir vous offensez, êtes-vous en couple ? Si oui, vous arrive t-il souvent de passer la nuit avec un autre partenaire que celui avec qui vous pensez être ? Écrit par : Corto 16h26 – vendredi 11 mai 2018

pas d’offense Corto, votre question me fait plutôt rire et nan, d’une, suis d’un caractère de chien, de l’autre (main derrière), cause ai tjrs & d’abord soutenu la mienne d’indépendance. Écrit par : divergente 19h22 – vendredi 11 mai 2018

Ma base arrière est à Cabo, dans un parc national en Almeria, j’habite un beachcottage de 45 m2 sans accès internet et j’ai toujours un phone 3G. Corto c’est quoi un algo aléatoire ? Écrit par : resum 18h54 – vendredi 11 mai 2018

()resum, le terme algorithme est inexacte), l’aléatoire artificiel est impossible mathématiquement parlant, du moins officiellement, donc on utilise le terme « pseudo-aléatoire » et tout le problème réside dans ce « pseudo » ! Car le pseudo peut être dé-pseudotéisé, c’est le nerf de la guerre du 21ème siècle ! D’une certaine manière, ce pseudo-aléatoire représente 99.9999999999999% de la complexité d’un algorithme cryptographique ! Le 0,0000000000001% restant est énorme pour des calculateurs faisant tourner des algorithmes complexes, en fait le chiffre contient beaucoup-beaucoup de multiples derrière la virgule ! Ces nombres demandent des espaces mémoires non-imaginable pour un cerveau humain, ils peuvent vite atteindre le nombre d’atomes contenues dans le système solaire ! Mais tout ça n’est que de la propagande resum, de la propagande de la cicad ! Et c’est ce que les banques suisses n’auront jamais, parce que leurs larbins recouverts de décorations comprennent une miette de ce puzzle géant, il s’aperçoivent qu’ils ont tout faux ! L’ETHZ est en rébellion depuis hier, rien ne marche plus dans cette école polytechnique ravagée par le bostryche mental, les banques criminelles veulent tout contrôler et rien ne se passe ! Lorsque j’observe les travaux entrepris dans les écoles suisses et du peu que je connais, ça me fout le vertige ! Écrit par : Corto 19h24 – vendredi 11 mai 2018

Divergente, pour ne être arrivée à ce stade, vous avez certainement eu des relations suivies et exclusives avec quelqu’un ? Ce questionnaire n’a que pour but de vous faire comprendre certaines mécaniques en matière de jungle algorithmique ! Écrit par : Corto 19h27 – vendredi 11 mai 2018

Pas de souci Corto, la jungle type multi-algorithmique me passionne depuis des lustres, j’adore ça. mais pas dans votre script ex HI-IT systems: me suis lassée dans mon apprentissage des HTML, java & stuff. Écrit par : divergente 19h35 – vendredi 11 mai 2018

Passionnant Corto, oui je vous préfère dans votre habit partageur, merci. Écrit par : resum 20h10 – vendredi 11 mai 2018

Bon, en admettant que vous ou une autre personne ait partagé une vie en couple, partons de l’hypothèse que tel est le cas. « Imaginez »-vous que vous êtes en couple juste avant d’accomplir « l’acte », serait-ce possible que vous confondiez votre partenaire ? Écrit par : Corto 20h13 – vendredi 11 mai 2018

Talking Heads, ‘And you may tell yourself, « This is not my beautiful wife »‘ Écrit par : divergente 09h43 – samedi 12 mai 2018

Ou que votre partenaire vous confonde avec une autre ? Écrit par : Corto 20h14 – vendredi 11 mai 2018

en aparté… là on aborde le chapitre de l’algo fantasmique on a pas finit de planer. Écrit par : resum 20h57 – vendredi 11 mai 2018

Beaucoup de choses fonctionnent de manière binaire dans la nature ! Écrit par : Corto 20h58 – vendredi 11 mai 2018

« la démocratie devient soluble dans le numérique », RTS la 1ère, 6h-9h ce matin, à podcaster quand dispo. Traité: Transformation numérique, démocratie liquide – dictature, votes/représentation citoyenne, #mavoix (France) / individus votants incapables d’être informés: pas citoyens mais consommateurs, captifs, dangers de la situation citoyen-consommateur, privilégier éducation scolaire à la citoyenneté, plutôt que la formation au codage informatique des élèves etc. Particulièrement intéressant: la pertinence des arguments d’une invitée, Anne Nison (? suis pas sûre du nom, capté phonétiquement), administratrice consultante en transformation numérique. Podcast recommandé. Écrit par : divergente 09h39 – samedi 12 mai 2018

Ce que certains appellent « démocratie » n’avait pas à attendre le numérique pour devenir « soluble », il me semble que c’est le contraire qui est en train de se passé, la « révolution » numérique va ouvrir de très nombreuses portes vers l’hétéronomie d’un projet qui clôturera l’ère des « croyances » et des individualismes de certaines formes d’animalités. Les craintes persistantes face à l’infaillible trouble les élaborations pseudo-mystiques vont laisser la place aux connaissances, le « numérique » tend vers l’infaillible et la logique, ce que notre société à grande échelle a le plus besoin. D’où les crises vers les fanatismes qui font leurs chants du cygne, islam, christianisme explosent face à ce bouleversement systémique, ils savent qu’ils vont sombrer et nous assistons à un sursaut pré-mortem. Les Cassandres et autres gourous prédicateurs apocalyptiques tentent un ultime coup qui n’est rien d’autre qu’un reste en décomposition. L’avenir se fera avec le numérique, pas d’autre choix et nous sommes qu’à la première marche de cet escaliers infini. Écrit par : Corto 10h13 – samedi 12 mai 2018

« l’aléatoire artificiel » (Corto) « Artificiel » par rapport à quoi ? L’aléatoire _naturel_ ? Et qu’est-ce qui fait la différence entre « l’aléatoire » et « l’aléatoire naturel » ? Écrit par : Chuck Jones 12h52 – samedi 12 mai 2018 « Je vous encourage vivement à lire les commentaires de votre second lien … » (Pierre) Donc, … le second lien, donc … « https://www.usine-digitale.fr/article/la-blockchain-pose-de-serieux-problemes-de-confiance-de-droit-et-de-securite.N401527 » Hmmmmm…. Hmmmmmmm…. Etrannnnngge … Voyons, donc … « blockchain » x confiance x droit x securité = problèmes C’est fou ce que ça ressemble aux équations esclavagistes zétazuniennes … VISA x confiance x droit x sécurité = problèmes MASTERcard x confiance x droit x sécurité = problèmes Écrit par : Chuck Jones 18h30 – samedi 12 mai 2018

Les commentaires Chuck ! Écrit par : Pierre Jenni 19h29 – samedi 12 mai 2018

Ouais, c’était mieux avant ! Écrit par : Corto 19h14 – samedi 12 mai 2018

Yehhhh Écrit par : Corto 00h41 – dimanche 13 mai 2018

« Les commentaires Chuck ! » Ben … j’essaie. C’est juste que je ne vois pas la différence entre un blockchain et une carte de crédit. Que le blockchain soit dans l’internet, dans un morceau de plastique format carte de visite, ou dans un morceau de plastique format clé USB, quelle différence ? Dans l’article, ils causent de « technologie de confiance ». Donc, … il faudrait avoir … plusse … ou moins confiance … dans le blockchain … par rapport à la carte de crédit ? Et pis, … la confiance dans la technologie, … si on prend le cas de la carte de crédit, … c’était à qui de l’avoir … cette confiance, … le porteur de la carte de crédit, … les commerçants qui acceptaient les paiements par carte de crédit, … ou les banques émettrices de cartes de crédit ? Quels sont les risques financiers et qui les garantit ? Moi, si vous voulez mon avis, les banques étaient très contentes avec les cartes de crédit. C’est pour ça que j’arrive pas très loin dans l’article du second lien. Y’a dissonance cognitive très tôt dans la lecture. Écrit par : Chuck Jones 00h43 – dimanche 13 mai 2018

Centralisé ou décentralisé il y a toujours un intermédiaire, un stockage et des frais à payer. Uber c’est le blokchain no 1. Écrit par : 1genie 08h55 – dimanche 13 mai 2018 Je vous encourage à lire les commentaires de l’article en question qui permettent de mieux comprendre la notion de trustless. Écrit par : Pierre Jenni 08h57 – dimanche 13 mai 2018

Euh… ben non igenie c’est même l’inverse. La Blockchain implique la décentralisation, c’est son principe. Et Uber ne fonctionne pas sur ce modèle. Écrit par : Pierre Jenni 09h19 – dimanche 13 mai 2018

Que ce soit sur n’importe quel sujet, les débats sont d’un plat et d’une bétise, comme quoi ces petits fachos de suisses élevés aux grain UBS savent bouffer, le reste, mais question réflexion, on peut dire que la Suisse, c’est le tiers-monde de la pensée ! En fait, le seul truc qui les faits réagir, c’est la sécurité, les suisses mis à part le pillage de la planète, sont les plus assurés au monde, normal, sans le savoir, ils ont la conscience dans l’anus ! Écrit par : Corto 09h33 – dimanche 13 mai 2018

Le jury helvétique n’a accordé qu’un seul point à la candidate israélienne de l’eurovision, ces jury salariés de la RTS, tandis que les votes publics ont inversés la doxa fasciste si bien implémentée dans le système socialo-islamiste helvétique ! Pierre, je vois que tu t’informe sur les blockchain, tu fais des efforts, c’est bien, mais sache que des applis comme Huber peuvent très bien s’intégrer dans des systèmes IoT, justement pour des applications comme Huber, d’ailleurs cela prouve que tu ne comprends pas grand chose dans ce que tu tentes d’expliquer, à nouveau ton flip de banquier suisse surpasse tes bas instincts !! De plus, qu’en sais-tu que l’appli Huber n’est pas implémentée dans un système IoT ? Écrit par : Corto 09h48 – dimanche 13 mai 2018

Ces types de gestion des « systèmes » inquiètent les reliquats de fachos basés uniquement sur une paterne inverse, c’est à dire, tout monopolisé au niveau du management, il faut savoir, que dans 3 ou 4 ans, 90% des données numériques seront réparties dans les différents réseaux immatériels, comme d’ailleurs c’est déjà le cas avec 90% de tes données, Monsieur le soutient du crétin de nidegger ! Quand je dis 90%, c’est pour te rassurer ! Écrit par : Corto 09h53 – dimanche 13 mai 2018

Corto au lieu de nous infliger ton omniscience tu ferais bien de te renseigner la moindre. Écrit par : Pierre Jenni 09h57 – dimanche 13 mai 2018

Ah bon, je t’attend quant tu veux, vas-y étale la, la tienne d’omniscience ! Tu es un idiot Pierre, c’est ton unique problème et en plus tu le sais, tu va sur le net par-ci, par-là pour pomper des bribes, je t’ai observé, je sais comment tu fonctionnes, alors suite à mes précédents commentaires tu as foncé sur google et tu as lu quelques articles opposants les IoT et uber, je viens de faire la même chose pour confirmer ton ignorance, alors tu as lu, du genre « comment les blockchain peuvent tuer uber » ce à quoi, je te répond, que c’est justement pour cette raison qu’uber va très prochainement fonctionner avec des systèmes genre blockchain ! Écrit par : Corto 10h12 – dimanche 13 mai 2018

Et si tu commençais pas t’instruire un peu, à ton niveau bien sûr, c’est pour ça que tu peux commencer avec ce petit guide pour nuls : https://fr.wikipedia.org/wiki/Internet_des_objets Écrit par : Corto 10h16 – dimanche 13 mai 2018

« La Blockchain implique la décentralisation, c’est son principe. » (Pierre) Dans ce cas, il convient dès lors de parler de LES « blockchains » et non pas de LE « blockchain », comme on parle de LES mathématiques et non pas de LA mathématique, si pour autant on ne confond pas LES mathématiques avec LA arithmétique. Hmmmm … Intéressant ça … que des abstractions comme les mathématiques et la comptabilité soient considérées comme des « technologies ». On flirte avec la scientologie et on est à deux doigts d’oser penser que … finalement … la bible, … enfin, je veux dire, … l’abstraction qui porte le nom de « Dieu », … n’est finalement, … aussi, … QUE de la technologie. }-)~> Écrit par : Chuck Jones 12h29 – dimanche 13 mai 2018

@Chuck Jones, Je savais que vous êtes très fort mais pas à ce stade 🙂 , chapeau Écrit par : Charles 05 12h32 – dimanche 13 mai 2018

Quand deux nuls se rencontrent cela donne: « la blockchain pour les nuls » – Blockchain France https://blockchainfrance.net/tag/la-blockchain-pour-les-nuls/ La blockchain est une technologie de stockage et de transmission … » MDR MDR MDRRRRRRRRRRRRRRRR LOLLLLLLL LOLLLLL LOLLLLL Écrit par : Patoucha 23h16 – dimanche 13 mai 2018

Merci pour ce lien Patoucha qui explique de manière simple tant les principes que les différents modèles. Écrit par : Pierre Jenni 11h16 – lundi 14 mai 2018

Oupla, j’ai posté dans le maudet billet, je veux dire dans le maudit billet, enfin dans le mauvais billet. Je recommence donc dans le bon billet cette fois. Donc, … devinez qui vient dîner ce soir ? http://www.presstv.com/Detail/2018/05/11/561379/CNPC-set-to-replace-Total-in-Iran-gas-project L’Euro ne tient plus que sur 3 pattes, et j’entends un vague bruit au loin, un galop semblant se rapprocher, et des hennissements … Italexit … Italexit … Écrit par : Chuck Jones 23h36 – dimanche 13 mai 2018

Grande braderie de T-Bonds US. Avec toutes les bonnes nouvelles sur l’économie US, les zétazuniens doivent maintenant avoir tous les $$ qu’il faut pour racheter leur dette nationale. https://www.reuters.com/article/usa-bonds-cftc/update-1-speculative-us-10-year-t-note-net-shorts-fall-again-cftc-idUSL1N1SI1PR Écrit par : Chuck Jones 00h20 – lundi 14 mai 2018

Désolé Chuck mais là j’avoue mon incompétence. Le monde de la finance me semble terriblement compliqué. Lorsque j’ai tenté de comprendre les mécanismes qui ont permis la crise des subprimes avec les CDS, je me suis perdu dans les méandres. La Blockchain me parait toute simple à côté. Écrit par : Pierre Jenni 11h54 – lundi 14 mai 2018

Celui qui possède une dette est riche ! Et les USA n’ont rien à racheter, ce sont les chinois qui n’ont pas intérêt de voir le dollars descendre ! Il semble que Chuck lise de droite à gauche, ou alors il comprend à l’envers ! Tout ce passe entre les USA et la Chine, mais Trump fait passer ses exigences comme une lettre à la poste ! Les USA contrairement à l’Europe n’a pas fait de transfert de technologie avec la Chine, si la Chine construit des Airbus et des TGV, son économie dépend d’Intel et des autres, ils avaient un projet irréaliste de développer des systèmes indépendant d’Intel et Microsoft etc., ils pataugent et abandonnent ! Le couple USA-Chine va planter l’Europe au portillon, en fait, c’est fait ! Écrit par : Corto 00h54 – lundi 14 mai 2018

Ca brûle bien le lithium-ion connecté. https://www.facebook.com/pompieribellinzona/photos/a.959966124061977.1073741828.954866297905293/1746687012056547/ Écrit par : Chuck Jones 20h36 – lundi 14 mai 2018

colonne a deux collines, colline a deux colonnes. Écrit par : mnémotechnique 21h55 – lundi 14 mai 2018 3% !!! La Fed rachète ses propres T-Bonds pour ne pas voir le dollar plonger !!! http://money.cnn.com/2018/04/24/investing/10-year-yield-3-percent/index.html Écrit par : Chuck Jones 20h35 – mardi 15 mai 2018

Vous pourriez traduire ça pour le profane Chuck ? Qu’est-ce que ça implique pour les autres pays ? Quelle relation avec la votation du 10 juin ? Merci d’avance Écrit par : Pierre Jenni 21h09 – mardi 15 mai 2018

https://www.federalreserve.gov/data/sloos/sloos-201802.htm Ben … la situation est que les banques US trouvent plus intéressant de financer la dette du gouvernement que les privés et les demandes d’emprunt sont en baisse. Ca veut dire que le consommateur US n’a plus les moyens de payer les intérêts que leur demandent les banques et les banques ne trouvent rien à gagner à prêter de l’argent. 3 mois comme ça et c’est le constat de récession. Écrit par : Chuck Jones 22h22 – mardi 15 mai 2018

La FED monte les taux pour freiner l’inflation, mais peut provoquer récession La FED baisse les taux pour relancer l’économie, mais peut provoquer inflation une question d’équilibre Actuellement aux USA l’emploi est à la hausse, les salaires aussi et Trump baisse les impôts, les américains ont plus de fric….. et la devise USD monte (Chuck!!!!?????) Cette bonne situation fait grimper l’inflation. Donc la Réserve fédérale américaine la FED prévoie de monter les taux (contenir l’inflation) et aussi pour revenir à une situation normale. ( la fed à maintenu des taux bas 0 % pour que les entreprises puissent se financer, emprunter à 0 % et relancer l’économie. Cette perspective fait monter le taux dans le marché notamment le Trésor 10ans (utilisé comme étalon avec le 30ans du marché obligataire américain) Écrit par : wallstreet 23h29 – mardi 15 mai 2018

Voilà comment la fed à maintenu des taux bas à 0% La politique monétaire non conventionnelle Après la crise des subprimes de 2007, les banques centrales ont abaissé leurs taux directeurs à des niveaux proches de 0 %, mais cela n’a pas suffi à faire redémarrer la croissance économique. Pensant que c’était dû à des niveaux de taux à long terme encore trop élevés, les banques centrales ont mis en place une politique monétaire non conventionnelle, appelée également QE – quantitative easing – consistant à acheter des obligations d’état et d’entreprises avec de l’argent créé par elles afin d’en faire monter « artificiellement » les prix, et donc de faire baisser les taux à long terme (quand les prix des obligations montent, leurs rentabilités baissent). Il semble qu’aujourd’hui le marché escompte que la fed va bientôt remonter ses taux directeurs, c’est un risque car elle va freiner l’économie, récession, (( exemple taux hypothécaire trop haut, tu peux pas acheter ta maison )) mais contenir l’inflation, moins de planche à billet, moins de dette souveraine du pays …… bien sur la politique monétaire des usa, influence aussi les importations les exportations, et l’économie mondiale…….on verra bien what the fuck!!!! Écrit par : wallstreet 00h21 – mercredi 16 mai 2018

wallsreet, sachez que Chuck n’a vu nul part que la Fed achète des obligations, premièrement il se réfère à un article de la CNN, CNN qui n’a jamais été une référence, surtout en matière de finance ! Deuzio, la Fed monte ses taux, ce que vous est exact, cependant dans le où elle monte les taux n’est pas forcément lié au marché intérieur des devises mais également afin d’ouvrir les investissements étrangers ! Dans une logique de politique économique intérieur, ce que vous dites est correct, mais dans le cas présent, il s’agit d’attirer des devises étrangères sur le marché des changes ! Autre résultat de ce changement de politique, cette fois ce qui attire les investissement, c’est le taux Libor : Taux LIBOR EUR – overnight -0,43771 % 14-05-2018 Taux LIBOR CHF – 3 mois -0,71560 % 14-05-2018 Taux LIBOR GBP – 6 mois 0,75788 % 14-05-2018 Taux LIBOR USD – 12 mois 2,75748 % 14-05-2018 Cela veut dire, que les économie concurrentes du dollar vont s’écrouler surs les marchés, et qu’en conséquences, si les taux augmentent sur les autres marchés, ces derniers vont simplement s’écrouler !! Écrit par : Corto 00h34 – mercredi 16 mai 2018

Ca va péter ! Écrit par : Corto 00h34 – mercredi 16 mai 2018

« Actuellement aux USA l’emploi est à la hausse, les salaires aussi et Trump baisse les impôts, les américains ont plus de fric….. et la devise USD monte (Chuck!!!!?????) » (wallstreet) Ben … Chuck il est pas d’accord que les américains ont plus de fric et que les hausses de salaires bénéficient à ceux qui gagnent moins de $50’000, représentant 70% de la population active. Les hedge funds, oui. Parce que les megacorps US rachètent leurs propres actions et reversent le cash qu’elles ont rapatrié de l’étranger à cause effectivement de la baisse d’impôts. Cette « économie » d’impôt ne tombe pas dans la poche du consommateur US. Écrit par : Chuck Jones 00h44 – mercredi 16 mai 2018

subprime 2 à l’horizon Écrit par : wallstreet 00h57 – mercredi 16 mai 2018

wallstreet 2 ;-), salut corto, excellent chuck, mon… (chuck!!!!????) juste un réflexe pour dire que le usd monte en ce moment pas le contraire. Bravo d’avoir été le premier sur le blog tdg à soulever le gros lièvre t-bonds à 3% Écrit par : wallstreet1 03h22 – mercredi 16 mai 2018

Disons que les gôchos chronique ne fonctionnent qu’avec les propagandes, exactement comme ils le faisaient alors qu’ils avaient créés le national-SOCIALISME ! goebbels le socialiste, père de la propagande de gôche, notamment en ex-union-soviétique ! Chuck se complique les liaisons avec les rares neurones qui fonctionnent encore dans son cortex préfrontal, Chuck, 3% d’intérêt, l’euro ne le supportera pas ! C’est pas compliqué ! Et 3%, ce n’st que le début, attendons que les taux suivent la tendance du dollar et nous verrons les crédits européens faire exactement comme les « subprimes », cette de manière non-maîtrisée ! Que ce soit n’importe quel sujet, on se demande si il y a des cerveaux dans ce blog ? Qu’ils ne s’en fassent pas, les blockchain vont très bientôt les prendre en charge ! Écrit par : Corto 07h32 – mercredi 16 mai 2018

Attendez, ce n’est pas tout, le Pierre va encore venir pour déclarer que mes propos ne sont pas compréhensible et que mes commentaires n’amènent rien au débat. Lui, c’est de loin le plus mal « comprenant » et tordu. C’est exactement le genre de type qui complexe à cause de son manque d’instruction et qui veut briller du haut de sa suffisance ! Écrit par : Corto 07h39 – mercredi 16 mai 2018

Ce n’est pas uniquement la monnaie américaine qui se renforce de manière spectaculaire, cela grâce aux annonces et décisions de Donald Trump, il suffit également de voir les cours de la bourse de Wallstreet, les indices et le trend des indices technologiques ! Maintenant, après des années de stagnation des marchés européens, attendez et regardez comment les indices européens vont plonger ! Depuis que Trump a reprit les rennes et influencer par ses décisions en matière fiscale, les valeurs ont pris l’ascenseur, plus 35-40% en un an, alors que les valeurs européennes, s’essoufflent, patinent dans le mou, fatiguent, ne pas s’étonner si la bourse européenne s’écrase dans les 3 mois à venir ! Les investissements quittent les marchés européens et prennent le cap de Wallstreet et si vous ajoutez ce constat à la morosité et l’incompréhensible politique européenne, ça va faire très mal ! Écrit par : Corto 07h57 – mercredi 16 mai 2018

Sympa de lire les Wallstreet’s & Corto x’changes, U’re so right – go on. Écrit par : divergente 17h36 – mercredi 16 mai 2018

D’ici 1 mois, le prix de l’essence va dépasser les 2.20 chf ! Écrit par : Corto 17h39 – mercredi 16 mai 2018

Joli coup de boost pour les véhicules électriques. Écrit par : Pierre Jenni 17h43 – mercredi 16 mai 2018

Sale coup pour les économies européennes ! Pourcentage de voitures électriques dans le monde = 0,3%, (3 pour 1’000) Il faudrait avoir une stat de km roulés ? Écrit par : Corto 18h48 – mercredi 16 mai 2018

Je suis passé à l’hybride. Depuis plus de dix ans. Avec mes dix véhicules privés et professionnels. Je me fous des fluctuations du brut. Écrit par : Pierre Jenni 18h53 – mercredi 16 mai 2018

Boost? pas pour du pur électrique (bel antagonisme) – peut-être pour des hybrides et ce, que pour le bobo-citadin-locataire, qui veut de l’immédiat et à de quoi se payer cher un fantasme d’écolo. Batteries/stockage. Tant que les proprios & lobbies de copyrights bloquent les RD sur des batteries/accus sourcés hydrogène (ou qq chose dans le genre, abordé dès le 19e siècle), les « écolo-consos » de véhicules électriques restent des idiots captifs du lithium & complices de ce que cela implique en termes d’exploitations toxiques de ressources, en pays dépendants (africains et autres). La mise à dispo municipale en certaines agglos de véhicules électriques en libre usage: une démarche aussi opposée et contradictoire quant aux objectifs des G20 & Co, qu’inacceptable à long terme. Écrit par : divergente 19h14 – mercredi 16 mai 2018

Je suis conscient de ces paradoxes divergente. J’essaie de faire au mieux, ou plutôt au moins mal, avec ce qui est disponible sans trop me prendre le choux. Merci de relever ces incohérences auxquelles nous participons tous, par défaut, et peut-être par flegme. J’avoue être fainéant. Je le revendique même parfois, pour conjurer la voix qui tente de me culpabiliser. Et puis, si nous creusons vraiment, ce que vous faites visiblement, et bien on en arrive à ne plus savoir ce qui est bon et juste ou mal et faux. Écrit par : Pierre Jenni 19h20 – mercredi 16 mai 2018

Vous avez bien fait et bravo, car c’était il y a 10 ans! Il y a 2 ans, j’aurais bien payé cash le max pour une hybride au stockage d’énergie adéquat (rien n’a changé entre temps) – mais mes besoins n’étaient pas de ne conduire qu’en ville. Écrit par : divergente 19h29 – mercredi 16 mai 2018

Une voiture hybride ne consomme pas moins de carburant minéral qu’une autre voiture, seulement en ville, oui, ça permet de faire des économies de surplus de consommation dû à la circulation urbaine, mais au kilométrage, la différence est relative ! Les nouveaux moteurs assistés électroniquement consomment entre 20% et 25% en moins que les anciens moteurs, alors, les débiles qui roulent hybride pensent qu’ils consomment moins avec l’hybride, mais c’est uniquement grâce aux assistances électroniques de régulations du moteur thermique ! Un nouveau moteur de 200 chevaux consomment environ 7,5 litres en consommation mixte, rien ne se gagne et rien ne se perd, l’hybride ne fait que de dépendre du moteur thermique, seulement que la répartition est optimisée, j’ai loué à plusieurs reprise des toyota hybrides, je n’ai pas vraiment remarqué une économie de carburant à la pompe en comparaison avec d’autres véhicules conventionnels de même puissance. Il faut savoir que les véhicules hybrides sont peut puissant et qu’ils peinent dans les cotes ! Egalement, une voiture hybride doit prendre en compte le poids supplémentaire lié au système hybride, environ 200kg, en fait, je me demande si une voiture hybride, en mode route, ne consomme pas plus qu’une voiture uniquement thermique ! Écrit par : Corto 19h57 – mercredi 16 mai 2018

Egalement, en Suisse seulement 55% de l consommation de brut est utilisée pour les transports, 45% pour le chauffage, l’industrie, les composants plastiques etc. ! Écrit par : Corto 20h00 – mercredi 16 mai 2018

Corto – quant aux conso d’énergies collectives: reste l’accès aux annexes tel celui du recours au solaire pour le chauffage intermédiaire inter-saisons – qui pourrait être d’un intérêt inestimable pour les contribuables mais qui, pour tout proprio engagé, relève du domaine des fables. Écrit par : divergente 20h14 – mercredi 16 mai 2018

Accès au blog de JNC bloqué, non par sa faute. Où le pseudo briand affirme « boire un Nespresso à Dnver encore pour combien de temps » Huile de palme: rien n’est bio, tout n’est que Déforestation etc, irréversible et à tout jamais: Combien de consommateurs de céréales crunchy, de Nutella ou de capsules de café Nestlé savent que Nestlé ( & concurrents ) utilisent de l’huile de palme dans leurs mixtures lyophilisées, et participent pour leur petit confort de consommateurs sur click, aux tuerie générées en Indonésie et ailleurs pour leur besoins? Écrit par : divergente 21h26 – mercredi 16 mai 2018

Dans le genre connerie subventionnée, ils font la promotion du chauffage avec du photovoltaïque, on aura tout vu ! Écrit par : Corto 21h31 – mercredi 16 mai 2018

« …j’ai loué à plusieurs reprise des toyota hybrides, je n’ai pas vraiment remarqué une économie de carburant à la pompe en comparaison avec d’autres véhicules conventionnels de même puissance. » Les 9 véhicules de mon entreprise sont hybrides. Nous parcourons environ 300 km par jour en ville et sur route depuis plus de 10 ans. L’économie est de deux tiers. Ces véhicules sont très réactifs et souples. Idéals pour la ville. Lorsque le thermique est sollicité, l’électrique vient en appoint. Les premiers modèles de Prius ne faisaient que 1,5 litres et peinaient un peu sur les longues distances et les côtes. Ce n’est plus le cas depuis le modèle 3 de 2009 qui fait 1,8l. Écrit par : Pierre Jenni 21h44 – mercredi 16 mai 2018

Pierre Jenni: 2 cas de casses de reins. Les actuelles hybrides ne valent que pour de courts trajets – bizarre qu’aucune perf ne dérange ce marché depuis tant d’années. L’autre visant l’accès énergétique de tout consommateur et ce, même sous soleils radieux africains: bizarre qu’aucune technologie solaire/photo voltaïque ne semble utilisable – si ce n’est pour recevoir les applaus d’assoces & financements communaux, dispatchés sur sites africains (qui d’autre?) qui vont jusqu’à faire venir des lycéens (payés par les parents). On se marre, quoi d’autre? à force d’être si mal barrés. Écrit par : divergente 21h59 – mercredi 16 mai 2018

Il faut arrêter les conneries, j’ai roulé 5 jours avec une Prius, 90% de route, elle bouffe plus de 5 litres au 100, voir 6 litres, faut arrêter de dire des mensonges, c’est fini la campagne de nidegger ! De plus, ce n’est pas une grosse voiture, mais ont a l’impression de conduire un veau, aussi voir le compte tours à 130 km, la Prius monte à plus de 2’700 rpm, inacceptable ! En ville, c’est pas mal avec le mode électrique si on est dans un bouchon, mais ça s’arrête là ! Une autre fois, j’avais fait un long bout sur des petites routes, 60-80 kmh, là, on est entre 3,5 et 4 l/100, mais on voit que le système hybride ne sert pratiquement à rien. Par contre, dans le genre petite/moyenne caisse, j’avais loué une Volvo S40, et là, sur route, j’ai fait 450 km dont 200 sur autoroute, en arrivant il me restait deux tiers et je roulais assez sport pour environ 20 lites de conso à la pompe. Mon record, c’est avec une diesel Skoda octavia, 430 km pour moins de 15 litres, la jauge était encore collée au max ! Je loue très fréquemment des voitures lors de mes déplacements et je fais exprès d’avoir différentes marques, selon les besoins, de petites à moyennes et parfois selon les pays des catégories supérieures, mais ce que j’apprécie le plus, ce sont des voitures avec de la reprise et légères à conduire, avec les Prius, c’est plus des sous-marins que des voitures sur les routes, à mon avis, les systèmes hybrides n’ont pas d’avenir, mais peut être qu’en ville avec bouchons, pour des taxis, c’est une solution, mais je déconseille pour les trajets ! Écrit par : Corto 23h09 – mercredi 16 mai 2018

Pierre Jenni@ Après lecture de ce commentaire de ma petite personne chez J-S Eggli, vous avez 12 heures pour nous donner votre version de l' »humanisme »… « La masse humaine palestinienne, déstructurée, pourra-t-elle secréter autre chose qu’une jeunesse désespérée ? » Certes, certes. Mais avec une humanité à 8 milliards aujourd’hui, dix milliards dans dix ans, 12 milliards dans quinze, est-ce que vous vous imaginez le nombre de « masses humaines déstructurées, sans avenir et désespérées que cela signifie ? Nos sociétés, à l’instar d’Israël, devront devenir plus cyniques et plus dures ou mourir. Si l’on continue dans la voie de l’humanisme (ou pseudo-humanisme…), nous n’avons aucune chance face aux marées humaines surdi et absurdi. Israël face à Gaza, c’est nous dans vingt ans. Si nous ouvrons les frontières, nous sommes morts. » 12 heures, cela nous donne 4h du mat. Vous avez plus de temps… Si vous ne répondez pas à cela, ne comptez plus sur moi pour vous sortir de situations difficiles face à rabbit… Écrit par : Géo 16h08 – jeudi 17 mai 2018

Votre commentaire ne m’a pas échappé Géo et il est plein de bon sens. Le sujet est évidemment beaucoup plus vaste que la situation de Gaza puisqu’il touche aux fondements de l’humanité et l’explosion démographique que nous vivons depuis à peine 300 ans. J’en parle souvent de ce cocktail explosif : – explosion démographique – augmentation de l’espérance de vie – robotisation, automatisation des tâches – développement technologique, IA et mécanique quantique Je parle aussi souvent des questions liées à la globalisation qui ne sont non seulement pas toutes négatives, mais surtout incontournables. Le monde est devenu village. J’espère que nous saurons préserver les particularismes régionaux qui nous permettent de nous enrichir et d’évoluer en sortant de nos cadres rassurants tout en trouvant des normes pratiques et universelles pour le fonctionnement des affaires courantes. Pour ce qui concerne l’humanisme je dirais d’abord en intro que j’ai détesté cette insistance de MCR et les siens qui veulent absolument nous imposer la modification de l’appellation des droits de l’homme en droits humains. Cela montre une forme de sectarisme qui va à l’inverse du but recherché. Je suis aussi démonté contre les bisounours qui ne veulent pas reconnaitre leur part d’ombre et donc la nécessité de mettre en place des structures qui permettent de vivre en société le plus harmonieusement possible. Les frontières en sont une, les lois, la police, l’armée, des moyens. Que nous devons protéger et maintenir jusqu’au moment où nous n’en aurions plus besoin si cela arrive un jour. Mais… Je voudrais qu’on reconnaisse nos erreurs et notre responsabilité collective dans la situation du monde d’aujourd’hui et qu’on mette en place un système qui permette une meilleure répartition, ou plutôt un meilleur accès, car je ne crois pas en la sagesse d’un Etat répartiteur. L’homme est derrière et il est veule, faible, opportuniste, égoïste. C’est non seulement un fait, mais une nécessité pour la survie. Seuls certains privilégiés peuvent se payer le luxe d’une forme d’altruisme rédempteur qui est souvent accompagné de gains substantiels pour ceux qui ont compris que l’altruisme était une forme d’égoïsme intelligent. L’homme a aussi en lui une envie d’être mieux et pour y parvenir il commence à comprendre que le bien des autres joue un rôle non négligeable dans son bien-être personnel. C’est réjouissant, mais ça risque de prendre encore pas mal de temps pour que nous comprenions à quel point ce principe pourrait changer la donne en profondeur. Et ce, sans Dieu ou autre croyance superstitieuse qui nous enferme dans un carcan étouffant. Donc pour en revenir à votre question, car j’ai évidemment besoin de vous pour résister face à rabbit même si vous êtes plus souvent dans son camp, je dirais que nous ne règlerons pas les questions d’immigration si nous ne révisons pas les règles des échanges commerciaux et les questions de dette. Je mise un peu sur l’explosion prévisible de notre système financier qui nous contraindra d’une manière ou d’une autre de revoir de fond en comble les règles communes et les instances qui les font respecter, ONU, OMC, WEF, FMI, etc… et je pense que les frasques d’un Trump sont de nature à accélérer cette mutation aussi nécessaire qu’urgente. Maintenant, je n’ai pas trop peur du scénario de vagues massives d’immigration car les pauvres candidats réaliseront vite ce qu’ils perdent en quittant le monde dans lequel ils ont toujours vécu et ce qu’il pensaient gagner en venant de par chez nous. On pourrait continuer ainsi des heures, mais je pense que ça devrait aller là, non ? Écrit par : Pierre Jenni 16h37 – jeudi 17 mai 2018

« On pourrait continuer ainsi des heures, mais je pense que ça devrait aller là, non ? » En effet. Vous avez déjà accumulé un nombre d’erreurs assez effrayant. La première, c’est de croire que je pourrais jamais être dans votre camp face à rabbit. Il est mon partenaire de jeu depuis 2006 quand j’étais seul à Kaédi, nous sommes en 2018. Je ne l’ai jamais rencontré et ne le rencontrerai jamais. Mais vous ne faites pas partie du jeu si ce n’est comme accessoire et vous n’aurez jamais raison. Relisez Lauzier (si, si, le bédéaste). Vous comprendrez… Cet aspect parfaitement mineur étant dit, vous vous trompez aussi et surtout dans « la reconnaissance de nos erreurs ». C’est beau, c’est noble, c’est généreux, c’est magnifique mais cela ne tient pas la route. Nous sommes en guerre et l’humanité est toujours en guerre. La guerre est nécessaire à l’humanité comme l’oxygène à l’individu. l’ersatz actuel, en Europe, c’est le foot. Sans le foot, c’est la guerre, la vraie. Le foot, c’est la guerre. Ce ramassis de crétins qui vont dans les stades ne rêvent que d’une chose : la boue des tranchées et l’odeur de la mort. Alors mieux vaut laisser tomber « la reconnaissance de nos erreurs ». Vous êtes juste un peu con et idéaliste… « nous ne règlerons pas les questions d’immigration si nous ne révisons pas les règles des échanges commerciaux » Souvenez-vous de vos positions sur Glencore/Congo. L’idiot rédac’chef de l’autre plateforme a fait un édito sanguinaire sur les méchants blancs qui exploitent les pauv’nèg’es. Totalement ridicule. Les vautours, les requins, ce sont les Congolais, qui ne foutent rien, n’investissent rien et veulent ramasser des royalties sanguinaires. Ils sont très, très loin d’avoir la maturité des Saoudiens, qui savent que s’ils augmentent trop le prix du baril, ils coulent l’économie mondiale, et donc la leur aussi. Les Africains sont à des années-lumière de comprendre le début du commencement du moindre raisonnement économique.  » je pense que les frasques d’un Trump sont de nature à accélérer cette mutation aussi nécessaire qu’urgente. » Mais non, pas du tout. Parce qu’il a en bonne partie raison. Réétudiez votre dossier… « je n’ai pas trop peur du scénario de vagues massives d’immigration car les pauvres candidats réaliseront vite ce qu’ils perdent en quittant le monde dans lequel ils ont toujours vécu » Cela fait trente ans que cela dure et ils n’ont rien compris. Et ils ne comprendront jamais… Il faut avoir une pensée rationnelle pour cela et non une pensée magique… Écrit par : Géo 17h27 – jeudi 17 mai 2018

Je suis toujours sidéré par l’assurance que les gens expriment dans leurs prises de positions. Je doute de plus en plus et ce qui semblait acquis fout le camp. Finalement, une pensée rationnelle m’apparait comme un truc un peu mécanique qui mériterait un brin d’huile pour ne pas gripper. Je me réjouis presque de voir des machines et des algorithmes s’occuper de ça histoire de pouvoir me consacrer à la pensée magique. Car, contrairement à vous Géo, je crois en l’homme. En son potentiel plutôt. Et celui qui renonce ferait mieux d’en finir tout de suite car il va vraiment se faire chier pour le restant de ses jours. Pour ce qui concerne rabbit, je vous rassure, je n’ai à aucun moment pensé une seconde que votre amorce soit sincère. Mais j’ai pris plaisir à participer au jeu. Écrit par : Pierre Jenni 18h13 – jeudi 17 mai 2018

Géo, une bonne partie de l’Europe est en mode « suicide » tout en se reposant sur des contorsions telles que celles de ce genre de crétin assoiffés de reconnaissances accourant vers des axes tordus. Ne vous en faites pas, ce genre de justificatifs aux odeurs rances, même si ils ont fonctionné de manière récurrentes, je vous rassure, ils ne sont pas infaillibles, les réflexions « simplistes » malgré leurs détours, ont également leur part de fatalité. Géo, ce à quoi nous-assistons, ne nous trompons pas, c’est simplement une quête impossible vers des abîmes cycliques déjà biens connus, mais cette fois le disque est rayé ! Ce mécanisme comme je l’ai dit, répété de façon sempiternel semble ne plus fonctionner, la civilisation chrétienne bute cette fois contre une multitude d’imprévu, regardez comment ils s’affolent avec leur « sommet » dans les caves de Sofia, les voilà qu’ils implorent leurs restes de piété pour ressusciter leur dernier espoir qui consiste à soutenir le nucléaire iranien, non seulement, ils accueillent des armées de musulmans, ces frères élevés à la haine d’Israël, mais ils se battent becs et ongles pour que zénith de ce qu’il y a de plus méprisable dans les comportements humains puissent réaliser leur promesse, soit détruire Israël ! Alors les toutous comme le Pierre et son général baissent les masques courent vers ce qu’il reste de leur passé sordide, du genre : « je crois en l’humain », ils ne manque plus que des « nous sommes tous des frères », comme l’exprimait un certain tariq qui passe pour une victime à la solde de ses faux bourreaux salvateurs. Allez demander aux iraniens torturés dans les prisons locales ce qu’ils pensent de cette si rutilante « fraternité », un peu la même que celle des adeptes de la secte moon, ceux qui organisent des mariages forcés et qui se servent de bébés tout neufs pour satisfaire l’impuissance de leurs hauts gradés ! Géo, il semble que vous cherchez encore à soutenir que la raison peut justifier l’entêtement de l’obstination du grec Sisyphe, vous pourrez tout essayer, lorsqu’un esprit est tronqué, il ne le reconnaîtra jamais, pour lui, la seule issue est toujours « simple », qu’importe la doctrine ou la méthode, ça glisse toujours vers la doxa la plus utilisée ! Ils se sont réunis entre représentants de 500 millions d’européens pour confirmer qu’ils n’abandonneront jamais « l’accord » sur le nucléaire iranien, sur un document que personne, hormis quelques voyous autorisés et leurs banquiers, n’ont jamais vu même l’ombre de l’ombre. Ils ont même déclarés vouloir prendre des « contre-mesures » contre l’ami de l’état hébreu ! Même la RTS reconnait dans son téléjournal que le « guide suprême » possède un magot de 95 milliards, (en c’est beaucoup plus, même si c’est énorme), qu’est ce que fait l’Europe, elle se réuni en urgence sous prétexte de cohérence inter-européenne avec les Balkans pour jurer sur l’Olympe qu’ils n’abandonneront jamais cet « accord » tout en sachant qu’il est signé avec un monstre qui ne fait que pillé sa population pour remplir des coffres insatiables et en réponse, l’idiot inutile de service, vient nous servir des « je crois dans l’humain » et des paroles si fraternelles que j’en coule presque une larme ! Quand ils sont au bord de vide, c’est fou comme les monstres se croient touchants ! Dans de tels cas, être humain consiste simplement, à les pousser dans le vide ! Écrit par : Corto. 07h01 – vendredi 18 mai 2018

Idiocratie. Remarques incontournables, incontestables de Corto (ref. l’excuse cyclique des crises globales) et de Géo (ref. humanistes nouveaux vs surpopulation/migration & positions des govts africains) qui m’évoquent cet angle (pessimiste): depuis fin XXe siècle, la population mondiale a muté (en guise d’évolution) en une masse au développement exponentiel de crétins-parasites. Baisse de QI généralisée constatée, cf « Le spectre de l’idiocratie » d’Etward Dutton. L’idiocratie & son plafond (quid de toute notion démocratique!) au raz du sol, ça donne, sur réseaux sociaux & cyber-gestion, une Kardachian qui fait chuter l’action de Twitter en une demie journée. Écrit par : divergente 10h38 – vendredi 18 mai 2018

Je pars du principe que l’essentiel nous échappe et que ce que nous pensons savoir n’est que partiel et donc évidemment faux et provisoire. Je ne crois pas en l’humain, mais en son potentiel. Je ne crois pas en Dieu mais dans une justification de l’aventure humaine qui nous dépasse. Je me demande comment vivent ceux qui n’envisagent pas un sens à la vie et qui passent leur temps à la dégueuler. Écrit par : Pierre Jenni 11h19 – vendredi 18 mai 2018

Pour illustrer mon propos je vous suggère cet article intéressant sur les biais cognitifs et l’effet tribal qui suggèrent que nous manquons sérieusement d’humilité intellectuelle. https://www.wired.com/story/sam-harris-and-the-myth-of-perfectly-rational-thought?mbid=nl_051718_daily_list3_p3&CNDID=52112216 Écrit par : Pierre Jenni 12h47 – vendredi 18 mai 2018

Du champagne à 9° avec une profusion royale en prémisse du mariage princier de demain. Cheers Écrit par : sommelier 13h35 – vendredi 18 mai 2018

Le Pierre qui croit, qui décroit, heureusement qu’il peut, parfois, s’accrocher à des « vraies » valeurs, comme la bande à moon et la marque Prius ! Écrit par : Corto. 13h41 – vendredi 18 mai 2018

Il n’en est pas moins homme et plutôt sympa au demeurant ! Écrit par : oelek 13h50 – vendredi 18 mai 2018

Entièrement d’accord ! Écrit par : Corto. 15h20 – vendredi 18 mai 2018 Disons que depuis qu’ils lui ont installé un pot catalytique, il encrasse un peu ! Écrit par : Corto. 15h27 – vendredi 18 mai 2018

Bon, alors ! Qui peut m’exsspliquer cette parité USD-CHF depuis le 1er Mai ? La BNS essaie-t-elle de faire dégonfler la valeur du franc à la même vitesse que le $rétro-dollar gazeux, après la fête de l’ascension ? Corto ! Apprends moi quelque chose, nom d’un petit penny circoncis ! Écrit par : Chuck Jones 12h49 – lundi 21 mai 2018

Plus la politique monétaire fait des conneries et mieux elle se porte, c’est ce qu’à déclaré un prof d’Harvard il y a déjà 25 ans ! La Suisse est une méga puissance financière sans n’avoir jamais réussi à faire de la finance, c’est ce que l’on appel « le paradoxe helvétique » ! Ou plutôt, chaque que les couillons de St-Gall se la pète dans les marchés, ils se font claquer comme des pinces ! La dernière grosse plantée remonte aux sub-primes, 2 à 3’000 milliards de $ dans les goal de l’équipe adverse, tout d’un coup, tout c’est inversé et ils sont rentrés à Zurich avec leurs attachés-caisses en crocos pour tremper leurs furoncles sur la cote dorée ! Pendant 10, voir 15 ans, le CHF s’est collé à l’euro, ça aussi ça devenait un peu trop systématique et a permis à certain traders d’anticipé sur le CHF et ce faire de gros magots, maintenant ils font exactement le même truc avec le dollar, tellement ils sont cons ! Seulement voilà, avec les fast-trade, ça fait du bien à certain et très mal au CHF ! Ils s’en balancent, tellement ils sont blindés et cons ! Écrit par : Corto 19h27 – lundi 21 mai 2018

Concernant le pétro-dollar, pour le coup la banque fédérale américaine ne va plus faire des grâces aux européens, non seulement le brut va prendre l’ascenseur mais le dollar va l’accompagner, et ça c’est pour les européens ! Du moins, tant qu’ils veulent jouer au mono-poli avec leur monnaie de singe et qu’ils continuent leurs corruptions avec les mollahs ! La pression sera violente ! Écrit par : Corto 19h31 – lundi 21 mai 2018 Le marché des options sur le dollar/CHF, tellement facile ! Écrit par : Corto 19h34 – lundi 21 mai 2018

Depuis le temps que tu brailles contre les banques et alors que nous avons enfin l’opportunité de les niquer, tu ne dis pas un mot sur l’initiative Monnaie pleine. Écrit par : Pierre Jenni 20h34 – lundi 21 mai 2018

Et le Pierre qui confond toujours le blanchiment du fric baignant dans le sang et ce qui fait marcher l’économie de la planète ! Si tu te réveillais un peu, c’est peut être pas trop tard ! Et ton gourou, il t’explique pas toute ces choses ? Ah mais, non, lui, c’est le fric sale, mais c’est bien sûr ! Écrit par : Corto 20h44 – lundi 21 mai 2018

Je vois que tu ne sais pas même de quoi parle l’initiative. Écrit par : Pierre Jenni 22h59 – lundi 21 mai 2018

J’en ai parler pendant des heures avec un pote qui enseigne l’économie politique à Lausanne, ça te va comme réponse ? Écrit par : Corto 11h40 – mardi 22 mai 2018

Mon avis qui n’est pas le sien et que ça ne changera absolument rien, ce sont deux manières d’inscrire « comptablement » des actifs ou des passifs, à mon avis les banques n’auront même pas à faire de modification dans leurs softwares , rien, nada, nothing ! Encore un vote qui monopolise les Suisses pour rien, du point de vue pratique, aucun changement ! Écrit par : Corto 11h43 – mardi 22 mai 2018

Je vois que tu n’as effectivement pas compris malgré tes heures passées avec un type qui flippe un max. Écrit par : Pierre Jenni 11h53 – mardi 22 mai 2018

Tu esquives. Je me fous de ton pote. J’aimerais que tu expliques à ceux qui veulent bien nous lire comment tu fais le grand écart entre des banques qui sont à la source du blanchiment et de la spéculation débridée qui nous a mené dans le trou avec les subprimes et ton commentaire résigné qui semble suggérer que les banques sont indispensables à l’économie. Écrit par : Pierre Jenni 11h52 – mardi 22 mai 2018

Bon … ben … c’est net. Les turques débranchent le tuyau à pression monétaire du pétro-dollar ricain. Ils commencent par rapatrier leur or … https://www.yenisafak.com/ekonomi/220-ton-altin-turkiyeye-geldi-3245946 Et laissent sagement la livre glisser pour dynamiser leurs exportations et reprendre le contrôle de leur économie, de leur souveraineté, et de leurs relations avec la Russie et l’Iran. https://www.bloomberg.com/quote/USDTRY:CUR Les USA vont devoir refiler leurs pétro-dollars de gazage économique à quelqu’un d’autre. A Maduro par exemple. MooRDooR }-)~> Écrit par : Chuck Jones 18h12 – mardi 22 mai 2018

Chuck, qu’est-ce qu’ils vont encaisser les turcs, des yuan, des roubles ? Ensuite, erdogan a vendu le pays, il n’y a plus rien de turc en Turquie ! Écrit par : Corto 19h51 – mardi 22 mai 2018

Pierre, poses des questions précises, je ne vais pas faire un cours pour satisfaire les rares neurones que tu entretiens avec ton huile de vidange Prius à ressorts ! Écrit par : Corto 19h53 – mardi 22 mai 2018

Hmmmmm A mon avis du yuan dans un commerce triangulaire Tr-Cn-Ir, en attendant du solide des russes qui vont, je suppose, pour le moment se contenter de relever les compteurs de gaz allemands, avant de sécuriser les contrats du port de Novorossiysk et de déployer le réseau de paiement BRIC des dits contrats, pour éviter les déconvenues du SWIFT. Avec l’agrandissement de Tartous et de Hmeimim, les russes vont très probablement décourager les entreprises d’exploitation du leviathan en méditerrannée, beaucoup trop délicat à « mélanger » avec l’exploitation actuelle du canal de suez à proximité. Je soupçonne Poutine d’avoir fait quelques promesses d’approvisionnement à Netanyahu pour lui passer l’envie de se prendre pour Rockefeller, certainement en lui rappelant qu’il n’y a pas si longtemps, Gaza était une colonie turque. MooRDooR ! Écrit par : Chuck Jones 22h03 – mardi 22 mai 2018

Bon voilà c’est fini, je fais ma valise je repars sur ma plage retrouver mes chiens et chats. Cher Pierre Jenni, j’ai apprécié votre tolérance et votre ouverture d’esprit 😉 Corto le bougre, oui, la shoah plus jamais ça !!! travaillez vos nuances 😉 Bye Géo, JJ, Chuck, et les autres, bonne suite à vous. Écrit par : tantien 22h30 – mardi 22 mai 2018

Pour le moment le port de Tartous est déserté ! Pas de chance ! Écrit par : Corto 23h49 – mardi 22 mai 2018

Chuck, pour le moment, le nouveau Bouddha s’appelle « dollar » ! Ne pas prendre le USA pour des débutants, China = 1 point, Europe = minus 3 points ! Pour la Russie, c’est dommage Écrit par : Corto 23h52 – mardi 22 mai 2018

Israël vient d’annoncé sa croissance pour le premier trimestre 2018, +4,3% en 1 trimestre, 5 à 6 fois plus que la moyenne européenne ! Leviathan c’est juste pour réchauffer le houmous, Netanyahu est un as en économie, peut être un des meilleurs, le reste il s’en balance, donc pas de crainte niveau finance, le shekel est la monnaie la plus forte de la planète, avec le yuan pendant que l’euro prend l’eau à bâbord et à tribord, c’est ce qui a coûté quelques brouettes à la banque centrale américaine. Écrit par : Corto 00h06 – mercredi 23 mai 2018

Quid Monnaie pleine vs banques too big to fail aux frais des masses créatrices de monnaie(danger de la masse des crédits hypothécaires CH version 2008 bis repetitae) https://www.lenouvelliste.ch/dossiers/votations-federales-du-10-juin-2018/articles/votation-l-initiative-monnaie-pleine-est-un-projet-inutile-et-risque-critique-ueli-maurer-750799 Liste d’articles http://www.initiative-monnaie-pleine.ch/la-presse/ POint de vue étranger http://lepeuple.be/2018-lannee-de-la-revolution-monetaire-initiative-monnaie-pleine-pour-la-suisse/86665 Écrit par : divergente 10h33 – mercredi 23 mai 2018

Divergente, les suisses oublient que la BNS n’est rien d’autre qu’une banque privée comme les autres et on a vu à quel point ils plombent l’économie suisse et agissent de manière illégale ! La femme du directeur de la banque changeait tous ses CHF en dollars quelques jours avant la mise au banc du CHF au niveau de l’euro à 1,20 ! Ce sont des voyous, rien d’autre ! Maintenant que le Hildebrand veut récupérer son cash chez les allemands, y a comme des grincements ! Écrit par : Corto 12h32 – mercredi 23 mai 2018

@M. Pierre Jenni, Il y a 250 ans, Voltaire définissait les fanatiques (aujourd hui appelés des Terroristes) comme des gens qui sont capables de tuer quelqu un qui n a pas le même avis qu eux, même si ce dernier ne les a pas sonnés. Vous voyez ce que je veux dire! Aujourd hui, n est il pas vrai que beaucoup de terroristes /fanatiques sont de sales Islamistes (Saoudiens Salafistes amis copains comme cochons avec les USA et Israel et des Hanif amis du Qatar). Néanmoins, des terroristes, ils ne sont pas tous Islamistes, il y en a des terroristes Chrétiens (In God We Trust and God Bless America), de juifs de terroristes (Netanyahu, Liberman et leurs Patrons les Colons Ultra orthodoxes Sionistes) , des athées, des non croyants, d agnostiques…Et sur votre blog (« Merci » à Vous!) vous laissez des terroristes gambader…et parfois vous vous révoltez contre eux comme ci dessus…Enfin je dis tout je dis rien. Vous êtes chez vous et vous faites ce que vous voulez… Écrit par : Charles 05 22h30 – jeudi 24 mai 2018

C’est fou comme tu peux asséner ta vérité Corto. Commence humblement par faire tes devoirs à domicile et va lire tous les articles mis en lien par divergente, et il y en a des tonnes sur le site de monnaie-plein.ch. Après on pourra commencer à discuter. Mais là, franchement, tu es risible. Écrit par : Pierre Jenni 12h34 – mercredi 23 mai 2018

Bientôt 100 dollars le baril !!! Écrit par : Corto 12h38 – mercredi 23 mai 2018

Allez, 1 dollar par jour jusqu’à noël !!! Jusqu à Noël ou jusqu à Pierre Noël! 1 dollar par jour pour ce dernier votre phare et votre alter ego, un troll de plus bas de gamme…Qui veut comme vous éliminer 1.6 milliards de Cathos et 1.2 milliards de musulmans, rien que ça , bande d enfoirés ce qui nous fait la moitié de la planète à éliminer par 2-3 zygotos!. C est quoi vos recettes bandes de fanatiques donc terroristes illuminés et à côté de la plaque? Couler les blog du tdg, et alors où est e problème?! On ne laissera pas nos enfants avoir à faire avec votre genre, soyez certains! Écrit par : Charles 05 22h06 – mercredi 23 mai 2018

Allez, 1 dollar par jour jusqu’à noël !!! Écrit par : Corto 16h43 – mercredi 23 mai 2018

Charles confond tout, pour le moment, ce sont les musulmans qui zigouillent les cathos, pendant que le pape déclare que l’islam, c’est la chance de l’Europe ! En moyenne depuis 15 ans, 100’000 chrétiens sont massacrés par des musulmans chaque année ! Il y a 4 jours, dans la banlieue de Marseille, la police française a battu retraite face à des musulmans armés d’armes de guerre ! Bientôt Genève, même si à Genève, la police a reçu l’ordre de ne pas intervenir dans ce genre de cas !! Écrit par : Corto 22h15 – mercredi 23 mai 2018

Le Pierre qui sort ses services en argent pour servir la demeurée pro-russe en tenue à peine cosaque, qu’est-ce que t’as l’air couillon avec tes formules empruntée de cette sorte de flagornerie crasse propre aux éleveurs d’autruches, lorsque tu t’adresses à la cadette de la bande à Poutine ! Cette Hélène est folle, prendre la défense d’un oligarque à la tête d’une nation imbibée jusqu’au fion, alors qu’ils s’entre-tuent entre russophones simplement parce que tous les interprètes ont compris qu’il n’y avait qu’une seule chose à faire dans cet asile de la grandiloquence bourrée d’avions qui s’écrase au rythme de la trotteuse des secondes, se barrer aux states ou au Canada ! Ils ont le pays le plus vaste de la planète et qu’est-ce qu’ils font, tellement ils sont cons, ils se mettent sur la gueule entre frangins et ensuite après avoir descendu une bouteille frelatée, les voilà qui pissent leur larmes comme des ados à la fin d’un concert de Justin Bieber ! Même Dostoïevski s’est réincarné à Brooklyn, tellement ce qui le peuvent, s’emmerdent dans ce ratage de l’espèce, bon j’me lâche, mêmes les turcs sont moins cons, eux au moins ils ont inventé le kebab et le génocide arménien ! (pauvres arméniens, vous ne pouviez pas foutre la Syrie entre vous et les turcs ?) La Russie qui veut donner des leçons de démocratie au reste du monde, imaginez-vous un peu, c’est comme si les poissons pétaient dans l’eau ou que les hirondelles piquaient le boulot des pigeons guatémaltèques au profit des rongeurs du Kazakhstan ! Non seulement ils n’ont rien à bouffer qu’ils se mettent à chialer pour un trois pièces minable avec vue sur une mer noircie par la poudre à canon, en fait le Poutine s’emmerdait tellement dans son fortin de Sotchi qu’il voulait que ses généraux lui organise des spectacles pyrotechniques syncro avec quelques douzaines de patineuses à roulettes. Leur grandeur d’âme et leur littérature est tombée dans quotidien banal d’un apprenti boucher à peine remis d’une dépression post-accouchement ! Mais quelques part ne me dis ; heureusement qu’il y a des frappés genre Hélène et les chanteurs de l’orchestre de la place rouge, ça me réconforte, même que ça me flatte ! Et heureusement qu’ils ont encore la Biélorussie comme modèle pro-russe dans la région et c’est du solide, quoi qu’il n’y a pas vue sur mer ! Eh, Charles le Terrible en couches culottes avec dentelles de tata Tatiana tricolores. toi qui adore les sports de glisse, les ricains, tu sais quoi ? Et bien profond !! Écrit par : Corto 04h18 – jeudi 24 mai 2018

Je ne sais pas comment tu traduis mes commentaires Corto, mais elle et moi on est pas trop copains et je le lui dit avec toute la diplomatie dont je suis capable car elle semble plutôt du genre susceptible. Mon propos sur son blog consiste à relever le fait qu’elle ne dit jamais vraiment les choses. Tout est comme en suspens alors qu’on sait très bien ce qu’elle pense. Écrit par : Pierre Jenni 10h04 – jeudi 24 mai 2018

Ah, ah ! Corto m’a fait rire ! C’est un événement, un vrai ! Écrit par : Géo 13h38 – jeudi 24 mai 2018

Ouais, c’est bien torché et y’a du rythme. Mais est-ce vraiment Corto. Je ne vois pas les habituelles fautes d’orthographe et de conjugaison. Écrit par : Pierre Jenni 14h21 – jeudi 24 mai 2018

Cela dit, après ces grosses généralités sur les Russkof, je présume que ni Corto ni Patoucha ne trouveront rien à redire si on se lâche un peu sur le Congrès juif mondial qui mène les States par le bout du nez, sur le lobby juif qui tient toute la presse européenne et ce genre de plaisanteries ? On ne parlera pas bien sûr du chauvinisme juif de l’intellectuel Philippe Roth, encensé par la presse mainstream… Ce serait de mauvais goût, si peu de temps après sa mort… Écrit par : Géo 13h47 – jeudi 24 mai 2018

Je vois bien que je ne suis pas le seul à taper dans le mille voire qu il y en a mieux que moi et ceci me réjouis… Écrit par : Charles 05 22h01 – jeudi 24 mai 2018

Pierre, il arrive un moment où rien ne sert de servir la soupe à des pétasses comme ….., elle saura de qui ont parle, dès que l’on sort du consensuel, elle censure, c’est à ça que l’on reconnait les cons ! Quant à Géo, encore une fois il l’ouvre sans savoir, si il y en a qui a taper sur les juifs, Israël et toute la « délégation », Roth a été mis au rang des antisémites notoires moult fois par les différentes organisation juives new-yorkaises et amécricaine, même par les plus « libérales », alors Géo, u peu de culture animerait votre sofa fatigués et couvert de vieux gras ! Écrit par : Corto 10h05 – vendredi 25 mai 2018

En effet, saluons l’indépendance de Roth, ce qui est loin d’être vos cas petit soldat. Comme quoi même chez les circoncis d’office quelques libres-penseurs émergent. Écrit par : debout 12h10 – vendredi 25 mai 2018

« Roth a été mis au rang des antisémites notoires moult fois par les différentes organisation juives new-yorkaises et amécricaine, même par les plus « libérales » » Peut-être, mais ça n’est pas mon problème. Je faisais allusion à « Ma vie d’homme ». Je l’ai lu et j’ai trouvé pas mal de passages clairement « chauviniste juif ». Et je ne vais pas aller plus loin, pas la peine. D’autant que c’était surtout destiné à faire enrager les Dupont&Dupond de la défense de la communauté juive… Écrit par : Géo 16h28 – vendredi 25 mai 2018

Ce que Géo ne comprend pas, c’est que le peuple d’Israël ne pratique pas l’autocensure, par exemple, les articles de presse les plus anti-israéliens sont publiés dans la presse israélienne, contrairement aux dogmatismes cathos ou musulmans, la culture juive à inintelligence d’être auto-critique, Spinoza en est un illustre exemple, et contrairement à certaines critiques contre la culture juive, celles faites par des juifs, sont parmi les plus virulentes et intéressantes du point de vue anthropologique, Roth n’est pas antisémite, critique sa communauté n’est pas interdit dans le judaïsme, au contraire, les juifs sont les plus importants critiques envers leur communauté, si les cathos pouvaient faire le centième sans torturer et brûler leurs auteurs, nous vivrions dans un paradis ! Autre exemple, qui à inventé les meilleurs blagues juives ? Et qui sait le mieux rire de ces blagues ? De ce coté, beaucoup auraient à en prendre de la graine, la anglais ont également cette faculté qui induit qu’une blague est drôle que si elle consiste à se moquer de soi-même ! L’autocritique fait partie du langage courant dans la culture juive, alors le Géo, n’a pas dû lire comme il le prétend « ma vie d’homme », car c’est sans aucun doute le livre qui lui a valu le plus d’attaques de la part de sa communauté ! Autre phénomène, ce ne sont pas les communautés juives orthodoxes qui accusaient Roth d’antisémitisme, ce sont les communautés libérales, les plus orthodoxes, au contraire faisaient des éloges à l’écrivain et il n’était pas du tout boycotté par ses coreligionnaires, pas du tout, très lu en Israël ! Écrit par : Corto 17h09 – vendredi 25 mai 2018

« Roth a été mis au rang des antisémites notoires moult fois par les différentes organisation juives new-yorkaises et amécricaine » (Corto) Ben, c’est tout à fait tout à fait normal, … puisque l’anticolonialisme … c’est vraiment pas du tout du tout du tout israëlien, … puisque israël, … l’état de l’israël 1948 donc, … c’est un état esclavagiste-colonialiste zioniste … né de l’esclavagisme colonialiste brittonnique, … et que le zionisme … c’est du colonialisme israëlien affirmé par les puissances colonialistes non-israëliennes de 1948 pour leur donner le droit et bonne conscience pour continuer à faire du colonialisme sans que personne ne puisse les dénoncer, … sous peine d’être accusé d’antisémitisme, comme a été accusé l’antisémite notoire … https://fr.wikipedia.org/wiki/Edwin_Montagu … censuré en France et dans le Ouisikikipédia zioniste, raison pour laquelle j’inclus le Ouiskikipédia anticolonialiste … https://en.wikipedia.org/wiki/Edwin_Montagu … et la traduction du « Mémorandum d’Edwin Montagu sur l’antisémitisme du gouvernement actuel (britannique) – Soumis au cabinet britannique en août 1917 » … http://www.ujfp.org/spip.php?article6191 !תיאבון טוב Écrit par : Chuck Jones 17h28 – vendredi 25 mai 2018

Et si tu parlais du colonialisme liés au pillages des nations via des dictateurs ayant leurs comptes en Suisse, soit 70% de la planète ! Combien de potentiels dictateurs ont obtenus le contrôle de leurs pays clés en mains et cela dans les salons feutrés des banques helvétiques, par exemple, savez-vous depuis quelle banque genevoise Bob Denard a mis en place ses coups d’états ? Concernant Israël, c’est le pays où la population arabes est la plus instruite de la planète, mieux que ça, les arabes israéliens sont les plus instruits de la planète, arabe ou pas ! Il y a 17 universités arabes en Israël ! Le premier moyen de rendre des populations esclaves est de les empêcher de s’instruire ! Chuck, Google Translate ne fonctionne pas bien avec « bon appétit », on ne dit pas « tivon tov » mais « beteiavon » « בתיאבון » ! Vraiment, tu manque de connaissance, c’est pas la première fois que tu te ridiculise et plus tu te ridiculise, plus tu es hargneux !! Vilain garçon ! Écrit par : Corto 17h46 – vendredi 25 mai 2018

Bravo Corto! Merci pour cette documentation ….. Je n’interviens pas… mais lis et note. Bon we Écrit par : Patoucha 23h24 – vendredi 25 mai 2018

A chaque sujet, vous vous prenez des branlées, alors vous changez de sujet, bientôt on aura fait le tour de votre connerie ! Écrit par : Corto 17h48 – vendredi 25 mai 2018

Bon, merci pour la démonstration de chauvinisme juif, corto… Écrit par : Géo 17h55 – vendredi 25 mai 2018

Je ne suis pas juif ! Écrit par : Corto 18h30 – vendredi 25 mai 2018

LOL EXCELLENT Corto! :))))))))))))))) Écrit par : Patoucha 15h00 – lundi 28 mai 2018

Corto en bonne du curé, décapant ! Écrit par : super 20h34 – vendredi 25 mai 2018

« Concernant Israël, c’est le pays où la population arabes est la plus instruite de la planète, mieux que ça, les arabes israéliens sont les plus instruits de la planète, arabe ou pas ! » (corto) Les dictateurs pro-israël des pays arabes et de l’europe du sud, (france comprise) de demain. Les romains, les turcs, les brittoniques, les français, les zuueee-essss-âââniens ont déjà montré comment faire de la colonisation en Afrique, en Amérique du Sud, et en Asie. Merci. CA … c’est l’affirmation des ambitions et des conquêtes impériales de l’izraël. Écrit par : Chuck Jones 21h13 – vendredi 25 mai 2018

« Je ne suis pas juif ! » (Corto) « Chuck, Google Translate ne fonctionne pas bien avec « bon appétit », on ne dit pas « tivon tov » mais « beteiavon » « בתיאבון » ! » (aussi Corto) « Corto en bonne du curé, décapant ! » (super) Non, hilarant ! Mais ya une petite chance que ce soit de l’hébreu ancien. TRES ancien. MouooOORRDooOOORR ! Écrit par : Chuck Jones 21h47 – vendredi 25 mai 2018

« Les romains, les turcs, les brittoniques, les français, les zuueee-essss-âââniens ont déjà montré comment faire de la colonisation en Afrique, en Amérique du Sud, et en Asie. Merci. » (Chuck) Ah oui ! Dans les continents colonisés, j’ai oublié l’Irlande. Même si c’est un tout petit tout petit continent. Écrit par : Chuck Jones 21h51 – vendredi 25 mai 2018

La GDPR comme base juridique pour le contrôle de l’information, censure et narratifs différenciés à des fins de propagande et de manipulation synchronisée DES opinions publiques, pour mieux les maintenir dans des bulles alimentées en incertitudes, croyances, spéculations, confusions et conflations. « DES opinions publiques » signifiant … de multiples opinions publiques _différentes_, comme celles des populations dans les 28 états membres de l’UE. http://www.bbc.com/news/world-europe-44248448 Les banquiers de l’UE et de l’izraël qui ont perdu cette capacité il y a 20 ans avec le développement de l’Internet, font le forcing aujourd’hui pour concentrer les sources et les canaux de distribution de l’information pour mieux les détourner à leur gré, comme aux Zuuuee-Esssse-Aaaaahh. AAAAAAaaaaahhhhh ! https://www.youtube.com/watch?v=VASywEuqFd8 Écrit par : Chuck Jones 22h49 – vendredi 25 mai 2018

Tu va voir comment le fric vite gagné va vite s’évaporer ! Si tu savais lire, tu verrais que la Suisse flip sa race, des petits malins usurpent les canaux « hyper-protégés » inter-bancaires, en plus des petites arnaques à la carte de crédit, les experts en culottes courtes s’attaquent maintenant, (le premier coup de 3 milliards d’un coup, s’était il y a 5 ou 6 dans un transfert entre le crédit lyonnais et HSBC Singapour) les gars avaient tout fait juste, le fric est reparti aussi sec dans une trentaine de banques situées dans les Caiman, puis re-dispatché sur des centaines de comptes, également dans des paradis et ainsi de suite, la France n’a jamais remit la main sur ce blé) Maintenant pour chaque transfert ils doivent mettre 5 mecs au départ et 5 à l’arrivée pour éviter de se faire baiser, les transferts de comptes sont devenus de véritables parties de poker ! Les banques se font plus attaquer que des vierges dans un harem ! Il me semble que vous devriez vite arrêter de vous en prendre à « Izrael AAAAAaaaaahhhh! », quand je dis « vous », je m’adresse particulièrement aux Suisses ! Parce que si ça continue à ce rythme, le hizbollah va racheter la Suisse avec des chameaux dans les 5 années à venir ! Retenez bien ce que je vous dis, car ce qu’il se passe actuellement j’étais le seul il y a 10 ans à le prédire, sur ce blog TdG ! Les banques hypothèquent leur avenir sur les systèmes blockchain, petit problème, les suisses n’y comprennent rien dans cette technologie, et quand je dis qu’ils ne comprennent rien, je suis gentil ! La Suisse BLANCHI Platini, c’est peu dire ! Écrit par : Corto 09h36 – samedi 26 mai 2018

10 ans qu’il crache dans la soupe, pas les couilles de s’installer sur sa terre promise, looser ! et l’autre nigaude prend des notes ! clic « claques » mdrr Écrit par : yallah 13h56 – samedi 26 mai 2018

Couillon, quoi promise, elle a toujours été là ? C’est ta Suisse qui est « promise » à ses futurs habitants remplis de paix et d’amour ! Écrit par : Corto 14h22 – samedi 26 mai 2018

T’inquiètes elle me Suisse bien quand je suis là promis mdrr Écrit par : yallah 15h37 – samedi 26 mai 2018

Toi, t’as appris le Fronçais à Babel-oued ! Écrit par : Corto 15h46 – samedi 26 mai 2018

Les archives du Canada refusent encore la publication des papiers d’un certain Louis Mortimer Bloomfield. https://kennedysandking.com/news-items/john-kowalski-sues-over-release-of-louis-mortimer-bloomfield-papers https://en.wikipedia.org/wiki/Louis_Bloomfield https://en.wikipedia.org/wiki/Permindex Écrit par : Chuck Jones 18h26 – samedi 26 mai 2018

Fucking communist joke ! C’est un peu comme l’affaire Weinstein, pendant que des millions de gamins se font enculer par des curtons couverts par la presse nationaliste-socialiste, ils se jettent comme des crevards qu’ils sont sur le premier nom à consonance des ghettos ashkenazes ! Le troisième rôle de série B qui se retrouve à la une pour avoir été « violée » alors que je les ais vues ces demis-putes, autre détail, elle aurait été obligée de faire une fellation au magna de la production, n’importe quel débile hésiterai à 3 fois avant de mettre son gland dans une cavité équipée de 8 incisives et 4 canines et actionnée par des muscles pouvant atteindre une pression de 20 kg/cm2 ! C’est là qu’un cm/2 devient vite angoissant, si l’on prend en compte qu’une dent a une surface de 3 mm/2, faites le calcule ! Écrit par : Corto 18h48 – samedi 26 mai 2018

L’izraël pleure … les $38 milliards de pétro-dollars de dons donnés par le généreux zObama en 2016 ne suffisent pas pour l’abattage rituel des palestiniens et pour nourrir les habitants affamés de Jérusalem en révolte. https://www.jpost.com/HttpHandlers/ShowImage.ashx?id=283063 Le ministre de la défense izraëlien en pleurs réclame $2 milliards de dollars en plus pour payer la nourriture des 22’000 fabricants d’armes izraëliens menacés de chômage. « Israel-US aid accord could deal massive blow to local defense industry, MKs told According to current terms, all of the money must be spent in US, meaning local manufacturers could lose over $2 billion a year, up to 22,000 could lose jobs, Defense Ministry says » Un député législateur izraëlien en état de panique, Eyal Ben-Reuven de l’Union Zioniste, pleure que l’izraël va perdre son indépépépendance. … ..o o.o o.O O.O Parce qu’il est bien emmerdé ce député législateur élu par dieu … puisqu’il dit que le gouvernement zionisto-zozialiste izraëlien n’a pas de zolutions: « “The most disturbing thing is that the government has no solutions,” he said. » On ose espérer que ce député aura le temps de retourner dans son kibboutz dans sa terre promise, et y faire des grands travaux, … de retourner la terre, de la semer, et d’en récolter les fruits … pour nourrir les zouvriers de sa fabrique d’armes, … pour apprendre ce qu’est la _dépendance_, … et comprendre que pour perdre son « indépendance », … il faut l’avoir gagnée … *avant* … de pouvoir la perdre, … ou la vendre. https://www.timesofisrael.com/israel-us-aid-deal-could-deal-massive-blow-to-local-defense-industry-mks-told/ Écrit par : Chuck Jones 15h06 – dimanche 27 mai 2018

Ne t’en fait pas pour Israël, occupe toi plutôt de tes juges qui blanchissent la FIFFFFFFFFFFFFFA Israël dépasse largement sa croissance à 2 chiffres et l’année prochaine, ça va doubler ! Achetez des shekels, les miens ont pris 40% sur le chf en 5 ans ! Plus intérêts !! Écrit par : Corto 15h38 – dimanche 27 mai 2018

A 2.98%, ça suffit pas pour nourrir les esclaves du complexe industrio-militaire zioniste ? http://israelbonds.com/Offerings-Rates/Current-Rates.aspx Izraël 60% de dette gouvernementale, Allemagne 64%. https://tradingeconomics.com/country-list/government-debt-to-gdp Vous avez déjà provisionné pour les réparations de guerre contre les palestino-libano-syriens gazés à gaza et en syrie, et bientôt au liban ? http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/241761 Écrit par : Chuck Jones 16h54 – dimanche 27 mai 2018

Si Israël n’avait pas développé son « complexe militaro-industriel » Israël n’existerait plus ! La propagande pro-iranienne fonctionne à fond les bielles, ne vous en faites pas, vous serez très bientôt sous la domination des mollahs et des frérots ! C’est déjà le cas ! bonne chance et merci pour votre aide précieuse ! Écrit par : Corto 17h17 – dimanche 27 mai 2018

Ceux qui gazent leurs populations, ce sont ceux que Chuck défend. Je demande si il est si crédible qu’il le prétend ? Paliwood est en reste, de plus en plus d’opposants dans le camp arabe, de ça personne ne veut en parler, tant mieux ! Écrit par : Corto 17h19 – dimanche 27 mai 2018

Et si même le gouvernement izraélien ne nourrit pas les zouvriers-zesclaves parce qu’ils coûtent trop cher, … « WASHINGTON — Israeli satellite operator Spacecom’s decision to buy its next satellite from U.S. manufacturer Space Systems Loral is jeopardizing Israel’s domestic comsat manufacturing capability. » http://spacenews.com/without-amos-8-iai-angling-for-government-lifeline-in-telecom-satellite-manufacturing/ Heureusement que les Chinois viennent apprendre à l’izraël le chinois et à compter en yuans, … pour le préparer à la grande marche vers le XinJang et l’assimilation pacifico-démocratico-libérale des OuiOuighours. https://www.caixinglobal.com/2018-04-13/beijing-to-open-economic-mission-in-tel-aviv-101233929.html Quelle chance !!! Une deuxième chance !!! Une deuxième chance de retour et de conversion des gentils indigènes locaux … pour faire mieux qu’avec les palestiniens. https://fr.wikipedia.org/wiki/Ou%C3%AFghours Un souci en moins pour l’izraël: Ya pas de mer au XinJang. Donc pas de risque d’être rejetté à la mer, donc pas besoin d’apprendre à nager, et les trous des terrains de golf ne prennent pas l’eau. https://fr.wikipedia.org/wiki/Xinjiang Faut vous dépêcher Corto, l’izraël a déjà déménagé par le tunnel secret et l’entrée de service du 1 Chase Manhattan Place, l’or izraëlien parqué dans les caves de la Fed. https://www.bloomberg.com/news/articles/2012-02-19/malca-amit-to-boost-asian-precious-metal-storage-on-bank-demand Les zéta-zuniens ont des doutes sur la justesse de leur livre des comptes. https://www.foxbusiness.com/features/the-fed-has-6200-tons-of-gold-in-a-manhattan-basement-or-does-it Ah ben si seulement les zéta-zuniens avaient écouté Edward Snowden après qu’il ait trouvé la clé USB avec les livres des comptes de Dov Zakheim dans les toilettes de Booz Allen Hamilton. Écrit par : Chuck Jones 18h12 – dimanche 27 mai 2018

Les musulmans israéliens sont les arabes les plus éduqués de monde arabe, je n’ai vu des esclavagistes qui poussent une population aux études et à l’émancipation, l’indépendance et la réussite ! Par contre l’Europe et la Suisse ont fait des arabes appelés « palestiniens » (mot hébreu signifiant envahisseur) des assistés et n’ont fait que développer la corruption généralisée, arafat a laissé 25 milliards dans une banque genevoise ! Écrit par : Corto 20h27 – dimanche 27 mai 2018

Le Chuck est parfait, il s’essoufflent comme un malade à tourner en rond, il a la berlue et m’oblige à remettre la même couche, en fait c’est un mou ! Mou, mais obstiné ! Écrit par : Corto 20h32 – dimanche 27 mai 2018

Ah ben … voila ! Les turcs ont rebranché la livre au compresseur russe. A mon avis, ils vont plus être très pressés à faire des trous dans le leviathan. Ca risquerait de salir les plages chypriotes et de faire fuir les touristes et les masseuses russes. https://uk.reuters.com/article/uk-gazprom-turkey/russia-and-turkey-ink-pipeline-agreement-end-gas-dispute-idUKKCN1IR0MR Écrit par : Chuck Jones 01h38 – lundi 28 mai 2018

C’est fou le nombre d’aveugles qui hantent ce pays, à part le Cenovis et l’ouvre boite Zyliss, ça vous arrive de compter les moutons ? La Turquie a été bradée par merdogan aux marchands de légumes et vendeurs de cartes-de visites russes, mais vous n’allez quand même pas supputer les amitiés entre russes et turcs ne pas finir en eau de boudin, les généraux russes menacent le kremlin de tout faire péter si les milliards ne vont que chez les membres du soviet-suprême, eux aussi ils veulent des villas sur la cote d’Azur et mettre leurs enfants dans des écoles suisses ! Alors pour quelques missiles relookés par Philippe Starck et habillés par hugo boss, les islamistes vont faire de la Turquie un Iran-2, pour aider des dictateurs à détruire des pays sous dictatures, les russes n’ont jamais refuser d’apporter leurs aides indispensables, trouvez-moi un seul pays soutenu par la Russie et ses généraux qui n’est pas dans une merde noire ? Déjà que la Turquie a été jetée par l’Europe et qu’elle n’a pas su maintenir une économie potable, comment va t-elle fournir 80 millions de kebabs 2 fois par jour à sa population ? Avec des Roubles et des chèques-restaurants envoyés d’urgence par madame Merkel ? Si la Turquie n’a rien trouvé d’autre pour s’accrocher à la planète que de pactiser avec la Russie, c’est simplement par ce que c’est la fin, ne jamais oublier que la Crimée était une province Ottomane il n’y a pas un siècle la Crimée était encore une république musulmane, que c’est le truc que les turcs n’ont jamais avalés, faire des courbettes aux russes, si islam il y a en Turquie va ottomatiquement aboutir sur des orientations insoupçonnables, c’est là, que les ultras de Fetulah Gulen risque de surprendre merdogan sur sa gauche, avec des annonces tels que ce mariage entre Poutine et merdogan, le tribun turc risque bien de se faire dépasser avec ses propres arguments ! La détente de Poutine envers merdogan et le pire cadeau empoisonné que Poutine n’ai jamais offert durant toute sa carrière, ne pas oublier que l’armée de merdogan est dans le même état que celle des russe en 1939, merdogan a foutu tous les généraux kemalistes aux arrêts et ne fonctionne désormais que comme le guide suprême de son voisin, avec des milices « républicaines » ! En achetant des missiles russes, merdogan pense pouvoir contrôler une part du gaz chypriote ou menacer l’union européenne, l’Iran qui rêvait d’un gazoduc risque de se froisser et en s’isolant pareillement, il n’a plus qu’un allié potentiel : la Russie ! Pas bon ! Écrit par : Corto 08h11 – lundi 28 mai 2018

Avez-vous lu le dernier post de M. Mabut en partie sur le même suje: http://jfmabut.blog.tdg.ch/archive/2018/05/31/le-conseil-d-etat-prete-serment-devant-une-bible-ouverte-292475.html où il nous dit que: « Pierre Maudet et les institutions genevoises ne peuvent rien à cette mondialisation » Vraiment? Pourquoi M. Mabut, ne dit-il pas que PM a été adoubé par le groupe Bilderberg, les rois du mondialisme: https://www.24heures.ch/economie/maitres-monde-reunissent-autriche/story/13383045 et qu’il a accepté de faire partie du cercle très fermé des Young Global Leaders du Wold Economic Forum de Davos, tout comme d’ailleurs G. Barrazzone! http://www.agefi.com/nc/quotidien-agefi/suisse/detail/edition/2015-03-30/article/geneve-le-jeune-politicien-fait-beaucoup-parler-de-lui-au-dela-de-son-canton-395200.html Tous deux soutiennent les idées et représentent d’ailleurs très bien les intérêts de ces élites mondialistes hors-sol, tout comme Macron le fait en France. Heureusement, il y a encore quelques citoyens qui voient clair, malgré la désinformation et les fake news. Et pourtant dans son dernier tweet M. Mabut nous dit être épris de « Franchise, Liberté, et Indépendance » … alors pourquoi ne pas mentionner ces faits dans son billet et parler de l’influence des ces groupes sur le monde et Genève en particulier? On ose rêver. D’autres blogueurs de la TdG ont osé eux: http://humoresques.blog.tdg.ch/archive/2017/09/02/maudet-young-leaders-bilderberg-cie-286072.html Écrit par : Bertrand 18h40 – jeudi 31 mai 2018

Je ne connais pas les raisons de la retenue de M. Mabut mais il m’a toujours semblé que la Tdg était très « libérale ». En ce qui concerne PM, je pense que ces « affaires » méritent évidemment des enquêtes, mais, comme je le disais déjà sur le blog de M. Mabut, il me semble que nous jouons les vierges effarouchées alors que ces pratiques sont pour ainsi dire la règle dans ces milieux. Les véritables problèmes de PM vont vraisemblablement venir avec les rapports attendus des lois, votées en force et avec autoritarisme, sur la police, les gardiens de prison et les taxis. Je ne me priverai alors pas d’en faire part largement. Même si la Tdg n’a pas même daigné s’intéresser à notre premier recours gagnés à la CACJ contre un article de la loi sur les taxis le mois dernier. http://heytaxi.blog.tdg.ch/archive/2018/05/10/lex-uber-la-cacj-donne-raison-aux-taxis-292044.html Je plains M. Poggia qui a récupéré la patate chaude et qui va peut-être devoir, à son tour, revoir entièrement la loi. Comme à chaque législature puisque tous les conseillers d’Etat savent mieux que tout le monde ce qu’il faut faire avec les taxis et y vont chacun de leur refrain sans jamais écouter ce qu’ont à dire les professionnels concernés. Et je ne vous dit pas les dégâts à chaque coup… Écrit par : Pierre Jenni 18h50 – jeudi 31 mai 2018

Merci bcp M. Jenni de votre intéressante réponse, PM est est devenu YL en 2013 (la même année que Najat Vallaud-Belkacem!) et Barrazzone en 2015. Voici la liste: https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_Young_Global_Leaders D’ailleurs Macron, son premier ministre, Hollande, Juppé, Christine Ockrent et bien d’autres le sont aussi (mais ce sont des YL de la fondation franco-am-er-icaine). Je crois que P. Hillard donne la liste complète dans son récent Atlas. Certes ces pratiques sont la règle dans ces milieux mais seuls certains « élus » sont adoubés par ces groupes, ce qui ne peut que laisser songeur. Tous ces membres sont des pions qui servent les intérêts d’une toute petite minorité. Leur force c’est que le citoyen lambda ne connaît même pas l’existence des groupes en question et si on en parle on nous traite de fous ou de conspirationistes. Tout est fait pour ça. Et cela va loin, car même dans une émission TV connue comme « C dans l’air », dont le sujet était pourtant « Qui gouverne le monde? », le présentateur et les « experts » invités prétendent ne pas connaître le groupe Bilderberg … (ce qui bien entendu est un mensonge) et ils osent même se moquer de celui qui a posé la question en disant que c’est une invention. Quelle belle brochette d’imposteurs. Je vous laisse apprécier: https://www.youtube.com/watch?v=hOuOmnOpxoo Écrit par : Bertrand 19h22 – jeudi 31 mai 2018

Je confirme, Pierre Hillard publie la liste des élus au club à la fin de son ouvrage qui, je dois l’avouer m’a un peu déçu. D’abord par sa présentation. Un format relié en couverture dure de 40 x 40, rempli de cartes illisibles, d’illustrations inutiles, et de couleurs pénibles à la lecture. Ensuite parce qu’il parle presque exclusivement du monde juif en revenant pour ainsi dire systématiquement aux références d’un seul auteur. Je ne sais pas qu’en foutre, il prend trop de place dans ma bibliothèque et je ne vois pas à qui je pourrais le refiler. Écrit par : Pierre Jenni 19h36 – jeudi 31 mai 2018

j’ai toujours pas de réponse à ma question. Avec toute cette puissance, cette intelligence et ce courage inouïs, pourquoi les israéliens n’ont-ils pas réussi à régler définitivement le problème ? Parce qu’à force de les entendre se plaindre, ils nous cassent les couilles ! Réglez ça une fois pour toute et qu’on en parle plus ! Il me semble que c’est comme les français, que tu blablabla. Sam Destraz Écrit par : samuelded 14h36 – samedi 02 juin 2018

Mon cher Corto, je ne sais pas où tu m’as vu prendre position dans ce conflit. Je ne fais que relayer des infos qui permettent de relativiser les prises de position de certains. Je n’ai aucune idée des raisons qui ont permis à des peuples si semblables de se haïr à ce point. Tout au plus ai-je émis l’hypothèse que les juifs ne devraient plus se préoccuper d’une patrie, et certainement pas ce petit bout de terre au milieu de populations hostiles, à une époque où le nationalisme apparait comme un dernier repli avant la transformation en profondeur de notre monde. Je ne comprends pour ainsi dire rien à la géopolitique et encore moins depuis que Trump sévit. Mais bon, vas-y, si t’en as besoin, déverse ton fiel ou ton amertume. Ce blog a aussi une mission thérapeutique. Sauf qu’il n’y a pas de méthode ou de guru. Chacun y trouve ce qu’il y pose. Écrit par : Pierre Jenni 15h31 – samedi 02 juin 2018

https://www.youtube.com/watch?time_continue=4&v=bzA6w7Wjwj4 Écrit par : Pierre Jenni 15h56 – samedi 02 juin 2018

Retourne à l’école, de quel peuple tu parles ? Écrit par : Corto 18h39 – samedi 02 juin 2018

Depuis que Trump « sévit », y en a un qui est le pur fruit de la mafia helvétique qui se met à terre, je parle de l’indigne héritier de la succession nord-coréenne ! Alors que la bobo-sphère stalinienne décernait un prix noble à celui qui mit le feu dans le monde arabe, je parle de barak-hussein le frérot, personne n’est reconnaissant au coup de génie que Trump a déclenché pour mettre le psychopathe entraîné par la Suisse et qui fait en moyenne 200’000 victimes chaque année en Corée du Nord ! Alors si tu ne comprend rien depuis que Trump « sévit », je peux facilement t’éclairer ton cortex ! Écrit par : Corto 19h15 – samedi 02 juin 2018

c’est aussi ça les fachos, ils ont des avis sur tout, mais ne savent rien ! Ils sont simplistes ! Les convictions qui leurs sont inculquées suffisent !! Écrit par : Corto 20h48 – samedi 02 juin 2018

Euh, tu parles de qui ? Écrit par : Pierre Jenni 21h42 – samedi 02 juin 2018

Vas-y explique au lieu de faire le chapon ! Écrit par : Corto 21h10 – lundi 04 juin 2018

T’es qu’une feignasse Corto. Lis au moins le lien que j’ai posté avant de réagir comme un gamin capricieux. Tu trouveras tes réponses. Écrit par : Pierre Jenni 21h17 – lundi 04 juin 2018

Il / elle est la pire image du monde juif… Écrit par : canaan 21h13 – lundi 04 juin 2018 Soit une seule fois honnête dans ta putain de vie ! Vas-y parle nous des blockchain ! Écrit par : Corto 23h48 – lundi 04 juin 2018

« Vas-y explique au lieu de faire le chapon ! » (Corto) Waaaahhhh … Excellent, ça le coup du chapon ! Délicieux :-))) Je le reserverai. Merci Corto ! Écrit par : Chuck Jones 00h21 – mardi 05 juin 2018

P.S.A, dans le cul ! Écrit par : Corto 08h04 – mardi 05 juin 2018 Total, PSA et d’autres :fini l’Iran, enfin, la Perse ! Écrit par : Corto 08h08 – mardi 05 juin 2018 Alors Pierrot, tu m’explique comment fonctionnent les blockchain ? Écrit par : Corto 10h50 – mardi 05 juin 2018

T’es sourd ou tu joues au con ? Lis le lien que je t’ai donné ! Un gamin de cinq ans pourrait t’expliquer le principe avec un crayon et une feuille. Écrit par : Pierre Jenni 11h07 – mardi 05 juin 2018

Nouvelle loi en France pour interdire les « fake news » et permettre au Président et sa cour de censurer ceux qui ne sont pas d’accord avec lui. https://www.afp.com/en/news/826/frances-fake-news-law-leaves-media-experts-uneasy-doc-15k70y1 Écrit par : Chuck Jones 15h56 – mardi 05 juin 2018

Pierre, si tu insistes, c’est que tu ne vois même pas la différence entre un « principe » et un « mécanisme », comment veux-tu que des crétins comme tu sembles vouloir le prouver, accèdent un jour à des technologies aussi pointue ! Je ne t’ai jamais demander le « principe » de base du fonctionnement des blockchain, ça il te suffis d’aller sur wikipedia comme le font 99% des débiles sur les blogs, je te demande quels sont les mécanismes de fonctionnement de ce système que même les profs des écoles polytechniques suisses ne comprennent pas ! Les Suisses cherchent a générer des pseudos « blokchain » qui n’ont absolument rien à voir avec les véritables blockchain et ela afin de pouvoir les contrôler, ils sont complètement à coté de la plaque, simplement que les vrais algorithmes de blockhain ne sont pas contrôlables et ça, ça rend les banquiers suisses hystériques ! Mais c’est toi qui semble jouer au con, à moins que ? Écrit par : Corto 07h52 – mercredi 06 juin 2018

C’est bien l’objet de mon billet. Je suis étonné que tu ne l’aies pas compris. Oui, les banques, Swisscom, l’Etat de Genève et bien d’autres récupèrent l’appellation à la mode pour se montrer dans le vent et pour accélérer les transactions en supprimant des intermédiaires, mais comme tu le relèves, ils n’utilisent pas le protocole de la blockchain. C’était d’ailleurs le fond de ma question à laquelle l’orateur a répondu par une pirouette en suggérant qu’il existait deux écoles d’interprétation. Pour le reste, je serais bien incapable de décrire toute la complexité qui découle de ce protocole dans son application, les coûts générés par les mineurs et la consommation des machines, les risques liés au numérique et les cas qui pourraient véritablement profiter de cette avancée que certains considèrent comme aussi importante que la découverte du net. Personnellement je suis de près l’aventure de Swarm City qui est, à ma connaissance, la première du genre pour tenter d’offrir une plateforme complètement décentralisée. Le principe est véritablement révolutionnaire puisqu’il supprime les structures verticales hiérarchiques au profit d’une véritable économie de partage complètement démocratique. Et c’est là que commencent les problèmes. Il semble que l’humanité ne soit pas encore prête et que nous privilégions encore la délégation de notre pouvoir à des hommes forts pour représenter nos intérêts. Mais je me réjouis de la sortie prochaine de la première application décentralisée qui devrait niquer Uber en offrant un véritable outil P2P qui permettra aux clients et aux chauffeurs de fonctionner sur le principe des enchères en collant au plus près à la règle de l’offre et la demande sans engraisser au passage les opportunistes intermédiaires. Affaire à suivre. Écrit par : Pierre Jenni 10h11 – mercredi 06 juin 2018

Allez, tiens Corto, un lien qui en dit plus long sur le sujet : https://medium.com/@jimmysong/why-blockchain-is-hard-60416ea4c5c Écrit par : Pierre Jenni 12h39 – mercredi 06 juin 2018

La dernière phrase du lien que je viens de poster pour Corto dit tout : « Blockchain is used way too much as a buzzword to sell a lot of useless snake oil. The faster we get rid of the hype, the better off long-term we’ll all be. » Écrit par : Pierre Jenni 12h45 – mercredi 06 juin 2018

J’aime particulièrement cette phrase : « If you are a decentralized service, then you’re probably fooling yourself and not thinking about the single points of failure that exist in your system. There wouldn’t be a “you” at all in a truly decentralized service. » Car c’est bien de cela qu’il s’agit. La personne se dilue dans le flot. C’est complètement révolutionnaire et cela implique des considérations philosophiques profondes qui permettent de relativiser l’impact de certains individus sur la collectivité. Nous assistons vraisemblablement à une mutation profonde de nos sociétés qui ont fait la part belle à l’individualisme, à la réalisation personnelle, à la gratification de l’esprit d’initiative si cher au « rêve américain », à la valorisation de l’esprit de compétition versus celui de coopération. Et tout cela sans idéologie, juste grâce à la technologie. Écrit par : Pierre Jenni 12h53 – mercredi 06 juin 2018

Le « libéral » Rolin Wawre, censure mes commentaires, alors je vais les poster sur ce blog : Je parlai d’une des causes qui fait de la publicité aux populations qui actuellement migrent en Europe ! Maintenant que vous censuriez, c’est qu’il y a des vérités qui vous dérangent, car je n’ai insulté personne, ni allégué des propos contraires à la loi ! Vous semblez très fragile pour en arriver à censurer alors que vous étiez en mission dans une multitude de pays qui ont la censure comme première règle de fonctionnement ! Vous auriez mieux fait de rester dans ces dictatures sanguinaires et participer à leurs essors, toutes ayant des dirigeants appuyés par des banques suisses avec comptes à numéros à la clé ! Ce post sera posté sur d’autres blogs, et je ne vais pas lâcher, car je sais ce que vous faisiez, notamment en Afrique ! Écrit par : Corto 08h03 – mercredi 06 juin 2018

Pierre Jenni, en quoi considérez-vous cette dilution (de la « personne » dites-vous) dont vous espérez tant grâce aux BC (je ne me répète pas sur l’impossible contrôle), si riche d’espoirs? je m’exprime mal: comment une telle dilution dans la masse de l’individuel peut-elle vous sembler si favorable à l’avenir d’une surpopulation urbaine (que l’on sait en croissance exponentielle), autant que le sont leurs besoins /en mal de tout: aiguisement des identitaires, développement du nombre de « dégagés » d’emplois sous tous motifs (dont l’âge: job plein pot pas avant 29 ans, fini à 39) & absence de qualifications. Écrit par : divergente 14h02 – mercredi 06 juin 2018

Merci pour ces questions divergente. Le sujet est vaste et vous ratissez large. Je vais donc tenter d’effleurer un début de réponse qui restera ouverte et à développer et qui n’est que mon avis du moment susceptible d’évoluer. dilution dans le flot Ce que j’entends par là c’est que ce que nous considérons comme nos personnalités, ce qui fait de nous des individus à part entière, uniques, prend une lumière différente sous l’éclairage de la technologie actuellement disponible. La puissance phénoménale de calcul de nos ordis permet de modéliser et conceptualiser nos fonctionnements et nous découvrons, plus ou moins stupéfaits, que ce qui fait de nous les personnes que nous croyons être et à qui nous accordons une grande importance, n’est que l’amas de certaines informations que nous avons choisies au gré des expériences. Et comme il nous manque quantité d’informations pour avoir une vision la plus « objective » possible, nous sommes en permanence dans l’erreur. Avec pourtant la conviction d’avoir raison. Lorsque l’on a compris nos limites et la puissance des outils disponibles, nous commençons à comprendre que nous sommes beaucoup plus que nous croyons. En fonctionnant collectivement, en coopérant, nous élargissons considérablement le champ et les informations disponibles. De manière parfaitement rationnelle, logique et ciblée dans le sens des intérêts des personnes concernées. Le protocole de la blockchain, sur lequel fonctionnent les crypto-monnaies, ne fait pas grand cas de l’individu qui lance une transaction. L’anonymat de l’auteur est garanti, le geste est au centre. Il est vraisemblable que les gouvernements se résignent à considérer une entité numérique officielle pour tous les citoyens. Nous deviendrons ainsi des séries de chiffres et de lettres, des codes. La question du respect de la sphère privée, sacro-saint dans notre pays, est au centre des débats à ce sujet. Et pourtant, l’auteur du geste, aussi inconnu soit-il, va gagner en réputation puisque toutes les transactions sont enregistrées et immuables. Il va pouvoir se profiler en tête du hit-parade des moteurs de recherche par son historique. Pour moi, le défi de nos sociétés consiste à permettre de relativiser les aspects en relation avec nos identités civiles, sociales et officielles, qui peuvent très facilement être gérées par des algorithmes, afin de favoriser le caractère créatif unique de l’individu, la personne, qui, par l’assemblage subtil de ses expériences et de son capital général, offre une vision unique qui sert au plus grand nombre. La blockchain offre un potentiel énorme, instantanément et universellement à tous de partager selon des règles que nous aurons librement choisies, en toute transparence et aux meilleures conditions puisque nous aurons fait l’économie des frais liés à la sécurité, la garantie de l’intermédiaire et les lenteurs administratives pour les autorisations. Avec la blockchain, le métier de notaire, pour ne prendre que cet exemple, n’a plus de raison d’être. La plupart des secteurs seront concernés à plus ou moins court terme. Nous nous dirigeons vers une société où le travail deviendra une distraction, un hobby ou juste une manière de passer le temps. Si nous sommes trop cons pour faire ce qu’il faut, les algorithmes, les logiciels et l’intelligence artificielle nous permettront de limiter les dégâts et sauver l’essentiel avant qu’il ne soit trop tard. Surpopulation urbaine Nous pourrions parler d’explosion démographique globale puisque, en l’espace de 300 petites années, une paille à l’échelle de la civilisation, nous aurons décuplé. L’homme est un animal grégaire. Les ermites restent des cas. La concentration urbaine est une conséquence logique du changement de nos activités. Nous sommes assis devant des ordinateurs qui pilotent les machines qui nous ont remplacés sur le terrain. Ici encore je mise sur l’IA pour optimiser nos modes de production/consommation afin d’atteindre l’équilibre parfait qui permet le renouvellement des ressources, le développement durable. La qualité de vie en ville augmente aussi. Nous saurons évacuer toutes les nuisances et ramener la campagne en ville. La planète pourrait permettre à une population considérablement plus importante de vivre, à la condition que nous sachions respecter la nature, ses cycles. Que nous retrouvions notre place dans cette nature. Aiguisement des identitaires Je considère les mouvements nationalistes actuels comme des conséquences inévitables. La vitesse du changement est telle que plus personne ne comprend ce qui se passe. Le repli identitaire sur des valeurs « sûres, tangibles, maitrisées », est une réaction normale devant les vertiges de la globalisation, la mondialisation imposée qui gomme les particularismes locaux et donc la richesse du patrimoine humain. Là encore, la technologie pourrait venir à la rescousse. La blockchain permet déjà de mettre en place un système de démocratie liquide qui fait l’impasse sur l’échelon parlementaire et favorise la participation. Les gouvernements seront ainsi plus en phase avec les préoccupations des populations. Chômage Je suis sidéré par l’hypocrisie ambiante à ce sujet. Jeremy Rifkin a prédit, depuis plus de 20 ans, la fin du travail. C’est pour moi une évidence. Il n’y aura plus de travail au sens où nous l’entendons aujourd’hui dans la prochaine décennie. Nous allons nous réinventer. Le changement de paradigme sociétal qui vient semble inimaginable et pourtant il est inévitable. Écrit par : Pierre Jenni 15h07 – mercredi 06 juin 2018

Pierre Jenni, Merci pour vos développements, j’abonde à 1ère vue; (dsl, je dois filer bosser s/1 truc), j’y reviendrai. Écrit par : divergente 15h34 – mercredi 06 juin 2018

Déjà que tu comprend rien aux blockchain que tu balances de l’IA à toutes tes phrases, là aussi, il faudrait consulter ton oracle !! Écrit par : Corto 16h24 – mercredi 06 juin 2018

Oh grand guru Corto, aurais-tu l’amabilité de nous arroser de ton infinie sagesse en prenant le temps de nous expliquer ce que sont la blockchain et l’intelligence artificielle ? Nous t’en serons éternellement reconnaissants. Écrit par : Pierre Jenni 17h59 – mercredi 06 juin 2018

En ce qui concerne l’IA, j’étais avec 2 crétins de l’école d’ingénieur nord-vaudois, ils venaient de mettre en route un bordel à 4 pattes qui se cognait contre les murs et qui devait fonctionner avec un simple algorithme pseudo-aléatoire genre jouet à 3 balles, et le gars me dit que c’est de l’intelligence artificielle, des-fois que ça passe et qu’il prend les autres pour des cons, j’ai pouffé à peine et il s’est reprit ! C’est pas sérieux les mecs ! Donc, il y a IA et IA !!! Maintenant de ce que je sais, je ne pense pas qu’un cerveau humain, et je ne parle d’un cerveau de Pierre Jenni, puisse même imaginer ce que certains système sont capable de faire, on a dépassé le « Matrix » ! Écrit par : Corto 18h39 – mercredi 06 juin 2018

Une autre énorme connerie diffusée par les « jaloux » de la technologie blockchain et évidement reprise par Pierre : Le système blockchain du bitcoin qui n’en est pas réellement un, consommerait du genre 100 térawatts par année, encore une énorme connerie pour tenter de nuire aux blockchain, en fait, si l’on prend en compte tous les ordinateurs branchés sur le net et possiblement connectés à des blockchain ou plutôt qui aurait partagés des calculs pour le bitcoin, on arrive à ce chiffre, sauf que ces ordinateurs sont de toute manière en fonction, ça na rien à voir avec la consommation intrinsèques liées aux opérations bitcoin, mais là encore la Suisse qui fait dans son froc avec tout son fric sanguinolent, ne se gêne pas de balancer de l’intox à tous vents ! Ils ont également, les suisses et leurs banques putrides, contaminer l’info qu’il faudrait des serveurs centralisés surpuissants pour contrer des attaques contre les systèmes de blockchain, ou pour plus exactement contrer des faiblesses des algorithmes, quelle connerie sans nom, bien à la hauteur de corruption de ce pays qui va sombrer dans ses milliers de milliards pillés aux pays dirigés par des dictateurs ayant leurs comptes en Suisse ! Les blockchain sont au contraire les systèmes les moins énergivores que l’on puisse imaginer ! Écrit par : Corto 08h48 – jeudi 07 juin 2018

Ce que tu dis était valable à l’époque où on installait des interfaces sur des machines privées. Aujourd’hui ce sont des méga-centres dédiés au minage qui sont très gourmands. Certains envisagent de déplacer ces centres hors de l’atmosphère ce qui règlerait le problème du refroidissement. https://www.canardcoincoin.com/minage-bitcoin-envoye-dans-espace-par-miner-one/ https://information.tv5monde.com/info/chine-les-fermes-de-minage-de-bitcoins-bientot-interdites-213806 Écrit par : Pierre Jenni 10h55 – jeudi 07 juin 2018

« La planète pourrait permettre à une population considérablement plus importante de vivre, à la condition que nous sachions respecter la nature, ses cycles » C’est une grosse idiotie. Déjà aujourd’hui, nous sommes totalement dépassés. Si nous réussissons en Suisse à trier nos déchets, nous ne représentons que le 1000ème de la population humaine. Les autres se font un point d’honneur à polluer le plus possible le territoire, et vous le constaterez en ouvrant les yeux, ils sont déjà chez nous. Au Kosovo, tous les virages des cols en montagne servent de déversoir pour les camions poubelles. C’est un spectacle ahurissant. A Pristina, la rivière qui passe est obstruée par les vieux frigos, cuisinières, voitures… Comment voulez-vous qu’ils changent de comportement chez nous ? Quant aux autres, il suffit de savoir que le 90% du plastique des vortex océaniques vient de l’Afrique… D’après Philippe Roch, la population mondiale idéale serait de trois milliards. Il dit cela sans preuve scientifique, à l’intuition. Je partage complétement cette intuition. Vous avez aussi mis les pieds dans des pays à la population grouillante, vous devez comprendre cela… Quand on a affaire avec des humains en petit nombre, on peut régler les problèmes de façon rationnelle. Mais les masses humaines sont bien pires que les rats. Le 20ème siècle l’a suffisamment démontré, je crois. Bref, no future. Écrit par : Géo 12h50 – jeudi 07 juin 2018

Oui, évidemment, vu sous cet angle… Lorsque je parlais de respecter la nature, je me faisais peut-être un peu des illusions. Mais je pars de l’idée que l’intelligence artificielle pourrait bien nous venir à la rescousse. Un peu comme les insectes dans l’ouvrage de Frank Herbert. Écrit par : Pierre Jenni 13h30 – jeudi 07 juin 2018

Premièrement, mes connaissances sur les blockchain, même les as de la branche ne les connaissent pas, pas que je me gonfle, mais je suis informé ! Concernant cette saloperie de « counterpunch », c’est la lie de la gôche moralistes et puante, pas étonnant que tu mouille pour ces connards ! C’est marrant, t’es un mec sympa et paradoxalement tu trempes dans toutes les eaux stagnantes, Pierre, t’as un gros bug !! Un peu comme 90% des ex-gôchistes recyclés en pères-noëls ! Écrit par : Corto 21h10 – vendredi 08 juin 2018

Mais alors, puisque tu en sais tant, pourquoi ne pas nous en faire profiter ? Tu sembles prendre ton pied à tirer sur tout le monde à tel point que ça en devient suspect. Je ne suis pas psy mais en principe des types qui fonctionnent sur ton modèle ont un sérieux problème de confiance. Ils se rassurent en démolissant l’autre mais n’apportent jamais rien au débat de fond. Vas-y, explique donc avec des mots simples ce que sont les blockchains. Si tes connaissances sont aussi profondes que tu le suggères, tu devrais être capable de vulgariser pour rendre le sujet accessible. Écrit par : Pierre Jenni 22h00 – vendredi 08 juin 2018

Qui est-ce qui est également inquiété par des applications fonctionnant avec des technologies blockchain ? Eh ben, ce sont les politiciens avec les scrutins, en appliquant la blockchain dans le cadre d’élections, la blockchain garantirait une impartialité garantie à 200% ! Lorsque l’on observe les systèmes actuels de comptage des scrutins, on est souvent confrontés à des usines à gaz difficiles pour garantir le bon fonctionnement, avec des séquences plus que douteuses, notamment dans certains systèmes développés en Suisse ! Lorsque des applications nécessites plusieurs gigabytes rien que pour faire du comptage, il y a vraiment de quoi se poser des questions quant à la « démocratie » dans nos contrées ! Une application blockchian pour ce type d’application ne dépasserait pas quelques kilobytes ! Egalement pour opérer des sondages, cette technologie permettrait des ratissages large spectre avec une rigueur faisant pâlir les faussaires des systèmes républicains ! Écrit par : Corto 09h06 – samedi 09 juin 2018

Ma première fascination pour la blockchain est venue avec le concept de démocratie liquide qui permet de faire l’impasse sur le parlement et donc le système semi-direct de délégation. Cela m’a particulièrement enthousiasmé parce que je considère les députés comme des gamins dans des cours de récré pour adultes qui se livrent des guerres partisanes bien éloignées des véritables préoccupations de leurs électeurs. J’ai aussi pu constater à quel point le travail en commission est bâclé malgré les heures passées à déblatérer. Le drame c’est que ce qui sort est, en principe, validé les yeux fermés en séances plénières. La beauté du principe de démocratie liquide réside dans la possibilité à chacun de donner sa voix pour un sujet donné à un expert de son choix et non pas de donner un blanc seing à un élu pour une législature sur la base de promesses rarement tenues. Et surtout nous pouvons choisir notre représentant en fonction de sa véritable connaissance du sujet. Un autre avantage non négligeable c’est l’augmentation vraisemblable de la participation et la facilité d’usage qui permettrait encore plus de scrutins et donc beaucoup plus de proximité avec la population. Écrit par : Pierre Jenni 09h55 – samedi 09 juin 2018

Il faut savoir que d’ici peu, toutes les applications nécessitant une authentification, une validation et une non-répudiation, fonctionneront avec des systèmes blockchain et ceux qui tenteront d’y échapper seront clairement reconnus comme des faussaires et seront hackés !! Écrit par : Corto 09h08 – samedi 09 juin 2018

Je vois que l’heure est aux règlements de compte. N’hésitez pas, défoulez-vous. Je suis de plus en plus convaincu que pour pouvoir commencer à y voir un peu plus clair il s’agit de s’exposer, sans filtre. Laisser sortir tout ce qui a besoin de sortir pour le voir. Je n’ai jamais autant appris qu’en me relisant. Écrit par : Pierre Jenni 14h05 – samedi 09 juin 2018

Corto, ce billet de Jenni concerne les blockchains. « Non, Divergente, il est dangereux d’aborder certaines dialectiques, du moins pour une nation responsable des 5/6 de la misère planétaire ! » Les banques suisses ne sont pas les uniques hôtes monophagiques du bug planétaire contre lequel vous vous insurgez, Corto Recentrez-vous et refourguez vos lunettes sur vos armes Écrit par : divergente 16h31 – dimanche 10 juin 2018

Divergente, le jour où le reste des suisses en parleront (((plus))), on rediscute ! Écrit par : Corto 19h44 – dimanche 10 juin 2018

Pour ceux qui cherchent des précisions sur la blockchain et le bitcoin, je vous communique ici le lien qu’une lectrice de ce blog m’a fait parvenir. https://www.vpnmentor.com/blog/ultimate-guide-bitcoin/ Écrit par : Pierre Jenni 10h43 – mercredi 20 juin 2018

Effectivement, ça explique le process du blockchain spécifique au bitcoin ! System peu fiable à mon avis ! Cependant, les systèmes blockchain permettent de faire fonctionner des applications avec plus de sécurité et moins de procédures !! Écrit par : Corto 11h27 – mercredi 20 juin 2018

Je trouve que cet article est un bon début. Je déplore cependant le manque de développement du sujet des « tokens », ces dérivés qui permettent des levées de fonds pour lancer de véritables projets comme celui que je suis de près et qui devrait permettre ne niquer Uber : Swarm City. Écrit par : Pierre Jenni 11h41 – mercredi 20 juin 2018

Pierre, il faut comprendre que les systèmes blockchain dans ce type d’applications ne servent que de validations et d’authentification permettant de garantir la confidentialité des données personnelles des utilisateurs, les applications en elles mêmes n’ont rien à voir avec l’accès aux blockchain ! Écrit par : Corto 13h17 – mercredi 20 juin 2018

Je ne parle pas d’accès aux blockchain Corto. Je parle d’utilisation concrète des cryptomonnaies au delà de la spéculation. Écrit par : Pierre Jenni 13h19 – mercredi 20 juin 2018

Oui maiiiiis, c’est ce que je dis, tu peux l’appeler « monnaie » ou unité, là n’est pas le problème, ce sont ces unités qui permettent de contrôler toutes formes de transactions, cependant ça n’a rien à voir avec les applications que tu AJOUTE au système de validation, ces applications sont développées dans un language adapté à ton système d’exploitation (Windows, Android, etc..) !! Ne pas mélanger les applications et les systèmes de validation !!! Écrit par : Corto 13h27 – mercredi 20 juin 2018

Ce que je prédisais il y a quelques mois se dessine : Allemagne : un attentat à la bombe à la ricine déjoué. Un musulman tunisien arrêté ! Holger Münch, le chef de la police judiciaire allemande, a fait savoir le 20 juin qu’un attentat à la «bombe biologique» à base de ricine, un poison très puissant, avait été déjoué en Allemagne, grâce à l’arrestation la semaine passée d’un Tunisien de 29 ans à Cologne !! « Merkel se le prend en pleine face !!!! Écrit par : Corto 15h51 – mercredi 20 juin 2018

Pas triste, ce blog. Écrit par : JJ 13h06 – jeudi 21 juin 2018

J’aime bien Pierre Jenni et son blockchain disruptif sur les bords. Écrit par : Alfred Deller 14h36 – jeudi 21 juin 2018

Pierre ! Pierre ! Pierre ! Dieu, Allah, Bouddah sont grands !!! C’est arrivé ! C’est arrivé ! En ce jour de visite du pape à Genève ! C’est un incroyable ! IN-CRROIIIILLLE-YAAAAHHH-BLLEEUUU !!! Les ZUUUEEEE-ESSSSS-AAAAAAHHHHHH … ils l’ont SANCTIFIé ! ILS L’ONT SANCTIFIé ! ENTENDEZ-VOUS ???? SANCTIFIéééééé !!! LE BITCOIN ! C’EST DE L’ARGENT !!!! DU VRAI ARGENT !!!!! AAAAAAAAAAAhhhhhhh HA HA HA HA HA HA !!! ILS NE POURRONT PLUS LE DEGONFLER ! AAAAAAAAAAhhhhhhh HA HA HA HA HA !!! PLUS ILS ESSAIERONT DE LE DEGONFLER, PLUS LE DOLLAR VAUDRA RIEN ! https://ethics.house.gov/sites/ethics.house.gov/files/Cryptocurrencies%20Pink%20Sheet.pdf Écrit par : Chuck Jones 22h20 – jeudi 21 juin 2018

Je ne suis pas sûr d’avoir bien compris le sujet de ce lien Chuck. Il me semble que ce sont des recommandations à l’intention des fonctionnaires d’Etat afin d’éviter les délits d’initiés. J’observe en outre qu’il n’y a aucune information sur d’éventuelles déclarations de revenus, juste la précision que les cryptomonnaies doivent être déclarées dans la fortune. Merci de bien vouloir éclairer notre lanterne Chuck. Écrit par : Pierre Jenni 10h57 – vendredi 22 juin 2018

janvier 16, 2018

L’idée de vérité

Dernier chapitre de l’ouvrage de William James (1913)

L’idée de vérité


Chapitre XV
DIALOGUE



Après avoir corrigé les épreuves de tout ce qui précède, j’imagine chez mon lecteur un état d’esprit résiduel, qui peut encore l’empêcher d’être convaincu, et que j’ai pour devoir de chercher au moins à dissiper. Peut-être pourrai-je être plus bref en mettant ce que j’ai à dire sous forme de dialogue. Faisons donc parler d’abord l’anti-pragmatiste.


L’anti-pragmatiste. — Vous dites que la vérité d’une idée est constituée par ses effets. Or supposez un certain état de faits — par exemple des faits de l’histoire antédiluvienne de la planète — au sujet desquels on puisse poser cette question : « La vérité sur eux sera-t-elle jamais connue ? » Et supposez (en laissant de côté l’hypothèse d’un absolu omniscient) que nous admettions que la vérité ne sera jamais connue. Je vous demande maintenant, pragmatiste mon frère, si selon vous l’on peut dire qu’il y ait une vérité quelconque touchant un tel état de faits. Y a-t-il une vérité, ou n’y en a-t-il pas, dans des cas où, quoi qu’il arrive, elle ne vient jamais à être connue ?

Le pragmatiste. — Pourquoi me posez-vous une telle question ?


L’anti-pragmatiste. — Parce que je crois qu’elle vous enferme dans un fâcheux dilemme.

Le pragmatiste. — Comment cela ?


L’anti-pragmatiste. — Eh bien ! parce que, si, d’une part, vous choisissez de dire qu’il y a une vérité, vous abandonnez par là toute votre théorie pragmatiste. Selon cette théorie, la vérité requiert des idées et des effets qui la puissent constituer ; mais, dans le présent cas, on suppose qu’il n’y a pas de sujet connaissant, et par conséquent, ni idées ni effets ne peuvent exister. Que vous reste-t-il donc, dont, vous puissiez faire votre vérité ?


Le pragmatiste. — Souhaitez-vous, comme tant de mes ennemis, de me forcer à prendre la réalité elle-même pour en faire la vérité ? Je ne puis : la vérité est quelque chose qu’on connaît, qu’on pense ou qu’on dit touchant la réalité, et qui par conséquent s’ajoute numériquement à elle. Mais sans doute votre intention est autre : aussi, avant que je ne dise laquelle je choisis des branches de votre dilemme, je vous prie de me faire entendre ce que peut être l’autre branche.


L’anti-pragmatiste. — L’autre branche, c’est que, si vous choisissez de dire qu’il n’y a pas de vérité dans les conditions admises, parce qu’il n’y a pas d’idées ni d’effets, alors vous tournez le dos au sens commun. Le sens commun ne croit-il pas que tout état de faits doit, quant à la nature des choses, être véridiquement exprimable en une certaine espèce de proposition, quand bien même, en fait, la proposition ne serait jamais proposée par âme qui vive ?


Le pragmatiste. — Incontestablement, le sens commun croit cela, et moi aussi. Il y a eu dans l’histoire de notre planète d’innombrables événements dont personne n’a jamais été ni ne sera jamais capable de faire un récit, et dont pourtant l’on peut déjà dire abstraitement qu’il ne saurait jamais y avoir de vraie qu’une seule sorte de récit possible. Ainsi, la vérité sur l’un quelconque de ces événements est déjà génériquement prédéterminée par la nature de l’événement ; et l’on peut par conséquent dire en parfaite conscience qu’elle préexiste virtuellement. Le sens commun a donc raison dans son affirmation instinctive.


L’anti-pragmatiste — Est-ce donc là la branche du dilemme que vous soutenez ? Dites-vous qu’il y a une vérité, même dans des cas où elle ne sera jamais connue ?


Le pragmatiste. — Certes, je le dis, pourvu que vous me permettiez de rester constamment attaché à ma propre conception de la vérité, et ne me demandiez pas de l’abandonner pour quelque chose que je me vois hors d’état de comprendre. — Vous aussi, vous croyez, n’est ce pas, qu’il y a une vérité, même dans des cas où elle ne sera jamais connue ?


L’anti-pragmatiste. — Certes, je le crois.


Le pragmatiste. — Apprenez-moi donc, je vous prie, en quoi consiste, selon vous, cette vérité concernant l’inconnu ?

L’anti-pragmatiste. —En quoi elle consiste ? Qu’entendez-vous, s’il vous plaît, par le mot consiste ? Elle ne consiste en rien qu’en elle-même, ou, pour mieux dire, elle n’a ni consistance ni existence ; elle règne, elle s’applique.


Le pragmatiste. — Eh bien, quelle relation soutient-elle avec la réalité à laquelle elle s’applique ?


L’anti-pragmatiste. — « Quelle relation ? » Comment l’entendez-vous ? Elle s’applique à elle, bien entendu ; elle la connaît, elle la représente.


Le pragmatiste. — Qui est-ce qui la connaît ? Qui est-ce qui la représente ?


L’anti-pragmatiste. — La vérité ; c’est la vérité qui la connaît ; ou plutôt non, ce n’est pas tout à fait cela : celui qui la connaît, c’est quiconque possède la vérité. Toute idée vraie de la réalité représente la vérité en ce qui la concerne.


Le pragmatiste. — Mais nous étions convenus, je croyais, qu’aucun sujet qui la connaisse, ni aucune idée qui la représente ne devait être supposée ?


L’anti-pragmatiste. — Assurément !


Le pragmatiste. — Alors je vous prie à nouveau de me dire en quoi consiste cette vérité, existant à elle toute seule, ce tertium quid intermédiaire entre les faits per se, d’une part, et, d’autre part, toute connaissance, actuelle ou virtuelle, de ces faits. Quelle forme est la sienne en cette tierce condition ? De quelle étoffe, mentale, physique ou « épistémologique », est-elle faite ? Quelle région métaphysique de la réalité habite-t-elle ?

L’anti-pragmatiste. — Quelles questions absurdes ! Ne suffît-il pas de dire qu’il est vrai que les faits sont tels ou tels, et faux qu’ils soient autres ?


Le pragmatiste. — Il est vrai que les faits sont tels ou tels ; — je ne veux pas céder à la tentation de vous demander ce qui est vrai ; mais je vous demande si votre expression : « il est vrai que les faits sont tels ou tels » signifie réellement quoi que ce soit qui réellement s’ajoute à la pure et simple manière d’être des faits eux-mêmes.


L’anti-pragmatiste. —Cela signifie plus, semble-t-il, que la simple manière d’être des faits. C’est une sorte d’équivalent mental des faits, leur fonction épistémologique, leur valeur en termes noétiques.


Le pragmatiste. — Comme qui dirait, sans doute, leur double ou leur fantôme spirituel ! S’il en est ainsi, puis-je vous demander se trouve cette vérité ?


L’anti-pragmatiste. — Où ? où ? Il n’y a pas d’où, — elle règne sans plus, elle règne absolument.


Le pragmatiste. — Pas dans l’esprit de quelqu’un ?


L’anti-pragmatiste. — Non, car nous sommes convenus qu’il ne fallait admettre aucun sujet actuel connaissant la vérité.


Le pragmatiste. — Aucun sujet actuel, j’en conviens. Mais êtes-vous sûr qu’aucune notion d’un sujet connaissant virtuel ou idéal n’ait rien à voir avec la formation, dans votre esprit, de cette idée étrangement illusoire de la vérité des faits ?


L’anti-pragmatiste. — Bien entendu, s’il y a une vérité touchant les faits, cette vérité est ce que connaîtrait le sujet connaissant idéal. Dans cette mesure, il vous est impossible de tenir séparées la notion que vous avez d’elle et celle que vous avez de lui. Mais ce n’est pas lui d’abord et ensuite elle ; c’est elle d’abord et lui ensuite, à mon avis.


Le pragmatiste. — Mais vous me laissez encore dans un terrible embarras quant à la situation de cette soi-disant vérité, suspendue comme elle l’est entre terre et ciel, entre la réalité et la connaissance, fondée dans la réalité, et néanmoins s’ajoutant numériquement à elle, tout en étant antérieure à l’opinion de tout sujet connaissant et entièrement indépendante de cette opinion. Est-elle, autant que vous le supposez, indépendante du sujet connaissant ? Cela me paraît terriblement douteux, car elle pourrait bien n’être qu’un autre nom pour désigner une connaissance virtuelle de la réalité, en tant que celle-ci se distingue d’une connaissance actuelle. Votre vérité, après tout, n’est-elle pas simplement ce qu’aurait à connaître, en cas qu’il existât, tout sujet connaissant qui atteindrait son but ? Et dans un univers où des sujets connaissant ne seraient pas même concevables, y aurait-il place à l’existence d’une vérité quelconque sur les faits de cet univers, en tant que chose numériquement discernable d’avec les faits eux-mêmes ? Pour moi, une telle vérité ne serait pas seulement inexistante ; elle serait inimaginable, inconcevable.


L’anti-pragmatiste. —Mais je croyais que vous disiez il y a un instant qu’il y avait une vérité des événements  passés, quand même personne ne la connaîtrait jamais.


Le pragmatiste. — Oui, mais vous devez vous souvenir que j’ai aussi réclamé le droit de définir le mot à ma façon. La vérité d’un événement, passé, présent ou futur, n’est pour moi qu’un autre nom de ce fait, que, si jamais l’événement vient effectivement à être connu, la nature de la connaissance est déjà prédéterminée jusqu’à un certain point. La vérité qui précède la connaissance actuelle d’un fait, cela signifie seulement ce que tout sujet pouvant connaître le fait se verra, le cas échéant, forcé de croire à son sujet. Il sera obligé de croire quelque chose qui le mette en relations satisfaisantes avec le fait, qui, vis-à-vis du fait, joue le rôle d’un substitut mental convenable. Ce que peut être ce quelque chose, est déjà en partie fixé, bien entendu, par la nature du fait et par la sphère de ses associations. Voilà, il me semble, tout ce que vous pouvez clairement entendre, quand vous dites que la vérité préexiste à la connaissance. C’est une connaissance anticipée, une connaissance sous forme de simple possibilité.


L’anti-pragmatiste. — Mais que connaît la connaissance, lorsqu’elle se produit ? Ne connaît-elle pas la vérité ? Et, dès lors, ne faut-il pas que la vérité soit distincte, et du fait, et de la connaissance ?


Le pragmatiste. — Il me semble que ce que connaît la connaissance, c’est le fait lui-même, l’événement, ou la réalité quelle qu’elle soit. Là où vous voyez devant vous trois entités distinctes, — la réalité, la connaissance et la vérité, — je n’en vois que deux. De plus, je puis voir en quoi chacune de mes deux entités consiste en tant qu’elle est connue, mais quand je me pose cette question relativement à votre troisième entité, la vérité, je ne puis rien trouver qui soit distinct de la réalité, d’une part, et des manières dont elle peut être connue, d’autre part. N’est-il pas probable que vous vous laissez égarer par le langage courant, qui a trouvé bon d’introduire un nom hybride, désignant tantôt une sorte de connaissance, tantôt une réalité connue, pour l’appliquer alternativement à l’une ou à l’autre de ces choses ? Et la philosophie gagne-t-elle quoi que ce soit à perpétuer et à consacrer l’ambiguïté ? Si vous appelez « réalité » l’objet de la connaissance et « vérité » la manière dont il est connu, — connu, d’ailleurs, en des occasions particulières et diversement, par des êtres humains particuliers qui ont diversement affaire à lui, — et si vous restez constamment attaché à cette nomenclature, il me semble que vous échappez à toute espèce d’embarras.


L’anti-pragmatiste. — Voulez-vous dire que vous croyez échapper à mon dilemme ?


Le pragmatiste. — Assurément, j’y échappe ; car, si, comme je le soutiens, vérité et connaissance sont termes corrélatifs et interdépendants, alors, partout où la connaissance est concevable, la vérité est concevable, — partout où la connaissance est possible, la vérité est possible, — partout où la connaissance est actuelle, la vérité est actuelle. Donc, lorsque vous dirigez sur moi la première pointe de votre dilemme, je pense à la vérité actuelle, et je dis qu’elle n’existe pas. Elle n’existe pas ; car, par hypothèse, il n’y a pas de sujet connaissant, pas d’idées, pas d’effets produits. Je conviens, toutefois, qu’une vérité possible ou virtuelle pourrait exister, car il serait possible qu’un sujet connaissant vînt à naître ; et une vérité concevable existe certainement, car, abstraitement parlant, il n’y a, dans la nature des événements antédiluviens, rien qui puisse rendre inconcevable l’application de la connaissance à leur cas. Donc, lorsque vous essayez de m’empaler à votre seconde pointe, je pense à la vérité en question comme à une simple possibilité abstraite ; dès lors, je dis qu’elle existe, et prends parti pour le sens commun. Ces distinctions ne me tirent-elles pas convenablement d’embarras ? Et ne croyez-vous pas qu’il pourrait vous être utile de les faire vous-même ?

L’anti-pragmatiste. — Jamais ! — Arrière donc à votre abominable sophistique et à vos façons de couper les cheveux en quatre ! La vérité est la vérité ; et jamais je ne la dégraderai en l’identifiant, de la façon que vous proposez, à de basses particularités pragmatiques !


Le pragmatiste. — Soit, mon cher adversaire ! Je n’espérais guère convertir l’éminent intellectualiste et le logicien que vous êtes : jouissez donc, tant que vous vivrez, de votre ineffable conception ! Peut-être la génération qui grandit sera-t-elle plus accoutumée que vous n’êtes à cette interprétation concrète et empirique des termes, en laquelle consiste la méthode pragmatique. Peut-être s’étonnera-t-elle alors qu’une théorie de la vérité aussi inoffensive et aussi naturelle que la mienne ait pu trouver tant de difficulté à entrer dans l’esprit d’hommes beaucoup plus intelligents que je ne saurais jamais espérer devenir, mais liés par éducation et tradition à la manière abstractionniste de penser.

164 Commentaires (désolé pour la mise en page. Pas trouvé l’option qui reprend les paragraphes…)

Pas pu m`empecher de penser en lisant ce truc au (génial) dessin de presse de ce jour du (génial) Herrmann hehe.. Écrit par : JJ 19h30 – mardi 16 janvier 2018 Bon, plus sérieusement, W.James fait partie d`une ere dans laquelle on croyait encore a l`existence de ces chimeres que sont « Réalité » et « Vérité ». Écrit par : JJ 19h44 – mardi 16 janvier 2018 La Vérité c’est ce dont on cherche nécessairement à s’approcher et que seules les religions révélées prétendent connaître. Aucun échange d’idées normal et honnête n’est possible sans cela.. Il ne faut pas en jeter l’idée parce que nous sommes condamner à ne connaître que des vérités. Écrit par : Mère-Grand 23h00 – mardi 16 janvier 2018 La réalité est un contexte, la vérité un choix. Écrit par : nostradamus 00h24 – mercredi 17 janvier 2018 Vérité? tout change tout le temps, nos cellules y compris. Quand y a-t-il intérêt ou non à dire ou « leur » dire ce que l’on sait ou crois savoir? Les politiques abusent-elles les citoyens… pourquoi`? Qui est vraiment « citoyen »? Une initiatrice au yoga, Madame Noutte Genton-Sunier attirait l’attention des siens sur le sens premier d’hypocrite, soit « comédien », non péjoratif On peut réciter chaque jour un Notre-Père ainsi qu’un Je vous salue Marie suivi d’une brève invocation à l’archange Saint-Michel en direction générale d’une omnipotence, omniprésence et omniscience dite divine en créant par la pensées un oiseau de feu… buisson ardent entrevu par Moïse De loin brillant, scintillant ou rayonnant de mille feux un oiseau, pas nain, peut-il être confondu ou pris pour un buisson? et par cette non pas tant croyance que « démarche » se diriger ou laisser orienter vers d’éventuels débuts d’univers avec conscience qu’en priant on se rapproche de ceux qui font de même tout en ayant la certitude qu’en réalité nous ne « savons rien de sûr tant qu’il nous manque le fondement même de ce qui est à part que l’authenticité est à notre portée, elle Écrit par : Myriam Belakovsky 07h40 – mercredi 17 janvier 2018 Chacun de ceux qui s’expriment pense qu’il écrit quelque chose de vrai et cherche donc à s’approcher de la vérité, même si, exception faite de ceux qui récitent un dogme, il ne prétend pas dire la Vérité. J’ai peine à imaginer des échanges durables et quelque peu argumentés entre des gens qui ne suivent pas ce principe, ou entre menteurs compulsifs. Écrit par : Mère-Grand 09h26 – mercredi 17 janvier 2018 La seule vérité c`est qu`il n`y a pas de vérité, dit le philosophe. La seule vérité c`est Dieu, dit le croyant. La seule vérité, c`est que la toiture de la chapelle des fous aurait sacrément besoin d`etre rafistolé et que la collection de bédés porno de l`asile aurait bien besoin d`etre rafraichie, dis-je. Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 11h43 – mercredi 17 janvier 2018 @ Ignaz, le moyne des sables Chacun étant persuadé qu’il dit une vérité. Nier l’idée de vérité n’est donc qu’un jeu verbal ou intellectuel. Écrit par : Mère-Grand 17h40 – mercredi 17 janvier 2018 « un jeu verbal ou intellectuel. » C’est le sentiment que j’ai eu à la lecture du texte proposé par PJ. Masturbation intellectuelle me convient aussi comme description. C’est pourtant tellement simple: http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/verite/ http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/v%C3%A9rit%C3%A9/81553 Le problème est dans l’établissement des faits, puis dans leur interprétation. Le problème est alors de savoir si le fait est la réalité. Ceux qui nient des faits établis (la Terre tourne autour du soleil, etc.) sont des négationnistes. Deux catégories de faits: historiques et scientifiques. Le second peut être démontré, vérifié. En principe. Le premier est affaire de témoignage, de mémoire. Et puis un fait qui n’est pas la réalité peut devenir un fait… – “C’est l’un des droits absolus de l’Etat de présider à la constitution de l’opinion publique.” – “Plus le mensonge est gros, plus il passe.” – « Un mensonge dit une fois reste un mensonge, mais un mensonge répété mille fois devient une vérité. » – « Si vous répétez un mensonge assez souvent, le peuple finira par y croire, et vous-même aussi y croirez. » https://echelledejacob.blogspot.ch/2017/01/un-mensonge-repete-un-millier-de-fois.html Écrit par : Daniel 19h21 – mercredi 17 janvier 2018 @Daniel Je ne suis pas certain que nous parlons de la même chose. Etablir si un fait ou un énoncé est vrai est une problème dont s’occupe la philosophie analytique et la philosophie des sciences. Vous le résumez assez clairement. Mes diverses interventions tendent à montrer que nous ne pouvons pas nous passer du concept de vérité, même si, en science comme ailleurs, sauf dans les dogmatismes religieux en particulier, nous avons abandonné la prétention à avoir accès à la Vérité (absolue et totale). Comme d’autres concepts qui font allusion à une forme de totalité ou d’absolu, comme l’infini, la bonté, la beauté parmi d’autres, aucun n’est ni véritablement compréhensible ou réalisé (encore moins réalisable), tout en faisant partie de notre univers mental, en général comme un but à atteindre ou un idéal perdu. En d’autres termes, je me répète et m’en excuse, même ceux ui disent couramment que chacun à sa vérité et que, donc, la vérité absolue et indiscutable n’existe pas, nous avons nous exprimons, en général et sauf exception, comme si nous disions la vérité. Écrit par : Mère-Grand 20h42 – mercredi 17 janvier 2018 J’ai résisté à la tentation de considérer ce dialogue comme de la masturbation intellectuelle. Je dois avouer que j’ai du le lire à plusieurs reprises, ne serait-ce que pour s’habituer à ces belles façons qu’avaient les intellectuels de cette époque. Je reviendrai plus tard pour les commentaires car je tiens à me faire l’entier de l’ouvrage avant de me prononcer. Mais je trouvais intéressant de lancer le débat qui recoupe bien mon billet précédent, la vérité même si je mens. Écrit par : Pierre Jenni 20h44 – mercredi 17 janvier 2018 « la prétention à avoir accès à la Vérité (absolue et totale). » Je ne suis pas aussi sûr que vous. (Je ne sais pas ce qu’est la vérité avec un « v » majuscule.) « chacun à sa vérité » Une opinion n’est pas une vérité, c’est une interprétation. Je pense qu’il ne faut pas confondre le sujet qui exprime certaines valeurs avec l’objet qui peut être étudié. Mais dès que cet objet devient complexe le sujet tend à se substituer à l’objet, par exemple en choisissant de le simplifier ou de le mathématiser. Un des grands dogmes de la science est de croire que tout est mathématisable pour dire ce qui est vrai. Et je ne parle pas des conflits d’intérêt où le sujet se substitue carrément à l’objet. Je vous dédie la réponse à la dernière question de cet entretien (où le mot « vrai » est prononcé): https://www.youtube.com/watch?v=jGBYRWEF5Pk Écrit par : Daniel 02h07 – jeudi 18 janvier 2018 Merci pour cet excellent lien Daniel. Je suis sous le charme de cette dame qui s’exprime sans fard et sans fausse modestie. Et merci pour votre dédicace que je reçois gracieusement. Pour moi, la réponse à la dernière question qui est posée à tous serait : Suis ton coeur et fais taire ta tête. Écrit par : Pierre Jenni 16h35 – jeudi 18 janvier 2018 « Je ne sais pas ce qu’est la vérité avec un « v » majuscule. » Personne ne le sait. C’est ce vers quoi l’on ne peut s’empêcher de tendre. Écrit par : Mère-Grand 07h16 – jeudi 18 janvier 2018 La discussion continue sur le blog de Hélène Favre. Écrit par : Pierre Jenni 13h00 – mercredi 19 juin 2019 Mère-Grand@ Vous félicitez Gorgui N’Doye, mais il n’a pas publié mon commentaire indiquant que la mort de Lumumba était plutôt à mettre au compte de la CIA (Mobutu était un de ses agents) plutôt que de l’acratopège minable roi des Belges. Et quand on pense que Gorgui est capable de confondre Baudoin et Léopold II… Écrit par : Géo 11h52 – jeudi 18 janvier 2018 « Personne ne le sait. C’est ce vers quoi l’on ne peut s’empêcher de tendre. » Si j’ai bien compris « on » (qui « on »?) tend vers quelque chose dont personne ne sait ce que c’est. Avez-vous déjà essayé d’aller à Tombouctou-Sur-Mer? Moi, je vois surtout des gens qui sont des professionnels du mensonge et qui tendent à les multiplier. Un bel exemple est la série sur « Darius et l’ours polaire ». Bien inoffensifs comme mensonges COMPARÉS à d’autres. Moi, je vois surtout des gens qui tendent avant tout à satisfaire leur égoïsme, leur cupidité, leur confort et pour qui tous les moyens sont bons. Et comme disait le père de Camus, « un homme, ça s’empêche ». Je vous souhaite une bonne journée. Écrit par : Daniel 12h55 – jeudi 18 janvier 2018 Daniel@ Une hypothèse serait aussi que le réchauffement et ce que l’on veut en faire soit l’escroquerie du siècle, hypothèse que vous n’avez pas l’air de prendre en compte. Le réchauffement et ce que l’on veut en faire permet de rebattre les cartes, d’abattre certains qui nous déplaisent et favoriser d’autres qui nous plaisent. Et cela semble son but essentiel. Sinon, on pourrait tout simplement faire la promotion des énergies renouvelables en baissant les prix et en expliquant leurs avantages. Sans terrorisme. On pourrait aussi aborder toutes les autres pollutions, autres que l’excès de CO2, et lutter contre. Et ne pas oublier l’essentiel : le problème, c’est la surpopulation, en premier lieu. En second lieu, que surpeupler est une arme voulue par les musulmans. PS. Facile à dire que le texte de Duverney est mensonger. Encore faut-il le prouver. Écrit par : Géo 13h18 – jeudi 18 janvier 2018 @Daniel Je constate que vous n’avez pas bien compris et je crains que votre manière de penser vous empêche de le faire. Mais qu’importe. Bonne suite. Écrit par : Mère-Grand 16h29 – jeudi 18 janvier 2018 @Géo J’ai félicité Gorgui N’Doye pour un point particulier, mais je ne suis en général pas un fan de ses billets, que je trouve trop égocentriques (ou narcissiques) dans leur expression. Cela ne m’empêche cependant pas d’attester d’une qualité lorsque je la rencontre. En ce qui concerne la censure, je ne puis que vous dire mon propre usage: je m’abstiens totalement d’intervenir à nouveau sur un blog où j’ai rencontré la censure. Il m’est cependant arrivé de constater que ce que j’avais pris pour de la censure n’était qu’un retard dans la publication. Lorsque la censure est avérée, il m’arrive d’avoir la faiblesse de m’en plaindre sur une autre blog « ami », ce qui peut soulager parfois. Écrit par : Mère-Grand 16h38 – jeudi 18 janvier 2018 @Géo J’ajoute que je n’interviens pas ou plus sur les blogs où mon intervention n’a aucune chance de rencontrer un écho, intéressant ou non, soit parce qu’il ne fait que diffuser du prosélytisme, notamment religieux ou peudo-médical. Écrit par : Mère-Grand 17h07 – jeudi 18 janvier 2018 Prosélytisme pseudo-médical ? A quel blog diable pouvez-vous bien faire allusion, Mère-Grand ? Écrit par : Gislebert 17h47 – jeudi 18 janvier 2018 On se demande bien… Écrit par : Géo 18h35 – jeudi 18 janvier 2018 Géo: « Une hypothèse serait aussi que le réchauffement et ce que l’on veut en faire soit l’escroquerie du siècle, hypothèse que vous n’avez pas l’air de prendre en compte. » Il faut se méfier de l’air du temps… « le réchauffement » est un fait observable et observé. Ils ont annoncé aujourd’hui une nouvelle année 2017 record. Dites-nous, quand vous étiez jeune, il y a une cinquantaine d’année, est-ce qu’il pleuvait autant en janvier ou les précipitations étaient-elles sous forme de neige? « ce que l’on veut en faire » est une autre histoire et c’est une interprétation, basée sur la boule de cristal. Une hypothèse que l’on ne peut pas vérifier reste une hypothèse et ne devient pas un fait. « Le réchauffement et ce que l’on veut en faire permet de rebattre les cartes, d’abattre certains qui nous déplaisent et favoriser d’autres qui nous plaisent. Et cela semble son but essentiel. » Hypothèse… plan sur la comète… se placer dans la tête des autres… « Sinon, on pourrait tout simplement faire la promotion des énergies renouvelables en baissant les prix et en expliquant leurs avantages. Sans terrorisme. » Oui, c’est exactement ce qu’il faudrait faire: subventions massives, etc. Mais saviez-vous que le prix de l’électricité produite individuellement (panneaux photovoltaïques) et rachetée par les SIG a baissé? Comme une maison peut être rendue énergétiquement indépendante, croyez-vous que les compagnies d’électricité soient d’accord de perdre des clients? Et qui croyez-vous que les politiques soutiennent? En France il y a à ce que je crois des possibilités d’avoir fiscal et de rachat d’électricité pour les énergies renouvelables, mais attention à la bureaucratie. Pratiquement d’accord sur le reste. « PS. Facile à dire que le texte de Duverney est mensonger. Encore faut-il le prouver. » Si vous donniez la peine d’ouvrir le lien fourni… J’ai donné deux exemples, voire trois, et ça ne mérite pas mieux. Je préfère laisser couler ces 3 billets lamentables. Vous pouvez faire vos propres recherches. Vous êtes scientifique de formation. A moins que vos préjugés… PS: Je me réjouis du réchauffement. Mise en cultures d’immenses zones au-delà du 60me parallèle, désertification possible du sud de l’Europe et du sud des USA. Ca bouge et ça va bouger. Mère-Grand: « Je constate que vous n’avez pas bien compris et je crains que votre manière de penser vous empêche de le faire. Mais qu’importe. Bonne suite. » Ou que j’ai trop bien compris et que c’est vous qui n’avez pas compris mon dernier commentaire. Chaque fois que vous dites « on » vous généralisez, et donc vous essentialisez, et ne dites rien de « vrai ». Pour vous sortir de ce guépier, vous préférez vous en prendre à ma « manière de penser ». Alors expliquez-moi donc quelle est ma « manière de penser » et par la même occasion quelle est la vôtre. PJ: « Suis ton coeur et fais taire ta tête. » En sachant que le coeur (les sentiments) est dans le cerveau, et qu’il faut donc faire taire sa « petite tête ». (Les femmes n’ont pas ou moins ce problème.) Écrit par : Daniel 01h44 – vendredi 19 janvier 2018 C’est difficile d’aller à l’essentiel en quelques mots. Même si, comme le rappelle admirablement rabbit sur le blog de Gilbert Salem, « ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire viennent aisément », lorsque je parle de coeur, je parle d’autre chose que l’organe. Maintenant, sur la question du lieu de résidence des sentiments (émotions ?) je laisserai les scientifiques s’extirper. J’envisage volontiers qu’il existe un mental des cellules au sens du titre de l’ouvrage de Satprem qui poétise les travaux d’Aurobindo. Écrit par : Pierre Jenni 17h06 – vendredi 19 janvier 2018 Je deviens impatient. Je prends des raccourcis. J’imagine que la plupart ne savent pas du tout de quoi je cause. Je les encourage à utiliser les moteurs de recherche s’ils sont curieux. J’avais juste envie de provoquer un peu Géo avec mes cucultries orientales. Écrit par : Pierre Jenni 17h14 – vendredi 19 janvier 2018 Ah, et puis encore… ça n’a strictement rien à voir mais j’avais besoin de le dire. Noemi Lapzeson n’est plus. Nous lui avons rendu hommage cet après-midi à Saint-Georges. Et comme elle a contribué de manière importante à la construction de l’homme que je suis aujourd’hui, je tenais à lui dire merci. A le crier sur les toits. Écrit par : Pierre Jenni 17h27 – vendredi 19 janvier 2018 Cadeau de Géo que je remercie beaucoup: http://aitia.fr/erd/pourquoi-il-ne-se-passe-rien-bis-antipresse/#more-9946 Cela dit tout sur l’état actuel de nos société. Mensonges et vérités. Mensonges surtout. « Personne ne le sait. C’est ce vers quoi l’on ne peut s’empêcher de tendre. » Puisque je n’ai pas compris, réessayons: situation philosophique: votre femme vous a trompé il y a plusieurs années, mais c’est du passé, voulez-vous savoir la vérité? Voulez-vous tendre vers elle (la vérité) et si oui pourquoi? Écrit par : Daniel 18h29 – vendredi 19 janvier 2018 Daniel@ Je ne remets pas en cause la réalité du réchauffement ou du changement climatique. J’ai écrit sciemment par deux fois : « le réchauffement et ce que l’on veut en faire ». C’est très différent que de parler du réchauffement tout court. Et si vous m’avez lu ailleurs, je me réjouis aussi du réchauffement. Le Sahara va reverdir, ma facture de chauffage diminuer… Écrit par : Géo 18h34 – vendredi 19 janvier 2018 Vous faites erreur Mère-Grand… Actuellement, quelqu’un sait Écrit par : absolom 21h31 – vendredi 19 janvier 2018 @Daniel Pardonnez-moi de ne pas vous avoir répondu plus tôt. Mais comme vous revenez à la charge, j’aurais mauvaise grâce à me dérober. Il m’arrive de laisser tomber un échange lorsque j’ai l’impression que le langage ou la « manière de penser » de mon interlocuteur est trop éloigné des miennes et qu’il n’y pas de bénéfice, ni pour lui ni pour moi, à continuer un dialogue de sourd(s). N’a voyez aucun mépris, car j’ai trop de respect pour l’exercice intellectuel pour penser que celui qui n’est pas de mon avis est un imbécile. Cela m’arrive en tout cas très rarement et jamais avec quelqu’un qui sait argumenter. Je suis aussi tout à fait incapable de dire quelle st votre manière de penser; j’aurais même beaucoup de peine à le faire pour moi. En écrivant que vous ne m’aviez pas compris, je ne mettais pas en doute vos capacités intellectuelles, mais j’exprimais mon impression que nous n’avions ou n’utilisions pas les mêmes références, ou que nos processus mentaux étaient différents. N’oublions non plus la possibilité que je pense et j’écris des bêtises. Je vais au moins essayer de clarifier autant que possible ce que je pense et j’écris et vous en ferez ce que vous voudrez. Supprimons d’abord la phrase « Personne ne le sait », qui est trop lapidaire et vous a posé problème. Puisque vous mentionnez la philosophie, je dois avoir quelque chose de platonicien en moi, car je pense qu’il existe un monde des idées, non pas dans un ailleurs hors de l’humanité, mais dans notre monde mental, un monde dans lequel il existe des notions d’absolu, comme celles de bien absolu, de beau absolu, de vrai absolu (la Vérité), d’infini. Elles sont irréalisables et inatteignables, n’existent pas et n’existeront jamais, sont donc inconnues et inconnaissables (d’ou la phrase que j’ai retirée), mais elles ont leur usage comme une sorte de but à viser ou d’aune auquel on mesure un accomplissement définit une action. Il y a plus d’une soixante d’années, lorsque l’étais élève au Collège Calvin, nous avions un cour de géométrie euclidienne que j’aimais beaucoup et dont il me reste (si mon souvenir est exact et ne vais pas essayer de le vérifier), la phrase (je cite de mémoire) « les parallèles sont deux droites qui se coupent à l’infini ». Je sais que la notion d’infini a plusieurs acceptions en mathématiques, mais je pense pas que l’on puisse trouver cet infini où se coupent les droites parallèles. Il est de même pour la Vérité, que l’on peut approcher (« on », car il ne s’agit pas que de moi ou de mes amis ou parents) mais pas atteindre, même pas définir ou imaginer. Vous comprendrez peut-être que je ne vois aucun rapport entre ce que je viens d’écrire et votre (quelque peu grossière, on dirait maintenant « indélicate ») question sur mon désir ou absence de désir de savoir si ma femme m’a trompé, même si c’est « il y a plusieurs années, mais c’est du passé ». Il ne me viendrait pas à l’esprit de penser que l’on veut ou doit toujours connaître la vérité sur un événement ou un sujet tel que celui que vous évoquez. On peut aussi mentir, donc a ne pas dire vrai, par délicatesse ou peur dans certains cas, ce qui ne m’est presque jamais arrivé. Quitte à me répéter, je pense simplement que l’on ne peut se passer de l’idée de Vérité absolue, même si on pense qu’elle n’existe pas dans la réalité, qu’il n’y en a jamais dans notre expérience et dans l’Histoire du monde et que seul les dogmes religieux pensent que les paroles de leurs prophètes et celles que recèlent leurs écrits sacrés l’on révélée. Chacun, lorsqu’il est de bonne foi, notamment lorsqu’il s’adresse à ceux qu’il aime, essaie de dire quelque chose qui est vrai, aussi vrai que possible, donc d’exprimer une vérité, tout en sachant, du moins s’il est d’une culture qui pratique la critique ou l’auto-critique, qu’elle ne peut-être que relative …. relative à quoi ? à la Vérité. Bien à vous. Écrit par : Mère-Grand 22h20 – vendredi 19 janvier 2018 @absolom Je ne comprends pas à quoi vous faites référence. Peut-être trouverez-vous une réponse dans la longue réponse que je viens d’adresser à @Daniel. Écrit par : Mère-Grand 22h27 – vendredi 19 janvier 2018 Une petite idée d’une vérité va sans doute se dévoiler dans les prochains jours. On « sait » que la Russie est accusée par le FBI, le PD, la Justice, Clinton et tous les grands médias d’avoir volé les courriels du DNC pour favoriser Trump. On sait (enfin les personnes qui auront compris) que toutes ses accusations étaient bidon. La preuve bientôt? Voilà pour les Goebbels à la petite semaine: http://theduran.com/releasethememo-extensive-fisa-abuse-memo-could-destroy-the-entire-mueller-russia-investigation/ Quel plaisir ce sera maintenant de relire toutes les « bonnes nouvelles » (contraire de « fausses nouvelles ») qui nous annonçaient orbi et urbi que la Russie avait totalement corrompu le résultat de la dernière élection américaine (ce que les USA n’ont jamais ô grand jamais fait « pour » un autre pays…). Mère-Grand: Je viens de lire votre dernier message. Je vous en remercie. Il semble en effet qu’il y a plusieurs malentendus entre nous. Vous en dissipez plusieurs. Donnez-moi du temps pour faire ma part. « Actuellement, quelqu’un sait » Typique du troll. Un habitué. Oups! Je viens d’en nourrir un! Écrit par : Daniel 23h05 – vendredi 19 janvier 2018 « Suis ton cœur et fais taire ta tête » c’est-à-dire ton « mental » nous apprennent ceux que nous visitons en lointains ashrams où sous prétexte de s’occuper de notre ego on se permet de nous traiter comme des chiens, des riens… » ont dénoncé certains. Pour Maharaj Ji pas nécessaire de voyager. Ashram à Lausanne. Il y avait de passage deux mahatmas tout de rose bonbon vêtus y compris turbans l’un visiblement ascète, l’autre franchement bon vivant… visiblement. Quelqu’un demanda à l’ascète « sérieux » pourquoi Jésus n’est pas reconnu incarnation divine. – Parce qu’en lisant les évangiles, répondit le mahatma, Jésus a un pouvoir d’effet de MIROIR qui renvoie l’homme à lui-même. Chez nous il y a des mahatmas qui sont le même pouvoir. Un peu plus tard la personne réalisa que ce qui l’avait tellement choquée en pas mal de points concernant le mahatma MIROIR visiblement du genre bon vivant lui correspondait pas mal puis elle se demanda si Jésus, selon le mahatma de Maharaj Ji sorte de Jésus-MIROIR, ressemblait au mahatma ascétique ou à l’autre, comme un miroir, quand on le rencontrait ce qui lui fit penser, toujours la même personne, à l’arrestation de Jésus au Jardin avec la surprise de celui qui l’arrête surprise telle qu’il semble que pour un peu il en tomberait à la renverse…! Parce que, pour un plan divin de salut de l’humanité, il allait de soi que les hommes et les femmes ne supportant pas qu’on vienne leur faire la morale l’aspect pédagogie divine MIROIR était la solution: pas tant « Jésus ma joie » que « Jésus MIROIR »! Écrit par : Myriam Belakowski 08h29 – samedi 20 janvier 2018 @Daniel Un petit complément, néanmoins, à ma phrase « Personne ne sait », sur un ton plus léger. Un certain nombre de concepts que nous utilisons pour différentes raisons restreint inaccessibles à notre entendement ordinaire. Conscient du piège que révèle la transposition ou l’emprunt de raisonnements scientifiques dans le domaine qui ne l’est pas strictement, procédé abondamment discuté à l’époque de la dénonciation par Alain Sokal (voir Affaire Sokal pour ceux qui l’ont oubliée), je prends néanmoins, puisque j’ai déjà cité mon souvenir des droites parallèles dans la géométrie euclidienne, de commettre un second pêché du type: certains phénomènes décrits ou évoqués par la science sont qualifiées par le mot « singularité », défini, si je ne me trompe pas (ce qui arrive probablement de plus en plus souvent avec le rabougrissent de mon cerveau, dû à l’âge) « un point où le lois de la physique classique s’effondrent ». Je crois que cela peut s’appliquer au célèbre Big Bang. Si ce n’est pas le cas, ce sera quelque chose du genre « le moment où ces lois apparaissent » ou encore une autre formule. Ce qui m’importe ici, c’est de dire que certains phénomènes ne sont pas concevables ou exprimables par notre intellect et notre langage, mais exigent néanmoins d’être nommés. Dans un domaine qui m’est moins étranger (désolé de poursuivre si longuement, mais la faute en revient à celui ou ceux qui m’ont contredit ou interrogé ;-)), je prendrai un autre exemple d’absolu ou d’idéal, celui du Paradis. On en trouve d’innombrables descriptions, qui vont des la peintures de Bruegel l’Ancien (car son « Schlaraffenland », pays de cocagne est bien un lieu idéal de ce genre), ou de Rubens avec son Adam et Eve, jusqu’au caricatural (pour nous) lieu des 40 vierges de l’Islam, en passant par toute une série d’ouvrages très sérieux des siècles passés ou l’on recherchait non seulement son lieu, mais aussi sa langue originelle. De tout cela je crois que l’on peut dire « Personne ne le sait », mais presque tout le monde peut l’imaginer ou même en parler. P.S. Si vous ne voulez pas subir trop d’autres apartés du genre, ne me provoquez pas. Écrit par : Mère-Grand 09h39 – samedi 20 janvier 2018 Alors les glandeurs, toujours a enc… les mouches? MDDDDDRRRDDMMMRRRDDDRRR Écrit par : in vino poil au dos 14h05 – samedi 20 janvier 2018 @in vino poil au dos J’accepte volontiers votre apostrophe, car je me reconnais dans votre subtile description, si vous me convainquez que vous faites de votre vie quelque chose de beaucoup plus utile à vos proches et à la société en général. Écrit par : Mère-Grand 14h17 – samedi 20 janvier 2018 « puisque j’ai déjà cité mon souvenir des droites parallèles dans la géométrie euclidienne » « Un certain nombre de concepts que nous utilisons pour différentes raisons restreint inaccessibles à notre entendement ordinaire » Du Mère-Grand (dans son jus) fidèle à Mère-Grand, tels ses propos sur « la fin du sexisme » chez Norbert Maendly « Où sont les féministes » Là où la lutte est sans risque et a des chances de porter ses fruits. » Écrit par : Mère-Grand | 18/01/2018 Pourquoi un tel sexisme gratos signé MG – si ce n’est la faute à l’autre selon MG, confronté à la nécessité criarde d’évidence pour son auteur, de fournir un support à notre bonne compréhension de ses blablas d’un rationnel tiré au fil des circonstances (Aucun acte dans la vie de MG. MG n’agit pas. MG nous dit ce qu’il en pense) D’où cette question. Les chtis nenfants d’écoles genevoises auraient-ils négligé de manifester leur immense reconnaissance envers leur Grand Enseignant pour eux venu de France baigné de Conn aissance? Z’auraient pu s’incliner devant l’insigne honneur que leur Grand-Bien faiseur du haut de sa chair leur accorda, de bénéficier ainsi d’un enseignement aussi précieux qu’irremplaçable; vu qu’entre-temps naturalisé suisse, le grand-père s’emploie à démontrer à quel point seul un français peut de ses fondements éclairer le monde de son incommensurable et innée Science – à chacun de ses commentaires. CQFD: cette question est le produit de la somme des commentaires MG plus menace MG à Daniel. C’était en réponse au réac « mère-grand », à l’affiche incapable d’évoluer dans notre démocratie. Fallait pas aller pondre sur tous blogs et faire ce pitoyable chantage par la menace à Daniel. Écrit par : rosa rosae rosas rosa 15h17 – samedi 20 janvier 2018 On en a un peu ras-le-bol des attaques ad personam. On aimerait des arguments, des vrais, auxquels on pourrait éventuellement répondre. Et un peu ras-le-bol de tous ces intervenants minables qui changent à chaque fois d’identifiant. Et quand je dis tous, c’est peut-être bien toujours le même… Trouve-toi un pseudo et devient une personam…L’ambiguïté sous-jacente à persona devrait suffire. Bref, trouve-toi un masque et deviens un grand garçon, resp. une grande fille, un interlocuteur. Même les plus lâches trouvent en eux un peu de courage. Écrit par : Géo 16h08 – samedi 20 janvier 2018 Je partage l’avis de Géo et je trouve qu’il le dit bien. Écrit par : Pierre Jenni 16h21 – samedi 20 janvier 2018 Bon, je renonce à lire James. Lorsque je suis arrivé à ça, j’ai commencé à décrocher. « Il faut remarquer, à présent, que le consentement universel a reconnu à certains sentiments la propriété de connaître, tandis que d’autres sont de simples faits ayant une existence subjective, on pourrait presque dire physique, sans aucune fonction transcendante, telle que l’impliquerait une propriété connaissante. » Mon cerveau ne semble pas équipé pour supporter cet ensemble de notions qui semblent parfois contradictoires selon les cultures et les langues. Ainsi lorsqu’on parle de cerveau, d’esprit, de conscience, de sentiment, d’idée, de pensée on ne sait pas trop à quoi on fait référence en anglais par exemple avec brain, mind, cousciousness, feeling, idea, thought. Et je n’ose pas penser à l’allemand qui est d’une précision telle que la confusion devient totale. Et la discussion est circonscrite. Je n’ose imaginer ce qu’il adviendrait si on se mettait à mettre des notions d’âme dans la causerie. Je m’abstiendrai donc, pour une fois, de donner mon avis sur l’idée de vérité et je laisserai les quelques intéressés s’étriper, s’écharper, se haranguer pour faire valoir leur conception du vrai avec peut-être un petit détour par le réel. Ces notions me dépassent et m’inquiètent. Non pas en tant que telles, mais pour ce que nous en faisons. Car, à mieux y regarder, c’est bien par notre conception très relative et forcément limitée de la notion de vrai que nous nous foutons sur la gueule depuis la nuit des temps et ce, malgré que l’histoire a toujours prouvé que tout le monde s’est toujours planté. Allez, bonne bourre ! Écrit par : Pierre Jenni 17h25 – samedi 20 janvier 2018 Je vais demander un vrai pseudo au lapin de paques, promis. Allez bonne continuation d`enc.. de mouche, les glandeurs MMDDDDRRRRDDDRRDDDMMMDDRR Écrit par : pseudo-berman 18h00 – samedi 20 janvier 2018 Mort de rire. Que voilà une belle mort. Mais en attendant d’en crever, vous me voyez ravi de pouvoir vous offrir une bonne tranche de rigolade sur ce blog. Parait que c’est devenu une forme de psychiatrie virtuelle auto-insufflée par les divers intervenants. On n’arrête pas le progrès. Mais la disruption s’émancipe. Il n’y plus que Uber et les taxis. Dorénavant les psys ont du souci à se faire. Écrit par : Pierre Jenni 18h10 – samedi 20 janvier 2018 N`en jetez plus, Pierre. Sinon Zinzin va prendre la grosse tete et commencer a envoyer des notes d`honoraire aux accrocs du (dé)blog(ue) hehe.. Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 18h15 – samedi 20 janvier 2018 @Pierre Jenni Vous ne l’appelez pas de son nom!? « Mort de rire » Jean… dans le style « *Santé Jean ! » C’est vrai qu’il y a de quoi être « Mort de rire » de se faire traiter ….. « …. d`enc.. de mouche, les glandeurs MMDDDDRRRRDDDRRDDDMMMDDRR Écrit par : pseudo-berman | 20 janvier 2018 Écrit par : Patoucha 18h54 – lundi 05 mars 2018 Vous avez raison Pierre. La « vérité » est un reve qui tourne souvent au cauchemar. Pas de probleme tant qu`on se contente d`enc.. des mouches sur son dos mais gare aux détenteurs de vérité atrabilaires. Écrit par : JJ 18h12 – samedi 20 janvier 2018 Lorsque la vérité tourne au cauchemar demeure le bon sens à partir de données au moins crédibles… évidemment. Écrit par : Myriam Belakowski 18h19 – samedi 20 janvier 2018 Evidemment. Écrit par : Pierre Jenni 18h27 – samedi 20 janvier 2018 Hey, vit d`amant! Écrit par : JJ 18h32 – samedi 20 janvier 2018 @Pierre Jenni « c’est bien par notre conception très relative et forcément limitée de la notion de vrai que nous nous foutons sur la gueule depuis la nuit des temps » J’essaie de pratiquer l’optimisme de l’action en dépit de mon pessimisme d’observation (du monde). C’est pourquoi je tente de clarifier la notion de vérité de manière à favoriser la distinction qui nous permettrait de « pas nous foutre sur la gueule » en croyant (c’est notamment un « croire » religieux ou politique, en tout cas idéologique) que notre « conception très limitée de la notion de vrai » corresponde à une Vérité, dont je répète qu’elle est inaccessible (si on la pose comme un but) ou qu’elle n’existe pas (dans la réalité du monde). Bien à vous. Écrit par : Mère-Grand 18h44 – samedi 20 janvier 2018 Désolé Mère-Grand, mais j’ai toujours eu de la peine avec les majuscules. Écrit par : Pierre Jenni 19h00 – samedi 20 janvier 2018 Dans « Provocations » que je publie sur mon troisième blog QCulture, et qui retrace deux ans de correspondance avec un très bon ami devenu moine bouddhiste, je dénonce vigoureusement cette solution bien pratique qui consiste à diviser la lecture du monde en deux visions à la fois parallèles et antagonistes, le temporel et l’absolu. C’est bien pratique pour défendre les théories des courants religieux, mais c’est à mon avis un manque de rigueur et une solution de facilité pour évacuer tout un pan du débat. Écrit par : Pierre Jenni 19h05 – samedi 20 janvier 2018 @rosa rosae rosas rosa « leur Grand Enseignant pour eux venu de France » « Aucun acte dans la vie de MG » Vous confondez la Suisse allemande avec la France, ce que certains trouveraient grave. Vous avez oublié les paroles de la chanson de Brel, qui donnait à tout non latiniste l’impression d’en savoir un peu. Le reste est aussi faux, comme pourraient l’attester ceux qui me connaissent, et peut-être même ceux qui ont le souvenir des bribes de vie dont j’ai parsemé les blogs au cours du temps. Je vous verrais bien pour en discuter, si je n’avais pas pour principe d’éviter ce genre de rencontres (tout en les souhaitant parfois) et, ce dont je ne me félicite pas, parce que je ne me sens pas à l’aise avec les gens qui vont mal. Or vous exprimez tant de ressentiment ou de haine que vous ne pouvez pas aller bien. Ma vie étant déjà longue et, contrairement à ce que vous imaginez, pleine de rebondissement, il n’est pas impossible que vous ayez un jour blessé par moi, ce qui m’étonnerait vu votre méconnaissance de qui je suis. Mais sait-on jamais. Si tel était le cas, je ne pourrais qu’exprimer mes regrets, mais je serais incapable de changer le passé pour le réparer. Bien à vous, malgré votre rancoeur. P.S. L’activité intellectuelle, que certains appellent parfois « enculage de mouches » (et qui l’est parfois, surtout quand les autres s’y livrent), a caractérisé l’humanité depuis ses débuts. Les constructions mythologiques et artistiques (souvent liées) en attestent, avant même que Platon nous ait fait don des pensées de Socrate, pour prendre l’Occident pour référence. Son expression la plus illustre, la philosophie, était dans l’Antiquité, indistincte des balbutiement de la physique et d’autres sciences. Elle a aussi toujours connu ses détracteurs, parfois mus par la dénonciation justifiée des excès de la technologie, parfois par la jalousie de ne pas y avoir accès. Écrit par : Mère-Grand 19h22 – samedi 20 janvier 2018 @Pierre Jenni « Désolé Mère-Grand, mais j’ai toujours eu de la peine avec les majuscules. » Je ne comprends pas cette affirmation, à moins qu’elle se réfère à l’orthographe. Ainsi la plupart des blagueurs ne savent pas que l’on écrit « les Français » lorsque l’on parle de gens de France, qu’ils parlent « français » et qu’ils sont de nationalité « française 😉 Plaisanterie à part, distinguer la vérité relative, dont nous sommes capables, de la Vérité absolue dont les religions se targuent d’avoir eu la révélation, me paraît essentiel pour lutter contre toutes sortes de dérives absolutistes et il me semble que c’est une de vos préoccupations. Votre moine bouddhiste aurait donc dû distinguer, et peut-être avez-vous déformé sa parole et sa pensée, la vérité absolue de la vérité relative, ce qui est une de conditions d’une meilleure compréhension de la réalité dans laquelle nous vivons et des pièges que nous tend le langage lorsqu’il n’est pas explicité. Bien à vous et merci de votre soutien. Écrit par : Mère-Grand 19h33 – samedi 20 janvier 2018 Mère-Grand, ce que vous considérez comme une condition pour mieux comprendre la « réalité » m’apparait justement comme le meilleur moyen de passer à côté en évacuant tout ce qui semble inaccessible. Écrit par : Pierre Jenni 19h49 – samedi 20 janvier 2018 Je reviens aussi brièvement sur vos formulations de »l’optimisme de l’action en dépit du pessimisme de l’observation » qui me parlent énormément. L’optimisme de l’action m’apparait comme une nécessité. C’est pour ainsi dire une question de santé publique qui est d’ailleurs assez largement diffusée et validée récemment par des pratiques pour le moins étonnantes au sein des HUG, qui tentent de raviver la flamme de la pensée positive, du recul face aux contraintes de la chair et de l’esprit. Une sorte de revival des méthodes Coué à la sauce orientale. Le pessimisme de l’observation est pour moi la démonstration de nos limitations et de notre incapacité à dépasser la contrariété que nous inflige le spectacle quotidien d’une vie douloureuse, fragile et limitée dans le temps. Je me refuse pourtant à me réfugier dans les placebos disponibles, qu’ils se proposent sous forme de drogues, de religions, de croyances ou d’un patchwork à la mode de toutes les disciplines plus ou moins ascétiques que vous proposent les coaches pour travailler sur soi. Je préfère souffrir dans ma chair et dans mon esprit et aller toucher le fond s’il existe, pour mieux rebondir et découvrir l’ampleur de mon ignorance. Faire table rase, nettoyer, purifier, enlever les protections que j’ai mises en place et qui, n’étant pas en goretex, ont imperméabilisé ma sensibilité et ma capacité d’appréhender plus intuitivement mes questions existentielles. Écrit par : Pierre Jenni 20h20 – samedi 20 janvier 2018 Ho Mere-Grand, vous n`etes pas sans le savoir: ce qui se concoit bien s`énonce clairement. Un bon test pour une idée est de pouvoir la résumer en deux-trois phrases concises et compréhensibles par tout un chacun. Écrit par : JJ 20h28 – samedi 20 janvier 2018 @Pierre Jenni « en évacuant tout ce qui semble inaccessible » Je suis incapable de comprendre en quoi ce que je dis vous paraît pas juste. Je n’évacue rien du tout, je dis simplement (ou peut-être de manière trop compliquée que c’est inaccessible. « Je me refuse pourtant à me réfugier dans les placebos disponibles, qu’ils se proposent sous forme de drogues, de religions, de croyances ou d’un patchwork à la mode de toutes les disciplines plus ou moins ascétiques que vous proposent les coaches pour travailler sur soi. » J’ose espérer que vous ne m’attribuez pas ces comportements, car comme vous « Je préfère souffrir dans ma chair et dans mon esprit » plutôt que de chercher des consolations illusoires. Écrit par : Mère-Grand 22h40 – samedi 20 janvier 2018 @JJ Je n’ai évidemment pas le talent de Boileau. Je n’ai non plus l’intelligence de nombres de grands esprits, aussi bien philosophes que chercheurs en sciences, qui énoncent des choses très peu « compréhensibles pour tout un chacun ». On rapporte que Molière disait lire ses textes à sa nourrice ou autre femme du peuple, et les corrigeait si elle ne les comprenait pas. Je ne crois évidemment pas à cette consolation pour « gens simples », qui n’acceptent que certains énoncés ou discours puissent être compliqués ou incompréhensibles et les écartent par la qualification d’intellectuelles. D’autres comprennent que tout accès à un savoir théorique exige un travail d’approche, que ce soit du vocabulaire ou des formulation du langage, comme tout savoir faire exige une discipline de travail et ils trouvent le courage d’entreprendre cet apprentissage. Certains écoliers aussi passent volontiers des heures entières à’entraîner au tennis ou à faire de longueurs dans une piscine, mais rechignent à faire une demie-heure pas jour de devoirs de mathématiques ou d’allemand. Vous devriez donc, me semble-t-il, plutôt me reprocher de « péter plus haut que mon cul », comme le chantait Brassens, plutôt que de critiquer la formulation de ma pensée. Je peux vous assurer que j’ai essayé à plusieurs reprises d’exprimer simplement ce que je trouvais assez simple à comprendre et que je me suis mis à contre-coeur à répéter sous diverses formes ce qui n’était manifestement pas compris. sous la première. Il me restait évidemment la solution renoncer à m’exprimer, mais j’ai eu la faiblesse de penser que ce que je disais avait un sens et pouvait être utile. Pour en revenir au conseil de Boileau et toute comparaison avec mes balbutiements étant évidemment scandaleuse, je conçois qu’il soit possible d’appliquer votre exigence à la théorie du Big Band ou de l’évolution, mais il est évident que si on le fait on ne fait que de la caricature de ces théories, ce qui est assez fréquent dans la dénommée vulgarisation scientifique, qui ne peut souvent pas éviter de correspondre au « traduire, c’est trahir ». Avec mes meilleurs pensées. Écrit par : Mère-Grand 23h27 – samedi 20 janvier 2018 Mère-Grand, Je vous remercie pour les éclaircissements que vous avez apportés (ils suffisaient, pas besoin de mea culpa) et qui me font comprendre que j’avais mal interprété vos premiers propos, sans doute trop ramassés pour ne pas être sujets à une mauvaise compréhension de ma part. Vous expliquez clairement votre manière de penser en référence au platonisme et effectivement c’est là quelque chose qui nous sépare: je suis antiplatonicien. Pour moi le platonisme est à la source du christianisme, qui comme son nom l’indique est grec après avoir pillé certains textes du judaïsme qui n’ont jamais été compris par les « chrétiens », pas plus aujourd’hui qu’hier. Quand PJ vous dit qu’il a du mal avec les majuscule, je le compreds 5/5, car les majuscules que vous utilisez sur certains mots en font des absolus. Et vous le dites vous-même, mais contrairement à Platon vous admettez que ces idées sont dans certains cerveaux. Seulement certains cerveaux, pas dans tous, je peux vous l’assurer. Or si ce genre d’absolus n’existent pas ou autrement dit n’existent que dans le cerveau de certaines personnes, je ne vois aucune différence avec l’idée de dieu, autre absolu. Voyez-vous le lien? Donner de l’importance à un absolu qui n’existe que virtuellement est à mon avis à la base de tous les fanatismes. C’est créer ce que Nietzsche appelle des arrières-mondes. Et quand cela devient un but, c’est pour moi une abomination. L’humanité est et a toujours été malade de ces absolus, les massacres se font au nom d’un absolu. Et si nous revenions sur terre? Si j’ai un but je ne le définis pas par rapport à un absolu, mais par rapport à la réalité et par rapport à mes potentialités et à mes opportunités. Voyez-vous la différence? Je suis persuadé que poursuivre une chimère inaccessible est destructeur, pour soi-même et pour les autres, car la virtualité est une forme du mensonge. Vous précisez le sens de votre « on »: « (« on », car il ne s’agit pas que de moi ou de mes amis ou parents). » C’est ce que j’avais compris, mais justement non. Vous en faites une généralité avec laquelle je ne suis pas d’accord. Et comment peut-« on » même approcher de quelque chose qui est inaccessible, indémontrable et qui n’existe pas? Vous prenez l’exemple du paradis. Comme c’est une pure invention de l’imagination de certaines personnes, on peut parler dans le meilleur des cas d’un roman. Noir quand il sert entre autres choses à manipuler les gens, comme avec les indulgences ou les terroristes qui se font exploser. Au moins eux ont la sincérité d’y croire, contrairement aux croyants qui pleurent la mort d’un proche. Croient-ils donc que leur proche va en enfer? A mon avis il n’y a qu’une seule sagesses: accepter la réalité, seule condition pour pouvoir agir dessus. Une réalité magnifique malgré les turpitudes humaines qui sont donc aussi une… réalité. Hélas. Je comprends que vous preniez ombrage de ma question qui pouvait paraître concrète sur la fidélité. Je vous ferai remarquer que j’ai pris la précaution d’écrire « situation philosophique » et que le « vous » n’était que rhétorique. J’aurais dû mieux le préciser. Et je vois que dans un tel cas (il y en a certainement d’autres) vous ne chercheriez pas à vous approcher de la « vérité absolue », ce dont je suis fort aise. Et pourrait démontrer que certains peuvent s’empêcher. Petite précision: les droites parallèles ne se rejoignent pas à l’infini. Pure construction de l’esprit, ce que sont les mathématiques. La notion d’infini est l’exemple type d’une construction virtuelle. Renoncer à toute idée d’absolu, ce poison, quel progrès ce serait pour l’humanité! Donc, oui, sur ce point il y a un fossé entre nous. Il me semble qu’optimisme et pessimisme sont d’autres manières de nier la réalité ou de donner trop d’importance à son propre jugement, à ses espoirs ou à ses craintes. « je pense simplement que l’on ne peut se passer de l’idée de Vérité absolue, » Vous devriez écrire: « je pense simplement que JE ne peux ME passer de l’idée de Vérité absolue, » sans généraliser la chose qui vous éloigne de certaines… vérités. Je me répète: la manière dont vous définissez la vérité absolue est parallèle si ce n’est identique à la définition de dieu. Certaines personnes ne peuvent pas se passer de cette idée. C’est aussi la différence entre transcendance et immanence. « P.S. Si vous ne voulez pas subir trop d’autres apartés du genre, ne me provoquez pas. » La provocation, j’ai ça dans le sang. Subir? Je les encourage quand ils sont de cette qualité. Pour les autres évitons de nourrir les trolls, qui de toute façon ne sont pas à la hauteur. Dédié à qui de droit et pour le plaisir: https://duckduckgo.com/?q=rosa+rosa+rosam+rosae+rosa+rosa&t=ffsb&ia=videos&iax=videos&iai=Ja4tVPCDQco Écrit par : Daniel 00h27 – dimanche 21 janvier 2018 Mère-Grand, Je vous remercie pour les éclaircissements que vous avez apportés (ils suffisaient, pas besoin de mea culpa) et qui me font comprendre que j’avais mal interprété vos premiers propos, sans doute trop ramassés pour ne pas être sujets à une mauvaise compréhension de ma part. Vous expliquez clairement votre manière de penser en référence au platonisme et effectivement c’est là quelque chose qui nous sépare: je suis antiplatonicien. Pour moi le platonisme est à la source du christianisme, qui comme son nom l’indique est grec après avoir pillé certains textes du judaïsme qui n’ont jamais été compris par les « chrétiens », pas plus aujourd’hui qu’hier. Quand PJ vous dit qu’il a du mal avec les majuscule, je le compreds 5/5, car les majuscules que vous utilisez sur certains mots en font des absolus. Et vous le dites vous-même, mais contrairement à Platon vous admettez que ces idées sont dans certains cerveaux. Seulement certains cerveaux, pas dans tous, je peux vous l’assurer. Or si ce genre d’absolus n’existent pas ou autrement dit n’existent que dans le cerveau de certaines personnes, je ne vois aucune différence avec l’idée de dieu, autre absolu. Voyez-vous le lien? Donner de l’importance à un absolu qui n’existe que virtuellement est à mon avis à la base de tous les fanatismes. C’est créer ce que Nietzsche appelle des arrières-mondes. Et quand cela devient un but, c’est pour moi une abomination. L’humanité est et a toujours été malade de ces absolus, les massacres se font au nom d’un absolu. Et si nous revenions sur terre? Si j’ai un but je ne le définis pas par rapport à un absolu, mais par rapport à la réalité et par rapport à mes potentialités et à mes opportunités. Voyez-vous la différence? Je suis persuadé que poursuivre une chimère inaccessible est destructeur, pour soi-même et pour les autres, car la virtualité est une forme du mensonge. Vous précisez le sens de votre « on »: « (« on », car il ne s’agit pas que de moi ou de mes amis ou parents). » C’est ce que j’avais compris, mais justement non. Vous en faites une généralité avec laquelle je ne suis pas d’accord. Et comment peut-« on » même approcher de quelque chose qui est inaccessible, indémontrable et qui n’existe pas? Vous prenez l’exemple du paradis. Comme c’est une pure invention de l’imagination de certaines personnes, on peut parler dans le meilleur des cas d’un roman. Noir quand il sert entre autres choses à manipuler les gens, comme avec les indulgences ou les terroristes qui se font exploser. Au moins eux ont la sincérité d’y croire, contrairement aux croyants qui pleurent la mort d’un proche. Croient-ils donc que leur proche va en enfer? A mon avis il n’y a qu’une seule sagesses: accepter la réalité, seule condition pour pouvoir agir dessus. Une réalité magnifique malgré les turpitudes humaines qui sont donc aussi une… réalité. Hélas. Je comprends que vous preniez ombrage de ma question qui pouvait paraître concrète sur la fidélité. Je vous ferai remarquer que j’ai pris la précaution d’écrire « situation philosophique » et que le « vous » n’était que rhétorique. J’aurais dû mieux le préciser. Et je vois que dans un tel cas (il y en a certainement d’autres) vous ne chercheriez pas à vous approcher de la « vérité absolue », ce dont je suis fort aise. Et pourrait démontrer que certains peuvent s’empêcher. Petite précision: les droites parallèles ne se rejoignent pas à l’infini. Pure construction de l’esprit, ce que sont les mathématiques. La notion d’infini est l’exemple type d’une construction virtuelle. Renoncer à toute idée d’absolu, ce poison, quel progrès ce serait pour l’humanité! Donc, oui, sur ce point il y a un fossé entre nous. Il me semble qu’optimisme et pessimisme sont d’autres manières de nier la réalité ou de donner trop d’importance à son propre jugement, à ses espoirs ou à ses craintes. « je pense simplement que l’on ne peut se passer de l’idée de Vérité absolue, » Vous devriez écrire: « je pense simplement que JE ne peux ME passer de l’idée de Vérité absolue, » sans généraliser la chose qui vous éloigne de certaines… vérités. Je me répète: la manière dont vous définissez la vérité absolue est parallèle si ce n’est identique à la définition de dieu. Certaines personnes ne peuvent pas se passer de cette idée. C’est aussi la différence entre transcendance et immanence. « P.S. Si vous ne voulez pas subir trop d’autres apartés du genre, ne me provoquez pas. » La provocation, j’ai ça dans le sang. Subir? Je les encourage quand ils sont de cette qualité. Pour les autres évitons de nourrir les trolls, qui de toute façon ne sont pas à la hauteur. Écrit par : Daniel 00h29 – dimanche 21 janvier 2018 Hmm, ca ne s`arrange pas, dirait-on. Ca m`épate, cette foi du charbonnier en ce qu`il y aura toujours des amateurs pour lire des rhétoriques opaques a rallonge. N`est pas Kant qui veut… Écrit par : JJ 09h21 – dimanche 21 janvier 2018 Oui la communication écrite est plus laborieuse que l’échange verbal qui permet de rebondir sur un terme pour s’assurer de notre bonne compréhension. Et je l’ai un peu cherché avec ce texte. Je considère que l’attitude qui consiste à séparer le monde et notre compréhension de celui-ci en deux réalités, relative et absolue, est bien pratique pour se débarrasser de concepts qui nous dépassent. Oserais-je vous recommander la lecture de « Provocations » Mère-Grand ? Ce n’est pas une référence littéraire mais une discussion dynamique qui illustre bien mon propos. Écrit par : Pierre Jenni 09h50 – dimanche 21 janvier 2018 Il faut dire aussi que la nature de ce que l`on convient d`appeler « vérité » et « réalité » reste forcément une question ouverte a toutes les interprétations puisque nous sommes piégés dans notre perception forcément subjective du monde. « Vérité » et « réalité » ne sont pas seulement des concepts subjectifs a notre espece dite intelligente mais varient aussi d`une époque, d`une culture et meme d`un individu a l`autre. C`est donc un peu comme discuter du sexe des anges pour les théologiens. Écrit par : JJ 11h59 – dimanche 21 janvier 2018 En regardant le ciel, de nuit, ouvrant les yeux, les fermant respirant écoutant ressentant, etc., l’idée d’infini ne présente-t-elle pas simultanément l’infini comme immensité et l’infini comme non fini?! La terre… sur une carte du ciel? Sacrées futilités que nos obsessions à vouloir tout expliquer, connaître ou comprendre… Écrit par : Myriam Belakowski 12h01 – dimanche 21 janvier 2018 Mère-Grand, Je vous remercie pour les éclaircissements que vous avez apportés (ils suffisaient, pas besoin de mea culpa) et qui me font comprendre que j’avais mal interprété vos premiers propos, sans doute trop ramassés pour ne pas être sujets à une mauvaise compréhension de ma part. Vous expliquez clairement votre manière de penser en référence au platonisme et effectivement c’est là quelque chose qui nous sépare: je suis antiplatonicien. Pour moi le platonisme est à la source du christianisme, qui comme son nom l’indique est grec après avoir pillé certains textes du judaïsme qui n’ont jamais été compris par les « chrétiens », pas plus aujourd’hui qu’hier. Quand PJ vous dit qu’il a du mal avec les majuscule, je le compreds 5/5, car les majuscules que vous utilisez sur certains mots en font des absolus. Et vous le dites vous-même, mais contrairement à Platon vous admettez que ces idées sont dans certains cerveaux. Seulement certains cerveaux, pas dans tous, je peux vous l’assurer. Or si ce genre d’absolus n’existent pas ou autrement dit n’existent que dans le cerveau de certaines personnes, je ne vois aucune différence avec l’idée de dieu, autre absolu. Voyez-vous le lien? Donner de l’importance à un absolu qui n’existe que virtuellement est à mon avis à la base de tous les fanatismes. C’est créer ce que Nietzsche appelle des arrières-mondes. Et quand cela devient un but, c’est pour moi une abomination. L’humanité est et a toujours été malade de ces absolus, les massacres se font au nom d’un absolu. Et si nous revenions sur terre? Si j’ai un but je ne le définis pas par rapport à un absolu, mais par rapport à la réalité et par rapport à mes potentialités et à mes opportunités. Voyez-vous la différence? Je suis persuadé que poursuivre une chimère inaccessible est destructeur, pour soi-même et pour les autres, car la virtualité est une forme du mensonge. Vous précisez le sens de votre « on »: « (« on », car il ne s’agit pas que de moi ou de mes amis ou parents). » C’est ce que j’avais compris, mais justement non. Vous en faites une généralité avec laquelle je ne suis pas d’accord. Et comment peut-« on » même approcher de quelque chose qui est inaccessible, indémontrable et qui n’existe pas? Vous prenez l’exemple du paradis. Comme c’est une pure invention de l’imagination de certaines personnes, on peut parler dans le meilleur des cas d’un roman. Noir quand il sert entre autres choses à manipuler les gens, comme avec les indulgences ou les terroristes qui se font exploser. Au moins eux ont la sincérité d’y croire, contrairement aux croyants qui pleurent la mort d’un proche. Croient-ils donc que leur proche va en enfer? A mon avis il n’y a qu’une seule sagesses: accepter la réalité, seule condition pour pouvoir agir dessus. Une réalité magnifique malgré les turpitudes humaines qui sont donc aussi une… réalité. Hélas. Je comprends que vous preniez ombrage de ma question qui pouvait paraître concrète sur la fidélité. Je vous ferai remarquer que j’ai pris la précaution d’écrire « situation philosophique » et que le « vous » n’était que rhétorique. J’aurais dû mieux le préciser. Et je vois que dans un tel cas (il y en a certainement d’autres) vous ne chercheriez pas à vous approcher de la « vérité absolue », ce dont je suis fort aise. Et pourrait démontrer que certains peuvent s’empêcher. Petite précision: les droites parallèles ne se rejoignent pas à l’infini. Pure construction de l’esprit, ce que sont les mathématiques. La notion d’infini est l’exemple type d’une construction virtuelle. Renoncer à toute idée d’absolu, ce poison, quel progrès ce serait pour l’humanité! Donc, oui, sur ce point il y a un fossé entre nous. Il me semble qu’optimisme et pessimisme sont d’autres manières de nier la réalité ou de donner trop d’importance à son propre jugement, à ses espoirs ou à ses craintes. « je pense simplement que l’on ne peut se passer de l’idée de Vérité absolue, » Vous devriez écrire: « je pense simplement que JE ne peux ME passer de l’idée de Vérité absolue, » sans généraliser la chose qui vous éloigne de certaines… vérités. Je me répète: la manière dont vous définissez la vérité absolue est parallèle si ce n’est identique à la définition de dieu. Certaines personnes ne peuvent pas se passer de cette idée. C’est aussi la différence entre transcendance et immanence. « P.S. Si vous ne voulez pas subir trop d’autres apartés du genre, ne me provoquez pas. » La provocation, j’ai ça dans le sang. Subir? Je les encourage quand ils sont de cette qualité. Pour les autres évitons de nourrir les trolls, qui de toute façon ne sont pas à la hauteur. Dédié à qui de droit et pour le plaisir: https://duckduckgo.com/?q=rosa+rosa+rosam+rosae+rosa+rosa&t=ffsb&ia=videos&iax=videos&iai=Ja4tVPCDQco Écrit par : Daniel 12h37 – dimanche 21 janvier 2018 Mystère, mystère, mystère… Je vois que mon commentaire de cette nuit est passé, alors que tout m’indiquait le contraire, à savoir aucune apparition d’icelui sur ce fil. Désolé maintenant s’il y a un doublon. Au cas où: Dédié à qui de droit et pour le plaisir: https://duckduckgo.com/?q=rosa+rosa+rosam+rosae+rosa+rosa&t=ffsb&ia=videos&iax=videos&iai=Ja4tVPCDQco Écrit par : Daniel 12h41 – dimanche 21 janvier 2018 Je constate que JJ est complètement largué. Dire que la Terre tourne autour du soleil est la réalité et c’est vrai. Dire que le soleil tourne autour de la Terre n’est pas la réalité et c’est faux. On ne peut pas dire n’importe quoi, sauf ceux qui justement discutent de ce qui n’existe pas comme ceux qui parlent des… anges. Et que la Terre tourne autour du soleil est vrai depuis que la formation du système solaire. Que l’homme soit là pour le constater ou non. Rien de subjectif donc. Les dieux ont été inventés pour expliquer ce qui n’était pas compréhensible et ils ont reculé au fur et à mesure du développement de la science. C’est le platonisme qui est responsable de la fin de la science grecque et du triomphe du christianisme avec sa kyrielle de mensonges. JJ confond réalité et perception de cette réalité. La réalité n’est pas « subjective », c’est sa perception qui l’est, et par l’expérience il est possible d’objectiver cette perception, comme le montre l’histoire de la perception du système solaire. Écrit par : Daniel 12h57 – dimanche 21 janvier 2018 « N`est pas Kant qui veut… » Oui, mais tout le monde peut être instruit et cultivé, enfin pas tout le monde on dirait. Écrit par : Daniel 13h00 – dimanche 21 janvier 2018 Mon cher Daniel, le mouvement de la Terre est infiniment plus complexe que de simplement « tourner autour du soleil » car tout est simultanément en mouvement jusqu`aux amas de galaxies et au-dela. Le probleme est que l`on ignore non-seulement tout de cet « au-dela » mais aussi de ce qu`est au juste ce qu`on étiquette comme « espace-temps ». Ainsi donc, le concept meme de « mouvement » est subjectif. D`autant que cet « espace-temps » est lui-meme lié a une vision de la réalité ne tenant pas compte de la multitude possible de « dimensions » (encore un concept dont on ne sait quasi rien) suggerée par les dernieres boutures de la physique. Écrit par : JJ 14h40 – dimanche 21 janvier 2018 Bon, encore une petite chose. Ca fait peut-etre cultivé de dire que « la réalité n’est pas subjective, c’est sa perception qui l’est », mais nous sommes par la force des choses liés a nos perceptions et cadres conceptuels logiques -donc a notre subjectivité- et seule une « réalité » subjective nous est donc accessible. La physique la plus pointue elle-meme le dit en constatant que l`observation meme « scientifique » de la réalité est dépendante de l`observateur… Il faut savoir rester modestes et reconnaitre que réalité et donc vérité ne peuvent etre que subjectives. Écrit par : JJ 15h21 – dimanche 21 janvier 2018 Bien (ré)pondu, cher JJ, les résultats de l’observation expérimentale dépendent de l’observateur, c’est le baba, pardon le B.A.b.a., de la quantique, comme disait M’sieur Feynman dans ses causeries… Excusez mon style popu, mais suis pas très instruit, ni très cultivé, pas à la hauteur quoi… Écrit par : Gislebert 17h34 – dimanche 21 janvier 2018 Bin voui Gislebert, nous les simples on est pas tres cultivationné mais pour ma part je tente d`y remédier en arrosant beaucoup. En ce moment par exemple je déguste un Royal Tokaj 2011 qui, pour etre subjectif du bouquet, n`en est pas moins jouissif. A la votre! Écrit par : JJ 17h48 – dimanche 21 janvier 2018 J’ai toujours eu un faible pour des types comme JJ qui pensent, qui causent, mais qui rigolent beaucoup et jouissent un max. Santé Jean ! Écrit par : Pierre Jenni 17h54 – dimanche 21 janvier 2018 C`est réciproque, Pierre. Tchin tchin! Écrit par : JJ 18h18 – dimanche 21 janvier 2018 Faudra que je goûte du Tokaj, connais pas. Moi aussi je veux me cultiver hi hi… Vin blanc liquoreux, ça se rapproche des Sauternes ou Jurançons ? Écrit par : Gislebert 18h36 – dimanche 21 janvier 2018 Le blog QCulture est une tentative un peu désespérée pour participer à la culculture de chacun Gislebert. J’attends vos contributions qui ne devraient pas se limiter à des commentaires, mais à des billets que je me propose de publier en votre nom. Merci de consulter le « à propos » qui précise la démarche. http://qculture.blog.tdg.ch/about.html Écrit par : Pierre Jenni 18h42 – dimanche 21 janvier 2018 Je regarde en ce moment le documentaire de Netflix sur AlphaGo. Lorsque la compétition a eut lieu avec Lee Sedol, non seulement je me suis fait tous les matchs, mais j’ai appris à jouer avec un outil numérique. Lorsque j’entends que la Corée prend ce jeu très au sérieux et l’enseigne dès le plus jeune âge, je mesure le degré d’arrogance que nous dégageons dans nos contrées lorsque nous nous moquons de ces cultures sur la base des infos que nous ingurgitons sans les vérifier. J’ai honte. Je m’émerveille de nos différences qui vont devenir la dernière valeur lorsque la machine fera tout mieux que nous. L’imperfection vaudra plus que l’or. Elle deviendra le challenge suprême de la machine. Et c’est rassurant de penser que nos limitations sont inimitables, ou du moins qu’elles garantissent la complexité d’un individu qui devient unique par l’alchimie des différents éléments qui le composent. J’espère que la réincarnation n’est pas qu’un fantasme orientaliste et que je pourrai revenir voir le spectacle qui promet. Mais j’imagine que ce phantasme est un résidu d’un ego en mal de reconnaissance qui ne supporte pas l’idée même d’échéance. Écrit par : Pierre Jenni 19h20 – dimanche 21 janvier 2018 Cultivez, cultivez, Gislebert, il en restera toujours quelque`chose, croyez-moi. Les Tokaj dits « Aszu » que je vous recommande sont des vins blancs a la fois sucrés et acides (« liquoreux ») faits de raisin récolté tardivement pour en augmenter la teneur en sucre, comme le Chateau d`Yquem francais. L`Yquem est tout aussi bon mais je prefere la couleur dorée lumineuse du Tokaji. Écrit par : JJ 19h39 – dimanche 21 janvier 2018 Il semble que la réincarnation ne soit pas la regle mais fasse partie des choses qui arrivent, Pierre. Je vous recommande chaudement les deux tomes du « Dictionnaire de l`Impossible » de Didier van Cauwelaert, ne serait-ce que comme antidote au rationalisme pete-sec occidental. Écrit par : JJ 19h46 – dimanche 21 janvier 2018 Et puisque je dérive avec le jeu de Go, j’observe que sur l’équipe de Alpha Go il n’y a qu’une femme pour douze hommes. Et je mets ça en relief avec la tendance actuelle qui voudrait l’égalité. Quelle tristesse que d’être interchangeables. Nos différences permettent justement l’attirance des pôles. Le féminisme dans son idéologie nourrit la répulsion magnétique. Écrit par : Pierre Jenni 20h55 – dimanche 21 janvier 2018 Ca c`est rien encore Pierre, regardez un peu la proportion de femmes chez les curés catholiques et les rabbins pas catholiques sans meme parler des noble métiers de tueur a gage et de dictateur debleudebleu. Écrit par : JJ 21h44 – dimanche 21 janvier 2018 Parlant réincarnation, la personne n’est plus la même. C’est quelqu’un d’autre seules demeurent en son corps causal quelques traces ou penchants du passé. Femme, autrefois, homme, aujourd’hui, ou le contraire. Africain, une fois, Asiatique, une autre. Nazi, jadis, Juif, aujourd’hui… ce qui montre à l’évidence l’imbécilité de nos préjugés, schémas, carcans idéologiques, etc. Pour cultiver l’authenticité, le chamanisme est la plus ancienne religion. Chez nous, un enfant né dans une famille qui ne pratique pas particulièrement une religion, famille très libre, ouverte, cultivée… cet enfant réfléchi, disons, entre huit-douze ans, dirait-il, penserait-il ou ressentirait-il spontanément « Je crois en Dieu le Père Tout-Puissant »? En mon âme et conscience? Cocher ce qui convient. Écrit par : Myriam Belakowski 23h37 – dimanche 21 janvier 2018 « les résultats de l’observation expérimentale dépendent de l’observateur, » Un tout grand merci à Gislebert pour cette franche partie de rigolade. Donc quand vous privez un objet de tour support dans un champ de gravité, le résultat va dépendre de l’observateur, c’est-à-dire que selon l’observateur, l’objet va tomber ou monter ou filer tout droit ou en zigzag ou que sais-je. Je vois que vous adorez vous couvrir de ridicule comme l’autre jour chez Thomann. Je vois aussi que vous ne perdez pas une occasion de venir vous mêler d’un discussion pour avoir l’occasion de me casser du sucre sur le dos. Aucun problème, je trouve cela très amusant de vous voir vous débattre avec votre complexe d’infériorité, de celui qui veut toujours avoir raison. Comme ils sont loin vos cours de physique du collège! C’est vrai que vous avez préféré une carrière littéraire, cela permet tellement plus de fantaisies et d’âneries sans que cela puisse éventuellement se remarquer. Foin de rigueur intellectuelle. Tenez à propos de remarque, peut-être n’avez-vous pas lu la réponse que je vous adressais pour cause de censure thomannesque. Il vous devait bien ça le brave homme, vous qui veniez le secourir bêtement sur un fait d’histoire erroné. Alors les voici encore une fois. Bonne lecture! *** Suite à une erreur factuelle dans un billet récent de Thomann, j’ai corrigé. Suite à quoi un certain Gislebert me prend à partie. Je lui réponds une première fois pour préciser les choses sur le même ton qu’il emploie. Gislebert en bon hypocrite s’offusque et se permet deux références à l’orifice anal. Thomann ne censure pas. Mais ma réponse évoque ironiquement ce même orifice. Thomann en prend prétexte pour me censurer. Je corrige. Seconde censure. Parce que cette fois il n’accepte pas le terme malotru (= personne grossière, ce qui correspond parfaitement à quelqu’un qui parle du cul des autres). Le plus drôle c’est que ces faisant il informe ses lecteurs que je traite Gislebert de malotru. Thomann et Gislebert sont tellement sur la même longueur d’onde, refusant obstinément d’avoir commis un erreur, que j’en viens à me demander si Thomann et Gislebert ne sont pas une seule et même personne. Voici les deux commentaires censurés. Je vais en informer Thomann. Si j’ai raison Gislebert en sera informé par la même occasion. A bon entendeur. http://a-thomann.blog.tdg.ch/archive/2017/12/29/il-faut-supprimer-le-sport-288681.html Premier commentaire censuré: Monsieur Thomann, Je vous prie de bien vouloir excuser les commentaires suivants face à un malotru qui veut absolument avoir raison et ne supporte pas la contradiction, qui au ieu de débattre sur le fond, nous parle du « ton » sans pour autant se gêner lui-même. Ceci sera ma dernière intervention sur ce fil, je lui laisserai très volontiers le dernier mot. En vous remerciant de votre patience et de votre compréhension.  » vous pouvez vous les carrer dans le train. » Avec un grand plaisir en provenance d’un si grand connaisseur du « ton de suffisance, de morgue et d’arrogance » (je vous suggère de relire votre commentaire du 1er janvier). J’ai manifestement à faire avec un spécialiste qui ne supporte pas qu’on lui applique le ton qu’il pratique lui-même. L’éternelle histoire de la paille et de la poutre pour citer l’évangile. Ou à choix: faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais. Nous avons trouvé notre Tarfufe. Pour le reste vous êtes bien incapable de répondre sur le fond si ce n’est pour évoquer un « symbole ». Pitoyable. Quant à l’image des poubelle de l’histoire (ah le H majuscule…), c’est daté et montre quelles sont vos références. On dirait que vous ignorez que l’histoire est écrite par des hommes qui ont des intérêts et pas toujours pour la vérité. « comme Rome et Florence le sont de la Renaissance italienne » Rome symbole de la renaissance italienne? Oui, tellement symbolique par l’assassinat de Giordano Bruno. C’est curieux, j’ai toujours cru que la renaissance italienne, c’était d’abord la Toscane et le nord de l’Italie, Venise, Gênes, Milan… Comme quoi, pour reprendre votre image si gracieuse, vous pé..r plus haut que votre… train. Désolé, vous l’avez cherché et je remarque que ce n’est pas la première fois que vous me… cherchez. Second commentaire censuré: Monsieur Thomann, Je vous prie de bien vouloir excuser les commentaires suivants face à un malotru qui veut absolument avoir raison et ne supporte pas la contradiction, qui au lieu de débattre sur le fond, nous parle du « ton » sans pour autant se gêner lui-même. Ceci sera ma dernière intervention sur ce fil, je lui laisserai très volontiers le dernier mot. En vous remerciant de votre patience et de votre compréhension. Ainsi donc, la sodomie est acceptable sur votre blog, mais pas l’auto-sodomie. Je prends note tout en regrettant votre absence d’humour de second degré. Permettez-moi de vous rappeler que tout est parti d’une erreur de votre part. Merci de publier le commentaire ci-dessous qui comme annoncé sera mon dernier sur ce fil.  » vous pouvez vous les carrer dans le train. » Si j’en crois Monsieur Thomann ceci est une allusion à la sodomie… par un grand connaisseur du « ton de suffisance, de morgue et d’arrogance » (je vous suggère de relire votre commentaire du 1er janvier). Chacun appréciera l' »allusion ». J’ai manifestement à faire avec un spécialiste qui ne supporte pas qu’on lui applique le ton qu’il pratique lui-même. L’éternelle histoire de la paille et de la poutre pour citer l’évangile. Ou à choix: faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais. Nous avons trouvé notre Tarfufe. Pour le reste vous êtes bien incapable de répondre sur le fond si ce n’est pour évoquer un « symbole ». Pitoyable. Quant à l’image des poubelle de l’histoire (ah le H majuscule…), c’est daté et montre quelles sont vos références. On dirait que vous ignorez que l’histoire est écrite par des hommes qui ont des intérêts et pas toujours pour la vérité. « comme Rome et Florence le sont de la Renaissance italienne » Rome symbole de la renaissance italienne? Oui, tellement symbolique par l’assassinat de Giordano Bruno et le procès de Galilée. C’est curieux, j’ai toujours cru que la renaissance italienne, c’était d’abord la Toscane et le nord de l’Italie, Venise, Gênes, Milan… Comme quoi, pour reprendre votre image si gracieuse, vous pé..r plus haut que votre… train. Désolé, vous l’avez cherché et je remarque que ce n’est pas la première fois que vous me… cherchez. Dernier commentaire adressé à Thomann: Monsieur Thomann, Je prends acte de votre censure motivée par des raisons parfaitement hypocrites. Il n’y aura pas de troisième version. Vous m’avez conseillé de me défouler. Je suis votre conseil et c’est ici: https://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/11/14/je-me-suis-fait-violer-287750.html A bon entendeur. *** Écrit par : Daniel 02h30 – lundi 22 janvier 2018 Mère-Grand, Je vous remercie pour les éclaircissements que vous avez apportés (ils suffisaient, pas besoin de mea culpa) et qui me font comprendre que j’avais mal interprété vos premiers propos, sans doute trop ramassés pour ne pas être sujets à une mauvaise compréhension de ma part. Vous expliquez clairement votre manière de penser en référence au platonisme et effectivement c’est là quelque chose qui nous sépare: je suis antiplatonicien. Pour moi le platonisme est à la source du christianisme, qui comme son nom l’indique est grec après avoir pillé certains textes du judaïsme qui n’ont jamais été compris par les « chrétiens », pas plus aujourd’hui qu’hier. Quand PJ vous dit qu’il a du mal avec les majuscule, je le compreds 5/5, car les majuscules que vous utilisez sur certains mots en font des absolus. Et vous le dites vous-même, mais contrairement à Platon vous admettez que ces idées sont dans certains cerveaux. Seulement certains cerveaux, pas dans tous, je peux vous l’assurer. Or si ce genre d’absolus n’existent pas ou autrement dit n’existent que dans le cerveau de certaines personnes, je ne vois aucune différence avec l’idée de dieu, autre absolu. Voyez-vous le lien? Donner de l’importance à un absolu qui n’existe que virtuellement est à mon avis à la base de tous les fanatismes. C’est créer ce que Nietzsche appelle des arrières-mondes. Et quand cela devient un but, c’est pour moi une abomination. L’humanité est et a toujours été malade de ces absolus, les massacres se font au nom d’un absolu. Et si nous revenions sur terre? Si j’ai un but je ne le définis pas par rapport à un absolu, mais par rapport à la réalité et par rapport à mes potentialités et à mes opportunités. Voyez-vous la différence? Je suis persuadé que poursuivre une chimère inaccessible est destructeur, pour soi-même et pour les autres, car la virtualité est une forme du mensonge. Vous précisez le sens de votre « on »: « (« on », car il ne s’agit pas que de moi ou de mes amis ou parents). » C’est ce que j’avais compris, mais justement non. Vous en faites une généralité avec laquelle je ne suis pas d’accord. Et comment peut-« on » même approcher de quelque chose qui est inaccessible, indémontrable et qui n’existe pas? Vous prenez l’exemple du paradis. Comme c’est une pure invention de l’imagination de certaines personnes, on peut parler dans le meilleur des cas d’un roman. Noir quand il sert entre autres choses à manipuler les gens, comme avec les indulgences ou les terroristes qui se font exploser. Au moins eux ont la sincérité d’y croire, contrairement aux croyants qui pleurent la mort d’un proche. Croient-ils donc que leur proche va en enfer? A mon avis il n’y a qu’une seule sagesses: accepter la réalité, seule condition pour pouvoir agir dessus. Une réalité magnifique malgré les turpitudes humaines qui sont donc aussi une… réalité. Hélas. Je comprends que vous preniez ombrage de ma question qui pouvait paraître concrète sur la fidélité. Je vous ferai remarquer que j’ai pris la précaution d’écrire « situation philosophique » et que le « vous » n’était que rhétorique. J’aurais dû mieux le préciser. Et je vois que dans un tel cas (il y en a certainement d’autres) vous ne chercheriez pas à vous approcher de la « vérité absolue », ce dont je suis fort aise. Et pourrait démontrer que certains peuvent s’empêcher. Petite précision: les droites parallèles ne se rejoignent pas à l’infini. Pure construction de l’esprit, ce que sont les mathématiques. La notion d’infini est l’exemple type d’une construction virtuelle. Renoncer à toute idée d’absolu, ce poison, quel progrès ce serait pour l’humanité! Donc, oui, sur ce point il y a un fossé entre nous. Il me semble qu’optimisme et pessimisme sont d’autres manières de nier la réalité ou de donner trop d’importance à son propre jugement, à ses espoirs ou à ses craintes. « je pense simplement que l’on ne peut se passer de l’idée de Vérité absolue, » Vous devriez écrire: « je pense simplement que JE ne peux ME passer de l’idée de Vérité absolue, » sans généraliser la chose qui vous éloigne de certaines… vérités. Je me répète: la manière dont vous définissez la vérité absolue est parallèle si ce n’est identique à la définition de dieu. Certaines personnes ne peuvent pas se passer de cette idée. C’est aussi la différence entre transcendance et immanence. « P.S. Si vous ne voulez pas subir trop d’autres apartés du genre, ne me provoquez pas. » La provocation, j’ai ça dans le sang. Subir? Je les encourage quand ils sont de cette qualité. Pour les autres évitons de nourrir les trolls, qui de toute façon ne sont pas à la hauteur. Écrit par : Daniel 02h30 – lundi 22 janvier 2018 Je constate que JJ est complètement largué. Dire que la Terre tourne autour du soleil est la réalité et c’est vrai. Dire que le soleil tourne autour de la Terre n’est pas la réalité et c’est faux. On ne peut pas dire n’importe quoi, sauf ceux qui justement discutent de ce qui n’existe pas comme ceux qui parlent des… anges. Et que la Terre tourne autour du soleil est vrai depuis que la formation du système solaire. Que l’homme soit là pour le constater ou non. Rien de subjectif donc. Les dieux ont été inventés pour expliquer ce qui n’était pas compréhensible et ils ont reculé au fur et à mesure du développement de la science. C’est le platonisme qui est responsable de la fin de la science grecque et du triomphe du christianisme avec sa kyrielle de mensonges. JJ confond réalité et perception de cette réalité. La réalité n’est pas « subjective », c’est sa perception qui l’est, et par l’expérience il est possible d’objectiver cette perception, comme le montre l’histoire de la perception du système solaire. Écrit par : Daniel 02h35 – lundi 22 janvier 2018 @Daniel Je vous réponds, et à vous seulement, dans cette dernière intervention ici, car vous paraissez « habité » par le désir de savoir, puis d’approfondir et d’expliquer ce que vous avez tiré de votre réflexion tout en vous abstenant de remarques infantiles, parfois stupides et blessantes, qui ne devraient pas avoir leur place sur les blogs. Ce n’est pas la première fois que je regrette de m’être exprimé sur l’idée, ou une idée proche, qui a fait l’objet de mon intervention. Ce n’est pas la première fois qu’elle entraîne des soupçons de déisme dans mes propos, alors que je dois un de premiers qui a affirmé mon athéisme sur ces blogs, sans même la précaution de l’appeler agnosticisme. Peut-être ne reconnais-je pas ma propre pensée, peut-être ne sais-je pas l’exprimer, mais je ne peux pas faire mieux. Je m’arroge cependant le droit de faire usage de mon intellect et d’en exposer les résultats, aussi limités soient-ils, sans avoir honte de cette activité intellectuelle. Cela d’autant plus que je viens de la classe ouvrière, ce qui devient rare chez nous, et que j’ai le même respect pour un travail manuel bien accompli que pour une pensée sincère. Je pourrais ajouter l’activité sportive, que j’ai abondamment pratiquée et les activités artistiques dont je pourrais dire la même chose, affirmation et probablement « prétention » pour ceux qui aurait encore besoin de munition contre ce qui les dérange. J’avis cru exposer une idée très simple et très banale, qui consiste à dire que parler de relatif n’a de sens que si on lui oppose logiquement l’absolu, même si l’un est de l’ordre de la réalité et l’autre de l’ordre purement intellectuel, sauf, je le répète, pour les partisans d’une révélation divine. La distinction entre les deux, ai-je ajouté, est un aspect essentiel de certaines formes de bouddhisme, notamment le Zen, voie qui se passe justement d’un dieu, si j’ai bien compris son enseignement. En ce qui concerne la vérité, terme qui figure dans l’intitulé de ce blog, il en est de même. La vérité avec minuscule est celle qui nous préoccupe (ou pas, comme on dit ces temps), de manière parfois obsessionnelle diraient certains, qui pensent même qu’il peuvent écarter le sujet en disant des choses comme « à chacun sa vérité ». La Vérité avec majuscule, une majuscule qui n’est pas « de majesté » comme l’on disait autrefois du « Nous de César (et celui de Delon, qui semble purement imaginaire), marque le fait qu’elle représente un absolu. J’ai fait allusion au monde des idées (ou Idées) de Platon, dont j’avoue n’avoir plus qu’un souvenir lointain, parce que la notion de quelque chose qui existe en dehors de notre expérience directe mais remplit néanmoins une fonction dans la pensée et le langage, me paraissait adéquat. Qu’on ne reproche cependant ni à Platon ni à Socrate mes propres errements. Je laisse le pauvre Kant de côté, dont je n’ai étudié de manière quelque peu approfondie que le texte allemand de la « Critique de la raison pure ». Il me semble que, sans valider aucunement l’idée d’un dieu avec ses attributs de toute puissance et de savoir illimité, tout en étant en somme matérialiste, on peut penser que cette existence virtuelle de l’idée de Vérité, comme celles du Bien et du Beau pour reprendre la référence à Platon, joue un rôle dans notre jugement sur le degré d’approximation auquel nous parvenons lorsque nous essayons de penser ou de dire la vérité (de même pour les autres absolus). C’est ce que j’ai appelé « tendre vers », processus mental tout à fait inconscient dans le vie ordinaire. Ainsi, même si nous ne sommes pas tous pris par le désir de nous approcher de l’idéal de dire la vérité autant qu’elle est accessibles à nos faibles esprits, nous ne pouvons pas ne pas le faire lorsque nous nous adressons à ceux que nous aimons, ou lorsque nous faisons un exercice intellectuel sincère. Je n’imagine pas un parent donner une explication ou un enseignement sur un sujet important à son enfant, sans essayer de faire de son mieux, c’est-à-dire de dire (oups!), autant qu’il en est capable, quelque chose de vrai, donc de s’approcher du Vrai idéal. Encore merci ce cet échange. Écrit par : Mère-Grand 09h14 – lundi 22 janvier 2018 Cette fameuse histoire « zen » est une bonne parabole sur la nature du réel. Comprenne qui voudra: Yamaoka Tesshu, alors qu’il était encore jeune étudiant du zen, visitait un maître après l’autre. Il rendit visite à Dokuon de Shokoku. Pour montrer où il en était, il dit : « l’esprit, le Bouddha et les êtres vivants, en fin de compte, n’existent pas. La vraie nature des phénomènes est la vacuité. Il n’y a pas de réalisation, pas d’illusion, pas de sage, pas de médiocrité. Il n’y a pas de don, et rien à recevoir. » Dokuon, qui était en train de fumer tranquillement, ne dit rien mais il frappa soudain Yamaoka avec sa pipe de bambou ce qui mit le jeune homme en colère. « Si rien n’existe, demanda Dokuon, pourquoi est-tu en colère? » Écrit par : JJ 10h33 – lundi 22 janvier 2018 En l’occurrence, c’est vous qui faites rire le landerneau ayant quelques notions de physique… Devriez utilement vous procurer la Physique quantique pour les Nuls, vous y apprendriez comment la particule élémentaire revêt parfois son habit d’onde, parfois de corpuscule selon l’observation… Pour le reste, il me semble que vous fassiez des projections pour le moins aléatoires à mon sujet, je n’ai pas de formation littéraire autre que celle de mon goût. Vous ne m’intéressez aucunement et je n’ai vraiment pas envie de polémiquer avec un Trissotin de Prisunic… Il m’a suffi de lire incidemment votre « carte de vœux » adressée à Mme H. Richard-Favre en début d’année pour comprendre que le cuistre se double d’un impénitent fayot. A lire votre prose toujours empreinte de mépris et d’arrogance, il est clair que vous n’avez pas suivi mon conseil. Dommage pour vous, vous y auriez peut-être pris du plaisir… Écrit par : Gislebert 11h43 – lundi 22 janvier 2018 Tendre vers la vérité ou avoir le sentiment d’être attiré comme par un aimant vers le haut? Le haut, l’élévation d’esprit, la sublimation des sentiments…? Le vide n’est-il pas indispensable à qui entend jouer de la flûte ou d’un autre instrument à vent car le souffle ne passera que par le vide creusé au sein de l’instrument? Le Saint-Esprit, du point de vue des croyants, passe par la personne d’un prophète comme par un micro… Écrit par : Myriam Belakowski 12h20 – lundi 22 janvier 2018 @Myriam Belakowski Belles suites de métaphores, dont je suis capable d’apprécier la mélodie même si je ne m’y reconnais qu’en partie. Écrit par : Mère-Grand 15h38 – lundi 22 janvier 2018 @ Mère-Grand La métaphore du micro n’est pas de moi mais donné comme explication de l’action de l’Esprit-Saint par Srî Mata Ji en cours de séance publique d’initiation avec, de ma part, un abominable fou rire car au moment où elle nous apportait cette métaphore le micro fit entendre un son nasillard lequel comme Parole apportée aux prophètes… posait problème. Abominable fou rire de ma part d’autant plus que je « contaminai » immédiatement ma voisine. Déjà initiée par Srî Mata Ji à cette forme de yoga j’étais juste venue lui dire ma gratitude et la rencontrant sans doute pour la dernière fois. Contrairement à l’accoutumée j’étais assise au tout premier rang, le plus près possible d’elle à la recherche d’un brin de chaleur maternelle (contrairement à mon habitude de m’asseoir toujours au fond des salles). En guise d’adieu j’eus droit au regard noir que me décocha Mata Ji. Pas toujours évident d’avoir de la chance avec les mères à commencer par celles qui se prétendent telles. Bonne soirée. Écrit par : Myriam Belakowski 17h13 – lundi 22 janvier 2018 @Myriam Belakowski Vous avez aussi gardé votre humour. Écrit par : Mère-Grand 20h23 – lundi 22 janvier 2018 Mère-Grand, je vais vous en raconter une bien bonne authentique Dans mon jeune âge bien que déjà mariée et mère de famille (je ne puis pas apporter ce témoignage sans parler ou écrire au je) un ami prêtre voulut me donner la possibilité de retrouver, par hypnotisme, un secret chagrin. L’hypnotiseur était le Dr Bertholet, Rose-Crois d’Or après sa démission. Myriam, me dit cet ami en m’y conduisant, si tu te permettais l’une de tes remarques que l’on sait tu perdrais mon amitié (parce que, m’avait-il expliqué, le Dr Bertholet avait un incroyable « accent de terroir »). Comme le Dr Bertholet était en train de m’endormir, avec l’accent annoncé, je me retenais de rire (gentiment) tout en ouvrant un œil pour le regarder or.. il me regardait et visiblement mon envie de rire l’amusait. Le Dr Bertholet, m’avait dit cet ami, a les pouvoirs mêmes du Christ et je crois qu’il lui correspond. Il se passa de très nombreuses années au cours desquelles j’appris que les habitants de Galilée, au temps du Christ, avaient un tel « accent de terroir » qu’ils faisaient se tordre de rire… les habitants des villes tout particulièrement de Jérusalem. Le Dr Bertholet était un sage, certes, mais sans se prendre trop au sérieux. Impressionnant tout en étant proche. Ces deux ou trois rencontres, notamment, sont une des raisons pour lesquelles j’ennuie tout le monde en ne cessant d’écrire qu’il ne faudrait pas, de la foi, forcément tout jeter aux orties. . Écrit par : Myriam Belakowski 21h20 – lundi 22 janvier 2018 @Myriam Belakowski « j’ennuie tout le monde en ne cessant d’écrire qu’il ne faudrait pas, de la foi, forcément tout jeter aux orties. » Vous ne m’ennuyez pas du tout en écrivant cela, même si je suis athée. J’ai un peu de peine avec le terme de foi, qui semble concerner exclusivement la religion. Je crois en certaines qualités humaines, surtout celles que je vois chez ceux qui m’entourent … et que j’essaie de cultiver chez moi-même. Je crois évidemment aussi que toutes sortes de démarches souvent liées chez nous à la foi religieuse, mais que d’autres cultures conçoivent de manière différente, et surtout pratiquent de mille manières différentes, sont propres à améliorer la vie, aussi bien physique que mentale (ou de l’esprit). Ce surplus de bien-être rayonne toujours plus ou moins fortement et manifestement sur l’entourage. A moins de considérer que la foi est par essence bonne, ce que je ne pense pas, on doit malheureusement constater que, humaine, elle a ses côtés et ses expressions sombres, celles de l’intolérance, de la soif de pouvoir et toutes autres aspects qui entachent ce que nous aimons chez les êtres humains. Je n’ai pas la qualité des saints qui me donnerait la capacité d’aimer tous ces êtres et de tout leur pardonner (si je peux utiliser cette expressions). Je ne peux qu’essayer de tout comprendre et je m’y applique. Votre humour doit bien vous aider dans la vie et je suis heureux que vous ayez gardé la capacité de le cultiver à travers les épreuves que celle-si nous réserve nécessairement. Écrit par : Mère-Grand 08h31 – mardi 23 janvier 2018 Mère-Grand, Ne vous semble-t-il pas que chacun peut cultiver la bonne foi? La foi, selon Aurobindo, signifierait « certitude ultime »! En un monde où tout change tout le temps nos cellules y compris? Par foi je tends à… ou vers la beauté, la bonté, la bienveillance… en cette espérance Merci pour cet aimable échange, Mère-Grand. Écrit par : Myriam Belakowski 11h34 – mardi 23 janvier 2018 @Myriam Belakowski Bien sûr que si. Si Aurobindo entend par là que la foi a pour objet quelque chose d’inatteignable, qu’elle est donc illusion, je suis d’accord. Écrit par : Mère-Grand 11h50 – mardi 23 janvier 2018 Mère-Grand, Dieu n’est-il pas insaisissable? Il passe devant le prophète Elie: comme en un souffle léger… « fragile »? Dieu dit ou enseigné « lent à la colère, prompt au pardon »!? Une belle parole biblique: « Je ne veux pas des sacrifices sanglants, je veux des cœurs repentants! » du prophète Osée. Etre capable de se remettre en question soi-même, non… de préférence… remettre les autres, seuls, en question!? Écrit par : Myriam Belakowski 14h04 – mardi 23 janvier 2018 Mère, Aurobindo c’est typiquement du Pierre Jenny, C’a s’atprem, c’est contagieux ? ;-)) Écrit par : donjuan 14h38 – mardi 23 janvier 2018 @Myriam Belakowski Comment répondre à votre question? Lorsque j’écris que suis athée, j’utilise ce terme dans le sans premier de « sans dieu ou sans Dieu). Le mot traduit une notion qui est pour moi de l’ordre de bien d’autres produits de notre intellect qui hantent et nourrissent l’esprit de nombre de personnes, les aide souvent s’ils sont croyants (comme les chamans aident le malades dans les sociétés qui leur accordent confiance), leur inspire parfois le pire (généralement considéré comme une déviance de la foi authentique), suivant la compréhension qu’ils en ont ou le sens qu’ils lui donnent. Il est nécessairement insaisissable et porteur de toutes les qualités imaginables poussées à leur apogée, comme le peuvent être toutes les notions qui se réfèrent à un idéal dont nous ne voyons jamais la réalisation ou qui ne manifestent jamais leur présence matérielle dont tout le monde pourrait attester. Pour moi, les qualités et les défauts sont humains, on peut même souvent en reconnaître l’origine biologique chez nos ancêtres, bien que la plupart des gens ont besoin de les attribuer, surtout celles qui sont considérées comme positives ou bonnes, à quelque aspect « spirituel » ou à une influence venue d’un monde supra-humain. Je vais, puisque j’ai déjà commencé, continuer un instant à « ennuyer tout le monde » comme vous dites, en faisant un commentaire sur ce que je considère comme la forme primitive (originelle) du bouddhisme , que je vois comme une démarche beaucoup plus simple qu’elle le paraît parfois et, surtout éloignée de tout le fatras de surnaturel et de divin de certaines de ses formes ou que certains lui prêtent, en prenant le risque de la trahie quelque peu en même temps. Ce ne sont que quelques phrases, qui reprennent en partie une intervention récente par un autre blogueur, celle que relate JJ du coup donné avec la pipe de bambou au jeune apprenti en Zen qui veut montrer où il en est: pour moi il a imprudemment bafouillé devant un véritable maître un savoir mal compris ou mal digéré en disant « rien n’existe ». Il aurait dû dire « Tout ce qui existe est conditionné, il n’y a pas d’existence absolue » (ou quelque formule équivalente). Cela lui aurait au moins évité de paraître nier l’existence des objets de la réalité quotidienne. De même l’affirmation selon laquelle le passé et l’avenir n’existent pas doit être comprise comme l’affirmation qu’ils n’ont pas de réalité hors de notre esprit. Comme le but du bouddhisme est l’extinction de la souffrance, il est important de faire cette distinction, car si on ne peut pas nier ou effacer le passé historique (les événements se sont bien déroulés, même s’ils ne peuvent être compris ou rapportés de manière indiscutable), nous avons prise sur ce que nous en faisons dans nos esprits. C’est encore plus évident pour l’avenir, qui n’est qu’une projection de nos désirs ou de nous craintes, qui elles sont également susceptibles d’influence. Mais il y a une différence entre la compréhension intellectuelle de cet aspect des choses et la réalisation du détachement de leurs influences négatives (dans le sens ou elles induisent la souffrance). C’est là que les diverses sectes (écoles) diffèrent en partie, en favorisant diverses pratiques mentales et/ou physiques, avant tout celles de la méditation, qui seules peuvent permettre le dernier saut après le travail intellectuel vers le détachement et qui doit nécessairement le compléter. Un dernier mot encore, il y a un récit imagé de la démarche vers cette libération, qui met en scène (mon souvenir est quelque peu défaillant sur les détails) un enfant juché sur le taureau de ses pulsions premières (pour parler un peu freudien). A la fin de son parcours, la dernière étape le fait retourner au marché, c’est-à-dire réintégrer le monde social ordinaire, et non retourner à l’abri d’un monastère ou dans une quelconque caverne à l’abri du monde. Avec mes excuses à tous ceux qui se sentiraient trahis ou même simplement ennuyés et irrités par mes propos Écrit par : Mère-Grand 16h51 – mardi 23 janvier 2018 @donjuan De Don Juan (ou Dom Juan), voué aux flammes de l’enfer, je retiens surtout la phrase « Je te le donne pour l’amour de l’humanité ». Je la mets en parallèle avec la cri de Huckleberry Finn à qui on promet l’enfer s’il persiste à vouloir libérer son ami esclave Jim « Et bien j’irai en enfer ». Mais vous aurez compris que je suis un affreux athée. Écrit par : Mère-Grand 17h02 – mardi 23 janvier 2018 Mère-Grand, Arthur Janov en ses livres concernant ce qu’il a mis au point après des années de psychanalyse, en tant que psychanalyste, la Thérapie Primale, a remis en question la psychanalyse freudienne en estimant que le retour en mémoire d’un traumatisme ne suffit pas à effacer l’empreinte même de ce trauma qu’il faut revivre en son « ressenti » même. La souffrance, enseigne-t-il dégage une énergie particulière qui provoque une suractivité en même temps que nous édifions des barrières, ou des barrages, pour l’empêcher, cette souffrance, de parvenir jusqu’à notre conscient. Les parasympathiques, eux, passifs, attendent… et attendent parfois jusqu’à ce que mort s’ensuive. En déjouant donc cette souffrance nous nous lançons dans des entreprises: social, bénévolat, arts ou religion pour tenir le coup… comme moyen de survie en fait. Janov nie en tout ce qui est religions comme méditation. Le bouddhisme enseigne le karma mais une amie me disait que cette croyance, nous-mêmes étant les artisans de nos malheurs de par nos vies antérieures, que cette croyance, donc, permet de justifier les pires injustices. Aurait-on inventé la croyance au karma en cette intention? Jésus de Srinagar, un roman mais fondé, présente ce rabbi comme n’étant pas mort en croix, ce qui était souvent le cas, mais, ayant perdu toute foi, ne sachant plus quoi penser… se serait rendu en Inde étudier d’autres religions pour, finalement, ne retenir que le bouddhisme. Ce qui est touchant est que nombreux ex croyants qui se sont tournés ensuite vers le bouddhisme, en fait, selon cette hypothèse concernant Jésus… ayant suivi Jésus… ne l’ont en rien trahi. La foi est-elle du ressort de l’Evolution? Les « poussées » opérées par la foi ne sont-elles pas peu ou prou comparables aux poussées utérines, ces contractions, qui poussent l’enfant à naître en passant par la filière pelvienne en direction de la lumière? Écrit par : Myriam Belakowski 19h05 – mardi 23 janvier 2018 Dans toutes les eaux repose la lune, une fleur s’épanouit, printemps sur toute la terre Écrit par : matus 22h06 – mardi 23 janvier 2018 La lune fleurit dans l`eau de printemps. Écrit par : haiku sauvage 13h29 – mercredi 24 janvier 2018 @Myriam Belakowski « Le bouddhisme enseigne le karma » Je n’adhère pas à l’idée du karma, ni à celle qui lui est liée, de la réincarnation. C’est ce qui reste de l’hindouisme dans certaines formes du bouddhisme. Vous avez bonne mémoire et je me souviens aussi de Janov et de sa Thérapie Primale. Je n’en pense rien. « La foi est-elle du ressort de l’Evolution? » Tout ce qui est humain ne peut être que de ce ressort. La foi aide beaucoup de monde à vivre, certains à dominer, cela suffit en principe à expliquer son apparition et sa persistance. Pour le reste, notamment les « poussées utérines », je pense que vous vous laissez aller trop loin dans votre goût pour les analogies. Écrit par : Mère-Grand 09h14 – mercredi 24 janvier 2018 @motus La recherche d’un peu de poésie, de quelque forme qu’il s’agit, ne peut que nous faire du bien. Écrit par : Mère-Grand 09h15 – mercredi 24 janvier 2018 Mère-Grand, Janov critique Freud, qui fut un pionnier après avoir étudié auprès de Charcot à la Salpêtrière mais qui, effaré par la puissance des hypnotiseurs, substitua le transfert à l’hypnotisme. Travaux qui lui prirent des années alors que Janov psychanalyste durant des décennies, prenait le train en marche après les travaux de Freud. Comme Jung, antisémite, qui se retourna contre Freud, que faut-il penser de ces critiques de Janov qui pouvait enseigner la Thérapie Primale sans même parler de Freud? Gardons-nous d’imaginer, avant tout. Janov, après des décennies, prouve à l’évidence en tous ses ouvrages sur sa pratique à quel point nous avons besoin d’amour ce qui ouvre la porte à une nouvelle Révolution celle de l’amour, de l’écoute et des soins que nous nous devons les uns aux autres non seulement depuis les grossesses des mères, leur accueil à l’annonce de leur état: grossesses appelées de nos vœux ou subies puis le moment de l’accouchement tellement éprouvant pour les futurs nouveaux-nés. La naissance, juste après la naissance jusqu’à environ six-sept ans singulièrement. A lire, découvrir ou relire… ce Janov. Mais, tout d’abord, quelle beauté que les lignes de matus: « Dans toutes les eaux repose la lune, une fleur s’épanouit, printemps sur toute la terre Écrit par : Myriam Belakowski 11h12 – mercredi 24 janvier 2018 @Myriam Belakowski « Janov, après des décennies, prouve à l’évidence en tous ses ouvrages sur sa pratique à quel point nous avons besoin d’amour » Si j’étais d’humeur ou de nature ironique, ou même cynique, je dirais que nous le commun des mortels, en particulier les mères qui viennent de mettre un enfant au monde, connaissent cel sans avoir lu aucun ouvrage. Et nous autres, les vieux, à moins de verser dans une misanthropie que est toujours aux aguets, gardons cela comme presque unique leçon indiscutable de la vie. Écrit par : Mère-Grand 13h40 – mercredi 24 janvier 2018 @haiku sauvage Vamos! Écrit par : Mère-Grand 16h14 – mercredi 24 janvier 2018 Mère-Grand, Les ouvrages de Janov, entre autres (Leboyer) aux très nombreux témoignages montrent à quel point de nombreux nouveaux-nés ont manqué d’amour ce qui explique bien des choses concernant leurs vies plus tard sans oublier les grossesses non désirées alors que dès son troisième mois le fœtus qui ne peut ni verbaliser ni raisonner s’imprègne déjà des sentiments de sa mère exactement comme s’il était une éponge l’apprend-t-on aux enfants des écoles en cours d’éducation sexuelle? Ce message étant bref… qui enseigne en catéchèse des quatorze à seize ans que la parole de Jésus selon laquelle il reconstruit le temple de son corps en trois jours est enseignement de chaman et chaman qui dit à l’apprenti chaman que lui, le chaman, construit la « maison »… les « finitions » étant du ressort de l’apprenti chaman (JAW s' »occupant de moi » ces temps je n’indique pas le nom du bouquin ainsi informateur) ces lignes car en lisant les blogs, certains d’entre eux, je note avec consternation que ceux qui s’amusent à démanteler religions et foi travaillent à jeter le bon grain avec l’ivraie. Bonsoir, Mère-Grand. Sympa d’échanger avec vous. Écrit par : Myriam Belakowski 17h31 – mercredi 24 janvier 2018 @Myriam Belakowski Merci … pareillement. Écrit par : Mère-Grand 20h24 – mercredi 24 janvier 2018 Et voilà que Mère Grand et Myriam nous encensent de leur ignorance ponctuée de recherches sur le net, mais en rab on a même droit à aurobindo ! Lors de ma traversée de Pondichery dans ma route vers les berceaux du Brahmanisme, je me suis arrêté avec ma douce pour boire un thé dans un établissement plutôt occidentalisé dans le centre de la capitale de cet ex-comptoir français, à peine installé quelle ne fut pas ma stupeur lorsqu’un des disciples de l’une des deux sectes fracassa la tête de son concurrent en spiritualité avec un gourdin d’au moins 10 kg. Alors que le second arrivait avec son élan de cycliste averti, il se vu stopper net par le gourdin du premier, cela sous mes yeux peu habitué à ce genre de démonstration. Le gars l’attendait alerte et vigoureusement puis l’arrêta avec son gourdin, puis reparti aussi sec. Le cycliste était laissé pour mort dans une énorme flaque de sang pendant que des policiers et une ambulance tentaient d’officier dans ce décor assombrit par tant de dévotion ! J’ai tout vu et dans les moindre détails, en fait j’ai dû tout filmer, parce que 35 ans après, les images sont aussi fraîches que lorsque j’ai décrit la scène à l’un des inspecteurs de police venu sur place, ce brave préposé en élégante tenue d’été qui parlait parfaitement le français me demanda gentiment de dépeindre la scène, ce qui fut fait en 2 phrases, puis m’expliqua qu’il s’agissait de faits courants à Pondichery entre les 2 courants animés par la secte doublement orpheline. Cela ne fit que me déterminer de ne pas traîner trop longtemps dans cette ville aux esprits enjoués ! Comme quoi le pragmatisme, qu’il soit hindouiste ou sunnite, n’est pas toujours de très bon conseil ! Écrit par : Corto 21h41 – samedi 03 février 2018 Que l’on prenne le terme « pragmatisme » sous son aspect empirique ou constructiviste, il ne s’agit rien d’autre que d’un sophisme linguistique aux parallèles aussi vides que platoniques ! Pierre raffole de ce genre d’exercices soumis aux bacheliers dans leur examen de philosophie, il semble que les examinateurs n’auront sans doute, plus besoin d’aller chercher ailleurs, il suffit de s’abonner au blog de Pierre ! Il y a de fausses vérités et de vrais mensonges ! Écrit par : Corto 21h52 – samedi 03 février 2018 Corto, En ma possession un livre d’Aurobindo sur le yoga intégral, centaines d’autres livres psys et autres sans nul besoin du Net car je ne m’exprime qu’à propos de recherches portant sur de très très longues années (195O-2O18 principalement) tant recherches, études que pratique car je suis née avec un interrogation: Dieu existe-t-il, oui ou non? Ce qui me fit expérimenter le catholicisme, le féminisme des années septante, le travail social après formation professionnelle en tant qu’éducatrice boostée par le livre de Gilbert Cesbron: CHIENS PERDUS SANS COLLIER… une dizaine d’années en milieu protestant… la psychanalyse didactique sans pour autant m’auto nommer psychanalyste, le yoga, l’approche de la Thérapie Primale, puis le chamanisme principalement par l’influence jungienne. Fidèle, également, à et de Françoise Dolto. Maintenant je vais vous faire remarquer quelque chose sur vous-même, Corto. Vous ne supportez pas que deux personnes, un homme et une femme, se disent un mot aimable ou que l’un/e fasse un compliment à l’autre sans faire irruption pour attaquer tant, présentement, Mère-Grand et moi, naguère, n’est-ce pas. vos incroyables lignes à Jean-Noël Cuénod par moi complimenté. Un homme, une femme. Un père, une mère: Corto, comment avez-vous passé certain « col » nommé Œdipe? Écrit par : Myriam Belakowski 23h33 – samedi 03 février 2018 Il faut arrêter avec vos « recherches », à la limite, vous passez vos journées devant des films pornos, mais pas avec moi, vous êtes aussi inculte que la moyenne helvétique ! Écrit par : Corto 00h23 – dimanche 04 février 2018 A qui vous adressez-vous, Corto? S’il s’agit de moi je n’ai jamais de ma vie regardé un film porno. Je passe mes journées comme possible à mon âge le moins possible devant le clavier de mon ordinateur soit environ 4 fois par jour en moyenne un quart d’heure par fois. En diriez-vous autant de vous-même, Corto? Écrit par : Myriam Belakovsky 10h31 – dimanche 04 février 2018 Vous n’avez aucune éducation et ça se voit, alors cessez de vouloir être plus grosse que le boeuf ! Écrit par : Corto 10h42 – dimanche 04 février 2018 @ Pierre Jenni Il n’est pas question de reprendre les entretiens avec Corto sur ce nouveau blog mais je me demande si « ce » Corto, vu sa hargne à mon encontre, est bien le même que celui des salutations au fondateur de TDH et j’attire une nouvelle fois votre attention sur le fait qu’il est possible de faire passer n’importe quel pseudo comme je vous l’avais prouvé en écrivant, en vous le disant immédiatement après, sous votre propre nom même pas sous un pseudonyme… Écrit par : Myriam Belakovsky 13h06 – dimanche 04 février 2018 Allons allons les zanfans, arretez de vous chamailler en ce beau dimanche printanier ou les canards gonflables de la mare de l`asile se grimpent dessus a qui mieux-mieux, que c`est un vrai miracle qu`aucun n`ait encore éclaté. Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 15h15 – dimanche 04 février 2018 Les canards ne sont jamais gonflés au point d’éclaté, il ne faut non plus exagérer, j’illustrerai la scène avec le terme « dégonflé » ! Ignaz a ce défaut de toujours déformer la réalité ! Écrit par : Corto 20h35 – dimanche 04 février 2018 C`est que ces canards-la sont autogonflables et ils ont tous un peu tendance a abuser des bars pour se faire plus grands qu`ils ne sont, savez-vous. Et vous ca va, coté pression de gonflage? Écrit par : Justin, le jardinier de l`asile 09h47 – lundi 05 février 2018 Viellard dans son blog s’en prend à Christoph Blocher parce que celui-ci aurait dit : « Les pays n’ont pas d’amis, ils n’ont que des intérêts ». Juste un petit problème que Viellard devrait méditer : c’est de de Gaulle… Écrit par : Géo 16h52 – lundi 05 février 2018 l est vrai qu’en étant assis patiemment sur les milliers de milliards pillés au reste de la planète, des connards de suisses de ton espèce, n’ont rien d’autre à foutre que de tromper le temps ! Écrit par : Corto 19h45 – lundi 05 février 2018 Je ne m’adressais pas à Géo, mais au crevard de canards gonflables qui finit pas gonfler la galerie, tellement il se répète ! Écrit par : Corto 00h52 – mardi 06 février 2018 @Corto Votre aggressivité, mépris pour l`autre et absence totale d`humour paraissent confiner au trouble mental. Pourquoi n`iriez-vous pas vous faire soigner un peu dans la clinique du dr Zinzin, ainsi vous pourriez voir de pres ces fameux canards surgonflés a l`exemple de votre ego. Écrit par : JJ 09h10 – mardi 06 février 2018 L’humour, il faudrait s’entendre ! On connait l’humour helvétique, fameux ! On pourrait parler des rires des banquiers lorsqu’ils encaissent les milliards liés aux ventes d’armes, comme les gaz utilisés en Syrie ! Mais tu veux que je te soigne, c’est quand tu veux avorton ! Écrit par : Corto 09h27 – mardi 06 février 2018 @Corto Il semble que vous haissiez particulierement la Suisse. Auriez-vous eu jadis des déboires avec la justice helvétique que cela ne m`étonnerait qu`a moitié. Franchement, j`ai un peu pitié de vous car finalement c`est pas de leur faute si les cons sont cons. Écrit par : JJ 09h46 – mardi 06 février 2018 Non, JJ, je parle un peu au nom des milliards de victimes de la Suisse, mais ne sommes-nous pas sur cette note pour parler de « vérité » ? Écrit par : Corto 22h01 – mardi 06 février 2018 J`ai aussi lu Jean Ziegler, Corto mais faut pas pousser mémé dans la bétonneuse. Des milliards de victimes? Victimes de la « Suisse »? Si l`on parle de la Suisse, il faut aussi mentionner la Croix Rouge et cet esprit helvétique dont les valeurs principales sont la paix et la démocratie. Et puis, c`est pas en Suisse que fut inventée la banque. Coté malfaisance, les banquiers suisses (il y en a du reste peu) sont des anges a coté des anglo-saxons. Écrit par : JJ 08h31 – mercredi 07 février 2018 On ne devrait pas laisser écrire n’importe quoi ainsi par la mort d’un homme condamné par Rome à la demande de la caste sacerdotale de Jérusalem un peuple entier dit « déicide » est devenu la brebis galeuse de l’humanité chaque Juif « portant au front la marque même ou le signe de Caïn… »! Le livre titré Jésus et Israël de l’historien Jules Isaac, éd. Fasquelle, avec minutie, précision, références indiscutables par vingtaines fait la démonstration de la démarche concernée… il est bon d’apprendre également ce qui ne fut jamais enseigné. Un exemple: pendant l’occupation romaine du vécu de Jésus se formaient des groupes de résistants clandestins en équipe d’une douzaine d’hommes avec un chef à leur tête appelé « messie »… exactement comme les disciples de Jésus avec lui à leur tête. Les résistants français sous l’occupation allemande ne connaissaient le plus souvent pas le chef de leur réseau mais lui, au contraire, savait tout sur eux. Ces hommes parlaient de leur chef avec une immense vénération. Vénération qui pourrait s’apparenter à l’émotion de l’apôtre Pierre lorsqu’il déclare reconnaître en Jésus le… »messie » donc, comme expliqué sans rien affirmer maintenant, le chef de son réseau de résistance. Ainsi, « sans rien affirmer », encore une fois, pour se faire une idée sur un tel Jésus présumé résistant sous l’occupation romaine peut-on se tourner un instant vers la vie comme photo d’un Jean Moulin… toujours dans la recherche, en ce blog comme ailleurs, de la vérité. Les Zélotes qui luttaient pour délivrer Israël de l’occupation romaine par tous étaient traités de brigands. Barrabas fut le « brigand » qui fut libéré. Coïncidence il portait le même prénom que Jésus et Barrabas selon la forme grammaticale devenant Barrabam signifie Fils du père nom, selon les évangiles, que se donnait Jésus lui-même. Non sans tenir compte de son absence de père Joseph, toujours selon les évangiles, n’étant pas son géniteur. Absence de père pour un jeune surnommé « bâtard fils d’impure » ce qui ne pouvait pas ne pas le traumatiser durement en un temps à fond patriarcal. « Impure » peut ne pas dignifier de mauvaises mœurs mais femme ayant ses menstrues et quelqu’un de Juif m’apprit autrefois que Jésus aurait été conçu par le fait d’un abus sexuel concernant Marie qui, ayant ses menstrues, n’aurait normalement pas pu être mise enceinte en ces jours particuliers d’où un mystère, une énigme comme on en trouve dans la Bible lorsque se retrouvent par volonté divine « à laquelle rien ne saurait être impossible » est-il enseigné, des femmes bien trop âgées pour être en mesure d’attendre un enfant. Pierre Jenni, et vous homme politique! vous ne devriez pas laisser dire n’importe quoi sur et de ce pays… mes lignes présentes en faisant foi. Écrit par : Myriam Belakovsky 06h22 – mercredi 07 février 2018 P.S. Encore et un peu plus tard qu’en 195O chez les catholiques romains du monde entier au cours de l’office de l’après-midi du Vendredi-Saint, chaque année, on faisait une fleur au peuple *déicide » en priant « également pour les « Juifs perfides »! Écrit par : Myriam Belakovsky 10h42 – mercredi 07 février 2018 Pas de jaloux: sans oublier les horreurs écrites sur les Juifs par Luther ainsi que les écrits de Calvin (pas question présentement de Michel Servet sur condamnation grillé sur un bûcher au bois vert pas assez sec). Horreurs écrites en fort beau style par Calvin sur les Juifs ce qui n’empêche pas les bons réformés d’aujourd’hui d’appeler SALLE CALVIN leurs salles de fêtes et de rencontres paroissiales en même temps que « pétoche » aidant certaines hautes dames juives, suppliant de ne pas dire leur judaïcité s’emploient à faire mettre à la porte qui pourrait gêner… donnant ainsi stupidement raison aux accusations de perfidie concernant les Juifs. comme également à Einstein dénonçant la bêtise humaine. Écrit par : Myriam Belakovsky 12h53 – mercredi 07 février 2018 Et c’est reparti pour la foire aux délires des petits suisses nantis dans leur crasse morale ! Écrit par : Corto 13h16 – mercredi 07 février 2018 Les suisses sont des sauvages, incultes et proches du néandertal ! Écrit par : Corto 13h18 – mercredi 07 février 2018 Alors, qu’est-ce qui se passe, ça dort dans les dortoirs ? Écrit par : Corto 16h48 – mercredi 07 février 2018 Dès que l’on parle de la Suisse et des suisses qui rongent leur nonos lâchement pillé aux nations pourries par les corruptions, dès que l’on aborde ce sujet, les suisses tremblent des saloperies qu’ils ont accumulés depuis des siècles, bientôt la Suisse sera jugée pour ses saloperies institutionnelles, sa pourriture systématique envers l’humanité, cette Suisse qui voulait donner le change avec ses bonnes oeuvres tout en provoquant de l’autre main l’ensemble des misère que la terre porte va passer à l’heure de « l’addition » ! Profitez encore quelques temps, après, vous verrez que ce qu’il se passe en Syrie n’est rien en comparaison de ce que la Suisse va traverser ! Écrit par : Corto 20h47 – jeudi 08 février 2018 Non seulement la Suisse est à la base de toutes les dictatures, mais en plus elle se rapplique avec sa croix-rouge et ses bonnes oeuvres, comme terre-des-hommes qui a reçu plusieurs millions pour Haïti et qui 2 ans après n’avait que construit deux ou trois baraques en préfabriqué, ou outres les dizaines de milliers de milliards pillés dans les nations corrompues, mercenaires clés en main, la Suisse après avoir vidé ces pays de toutes leurs substances, vient avec des biscuits périmés et se pays le luxe de jouer aux « humanitaires », ne vous en faites pas, tout cela je l’explique également en plusieurs langues sur de nombreux blogs de pays concernés et dans ces pays, les blogueurs répondent, eux ! Je les encourage de venir immigrer en Suisse, là où se trouve ce dont ils ont été pillés, ce mélange de fric pillés et de sang, ce sang que chaque petit suisse consomme au quotidien ! Écrit par : Corto 20h56 – jeudi 08 février 2018 « L’idée de vérité » !!!! Écrit par : Corto 20h57 – jeudi 08 février 2018 La vérité est-elle dans l’idée de la vérité ? Écrit par : snoopy 21h33 – jeudi 08 février 2018 Tout d’abord le plus drôle. J’avoue avoir ri encore une fois de bon coeur. Heureusement que le ridicule ne tue pas. Nous aurions un grave malade sur les bras. « Bien (ré)pondu, cher JJ, les résultats de l’observation expérimentale dépendent de l’observateur, c’est le baba, pardon le B.A.b.a., de la quantique, comme disait M’sieur Feynman dans ses causeries… Excusez mon style popu, mais suis pas très instruit, ni très cultivé, pas à la hauteur quoi… » Puis: « En l’occurrence, c’est vous qui faites rire le landerneau ayant quelques notions de physique… Devriez utilement vous procurer la Physique quantique pour les Nuls, vous y apprendriez comment la particule élémentaire revêt parfois son habit d’onde, parfois de corpuscule selon l’observation… » Eh oui, confondre observateur et observation, c’est effectivement nul et ridicule. L’expérience visant à mettre en évidence la nature ondulatoire du photon, par exemple, donnera toujours le même résultat, aboutira toujours à la même observation quel que soit l’observateur. Une AUTRE expérience visant à mettre en évidence sa nature corpusculaire donnera aussi toujours le même résultat quel que soit l’observateur. C’est comme de faire croire que selon les observateurs tous situés au même endroit à la surface de la Terre à midi à l’équateur, pour certains il fait jour et pour d’autres il fait nuit. Rideau. Je ne savais pas que les études de médecine étaient si nulles en épistémologie. Un conseil : vraiment lire la mécanique quantique pour les Nuls et pas le prétendre. Et donc toutes les insultes de Gislebert par lesquelles il manifeste sa haine de ma personne se retournent contre lui. L’arroseur arrosé. Mieux vaut donc en rire. jj ne vaut pas mieux, hélas. Reste un éclair de lucidité qui se voulait ironique, mais qui ne l’est pas finalement: « suis pas très instruit, ni très cultivé, pas à la hauteur quoi… » Effectivement. @Mère-Grand « Ce n’est pas la première fois qu’elle entraîne des soupçons de déisme dans mes propos, alors que je dois un de premiers qui a affirmé mon athéisme sur ces blogs, sans même la précaution de l’appeler agnosticisme. » Loin de moi de mettre en cause quoi que ce soit et encore moins d’émettre un jugement. J’essaie de comprendre la pensée d’un autre camarade athée, si vous permettez. « Peut-être ne reconnais-je pas ma propre pensée, peut-être ne sais-je pas l’exprimer, mais je ne peux pas faire mieux. Je m’arroge cependant le droit de faire usage de mon intellect et d’en exposer les résultats, aussi limités soient-ils, sans avoir honte de cette activité intellectuelle. » Vous n’avez aucune raison de vous dévaluez. « Cela d’autant plus que je viens de la classe ouvrière, ce qui devient rare chez nous, et que j’ai le même respect pour un travail manuel bien accompli que pour une pensée sincère. Je pourrais ajouter l’activité sportive, que j’ai abondamment pratiquée et les activités artistiques dont je pourrais dire la même chose, affirmation et probablement « prétention » pour ceux qui aurait encore besoin de munition contre ce qui les dérange. » Tout ceci vous honore plutôt que le contraire. La classe ouvrière est très certainement la plus morale, la plus honnête qui soit. J’en sais quelque chose. « J’avis cru exposer une idée très simple et très banale, qui consiste à dire que parler de relatif n’a de sens que si on lui oppose logiquement l’absolu, même si l’un est de l’ordre de la réalité et l’autre de l’ordre purement intellectuel, sauf, je le répète, pour les partisans d’une révélation divine. » Là je ne suis pas d’accord parce que pour moi l’absolu, un, n’a pas de sens, et deux surtout, est une fiction de l’esprit, c’est-à-dire n’existe que dans l’ordre du supernaturel, de la fiction. Il n’y a aucun lien logique entre les deux discours, aucune opposition. La fiction qui voit des absolus n’est qu’une production mentale qui cherche à combler des vides de compréhension et signale une faiblesse dans son rapport avec la réalité. Une réalité qui n’est pas acceptée. C’est une folie. « La distinction entre les deux, ai-je ajouté, est un aspect essentiel de certaines formes de bouddhisme, notamment le Zen, voie qui se passe justement d’un dieu, si j’ai bien compris son enseignement. » Un dieu, des dieux ou une autre métaphysique aboutit au même résultat. « En ce qui concerne la vérité, terme qui figure dans l’intitulé de ce blog, il en est de même. La vérité avec minuscule est celle qui nous préoccupe (ou pas, comme on dit ces temps), de manière parfois obsessionnelle diraient certains, qui pensent même qu’il peuvent écarter le sujet en disant des choses comme « à chacun sa vérité ». » Vous pouvez remplacer les quatre derniers mots par « à chacun son opinion » et vous serez plus proche d’une compréhension de ce dont il s’agit. « La Vérité avec majuscule (…) marque le fait qu’elle représente un absolu. » C’est là où je ne vous comprends plus. Il me semble que pour un athée il n’y a tout simplement pas d’idée qui mérite le qualificatif d’absolu. Les mots « vérité », « dieu » sont des noms communs qui ne sont absolutisés que par des croyants, mais à aucun moment par un athée, me semble-t-il. « J’ai fait allusion au monde des idées (ou Idées) de Platon, dont j’avoue n’avoir plus qu’un souvenir lointain, parce que la notion de quelque chose qui existe en dehors de notre expérience directe mais remplit néanmoins une fonction dans la pensée et le langage, me paraissait adéquat. » Encore en désaccord ici. Posez-vous donc la question de savoir s’il peut exister quelque chose en dehors de notre expérience directe ou indirecte peu importe. Ce n’est pas un hasard que les gens deviennent musulmans en pays d’islam, chrétien en pays chrétien, etc. Pour être athée c’est une autre histoire, mais qui résulte aussi d’une expérience. Pour ma part, je l’ai été dès ma première prise de conscience. Pour être ensuite confronté – très tôt – aux mensonges des religions par mon intérêt pour les dinosaures, les hommes préhistoriques et l’histoire de la Terre (géologie, flore et faune). « Il me semble que, sans valider aucunement l’idée d’un dieu avec ses attributs de toute puissance et de savoir illimité, tout en étant en somme matérialiste, on peut penser que cette existence virtuelle de l’idée de Vérité, comme celles du Bien et du Beau pour reprendre la référence à Platon, joue un rôle dans notre jugement sur le degré d’approximation auquel nous parvenons lorsque nous essayons de penser ou de dire la vérité (de même pour les autres absolus). C’est ce que j’ai appelé « tendre vers », processus mental tout à fait inconscient dans le vie ordinaire. » Pour moi, mon jugement se fonde non pas sur un idéal inexistant mais sur un système de valeurs tout ce qu’il y a de plus pragmatique. « tendre vers », processus inconscient ou inexistant ? « Ainsi, même si nous ne sommes pas tous pris par le désir de nous approcher de l’idéal de dire la vérité autant qu’elle est accessibles à nos faibles esprits, nous ne pouvons pas ne pas le faire lorsque nous nous adressons à ceux que nous aimons, ou lorsque nous faisons un exercice intellectuel sincère. » Vouloir s’approcher d’un idéal qui n’existe pas est pour moi une belle chimère. Je doute fort que nous disions toute la vérité de ce que nous pensons, de notre état d’esprit à chaque moment même à l’être aimé ou à nos enfants. Les compromis sont certainement ce qui fait durer une relation, outre le respect et l’admiration. Qui seraient vite perdus dans le cas contraire. « Je n’imagine pas un parent donner une explication ou un enseignement sur un sujet important à son enfant, sans essayer de faire de son mieux, c’est-à-dire de dire (oups!), autant qu’il en est capable, quelque chose de vrai, donc de s’approcher du Vrai idéal. » Voyez-vous, je pense plus apprendre de ma progéniture que le contraire. Je ne sais pas ce qu’est le vrai idéal, si ce n’est, encore une fois, une fiction de l’esprit. Je n’ai JAMAIS enseigné cela. Si j’ai la prétention d’enseigner quelque chose, c’est d’apprendre à raisonner et à… découvrir les mensonges. Et il n’y a pas de mensonge idéal non plus (ce qui en dit plus sur la vérité idéale qu’un long discours). Je n’ai pas eu besoin d’enseigner l’absence de dieux (eh oui, il n’y en a pas qu’un seul dans le monde de la fiction…), il a suffi d’éviter le bourrage de crâne des prêtres ou curés. « Encore merci ce cet échange. » Merci à vous également. Écrit par : Daniel 16h09 – vendredi 19 juillet 2019 Je ne suis pas sûr de suivre. Il serait bien de cliquer sur « répondre à ce commentaire » pour qu’on sache à qui on parle. Une chose me semble évidente, Daniel aime la discussion et participe sur plusieurs blogs. Il a des choses à dire et il anime le débat. Je ressens pourtant un brin d’agacement dans le ton et une assurance qui contraste fort avec le billet qui a inspiré ces échanges chez Hélène Favre « Dubito Ergo Sum ». Peu importe, je pense que c’est très sain d’exprimer son opinion. Je répondrais volontiers à cette longue contribution de Daniel, mais je ne sais pas très bien où il se situe et ce qu’il essaie de dire. Je laisse à Mère-Grand le privilège de lui répondre car je pense que ce dialogue a lieu entre-eux. Écrit par : Pierre Jenni 18h14 – vendredi 19 juillet 2019 Sans doute l’arrogance, la force, l’assurance et l’inexpérience de la jeunesse… Je doute très (trop?) souvent et quand je doute je cherche à vérifier. Ce qui permet d’apprendre, et éventuellement de comprendre. Je n’ai aucun doute que la Terre tourne autour du Soleil. Auriez-vous un doute? Chacun à son propre chemin de vie. Passionné très tôt par les dinosaures et les hommes préhistorique, j’ai trouvé insupportable les mensonges répétés des chrétiens quand ils enseignent la genèse ou la naissance virginale ou la résurection ou l’existence de Saul/Paul. « Jésus » était un assassin. Il n’y a aucun doute et il a été crucifié par les Romains avec deux complices. D’où une aversion phénoménale pour le mensonge. Et ici corto est le menteur « par excellence ». Il n’en rate pas une pour nous le prouver comme pour le blog de Mario. « Je ne suis pas sûr de suivre. Il serait bien de cliquer sur « répondre à ce commentaire » pour qu’on sache à qui on parle. » Si vous aviez suivi la « discussion » ou si vous aviez fait une petite recherche ou si vous aviez simplement lu ce que j’ai écrit, vous auriez compris immédiatement à qui je m’adresse. Faut-il en plus vous faire un dessin. Oui, je suis parfois arrogant et provocateur. A vous de voir au-delà. Ou non. J’ai peu d’indulgence pour le mensonge, la paresse ou les sophismes. Écrit par : Daniel 23h19 – samedi 20 juillet 2019 Plus généralement j’avoue être étonné de voir qu’un sujet, quel qu’il soit, n’intéresse que durant une période donnée alors qu’on est bien loin d’en avoir fait le tour. J’ai un peu le sentiment que nous, les vieux qui venons sur les blogs pour communiquer notre savoir et passer du temps avec d’autres, nous sommes aussi contaminés par le besoin de vitesse et de changement que les jeunes éprouvent. Nous avons de la peine à rester concentrés et nous sommes avides de nouveautés. Les questions soulevées ici, sont universelles et atemporelles. La vérité, la réalité, la confiance et le doute méritent une discussion sans fin. C’est pourquoi je garde les commentaires ouverts sur tous mes billets même si rares sont ceux qui y reviennent. Écrit par : Pierre Jenni 18h23 – vendredi 19 juillet 2019 @Pierre Jenni J’abonde dans votre sens. Écrit par : Mère-Grand 09h05 – samedi 20 juillet 2019 @Daniel Je ne crois pas utile, pour l’instant du moins, de reprendre ce débat. Je n’en ai pas l’énergie et je ne suis pas sûr de pouvoir dire ou penser mieux (ou autrement). Écrit par : Mère-Grand 09h08 – samedi 20 juillet 2019 Je respecte bien sûr votre décision. Et merci de m’en avoir informé. Comme on dit: je reste à votre disposition. Portez-vous bien! Écrit par : Daniel 23h23 – samedi 20 juillet 2019 In vino veritas. Partout ailleurs regne le dubitas. Écrit par : Ignaz le moyne des sables 11h20 – samedi 20 juillet 2019 Qui oserait encore venir dire quoi que ce soit au sujet de la vérité après le commentaire de Corto du jeudi 08 février 2018 à 20H56 ? Tout y est dit. Autant dire que je me réjouis de rencontrer bientôt Corto puisque le Ministère public nous a tous deux conviés à un symposium qui doit se tenir dans un mois à Yverdon, la charmante station thermale du nord vaudois. Écrit par : Mario Jelmini 16h36 – samedi 20 juillet 2019 Vous allez finir par devenir les meilleurs potes au monde. On parie ?! Écrit par : Pierre Jenni 18h40 – samedi 20 juillet 2019 Je vous prends au mot et je vous parie 100 Francs qu’il ne deviendront pas « potes ». Relevez-vous le pari? Écrit par : Daniel 22h20 – samedi 20 juillet 2019 Toujours aussi réaliste, Pierre Jenni. Voici le commentaire en question : Non seulement la Suisse est à la base de toutes les dictatures, mais en plus elle se rapplique avec sa croix-rouge et ses bonnes oeuvres, comme terre-des-hommes qui a reçu plusieurs millions pour Haïti et qui 2 ans après n’avait que construit deux ou trois baraques en préfabriqué, ou outres les dizaines de milliers de milliards pillés dans les nations corrompues, mercenaires clés en main, la Suisse après avoir vidé ces pays de toutes leurs substances, vient avec des biscuits périmés et se pays le luxe de jouer aux « humanitaires », ne vous en faites pas, tout cela je l’explique également en plusieurs langues sur de nombreux blogs de pays concernés et dans ces pays, les blogueurs répondent, eux ! Je les encourage de venir immigrer en Suisse, là où se trouve ce dont ils ont été pillés, ce mélange de fric pillés et de sang, ce sang que chaque petit suisse consomme au quotidien ! Écrit par : Corto 20h56 – jeudi 08 février 2018 Écrit par : Géo 19h02 – samedi 20 juillet 2019 Attends Géo, tu me prends vraiment pour un demeuré. Mario nous a donné l’heure de publication de ce commentaire… Rien de nouveau sous le soleil. Tu te fais vieux mon ami. Tu t’offusques sur des propos qui trahissent bien plus un malaise qu’autre chose. Le Corto, il a besoin de soins à mon avis. Les procédures ne feront que le raffermir dans son autisme. Écrit par : Pierre Jenni 19h05 – samedi 20 juillet 2019 « Les procédures ne feront que le raffermir dans son autisme. » Les procédures vont l’obliger à mettre le nez dans son caca, ce qui sera plus efficace que n’importe quelle thérapie. De toute façon, dans son déni, il n’acceptera jamais de se soumettre à des soins. Écrit par : Mario Jelmini 22h37 – samedi 20 juillet 2019 « Attends Géo, tu me prends vraiment pour un demeuré. Mario nous a donné l’heure de publication de ce commentaire… » Oui, mais vous êtes vous donné la peine de le (re)lire? J’ai comme un… doute. Écrit par : Daniel 23h20 – samedi 20 juillet 2019 Entièrement d’accord avec Mario! Et encore bravo pour ses actions! @PJ Encore un effet de votre naïveté. La seule thérapie possible dans un tel cas est le bannissement. Certains blogueurs l’ont compris. croto a déjà été condamné (avec sursis? Mario nous le précisera). Avec une nouvelle condamnation, le sursis tomberait. Écrit par : Daniel 23h30 – samedi 20 juillet 2019 Bon là j’avoue que je suis aussi d’accord. Sauf que je ne suggère pas une thérapie mais une auto-thérapie. C’est un peu ce que je pensais offrir avec ce blog pour autant que les concernés se relisent. Car je persiste à penser qu’on apprend plus à se relire qu’à lire les autres. Écrit par : Pierre Jenni 12h32 – dimanche 21 juillet 2019 « Car je persiste à penser qu’on apprend plus à se relire qu’à lire les autres. » Il y a beaucoup de vrai dans cette phrase. Mais le jour où Corto se relira avant de poster ses commentaires, les poules auront des dents et les coqs pondront des oeufs. Corto est dans le déni, il refuse de se regarder dans un miroir et d’admettre qu’il a de gros problèmes. Tant qu’il ne cherchera pas à comprendre l’origine de ses problèmes (dont on peut soupçonner qu’ils remontent à la petite enfance et à sa naissance illégitime) et qu’il persistera dans l’illusion que seuls les autres ont des problèmes mais en aucun cas lui, il continuera à polluer les blogs. Écrit par : Mario Jelmini 13h43 – dimanche 21 juillet 2019 Le métier de juge est parfois bien ingrat… Voyons que ferait Salomon? Écrit par : Jean Jarogh 19h48 – samedi 20 juillet 2019 Salomon était un drôle de coco. Voici ce qu’on peut lire à son sujet dans l’Ancien Testament: « Il eut 700 princesses pour femmes ainsi que 300 concubines, et ses femmes détournèrent son cœur. A l’époque de la vieillesse de Salomon, ses femmes entraînèrent son cœur à suivre d’autres dieux et il ne s’attacha pas sans réserve à l’Eternel, son Dieu, comme l’avait fait son père David. Il suivit Astarté, la divinité des Sidoniens, et Milcom, l’abominable dieu des Ammonites. Salomon fit ce qui est mal aux yeux de l’Eternel et il ne le suivit pas pleinement, contrairement à son père David. Ce fut alors qu’il construisit, sur la montagne qui se trouve en face de Jérusalem, un haut lieu pour Kemosh, l’abominable dieu de Moab, et pour Moloc, l’abominable dieu des Ammonites. Il agit de cette manière à l’intention de toutes ses femmes étrangères pour qu’elles puissent offrir des parfums et des sacrifices à leurs dieux. L’Eternel fut irrité contre Salomon, parce qu’il avait détourné son cœur de lui, le Dieu d’Israël, qui lui était apparu deux fois. Il lui avait pourtant expressément défendu de suivre d’autres dieux, mais Salomon ne respecta pas ce commandement de l’Eternel. » (1 Rois 11:3-10) Un mauvais sujet, un infidèle, un renégat ce Salomon. Je ne me fierais en aucun cas à son jugement. Écrit par : Mario Jelmini 23h13 – samedi 20 juillet 2019 Lors d’un de mes périples à Srinagar, j’ai découvert non seulement le « véritable » tombeau de Jésus, mais aussi le mont Salomon qui pourrait bien être celui où il construisit ces temples. Et je ne résiste pas à faire un parallèle avec Jérusalem qui se partage entre les muslims, les juifs et les chrétiens car Srinagar se trouve au Kashmir indien qui est revendiqué depuis la partition par le Pakistan et qui fait l’objet de théâtres sanglants régulièrement. Je ne le dirai jamais assez, les religions ne sont pas l’opium du peuple mais le fuel pour s’écharper en disant à peu près la même chose sans moyen de se faire comprendre. Écrit par : Pierre Jenni 13h29 – dimanche 21 juillet 2019 Le jour où je serai pote avec Corto, « Le loup et l’agneau brouteront ensemble » (Ésaïe 65:25), « La vache et l’ourse auront un même pâturage, leurs petits un même enclos, et le lion mangera de la paille comme le bœuf » (Ésaïe 11:7). Ce jour-là, certains le situent à la Saint-Glinglin, d’autres parient sur la semaine des quatre jeudis. De toute façon, tous n’auront pas raison puisque, comme chacun sait, la Saint-Glinglin ne tombe jamais sur une semaine à quatre jeudis. D’ailleurs, toute spéculation à ce sujet est vaine puisque Jésus lui-même a déclaré: “Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne les connaît, ni les anges dans les cieux, ni le Fils, mais le Père seul” (Matthieu 24:36; Marc 13:32). Cette déclaration est intéressante à plus d’un titre: elle révèle que le Fils n’est pas le Père et que le Père n’est pas le Fils. Ce constat s’apparenterait à une lapalissade si Jésus n’avait pas affirmé, en diverses occasions, que le Père et lui constituaient une seule et même personne: “Moi et le Père, nous ne sommes qu’un” (Jean 10:30); “Celui qui m’a vu a vu le Père” (Jean 14:9); “Croyez-moi: je suis dans le Père et le Père est en moi” (Jean 14:11). L’ambiguïté de ces propos a troublé bien des esprits, y compris celui de Marguerite, la bibliothécaire de l’asile du Dr Zinzin: si le Fils est le Père et réciproquement, s’est-elle plus d’une fois demandé, comment se fait-il que le Père connaisse le jour et l’heure tandis que le Fils ignore tout à ce sujet? De même, quand elle repensait au notable qui s’était adressé à Jésus par ces mots: “Mon bon Maître” (Marc 10:17, Luc 18:18), Marguerite s’interrogeait: en lui répliquant sèchement: “Pourquoi m’appelles-tu «bon»? Il n’y a de bon que Dieu seul” (Marc 10:18, Luc 18:19), Jésus n’a-t-il pas voulu lui signifier qu’il ne fallait pas le confondre avec le bon Dieu (autrement dit: que Jésus c’était une chose, Dieu une autre)? Par ailleurs, toujours en admettant que Jésus soit véritablement en Dieu et Dieu véritablement en Jésus, comment expliquer que le fils de Marie se soit un jour adressé aux fils de Zébédée en ces termes: “Pour ce qui est d’être assis à ma droite et à ma gauche [dans le Royaume des cieux], cela ne dépend pas de moi; ces places reviendront à ceux pour qui mon Père les a préparées” (Matthieu 20:23)? Et si l’on persiste dans cette idée que Jésus et Dieu ne sont qu’un, comment comprendre que le premier nommé ait ainsi reconnu ses limites face au second nommé: “Tu sais ce qu’il y a en moi, et je ne sais pas ce qu’il y a en toi. Tu es, en vérité, le grand connaisseur de tout ce qui est inconnu” (Le Coran V:116)? Une reconnaissance, soit dit en passant, confirmée par cette déclaration: “Le Père qui m’a envoyé est plus grand que moi” (Jean 14:28; c’est Jésus qui parle). Là encore, Marguerite ne comprenait pas: comment Jésus pouvait-il à la fois reconnaître qu’il n’était pas à la hauteur du Père et affirmer: “Celui qui m’a vu a vu le Père” (Jean 14:9)? Si le Père est plus grand que le Fils, pensait-elle, je veux bien que le Fils soit dans le Père; mais qu’en même temps le Père soit dans le Fils alors que celui-ci ne lui arrive pas à la cheville, voilà qui la dépassait. Et puis, se disait encore Marguerite, si le Fils est Dieu au même titre que le Père, comme l’affirme la doctrine de la consubstantialité, comment comprendre que Jésus, sur le point de mourir, se soit écrié, “d’une voix forte: «Eloï, Eloï, lama sabachthani?» – ce qui signifie: Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné? ” (Marc 15:34 et Matthieu 27:46)? Dieu se serait-il abandonné lui-même? Crucifié lui-même? Ressuscité lui-même? Et si, comme le prétend Luc 23:46, les dernières paroles de Jésus sur la croix n’ont pas été celles rapportées en Marc et Matthieu mais les suivantes: “Père, je remets mon esprit entre tes mains”, le problème demeure entier: quel sens cela a-t-il de s’adresser à soi-même pour remettre son propre esprit entre ses propres mains? Être à la fois soi-même et quelqu’un d’autre, et agir comme si l’on était deux – voilà qui fait irrémédiablement [1] penser à un dédoublement de la personnalité. D’ailleurs, quand l’Éternel a annoncé le venue d’un Messie, il l’a désigné en ces termes: “Le juste, mon serviteur” (Ésaïe 53:11). Or, les chrétiens considèrent que Jésus est le Messie annoncé par Ésaïe. Dès lors, on voit difficilement comment Dieu et Jésus pourraient n’être qu’une seule et même personne quand le premier présente le second comme étant son serviteur. Mais peut-être convient-il de se placer dans une perspective cosmique et de considérer Dieu et Jésus comme des émanations distinctes d’une seule et même réalité sous-jacente (une seule et même réalité, plus fondamentale qu’eux [2] et qui les engloberait), au même titre que les physiciens regardent l’énergie, la matière, l’espace et le temps comme des manifestations (ou: comme des aspects différents) d’une même réalité plus fondamentale [3]? [1] Irrémédiablement: jusqu’où le diable va se loger… [2] Une seule et même réalité, plus fondamentale qu’eux: se pourrait-il qu’il s’agisse de l’Esprit (que le Nouveau Testament appelle régulièrement « l’Esprit Saint », ou « le Saint-Esprit »)? Ou alors de ce que les auteurs du selon Jean appellent « la Parole » (Jean 1:1 et 1:14)? [3] Une même réalité plus fondamentale: se pourrait-il, là aussi, qu’il s’agisse de l’Esprit? L’Esprit serait alors la source de tout. Mais qu’est-ce que l’Esprit? Sur la page http://evangilethomas-pmestdagh.be/index.htm et sous le titre marginal «Jésus et Mariam» , Pierre Mestdagh écrit: « Il convient de considérer le pneuma, l’Esprit, comme une énergie créatrice et inspiratrice, qui émane du Saint inconcevable ». Voilà. C’était ma petite contribution au thème proposé par ce billet: «L’idée de Vérité». Écrit par : Mario Jelmini 23h30 – samedi 20 juillet 2019 « Alors, qu’est-ce qui se passe, ça dort dans les dortoirs ? » (Corto) En vacances. Presque « déconnecté », si on ne tient compte que des micros et des caméras qui vous enregistrent partout où vous allez, ce que vous dites, et ce qu’on vient soi-même écrire dans des blogs qu’ont l’air de rien en surface comme celui-ci pour y taquiner les carpes et goûter le risque de prendre un bouillon si c’est un gros silure qui vient à s’intéresser à votre appât. https://fr.wikipedia.org/wiki/Silure — Le silure est un poisson sans écaille avec une peau vert-brun très glissante car recouverte de mucus. Son ventre est assez clair, de couleur jaune ou blanc et il existe également des spécimens albinos de couleur jaune, jaune-orangé. La tête du silure est massive et plate avec une grosse bouche dotée de lignes de dents très petites et nombreuses orientées vers l’arrière de sa gueule. Il possède six barbillons : deux longs sur la mâchoire supérieure et quatre courts sur la partie inférieure de sa tête. On compte quatre nageoires : une anale, une dorsale munie d’un aiguillon et des pelviennes de chaque côté également munies d’un dard. … Éthologie Le silure est un poisson omnivore solitaire, lucifuge (qui évite la lumière), vivant d’ordinaire dans les zones les plus profondes de son habitat. Ce comportement peut cependant évoluer exceptionnellement, comme mis en évidence par une étude sur des silures du Tarn chassant en pleine journée des pigeons venus s’abreuver sur les rives de la rivière5,6 en se projetant hors de l’eau. Ils sont également très nombreux dans la Seine, à Paris en particulier. Risques sanitaires, écotoxicologie Parce que s’alimentant volontiers au niveau du sédiment et étant susceptible de vivre longtemps, dans une eau polluée, le silure fait partie des poissons reconnus bioaccumulateurs. En raison de sa propension à bioconcentrer les métaux lourds, certains métalloïdes ou des polluants peu biodégradables tels que les PCB, furanes ou dioxines, le silure peut dans certains milieux aquatiques pollués être durablement ou provisoirement interdit de pêche, de détention et de toute commercialisation en France7. — Voila pourquoi Pierre ne pourra jamais exploiter son blog pour gagner de l’argent francais. A cause des risques sanitaires pour les français. D’ailleurs Pierre, vous devriez l’indiquer sur la porte de votre blog et vous faire payer en bitcoin. Un message de prévention pour les français, et de décharge légale pour vous, comme ceux-ci. https://fr.wikipedia.org/wiki/Avertissements_sur_les_paquets_de_cigarettes#France Et puis faire ensuite comme les belges, vendre votre blog aux français en contrebande. Ou si vous préférez, inviter les français à venir acheter vos bons billets de blogs en contrebande. Histoire de réveiller des bons vieux sentiments de traque et de délation bien français. http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2019/02/25/01016-20190225ARTFIG00009-trafics-de-tabac-l-etat-intensifie-la-traque.php https://www.liberation.fr/societe/2005/08/15/quand-tabac-chocolat-et-porcs-voyageaient-sous-les-robes_529376 Je suis sûr que Corto a des bons tuyaux et des bons tunnels. Corto-les-bons-tuyaux. LoL LOL !!! « Un mauvais sujet, un infidèle, un renégat ce Salomon. Je ne me fierais en aucun cas à son jugement. » (Mario Jelmini) Tout à fait. Pour le découpage -partage de l’enfant entre deux mères qui en réclament chacun un bout, mieux vaut utiliser le rasoir d’Ockham, beaucoup plus précis que l’épée de Salomon. Et beaucoup moins douloureux. https://fr.wikipedia.org/wiki/Rasoir_d%27Ockham « Le rasoir ne prétend pas désigner quelle hypothèse est vraie, il indique seulement laquelle devrait être considérée en premier1. » Et comme il est 12h49 et que je vois un verre de pastis sur la table en face de moi à portée de main, grâce à Ockham, je sais que c’est vraiment la première chose à considérer à cet instant, et qu’en l’écrivant dans le blog libre et sacré de Pierre, je n’ai aucun autre effort à faire pour vous convaincre que c’est vrai. Écrit par : Chuck Jones 12h57 – dimanche 21 juillet 2019 Belle tranche de divertissement bourrée de sous-entendus que chacun traduit selon son tempérament. Je fais partie de ces allumés qui défendent l’idée d’un revenu de base universel pour couvrir les besoins vitaux afin de permettre le développement de la créativité sans devoir chercher à se faire rémunérer. Mais sans l’éviter non plus. Car ceux qui ont besoin de plus doivent se sentir libres de le faire pour autant qu’ils respectent les principes de durabilité et qu’ils ne le font pas au détriment des autres. La fin vaut son pesant d’or. Vivre l’instant présent est un cadeau réservé à ceux qui ont trouvé le moyen de faire taire le vélo cérébral afin de vivre en conscience et en présence le moment que ce soit un verre de pastis ou autre chose. Écrit par : Pierre Jenni 13h12 – dimanche 21 juillet 2019 « Je fais partie de ces allumés qui défendent l’idée d’un revenu de base universel pour couvrir les besoins vitaux afin de permettre le développement de la créativité sans devoir chercher à se faire rémunérer.  » (Pierre Jenni) Mais j’aime beaucoup cette idée ! Like ! Pour ! Comment ferme-t-on les frontières pour éviter la ruée vers l’or, l’invasion de la Suisse par des migrants appatés par cet or social suisse ? Est-ce que l’idée c’est de transformer Genève en Disneyland, et les confédérés en Mickeys pour divertir les gentils migrants et leur offrir gratuitement de vivre l’expérience Suisse ? https://www.youtube.com/watch?v=8_9yzd5I9OI Écrit par : Chuck Jones 13h35 – dimanche 21 juillet 2019

novembre 14, 2017

Je me suis fait violer

Aucune photo ne peut traduire valablement l’histoire que je vais vous raconter.

Elle fut ma première cliente ce dimanche 12 novembre 2017.

Je vais tenter de reproduire la scène.

Et je vous laisse en tirer les conclusions qui vous semblent les plus pertinentes.

– Bonjour, est-ce vous qui avez commandé un taxi ?

La femme, visiblement alcoolisée, et en pleurs me répond.

– Oui. J’ai perdu mon natel. Pouvez-vous m’aider ?

– Je peux essayer d’appeler votre numéro avec mon portable en espérant que quelqu’un réponde…

– J’ai été violée…

– Votre téléphone me redirige sur une boite vocale.

Soudain je la vois s’adresser à un jeune qui s’approche.

– Tu as mon téléphone ?

– Non, il doit être dans ton sac. Ou alors il est chez moi.

Le type fouille dans les affaires de la fille.

– Alors allons-y. Emmenez-nous chauffeur.

– Mais tu n’as pas besoin du taxi…

– Si. Je veux que Monsieur vienne avec nous.

Nous nous dirigeons donc à l’adresse en question qui est juste l’autre côté de la route et le jeune monte à son appartement. Pendant ce temps, elle m’explique sa version de la soirée. Elle me demande de rester près d’elle. Elle a peur de ce type.

– Après une sortie entre copines, nous avons fini au Bypass. J’en veux terriblement à mes amies de m’avoir laissé partir avec ce type en taxi. Nous sommes allés à son adresse d’abord et lorsque j’ai demandé au chauffeur de m’emmener à la maison, le type m’a piqué mon sac et est parti. J’ai bien été obligé de le suivre pour le récupérer et le chauffeur est parti. Il avait encaissé le prix de la course. C’est à ce moment qu’il ma violée. J’ai pu m’échapper jusqu’à cette station service où les employés ont appelé un taxi puisque je n’avais plus mon téléphone.

Lorsque le type redescend avec le natel, je lui signale qu’il risque gros. Le type me menace, essaie d’empêcher la fille de partir en gardant la porte du taxi ouverte.

– Vous ne savez pas ce qui s’est passé, alors fermez votre gueule !

Mais finalement il nous laisse partir.

Enfin en possession de son précieux natel, la fille appelle son mari et lui demande de venir nous réceptionner à son adresse.

Catégories : Air du temps, Genève, Viol 223 commentaires

Commentaires

Encore un cadeau de la libre circulation des personnes. Les mauvais comme les bons se déplacent. Plus de frontières, plus de filtres plus de sentiment d’appartenir à une société et plus de raison de s’entraider. Le monde selon la mondialisation. Et après quand on en a pris plein la gueule ou le « reste » c’est : Je suis Charlie, je suis Bruxelles, Je suis Nice, je suis Marseille. Mais surtout je suis un con de voter pour des politicards qui livrent notre pays à tous les tarés d’où qu’ils viennent sous prétexte qu’il faut être ouverts au monde. Écrit par : Maendly Norbert 14h01 – mardi 14 novembre 2017 Plutot glauque, tout ca. Pas certain que la maréchaussée aurait été motivée a enfiler les bottes pour ca. Le milieu assez fermé de cette faune genevoise plus-ou-moins dorée sur tranche (style papa avocat ou banquier) qui passe ses nuits a gigoter et picoler des coqueteles a la mode dans des gargotes branchées pour idiots friqués se connait en général bien et se fait volontiers du cinéma pour se sentir exister (ah, la légereté de l`etre dans ces milieux-la…). Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 14h05 – mardi 14 novembre 2017 Terrible et hélas tellement courant. Merci d’avoir aidé cette femme et merci du témoignage. Écrit par : Meissner Christina 15h20 – mardi 14 novembre 2017 Sans commenter les commentaires des abrutis qui se servent de votre billet pour sortir leur couplet politique habituel, qu’avez-vous fait ensuite ? Avez-vous signalé l’évènement à la police ? Écrit par : Et la suite ? 16h59 – mardi 14 novembre 2017 Avez-vous signalé l’évènement à la police ? Quelle drôle de question Et la suite. J’ai donné ma carte à la cliente et lui ai suggéré de demander à Taxiphone si c’est un de ses taxis qui l’a emmenée à cette adresse afin d’obtenir un témoignage au cas où elle décidait de donner suite. Écrit par : Pierre Jenni 17h07 – mardi 14 novembre 2017 L’histoire qui nous est présentée peut être vue comme un cas d’école. Cette femme s’est jetée dans la gueule du loup, c’est le moins que l’on puisse dire. Un femme mariée! Majeure, par conséquent. Et pas sans une certaine expérience de la vie, est-il permis de penser. Elle l’a bien cherché, diront certains. Au Bypass, qui a dragué qui? Est-ce le type qui l’a draguée? Est-ce elle qui l’a allumé? Le témoignage de ses amies permettrait d’en savoir plus. Si c’est lui qui l’a invitée à son domicile sous prétexte de lui montrer sa collection de papillons exotiques, le moins qu’on puisse dire c’est qu’elle a été bien naïve… Pourquoi a-t-elle suivi ce type que, semble-t-il, elle ne connaissait ni d’Ève ni d’Adam? Telle est la question. Elle a pris de grands risques, en tout cas. Nous n’avons pas la version des faits de l’homme. Pour pouvoir apprécier, il faudrait connaître les deux sons de cloche. En se retrouvant seule au domicile de cet homme qu’elle ne connaissait pas, elle n’est pas en mesure de prouver quoi que ce soit au sujet de ce qui a pu se passer. D’ailleurs, elle-même ne donne aucune version des faits, elle affirme seulement: « J’ai été violée… ». Quoi qu’il en soit, j’estime que le comportement du chauffeur de taxi a été adéquat. Écrit par : Mario Jelmini 22h16 – mardi 14 novembre 2017 J’ai bien conscience du peu d’éléments disponibles. Notamment dans ma tentative de décrire ce moment. Il faut savoir que cette femme d’âge mûr était soit très choquée, soit très défoncée à l’alcool. Sa chemise était tachée de vin, ses gestes étaient erratiques. Elle ne sortait que deux mots puis s’arrêtait de parler. J’ai du faire preuve de patience et lui sortir les vers du nez juste pour savoir ce qu’elle attendait de moi. C’est presque un miracle qu’elle ait pu finalement articuler le numéro de son téléphone, si c’était le bon. Un chauffeur de taxi évite ce genre de situation. J’ai été tenté de la laisser là, comme mon collègue qui s’est empressé de filer lorsqu’elle a suivi le type qui lui avait pris son sac. Écrit par : Pierre Jenni 22h27 – mardi 14 novembre 2017 N. Maendly : C’est écrit où que le méchant violeur était un étranger ou mieux (pour vous) un musulman ? Décidemment votre haine des étrangers vous aveugle…. et vous obsède. N.B. Si ça se trouve c’était T. Ramadan le violeur, vous ne pensez pas ? Écrit par : Vincent 07h19 – mercredi 15 novembre 2017 Quelle idée de bosser le jour du Seigneur pendant que d`autres s`appliquent a se bourrer la gueule et a s`envoyer en l`air. Vous etes un éternel rebelle, mon cher ami. Écrit par : tétard fétard 09h45 – mercredi 15 novembre 2017 @ Vincent. C’est vous qui montrez du doigt les musulmans et les étrangers. Ceux qui ont commis les actes dont je parle n’étaient ni des étrangers ni des musulmans mais des islamistes ressortissant des pays ou ils ont commis leurs méfaits. Le point commun à tous ces gens c’est qu’ils voyagent sans être contrôlés dans une Europe qui ne garanti plus la sécurité de ces habitants et qui veut soumettre la Suisse contre la volonté de son peuple à la libre circulation des personnes. Écrit par : Maendly Norbert 09h50 – mercredi 15 novembre 2017 Vous etes certain d`etre sur le bon blog, MN? Écrit par : l`ange du bazar 10h07 – mercredi 15 novembre 2017 « C’est vous qui montrez du doigt les musulmans et les étrangers.  » On se demande parfois comment vivent ces gens qui sont perpétuellement enfermés dans les mêmes élucubrations, obnubilés par les mêmes obsessions… Il est difficile de se représenter à quoi ressemble leur existence intérieure, mais on imagine au moins qu’on n’a guère envie de la partager. Écrit par : Partageons, mais pas tout 10h16 – mercredi 15 novembre 2017 N. Maendly : « Ceux qui ont commis les actes dont je parle » Mais vous parlez de qui, où ? Cela vous a peut-être échappé mais le sujet du jour est cette histoire bien glauque de viol qui nous est contée par M. Jenni. Libre à vous de cracher sur les musulmans à chacune de vos interventions sauf que si vous pouviez vous en tenir au sujet, cela serait plus simple à suivre. Mais il est vrai qu’en tant que bon UDC votre rôle consiste à diaboliser tout ceux qui ne sont pas comme nous….. Écrit par : Vincent 10h17 – mercredi 15 novembre 2017 Il y a des femmes suisses violées en Suisse et violées par des Suisses. Le violeur est souvent quelqu’un qui a été violé dans son enfance et mal aimé, écouté, pris dans les bras et caressé dés le moment de sa naissance et toutes premières années. Devenir parents, géniteurs, ne signifie pas que l’on devienne automatiquement « papa » et « maman »! On peut ou non avoir ce que l’on pourrait appeler une vocation maternelle ou paternelle. Il faudrait toujours s’interroger sur les raisons qui nous poussent à vouloir avoir un ou plusieurs enfants sachant qu’ils ne restent poupées que peu de temps à commencer par les cris la nuit. La jalousie possible de l’un des parents, tracas économiques, chômage, manque de sens ludique, etc. La femme violée présentée en l’article de Pierre Jenni pourrait, au conditionnel, avoir été prise au piège non en premier par le violeur mais par la dose d’alcool ingurgité (« chemise tachée de vin »). Écrit par : MB 10h24 – mercredi 15 novembre 2017 Celui qui ne voit pas de problème avec l’excision, nous joue les vierges effarouchées. Va chouiner sur ton blog Strohbach et surtout, reste-y. Écrit par : Laurent Lefort 11h21 – mercredi 15 novembre 2017 Et comme je connais le milieu, rien d’étonnant à ce que ça puisse être un chauffeur de taxi maghrébin. Ce ne serait pas une première. Ils sont devenus majoritaires dans la profession. Vous confirmez Jenni ? Écrit par : Laurent Lefort 11h25 – mercredi 15 novembre 2017 Oui Laurent Lefort, la très grande majorité des chauffeurs de taxis et de VTC (Uber) sont maghrébins à Genève. Mais je ne vois pas trop le rapport. Écrit par : Pierre Jenni 11h31 – mercredi 15 novembre 2017 La plupart ont acquis la nationalité suisse. Comme dans toutes les corporations, seule une petite portion sont des moutons noirs qui ternissent l’image des chauffeurs de taxi. Si plusieurs cas de viols par des chauffeurs Uber ont été recensés dans divers pays, je n’ai pas connaissance d’un seul cas chez nous. Je peux comprendre qu’on dénonce la frilosité du chauffeur qui a déposé ce « couple », mais c’est aussi une forme de sagesse de sa part, basée sur l’expérience avec des clients bourrés. Écrit par : Pierre Jenni 11h47 – mercredi 15 novembre 2017 Pour savez pértinement qu’à Genève, on n’acquiert pas la nationalité suisse, on l’obtient dans un sachet surprise. Maudet peut confirmer. Et comme je vous le disais, j’ai vu quelques plaintes passer devant moi du même accabit, et l’origine des potentiels agresseurs, étaient toujours la même, au sein de votre profession. Écrit par : Laurent Lefort 11h59 – mercredi 15 novembre 2017 Excusez ma lenteur, mais suggérez-vous que les chauffeurs de taxi sont des violeurs potentiels ? Ou parlez-vous des maghrébins en général ? Dans les deux cas de figure, je trouve le raccourci pour le moins discutable. C’est d’ailleurs l’objet de ce billet et je me réjouis de la suite de la discussion. Écrit par : Pierre Jenni 12h10 – mercredi 15 novembre 2017 Je pourrais même vous donner les numéros de plaques des protagonistes, mais je violerais le secret de fonction, même si le délai légal est échu concernant ce dernier. Entre les propos dignes du Moyen-Age et les abandons en pleine campagne, je pourrais vous en conter des vertes et des pas mûres. Donc pour répondre à votre question, la seconde option me semble plus que pertinente. Écrit par : Laurent Lefort 12h25 – mercredi 15 novembre 2017 Si je puis comprendre la tentation qu’éprouve un musulman qui débarque chez nous où la liberté sexuelle lui semble complètement débridée, je vous rappelle qu’un chauffeur professionnel doit produire un certificat de bonne vie et moeurs pour exercer le métier. J’ai été personnellement témoin d’une plainte envers un de mes chauffeurs qui était un modèle et qui fut harcelé par une femme. Finalement il y eu non lieu car les propos de cette cliente étaient contradictoires. Mais sa vie aurait basculé si les autorités judiciaires n’avaient pas été vigilantes. Je ne sais si Tarik Ramadan est coupable, mais sa vie est foutue quelles que soient les conclusions de la justice. Je dénonce vigoureusement cette vindicte populaire qui bousille un individu sur la seule base de présomptions et surtout sur le prérequis qui vous anime et qui consiste à considérer qu’un musulman est presque à coup sûr un violeur potentiel. Écrit par : Pierre Jenni 12h36 – mercredi 15 novembre 2017 J’ajouterais que, de par mon expérience à la tête d’une entreprise de taxis, la plupart de mes chauffeurs étaient des personnes pieuses et soucieuses de se comporter correctement. Je reconnais toutefois que lors de mon mandat à la tête de Taxiphone SA, j’ai dû gérer des plaintes difficiles sans véritable moyen de connaitre la vérité et donc de sanctionner valablement. Je milite pour l’installation de caméras dans les taxis. Nombreux sont ceux qui ont opté pour ces dispositifs, comme dans les transports publics, afin d’aider les autorités à trier le bon grain de l’ivraie. Sans garantie que ce matériel fasse foi devant la justice. Écrit par : Pierre Jenni 12h41 – mercredi 15 novembre 2017 @MB excellente conclusion pour ce qui n’aura sans doute pas échappé à de nombreux lecteurs Écrit par : lovejoie 13h49 – mercredi 15 novembre 2017 Laurent Lefort : Mais que vient faire l’excision (dont je n’ai jamais parlé, par ailleurs) dans la discussion ci-dessus ? Votre façon de faire des amalgames et autres raccourcis aussi débiles que simplistes est assez révélatrice de la triste mentalité des tordus dans votre genre… Mais bon, l’important c’est que vous vous sentiez plus éclairé et donc plus lucide sur la réalité de notre monde que la moyenne, non ? Écrit par : Vincent 14h06 – mercredi 15 novembre 2017 Vaut mieux etre excisé que lobotomisé. Il n`y a d`ailleurs pas que les musulmans a etre excisés… Écrit par : le prépuce masqué 14h19 – mercredi 15 novembre 2017 L’excision est réservée aux femmes. sinon, on utilise le terme circoncision. Mais merci Prépuce masqué, de confirmer que certains ont vu le jour par les pieds. Mais si Vincent, souviens-toi, tu admires Trudeau. Tu ne savais pas que le guide de citoyenneté canadien avait été modifié il y a cinq ans, refonte qui a prévu la suppression des éléments sur les “pratiques culturelles barbares”. Ce qui inclut que les crimes d’honneur ne soient pas traités comme tels, et que l’excision ne soit plus condamnée, Il s’était aussi opposé à l’interdicition du niqab. Donc de facto, tu n’es pas contre. Jenni, si la carrière professionnelle de Tarik vous préoccupe, alors que même Oxford l’a complètement lâché, vous êtes dans l’obligation de prendre la défense de Weinstein, puisqu’il s’agit de la même vindicte populaire. Mais il est vrai que pour les étrons Ramadan, il faudrait huit francs pour valider un témoignage. L’équivalent de quatre pièces de deux francs, soit quatre femmes pour être plus clair. Écrit par : Laurent Lefot 15h08 – mercredi 15 novembre 2017 Je m`incline devant le fin connaisseur meme lobotomisé. Écrit par : le prépuce mordoré 16h14 – mercredi 15 novembre 2017 Et le fait que la majorité des plaintes envers des chauffeurs de taxi soient dirigées contre des maghrébins, n’est qu’une évidence à la vue des plaintes que j’ai vu passer. Alors on peut tortiller du séant pendant des heures si vous le désirez, cela ne changera rien. En revanche, ravi que les taxis se dotent de caméra, histoire comme vous le mentionnez, de trier le bon grain de l’ivraie. Écrit par : Laurent Lefort 15h26 – mercredi 15 novembre 2017 La circoncision est l’ablation du clitoris. C’est un peu comme si l’on vous castrait sans aide complémentaire chimique (phénomène réversible avec ce dernier). C’est sympa, on peut faire ça dimanche si vous voulez. La lobotomisation n’est pas à chercher de mon côté. En revanche, ceux qui pensent qu’un Dieu unique, représentant de tous les peuples, manque de chance, ne s’exprimant qu’en arabe, prenne vingt cinq année pour dicter ses lois divines à un chamelier analphabète, qui s’avérera par la suite être un criminel de guerrre. là je ne peux pas rivaliser. Et ne pas connaître le terme qui définit l’ablation antérieure de votre bout de prépuce, sans conséquence aucune pour continuer à jouïr, incite à ne pas répondre plus en avant. Écrit par : Laurent Lefort 16h39 – mercredi 15 novembre 2017 L’excision et non, la circoncision, en ce qui concerne l’ablation du clitoris. A force de lire des c….. j’ai ripé. Écrit par : Laurent Lefort 16h55 – mercredi 15 novembre 2017 Juste en passant, et même si mon effort ne sert probablement à rien, l’histoire selon laquelle l’excision ne serait plus condamnée au Canada à cause de Trudeau est un exemple de ces âneries que les gugusses tendence Observateurs colportent sans se lasser de blogs en blogs et de commentaires en commentaires. Il n’en est évidemment rien, et la seule utilité de ce genre de remarques est de nous faire mesurer la bêtise sans limite de ces individus. Écrit par : Remarque 19h37 – mercredi 15 novembre 2017 Alors que les gugusses qui font confiance au Monde, pour ne prendre que lui, sont fiables, cela va de soit. Celui dont feu (qu’elle merveilleuse nouvelle pour les gosses) Pierre-Berge, était actionnaire. Malheureusement pour vous, ce n’est pas sous le site que vous mentionnez que j’ai découvert toute cette affaire. Mais si vous avez déjà la nouvelle version du guide de la citoyenneté, n’hesitez pas à nous la mettre en ligne. Histoire de pouvoir comparer la version en cours jusqu’a la fin de l’annee, (républicaine) et celle à venir des démocrates. Je suis mauvaise langue alors j’anticipe le résultat de ladite refonte. Mais la vérite pourrait très bien rejoindre la réalité, puisque celui-ci était derange par le terme « pratiques barbares » concernant l’excision et a été obligé de s’excuser. Vous confirmez ? On reste donc dans la pleine soumission du premier ministre a l’encontre de l’Islam. Et que ce dernier ait été contre l’interdiction de la burqa ou du niqab, est-ce là aussi être de mauvaise foi ou est-ce vérifiable ? Écrit par : Laurent Lefort 21h57 – mercredi 15 novembre 2017 « Fiction » et non, « vérité ». Écrit par : Laurent Lefort 22h23 – mercredi 15 novembre 2017 Ce billet m’inspire cette réflexion, à peine provocatrice: moins il y a d’éléments factuels, plus on se fait un film. je m’explique. J’ai lu attentivement le texte de Pierre Jenni. Le titre est racoleur, surtout sans guillemets puisqu’on ne peut alors imaginer qu’il s’agit d’une citation, mais de l’auteur lui-même. Mais il a le mérite d’attirer l’attention, surtout dans l’actualité. Que sait-on par ce que Jenni raconte? – Une femme visiblement alcoolisée. Oui, on peut le voir sans respirer son haleine ni passer un alcotest. Mais, petit bémol: un gros stress, une prise de certains médicaments, peut aussi donner cette apparence. Donc, je me précise à moi-même: « peut-être », « possiblement » ou « probablement » alcoolisée. – J’ai été violée. À priori chacun tend à croire que qu’on lui dit. Pour autant ce n’est pas une certitude, encore moins un fait démontré. On ne sait pas si les vêtements sont en désordre, si elle a des marques de violence. – … je la vois s’adresser à un jeune qui s’approche. On sait que c’est un jeune, homme puisque c’est « un », supposément de moins de 30 ans (enfin j’imagine, je ne sais pas). Rien dans la description n’indique son origine ou sa confession. – Elle a peur de ce type. On découvre que c’est un « type », plus un jeune. Changement d’appréciation dans un sens moins amène, surtout s’il est question d’en avoir peur. Cela dit on ne sait pas si c’est elle qui dit en avoir peur ou si l’auteur l’interprète. Et s’il l’interprète on ne sait pas à quels signes il fonde son avis. La tirade de la cliente est discutable d’un point de vue plus général: en vouloir à ses amies de l’avoir laissé partir avec ce type en taxi (tiens, une deuxième fois « type ») me laisse perplexe. On dirait qu’elle n’a pas eu le choix (enfin, j’interprète d’après ses propos). En quoi était-elle obligée? Doit-on supposer qu’elle n’avait pas son libre arbitre? Et si ses copines avaient dû la retenir, est-ce parce que le type était suspect? En quoi? On ne sait pas. Mais on découvre un peu plus loin que le type n’est pas le chauffeur de taxi. À ce stade on a déjà bien commencé le film: ivre, incapable de dire non à ce type: on voit presque la scène, glauque, forcément glauque. Pourtant on n’y était pas. – …lorsque j’ai demandé au chauffeur de m’emmener à la maison, le type m’a piqué mon sac et est parti. Donc la course n’avait pas encore commencé puisqu’elle a demandé au chauffeur de l’emmener à la maison. Mais alors si la course n’a pas eu lieu, pourquoi dit-elle: – Il avait encaissé le prix de la course.  Il a encaissé le prix d’une course qui n’a pas eu lieu. On suppose qu’ils sont donc toujours au même endroit, au Bypass. Et qu’elle n’a pas été chercher ses copines pour l’aider. – C’est à ce moment qu’il m’a violée. Donc près du Bypass. Mais où? Dans la rue? Habite-t-il près du Bypass? On ne sait pas plus. – J’ai pu m’échapper jusqu’à cette station service (laquelle? et pourquoi pas au Bypass si elle était encore à cet endroit?). – Le type (définitivement catalogué et donc coupable, comme dans un roman noir. Il n’est plus un jeune, mais un type) redescend avec le natel. Eh bien il n’a pas froid aux yeux, s’il vient de la violer. Est-ce courant qu’un violeur retrouve sa victime dans la rue et aille lui parler en présence d’un tiers? – Je lui signale qu’il risque gros. Ainsi la version de la femme est validée, sans enquête, sans vérification, et le type est déjà jugé. Il est coupable. – Vous ne savez pas ce qui s’est passé. En effet… – Enfin en possession de son précieux natel, la fille appelle son mari et lui demande de venir nous réceptionner à son adresse. Au début c’était une femme, à la fin c’est une fille. Curieux changement de statut, non sans connotations. Question: pourquoi n’a-t-elle pas appelé son mari dans le Bypass pour qu’il vienne la chercher? Pourquoi partir avec un type, dont on ne sait même pas si elle le connaissait? Un roman noir, je disais? Ou un épisode bâclé de série B? Donc au final on n’a pas vérifié les faits, on croit la fille/femme et le jeune/type est coupable. De plus, alors qu’on n’a aucun élément sur lui à part qu’il est jeune, il est le résultat de la libre circulation et est assimilé à des islamistes. Peut-être un frère des assassins de Charlie et de Nice. Le film dit aussi que – c’est à cause de Bruxelles qu’elle s’est (peut-être) faite violée, – c’est un cas d’école, – c’est glauque, – c’est la tranche dorée de la jeunesse genevoise (etc), – elle est victime de l’alcool dont on suppose qu’elle était imbibée, – c’est tellement courant (des chiffres? Des exemples en nombre suffisant pour justifier ce « tellement courant »), – le jeune homme/type forcément coupable a été mal aimé, – si ça se trouve la femme/fille a été excisée ou circoncise – on ne sait plus bien, – des chauffeurs de chez Uber ont violé mais pas les autres chauffeurs genevois, – on peut comprendre la tentation qu’éprouve un musulman qui débarque en pleine grande foire sexuelle, – on raconte des âneries sur Trudeau et le Canada (qui évidemment est à deux pâtés de maison du Bypass), et je crois que c’est tout. Putain de film! Un tout grand scénario hollywoodien. On peut demander à Weinstein de la produire. Et pourtant on ne sait à peu près rien. Mais on croit. Sans rien vérifier. C’est ainsi, exactement, que se forme l’opinion publique, nourrie des croyances de gens qui vont ensuite voter. Et des victimes forcément victimes, et des boucs émissaire. Non, non, rien n’a changé. Comme je disais au début: moins il y a d’éléments factuels, plus on se fait un film. Bon, je crois que je ne me suis pas fait des amis aujourd’hui. Je pourrais bien me retrouver dans le rôle du mouton noir. Quoi? Il n’y a pas de mouton noir importé du bled via Bruxelles dans le film? Ils n’acceptent pas les moutons au Bypass? Discrimination spéciste! Écrit par : hommelibre 13h32 – jeudi 16 novembre 2017 Bien vu John. C’est exactement l’intention de ce billet. Non pas de se monter un polar, mais de démontrer qu’on juge trop vite sans disposer des éléments qui permettraient de se faire une opinion plus ou moins objective, si ce mot a encore un sens. Mais… Plus on ajoute d’éléments, plus l’imaginaire se met en route. Et si tu avais bien lu, tu aurais compris qu’ils sont partis à l’adresse du type où le chauffeur à encaissé la course. Ta visite exceptionnelle m’honore. Écrit par : Pierre Jenni 13h44 – jeudi 16 novembre 2017 Alors tu as réussi Pierre. Chapeau! Écrit par : hommelibre 14h15 – jeudi 16 novembre 2017 Je me suis mélangé sur l’adresse. Par contre j’ajouterais encore une petite couche, histoire de passer pour sexiste (il en faut pour tout le monde): les hommes ne devraient pas laisser sortir leur femme toute seule (sans eux). 🙂 Écrit par : hommelibre 14h20 – jeudi 16 novembre 2017 Allez, je ne résiste pas à divulguer un élément qui n’a pas manqué de me surprendre. Lorsque nous sommes arrivés à l’adresse du mari, il nous attendait bien sur le trottoir. Un sourire serein aux lèvres… J’en ai d’autres, mais on va virer polar. Écrit par : Pierre Jenni 14h26 – jeudi 16 novembre 2017 Comment savoir si c’était réellement son mari? Elle a peut-être dit « mon mari » pour ne pas avoir à dire « mon mac »… Et qu’est-ce qui nous prouve que l’histoire de la sortie entre copines qui se termine au Bypass est véridique? Elle a pu tout inventer. Je vais vous dire mon sentiment. Pour moi, cette femme est une copine de John G. Ensemble et avec l’aide de deux complices masculins, ils ont concocté le plan de faire venir en pleine nuit Pierre J. au volant de son taxi pour le tester, le mettre à l’épreuve. Celui que Pierre appelle « le type » est dans la combine, il joue le rôle du pseudo-violeur chargé de lancer à Pierre la fameuse réplique sans doute destinée à devenir culte: « Vous ne savez pas ce qui s’est passé, alors fermez votre gueule ! », que John avait glissée dans le scénario. On comprend qu’en bout de course le pseudo-mari ait un sourire serein aux lèvres quand il voit arriver sa pseudo-femme interprétant le rôle de la pocharde dans son chemisier soigneusement maculé de vin. L’histoire ne dit pas qui a payé la dernière course. En fait, le taxi n’est pas reparti car à ce moment-là John s’est pointé sur les lieux en compagnie du pseudo-violeur et, Pierre s’étant montré beau joueur, tous les cinq sont partis au Bypass faire la fête. C’est John qui a payé l’addition et ils sont tombés d’accord pour que Pierre raconte cette histoire sur son blog en faisant de nous, lecteurs crédules prompts à croire n’importe quoi, les dindons de la farce. Bien joué, Messieurs! Écrit par : Mario Jelmini 02h34 – vendredi 17 novembre 2017 Une brique de plus a l`édifice de votre prochain roman, Pierre? Celui qui va nous faire plonger dans les glauques aubes dominicales des beaux quartiers de la ville de Calvin? Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 15h21 – jeudi 16 novembre 2017 En tout cas, comme Homme libre, j’ai relevé que ce billet était mal fichu et écrit à la diable. Mais je n’ai pas eu le courage de faire son analyse de texte… Écrit par : Géo 16h22 – jeudi 16 novembre 2017 J`espere que mon asile et ses pensionnaires auront leur place dans le prochain roman de Pierre Jenni. Apres tout il est en plein Geneve, juste a la place qu`occupe dans votre fréquence spatio-temporelle le siege de l`ONU… Écrit par : Dr Zinzin 18h01 – jeudi 16 novembre 2017 En arrivant devant l’immeuble du jeune homme (24 ans), elle (32 ans) paie la course et finalement réalise qu’elle va faire une connerie, décide de continuer sa route. Le jeune homme lui chipe alors son sac pour relancer le jeux, elle le rejoint, accepte de monter chez lui mais seulement pour boire un dernier verre. Une fois sur le canapé il passe la deuxième vitesse, elle se refuse, il insiste, elle cède à l’insu de son plein gré. L’affaire conclue, elle s’en va, troublée en oubliant son sac, elle se sent mal, l’alcool, la mauvaise conscience, l’insistance du jeune-homme, PJ débarque dans son SUV Mercedes hybride… Écrit par : hubert 00h51 – vendredi 17 novembre 2017 Plutot plat comme scénario, mon cher Hubert. Voila en fait ce qui s`est passé. La femme était une dangereuse espionne venue piquer le secret de fabrication de la marmite de l`Escalade et pour cela elle s`est laissée séduire par celui qu`elle croyait etre le ministre genevois de l`Escalade mais, quand elle s`est apercue que celui-ci n`était qu`une doublure et que le vrai ministre était en fait Pierre Jenni déguisé en taxi pour échapper aux espions, elle s`est empressée de l`appeler et a tenté de l`apitoyer avec une histoire a dormir debout afin de gagner sa confiance et lui soustraire ainsi le plus précieux secret de notre République. Et maintenant que je vous ai révélé les secrets de cette sombre affaire, je retourne a mon travail, ayant encore deux lobotomies et trois séances d`électrochocs a effectuer sur mes patients (les petits vernis). Écrit par : Dr Zinzin 09h18 – vendredi 17 novembre 2017 Cher Mario, vos révélations m`épatates! Pensez-vous qu`apres toute cette pub gratuite pour la gargote de luxe en question, nous pourrions a juste titre prétendre a une tournée de champagne gratis? Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 09h53 – vendredi 17 novembre 2017 Quelle créativité ! Cela fait plaisir à voir. Car c’est d’elle que viendra le salut. Ce n’est pas demain la veille qu’un algorithme pourra nous pondre une telle poésie. Écrit par : Pierre Jenni 10h36 – vendredi 17 novembre 2017 Hé oui Pierre… Comme dit la chanson, on avance, on avance, pas assez d`essence pour faire la route dans l`autre sens: Tous ces petits moments magiques De notre existence Qu’on met dans des sacs plastique Et puisqu’on balance, Tout ce gaspi de nos cœurs qui battent, Tous ces morceaux de nous qui partent, Y’en avait plein le réservoir Au départ. On avance, on avance, on avance. C’est une évidence : On a pas assez d’essence Pour faire la route dans l’autre sens. On avance. On avance, on avance, on avance. Tu vois pas tout ce qu’on dépense. On avance. Faut pas qu’on réfléchisse ni qu’on pense. Il faut qu’on avance. Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 10h50 – vendredi 17 novembre 2017 A propos de reves de salut Pierre, permettez-moi de vous recommander un bouquin pas ordinaire dont je viens de finir de regarder les images: « Voyage aux confins de la conscience » par Sylvie Dethiollaz et Claude C. Fourrier aux éditions Guy Trédaniel (2016). Pas piqué des hannetons et en plus g`neuvois debleudebleuuu! Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 10h59 – vendredi 17 novembre 2017 Vous ne m’en voudrez pas Jean, mais j’ai un peu saturé avec ce genre de littérature. Et je suis devenu réticent devant ces gourous du développement personnel comme Lenoir qui introduit l’ouvrage. Si je suis parfaitement conscient de nos limites, notamment grâce à mes lectures de jeunesse comme « Les dialogues avec l’ange » que me rappelle l’aventure de ces Genevois, j’ai pris le parti de vivre ma vie d’homme sans prétention quelle qu’elle soit. J’ai renoncé à chercher à atteindre un nirvana ou une conscience accrue par des pratiques dédiées, au profit d’une présence bien incarnée. Bon, je sais, c’est un peu court. Mais je pars du principe que ma quête spirituelle n’intéresse pas grand monde et je n’ai pas trop envie de m’étaler sur le sujet. Mais si vous êtes curieux, j’évoque deux expériences de sortie du corps dans un essai que j’ai publié sur médium. https://medium.com/@info_75781/le-l%C3%A9opard-des-neiges-9433b9f13455 Écrit par : Pierre Jenni 11h15 – vendredi 17 novembre 2017 Si une fée avec sa baguette magique venait me proposer de retrouver ma jeunesse, je l’enverrais péter. J’ai fait la paix avec le vieillissement. En fait, je voudrais pouvoir accélérer et accéder plus rapidement à la sagesse de l’âge qui me permettra d’accepter les conséquences de la dégénérescence et du lent déclin qui a commencé à 25 ans. En fait c’est même pire que ça. Il n’y a rien que la fée puisse me donner qui me fasse envie. J’aime la vie et la maladie, le déclin et la mort en font partie. Écrit par : Pierre Jenni 11h04 – vendredi 17 novembre 2017 Laetus istud audio, Pierre. Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 11h10 – vendredi 17 novembre 2017 Nous sommes donc au Bypass et l’heure de la fermeture approche. John et Pierre sont totalement réconciliés et chacun s’apprête à regagner son domicile. Pierre, toujours galant, propose à la dame de la ramener chez elle avec son taxi, ce qu’elle accepte volontiers. Chemin faisant, il réussit à la convaincre de venir boire un dernier verre chez lui. Tout ça finit par une partie de jambes en l’air au terme de laquelle la pétasse, tout en se rhabillant, annonce à Pierre qu’elle va se rendre tout droit à la police pour le dénoncer comme violeur, traces de sperme à l’appui. Pierre lui montre alors les nombreuses caméras réparties dans son appartement qui ont enregistré tous leurs faits et gestes depuis leur arrivée. Baisée, la femme le quitte en claquant la porte. Le jour suivant, Pierre envoie à John le film de ses ébats avec la copine qui l’avait aidé à le piéger et – allez comprendre pourquoi – voilà que John est de nouveau fâché avec Pierre… Sur ce, je vais poursuivre ma lecture de Vernon Subutex. Écrit par : Mario Jelmini 11h12 – vendredi 17 novembre 2017 Non, non mon cher Mario, vous n`y etes pas du tout. Notre ami Pierre n`a jamais eu besoin de souler les fumelles pour les attirer dans son hamac, il lui suffit de leur montrer son kundalini apprivoisé poil au nez. Écrit par : Dr Zinzin 11h20 – vendredi 17 novembre 2017 Mais comment diable le Dr Zinzin a-t-il deviné que j’étais un adepte du tantrisme ?! Écrit par : Pierre Jenni 11h22 – vendredi 17 novembre 2017 Vous avez tort de sous-estimer la portée des résultats exposés dans ce livre, Pierre. C`est tout le paradigme matérialiste qui en prend un coup de plus, preuves a l`appui, certifié par notaire. Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 11h25 – vendredi 17 novembre 2017 Nous avons tous toujours raison. Même si on change d’avis. Car nous observons le monde depuis un point de vue que l’on nomme « je » et qui change en permanence. Écrit par : Pierre Jenni 11h28 – vendredi 17 novembre 2017 Je me dois de tout savoir sur tout, mon cher Pierre. N`oubliez pas que je suis le patron de l`asile hehe.. Écrit par : Dr Zinzin 11h29 – vendredi 17 novembre 2017 J’ajouterais que je n’éprouve pas le besoin de confirmation officielle de ce que j’ai vécu. Ni ne recherche des compagnons d’aventure qui partageraient les mêmes conclusions. Pour ça il y a les clubs ou autres familles d’intérêts qui se gargarisent de leurs convictions. J’en reviens presque toujours à cette phrase de Richard Bach dans le « Messie récalcitrant » : On enseigne le mieux ce qu’on a le plus besoin d’apprendre. C’est en ce sens que je considère que les propos des divers commentateurs sont extrêmement riches d’enseignements pour celui qui ose, et sait, se relire avec un esprit neuf. Écrit par : Pierre Jenni 13h36 – vendredi 17 novembre 2017 Pierre, Pourriez-vous transmettre a John que je ne suis pas Corto. John est en train de faire une fixette sur Corto au point de me confondre avec lui et il a censuré mon dernier commentaire ou je voulais comprendre pourquoi il ne portait pas plainte contre Corto. Aujourd`hui il affirme connaitre le nom et l`adresse de Corto. Tout ce qu`il faut pour porter plainte nominalement. Et etre définitivement débarrassé de ce paranoiaque (diagnostic du bon Docteur Jelmini). Je lui ai fourni tous les éléments pour que sa plainte aboutisse a une condamnation de Corto propre en ordre pour calomnie. C`est son choix s`il ne le fait pas. Mais on pourra alors se poser d`autres questions. Quand on a a faire avec des gens comme Corto et Patoucha, il est nécessaire de se protéger. Écrit par : Dr Tintin 14h13 – vendredi 17 novembre 2017 @ Dr Tintin: Alors que je ne vous ai pas compris. J’ai trouvé ambigüe la formulation de votre commentaire, avec ce rappel pour la ennième fois du propos diffamatoire de Corto, et une conclusion étrange à mes yeux. Lequel semble d’ailleurs être réellement revenu dans la soirée et avoir posté sous votre pseudo (j’ai modéré, et cette fois je suis certain que c’était lui). J’ai déposé une plainte contre lui il y a 3 ou 4 ans, puis un rappel après un an de silence, le tout par courrier. Je n’ai jamais reçu même un accusé de réception du parquet. Je n’avais pas d’avocat, mais je ne pense pas que cela justifie ce silence. Oui, le silence est d’or, pour ne pas alimenter son jeu pervers, et pour préserver ma tranquillité personnelle. Pourtant comme vous je trouverais salutaire d’être débarrassé de lui. Bref, je pense donc que j’ai fait une erreur à votre propos, et je vous en présente mes excuses. Je ne sais pas s’il est encore utile de rétablir vos commentaires. Par contre je vous ai banni et je ne peux pas le rattraper. Il faut soit une autre IP, soit, je crois, un certain temps pour que la bannie soit rétablie. Pour Corto je réfléchis à lancer une nouvelle plainte, vu sa récidive récente. Écrit par : hommelibre 14h36 – vendredi 17 novembre 2017 J’ajoute, Dr Tintin, que j’ai réagi un peu vivement à votre premier comm sur Géo, parce que nous étions dans une discussion qui offrait quelques ouvertures, et vos propos me semblaient refermer ce développement par son côté très tranché. Et à part ça, pour la fixette, je ne vous souhaite pas d’avoir un jour ce genre de poison collé à vos basques si longtemps. J’apprends à passer outre, mais voilà… Écrit par : hommelibre 14h56 – vendredi 17 novembre 2017 Je me demande… cet ectoplasme a roulettes de « Corto », ce coloquinte a la graisse de hérisson, ce loup-garou a la graisse de renoncule, ce concentré de moules a gaufres ne serait-il pas le commanditaire de toutes les tentatives -heureusement infructueuses- pour dérober les plans secrets de la marmite de l`Escalade? Ouvrons l`oeil et le bon, mille million de mille sabords! Écrit par : capt. Haddock 14h59 – vendredi 17 novembre 2017 Dr Tintin prenez exemple sur le Dr Zinzin il pratique le tantrisme et la respiration ventrale. Comme disait le Dr Jekyll, j’ai bien envie de changer d’air. Écrit par : hubert 15h03 – vendredi 17 novembre 2017 En tout cas, pour mieux protéger le secret de fabrication de la marmite de l`Escalade, mon cher ami le docteur Sigmund Zinzin et moi-meme avons décidé de fonder l`entreprise de taxis Ignaz & Zinzin Corp. afin de mieux piéger a l`avenir les agents des puissances maléfiques qui viendraient a Geneve dans le but de voler les plans de la marmite. Tous nos véhicules seront des Teslas équipées de détecteurs a espions et capables d`emporter ces derniers, une fois piégés, a une vitesse supérieure a celle de la lumiere par temps sec et isobarique. Ils seront donc illico emportés dans la dimension ou se trouve l`asile du dr Zinzin afin que celui-ci puisse pratiquer sur eux ses fameuses expérimentations neurochirurgicales. Amen. Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 15h18 – vendredi 17 novembre 2017 John, Vous etes tout pardonné si vous estimez qu`il y a quelque chose a pardonner. Mon message est maintenant passé et je vous en remercie. Je ne savais pas que vous aviez déja déposé plainte contre lui et je vous en félicite. Le silence du parquet est scandaleux. Peut-etre que Marc Bonnant pourrait faire avancer votre cause bénévolement. Il n’est pas a la rue et il ne va pas économiser pour ses vieux jours. Demander ne coute rien. Je dis ca je dis rien. Il faut aussi se renseigner sur les délais de prescription qui doivent etre courts pour diffamation, insulte ou calomnie. Corto affectionne les blogs non modérés. Cuénod l`a définitivement viré. Il ne reste plus que Pierre pour l`accueillir les bras grand ouverts. Désolé pour le terme fixette. Oui, un mouvement d`exaspération est compréhensible dans votre situation et face a ce genre d`individu toxique. Car il a été aussi ignoble envers Myriam et Marie-France. A propos de Géo, je crois avoir lu qu`il avait les épaules assez larges pour prendre quelques petites tapes a l`occasion. Pas besoin de rétablir quoi que ce soit, l`important est que mon message a été compris. Pour le bannissement, je m`en accomoderais, il n`y a pas de souci. Écrit par : Dr Tintin 22h19 – vendredi 17 novembre 2017 Tout le monde est pardonné et n`oubliez surtout pas votre obole dans le tronc en sortant, bretzel liquide! Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 09h42 – samedi 18 novembre 2017 « bretzel liquide! » L’asile du Dr Zinzin se situerait-il au Bretzelburg? Et Zinzin serait-il un pseudonyme pris par l’affreux docteur Kilikil ? ( Pour mémoire: https://fr.wikipedia.org/wiki/QRN_sur_Bretzelburg ) Écrit par : Mario Jelmini 15h18 – samedi 18 novembre 2017 Non non mon cher Mario, je vous assure que notre ami le docteur Zinzin n`a rien a voir avec l`ignoble Zorglub a qui nous n`addressons d`ailleurs pas la parole lorsqu`il nous arrive de nous croiser dans la seule pissotiere publique de la dimension poznave. Le docteur Zinzin est un vrai bienfaiteur de l`humanité qui a mis au point la seule méthode de lobotomie permettant a la fois de guérir le haut-mal et la mycose des pieds. Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 16h57 – samedi 18 novembre 2017 Vénérable moyne des sables, j’aimerais savoir trois choses: 1) Les lobotomies pratiquées par l’ignoble Dr Zinzin sont-elles prises en charge par la LAMal? 2) Les fenêtres de l’asyle du Dr Zinzin donnent-elles toutes sur la mare aux canards gonflables? 3) Les lobes prélevés sur les patients sont-ils ensuite greffés sur les canards gonflables dans le cadre d’expériences scientifiques destinées à rendre ceux-ci plus intelligents que les canards non gonflables? Si tel est le cas, je suis prêt à offrir mon cerveau à la science pourvu que je sois logé dans une chambre de l’asyle ayant vue sur la mare aux canards gonflables afin que je puisse rester en contact avec cette partie de moi-même qui aura été transplantée. Écrit par : Mario Jelmini 00h02 – dimanche 19 novembre 2017 « A propos de Géo, je crois avoir lu qu`il avait les épaules assez larges pour prendre quelques petites tapes a l`occasion. » La seule chose qui me dérange, c’est que mes réponses sont trop souvent censurées…et pourtant, je fleurette dans le moucheté… Écrit par : Géo 17h16 – samedi 18 novembre 2017 Les minettes en loucedé, je peux les imaginer Géo, mais avouez un côté brut de décoffrage qui décoiffe. Moi j’adore. Dès le premier jour. Écrit par : Pierre Jenni 18h53 – samedi 18 novembre 2017 Pierre, comme la presse suisse ne divulge pas l’éventuelle identité du supposé violeur et c’est dans ce sens qu’il y a quelque chose d’odieux et de lâche dans son récit ! Écrit par : Corto 02h06 – dimanche 19 novembre 2017 Ce poivreau d`Ignaz ne vous répondra pas cause que il est en train de dire la messe dont il a d`ailleurs réduit la liturgie a la partie de l`action de grace ou il siphonne le pinard dans le crane d`un ancien patient de l`asile. On peut vous dire que les fenetres de chez Zinzin donnent d`un coté sur le blog de Pierre Jenni et, de l`autre, sur le parking des taxis Ignaz & Zinzin avec les Teslas aux rayures mauves et vert-pomme sur fond jaune-canari mordoré. Pour le reste on peut rien vous dire, c`est classé top-secret. Écrit par : le collectif des canards gonflables de la mare a Zinzin 09h50 – dimanche 19 novembre 2017 N`écoutez pas ces maudits canards gonflés au pet de nonne, Mario. Nous prenons note de votre offre généreuse et en reparlerons lorsque le moment sera venu mais ne soyez quand meme pas trop pressé meme si, comme vous le savez, plus les faits se reculent et plus le désir s`accroit. Allez, a la votre! Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 11h07 – dimanche 19 novembre 2017 Comment éviter l’essentiel avec de soumises flagorneries, l’aveu de ces canards illustre tellement la misère de ces « débats », encore une couche de crasse avec les propagandes cuirassées et le tableau sera complet ! Pierre, qui était ce supposé violeur, à quoi peut-on le distinguer ? Écrit par : Corto 14h22 – dimanche 19 novembre 2017 Jusqu’où Pierre n’est pas complice de ce violeur ? Écrit par : Corto 14h23 – dimanche 19 novembre 2017 Avouez Pierre, n`est-ce pas que vous etes complice!? Vos secrets les plus inavouables sont d`une transparence totale aux yeux de Sherlock Corto-Holmes! Ach afouez! Nous afons les moyens de fous faire barler!!! Écrit par : hehehe 16h53 – dimanche 19 novembre 2017 Open zeu dooor! it iz zeu policy!!! Écrit par : hehe 17h35 – dimanche 19 novembre 2017 Une femme violée ne devrait pas, telle la victime de l’article de Pierre Jenni, téléphoner à son mari mais se rendre immédiatement au poste de police le plus proche sans s’être lavée. On découvrira sur elle des traces de sperme. Immédiatement appelé un médecin sera à même de repérer les traces du viol. Les féministes des années septante ont passablement travaillé à faire adopter cette démarche. Écrit par : Myriam 19h17 – dimanche 19 novembre 2017 Ah mais qu`ouis-je, qu`esgourde-je? Voila que l`orgue vermoulu de la chapelle des fous se met a jouer toute seule… mais que joue-t-elle, cette antiquaille vermitée qui a survécu au Déluge? Un requiem… le « Requiem pour un Blog », me semble-t-il… Bah, c`est encore mon delirium tremens qui me joue des tours, sans doute. Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 21h32 – dimanche 19 novembre 2017 « Vous etes tous des etres immortels qui choisissez de vivre et de mourir pour revivre et mourir encore et encore et encore et encore… jusqu`a ce que vous en ayez vraiment plein le balafon et que vous choisissiez de claboter pour de bon. » /Le Livre du Grand Tout et Plus Encore, Psaume 105:8 Écrit par : hehehe 21h53 – dimanche 19 novembre 2017 Post lux tenebras? Écrit par : le cardon masqué 08h23 – jeudi 23 novembre 2017 Oui, le cardon masqué, tout est cyclique. Écrit par : Pierre Jenni 09h45 – jeudi 23 novembre 2017 Mouais, c`est aussi ce que m`a dit la concierge ce matin, quand je lui ai fait remarquer qu`il y avait de nouveau un caca de clébard juste devant l`entrée de l`immeuble. Écrit par : le ravioli a bretelles 12h26 – jeudi 23 novembre 2017 Les concierges ne sont plus ce qu’ils étaient. Une caméra à 20.- et une amende à 150.- et le tour est joué. Écrit par : Pierre Jenni 12h39 – jeudi 23 novembre 2017 Heureusement que les cacas de clébards, eux, n`ont pas changé. Dans cette époque opaque, il reste au-moins quelque`chose a quoi se raccrocher. Écrit par : les bretelles aux raviolis sauce tomate 15h29 – jeudi 23 novembre 2017 Ô pas que ! vous avez dit opaque ? Tout me semble pourtant si transparent. C’est le miracle de la technologie qui réduit à néant les manoeuvres de l’ombre. Nous vivons une nouvelle sainte inquisition. Personne n’y échappera. Les politiques en première ligne. Je déguste avant d’encaisser. Écrit par : Pierre Jenni 18h58 – jeudi 23 novembre 2017 Ah mon cher Pierre, laissez-moi saluer en vous le plus zélé des croyants en le dieu Technologie. A propos, puisque vous semblez etre cul et chemise tous les deux, ne pourriez-vous lui toucher un petit mot a propos de la satanée poele au mazout de la chapelle des fous qui tombe toujours en rade juste quand il commence de pousser des glacons sur le plafond? Jésus-Marie vous le rendront au centuple et en prime je vous ferai avoir un bon rabais sur un traitement aux électrochoc chez mon ami le docteur Zinzin Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 20h27 – jeudi 23 novembre 2017 Aucune autorité dans le domaine Jean, mais j’imagine qu’un simple panneau solaire donne déjà de l’eau chaude. Si votre coin est un peu venteux, une éolienne modeste devrait couvrir vos besoins en électricité. Demain, Belenos E power, ou Elon Musk nous proposeront des batteries domestiques ou des génératrices d’hydrogène de la taille d’une machine à laver. Nous deviendrons non seulement autonomes, mais il sera même possible de produire de l’énergie et la redistribuer sur le réseau. Oui, je suis très enthousiaste et émerveillé par les progrès spectaculaires de notre époque. Reconnaissant aussi de pouvoir participer à cet élan prometteur. Écrit par : Pierre Jenni 20h34 – jeudi 23 novembre 2017 Bin voui Pierre, c`est beau la science et c`est pas Zinzin qui vous contredira, lui qui arrive a guérir toutes sortes de manies en quelques coups de manivelle avec son générateur électrique hehe.. Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 20h58 – jeudi 23 novembre 2017 En parlant hydrogène Monsieur Jenni, je conseille à chacun d’aller s’informer sur les qualités explosives de cette chose 🙂 En d’autres termes, des bombes sur roulettes… Écrit par : absolom 21h19 – jeudi 23 novembre 2017 J’aimerais ajouter que je sais que la plupart des conducteurs utilisent leur voiture normalement. Mais pas tous… Écrit par : absolom 21h54 – jeudi 23 novembre 2017 Je rejoins Pierre Jenny après avoir lu la dernière note de Topo Thévoz. La transparence réduit a néant les manoeuvres politiciennes. Écrit par : panama 09h29 – vendredi 24 novembre 2017 A ce sujet, il est curieux que le projet « Smartvote » qui a été mis en place par des universitaires, n’ait pas trouvé l’écho qu’il mériterait dans une démocratie semi-directe comme la nôtre. Les autorités semblent réticentes à valider la pratique au niveau national et les concepteurs tentent une levée de fonds pour développer le projet. Si nous pouvions monitorer en temps réel les prises de position des élus et les corroborer avec leurs promesses de campagne nous aurions vraisemblablement des surprises. Mais la technologie promet beaucoup mieux puisque la blockchain devrait ouvrir la voie à une véritable démocratie directe en supprimant l’échelon parlementaire et le système partisan. https://www.franceculture.fr/numerique/la-democratie-liquide-ou-comment-repenser-la-democratie-l-age-numerique Écrit par : Pierre Jenni 10h52 – vendredi 24 novembre 2017 Tesla savait le moyen d`utiliser cette « énergie scalaire » invisible mais présente partout dans l`univers que la physique quantique commence seulement a deviner. Énergie illimitée et… quasi-gratuite. Pourquoi pensez-vous qu`on l`a fait taire? Tant que le monde tournera autour du fric et du pouvoir que donne le fric, la technologie ne sera utilisée que pour faire du fric et du pouvoir. Écrit par : JJ 09h47 – vendredi 24 novembre 2017 Pas tout faux Jean. Mais alors il s’agit de ne pas incriminer la technologie elle-même, mais l’usage que nous en faisons. Pour moi la question ne se pose pas, il serait dangereux de ne laisser que les puissants faire joujou avec ces nouveaux outils. Écrit par : Pierre Jenni 09h50 – vendredi 24 novembre 2017 Et comment pensez-vous donc empecher les puissants de rester les maitres du haut chateau grace a la technologie et l`ignorance du bon peuple, Pierre? Revolucionnn? Écrit par : JJ 10h07 – vendredi 24 novembre 2017 C’est une longue discussion. J’observe que les diverses révolutions correspondent à des moments où il y a trop plein, ou pas assez. Or l’équilibre de la vie est fragile et subtil. Même pour les puissants qui ne peuvent plus se sucrer indécemment lorsque la masse ne peut plus consommer. Si je suis aussi enthousiaste sur le potentiel de la technologie, c’est justement parce que, pour le moment, la liberté du net permet à des petits de proposer des outils qui échappent au contrôle des puissants. Notamment grâce à la blockchain, au P2P et aux applications décentralisées qui se profilent. Mais cette liberté est aussi fragile et évidemment remise en question par les gouvernements. A nous d’y veiller. http://reseauinternational.net/eric-schmidt-de-google-admet-quil-y-a-une-censure-politique-des-resultats-du-moteur-de-recherche/ Écrit par : Pierre Jenni 10h33 – vendredi 24 novembre 2017 Je relève aussi que la technologie permet justement au bon peuple de se déniaiser. Écrit par : Pierre Jenni 10h46 – vendredi 24 novembre 2017 Vous etes un incorrigible naif, Pierre. Les blockchain et autres zizigougous que vous citez par exemple, ca n`est pas vous et moi qu`ils vont servir mais les memes banquiers qui régnent déja sur nos épargnes et le coeur des politiciens. Renseignez-vous. Quant a veiller a ce que notre fragile liberté ne soit pas remise en question par les gouvernements, c`est faisable seulement (dans une certaine mesure) dans de tres rares coins de la planete comme la Suisse ou la démocratie n`est pas qu`un slogan attrape-nigaud. Alors, la technologie sauvera-t-elle l`homme de lui-meme? Seulement si l`homme se sauve d`abord lui-meme et ca, c`est une autre histoire. Écrit par : jj 10h50 – vendredi 24 novembre 2017 Oui, on me l’a souvent fait remarquer. C’est possible. Mais quelle est la différence entre innocence et naïveté ? Et cette prédisposition d’esprit n’est-elle pas requise pour explorer l’inconnu ? On ne peut dissocier la technologie des humains qui l’ont inventée. Ce n’est pas une entité séparée qui deviendrait notre nouvelle divinité. Plutôt un outil qui permet d’explorer des champs nouveaux. Enfin, si être optimiste, confiant et positif revenait à faire preuve d’un manque d’acuité, d’une naïveté coupable, on devrait se faire du souci sur notre capacité à évoluer et in fine à la justification de la présence de notre espèce ici bas. Écrit par : Pierre Jenni 11h37 – vendredi 24 novembre 2017 Justement, nous avons une capacité a évoluer et ca, c`est bien plus porteur d`espoir que la technologie. Il se pourrait meme que dans quelque temps nous n`en ayons plus beaucoup besoin, de la technologie mais, rationaliste comme vous etes, je ne vous en dis pas plus. Écrit par : JJ 11h46 – vendredi 24 novembre 2017 J’ajouterais encore que la qualité de la pensée influe en profondeur sur notre perception. Je vous recommande le dernier billet de Jean-Dominique Michel sur la gratitude. http://jdmichel.blog.tdg.ch/archive/2017/11/22/dopez-vous-sainement-a-la-gratitude%C2%A0-287917.html Écrit par : Pierre Jenni 14h21 – vendredi 24 novembre 2017 Naïf, je peux prendre. Rationaliste ce serait une première. Les deux ne font pas la paire. Certes nous n’aurons plus « besoin » de la technologie pour la simple raison qu’elle imprégnera absolument tout notre quotidien jusque dans ses moindres détails sans que nous n’en ayons conscience. Même le travail va disparaitre. Finalement, même s’il ne pouvait l’imaginer à son époque, Malraux avait peut-être bien vu juste avec son XXIe siècle spirituel. Dieu sait quel dieu va encore émerger ?! Écrit par : Pierre Jenni 11h53 – vendredi 24 novembre 2017 Pour l`instant c`est le dieu technologie qui émerge et nous bassine… Écrit par : JJ 12h29 – vendredi 24 novembre 2017 N’arrive-t-il pas que l’arrogance aveugle ceux qui prétendent avoir pour mission de « déniaiser le bon peuple »? Écrit par : Myriam Belakovsky 13h19 – vendredi 24 novembre 2017 Je ne sais qui vous visez Myriam. Je me borne à suggérer que l’outil permet l’accès au savoir qui dépend principalement de la curiosité de chacun. Écrit par : Pierre Jenni 13h25 – vendredi 24 novembre 2017 Pourquoi voir dans un simple pensée de l’agressivité? D’abord je suis extrêmement contente de voir repartir votre blog gentiment. Honnêtement, Pierre Jenni, si je trouvais quelque chose à redire en suivant les commentaires sur « Je me suis fait violer »… commentaires d’hommes, il semble, étant bien entendu que des hommes comme des jeunes garçons se font également violer, réalise-t-on qu’en général, en ce qui concerne les femmes, les hommes, j’ignore, qu’une fois violées elles n’auront pas une sexualité épanouissante… sans oublier leurs partenaires? En imaginant l’avenir: symboliquement… un robot en forme humaine, absolument, qu’une fois débranché on fourrera dans l’armoire aux balais…!? Écrit par : Myriam Belakovsky 15h58 – vendredi 24 novembre 2017 Le changement n’est ni bon ni mauvais, il n’est que changement, keep on moving bro’ Écrit par : panama 16h06 – vendredi 24 novembre 2017 Un truc qui risque de vous plaire, Pierre: https://youtu.be/KGD-7M7iYzs Matiere a réflexion en tout cas. Écrit par : JJ 21h53 – vendredi 24 novembre 2017 Qui pourrait bien vouloir vivre mille ans ? Écrit par : Pierre Jenni 22h05 – vendredi 24 novembre 2017 Ma concierge, par exemple. Elle adore prendre son temps pour nettoyer la cage d`escalier. Écrit par : JJ 22h07 – vendredi 24 novembre 2017 Avec le dégel du pergélisol, on aura l’air malin avec nos organes flambant neuf. Écrit par : mabuse 23h29 – vendredi 24 novembre 2017 Qui ca « on »? En tout cas pas ma concierge qui peut a peine se payer le dentiste. Écrit par : JJ 09h12 – samedi 25 novembre 2017 Ce vieux fou de Zinzin serait d`accord de vivre mille ans, il me dit que ca lui donnerait du temps pour peaufiner sa méthode de transplantation de cerveau dans des bocaux de cornichon. Il se demande seulement s`il trouvera assez de bocaux. Moi, ca me plairait aussi de vivre mille ans mais il faudrait que l`évéché renouvelle régulierement ma provision de vin de messe sans quoi ca risque d`etre un peu galere quand-meme. Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 12h16 – samedi 25 novembre 2017 On ne peut pas laisser le Dr Zinzin être empêché de poursuivre ses travaux sur le cerveau humain à cause d’un manque de bocaux de cornichons. Je lance ici un appel afin que chaque personne qui possède un ou plusieurs bocaux vides ayant contenu des cornichons les apportent ou les envoient au secrétariat de la clinique du Dr Zinzin, Palais des Nations, 1211 Genève. Rappelons que les recherches et expériences du Dr Zinzin dans le domaine des électrochocs et de la lobotomie visent à diminuer le nombre de viols sur la planète. Les résultats obtenus à ce jour sont extrêmement encourageants, au point que le Dr Zinzin fait figure de favori dans la course au prochain Nobel de médecine. Écrit par : Mario Jelmini 14h14 – samedi 25 novembre 2017 Merci pour votre sainte initiative, Mario. Euh… je dois vous avouer cependant que Zinzin se fiche completement du nombre de viols sur la planete. Ce qui fait carburer le vieux fou, c`est son projet de créer une espece intelligente de bocal a cornichon en y greffant les cervelles de ses malades lobotomisés. Je ne suis pas certain que tout ca soit bien chrétien mais puisque ce cher docteur assiste régulierement a ma messe, qui suis-je pour jeter le doute sur la pureté de son ame, hein? D`ailleurs, c`est un excellent partenaire au poker menteur et son whisky (qu`il planque sous une pile de vieux numéros de Playboy) est ma foi excellllent. Pour ce qui est du Nobel, Zinzin se l`est déja vu attribuer ici, dans notre dimension poznave du bord du monde dont il est le seul et unique chercheur scientifique depuis que les autres sont tombés dans le Grand Rien un jour qu`ils s`étaient mis en tete de cartographier le bord du monde par temps de vert glas. Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 15h50 – samedi 25 novembre 2017 Pour tous ceux qui s’intéressent aux cerveaux dans des bocaux, je recommande vivement l’ouvrage du pneumologue Jean Orehek, Gènes et sentiments, la révolte du cerveau. https://www.librairiedialogues.fr/livre/923944-contre-nature-les-genes-et-les-sentiments-la–jean-orehek-balland Écrit par : Pierre Jenni 17h29 – samedi 25 novembre 2017 Je faisais en fait allusion au projet d`un autre dr Zinzin, un dénommé Ray Kurzweil qui s`applique en ce moment dans les laboratoires sulfureux de Google a transvaser le contenu du cerveau humain dans un robot, celui-ci faisant office de bocal a cornichon zinzinesque. Écrit par : JJ 17h41 – samedi 25 novembre 2017 Mais pourquoi diable s’encombrer d’un corps, fut-il de métal ? Tout est dans la tête qu’ils disaient. Écrit par : Pierre Jenni 17h42 – samedi 25 novembre 2017 J`irais meme plus loin, pourquoi s`encombrer d`un cerveau? Écrit par : JJ 17h51 – samedi 25 novembre 2017 Ben justement, des types comme Kurtzweil semblent penser que le leur vaut la peine de durer. Je préfère laisser la place à du neuf, du frais. Mais je ne rechignerais pas pour une petite rallonge car 80 balais c’est un peu court pour désapprendre et commencer à piger. Écrit par : Pierre Jenni 17h55 – samedi 25 novembre 2017 Court pour vous, Pierre mais déja si long pour l`AVS… Cela dit, ca pourrait ne pas etre inintéressant de pouvoir honnetement changer de casquette deux ou trois fois au cours d`une vie, en supposant le probleme économique réglé. Devenir maitre luthier pendant un demi-siecle puis constructeur de cathédrales (on peut rever), colon sur Mars et chais pas quoi encore… Sans meme parler des ribambelles de petits-enfants a engendrer pendant tout ce temps, qui vous offriraient des containers entiers de cravates de soie a chaque ane-iversaire hehe.. Écrit par : JJ 18h10 – samedi 25 novembre 2017 Je vous y prends Jean. Je crois me souvenir que vous me preniez pour un allumé lorsque je défendais ardemment le principe d’un revenu de base universel qui permettrait de vivre sereinement la réalité que vous décrivez et qui est déjà le quotidien de la plupart des membres actifs de la communauté humaine. Les Suisses, qui ont eu l’ineffable privilège de se prononcer sur ce principe en juin 2015, reviendront la queue pendante entre les jambes, sans faire leur mea culpa pour autant, valider la seule solution disponible pour contrer la faillite des Etats et leur cohorte d’aides sociales. Car, que vous le vouliez ou non, Arbeit macht nicht mehr frei. Nous sommes devenus des machines de production pour consommation débridée dans un monde contraint aux ressources comptées. Mais je m’emballe… Vous me prenez par les sentiments. Écrit par : Pierre Jenni 18h41 – samedi 25 novembre 2017 Ah mais c`est qu`il y a « Arbeit » et « Arbeit », Pierre. Vous aurais-dérisionné sur le revenu universel (RU)? En tout cas, je ne suis pas assez naif pour croire que c`est évitable. Ce qui me fait gondoler, c`est que les gros bibendums a cigares s`imaginent déja sauver leur dieu Fric en sacrifiant un petit bout de leur gros cigare puant sous forme de RU. Ils ne veulent surtout pas le savoir, mais ils se le fourrent dans le croupion jusqu`a l`anneau sigillaire. Écrit par : JJ 18h52 – samedi 25 novembre 2017 Oui, les « gros bibendums à cigares » sont des cons pour la plupart. Mais nous sommes pires puisque jusqu’à maintenant et pour encore un temps, ils nous mènent en bateau. Nous sommes tous le con d’un autre. Mais un jour, la masse des cons que nous sommes va dire stop. Écrit par : Pierre Jenni 19h09 – samedi 25 novembre 2017 Après la votation, en juin 2015, sur le revenu de base universel, une autre votation importante nous attend l’année prochaine: celle sur le Monnaie Pleine (Vollgeld, Positive Money). http://www.initiative-monnaie-pleine.ch/info-en-3-minutes/ http://www.initiative-monnaie-pleine.ch http://www.initiative-monnaie-pleine.ch/fragen/#c3712 Pierre Jenni nous donnera-t-il son avis au sujet de cette initiative dans l’un de ses prochains billets ? Écrit par : Mario Jelmini 19h12 – samedi 25 novembre 2017 Mario, je vous promet de creuser ce sujet. Mais comme je suis impatient et un brin impertinent de part ma jeunesse, j’ai déjà une opinion sur le principe. – Le monde est devenu village. Aucune entreprise locale, régionale, nationale en peut espérer se faire une place dans une économie globalisée. – La disruption numérique est entrée par la petite porte avec Uber et les taxis, mais elle gangrène tous les pans de la société et les banques sont les prochaines. Elles tentent désespérément de se profiler avec des départements bitcoin qui ne font pas illusion. – Le travail, qui est à ce jour le seul moyen d’apporter de la valeur ajoutée, est en voie de disparition. Non seulement le capitalisme financier à phagocyté les 90% du marché, mais l’intelligence artificielle permet déjà de faire beaucoup mieux que le plus zélé des collaborateurs dans n’importe quel domaine. – L’humain de demain ne survira que par son caractère improbable, son imperfection va devenir la valeur par excellence dans un monde parfait qui risque de provoquer sa perte par l’inertie. Car l’imperfection fait partie de la perfection de la création à laquelle elle donne le mouvement. – Tout le reste m’apparait comme pure spéculation d’esprits désabusés, désorientés et terriblement limités. A tel point qu’il devient possible d’imaginer le salut de la race par la machine. Écrit par : Pierre Jenni 19h25 – samedi 25 novembre 2017 Le mouvement Positive Money, auquel se rattache Monnaie Pleine, est très actif au Royaume-Uni. Il est en train de s’organiser sur le plan européen. http://positivemoney.org https://www.facebook.com/PositiveMoney https://mail.google.com/mail/u/1/#label/Vollgeld/15fce4795a779f02 http://www.cafebabel.fr/style-de-vie/article/positive-money-comment-faire-sauter-la-banque.html Écrit par : Mario Jelmini 20h20 – samedi 25 novembre 2017 Bon d’accord Mario, c’est un pas dans la bonne direction. Mais vous ne m’empêcherez pas de manifester mon impatience et le souhait d’un véritable basculement vers une vie qui permette à l’humain de dégager son véritable potentiel sans qu’il se sente obligé de se faire sa place au détriment des autres. La technologie nous offre déjà les outils qui permettraient de faire un grand pas. Mais je vois déjà Jean venir me traiter d’allumé, d’utopiste, de rêveur déconnecté… Écrit par : Pierre Jenni 20h29 – samedi 25 novembre 2017 Allumé, utopiste, rêveur déconnecté!!! hehe.. Il y a a ce sujet une phrase que j`aime bien dans l`interview TdG de Bertrand Kiefer: « Le solutionnisme – cette idée que tout problème humain a sa solution technologique – est en train de nous contaminer. » A lire sans faute: https://www.tdg.ch/savoirs/sante/medecine-dernier-peut-exprimer-vulnerabilite/story/23041692 Écrit par : JJ 21h09 – samedi 25 novembre 2017 Propos de prêtre davantage que de scientifique. Écrit par : Mario Jelmini 21h49 – samedi 25 novembre 2017 « car 80 balais c’est un peu court pour désapprendre et commencer à piger. » Il y a décidément des gens lents à la comprenette… « – Le monde est devenu village. Aucune entreprise locale, régionale, nationale en peut espérer se faire une place dans une économie globalisée. – La disruption numérique est entrée par la petite porte avec Uber et les taxis, mais elle gangrène tous les pans de la société et les banques sont les prochaines. » C’est cela, et les intérêts des sociétés humaines sont en parfaite harmonie. Surtout avec nos chers amis musulmans aujourd’hui, mais il y a aussi la parfaite inadéquation socio-culturelle entre Africains et nous, entre Latino-Américains et nous, entre Chinois et nous, etc, etc… La disruption – mot que vous utilisez à chaque commentaire ou presque…- que vous voyez avec Uber tient de la micrométrie, à côté de ces autres contradictions…. Petit détail que vous avez négligé dans votre commentaire sur le blog de M.Zacharias. Sur le négoce des matières premières, où certains n’ont pour justifier leurs demandes gargantuesques de royalties que le fait d’être ministre parce que neveu du président… Écrit par : Géo 07h16 – dimanche 26 novembre 2017 Le pouvoir a rompu avec la rue laquelle de par l’abandon des exploitations agricoles familiales pour le monde industriel urbain a rompu avec la terre. Lu quelque part que seul un retour à la terre nous sauvera. Écrit par : Myriam Belakovsky 09h47 – dimanche 26 novembre 2017 « …seul un retour à la terre nous sauvera. » C`est bin vrai ca, crénom de nom! Écrit par : Mathurin le fossoyeur 10h22 – dimanche 26 novembre 2017 Myriam B. a écrit: « seul un retour à la terre nous sauvera. » J’irai même plus loin: seul un retour à l’époque des cavernes nous sauvera. Et encore… https://www.cartoonstock.com/directory/i/important_invention.asp Écrit par : Mario Jelmini 14h18 – dimanche 26 novembre 2017 Le retour a la Terre, vous en avez de bonnes mais comment faire? https://youtu.be/1joWmeMU18Y Écrit par : major Tom 12h27 – dimanche 26 novembre 2017 « – Le monde est devenu village. Aucune entreprise locale, régionale, nationale en peut espérer se faire une place dans une économie globalisée. » https://lesobservateurs.ch/2017/11/26/nantes-sales-putes-de-blancs-la-manifestation-contre-lesclavage-en-libye-tourne-a-lemeute-ethnique/ On ne va pas vers le mieux… Écrit par : Géo 12h37 – dimanche 26 novembre 2017 Ouais… Ai été pris au retour d’un voyage avec le bus qui devait nous déposer place de l’Etoile dans la manif organisée pour le même motif samedi soir 18 à Paris. Des casseurs se sont mêlés aux manifestants, d’où dégâts de vitrine et grosse mobilisation policière. Que des Blacks (Iliens ou Africains), peu de Maghrébins, cela vous étonne ? Ai traversé la foule sans problèmes, avec ma petite valise en ayant l’air d’un con comme l’aurait chanté Tonton Georges, en discutant même avec certains d’entre eux. Un peu excités, les filles surtout, mais rien d’une guerre ethnique… Un certain respect même à mon égard, dû à ma blanche chevelure ? Mon amie Parisienne était étonnée de leur nombre, réflexion amusante : « Je ne savais pas qu’il y en avait tant à Paris »… Eh oui, la très chère ne voit plus les éboueurs, les gens du bâtiment, les servants des arrière-cuisines, tout ces soutiers de notre confort, ils sont devenus transparents. J’ignore ce qui s’est passé à Nantes, mais les infos des Observateurs, il y a belle lurette que je les prends avec des pincettes, au même titre que celles de Sputnik et autres. Cela n’a la valeur que d’un témoignage personnel. Écrit par : Gislebert 13h49 – dimanche 26 novembre 2017 Votre article provient de Breizh-Info, Geo. Un canard au poil ras avec des palmes cloutées et de droles de tatouages sur les pectoraux, si vous voyez… https://abp.bzh/breizh-info-ou-l-usurpation-d-un-titre-de-presse-41272 Écrit par : houlala 13h50 – dimanche 26 novembre 2017 « les infos des Observateurs, il y a belle lurette que je les prends avec des pincettes, au même titre que celles de Sputnik et autres. » Dans un sens, c’est pratique. Ces publications jouent un rôle de signalisation qui est involontairement utile. Dès qu’une info est publiée sur RT, sur les Observateurs, ou sur Sputnik, on sait ce qu’il faut en penser. Et dès qu’un zozo la republie sur un blog, on sait aussi ce qu’on doit penser dudit quidam. Écrit par : Voyons le bon côté des choses 14h50 – dimanche 26 novembre 2017 A propos de votre dernière phrase : je ne partage pas votre opinion, Géo n’est de loin pas un zozo et j’aime assez le ton, sinon toujours le fond, de ses interventions. Écrit par : Gislebert 15h56 – dimanche 26 novembre 2017 J’apprécie ce commentaire de Voyons… qui suggère une fois de plus que la technologie n’est pas mauvaise en soi mais qu’il s’agit d’apprendre à l’utiliser. Écrit par : Pierre Jenni 18h15 – dimanche 26 novembre 2017 Vous avez peut-être raison, mais manifester contre l’UE parce que des Arabes se sont remis à la traite des Noirs… Déjà que je ne savais pas qu’ils avaient cessé… Écrit par : Géo 14h53 – dimanche 26 novembre 2017 À propos de la lutte contre les violences faites aux femmes en France, je viens de rédiger une pétition dûment motivée à l’adresse de M. Emmanuel Macron, Président de la République. J’invite tous les lecteurs de Post Tenteras Lux à appuyer ma démarche, qui vise à la castration totale (ablation des testicules et du pénis) de tout être humain de sexe masculin, nouveaux-nés compris. Pour manifester votre approbation et signer cette pétition, rendez-vous sur la page https://www.change.org/p/emmanuel-macron-pétition-en-faveur-de-la-castration-totale-des-nouveaux-nés-de-sexe-masculin À l’attention des hommes qui hésiteraient à signer: les femmes ont suffisamment souffert à cause de nous, elles méritent que nous fassions cet effort en leur faveur. Écrit par : Mario Jelmini 03h23 – lundi 27 novembre 2017 Excellente initiative, mon cher Mario. A quoi bon continuer de multiplier les pecheurs alors que le poisson devient une denrée de luxe? Dommage seulement que, du coup, on met aussi fin a la production de pecheresses mais il restera toujours les poupées gonflables. Naturellement, vous allez nous montrer l`exemple, n`est-ce pas? Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 08h49 – lundi 27 novembre 2017 Cher Ignaz, Bien sûr que je vais montrer l’exemple, à l’image de ce cher frère Tariq qui met si bien en pratique ses beaux discours. Mais vous qui êtes connu pour vous signer pour un oui ou pour un non, pourquoi n’avez-vous pas encore signé ma pétition? Ne pensez-vous pas que vous seriez plus heureux en eunuque que vous ne l’êtes actuellement en moyne ensablé? Vous pourriez confier l’opération à ce cher docteur Zinzin, qui aurait tout à gagner en appliquant son immense savoir et sa grand expérience à la lobotomisation des parties génitales masculines. Il n’y a rien qu’un homme ne puisse faire par amour pour les femmes. Ne voyez-vous pas qu’il s’agit d’une noble cause? Écrit par : Mario Jelmini 09h49 – lundi 27 novembre 2017 La cause est noble, c`est entendu mon cher Mario, mais mon misérable appendice appartient a l`Éternel avec tout le reste de ma pitoyable personne et je ne puis donc en disposer sans Son autorisation dument signée et estampillée. Voyez quelle chance vous avez d`etre libre de toute entrave divine. Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 10h10 – lundi 27 novembre 2017 Défroquez, cher Ignaz, défroquez et vous retrouverez votre liberté! La liberté de vivre sans froc n’a pas de prix. Et dites-vous bien que quand vous n’aurez plus de sexe, les femmes n’auront plus aucune emprise sur vous. Elles vous laisseront indifférent. C’est pas une bonne nouvelle, ça? Écrit par : Mario Jelmini 10h45 – lundi 27 novembre 2017 Zinzin me dit qu`il vous fera un prix d`ami. Pour nous rejoindre demandez a Pierre, il connait le chemin pour venir régulierement récolter des champignons magiques sur les bords de la mare aux canards gonflables. Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 10h27 – lundi 27 novembre 2017 Zinzin est un bienfaiteur. Mais si la castration totale des mâles devient obligatoire, comme je le préconise, elle sera prise en charge par la LAMal, respectivement par la Sécurité sociale. Alors j’attends encore un peu. Mais pour que la castration totale des mâles devienne obligatoire, comme je le préconise, il me faut des signatures! Or qu’est-ce que je constate, moyne de mes fesses? Vous n’avez pas encore signé ma pétition! Si le bon Dieu se fait prier pour vous autoriser à la signer, adressez-vous au Diable: lui au moins, il est compréhensif. Et si vous ne signez pas par conviction, faites-le au moins par solidarité. Vous devez bien cela à toutes ces femmes et à tous ces hommes que vous avez abusés avec vos messes bidon. Car, entre nous, toutes ces messes que vous avez dites, c’était du boniment, on est bien d’accord? En fait, j’irai plus loin: ce n’était pas que du boniment, c’était du harcèlement et de la violence caractérisée envers vos semblables. Honte à vous, charlatan! En signant la pétition, vous avez l’occasion de faire amende honorable. Ne ratez pas cette occasion. Écrit par : Mario Jelmini 11h23 – lundi 27 novembre 2017 Vous rendez-vous compte, mon cher Mario, que pendant que nous débloquons ainsi, un enfant meurt de faim toutes les cinq secondes? Avez-vous déja vu un enfant mort de faim? J`en profite donc pour faire passer le message: https://www.unicef.org/fr/agir http://pierre.souchier.free.fr/illustrations/revoltons_nous/sahel.jpg Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 11h20 – lundi 27 novembre 2017 N’essayez pas de changer de sujet, fantasque Ignaz. Car si ma pétition récolte suffisamment de signatures (à commencer par la vôtre), plus aucun enfant ne mourra de faim puisqu’il n’y aura plus de mâle reproducteur. N’y aviez-vous donc pas pensé? Dépêchez-vous donc de signer, moyne entêté. Écrit par : Mario Jelmini 11h31 – lundi 27 novembre 2017 Le réalisteur, Joe Dante, l’avait déjà imaginé en 2006, dans la série « Masters of Horror » dans un épisode intitulé « la guerre des sexes ». A visionner. Voici le lien : https://www.youtube.com/watch?v=3KBOSWVOdUY Écrit par : Laurent Lefort 12h37 – lundi 27 novembre 2017 Le lien était celui de l’épisode suivant. Merci Jenni, de réctifier avant parution, vous seriez fort aimable. Voici le bon : https://www.youtube.com/watch?v=m78kAFsP9tQ Écrit par : Laurent Lefort 12h38 – lundi 27 novembre 2017 Donnez sans trop compter, sans vous en vanter et sans attendre le paradis en retour. Votre coeur en sera réchauffé. https://www.unicef.org/fr/agir Écrit par : JJ 13h08 – lundi 27 novembre 2017 « – Le monde est devenu village. Aucune entreprise locale, régionale, nationale en peut espérer se faire une place dans une économie globalisée. » https://www.breizh-info.com/2017/11/25/82944/nantes-sales-putes-blancs-manifestation-contre-lesclavage-libye-tourne-emeute-ethnique On ne va pas vers le meilleur… Écrit par : Géo 09h40 – mardi 28 novembre 2017 Pourquoi cette répétition (mal venue)? Écrit par : Géo 12h31 – mardi 28 novembre 2017 La citation du jour pour vous, Pierre, tirée d`un vieil incunable que j`ai déniché dans le grenier de la chapelle des fous, relié en peau de globuzeau mordoré et serti de gemmes de chrysoprase fluorescent originaires probablement d`Ophiuchus, la planete des barbares nébuleux: « La riposte aux détournement des spiritualités par la barbarie, qu`elle soit aveugle ou mercantile, n`est plus désormais, a mon humble avis, entre les mains de la religion ou de l`antireligion, mais de l`imagination et de la science. De l`imaginaire scientifique qui nous conduit vers notre véritable réalité, la seule capable de réenchanter le monde: pensée cosmique, immortalité des consciences, interconnection totale fondée sur les forces d`intelligence, d`amour et de diversité, options de survie infinies dans notre monde concret comme dans les univers paralleles… Encore faut-il l`accepter, cette réalité de reve. » Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 15h24 – mardi 28 novembre 2017 Ma citation ne parait pas vous enthousiasmer excessivement, Pierre. Tant pis, je remets l`incunable dans son vieux coffre en bois des Iles d`Hypérion et le tout dans le grenier de la chapelle afin que les chauve-souris au cerveau greffé par Zinzin puissent continuer a le garder pour les générations futures, Amen. Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 11h43 – mercredi 29 novembre 2017 Euh… mais… par où commencer ? Spiritualité, barbarie, religion, antireligion, imagination, science, réalité, véritable, pensée cosmique, immortalité, consciences, interconnection, forces, amour, diversité, survie, univers parallèles, rêves. Chaque mot suggère développement. Écrit par : Pierre Jenni 11h59 – mercredi 29 novembre 2017 C`est pourtant pas extrait du Necronomicon, mille milliards de quasars a manivelle! Que diriez-vous si je vous balancais des extraits de celui-la, qui est le livre de chevet de Zinzin (il est vrai qu`il refuse obstinément de me le preter). Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 13h30 – mercredi 29 novembre 2017 Il y avait une religieuse, sœur Marcelle, chargée d’apporter un cours de catéchisme à une ado. La religieuse lisait quelques lignes dans un bouquin regardait vers le plafond puis, après un silence, murmurait « Comment dirais-je »?! L’ado s’en retournait à la maison avec le sentiment d’avoir eu le cœur comblé- Chez elle, au premier étage, vue sur le lac. Jardin avec une rocaille chargée de roses dès juin- Du jardin les effluves, les parfums. Fenêtre ouverte, l’ado se mettait à l’écoute d’une voix, celle de la conscience, peut-être bien celle du cœur ce qui est également le Credo des enfants d’Hillel l’Ancien. Écrit par : Myriam Belakovsky 15h32 – mercredi 29 novembre 2017 J`ai bien connu ce Hillel dans ma lointaine jeunesse, c`était un excellent bucheron. Qu`est-il devenu? Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 19h49 – mercredi 29 novembre 2017 Ignaz, le moyne des sables. De Hillel l’Ancien cherchez ses successeurs Juda I et Juda II et vous rejoindrez éventuellement en votre ressenti le « Je vous précède en Galilée » à la « Résurrection ». Bonne recherche. Une démarche universelle Une force, une conscience avec sens de l’autre comme de soi-même ainsi que cette forme d’amour consistant à être capable de se mettre à la place de l’autre, l’EMPATHIE, avec authenticité, bienveillance et désintéressement. Écrit par : Myriam Belakovsky 07h45 – jeudi 30 novembre 2017 A propos d`empathie, chere Myriam, vous me rappelez avec quelle délicieuse empathie nous ont massacrés, moi et l`armée d`Ateus, les légions de Philippe dans la grande plaine de Dobrudzsa, il y a de cela aujourd`hui exactement 2356 années pleines. Ateus y a laissé sa vieille peau (il avait pres de nonante balais, le vieux trousseur de cotillons) mais j`ai heureusement pu m`en tirer avec un bout de javelot macédonien planté dans le gras de la fesse droite. Ah, lointaine jeunesse ou je servais si joyeusement les dieux scythes en étrennant les vierges des temples de Papaios et d`Oitosuros… Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 15h44 – jeudi 30 novembre 2017 Ignaz, moyne des sables, demain pas mal d’entre nous auront passé de l’autre côté je ne saurais mieux vous répondre qu’en vous signalant le livre de Jean Ziegler paru en octobre 2016 au Seuil CHEMINS D’ESPERANCE Écrit par : Myriam Belakovsky 17h04 – jeudi 30 novembre 2017 Ah, Jean Ziegler… ils ne lui pardonneront jamais d`avoir pris a coeur la cause des Palestiniens, sans meme parler de ses foudres contre certains oncles Picsou peu amateurs de sagesse hillélique. Mais c`est que c`est un vrai danger public, cet homme-la, n`est-il pas, chere Myriam? Quand j`étais pretre a la cour du roi scythe Ateus, j`en ai vu des mortels que l`or rendait encore plus con et méchant (c`est pas peu dire) mais ils avaient au moins le courage de risquer leur peau pour nourrir leur addiction et n`affamaient pas des millions de gosses pour cela. Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 18h01 – jeudi 30 novembre 2017 Un commentaire, un peu modifié, en réponse à @Ben, qui s’interrogeait sur l’éventuelle prévalence de l’homophobie au sein du corps médical, sur le blog de Didier Bonny (billet Bon sang, encore raté !) et qui n’a pas passé la rampe pour des raisons que j’ignore. Je remercie Pierre de me permettre de l’insérer ici. Il n’a bien sûr aucun rapport avec le thème du billet. @Ben Il m’est évidemment impossible de me prononcer sur l’homophobie réelle ou supposée des chers confrères, mon assertion (« tous d’affreux réacs homophobes ») du précédent commentaire était une boutade, un peu provoc´, vous l’aurez compris.. Même si l’on peut attendre d’eux un regard moins réducteur que le commun des mortels, les médecins comme les croquemorts, les plombiers-zingueurs et le boulanger de mon quartier appartiennent à la société civile et la diversité de leurs opinions, au même titre que celles des autres, entretient l’air ambiant, pas très favorable aux personnes séropositives, le moins que l’on puisse dire, et guère bienveillant à l’égard des homos… Ceux de ma connaissance qui se sont intéressés au problème du VIH et qui se sont impliqués dès le début, quand, effectivement, chacun ramait dans son coin, homophobes ceux-ci ne l’ont jamais été, ni ne le sont devenus, forcément. Je dois aussi à la vérité de reconnaître que pour nous le problème était le VIH et non l’homosexualité… La grande majorité des patients contaminés, qui nous arrivaient dans les années 80 et que certains praticiens refusaient de recevoir, étaient des toxicomanes, parfois prostitués homosexuels réguliers ou occasionnels pour obtenir de la thune… Il n’y avait pas de thérapie, aucun médicament actif, leurs infections opportunistes et récurrentes déroulaient devant notre impuissance, tous ont d’ailleurs succombé rapidement, dans un délabrement physique impressionnant. Drôle de mémoire. L’arrivée du sida, maladie inconnue, a ravivé les peurs ancestrales de la peste au XIVe siècle, du choléra au XIXe. Il y aurait beaucoup à raconter sur cette misère humaine, mais sûrement pas dans un commentaire de blog. Une citation de Fr. Lebrun (« Peurs et terreurs face à la contagion » Fayard, 1988) résume bien la situation de l’époque : « La maladie semble faire resurgir certains réflexes collectifs du temps de la peste : terreur panique, égoïsme viscéral, recherche du bouc émissaire, appel aux mesures d’exclusion, explication morale de la maladie analysée en termes de culpabilité ou d’innocence ». Dans beaucoup de cerveaux, rien n’a vraiment changé. Écrit par : Gislebert 16h08 – lundi 04 décembre 2017 « La personne qui parvient à briser le désir d’immoralité peut facilement briser tous les désirs.” Écrit par : Corto 23h34 – dimanche 10 décembre 2017 J’imagine que tu parles d’immortalité Corto. C’est sans doute vrai mais… Briser un désir c’est déjà reconnaître le désir et renforcer la supercherie du « je » qui veut. Si nous étions un brin plus lucides, et je ne parle pas d’objectivité mais de présence dans l’instant, nous comprendrions que nous mourrons à chaque seconde et que celui qui survit n’est jamais le même. Écrit par : Pierre Jenni 09h55 – lundi 11 décembre 2017 Bouddha a dit: « Désir ou pas désir, tu creves quand-meme! ». « Et alors? » -je lui ai demandé? « Alors, Scarabée… » -répondit-il de sa voix enrouée par le whisky, la cigarette et le rouge a levre Guerlain de cette allumeuse de Shiva, « … tu me casses les burnes avec tes questions a la mords-moi le noeud, reverse-moi plutot de cet excellent Glen Marnoch de chez Aldi! » Écrit par : Scarabée 10h33 – lundi 11 décembre 2017 Oui, la sagesse du Bouddha est incommensurable. Mais sans désir on ne risque pas de crever puisqu’on ne serait pas même né. Santé Scarabée ! Écrit par : Pierre Jenni 10h37 – lundi 11 décembre 2017 « Nous mourrons à chaque seconde et celui qui survit n’est jamais le même. » Quel commentaire, Pierre, beau comme l’antique, quasi taillé dans le marbre des Praxitèle, Phidias, Lysippe et Co… A graver sur les frontons des portiques de cimetières. Si tôt le matin… Ménagez-vous, à force de renaître différent à chaque aurore, mieux même à chaque seconde, vous allez essouffler l’usine à karmas…Ménagez surtout le lectorat, vite désorienté dès qu’il n’est plus question d’islam et d’immigration, de primes d’assurance-maladie et de réchauffement climatique. Scarabée a raison, à la bonne vôtre ! Écrit par : Gislebert 10h43 – lundi 11 décembre 2017 . Écrit par : Jauni a dit: « Tout casse, tout lasse, tout passe! » A coté de ca, la sagesse orientale c`est du pipi de coccinelle. 11h07 – lundi 11 décembre 2017 Tout casse… Ben, nous voilà parfaitement dans le propos de Corto. Le dépit qui s’exprime ici n’est que la confirmation d’un désir inassouvi, d’un profond manque, d’une déception insondable, d’une attente presque impatiente de la fin que l’on voudrait accélérer. Écrit par : Pierre Jenni 11h17 – lundi 11 décembre 2017 Ouais cé vrai ca! chuis insondablement déceptionné de pas avoir eu le temps de casser ma guitare sur la tete de ces xxxxxx d`inspecteurs du fisc ah que! ca sera pour la prochaine, hein! ah que… Écrit par : Jauni 11h31 – lundi 11 décembre 2017 « Une attente presque impatiente de la fin que l’on voudrait accélérer. » C’est quoi ce lamento, le blues du taxi le lundi matin ? Foutu bilan d’une foutue journée ? Continuez avec le Glen Machin de chez Aldi, vous êtes sur la bonne pente, si vous voulez accélérer passez à l’orangeade du RP Sobel de chez Exit… Écrit par : Gislebert 11h39 – lundi 11 décembre 2017 Le scarabée, l’allumeuse est kali et non pas shiva. Avec les temps qui courent on ne sait plus à quel s… se vouer. Écrit par : popof 11h35 – lundi 11 décembre 2017 Comment popof, z`etes pas au courant? Au septieme ciel aussi, c`est devenu vieux-jeu l`hétérosexualité, par Toutatis! Écrit par : Scarabée 11h40 – lundi 11 décembre 2017 C’est à Jauni ou Tout casse… qu’il faut adresser votre propos Gislebert. Moi je suis un indécrottable optimiste. J’ajouterais que je travaille sur mon blues qui m’apparait de plus en plus comme une forme de nombrilisme subtil. Je recommande à tous ceux qui nous lisent le film russe « Taxi Blues » qui offre de véritables clés et nous évite le délicat engrenage des consultations psy. Écrit par : Pierre Jenni 11h50 – lundi 11 décembre 2017 Quant à la polémique sur le panthéon indouiste, j’ai un peu le sentiment que ces divinités sont plutôt androgynes qu’hétéros. La fusion des sexes faisant référence à l’indivisible et reléguant les pratiques sexuelles aux mondes inférieurs dans lesquels nous naviguons. Écrit par : Pierre Jenni 11h54 – lundi 11 décembre 2017 Scarabée 😉 je me disais bien vous faites dans le transcendantal (précision, aucun rapport avec les sans dents de François). Écrit par : popof 11h50 – lundi 11 décembre 2017 Voui monsieur Popof, je transcandantalize a fond les manettes depuis que je suis l`enseignement du grand sage, le Sar Rabindranath Duval: https://youtu.be/JXbn_XvPGHE Écrit par : Scarabée 12h00 – lundi 11 décembre 2017 Méfiez-vous de l`accélérateur, Pierre. A ce jeu de con vous savez ce que vous « perdez » mais pas ce que vous « gagnez »… Venez plutot vous recinquer le moral a l`asile du bon docteur Zinzin, on boira du vin de messe en reluquant les canards gonflables qui arretent pas de coiter avec cet hiver qui ressemble a un printemps pourri. Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 11h55 – lundi 11 décembre 2017 scarabée, symbole de résurrection. Comment comprendre je « me suis fait violer »? – Comment vous y êtes-vous pris? – Comme pour un tatouage (« je me suis fait tatouer »): – Cela vous a-t-il fait mal, duré longtemps? – Pour combien, est-ce cher? Scarabée, Soleil levant RENOUVEAU Écrit par : Myriam Belakovsky 12h25 – lundi 11 décembre 2017 Aucun doute, Trump est musulman : Il est écrit dans le Saint Coran qu’Allah a donné la Terre d’Israël aux enfants d’Israël et leur a ordonné d’y habiter (Coran, sourate 5:21) et les Arabes n’ont aucun droit sur cette terre. Le Coran est le livre le plus sioniste qui soit, il confirme que la terre d’Israël appartient aux Juifs, demande aux Juifs de s’y installer, sans ne jamais la quitter et même de combattre les non-Juifs qui y sont. Il suffit de lire les versets 20 et 21 de la sourate 5 pour s’en rendre compte : (5:21) « Oh mon peuple, entre la terre sainte (Israël) qu’Allah a décrété pour toi, et ne te rebelle pas à moins que tu ne deviennes perdant ». Allah affirme dans un arabe très clair, qu’il a accompli sa promesse de récompenser le Peuple d’Israël avec la Terre Promise. La même terre que les hordes arabes mahométanes conquérantes postérieures revendiquent comme exclusive contrairement à leur propre Coran. Coran, sourate 17/104: « Et qu’avant les temps derniers, Il ramènera les Enfants d’Israël pour reprendre possession de leur Terre, les rassemblant de tous les différents pays et nations » … « Et nous disons ensuite aux Enfants d’Israël « Demeure en sécurité dans le pays (de la promesse): mais quand le second des avertissements viendra à passer, nous vous rassemblerons ensemble en une foule mélangée »…. « Et après lui, Nous dîmes aux fils d’Israël : « Habitez la terre, et lorsque s’accomplira la promesse de la vie future, Nous vous ferons revenir en foule » Écrit par : Corto 12h43 – lundi 11 décembre 2017 « Faut `igolééé faut `igolééé, avant qu`le ciel nous tomb` su` la teteu… » -braillent a tue-tete Moise et Mahomet au bar du « Bistrot des Anges Acrophobes » pendant que Jésus le patron met un nouveau tonneau en perce. Écrit par : saint Frusquin 13h07 – lundi 11 décembre 2017 Allez, NOYEUX JOEL a toutes et a tous sur le seul blog ou meme les nuisibles et les dobermans enragés sont accueillis, si ce n`est avec amour, du moins a coup de pompe dans les valseuses. Je vous transmets également les bons voeux du docteur Zinzin qui est encore en train, a ce que je vois, d`enseigner les subtilités du kamasutra a la nouvelle infirmiere stagiaire en soins post-mortem sur un coin de la table d`autopsie qui en a vu d`autres. Ca me fait d`ailleurs penser a vous exhorter a ne pas oublier que l’amour seul a le pouvoir de vaincre le mal et la haine qui sont la malédiction de l’humanité! Amen. Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 16h17 – jeudi 21 décembre 2017 Merci Jean pour ces conseils avisés. Je vais songer à la conversion. On s’est bien marrés. Écrit par : Pierre Jenni 17h42 – jeudi 21 décembre 2017 A condition d’avoir réellement pas mal potassé à propos du phénomène OVNI… qui s’est posé la question de savoir jusqu’à quel point l’étoile des rois mages n’était pas un objet volant non identifié? Bon Noël à tous. Écrit par : Myriam Belakovsky 17h51 – jeudi 21 décembre 2017 On se marrera encore, Pierre. On vas pas se gener, c`est pas les pisse-vinaigre et autres éteignoirs a deux pattes qui vont nous en empecher, pas vrai? Comme disait chaipluki: rien ne sert de prendre la vie au sérieux, de toute maniere on n`en sort pas vivant. Allez Myriam, je vous revele un grand secret: nous sommes tous des OVNI, des objets vivants non ignifugés. Écrit par : JJ 18h17 – jeudi 21 décembre 2017 Mais… JJ! Les enlèvements, phénomène OVNI, avec implants dans le crâne sont prouvés. Ce que nous appelons PMA… de même voir les bouquins (selon les circonstances seront re cités à la rentrée) et Jung, sur les soucoupes volantes, mythe moderne, et La Vallée Jacques… l’ensemble de ses bouquins entre autres. « Je ne connais pas d’homme », Marie, fécondée par ces techniques dans les labos OVNIs infiniment plus avancées que chez nous…? L’Ange Gabriel directement en rapport avec le Zeit Geist de l’époque… le phénomène OVNI dans ses manifestations prenant n’importe quelle forme. Fin de la deuxième guerre mondiale, on ne parle plus que de Churchill et de son cigare: apparitions de « soucoupes volantes en forme de cigares » dans le ciel! Avant l’invention des avions aucune « soucoupe volante » (Zeit Geist) mais « petit peuple » soit fées et gnomes… non nos fées à hennins à nous. Il se trouve que le territoire de Massabielle à Lourdes est lieu de passage réservé aux fées et que Bernadette, en premier lieu, n’a pas parlé d’Immaculée Conception (selon le dogme récent du pape d’alors, Zeit Geist!) concernant l’apparition, juste un mot pour la/le désigner: « cela »! Apparitions manifestations du phénomène OVNI vues que par un ou deux témoins non par d’autres personnes ou foules. Prochains rendez-vous (Lourdes d’alors) annoncés. Vagues d’ovnis au moment des essais nucléaires dans le ciel auprès des centrales concernées « exactement correspondant aux dates prévues »! Phénomène OVNI pour l’instant pacifique nous appelant à respecter la planète, ses êtres vivants ainsi qu’à élever la conscience (élévation d’esprit) avec, si nous continuons à payer pour persister à polluer en toute liberté, comme disait Monsieur Jean-Noël Cuénod à propos des commentaires inqualifiables surgissant sur son blog: promesse de « serrer la vice »! Rions, avec Joyeux Noël à tous! mais rions… tordons-nous… « juste »! Écrit par : Myriam 23h26 – jeudi 21 décembre 2017 Zeit Geist l' »esprit du temps »! Il y a trois jours je priai et m’adressai au Saint Esprit (ne riez pas trop vite) en lui disant que je n’ai jamais compris en plus de cinquante ans pourquoi on appelle Marie, mère de Jésus (Yeshua; Josué) « mère de Dieu » et pourquoi lui dont l’Ange Gabriel dit à Marie qu’il faudra l’appeler Emmanuel n’a pas porté ce prénom mais Yeshua soit notre chrétien Jésus? La réponse en ma tête me vint « comme si j’avais cliqué c’est-à-dire instantanément ». Zeit Geist: comme si j’avais cliqué: numérique. La réponse: les hommes juifs portent un prénom courant (René) et un prénom religieux (René Isaac) nom de mon compagnon, juif, décédé. Yeshua: Josué nom très répandu courant; Emmanuel, nom religieux Dieu avec nous Marie mère d’Emmanuel, nom religieux, Dieu avec nous: Marie, « mère de Dieu » avec nous J’ai cherché le livre dont j’ai parlé hier et je note le nom de l’édition LE TEMPS PRESENT… soit Zeit Geist l’esprit du temps présent: révolution numérique OVNIS les agents du changement par Fabrice BONVIN Écrit par : Myriam 09h15 – vendredi 22 décembre 2017 Joyeux Noel terriens! profitez-en bien, notre flotte d`invasion est presque prete gniark gniark gniark.. Écrit par : Globul le martien 11h17 – vendredi 22 décembre 2017 Ce JJ, qui voit des Juifs partout, avec ses nombreux pseudos et ses blagues de potache, quel gamin ! Ah jeunesse … Devrait se méfier quand même : durée de vie d’un Globul en circulation environ 3-4 mois… Écrit par : Gislebert 12h27 – vendredi 22 décembre 2017 Merci de m`y faire penser Gislebert: Bon Noel aussi a tous les empecheurs de rigoler en rond et puisse le Grand Pissfrigidus exaucer leurs voeux pour 2018! Écrit par : JJ 13h20 – vendredi 22 décembre 2017 On connaît l’explication scientifique de l’étoile des rois mages mais la lecture du livre de Bonvin – suivi d’un second – mais le premier traite à fond du phénomène OVNIs… après un temps de réflexion en laissant mûrir comme pour une page de musique après son « apprentissage » … peut donner naissance à une autre explication telle que celle d’un objet volant non identifié ce qui permet de se relier à la pensée de Krishnamurti à partir du titre de l’un de ses ouvrages: « Se délivrer du connu »! Écrit par : Myriam 21h11 – vendredi 22 décembre 2017 Enfin, un objet volant nos identifié en forme d’étoile qui nous conduirait par l’histoire de Noël puis par les évangiles jusqu’à l’annonce du Royaume… on se tournerait vers les théologiens Mais les théologiens à nous autres parleraient-ils du MUNDUS IMAGINALIS? (à chacun d’intéressé qui ne serait pas au courant le soin de s’informer par son moteur de recherche en précisant H. CORBIN. Écrit par : Myriam 10h36 – samedi 23 décembre 2017 Pour Jean, au sujet de la discussion sur les cryptomonnaies. Je viens d’effectuer une transaction en deux clics pour vendre des Ether. Cela a pris une seconde chrono. Écrit par : Pierre Jenni 15h05 – samedi 23 décembre 2017 Sur Coinbase. Écrit par : Pierre Jenni 15h06 – samedi 23 décembre 2017 Ptite qté, je présume. Sinon, ethereum a meilleure réputation que bitcoin, je songe aussi a y investir qqs briques, histoire de blinder un peu ma retraite prochaine. Écrit par : JJ 15h49 – samedi 23 décembre 2017 Et moi je rêve de prendre sur moi toute la souffrance des êtres vivants pour accéder enfin au bonheur ineffable, indicible, auquel ma bêtise me barre l’accès. Écrit par : Pierre Jenni 17h39 – samedi 30 décembre 2017 Ah mon cher Pierre, je savais qu`il y avait du divin (de messe) en vous! Alors, je vous fais dresser la croix au bord de la mare aux canards gonflables? Sadique comme elle est, la nouvelle infirmiere en chef du docteur Zinzin se fera une joie d`assurer la partie flagellation du programme et je vous aiderai a porter le patibulum malgré mes cors aux pieds! On déguisera les pensionnaires de l`asile, comme ca vous aurez meme droit aux soldats romains et Zinzin fera Pilate, oh yeah! Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 18h14 – samedi 30 décembre 2017 Une planche à clous fera l’affaire Jean. Je m’occuperai de l’infirmière, ne vous inquiétez pas. Je sais faire don de moi-même lorsque c’est vraiment nécessaire. Écrit par : Pierre Jenni 18h30 – samedi 30 décembre 2017 Si vous voyiez la Gertrude, Pierre, vous n`auriez guere envie de vous en « occuper » mais si vous en aviez tout de meme la force morale, vous n`auriez plus besoin de croix ni de planche a clous pour accéder au nirvana car vous seriez alors parfaitement détaché des contingences de la réalité. Mais que diable faites-vous sur le blog par ces temps festifs, je vous croyais en train de faire la nouba dans les monasteres de 4mandou. Écrit par : Ignaz, le moyne des sablesi 18h45 – samedi 30 décembre 2017 J’ai l’imaginaire fertile et une tendance à trouver toutes les femmes belles. Enfin… lorsqu’elles ne sont pas fâchées. Je me sens à la maison ici, et comme je suis devenu casanier… Trêve de petits points, je suis ravi d’avoir fait un petit passage ici pour vous souhaiter mes voeux sincères pour la suite et la nouba tous les jours puisque c’est dans la tête que ça se passe. Écrit par : Pierre Jenni 18h49 – samedi 30 décembre 2017 Merci pour vos voeux, Pierre. Que le Grand Manie Tout exauce les votres! Écrit par : JJ 19h00 – samedi 30 décembre 2017 Allez, je ne résiste pas à poster ce lien. Ne serait-ce que pour valider ma remarque au rat, Jean-Pascal à qui j’ai suggéré que de permettre à d’autres de visionner cet enseignement primordial me ferait passer pour un candidat à l’asile du docteur Zinzin et son horrible infirmière. Je dois pourtant reconnaitre à mon corps défendant que j’adhère entièrement aux propos de ce Lama qui a l’air d’un fou. https://www.youtube.com/watch?v=0NQzp3WP2tE&list=PLNDo9ZnldRmB92ULxyvT0fc1x8IIE0tfG Écrit par : Pierre Jenni 19h13 – samedi 30 décembre 2017 Commencer à la minute 30 pour éviter les boudhhysteries. Écrit par : Pierre Jenni 19h21 – samedi 30 décembre 2017 Mes meilleurs vœux à tous et à toutes. Scarabée était en Egypte symbole de résurrection. Et, à propos de bouddhisterie (évitons bouddhystérie »!) une… bondieuserie. Jésus dit à Pierre qu’il le fera pêcheur d’homme ce qui est une bonne affaire, quand ça mord, pour le pêcheur en aucun cas pour le poisson… pas plus que pour l’homme abusé par certains saints du Seigneur qui s’est fait avoir jusqu’au trognon. Toutefois à regarder l’histoire du bon samaritain évangélique il vaudrait mieux comprendre que Jésus fera de Pierre un repêcheur d’homme plutôt qu’un pêcheur d’homme. En groupe de partage pas forcément bien vue la personne qui commente ce passage des évangiles où Jésus recommande à ses disciples qui pêchent de changer de place dans la barque quand le poisson tarde à mordre alors… la personne parlant en tant que Jésus: « (…) et s’il n’y a rien à faire et que le poisson d’un côté comme de l’autre de la barque ne mord pas… rabattez-vous sur les Findus! Écrit par : Myriam 23h26 – samedi 30 décembre 2017 @Valérie: Pathétique commentaire de bas étage. Il y a bel et bien une folie ultra féministe qui fait tout pour séparer les hommes des femmes et qui nie leur complémentarité. Mais tout cela et voulu. Et c’est une femme qui vous le dit! Écrit par : Natacha 01h42 – vendredi 05 janvier 2018 « D`ou vous vient cette histilité pour les femmes que vous tentez de (vous?) cacher par des rationalisations? Sans vouloir aucunement vous agresser, vous etes-vous déja posé la question? » Goetelen a commis il y a quelques années une très grosses connerie, en abusant d’une personne beaucoup plus jeune que lui et en situation de fragilité psychologique. La justice est intervenu et son comportement lui a valu quelques mois de prison préventive. Finalement, il s’en est bien tiré parce que la victime n’a pas supporté la pression et l’affaire s’est terminée sur un non lieu. Au lieu d’en tirer la bonne leçon et de se demander ce qui n’allait pas en lui, il a réagi en embrayant dans un délire de persécution et en inventant un complot féministe dont il serait la cible. Son blog lui sert depuis des années à répéter sa vision en essayant de convaincre les lecteurs de son innocence. Le plus drole c’est qu’il n’est toujours pas arrivé à s’en convaincre lui-même, ce qui en dit long! Écrit par : Valérie 20h31 – jeudi 04 janvier 2018 Pour info, le terme OVNI est obsolète. Aujourd’hui, il s’agit d’un PAN pour, phénomène aéronautique non identifié. Écrit par : Laurent Lefort 21h41 – jeudi 04 janvier 2018 Le terme OVNI est sans doute obsolète, Arafat aurait dit « caduque »… mais la presse a rédigé toujours jusqu’en fin 2017 en informant à propos d’OVNI. Ce phénomène suit le Zeit geist du moment objet volant non identifié devenant ainsi, vous nous l’apprenez, Laurent Lefort, phénomène aéronautique non identifié. En premier lieu ce phénomène datant des temps les plus anciens concerna la terre, puis l’eau les engins, l’air. Objectif d’après les personnes dites « contactées » la préservation de la planète ainsi que l’élévation des consciences. Écrit par : Myriam Belakovsky 22h20 – jeudi 04 janvier 2018 Rassurez-vous Myriam, je crois que c’est tout récent. Et aérospatial, et non aéronautique qui plus est. Error 404 Écrit par : Laurent Lefort 01h35 – vendredi 05 janvier 2018 Laurent Lefort, Très étudié par Jung le phénomène OVNI atteint des personnes non sans problèmes, non sans souffrances. Le phénomène, livres de Fabrice Bonvin, suit la terre, cerveau reptilien assurant la survie, L’eau, l’émotion!: le cerveau limbique. Gnomes, pour la terre, ondines pour l’eau. Les fées, petit peuple, apparaissaient ou disparaissaient comme… par enchantement. Les « contactés » témoignent tous de l’aspect télépathique des contacts: cortex, néocortex. Pour ceux qui pratiquent le yoga: clairvoyance, intuition, prémonition, télépathie: AJNA chakra. Le « contact » sait tout sur le contacté, absolument tout et, d’après les « recherches cachées aux peuples depuis des décennies » ! enseigné par le judéo christianisme, chez nous, le phénomène OVNI tel l’Eternel béni soit-Il (aurait écrit à propos de Dieu Elie Wiesel) est omnipotent, omniprésent, omniscient. ? Bonne journée. Écrit par : Myriam Belakovsky 10h39 – vendredi 05 janvier 2018 OVNI qui mal y pense! Écrit par : lutin connecté 11h51 – vendredi 05 janvier 2018 Réfugié victime de censure chez Thomann. Suite à une erreur factuelle dans un billet récent de Thomann, j’ai corrigé. Suite à quoi un certain Gislebert me prend à partie. Je lui réponds une première fois pour préciser les choses sur le même ton qu’il emploie. Gislebert en bon hypocrite s’offusque et se permet deux références à l’orifice anal. Thomann ne censure pas. Mais ma réponse évoque ironiquement ce même orifice. Thomann en prend prétexte pour me censurer. Je corrige. Seconde censure. Parce que cette fois il n’accepte pas le terme malotru (= personne grossière, ce qui correspond parfaitement à quelqu’un qui parle du cul des autres). Le plus drôle c’est que ces faisant il informe ses lecteurs que je traite Gislebert de malotru. Thomann et Gislebert sont tellement sur la même longueur d’onde, refusant obstinément d’avoir commis un erreur, que j’en viens à me demander si Thomann et Gislebert ne sont pas une seule et même personne. Voici les deux commentaires censurés. Je vais en informer Thomann. Si j’ai raison Gislebert en sera informé par la même occasion. A bon entendeur. http://a-thomann.blog.tdg.ch/archive/2017/12/29/il-faut-supprimer-le-sport-288681.html Premier commentaire censuré: Monsieur Thomann, Je vous prie de bien vouloir excuser les commentaires suivants face à un malotru qui veut absolument avoir raison et ne supporte pas la contradiction, qui au ieu de débattre sur le fond, nous parle du « ton » sans pour autant se gêner lui-même. Ceci sera ma dernière intervention sur ce fil, je lui laisserai très volontiers le dernier mot. En vous remerciant de votre patience et de votre compréhension.  » vous pouvez vous les carrer dans le train. » Avec un grand plaisir en provenance d’un si grand connaisseur du « ton de suffisance, de morgue et d’arrogance » (je vous suggère de relire votre commentaire du 1er janvier). J’ai manifestement à faire avec un spécialiste qui ne supporte pas qu’on lui applique le ton qu’il pratique lui-même. L’éternelle histoire de la paille et de la poutre pour citer l’évangile. Ou à choix: faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais. Nous avons trouvé notre Tarfufe. Pour le reste vous êtes bien incapable de répondre sur le fond si ce n’est pour évoquer un « symbole ». Pitoyable. Quant à l’image des poubelle de l’histoire (ah le H majuscule…), c’est daté et montre quelles sont vos références. On dirait que vous ignorez que l’histoire est écrite par des hommes qui ont des intérêts et pas toujours pour la vérité. « comme Rome et Florence le sont de la Renaissance italienne » Rome symbole de la renaissance italienne? Oui, tellement symbolique par l’assassinat de Giordano Bruno. C’est curieux, j’ai toujours cru que la renaissance italienne, c’était d’abord la Toscane et le nord de l’Italie, Venise, Gênes, Milan… Comme quoi, pour reprendre votre image si gracieuse, vous pé..r plus haut que votre… train. Désolé, vous l’avez cherché et je remarque que ce n’est pas la première fois que vous me… cherchez. Second commentaire censuré: Monsieur Thomann, Je vous prie de bien vouloir excuser les commentaires suivants face à un malotru qui veut absolument avoir raison et ne supporte pas la contradiction, qui au lieu de débattre sur le fond, nous parle du « ton » sans pour autant se gêner lui-même. Ceci sera ma dernière intervention sur ce fil, je lui laisserai très volontiers le dernier mot. En vous remerciant de votre patience et de votre compréhension. Ainsi donc, la sodomie est acceptable sur votre blog, mais pas l’auto-sodomie. Je prends note tout en regrettant votre absence d’humour de second degré. Permettez-moi de vous rappeler que tout est parti d’une erreur de votre part. Merci de publier le commentaire ci-dessous qui comme annoncé sera mon dernier sur ce fil.  » vous pouvez vous les carrer dans le train. » Si j’en crois Monsieur Thomann ceci est une allusion à la sodomie… par un grand connaisseur du « ton de suffisance, de morgue et d’arrogance » (je vous suggère de relire votre commentaire du 1er janvier). Chacun appréciera l' »allusion ». J’ai manifestement à faire avec un spécialiste qui ne supporte pas qu’on lui applique le ton qu’il pratique lui-même. L’éternelle histoire de la paille et de la poutre pour citer l’évangile. Ou à choix: faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais. Nous avons trouvé notre Tarfufe. Pour le reste vous êtes bien incapable de répondre sur le fond si ce n’est pour évoquer un « symbole ». Pitoyable. Quant à l’image des poubelle de l’histoire (ah le H majuscule…), c’est daté et montre quelles sont vos références. On dirait que vous ignorez que l’histoire est écrite par des hommes qui ont des intérêts et pas toujours pour la vérité. « comme Rome et Florence le sont de la Renaissance italienne » Rome symbole de la renaissance italienne? Oui, tellement symbolique par l’assassinat de Giordano Bruno et le procès de Galilée. C’est curieux, j’ai toujours cru que la renaissance italienne, c’était d’abord la Toscane et le nord de l’Italie, Venise, Gênes, Milan… Comme quoi, pour reprendre votre image si gracieuse, vous pé..r plus haut que votre… train. Désolé, vous l’avez cherché et je remarque que ce n’est pas la première fois que vous me… cherchez. Dernier commentaire adressé à Thomann: Monsieur Thomann, Je prends acte de votre censure motivée par des raisons parfaitement hypocrites. Il n’y aura pas de troisième version. Vous m’avez conseillé de me défouler. Je suis votre conseil et c’est ici: https://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/11/14/je-me-suis-fait-violer-287750.html A bon entendeur. Écrit par : Daniel 20h37 – samedi 06 janvier 2018 Soyez le bienvenu dans la fraternité cosmique de la mare aux canards gonflables, Daniel. Ici, on peut tout dire comme chez le psychanalyste mais c`est bien meilleur marché. Ommmmmmmmmmm…… Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 10h32 – dimanche 07 janvier 2018 @Valérie Si « Natacha » se sent obligée de préciser qu`elle est une femme, c`est que ça ne doit pas être évident… Écrit par : Caroline 20h02 – jeudi 18 janvier 2018 « La question qui se pose : en quoi cela vous intéresse-t-il à ce point ? » Donc certains commence a se rendre compte qu’il y a quelque chose de pas normal chez G. C’est bien, il a fallu du temps. Écrit par : Katia 15h55 – dimanche 21 janvier 2018

octobre 29, 2017

Oups !…

Version familière du mea culpa selon Wikitionaire

Petite mise au point avant que la rédaction me sanctionne pour mon laxisme sur les blogs.

J’ai ouvert le blog Post Tenebras Lux en 2013 afin d’utiliser les outils disponibles du moment pour me faire connaitre et partager mes visions dans le cadre de l’élection au Conseil d’Etat genevois, notamment un site et une page Facebook que je me suis empressé de fermer sitôt la fin de l’aventure tant j’étais réticent.

Je reconnais volontiers que j’ai pris goût à ces échanges et certains commentateurs m’ont véritablement élevé en attirant mon attention sur des éléments qui m’avaient échappé et surtout sur mon ton, sur la forme plus que sur le fond. Jusqu’au jour où je me suis fendu d’un billet qui contenait le mot « Islam » dans le titre et que la discussion a dégénéré. Pour la première fois j’ai dû intervenir, censurer, et finalement fermer les commentaires.

J’ai aussi participé aux contributions d’autres bloggers qui me censuraient pour un rien, principalement des politiques et des journalistes. J’en veux d’ailleurs à ces derniers de se cacher derrière une pseudo-déontologie professionnelle, qui suggère une objectivité impossible et malhonnête, pour lancer des bombes sans assumer la discussion qui suit. Les politiques, rien de nouveau sous le soleil. Ils sont là pour faire leur promo et ils se sentent obligés de trier au lieu de profiter des échanges pour développer leur message.

J’ai donc décidé de prendre le contre-pied en cessant de modérer le blog. Et c’est là que ça devient intéressant. La fréquentation est presque virale et peut, comme en ce moment, squatter tout l’espace avec ce que plusieurs commentateurs considèrent comme des vomissures, susceptibles de générer des procédures judiciaires en entrainant tous les acteurs dans une spirale qui condamne le blog.

J’ai tenté de redresser la barque, cadrer Corto, le pire de tous, et encouragé à rester dans le sujet du billet. Je réalise à quel point c’était vain. Comme les flots, déchainés, ils débordent.

Vu d’ici, ça ressemble à une cour de récré d’adultes, voire même de retraités pour la plupart, un peu désoeuvrés et solitaires. J’en suis en tous cas. Mais au fond, il se dégage une sincérité touchante par la spontanéité de chacun et son culot de s’exprimer sans retenue. 

Je ne ressens pas de haine de l’autre. Je n’entends que des appels au secours. Le blog s’est mis à vivre une vie autonome qui suggère qu’on peut se soigner sans consulter, juste en communiquant. Sans détours, honnêtement.

En tout cas, moi je me soigne grâce à vous. Ce serait dommage de s’en priver, non ?

Catégories : Blogs, Conflits, Feeling, Philosophie 190 commentaires

Commentaires

Effectivement. Longue vie à Post Tenebras Lux ! Écrit par : absolom 20h56 – dimanche 29 octobre 2017 APPEL Â LA POPULATION Je viens de rédiger et de signer une pétition intitulée « SAUVONS LE BLOG DE PIERRE JENNI », qui est menacé de disparition. Je trouverais sympa que les usagers de ce blog appuient ma démarche. L’objectif est d’atteindre 50 signatures. Pour en savoir plus et pour signer, c’est ici: http://chn.ge/2ieD5Qv Écrit par : Mario Jelmini 22h14 – dimanche 29 octobre 2017 Sacré super Mario, toujours le mot pour rire ! Écrit par : PIerre Jenni 22h16 – dimanche 29 octobre 2017 Pierre tu parles de « Corto » par parce qu’il est le seul à répéter sans arrêt que l’avocat jean-pierre garbade a été condamné à une ridicule peine amende avec sursis alors qu’il a violé 3 garçons de 13 à 14 ans et qu’il n’a pas été exclu du barreau genevois ? C’est d’être le seul à dire et répéter certaines vérités bien couvertes par la « presse » locale, qui me vaut ta vindicte ? Le jour où ce garbade s’en prendra à tes enfants, peut-être que tu pensera autrement !! Écrit par : Corto 02h27 – lundi 30 octobre 2017 Corto, tu sais que je t’apprécie et je n’ai pas du tout peur de le dire haut et fort. Je te considère comme un type intelligent et tu relèves souvent des points sensibles qui méritent discussion. Je te vois aussi comme un écorché vif qui éprouve presque maladivement le besoin de mordre férocement presque tout le monde. Moi, le premier. Je n’en connais pas les raisons et je ne vais pas me lancer dans un analyse psy. Je laisse ça à Myriam. Lorsque je dis que tu es le pire, je m’entends. Tu n’y vas pas par quatre chemins et tu tournes en rond avec deux ou trois sujets qui t’obsèdent. La pédophilie, les banques suisses, Israel. Je ne t’ai pour ainsi dire jamais censuré car j’apprécie ton franc parlé et je pense qu’il y a du vrai dans tes propos. Et pourtant, tu devrais savoir que, à cause de toi principalement, mais aussi d’autres, je risque bien de devoir fermer ce blog. Je te soupçonne même de t’appliquer pour que cela arrive. Mais je ne t’en veux pas. Même si je déplore tes façons j’estime que tu as le droit de t’exprimer comme tu l’entends et librement. Pas de vindicte donc, juste un questionnement et une tentative d’expliquer encore à ceux que tu agresses pourquoi je persiste à te laisser distiller ton venin ici. Écrit par : PIerre Jenni 09h50 – lundi 30 octobre 2017 Pendant la même période, le parquet zurichois qui avait aussi classé une affaire concernant garbade, a fait arrêter Polanski, alors qu’il n’avait aucun mandat d’entraide international (ils l’ont obtenu 1 mois après et suite à de multiples demandes, jusqu’à ce qu’un juge l’ait signé), Polanski a fait 3 mois de ferme, puis 1 an de garde à vue, pour une affaire vielle de 32 ans, la mère de la mineure qui n’était pas vierge avait poussé sa fille dans les bras de Polanski. Cette devenu femme ne voulait pas du tout que les poursuites contre Polanski soient réactivées. Néanmoins le génie Polanski alors qu’il était invité par le festival de la ville de Zurich a fait 3 mois de prison et 1 an de garde à vue, tout ça pendant q’à Genève, Jean-Pierre Garbade venait de violer 3 garçons et qu’il n’a même pas été arrêté par la police pour être interrogé, il a reçu son « jugement » sur un plateau en argent !! Et des histoires de ce genre, j’en connait des milliers, moi qui pensait que les porcs devaient être confrontés à la justice !!!??? Écrit par : Corto 02h35 – lundi 30 octobre 2017 Eh les bobos, c’est fini l’ère obama et clinton !!!!!! Écrit par : Corto 02h36 – lundi 30 octobre 2017 Pierre Jenni, Je ressens beaucoup d’authenticité dans votre Oups! Pour ma part, je fais une distinction entre spontanéité et impulsivité. Il y a aussi confusion entre libre-arbitre et liberté. Est-ce vraiment votre mission de recevoir des flots déchaînés ou encore de prêter votre espace de blog à quelqu’un qui vient s’y installer en maître et en juge? Écrit par : Marie-France de Meuron 09h10 – lundi 30 octobre 2017 Mme de Meuron, vous n’êtes pas à votre place sur ce blog. Retournez à votre misérable petit blog de province, vous parviendrez peut-être encore à attraper quelques nigauds avec vos idées de thérapies alternatives pour gogos. Moyennant surfacturation, vous parviendrez sûrement à vous sortir du caniveau dans lequel vous vous êtes fourrée. Mais pour cela, vous avez intérêt à vous faire aussi petite et discrète que possible. Le moins vous ferez parler de vous, le mieux vous vous en sortirez. Écrit par : Mario Jelmini 14h35 – lundi 30 octobre 2017 Marie-France, je comprends votre question que beaucoup doivent partager et qui ne fait que reprendre les règles que la Tdg propose par défaut pour limiter les dérives. J’explique dans ce billet comment j’en suis venu à renoncer de modérer les commentaires et ma découverte de la vie propre qui s’est mise à animer ce blog. Je ne me sens aucune mission mais je pense que cette aventure préfigure une forme de disruption qui devrait s’auto-réguler lorsque les acteurs auront vidé leur sac. Alors, soit ils auront trouvé des clés pour avancer, soit ils renonceront à continuer à participer à cette forme de thérapie sans thérapeute. Pour ma part, j’ai le sentiment d’avoir profité amplement des commentaires de certains qui ne m’ont pas ménagé. Vous la première dans votre blog. Je pense que nous traversons une période de changements sociétaux profonds dans tous les domaines et nous commençons seulement à mesurer les effets d’internet qui ne font qu’introduire un monde bien différent de celui que nous avons connu depuis la seconde révolution industrielle. Et, comme toutes les révolutions, ce basculement de paradigme se fait aussi dans la douleur. Mais je préfère infiniment la crudité de la sincérité aux belles manières imposées par un code social. Et je pars du principe que ce n’est qu’en se présentant au monde sans fard et sans filtre que nous pourrons commencer à nous voir tels que nous sommes, grâce au miroir de ceux qui nous font l’honneur de nous remarquer. Même si ça fait mal. Je dirais même surtout si ça fait mal, car c’est le gage qu’un point sensible a été touché et qu’il est possible de le décrypter en observant nos réactions. Écrit par : PIerre Jenni 10h12 – lundi 30 octobre 2017 Monsieur Jenni, Les êtres commentateurs, ceux qui deviennent bêtes à force d’être méchants ne « vident pas leurs sacs » car celui qui vide son sac opère une plongée non en le puits de l’autre mais en son propre puits. Et vous le savez, Vous en arriveriez à fermer votre blog, si cela devait se produire, pour n’avoir pas daigné (ou vous être amusé avec vos petits amis) écouter nos suggestions avisées et sincères vous suggérant de modérer votre blog. Monsieur Cuénod, il y a un an ou deux, a annoncé publiquement qui il ne publierait plus et nous savions pourquoi, et, quant à nous autres simples commentateurs, que, désormais, il « serrerait la vis »! Si vous deviez fermer votre blog, Monsieur Jenni, le premier responsable serait vous. Mais, au fond, n’est-ce pas ce que vous souhaitiez? la méchanceté et la malveillance de quelques rares quelques-uns pourrissant l’ensemble comme moyen de vous imposer cette fermeture de blog tout en vous donnant la possibilité de vous présenter peu ou prou victime d’un tel abus ou d’une telle « incompréhension »…! Si vous deviez me faire savoir que vous ne comprenez pas ce que je viens d’écrire vous feriez éclater de rire vos lecteurs et moi, itou… comme avec un… hoquet! Écrit par : MB 11h23 – lundi 30 octobre 2017 Le rire, chere Myriam, est une bonne thérapie mais croyez-moi, rien ne vaut les douches glacées et les électrochocs! A n`appliquer qu`avec l`assentiment du patient, bien-sur. Écrit par : Dr Zinzin 11h55 – lundi 30 octobre 2017 Mouche à miel, Monsieur Jenni n’est pas Monsieur Cuénod. Si vous vous plaisez sur le blog de M.Cuénod, allez sur le blog de M. Cuénod. Si vous ne vous plaisez pas sur le blog de M. Jenni, désertez-le. C’est aussi simple que cela. Je vous assure que tout le monde se passerait bien, sur ce blog, de lire des stupidités du genre « celui qui vide son sac opère une plongée (…) en son propre puits ». C’est peut-être vrai pour vous mais pas pour les gens saints d’esprit. Vos délires prêtent à rire dans un premier temps, mais à la longue ils fatiguent. Écrit par : Mario Jelmini 13h39 – lundi 30 octobre 2017 OPEN ZEU DAURE!!! IT IZ ZEU POLICY!!! Écrit par : brigade des blogs 12h33 – lundi 30 octobre 2017 Dr Zinzin, Le rire est un tout grand médecin, certes, mais il arrive que le sourire prenne une teinte jaune et que le rire sonne faux. Les féministes suisses romandes des années septante ont dénoncé parfois des rires de femmes sonnant hystériques parce que ces femmes n’osaient pas ne pas faire semblant de rire en entendant leurs compagnons et amis sortir en leur présence les pires « witz »…! Écrit par : MB 13h04 – lundi 30 octobre 2017 Heu… « n’osaient pas ne pas faire semblant de rire », disiez-vous chere amie? Dites un peu trente-trois pour voir… Écrit par : Dr Zinzin 13h14 – lundi 30 octobre 2017 Quand on vide son sac, Mario Jelmini, on ne va pas puiser dans le puits du prochain mais dans son puits, son intériorité propre. Question de discrétion, également (en pensant sur l’instant au traitement réservé sur ce blog à Mme de Meuron répondant à un ou deux commentateurs quasiment comme une prévenue à ses juges). Que cela vous convienne ou non, Monsieur, l’exemple de Jean-Noël Cuénod est à retenir et s’il ne s’agissait que de moi il y aurait un répondant des blogs, un service, avec un traitement, un ou deux salariés à l’écoute du mécontentement s' »il y a lieu légitime » des commentateurs et commentatrices. Écrit par : MB 14h39 – lundi 30 octobre 2017 « Que cela vous convienne ou non, (…) » La manière Cuénod me convient. La manière Jenni me convient. Je m’adapte. À vous, qui êtes incapable de vous adapter, la manière Jenni ne convient pas. Alors, je vous pose la question: qu’est-ce qui vous retient sur le blog de M. Jenni, si ce n’est la satisfaction morbide de toujours critiquer, critiquer et encore critiquer les choix d’autrui? Écrit par : Mario Jelmini 14h57 – lundi 30 octobre 2017 A ben non déjà que celui de Père siffleur a disparu faut arrêter l’hécatombe On sait que tout ce qui peut faire plaisir doit être réduit à néant mais faut pas exagérer Toute le monde ne mange pas de face de boucs Bonne journée Monsieur Jenni EP On savait que Mars ne serait pas porteur de bonnes nouvelles et ceux souffrant de la scorpionite aigue semblent bien décidés à se laisser influencer par ce Satan miniature On n’est pas venus sur terre pour se laisser vampiriser par des gens obéissant les yeux fermés à des planètes DONC ,NON A LA FERMETURE DE CE BLOG Écrit par : lovejoie 14h45 – lundi 30 octobre 2017 Mario Jelmini, Si vous souhaitez que je quitte ce blog, pourquoi ne cessez-vous pas de vous adresser à moi… sur ce blog? Y aurait-il quelque chose qui ne tournerait pas tout-à-fait rond dans votre petit bocal? Écrit par : MB 15h49 – lundi 30 octobre 2017 1) « Si vous souhaitez que je quitte ce blog, pourquoi ne cessez-vous pas de vous adresser à moi… sur ce blog? » La réponse est tellement simple: je m’adresse à vous sur ce blog pour que vous dégagiez et nous laissiez entre gens de bonne compagnie. 2) « Y aurait-il quelque chose qui ne tournerait pas tout-à-fait rond dans votre petit bocal? » Je suis bien aise d’avoir un bocal rond et non pas carré comme le vôtre. Écrit par : Mario Jelmini 18h57 – lundi 30 octobre 2017 Y a que des pédos sur les blogs tédégé, enfin presque, y a les pédos et pro-pédos et les antis pédos, il faut juste choisir son camp, c’est pas compliqué !! Écrit par : Corto 17h46 – lundi 30 octobre 2017 Hm… c`est cela oui… et a part ca, pas trop d`hallucinations visuelles ou auditives en ce moment? Ne vous en faites pas mon cher monsieur, quelques séances d`électrochocs et tout rentrera dans l`ordre. Si nécessaire, on complétera avec un petit traitement a base de douches glacées et piqures de métapropyloprotz ammoniaquée. Écrit par : Dr Zinzin 18h41 – lundi 30 octobre 2017 Lorsque nous ne souhaitons pas lire un commentaire, nous passons au suivant sans demander à l’auteur du commentaire de déguerpir du blog. Si nous trouvons « sans fin » des références que nous sautons, certains d’entre nous, vouons-vous l’auteur de ces références aux gémonies? « Cachez, cachez ce (ceci ou cela) que je ne saurais voir… »! peut être parole d’horreur pas le moins du monde hypocrite mais par la présence d’une personne trait d’union en nos tréfonds corde pincée reliée à de très, très mauvais souvenirs. Un ami un jour donna un excellent conseil: « A propos de ce que nous n’aimons pas ou n’apprécions pas chez les autres il faut tacher de comprendre le pourquoi d’un tel sentiment de rejet et, parfois, à qui ou à quoi ces autres abhorrés nous font penser- » Pour éviter toute confusion précisons que cet homme n’était pas plus psychiatre, psychanalyste que médecin. Homme de cœur, vibrant, simplement. Écrit par : MB 19h39 – lundi 30 octobre 2017 « Que cela vous convienne ou non, Monsieur, l’exemple de Jean-Noël Cuénod est à retenir et s’il ne s’agissait que de moi il y aurait un répondant des blogs, un service, avec un traitement, un ou deux salariés à l’écoute du mécontentement s' »il y a lieu légitime » des commentateurs et commentatrices. » (MB) Hmmmm … je vois … oui … effectivement. Oui … hmmmm … tout à fait ! Bien! De toute évidence, il s’agit d’un … malentendu ! Tout à fait ! L’exemple que vous citez, le blog de Monsieur Cuénod, c’est un blog à écouteurs professionnels. Des écouteurs payés pour écouter. Tandis que le blog de Monsieur Jenni, c’est un blog auto-écouté, … amateur donc, … pour ceux qui s’écoutent eux-mêmes, … comme quand on apprend à jouer du violon. Alors forcément, quand on apprend le violon, ca sonne pas toujours juste. Mais c’est pas important, vu qu’on vient pas jouer du violon dans le blog de Monsieur Jenni pour jouer du violon avec Monsieur Cuénod, ou pour Monsieur Cuénod. Sinon on irait jouer du violon dans le blog de Monsieur Cuénod. Question de bon sens. Vous êtes bien d’accord, n’est-ce pas ? Personne n’aurait l’idée de demander au Philharmonique de Berlin de jouer avec les Sex Pistols, même si Deep Purple joue régulièrement avec le Symphonique de Londres, n’est-ce pas ? Question de bon sens. Vous êtes toujours bien d’accord, n’est-ce pas ? Ah ben … puisque je vous ai au bout du fil, un petit jeu-sondage … Dans la liste des Johnny ci-dessous, lequel est l’intrus ? a) Johnny Holyday b) Johnny Rotten c) Johnny Goetelen d) Johnny Lord e) Johnny B Goode Écrit par : inconsommable 23h48 – lundi 30 octobre 2017 A part l’orthographe de Hallyday, l’intru est certainement Johnny B good puisque c’est une chanson alors que les autres sont tous musiciens. Écrit par : PIerre Jenni 11h41 – mardi 31 octobre 2017 ALERTE APPEL À LA BLOGOSPHÈRE Je viens de rédiger et de signer une pétition intitulée « COULONS LE BLOG DE PIERRE JENNI », qui est devenu un vrai dépotoir. L’objectif est d’atteindre 50 signatures. Pour en savoir plus et pour signer, c’est ici: http://chn.ge/2hoPeml Écrit par : Mario Jelmini 00h10 – mardi 31 octobre 2017 @Mario Jelmini, Ca va le chalet, personne ne t’oblige de quoi que ce soit, alors va foutre ta merde dans ta caisse !! Écrit par : Corto 00h41 – mardi 31 octobre 2017 Corto, il te faudra apprendre le sens de l’humour de Mario. En lançant cette seconde pétition, il est parfaitement cohérent. Écrit par : PIerre Jenni 11h44 – mardi 31 octobre 2017 @Corto vous avez raison , le comportement du troll sus nommé par vous fait droit penser à un adepte de la scientologie Écrit par : lovejoie 06h16 – mardi 31 octobre 2017 Pierre Jenni, vous écrivez à Corto : « j’estime que tu as le droit de t’exprimer comme tu l’entends et librement. » Il s’agit de ne pas confondre licence et liberté. Vous ne prêteriez jamais votre taxi à quelqu’un qui commet des infractions au code de la route. Alors pourquoi prêtez-vous un espace de parole à quelqu’un qui n’est pas maître du code déontologique le plus élémentaire? Son jeu de diffamation à mon égard est en plus stupide car il est évident que l’Etat de Genève, le Médecin cantonal et Santésuisse ne m’auraient jamais laissée pratiquer si je n’avais pas les papiers en bonne et due forme. De plus, l’Office Fédéral de la Santé Publique détient aussi un Registre des médecins. Donc il est facile de vérifier. En donnant autant la parole à quelqu’un, c’est le laisser mijoter dans son délire, cela n’a rien de thérapeutique. Vous constatez aussi que plus vous le laisser, plus il s’en donne à coeur joie et trouve de nouveaux éléments à pervertir, ce qui le conforte dans une attitude pathologique. Oui à un espace de liberté! Non à un espace de perversion! De plus, vous n’êtes pas propriétaire de votre site. De ce fait, il y a des règles de la circulation à respecter…. Écrit par : Marie-France de Meuron 07h15 – mardi 31 octobre 2017 C’est justement tout le sens de ma démarche Marie-France. La Tdg fait preuve soit d’une grande ouverture, soit d’une coupable naïveté, en n’intervenant pas dans la modération et en renvoyant la responsabilité à l’auteur des billets. Je suis bien entendu reconnaissant à notre journal local de nous laisser encore pour un temps cet espace sans censure, mais je conteste le défaussement sur le responsable du blog qui ne fait que prolonger l’arbitraire en choisissant ce qui peut être publié. Non seulement parce que les propos maladroits ou agressifs cachent mal une autre intention que le simple fait de blesser, mais surtout parce que, au fil des échanges, on découvre le caractère dynamique des prises de positions qui contraste fort avec la statique d’une morale largement partagée par une société à un moment donné. J’ai bien aimé le commentaire de Pascal Hollenweg sur son billet Catalogne. « On n’efface pas les commentaires, on les sélectionne pour leur pertinence. Sinon, les blogs deviennent des poubelles ou des lieux thérapeutiques pour exhalaisons d’obsessions… » Il fait le choix de modérer car, comme Monsieur Cuenod, il considère qu’il sait de quoi il parle et il tient à faire passer le message de la façon la plus claire possible. Je fonctionne différemment. D’abord je suggère une idée sans prétendre qu’elle soit plus juste qu’une autre. Je lance une discussion et suis prêt à revoir ma position. Et comme la discussion part dans tous les sens, le billet original perd de son importance. On assiste à des échanges un peu crus, parfois brutaux, qui disent énormément sur les personnes qui les écrivent et qui leur permettraient de se voir s’ils étaient capables de se relire comme ils liraient un commentaire d’autrui. Alors oui, du coup le blog prend une certaine autonomie où l’auteur ne devient qu’un commentateur parmi les autres. Écrit par : PIerre Jenni 12h03 – mardi 31 octobre 2017 « En réponse à : Marie-France de Meuron » Non, en réponse à Pierre Jenni: « La Tdg fait preuve soit d’une grande ouverture, soit d’une coupable naïveté, en n’intervenant pas dans la modération et en renvoyant la responsabilité à l’auteur des billets. » Non, cela fait partie du contrat. Vous êtes responsable de ce qui paraît dans votre blog. En termes juridiques : éditeur responsable. Ce qui a valu à l’écrivain Gaston Cherpillod de se retrouver au tribunal face à la Bête Willy Heim parce qu’il était éditeur responsable du journal des « Comités de soldats ». Gaston Cherpillod, qui n’avait jamais écrit la moindre ligne dans ce canard, a alors découvert le sens de *responsable ». Ce qui finira bien par vous arriver, vu les horreurs haineuses et racistes envers les Suisses que Corto s’amuse à déverser dans votre blog. Soulignons que Patoucha est clairement sa complice dans sa propagande haineuse contre les goys… Et vous, eh bien, vous êtes le papa de ces enfants turbulents. Prions pour vous, comme dirait Mario Jelmini… Écrit par : Géo 12h51 – mardi 31 octobre 2017 Si yA 1 salo ki Signé pétatiOn coulon blog PierRe JennI moa jeu vé troUvé ce salot pour lui fair avallé son estrai de néssance!!! Écrit par : DÉDÉ LA TAIRREUR 10h08 – mardi 31 octobre 2017 Mon père disait souvent avec un malin plaisir que nous n’avions pas été éduqués mais nourris et logés. Mes parents m’ont fait un immense cadeau en me laissant me développer à ma guise, sans me formater à leur conception du monde. Je pense avoir transmis cette façon de faire à mes filles. Je ne conteste pas ma responsabilité. D’ailleurs c’est la raison de ce billet puisque, logiquement, si effectivement les propos tenus par certains ici violent les règles imposées par la Tdg, mon blog devrait être fermé. Mais je serais très curieux des suites d’une plainte qui ne ferait que relever nombre d’incohérences et de zones grises permises par ces nouveaux outils numériques. Il n’y a qu’à voir comment les géants gèrent ce genre de difficulté. Facebook, comme Uber d’ailleurs, se défend en prétendant n’être qu’un outil de mise en relation. Ils se dégagent de toute responsabilité. Écrit par : PIerre Jenni 13h08 – mardi 31 octobre 2017 DU NOUVEAU ! Sur le site de l’Office fédéral de la santé publique, page « https://www.medregom.admin.ch/fr », Mme Claude Marie-France de Meuron est mentionnée comme médecin, diplômée en 1973 et mise au bénéfice d’une autorisation de pratiquer la médecine dans le canton de Genève octroyée en 1974. L’enquête progresse mais l’instruction n’est pas encore close. Il reste des zones d’ombre. Écrit par : Mario Jelmini 11h21 – mardi 31 octobre 2017 Eh oui, Mario Jelmini, vous avez besoin de mettre de l’ombre pour mieux faire ressortir votre lumière? Pourquoi une pareille nécessité? Écrit par : Marie-France de Meuron 11h55 – mardi 31 octobre 2017 Visiblement, Marie-France de Meuron a les chocottes. Elle craint que lumière soit faite. Elle aimerait bien pouvoir stopper le processus. Il y a anguille sous roche et nous soulèverons le lièvre… Écrit par : Mario Jelmini 19h46 – mardi 31 octobre 2017 Bizarre sur le site officiel de santé-suisse concernant 2 neurone il est indiqué que : Remise directe de médicaments selon les dispositions cantonales (remise de médicaments par le médecin traitant) : !!!!!! pas de droit de dispenser des médicaments !!!!!! Vous connaissez beaucoup de boulangers qui n’ont pas le droit de faire et vendre du pain ??? En fait 2 neurone s’était inscrite dans la catégorie « médecin » à une époque où il n’y avait pas besoin de justifier son titre, c’était le cas dans le canton de Genève il n’y a encore pas si longtemps !! Écrit par : Corto 12h29 – mardi 31 octobre 2017 Comme il ressort de la note sous ch. 2 au bas de la page « https://www.medreg.admin.ch/MedReg/Summary.aspx?IdPerson=66161 », Mme de Meuron n’a pas le droit de remettre directement des médicaments à ses patients mais rien ne l’empêche de délivrer des ordonnances pour des médicaments que ses patients iront ensuite se procurer à la pharmacie. Écrit par : Mario Jelmini 19h48 – mardi 31 octobre 2017 Avouez que vous en révez de Marie-France de Meuron, Corto bello. Votre maniere de faire la cour n`est toutefois pas des plus efficaces. Envoyez-lui plutot une brassée de roses rouges avec votre carte (pas celle d`assurance-maladie) et puis proposez-lui un tour dans votre ferrari décapotable rouge-coquelicot. Allez, remontez vos bretelles, arrangez votre noeud-papillon, passez un coup de gomina sur les trois poils qui se courent apres au sommet de votre crane et a taiaut! Tenez moi au courant. Écrit par : Casanova 13h18 – mardi 31 octobre 2017 « Il n’y a qu’à voir comment les géants gèrent ce genre de difficulté. Facebook, comme Uber d’ailleurs, se défend en prétendant n’être qu’un outil de mise en relation. Ils se dégagent de toute responsabilité. » Ah, ah. Et bien sûr, juridiquement, vous pensez avoir la même puissance que les GAFA ? Écrit par : Géo 14h49 – mardi 31 octobre 2017 Non, évidemment Géo, mais il deviendra de plus en plus difficile pour les tribunaux de trancher cette discussion tant que nous ne disposerons pas de lois claires à ce sujet. Et je doute sincèrement que les tribunaux suisses veuillent faire un exemple avec un petit poisson pour perpétuer un modèle obsolète. Il suffit de voir le temps que la justice met pour trancher nos différentes actions contre Uber pour comprendre le malaise et le retard du législatif par rapport à la volonté de l’exécutif qui valide à tour de bras les principes d’un libre marché. Ce qui nous ramène d’ailleurs à la discussion chez Hollenweg sur la séparation des pouvoirs. Quant aux GAFAs, ils ne sont pas encore à l’abri. La CE résiste et sanctionne. Un peu désespérément il me semble mais un écho se fait entendre aux US. Tout est tellement fluide en ces temps de disruption que les outils disponibles ne remplissent plus leur office. Écrit par : PIerre Jenni 15h03 – mardi 31 octobre 2017 Pierre, disons que si un député bernois est autorisé par le parquet de traiter les africains de « nègres » comme il l’a fait, je ne vois plus dès lors où se trouve la frontière !!! Écrit par : Corto 18h52 – mardi 31 octobre 2017 Un député UDC, bien entendu, tu sais ces gauchos recyclés en grosse …. Écrit par : Corto 20h03 – mardi 31 octobre 2017 Pierre, J’apprécie toujours le soin que vous mettez à me répondre avec clarté, nuances et sincérité. Vous êtes fidèle à une ligne conduite qui vous défendez avec ferveur. Cette attitude vous fait décider de la dynamique générale alors que vous êtes un invité des blogs de la TdG, donc dans les limites de l’espace du site. Ce que je repère, c’est que vous publiez des billets originaux, intéressants avec des propos bien choisis. Dans un deuxième temps, vous laissez l’espace à vos lecteurs. C’est alors que très vite cet espace devient une cour de récréation. Seulement voilà, vous ne voulez ni en être le balayeur, ni en être le surveillant. Or, des gens se chamaillent, se disputent voire ressentent le besoin de mordre et tout cela dans une ambiance de diffamations, d’insultes, de médisances, et j’en passe. Si vous ne voulez pas être responsable de l’activité de cette cour, alors vous n’avez pas à l’ouvrir au public. Par conséquent, je propose à la TdG de vous laisser l’espace pour écrire vos billets croustillants et de vous dispenser d’ouvrir les commentaires. Que ceux qui vous utilisent comme généreux prêteur d’un espace intéressant créent eux-mêmes leurs espaces récréatifs! Écrit par : Marie-France de Meuron 20h39 – mardi 31 octobre 2017 C`est que, voyez-vous Marie-France, pour Pierre ce sont justement les commentaires qui importent. Plus exactement le crépage de chignon et autres batailles de boules de caca que permettent les commentaires 0% modération car alors il a l`impression d`etre le démiurge d`un blog qui a acquis « une vie propre ». Vous savez, comme le docteur Frankenstein avec son monstre ou le rabbi avec son golem. Frankie et le vieux rabbi ont perdu le controle de leurs bebetes mais l`intéret de la blogosphere, c`est que c`est le royaume du virtuel et que l`on peut donc (en principe) s`y amuser a créer des monstres sans risquer de se faire étriper par eux. Qu`en pensez-vous, Pierre, me goure-je ou me fourre-je le doigt dans l`oeil du cyclone? Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 21h31 – mardi 31 octobre 2017 @ Mme de Meuron, donneuse de leçons invétérée Si vous trouvez que l’espace géré à sa manière et selon ses idées par M. Jenni est marécageux et que l’air y est irrespirable, pourquoi ne le quittez-vous tout simplement pas au lieu de vous appliquer à le rendre encore plus marécageux et plus nauséabond par vos propos agressifs? Vous n’avez pas de leçons à donner à M. Jenni. Occupez-vous de votre propre blog, du moins aussi longtemps que la TdG acceptera de vous accueillir. En d’autres termes, balayez devant votre porte. Ou dans la cour de votre école à vous, si vous préférez. Puisque, manifestement, la confrontation vous fait peur. Écrit par : Mario Jelmini 22h03 – mardi 31 octobre 2017 Ouvrez un blog bistro Mr Jenni…et le problème sera pratiquement clos 🙂 Écrit par : absolom 21h14 – mardi 31 octobre 2017 Que pense-je de quoi t’est-ce que ? De l’impression d’être un démiurge ? Bof, je suis surpris que vous me prêtiez ce genre d’intention. Que ce sont les commentaires qui importent ? Ben, le billet tout nu est un peu pauvre et les commentaires lui donnent vie. Oui, j’aime la discussion qui suit un billet, même si elle ne respecte pas le sujet. Notamment parce qu’elle me permet de préciser ma pensée, de développer et surtout de communiquer. Que le royaume du virtuel permet de créer des monstres sans risquer de se faire étriper par eux ? Je me demande ce qu’en pensent Myriam, Patoucha ou Marie-France qui semblent passablement touchées par les commentaires virulents de certains. Non, je pense que la vérité qui se dégage ici n’a rien de virtuel et on peut sérieusement se faire étriper. Écrit par : PIerre Jenni 23h04 – mardi 31 octobre 2017 Ben je pensais justement que ce blog était devenu une sorte d’auberge qui accueille tout le monde sans discrimination. Et les discussions ressemblent souvent à des commérages de comptoir. De là à clore le sujet… n’est-ce pas le propre d’un bistrot que de permettre à du monde d’échanger indéfiniment sur tout et rien ? J’ai renoncé à espérer creuser les sujets que je propose. D’abord avec un brin de dépit, puis avec un plaisir sincère lorsque je me suis libéré de cette attente. Écrit par : Pierre Jenni 23h25 – mardi 31 octobre 2017 On rigole bien avec vous Mr Jenni, je tiens à vous le dire. Combien de temps encore, nul ne le sait… Mais par les temps qui courent, Chapeau !!! Écrit par : absolom 21h23 – mardi 31 octobre 2017 A propos Pierre, par simple curiosité, que feriez-vous si quelque petit trouduc de néonazi a semelles cloutées ou un lobotomisé du djihad découvrait votre 0% modération blog et commencait a baver dessus? Hm? Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 21h45 – mardi 31 octobre 2017 Dans votre hypothèse, Ignace le pugnace, ce qui se passerait c’est que des commentateurs comme vous et moi nous fondrions sur lobotomisé en question, qui passerait un sale quart d’heure. Blague à part, ce pourrait être l’ouverture d’un dialogue intéressant, non? Ou alors, si ça virait au cauchemar, nous aurions toujours la possibilité d’abandonner le blog de Pierre Jenni qui finirait par mourir tranquillement de sa belle mort. Une mort naturelle, je précise, et non pas un homicide volontaire comme le préconise une certaine praticienne de mes connaissances, spécialiste des « solutions alternatives », qui voudrait nous priver de parole sur ce blog en interdisant tout commentaire! Ça ne vous fait pas réagir, ça? Quoi qu’il en soit, le ménage se ferait de lui-même, sans que Pierre Jenni ni l’hébergeur du blog ne soient obligé d’intervenir. De toute façon, l’expérience mérite d’être menée jusqu’à son terme. Écrit par : Mario Jelmini 22h23 – mardi 31 octobre 2017 Il m’est arrivé de censurer certains propos. Il me semble que vous peignez un peu le diable sur la muraille Jean. Nous avons affaire ici à une équipe bon enfant. Des gens plutôt éduqués qui viennent se défouler et se lâchent. Mais je compte sur vous pour m’alerter si un petit trouduc du genre que vous mentionnez m’aurait échappé. Je ne pense pas offrir une plateforme attirante pour ce type d’individus. Si vous observez les discussions vous découvrirez vite qu’on est une poignée et qu’on finit tous par se connaitre. Écrit par : PIerre Jenni 23h10 – mardi 31 octobre 2017 « A propos Pierre, par simple curiosité, que feriez-vous si quelque petit trouduc de néonazi a semelles cloutées ou un lobotomisé du djihad découvrait votre 0% modération blog et commencait a baver dessus? Hm? » (Ignaz) Aucun problème. La brigade des moeurs du Général Cuénod et sa section spéciale de commandos exorcistes commandée par la Colonelle Vallette sont parfaitement entrainés pour ce genre de situation. Evidemment, il faudra remplacer le divin et remplir le frigo à bière après mais … on devrait pouvoir survivre jusqu’à la prochaine fin du monde. Écrit par : inconfessable 23h18 – mardi 31 octobre 2017 « Evidemment, il faudra remplacer le divin …  » (inconfessable) Evidemment, il faut comprendre … le _divan_. }-)~> Écrit par : reconfessable 23h33 – mardi 31 octobre 2017 Non seulement nous avons affaire à une équipe bon enfant mais évangélique. On amena à Jésus quelques personnes habitées par un souffle mauvais qui les faisait s’en prendre aux autres sans même les connaître et qui souffraient précisément du mal dont elles accusaient leurs victimes. Et Jésus les guérit. Quelques uns se fâchèrent et lancèrent des pierres contre lui parce qu’ainsi guéries ces personnes ne prendraient plus leurs médicaments et que si Jésus guérissait toujours plus de monde les pharmas comme les industries concernées allaient à cause de lui et de ses guérisons finir par perdre beaucoup d’argent. Jésus leur accorda son pardon les bénit et passa son chemin non sans rendre grâce à Celui qui l’envoyait. Écrit par : MB 04h21 – mercredi 01 novembre 2017 Le meilleur commentaire que j’aie lu à ce jour en provenance du clavier de l’ordinateur de Myriam Belakovskaïa. J’ai même compris ce qu’elle a voulu dire, et elle l’a dit dans ce que je considère être l’esprit de ce blog (du moins l’esprit que lui ont donné, avec le temps, une majorité de commentateurs). Chapeau bas devant le miel de votre bouche, MB ! Écrit par : Mario Jelmini 07h09 – mercredi 01 novembre 2017 multa cadunt inter calicem supremaque labra Dutronc chante « Je retourne ma veste » Monsanto c/o glyphosate vs OMS c/o EU, aussi Mario Jelmini, aussi: « Le meilleur commentaire que j’aie lu à ce jour en provenance du clavier de l’ordinateur de Myriam Belakovskaïa. J’ai même compris ce qu’elle a voulu dire, et elle l’a dit dans ce que je considère être l’esprit de ce blog (du moins l’esprit que lui ont donné, avec le temps, une majorité de commentateurs). Chapeau bas devant le miel de votre bouche, MB ! » Mario, bizarre après des hectares de commentaires, de vous voir venir flatter du titre de star de ces blogs sur ses mots, une coupable d’homicide/pardon 1 malade ayant appris d’une vie de dépendante de thérapeutes à en capter tous rouages psy, déviant sur l’OVNI quand le religieux ne passe pas, ou l’inverse à l’opportuniste C’est quoi votre jeu? En manque de lucidité sinon pourquoi vous amusez-vous à jouer de ce gap entre réalités construites & factuelles, où les mots prévalent sur les faits? non d’une pipe d’argonaute Écrit par : un argonaute qui voit les dés se faire fait piper comme un autre 16h53 – mercredi 01 novembre 2017 Je m’en voudrais d’intervenir dans votre cour de récréation où les plus méchants ont le droit de taper à répétition sur les plus faibles sans que personne ne réagisse, ou les plus grossiers, méprisants, mythos et autres paranos semblent systématiquement prendre le dessus sur les plus sages et les plus respectueux. Cette situation me rappelle toutefois celle que j’ai connu, il y a plus de 20 ans sur les forums de discussions (les blogs n’existaient pas encore) d’un hebdomadaire culturel montréalais (le journal Voir pour ne pas le nommer). Il est vrai que les québécois sont dans l’ensemble plus ouverts (mais plus superficiels) que nous autres « bons suisses », toujours est-il que l’ambiance avait été totalement différente et les échanges plus respectueux après qu’un (des pire) intervenant (qui était en train de mourir, mais ça nous l’avons appris que plus tard) ait eu la « bonne » idée de nous réunir en en vrai, en life, autour de quelques bières… Je dis ça, je ne dis rien…. Bonne journée ! Écrit par : Vincent 07h16 – mercredi 01 novembre 2017 Merci pour cette exceptionnelle visite Vincent. J’apprécie l’effort. Je n’ai aucun doute sur la belle fiesta qu’on ferait tous ensemble autour d’une ou deux bières. Surtout que parmi nous il doit y en avoir un ou deux qui sont en sursis puisque nous approchons tous de l’échéance. Mais dites-moi, en vingt ans n’avez-vous pas compris à quel point celui qui agresse est en fait en train d’appeler au secours ? Écrit par : PIerre Jenni 10h50 – mercredi 01 novembre 2017 On ne perd pas de vue, Mario Jelmini, que les temps bibliques sont a temporels ce qui, à la traduction donne précisément On amène à Jésus(…) quelques-uns se fâchent et lancent des pierres(…) Jésus leur accorde son pardon(…) Écrit par : MB 08h34 – mercredi 01 novembre 2017 Croyez-vous, Myriam, que Jésus était animé d’un esprit de pardon quand, armé d’un fouet et renversant tables et sièges, il a chassé des abords du Temple tous ceux qui vendaient ou achetaient (cf. Jean 2:13-15, Matthieu 21:12 et Marc11:15) ? Cette scène (et quelques autres) prouve(nt) que Jésus était en réalité un colérique. Écrit par : Mario Jelmini 08h51 – mercredi 01 novembre 2017 Si j’en crois mon horoscope, les menaces qui pèsent sur le blog de Pierre Jenni se précisent. Des forces aussi obscures que maléfiques sont à l’oeuvre. Aussi importe-t-il que chacun signe rapidement la pétition « SAUVONS LE BLOG DE PIERRE JENNI ». Nous devons absolument arriver à 100 signatures si nous voulons faire impression sur les hautes sphères de la Tribune de Genève. Encore un petit effort: à cette heure il n’en manque que 94. Il est scandaleux, en particulier, que des habitués de ce blog comme Corto, Patoucha (qui souffre en ce moment d’une extinction de voix), Myriam Belakovsky et Marie-France de Meuron ne l’aient pas encore signée alors qu’elle leur tend les bras. Pour signer, c’est ici: http://chn.ge/2ieD5Qv Et pour ceux qui sont partisans de la fermeture du blog, c’est aussi ici: http://chn.ge/2ieD5Qv (on ne peut pas se tromper). Écrit par : Mario Jelmini 09h26 – mercredi 01 novembre 2017 Mario, Les marchands du temple d’aujourd’hui ne sont-ils pas ceux qui profitent de la souffrance humaine pour « engranger » telles assurances maladies, industries ou pharmas… le « temple » étant le corps de l’homme psychosomatiquement parlant? Croyez vous qu’une personne seule y puisse quelque chose quand bien même armée d’un fouet symbole possible de la langue, de la parole… du « feu » de la parole! Ne faudrait-il pas aller déterrer les solidarités entre humains? Faudra-t-il une nouvelle guerre ou autre atroce événement pour une tel RETOUR? Mario, vous êtes tellement sympa quand vous êtes ce que vous êtes en vos profondeurs, bon et doux. Écrit par : MB 11h20 – mercredi 01 novembre 2017 « Mais dites-moi, en vingt ans n’avez-vous pas compris à quel point celui qui agresse est en fait en train d’appeler au secours ? » Oui et alors ? On fait comme si on l’entendait pas ?? Ceci dit, c’était histoire de tenter d’être un tant soit peu constructif, j’en fais absolument pas une obsession…. Écrit par : Vincent 11h32 – mercredi 01 novembre 2017 « On fait comme si on l’entendait pas ? » Je n’ai pas l’impression de jouer au sourd ici. En revanche je doute qu’écouter l’autre consiste à accuser et acculer les plus démunis qui ne sont pas ceux qui sont agressés, même s’ils en prennent pour leur grade, mais bien les virulents qui manquent de moyens pour dire simplement ce qui les préoccupe. En condamnant certaines façons, vous faites exactement la même chose que ceux que vous dénoncez. Écrit par : PIerre Jenni 12h06 – mercredi 01 novembre 2017 Pierre, je reprends votre question à Vincent: « Mais dites-moi, en vingt ans n’avez-vous pas compris à quel point celui qui agresse est en fait en train d’appeler au secours ? » Effectivement mais encore faudrait-il que celui qui appelle en soit conscient, sinon il s’enfonce dans sa souffrance en l’étouffant par ses réactions contre ou envers autrui. A la place prise dans cette plate-forme par certains et qui, de plus ne veulent pas entendre des réponses et se répètent, est-ce leur rendre vraiment un service? D’autre part, vous voulez imposer votre dynamique thérapeutique dans une plate-forme de blogs d’un quotidien qui n’a pas pour mission d’effectuer des traitements pour malades chroniques. Vous-même n’en avez pas les moyens puisque l’espace pour ce faire est très restreint. Il n’est pas adéquat de limiter l’espace de votre blog à un espace thérapeutique alors que vos billets cherchent à dynamiser les lecteurs. L’espace donc est limité et le temps aussi. Sur les plus de 1400 commentaires qui ont été sagement relayés par la Tribune, lesquels étaient vraiment constructifs, soit pour le message socio-politique soit pour la dimension thérapeutique réelle? Le monde actuel est en train d’effectuer une énorme bascule. Basculons dans son sens en participant à une dynamique plus appropriée, créative et fertile! Écrit par : Marie-France de Meuron 11h44 – mercredi 01 novembre 2017 Au secours! À l’aide! Je souffre et je ne le sais pas. Je m’enfonce dans ma souffrance et je ne le sais pas. J’inflige à autrui la souffrance qui m’habite et je ne le sais pas. Je dirige contre autrui la haine que j’ai de moi-même et je ne le sais pas. Je… (je m’arrête là car je n’ai pas le temps de relire tout Freud, tout Jung, tout Adler et tout Ferenczi). Dieu merci, tout ça c’est du passé! Depuis que Marie-France est arrivée, avec son lasso, son grand chapeau à la Goetelen et ses théories alternatives, je me sens beaucoup mieux. J’ai carrément basculé! Grâce à mon gourou, je suis entré dans une nouvelle dynamique. Hier encore, j’agressais, aujourd’hui j’embrasse et j’étreins. Voilà que je me mets à aimer tout le monde! Laissez venir à moi les femmes et les petits enfants… Relisez le dernier commentaire de Mme de Meuron. Je vous assure: il est vraiment constructif, que ce soit pour le message socio-politique qu’il apporte ou pour la dimension thérapeutique réelle qu’il nous offre. En tout cas moi, il m’a guéri. Espérons qu’il touchera aussi Corto, l’irréductible… Écrit par : Mario Jelmini 13h44 – mercredi 01 novembre 2017 Marie-France je suis sincèrement désolé de vous avouer que je n’ai aucune idée de la direction que devrait prendre une « dynamique plus appropriée, créative et fertile ». Je considère au contraire que nous sommes très créatifs ici même si je n’ai aucune intention, et pas la moindre autorité, de proposer, et encore moins imposer, une plateforme thérapeutique. J’observe simplement que, à force de répéter inlassablement les mêmes schémas, chacun devrait pouvoir se voir grâce au miroir des autres et corriger ce qui pourrait apparaitre comme un travers. Je l’ai fait, je le fais tous les jours. A mon rythme qui est un peu lent à mon goût, mais je reste vigilant et j’espère que d’autres font preuve de la même attention. Écrit par : PIerre Jenni 12h01 – mercredi 01 novembre 2017 @Vincent Ne vous laissez pas embarquer dans le piege a con du blog. Les trois-quatre intervenants réguliers se complaisent en fait dans leurs roles respectifs d`agresseurs et de victimes. Mieux vaut en rigoler de loin. Écrit par : Ignaz, le moyne des sables 12h02 – mercredi 01 novembre 2017 « Les trois-quarts des intervenants réguliers se complaisent en fait dans leurs roles respectifs d`agresseurs et de victimes. » Bien observé, Ignaz! Bien entendu, chacune des personnes visées par votre remarque se considérera comme faisant partie du quatrième quart. Comme vous l’écrivez: mieux vaut en rigoler… Écrit par : Mario Jelmini 12h44 – mercredi 01 novembre 2017 Je confirme les dires du pere Ignaz, mon cher Vincent. Ceci n`a que l`apparence d`un blog mais est en réalité un asile de fous. Laissez-les se thérapeutiser les uns les autres et n`oubliez pas de jeter quelques miettes de pain aux canards gonflables de la mare en sortant, merci pour eux. Écrit par : Dr Zinzin 12h06 – mercredi 01 novembre 2017 J’avoue aussi jalouser ceux qui comme le Dr Zinzin font preuve d’humour et de sens de la dérision qui me font ma foi plutôt défaut. Je n’ai pas l’impression de me prendre au sérieux, mais je n’ai pas développé les qualités qui permettent de communiquer légèrement sur des questions qui me tiennent à coeur. Je remercie donc tous ceux qui viennent nous rappeler par quelques mots bien sentis et drôles à quel point la tragédie humaine est aussi une comédie. Écrit par : PIerre Jenni 12h45 – mercredi 01 novembre 2017 J’adore les commentaires du Dr Zinzin, qui ne perd pas de vue l’essentiel: nourrir les canards gonflables de la mare. Écrit par : Mario Jelmini 12h49 – mercredi 01 novembre 2017 Dixit l’ignoble moine des sables qui se regarde rire de loin puisqu’il fait partie des quelques intervenants fidèles. J’a