mars 4, 2019

Pas d’argent pour traverser la rade… Franchement ?!

On peux raisonnablement se poser la question au vu de l’état d’endettement de notre canton.


Mais on peut aussi se demander comment il est possible de caracoler au sommet de la compétition mondiale dans des domaines aussi importants que le négoce des matières premières, ou la banque privée, sans pouvoir se donner les moyens de se déplacer à peu près normalement et dans des temps raisonnables.


Le discours des opposants à la traversée de la rade se résume en deux points qui sont largement contestés par des études contradictoires. Le projet ne ferait qu’aggraver la circulation en « aspirant » les voitures et nous n’avons pas de financement.


Je ne m’attarderai pas sur le premier point qui ne tient évidemment pas la route. Le principe des axes structurants repris dans la LMCE permet au contraire de canaliser les flux afin de libérer les quartiers sans augmentation des transports individuels motorisés.
En revanche il me semble important de parler du financement car c’est bien ce point qui a fait capoter le projet de pont ou tunnel en 1996 par l’augmentation de l’impôt sur les véhicules à moteur.
Comme l’a révélé le débat occasionné par l’initiative dite des « vaches à lait » et la création du fonds FORTA, les automobilistes en ont assez de faire les frais d’une politique stigmatisante faite de brimades destinées à les décourager et les inciter à renoncer à leur mode de transport pourtant garanti par notre nouvelle constitution. Avec les résultats que l’on connait d’une sclérose généralisée dans notre ville.

Comme en 1988, lorsque les Genevois ont plébiscité le projet d’une traversée à près de 70%, les investisseurs seront très intéressés de participer à la réalisation de ce tunnel dont le rendement sera garanti par un usage intensif de l’ouvrage. Noe certaine fébrilité sur les marchés. Que ce soit en Suisse ou en Europe, les taux d’intérêt offrent peu de perspectives de remontée dans un proche avenir. Les investisseurs, qu’ils soient privés ou institutionnels, sont désespérément à la recherche d’autres formes de placement.

Et lorsqu’on découvre les montants que les banques sont capables de payer en aendes, on est en droit de se poser des questions.

Je n’ai pas le moindre doute sur la volonté des usagers de s’acquitter d’une taxe de passage largement amortie par le gain de temps réalisé. Les moyens technologiques actuels permettent de saisir électroniquement l’identité du détenteur du véhicule sans intervenir sur le flux et lui faire parvenir une facture mensuelle.
C’est une idée parmi tant d’autres, mais de grâce, qu’on ne vienne pas nous dire que Genève n’a pas les moyens. Et surtout il faudrait nous dire combien nous coûte le blocage permanent et toujours plus conséquent afin de relativiser l’importance de l’effort.

Commentaire

  • Vous mélangez tout, Pierre. La fortune des banques n`a rien a voir avec le financement éventuel d`un projet publique. Vous etes tellement obsédé par ce tunnel que vous refusez de comprendre un truc pourtant tres simple: personne n`a envie que les impots augmentent encore pour financer un projet fait pour résoudre un probleme lié a un environnement technologique qui va probablement changer du tout au tout avant meme que votre fichu tunnel ait fini d`etre creusé.

    Non Jean, je ne suis pas obsédé par ce projet mais simplement réaliste sur le développement important de notre ville et le besoin de la pacifier pour préserver la qualité de vie sans impacter son développement économique. Les banques ne sont rien. Elles ne sont que des intermédiaires d’ailleurs voués à disparaitre à terme grâce à la technologie P2P et la blockchain, sujets sur lesquels je me suis abondamment exprimé sur mon autre blog. Il n’est pas question d’augmenter les impôts et c’est justement le propos de ce billet qui met l’accent sur le financement de ce projet. D’autres vont suivre qui traitent de toutes les préoccupations des Genevois en relation avec cette traversée. La prochaine série sera une compilation de l’historique des divers projets dont le premier à été suggéré en 1896.

    Sans augmentation d`impot, comment ferez-vous pour financer le monstre emprunt que nécessiterait un tel projet? Juste en passant, un tel emprunt ne ferait qu`enrichir davantage les banques tout en appauvrissant la population.

    J’observe que vous avez lu mon billet en diagonale Jean. Non seulement je propose un péage, mais surtout je mets en balance les économies importantes générées par la fluidité retrouvée et la vitesse commerciale des TP enfin attractive.

    M’enfin Pierre Jenni! En quoi le Jean Jarogh est-il concerné ? À part chercher quelqu’un chez qui loger après ses dix heures de voiture? Auprès de la TdG qu’il encense…. peut-être !?

    Je suis toujours sidéré de vérifier que nous semblons tous incapables de faire abstraction de nos préjugés lorsqu’on lit une profession de foi telle que celle-ci. Tout ce qui touche à la rade de Genève est passionnel et profondément enraciné dans l’inconscient des Genevois. A tel point que je vous soupçonne Jean de traduire au fur et à mesure mes propos pour les pervertir et les utiliser comme autant d’armes pour défendre votre posture. Mon idée est bien différente. Je cherche la paix. A tous les niveaux. Je tente de convaincre des gens comme vous d’essayer d’imaginer la ville de rêve que serait Genève si les TIM n’y étaient plus qu’autorisés pour les missions indispensables. Jetez un oeil, juste pour permettre à votre esprit de visualiser la carte postale, sur le concours lancé à 2016 Par M. Barazzone. (http://larade.ch/) Essayons de nous rapprocher sans rester sur la défensive d’une idéologie. Regardons objectivement les chiffres et les projections. Soyons honnêtes et de bonne volonté, pour trouver le chemin le plus court pour optimiser la qualité de vie en ville.

    Je doute que Jean fasse ce voyage en voiture. Mais je serais ravi de l’héberger car il a toujours participé de manière constructive aux débats sur les blogs. J’avoue cependant une préférence pour certains de ses avatars, comme le Moyne des sables qu’il à relégué aux portes de l’enfer pour lui trouver un successeur plus en phase avec sa doxa anti-bagnoles. Je ne désespère pas de le convaincre du bien fondé de mon propos.

    Réfléchissez un peu aux éléments suivants, Pierre: – la gratuité de transports publics électriques nombreux et confortables… – le développement du travail a domicile… – la généralisation des achats pas internet… Rien que cela signifie déja une diminution drastique du trafic auto privé en ville. Le temps que votre tunnel a crédit ou a péage (le résultat est le meme) soit inauguré, il sera déja obsolete.

    Jean Jarogh dixit: « Réfléchissez un peu aux éléments suivants, Pierre: – la gratuité de transports publics électriques nombreux et confortables…  » Jarogh, comment prétendez-vous, de votre retraite en Hongrie, légitimer vos aspirations pour un accès TPG gratuit sans préciser quoique ce soit? Ici, l’usager contribuable payeur doit subir les conséquences et l’assaut des besoins venus hors frontières, évoluant hors contrôles douaniers suisses. Il est certain que ces quelques détails du quotidien suisse contribuable ne vous effleurent même pas. Comment justifiez-vous votre entêtement à intervenir sur ces blogs à Genève alors que vous n’y vivez pas?

    Vous devriez savoir que je suis parfaitement conscient et presque impatient de cette évolution que vous dessinez. Mais vous évacuez nombre d’éléments qui suggèrent que la voiture est bien là pour quelques décennies au moins et ces années seront un enfer si nous ne faisons pas cette traversée. Car, que vous le vouliez ou non et quelles que soient les politiques de dissuasion mises en place, nos économies sont encore dépendantes de notre capacité à nous mouvoir. Tous les corps de métier doivent pouvoir transporter leur outillage et le matériel, le télétravail se développe lentement, les commandes sur internet doivent pouvoir être livrées à domicile. Toute l’infrastructure routière restera indispensable. La traversée de la rade permettra enfin la pacification des quartiers qui resteront accessibles aux véhicules d’intervention dans des zones trente généralisées où les piétons sont prioritaires.

    Désolé Pierre, je ne souscris pas. Pour une seule raison. Le « développement » promis se fera au détriment de la qualité de vie des genevois à cause de la proximité même de cette traversée et de la ville, coincée dans ses frontière en cul de sac. Maintenant, s’il était question d’une traversée Yvoire-Nyon, la discussion serait toute autre.

    Cet enfer que vous agitez dans l`air pollué de Calvin city, Pierre, il peut hélas etre nécessaire pour que les politiques osent enfin dire merde aux intérets de fric et de sentiments (mal placés) tournant autour de la déesse bagnole et osent enfin la gratuité ainsi que le développement intensif des transports publics.

    Bon là vous planez pas mal Jean. La politique est inféodée à l’économie et ne s’en cache même plus. Les lobbys parlementaires sont indécents et se moquent des critiques. D’ailleurs ils ne traînent plus avec les journalistes dans les salles des pas perdus mais se font directement élire et participent aux travaux des commissions. Comme à la santé par exemple comme le dénonce M. Poggia, qui comporte plus de deux tiers de députés liés à la pharma et aux assurances. Je ne veux dire merde à personne. Je cherche au contraire à réconcilier pour enfin permettre la pacification de la ville et une application harmonieuse de la loi. Sans cette traversée, il ne se passera rien et tout va se paralyser. A tel point que le couvercle de la marmite risque bien de sauter.

    A part ca, je suis aussi d`accord avec le commentaire de Chuck.

    Nous pouvons parler de tout. Yvoire-Nyon, pourquoi pas ? ce ce sera que le 126 ème projet depuis le premier déposé officiellement en 1955. Je doute que cet axe atteigne la masse critique qui justifierait un tel ouvrage. Vraisemblablement un bac ferait l’affaire. La traversée autoroutière qui a reçu le feu vert me parait aussi comme un luxe de transit international qui n’aurait que peu d’incidence sur la ville. Et donc, tout logiquement, pour favoriser la qualité de vie il s’agit de boucler la moyenne ceinture et expurger le centre des véhicules parasitaires. Nous en reparlerons dans quelques années Chuck, lorsque vous pourrez vérifier à quel point l’immobilisme est destructeur.

    Transferts lacustres ex Ivoire/ etc: Arrêtons de développer à sens unique, aux seuls bénéfices du tourisme salarial français, nos liaisons lacustres d’une rive à l’autre.

    « Non Jean, je ne suis pas obsédé par ce projet mais simplement réaliste sur le développement important de notre ville et le besoin de la pacifier pour préserver la qualité de vie sans impacter son développement économique. » Développement, développement, vous n’avez que ce mot à la bouche. Décroissance, il faut penser en termes de décroissance, population d’abord. Le reste suivra, avant que nous n’y soyons contraints. Quand le mirage de l’énergie abondante et quasi gratuite sera fini. Aucune, vraiment aucune vision à long terme dans votre vision de l’avenir. Plus de voies de circulation, plus de voitures, plus de pollution. Ce sera plus facile d’arriver à Genève en voiture en passant par votre tunnel, cela créera plus d’embouteillages et de pollution en ville et autour. Vous ne sentez même plus la pollution à Genève. Il faut apprendre à vivre mieux avec moins.

    Tout à fait.

    Je suis tout à fait d’accord et je pense même être un modèle du genre. A tel point que si tout le monde vivait aussi frugalement l’économie serait en péril. Mais… Je ne partage pas l’idée de décroissance ou de croissance zéro qui sont déprimants et qui suggèrent qu’il faille réduire la population mondiale drastiquement comme je le relevais dans mon autre blog avec les déclarations de Cousteau et un monde d’un demi milliard d’habitants. Je suis partisan d’un développement raisonnable qui tienne compte de la capacité de renouvellement et d’équilibre énergétique ce qui implique déjà de très sérieuses remises en question sur nos modèles de consommation. Je ne demande pas plus de voies de circulation, au contraire, je suggère qu’en réalisant cette traversée nous allons enfin pouvoir diminuer les axes dédiés aux TIM et les offrir à la mobilité douce et aux transports publics. Je suis sidéré que vous ne puissiez voir l’immense potentiel de cette réalisation qui rendrait les quais et le pont du Mont-Blanc aux flaneurs et donc que vous validiez le U Lacustre qui est la seule réponse qu’a trouvée le CE pour finaliser le détournement du trafic sur la moyenne ceinture. En fait, vous applaudissez cette politique qui nous amène une semi-autoroute au centre ville parce que vous avalez tout cru le concept idéologique qui prétend que toute nouvelle route augmente le trafic. Si c’est souvent vrai, ici, ce n’est pas du tout le cas. Car le nombre de véhicules dans les centres urbains est stable, voire diminue sensiblement chaque année. Tous les rapports sur lesquels se basent d’ailleurs les politiques actuelles annoncent un développement important de Genève et de la région. Et donc des déplacements quels que soient les modes choisis. D’ici cinq ans, notre rade ne sera qu’un flot continu de voitures qui doivent traverser. Je ne vois pas la qualité de vie à Genève de cette manière et je pense que tôt ou tard nous en conviendrons tous. Par la force des choses.

    Extrait du « Plan d’actions du réseau routier 2015-2018 » qui est le rapport actuel de la DGT. Un document de 164 pages qui met en oeuvre les lignes directrices du rapport « Mobilités 2030 » « Les projections socio-économiques à l’horizon 2030 prévoient une augmentation de 100’000 habitants et 70’000 emplois localisés sur le Canton. Ainsi, les tendances aujourd’hui observées vont selon toute vraisemblance, se trouver confirmées ces prochaines années. »

    Bonjour Monsieur Jenni, Franchement, qui voudrait investir des milliards de francs dans cette traversée, s’il n’existait pas une garantie de l’Etat ? En effet, si s’agissant d’un besoin dans dix ans (si vous creusez très vite) on peux encore vous suivre, s’agissant d’un besoin les dizaines d’années suivantes, besoin nécessaire à l’amortissement, toute personne sensée (et qui paye) ne peux plus vous suivre. Il faudra y vous résoudre le Non lors de la votation 1996 est la dernière occasion perdue (ou gagnée, c’est selon). Bonne soirée.

    Je ne me prétends pas devin ou grand sage CEDH, mais quel que soit l’avenir de la voiture, qu’elle soit électrique, atomique, magnétique et/ou autonome, il faudra toujours des routes pour qu’elle circule. Je propose simplement de créer l’infrastructure indispensable pour les virer du centre ville. Sur la construction, si j’avoue ne pas avoir les compétences d’un ingénieur, j’observe que partout dans le monde on réalise des ouvrages autrement plus conséquents en l’espace de quelques mois. Le dernier pont sur le Bosphore en étant l’exemple le plus proche et le plus spectaculaire. Enfin je vous rappelle que le non de 1996 n’était de loin pas la dernière occasion puisque les Genevois ont refusé en 2014 l’initiative de l’UDC sur la promesse d’une traversée autoroutière du lac qui ne verra probablement pas le jour. Non seulement parce qu’elle coûte 5 fois plus, mais parce que la Confédération refuse de l’intégrer dans ses plans à long terme. Je reviendrai sur cette fameuse votation de 1996 plus en détail dans un prochain billet.

    Je ne dirai jamais assez à quel point je suis en accord avec les lignes directrices qui visent à diminuer les nuisances occasionnées par les TIM. Je parle ici à mon titre de chauffeur de taxis qui ne projette pas une situation idéale à partir de spéculation sur des plans et des modélisations virtuelles d’experts, mais en homme de terrain qui « sent » la ville et qui sait ce qu’il faut faire pour retrouver de la fluidité. Ce qui motive ce nouvel engouement pour la traversée de la rade c’est d’une part le sentiment que les Genevois ont été bernés avec ce projet de traversée autoroutière et d’autre part mon inquiétude sur les mesures envisagées AVANT de réaliser une traversée qui promettent un chaos dont peu semblent mesurer l’impact. Car je le rappelle ici, le programme consiste à fermer complètement la place Cornavin et la rue de Lausanne qui est l’axe majeur actuel de transit nord-sud et installer un site propre TC sur la rue de Lyon qui est l’autre axe majeur est-ouest. A ceci s’ajoute le fait non négligeable que le pont du Mont-Blanc ne répond plus aux normes de sécurité et devra subir un lifting rapidement. Faut-il vous faire un dessin ?

    Vous rêvez (et moi aussi) d’une future traversée autoroutière du lac et de son prolongement champêtre a proximité de la réserve naturelle et avicole de la Pointe-à-la-Bise, des ruines romantiques du château de Rouelbeau, des berges bucoliques de la Seymaz et de la coquette Puplinge. Indépendamment du bien fondé de cet itinéraire, la proposition d’un péage pour ce tronçon me fait hurler à faire trembler nos réformateurs sur leur socle! Un enfant comprendrait le scénario suivant: Un brave Argovien, rentrant de Côte d’Azur ou d’Espagne, aurait le choix entre franchir le tunnel de Vernier ou le tunnel sous-lacustre. Notre brave Argovien va choisir l’itinéraire actuel plutôt que l’autre, ou en plus de sa vignette, il devra payer un péage. Un système de péage doit être cohérent au niveau d’un pays. Donc vignette ou péage. 2 x 2 voies s’il y a un péage et 2 x 3 voies s’il n’y en a pas, c’est ce que disent les « experts » du Canton. Le péage, selon nos autorités, devrait diminuer le trafic, qui forcément se reporterait ailleurs… Comment peut-on penser à de telles alternatives… Morale: la traversée autoroutière du lac et son prolongement, pourquoi pas, mais seulement avec la vignette (autocollante ou nouvelle génération).

    Merci de ces précisions.

    Chabloz (Haut-savoyard chez nous?) Rappel pour info: Taxe autoroutière à l’année au montant dérisoire pour son usage sur tout le territoire suisse versus le besoin de régulation par péage pour usage d’un ouvrage public d’ampleur: C’est l’un, et c’est l’autre. Les deux ne relèvent pas des mêmes fondements. Leurs financements sont à distinguer, entre enjeux fédéraux et cantonaux.

    Non chabloz, je ne rêve pas de la variante officielle d’une traversée autoroutière du lac qui n’aura qu’un impact marginal sur la circulation en ville. Cet axe de transit international m’apparait comme un luxe inaccessible aujourd’hui et le projet semble s’enliser. En revanche, comme les Genevois se sont fait berner par ce mirage, il faudra bien revenir avec un projet réaliste de traversée routière de la rade. Je propose dans le billet précédent un tunnel de Malagnou/Rieu à Nations qui sont des accès directs à l’autoroute blanche et à la route des Nations dont la construction a démarré. Ainsi que le bouclage du Léman Express de la gare des Eaux-Vives à celle de Sécheron. Ou du moins la prévision de cet ouvrage mixte jusqu’à que la confédération le prenne à sa charge.

    « Je suis tout à fait d’accord et je pense même être un modèle du genre. A tel point que si tout le monde vivait aussi frugalement l’économie serait en péril. Mais… » Non, l’économie ne serait pas en péril, elle s’adapterait. Sauf si vous pensez que les gaspillages sont indispensables… « Je ne partage pas l’idée de décroissance ou de croissance zéro qui sont déprimants » Faites ce que je dis ne faites pas ce que je fais. Air connu.  » et qui suggèrent qu’il faille réduire la population mondiale drastiquement comme je le relevais dans mon autre blog avec les déclarations de Cousteau et un monde d’un demi milliard d’habitants. » Ne savez-vous pas que nous allons dans le mur? Vous voulez y aller « frugalement »? Pourquoi « drastiquement »? Vous faites allusion à une guerre nucléaire. C’est bien ce qui pourrait arriver si la population continue de croître et que les ressources diminuent. Vous savez n’est-ce pas que ces guerres ont déjà commencé? La population du Japon diminue, et ce n’est pas un drame, ni drastique. La population de la Suisse diminuerait si seulement l’immigration était contrôlée. Mais voilà, voilà, croissance, croissance… et pullulation. « Je suis partisan d’un développement raisonnable qui tienne compte de la capacité de renouvellement et d’équilibre énergétique ce qui implique déjà de très sérieuses remises en question sur nos modèles de consommation. » Le problème n’est pas tant la consommation que la production. Et si on commençait par supprimer la publicité qui n’est rien d’autre qu’une gigantesque manipulation. « Je suis sidéré que vous ne puissiez voir l’immense potentiel de cette réalisation qui rendrait les quais et le pont du Mont-Blanc aux flaneurs  » Je crains que vous ne soyez en dehors de la réalité. Où donc les voitures se seraient-elles évaporées?

    « Je propose dans le billet précédent un tunnel de Malagnou/Rieu à Nations  » C’est le projet udc qui a été retoqué, non?

    « Car je le rappelle ici, le programme consiste à fermer complètement la place Cornavin et la rue de Lausanne qui est l’axe majeur actuel de transit nord-sud et installer un site propre TC sur la rue de Lyon qui est l’autre axe majeur est-ouest. A ceci s’ajoute le fait non négligeable que le pont du Mont-Blanc ne répond plus aux normes de sécurité et devra subir un lifting rapidement. Faut-il vous faire un dessin ? » Non, pas la peine, M. Jenni. Or donc, il faut diminuer le flux automobile. Ce qui suppose de diminuer le flux immigratoire et d’augmenter le flux émigratoire, ce que permet de plus en plus le droit fédéral pour les non-européens. En effet, avec 100’000 habitants de plus d’ici 2030, et 100’000, de plus, du côté franco-nyonnais, comme prévu/planifié, les mesures de contrôle de la circulation sont ruineuses et vouées à l’échec. Evidemment, ce contrôle n’est pas suffisant. De mémoire, la taxe londonienne a provoqué une baisse de l’ordre 20 % du flux automobile. A bon entendeur salut. Priorité aux voitures occupées par deux personnes, en plus du chauffeur pro. Des TIM automatisés et synchronisés devraient à vrai dire conduire à la même baisse. Enfant, si je parle de 1996, c’est qu’ une acceptation à cette date avait encore un sens et une chance de réalisation. Alors que depuis, il n’y a pas d’espoir. Personnellemnent, je ne veux pas cautionner un bouillon de plusieurs BCGE à charge de nos enfants.

    Le projet UDC n’était qu’une des quelques 120 variantes qui ont été proposées durant les 70 dernières années. Je m’inspire des projets Weibel qui prévoient une traversée mixte rail/route.

    https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-181377-surpopulation-et-environnement-le-debat-interdit-2167572.php

    – « Nous pouvons parler de tout. Yvoire-Nyon, pourquoi pas ? » – « Je doute que cet axe atteigne la masse critique qui justifierait un tel ouvrage. Vraisemblablement un bac ferait l’affaire. » (Pierre) Pierre, vous allez bien rigoler. Et si je vous la trouve, cette masse critique ? Figurez vous que le pont du Mont-Blanc, à Genève ville … ben le pont du Mont-Blanc, le CENTRE DU MONDE de Genève ville, … eh ben figurez vous Pierre … le pont, … IL EST TOUT POURRI !!! Si si si ! Voyez vous-même ! https://www.lematin.ch/suisse/projet-barthassat-choque-elus/story/29915505 « À la stupéfaction d’une partie de l’assemblée, semble-t-il, le conseiller d’État chargé des transports (DETA) a affirmé que le pont du Mont-Blanc devra être rénové dans les quinze à vingt ans. Et de chiffrer ces travaux à hauteur de 180 millions de francs. Face aux questions, Luc Barthassat a précisé: «Les structures du pont commencent à s’affaiblir. Le passage continu des véhicules a fortement abîmé certains éléments. On constate que les vibrations sont de plus en plus fortes. Face à cette situation, il ne faudra pas attendre 20 ans avant de commencer des travaux de rénovation. Un tel projet permettrait d’évaluer la possibilité d’insérer une voie de tram». » Il a rien inventé Bartoche ! Elle est là la masse critique ! On construit Yvoire-Nyon, et on détruit Molard-Chantepoulet. Et comme ça on rééquilibre Genève en replaçant son centre de gravité sur la Praille et la gare de Pont Rouge, comme le centre reste sur un pont. Et en attendant on économise pour construire des superbes téléphériques pas chers et très écolos comme Bernex-Seujet et Perly-Satigny. C’est pas une bonne idée ça, hein ? Ah, si on me confiait le Ministère du Transport des Genevois, qu’est-ce que j’en ferais des belles choses !

    Chuck, merci de rappeler cette échéance de la réfection du pont du Mont-Blanc que je martèle depuis des années. Je pense que n’importe qui peut imaginer ce qui se passera lorsque ces travaux démarreront si la traversée de la rade n’est pas réalisée. Et ce en sus de l’agrandissement de Cornavin qui promet des travaux importants durant 12 ans.

    Vous avez évidemment bien raison de parler des questions démographiques. C’est d’ailleurs une des erreurs régulièrement faite par nos élus incapables d’appréhender les problématiques dans leur transversalité. D’ailleurs, il en est de même au niveau des services. La DGT pour ne prendre que cet exemple bien à propos, a divisé la gestion en trois secteurs avec trois responsables qui ne s’occupent que de leur zone. Tout est lié et je dénonce avec Daniel la fuite en avant vers toujours plus de tout. Je n’ai ni les compétences, ni la prétention d’apporter des solutions globales et encore moins l’envie de me battre contre tous ceux qui pensent différemment. Je limite donc mon action à un domaine que je connais vraiment bien et qui permettrait véritablement de pacifier les fronts inconciliables de cette guerre des transports interminable et sans cesse renouvelée dans notre canton par l’intégrisme des deux camps. Je mesure l’ampleur de la tâche aux divers commentaires reçus à ce jour…

    Pierre ! Pierre ! Le nouveau centre de Genève ! Il est là ! https://saentys.com/images/_2400xAUTO_fit_center-center_90/work-Pont-Rouge-6.jpg

    C’était déjà l’idée du collectif « 500 mètres de ville en plus » qui voulait transférer la gare centrale au PAV. http://geneve500m.com/ Sauf que le concept même de gare centrale est dépassé et les capacités atteintes. Les contraintes de l’horaire cadencé seraient avantageusement réglées avec la boucle de Weibel en répartissant le trafic sur la gare de l’aéroport et celle de Cornavin. Sécheron mérite développement avec bouclage du Léman Express sur la gare des Eaux-Vives. Lancy-Pont Rouge n’est pas destiné aux liaisons directes vers la Suisse et l’international.

    Merci à CEDH pour le lien des Echos! Enfin un article d’un média important (par sa diffusion, je l’espère) qui traite le problème. Citation: « L’extinction de nombreuses espèces animales est bien moins liée au réchauffement climatique qu’à l’action de l’homme sur les écosystèmes (l’urbanisation, la surpêche, la chasse, la pollution chimique, etc.). L’espèce humaine, en proliférant, a pris le dessus sur tout le règne animal. » Le problème est non seulement la destruction des écosystèmes, mais aussi le fait qu’il n’y a plus de continuité des différents écosystèmes, ce qui va empêcher dans de nombreux cas les espèces animales ou végétales de migrer suite au réchauffement.  » L’injonction biblique du « croissez, et multipliez, et remplissez la terre », valable à l’Âge du Fer, quand la planète était à conquérir et que les régimes de retraite restaient à inventer, reste prégnante. » Depuis le temps que je le dis… Religion du désert qui nous promet le désert comme but.

    Combien de milices privées travaillent déjà pour un état incapable de défendre ses institutions et sa populations ? Le Pierre, en retard de 3 générations continue comme un disque rayé, par lâcheté ou incompétences de faire semblant d’agir et fait le lit des écolos, vous savez, ceux qui achètent des panneaux photovoltaïques qui assassinent des millions de chinois à coups de centrales au charbon, ces panneaux photovoltaïques de la mort subventionnés par une confédération complice d’une pollution faite à 15’000 km et qui semble ignorer que les panneaux photovoltaïques consomment 2 fois d’énergie pour être produits et transportés que l’énergie qu’ils vont produire eux-mêmes ! Comme si la politique sans victime, n’était pas vraiment de la politique, la civilisation occidentale romaine a tué des milliards d’individus au nom de « l’amour », maintenant elle tue au nom de l’écologie, rien de nouveau ! Concernant la traversée de la rade, qui ose penser qu’elle va désengorger la circulation dans la ville de Genève, au mieux elle sera un plus pour les nantis qui vont 1 fois par semaine de Cologny à Verbier !!

    Que ces salauds commencent par bannir les glyphosates et autres poisons diaboliques, ça peut être fait avec une simple signature, mais personne n’en parle dans les « hautes » sphères !

    La solution, tu fais des des parcours pendulaires et tu es seul dans ta bagnole, 30.– de taxe, à 2 c’est 15.– et à partir de 3, c’est gratos ! En 10 jours, 5 fois de trafique dans la ville et ses alentours, garanti !

    Et bientôt des milliers de véhicules autonomes branchés sur un système de co-voiturage et fini les embrouilles !

    C’est pas tout faux mais il faudra d’abord changer l’article de la constitution qui a repris le libre choix du mode de transport. Et c’est une taxe inique que les nantis que tu dénonces plus haut n’auront aucune peine à payer.

    Et bien qu’ils payent ! Pour une fois que les nantis seront les seuls à payer quelque chose, ça changera un peu !

    Un post de péage à chaque frontière, basta !!

    Péage: Constitution oblige, à modifier. Corto, tu dérailles. Ou tu n’es pas vraiment ancré en Suisse.

    Non mais, t’as vu le nombre de plaques françaises qui inondent Genève avec 1 seul passager à bord ???? Pareille à Valorbe, à Bâle etc…. Parce que si « l’Europe » c’est faire 200 bornes par jour pour avoir un salaire convenable, c’est qu’il y a quelque chose de pourri dans le royaume de la mère Royaume !

    Depuis 5 ans, on voit de plus en plus de plaques Isère (Grenoble) de soi-disant « frontaliers » qui viennent gratter à Genève, bientôt ils viendront tous les jours en vaisseaux spatial du Quebec oriental pour venir grignoter les restes de Genève !!!

    Et ce n’est que le début. Les travailleurs de l’UE viennent de plus en plus loin car Genève est un véritable aimant. Je te laisse imaginer comment sera le trafic dans 5 ans avec les travaux prévus et sans traversée de la rade.

    Nous avons vu ce que la politique du bâton nous offre. A force de brimades, les Verts ont réussi l’exploit de dégoûter les citoyens d’utiliser les transports publics qui sont évidemment coincés aux carrefours avec les TIM. Et le pire c’est qu’il envisagent pire en construisant toujours plus de sites propres infranchissables. La solution prévue par la DGT si le transfert modal ne se fait pas à satisfaction sur le Léman Express sera de refermer les petites douanes. Encore une interruption des flux qui va totalement congestionner les axes qui eux aussi seront mis à mal comme je l’explique plus haut.

    Une fois pour tout : Quels pendulaire, par exemple, traverserait cette « traversée de la rade » ???

    Je ne comprends pas cette question. On se fout de qui traverse, pendulaire ou pas, il y aura 100’000 personnes de plus dans le canton en 2030. T’es vraiment bouché Corto.

    As tu vraiment toujours besoin d’être désagréable ? Ou alors, aurais-tu une sorte de complexe de troll, très répandu dans ce tiers-monde de la pensé qu’est devenu la Suisse-Romande ?? Il y a déjà plus de 100’000 personne en plus et qui ne sont pas pris en compte par nos « éminents » trous du cul de politicards de misère ! Si c’est pas 200’000 sans compter tous les clampins qui viennent bricoler au black ! Je dis une chose, soit d’ici 2030 Genève est complètement envahie et ce sera un territoire « zone hors république », soit il y aura 100’000 personnes en moins ! Et quand je dis 2030, c’est pour te faire plaisir !!

    Pardon « pensée » !!

    « As tu vraiment toujours besoin d’être désagréable ? » C’est un gag ?

    Genève rendra service à la Suisse. En ne voulant pas contrôler sa croissance, Genève deviendra la ville référence de ce qu’il ne faut pas faire. J’ai du mal à comprendre cette envie de défigurer encore plus Genève pour satisfaire une économie qui doit faire venir des travailleurs. Les politiciens genevois, de gauche à droite, pour des raisons différentes participent à ce scandale. La traversée de la rade, serait le symbole d’un canton qui a oublié que son but premier, est d’améliorer la qualité de vie de leurs habitants. L’économie doit être au service du canton, et non l’inverse. Pierre Jenni, votre vision est celle du 20eme siècle. L’aménagement du territoire accepté par le peuple suisse, est le premier signe d’un contrôle voulu du développement. Si les choses empirent, une initiative pour contrôler l’accroissement de la population peut passer. Le 20eme siècle était celui de l’économie toute puissante, le 21eme siècle, ce sera certainement le retour du citoyen. On a un aperçu avec la révolte de certains citoyens en Europe qui font bouger les lignes. L’accroissement anarchique de Genève n’est pas une fatalité avec un gouvernement qui serait à la hauteur. Il suffit que ce gouvernement soit dans le 21eme siècle.

    motus, je tiens à attirer votre attention sur quelques points importants. En premier lieu, il s’agit d’être bien clair sur la politique menée par le département qui n’a pas bougé d’un millimètre et qui colle au programme mis en place par Mme Künzler dans son rapport « Mobilités 2030 » que je vous encourage vivement à consulter. Toutes les décisions prises aujourd’hui par la DGT sont le résultat d’un travail à très long terme et les changements de magistrats n’ont aucune incidence sur ce développement. J’en parle d’ailleurs sur le blog de Jean d’Hôtaux où je dénonce le mensonge des promesses électorales et la toute puissance des hauts fonctionnaires qui voient défiler les chefs de département. (http://reveriesduncitoyenordinaire.blog.tdg.ch/archive/2018/11/27/et-si-les-autorites-s-occupaient-davantage-de-la-mobilite-de-295782.html) Maintenant ce qu’il s’agit de bien comprendre c’est que ce vaste programme tient sur le prérequis d’une traversée du lac. Or, si vous êtes honnête, vous reconnaitrez que le projet du CE a du plomb dans l’aile. C’est pourquoi je viens ici avec une alternative réaliste, crédible et réalisable rapidement pour enfin entrer pleinement dans ce 21ème siècle et permettre tout ce que vous appelez de vos voeux. Pas de symbole donc, juste du pragmatisme, de la conséquence, de l’intelligence pour valider la transition et optimiser la qualité de vie en ville.

    « Pas d’argent? » « En revanche il me semble important de parler du financement » Si ce débat est axé sur le financement « C’est pourquoi je viens ici avec une alternative réaliste » parlant d’une traversée de la rade qui doit se réaliser ‘en application des votations de 2016’ (4e tentative en 30 ans, cette fois ‘Soutenue par le Conseil d’Etat genevois mais combattue par la gauche, la grande traversée du lac est acceptée à 62,8%’) – l’incontournable question du péage routier pour un tel ouvrage public est majoritairement soutenue et justifiée, mais soumise à un changement constitutionnel fédéral, dixit nos admin féd en 2010. Ma che passo depuis? On a eu ce projet de recherche «Mobility Pricing» de l’OFROU (2010) – quelle suite depuis? https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-8614.html « le Conseil fédéral ne s’est pas encore positionné pour ou contre le péage routier, a précisé devant la presse le porte parole du gouvernement Oswald Sigg. Le «road princing» permet d’améliorer «sensiblement» la régulation du trafic dans les villes. En Suisse, 85 à 90% des engorgements surviennent dans les agglomérations » Et ensuite? https://www.rts.ch/info/suisse/1132990-voie-ouverte-au-peage-routier-en-suisse.html Comment amorcer le moindre pas en avant en 2019 après tant d’années de stagnation & reculades genevoises? « Le principe des axes structurants repris dans la LMCE permet au contraire de canaliser les flux afin de libérer les quartiers sans augmentation des transports individuels motorisés » Voeux pieux, si vous lisez les détails de cette LMCE, le texte ne fait que pédaler dans la mayo GE: rien à en attendre, cette LMCE n’anticipe ni ne prévoit rien, n’a aucune stratégie d’avenir, pendant qu’année après changements d’élus, les contribuables GE continuent de payer pour l’enrichissement des mêmes Stés privées – les parisiens RATP DEV & annexes, soit pour le seul bénéfice d’usagers étrangers de ces lignes TPG « de transports publics transfrontaliers https://www.ge.ch/legislation/rsg/f/s/rsg_H1_21.html « La politique globale de la mobilité encourage les nouvelles pratiques de mobilité » Ah vraiment? Ce qui ne se réalise qu’en VTT avec VAH en tout GE. Pour ceux qui le peuvent. Pour les autres, de décade en décade d’usager TPG &/ou motorisé dont 2-roues, je n’ai constaté que l’aggravation de tout quant à ma mobilité: entre autres, – tram & bus bondés d’élèves frontaliers au départ des 128 frontières genevoises aux heures d’école, – tous trafics bloqués aux feux par bus RATP, sans vergogne à l’arrêt pour temps X sur voies simples, – blocage et engorgement de toute mobilité, renforcés par le poids financier des coûts accrus, des temps perdus, par la dégradation et l’intoxication de tous et de tout résultantes des bouchons: *il faut 1h30 min pour traverser GE aux heures de pointe; *il faut 1h30 min pour faire 9km Gve intramurros en TPG (logement-buro) *quand un pendulaire venu d’Annecy ne « perd » que 45 min en trajet-voiture pour aller de chez lui à sa place de parking réservée par son employeur genevois. * Traversée plus que difficile à réaliser mais imposée par un tel blocage & engorgement de toute mobilité à Genève causée par la masse de véhicules individuels aux origines et motifs de venue reconnaissables. Cultures & mentalités. Taxer ce tourisme salarial d’étrangers serait un premier pas. Faute de les éduquer, faut les habituer. Sont trop nombreux à se ficher de n’avoir aucune vignette sur l’A1 ou de via Secura, à se défouler entre 2 radars à +165km/h dans leurs diesels rouillés. Et se coltiner une initiative populaire pour le financement en vue de la réalisation de la rade, en vue d’une modif constit en acceptation d’un péage pour ouvrage public exceptionnel dont la réalisation est incontournable.

    Incroyable les Bullshit qu’on peut lire sur la Place Rouge. LOL! Un pseudo « russe »….. qui critique Wikipedia, alors qu’il est incapable de maîtriser les recherches !? Je repasse plus tard pour + …. ? Désopilant ce que je viens de découvrir :)))))))))))

    A venir encore ici taper contre interventions effectuées sur blogs voisins, cette pseudo confirme n’être accro qu’à sa propre toxicité. Des années profiteuse d’une libre expression pour « dénonciations » acceptées sur ses billets par Pierre Jenni, on en a marre de cet exemple d’une intégration ratée affichée par cette pseudo patoucha venue de Tunis qui jamais n’apprend, n’évolue et qui sur ces blogs ne se soucie ni de respecter notre culture, qu’elle méconnait en tous points et méprise – telle sa remarque d’une arrogance bête à vomir par ses relents, face à l’usage du patois carougeois d’André Thommann sur son blog ni de respecter le droit à la libre expression d’autrui, – que cette migrante s’arroge le droit d’exclure des blogs par ses menaces, qu’elle reporte sur blogs voisins ni d’apprendre ce qu’est le consensus en démocratie suisse – se donnant sur ces blogs le droit d’exclure et d’accuser d’hypocrites (que cette « dame » écrit en majuscules) les électeurs ayant voté contre (2x pour ma part) les élections de Maudet. Pierre Jenni, cet aparté au vu des dérives reprenant la main sur votre blog (quant à la journaliste française, C. de Lavarène, libre à elle de se défendre). Vous vous attendiez bien à ce que quelques uns reviennent en vos terres blogosphériques pour souligner à un moment ou l’autre, le rôle de ces éléments toxiques qui vous titillent dès lors qu’ils ont par le passé foutu votre blog à terre. Et ce malgré votre foi et volonté à soutenir par votre positivisme le moindre agent toxique capable de démolir cette fragile tendance équilibriste.

    Merci pour ces liens très intéressants divergente. Je relève dans le deuxième : « Une modification constitutionnelle sera de toute façon nécessaire pour introduire un péage routier. Car pour l’heure, le Parlement ne peut approuver une taxe que pour un axe précis (pont, tunnel, tronçon routier), comme il l’a fait pour le tunnel du Grand Saint-Bernard. Il était prêt à en faire de même pour la traversée de la rade à Genève, si le projet n’avait pas été rejeté par les citoyens. En revanche, les Chambres fédérales pourraient rédiger une loi limitée dans le temps pour autoriser un essai, relève le rapport du Conseil fédéral. Et de préciser qu’un tel test permettrait, outre de vérifier la faisabilité technique, de démontrer concrètement à la population les aspects positifs du péage routier au moment de l’introduire définitivement. »

    J’oubliais:) Pierre Jenni, dans dix ans vous parlerez encore de la traversée de la rade! Et on ose critiquer les Corses: « « Pas trop vite le matin, doucement le soir « …..

    Le péage faisait partie des discussions de la traversée là! Cela ne date pas d’aujourd’hui! Tout le monde semble le découvrir? Ça meuble de tourner en rond …… Je profite pour corriger le double lle: le ….

    cC’est ici leur place: @Pierre Jenni: « …les cas flagrants de diffamation que je surveille ….. « Ben…. vous ne devez pas tout lire PJ! Il vous suffit de lever les yeux au dessus de votre commentaire… Commentaire, qui vous aurait échappé, comme ceux qui précèdent, mais pas à moi!

    Un couac 🙂 Je remets donc. Désolée! C’est ici sa place: @Pierre Jenni: « …les cas flagrants de diffamation que je surveille ….. « Ben…. vous ne devez pas tout lire PJ! Il vous suffit de lever les yeux au dessus de votre commentaire… Commentaire, qui vous aurait échappé, comme ceux qui précèdent, mais pas à moi! Je me contente donc de relever….

    Je ne sais pas de quoi vous parlez Patoucha et je ne suis pas certain d’être là dans dix ans. Mais parler de la rade, ça vous pouvez en être certaine. D’autres prendront le relai. A moins que nos autorités soient mises devant le fait accompli et se résignent enfin à réaliser cet ouvrage indispensable.

    Je vous le souhaite Pierre Jenni….. mais c’est bien de lla traversée dont je parle! Cela fait des lustres qu’on la traverse en paroles…. LOL!

    Je précise : d’être encore là ! Pierre Jenni 🙂

    Pierre, tu dis ne pas savoir si tu sera encore là dans 10 ans, pourquoi tout ramener à soi ? (pour éviter le débat) !

    Pierre, petit coquin !!!

    Robert Cramer en 2007 sur le péage urbain: https://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/un-peage-urbain-a-geneve–reactions-de-robert-cramer-conseiller-detat-en-charge-du-territoire?id=1590715

    Votre péage ne profitera qu’aux riches Pierre Jenni…Autant interdire la bagnole aux pauvres d’emblée, non ?

    Ben…. absolom ? Le péage ne profitera qu’aux riches? LOL pas vous?

    Je ne suis pas à l’aise sur ce genre d’argument. Je pense que la voiture est devenue un luxe en ville que peu peuvent assumer. Et il y aura toujours une classe supérieur qui pourra profiter d’un confort inaccessible aux autres. Notamment lorsque viendront les premiers drones personnels. Il faut bien trouver le moyen de financer cette traversée et le péage me semble une bonne option. Je relève en outre que l’impôt-auto à Genève est en dessous de la moyenne suisse et qu’il serait possible de grappiller quelques sous ici aussi car ceux qui se sont opposé à ce principe en 1996 seront certainement prêts aujourd’hui à un effort pour enfin traverser les rives sans entrave. Du moins je l’espère car le principe de l’utilisateur-payeur me semble juste.

    « ….les premiers drones…. » Vous pensez qu’ils « survoleront «  une taxe?

    D’accord…

    Non, je pense qu’ils ne voleront pas avant longtemps pour des questions d’autorisation d’usage du ciel en regard avec la sécurité du trafic aérien. Tout au plus quelques couloirs dédiés, comme pour les ULM dans certains pays. Et on ne va pas se priver de taxer au max ceux qui peuvent se le permettre.

    Wep! Merci l’iPad 🙁 lire : « Sans » taxe?

    Péage seulement pour les pendulaires si ils roulent seules dans un véhicule !!!

    Pour le prix d’une Bentley Mulsanne vous avez un drone volant. Très content de me débarrasser de mon hélicoptère (trop bruyant et polluant).

    LOL Douglas ! Heureuse pour vous 🙂 mais vous allez passer pour un riche…. et dans cette blogosphère certains envieux n’aiment ni les riches… ni ceux qui arrivent dans leur vie! Jalouser! à conjuguer…. et au féminin!

    Rigolez, rigolez, mais « jaune » ! Car Genève sera bientôt dans un chaos total !!

    Le chaos a déjà commencé avec la modification des quais qui devait rendre cet axe de la moyenne ceinture plus fluide et qui a provoqué l’effet inverse avec des queues le matin jusqu’à la Tour Carrée. Et je ne vous dis pas ce que les travaux pour la pose du phono-absorbant entre le quai Général Guisan et Baby plage, qui commenceront le 13 mars, vont engendrer. Nos ingénieurs de la DGT sont complètement déconnecté des réalités du terrain.

    Le rythme s’accélère, la précipitation sera violente ! Parole de « Corto » !

    Célhia, you are so right !

    Concerning dirty money in Switzerland, Swiss banks own more than 120’000 billions dollars stolen from dictatures, dirty money from trafficking, drugs smuggling and most important world criminality gangs etc., you add to that, money kept in insurances companies, fiduciary assets and world politic corruptions. Good luck, times are changing

    La victime, tuée à coups de couteau, a été découverte ligotée vers 17 heures, ce mardi, dans un immeuble de la rue Jean-Baptiste-Say, sur les pentes de la Croix-Rousse. Le film circule en réalité depuis lundi de Messenger en Messenger et via Facebook. Elle aurait été envoyée depuis Lyon vers Mostaganem, en Algérie, puis aurait été transférée via la messagerie, en France. Dans le Var, le Rhône. On y voit un homme debout, ligoté par les mains se faire insulter et frapper. On y voit aussi un homme au sol, attaché, le visage en sang, recevoir des coups de couteau sur la joue. Il est immobile. […] Le sol est recouvert de trace de sang. Filmés à visage découvert, les trois agresseurs sont débout. […] On peut y entendre leurs discussions, les mots parfois en arabe, sont confus. […] il y aurait une deuxième victime. Cet homme a lui aussi été torturé dans l’appartement de la rue Jean-Baptiste-Say mais reste depuis introuvable.

    3,3 millions d’email avec mots passes piratés en Suisse !!

    En 2013, lorsque Luc Barthassat a été élu au CE et à la mobilité, il savait déjà que nous n’obtiendrions rien de la Confédération pour le projet de traversée du lac. Cet article explique à quel point nos autorités ont mal défendu le projet : https://www.letemps.ch/suisse/traversee-leman-senlise-berne

    Très bon article aussi dans Bilan de ce mois par Chantal de Senger : La traversée du lac s’enlise à Genève. Je ne l’ai malheureusement pas trouvé en ligne…

    Pierre, je t’avais demandé qui utiliserait cette traversée ? Sur un ton ironique, j’avais dit que ce serait pratique pour les habitants de Cologny qui veulent se rendre à Verbier, mais tu n’as toujours pas répondu pour qui se projet serait util ???

    A moins que fasses tout ce bordel pour un copain qui habite Vesenaz et qui travaille à Bellevue ???

    Je suis étonné par cette question Corto. Si encore tu la posais à tous nos politicards qui ont choisi de nous imposer la variante autoroutière qui ne servirait pour ainsi dire qu’à soulager le contournement ouest de transit international je comprendrais, mais là, franchement ? Nous avons un besoin urgent de réaliser une traversée urbaine pour libérer l’hyper-centre. Bien sûr, dans un monde idéal, nous devrions boucler la petite ceinture par un tunnel entre la rue de la Scie et la rue des Alpes. Tiens, celui de Trachsel qu’il avait dessiné en 1896 ! En sus des deux autres, la moyenne ceinture que je défends entre Malagnou et les Nations ainsi que l’autoroutière qui est un luxe inaccessible aujourd’hui.

    A tous, vous verrez, Pierre restera très discret sur cette question !

    Discret ? Pas vraiment le style de la maison. Non, pas de copain, pas d’intérêts inavouables et aucune envie de me profiler. Idéalement je travaillerais volontiers en coulisses, mais pour ce genre d’entreprise il faut de la visibilité. Je tente l’impossible liaison pas seulement entre deux rives, mais entre deux tendances opposées. Je voudrais participer à l’enterrement de la hache de la guerre des transports à Genève dans la foulée des premiers signes d’apaisement qui sont apparus avec la LMCE.

    Je ne suis pas très convaincu par le noeud Malagnou-Nation, même si dans ce cas une traversée pourrait effectivement résoudre certains problème. Je vais expliqué pourquoi : Premièrement, ceux qui travaillent vers Nation sont majoritairement des employés de l’onu et d’ong qui sont à 90% des étrangers, em venant s’installer à Genève, ils ne choisissent pas de domiciles à Malagnou, de plus dans la plupart des cas, ils reprennent le domicile de celui qu’ils remplacent. Coté Malagnou, la plupart travaillent dans des secteurs qui ne sont pas développés dans le quartier des Nations, donc, nous parlons que de quelques cas qui font l’exception à la règle ! Donc, dire que le ‘on libérer « l’hyper-centre » dans le cas de l’axe Malagnou-Nation me semble plutôt mince !

    Prends un peu de hauteur Corto. Il ne s’agit pas de ceux qui vivent à proximité des échangeurs, mais de toute la circulation en ville. La route des Nations est un axe de 2 x 2 voies qui arrivera derrière l’ONU, donc l’entrée de ville directe depuis l’autoroute. De même, Malagnou est la prolongation de l’autoroute Blanche qui amène une très grande partie du trafic pendulaire des frontaliers. Tu es assez désespérant dans ton genre…

    Tiens-tiens, le temps que je poste une réponse, Pierre a effacé son commentaire défendant la traversée en argumentant sur l’axe Malagnou-Nation ??? Il ne trouve pas de justification pour défendre sa position sur la traversée de la rade, c’est ballot !!!

    Pierre écrit : « Je tente l’impossible liaison pas seulement entre deux rives, mais entre deux tendances opposées. Je voudrais participer à l’enterrement de la hache de la guerre des transports à Genève dans la foulée des premiers signes d’apaisement qui sont apparus avec la LMCE. » Nous parlons de solution réelle, pas des fantasmes pathétiques que les élus nous facturent à coups de dizaines de millions ! Si les politiques dépensent des centaines de millions, juste pour justifier leurs arnaques aux contributions publiques, dans ce cas, il est vrai que ce « projet » peut revêtir des aspects profitables pour les parasites qui participent au budget de plus de 8 milliards pour une collectivité de 500’000 habitants ! « Bravo » !!!

    Attendons-nous à un très long silence de la part de Pierre !!!!

    Non, les dizaines de millions ce ne sont que les études préliminaires sur lesquelles le Grand-Conseil va devoir se prononcer prochainement. Personnellement j’espère que cette première tranche de 24 millions sera refusée, enterrant provisoirement ce projet de traversée autoroutière. Ceci contraindrait Serge Dal Busco de revenir avec un projet plus réaliste à une échéance raisonnable.

    Pierre Jenni, de grâce: n’attendez pas une minute de plus et refusez, ne serait-ce qu’en respect des lois en vigueur (RGPD) opposables en Suisse, la publication des commentaires du pseudo « corto » que ce quidam poste en toute illégalité sur votre blog, sous le nom d’une journaliste française, Célhia de Lavarène.

    Désolé divergente, mais je n’entre plus en matière sur ces questions. Et si quelqu’un souhaite me poursuivre, je prendrai ça comme une aventure nécessaire pour clarifier les responsabilités. Car comme je l’ai maintes fois répété, à part les cas flagrants de diffamation que je surveille, je pars du principe que chacun est libre et responsable de ses propos. Et puis cette foire d’empoigne des pseudos m’indiffère parfaitement car je sais presque immédiatement qui écrit rien qu’au style. Certes Corto est un cas. Et il est à la base de la fermeture de mon blog par la Tdg. Parfois je le soupçonnes de le faire intentionnellement, et d’autres je deviens compatissant car je pense qu’il souffre d’un complexe de supériorité qui est une pathologie très difficile à soigner. Je pense y contribuer en ne le ménageant point.

    Pierre Jenni: « …les cas flagrants de diffamation que je surveille ….. «  Ben…. vous ne devez pas tout lire PJ! Dérouler le fil de la discussion jusqu’au 5 mars, le commentaire juste au dessus du vôtre, dans lequel vous remerciez d’y trouver des liens…. Commentaire, qui vous aurait échappé, comme ceux qui précèdent, mais pas à moi!

    En fait! Il suffit de lever les yeux au dessus de votre commentaire…..

    T’en fait pas, la charia viendra te montrer le chemin ! Grand docteur !

    Quel complexe de supériorité ? Je suis supérieur !!!

    Oui, Célhia de Lavarène est une femme admirable et courageuse, elle dénonce ce qu’il se passe à Genève dans l’organisation pédophile de l’onu ! 2ème place après le vatican !!

    Donc pour revenir dans le sujet, hmm, hmm ! Le Pierre veut faire un pont pour les bobos de Champel puissent se rendre à Nation et retour ! Bravo, quel perspicacité, Pierre n’a pas de complexe de supériorité, il n’en a pas besoin, lui son truc c’est de faire un pont entre Champel et Nation, en fait le complexe Champel-Nation, complexe peu documenté et assez rare. Il serait temps que Pierre se trouve une compagne !! Histoire de créer des ponts !!!

    Silence !!!

    Silence, on tourne… en rond.

    Parce que savoir pourquoi Pierre insiste autant sur cette traversée n’est pas la question primordiale dans ce débat ? Sa réponse était que cette traversée doit servir aux habitants de Malagnou qui travaille à Nation et vis-versa !! Combien sont-ils à travailler à Nation et qui habitent à Malagnou ? Probablement une cinquantaine !! Sans oublier les bobos socialistes qui occupent Champel comme Micheline et qui se rend en Valais pour le week-end !!!! En fait cette traversée, c’est pour Micheline qui s’est acheté un duplex avec jardin à 4,5 millions il y a 2 ans, ça rapporte de porter le voile !!

    Non Corto ! C’est exactement le contraire. C’est TA réponse. Tu tournes en rond dans ta tête et tu me prêtes tes pensées. T’es vraiment malade ! Relis ma réponse plus haut.

    Tu avais posté un commentaire que tu as effacé et dans lequel ta seule réponse était celle que j’expose plus haut, ça s’appelle faussé le débat !! Mais alors, en lieu et place de m’adresser des insultes, répond !! Pour qui faut-il construire une traversée de la rade ? J’attend ta réponse !!!

    Et puis tu me fatigues. Je n’ai pas besoin de ces petits échanges personnels aussi cordiaux soient-ils. Je cherche du soutien ou un débat constructif. Tu n’apportes rien.

    Attendez à un long silence avant que Pierre reprenne sa morgue à insulte ! Car il ne sait simplement pas comment répondre au pourquoi de son acharnement séculaire d’une traversée de la rade !!

    Je n’ai rien effacé, tu délires. Reviens plus haut et tu trouveras ma réponse à tes conclusions si réductrices qu’elles en deviennent insignifiantes.

    Alors pourquoi et surtout pour qui construire une traversée de la rade, je ne demande rien d’autre ?

    Au lieu d`un tunnel, si on creusait plutot un grand labyrinthe sous la rade? On y lacherait tous les adorateurs de la bagnole qui pourraient y tourner en rond jusqu`a la fin de leurs jours sans faire chier les sains d`esprit.

    C’est un peu le problème général de Genève qui arrive on ne sait comment à dépenser plus de 8 milliards par année ! Des Pierres, il y en a un peu trop dans l’exécutif et le législatif de ce canton et de cette ville dispendieuse à souhait de voyous qui se payent des bouteilles de champ dans les boîtes à cul avec l’argent des contributeurs, c’est devenu le délire total ! Alors, évidemment, lorsque le « roi » est nu, on accuse les « Corto » et autres de maladies mentales !

    Ou de connerie !

    Vous inquiétez pas Corto, on n`a plus trop a attendre avant la prochaine grande récession et alors fini le grand bal du « comment économiser trois sous en en dépensant quatre? »

    Et vous savez quoi, Pierre? Les tribuables seront de moins en moins cons a mesure que le blé se fera rare et c`est pas le nouveau bifton de mille balles qui y changera quelque chose. Alors, on sera bien obligé d`avoir des idées qui tiennent dans leurs bottes sinon les bottes resteront collées dans la crotte.

    Je comprends votre sensibilité Jean. Je la partage d’ailleurs parfois. Faut avouer qu’il n’y pas de raison objective d’être optimiste. Je dirais même que ceux qui en manifestent, comme moi, passent vite pour des allumés dans le tempérament ambiant. Pourtant, j’observe que l’humain, et donc l’humanité, survit. Bon an, mal an, nous améliorons nos conditions de vie. C’est un fait vérifiable. Nous vivons mieux aujourd’hui qu’hier. Je suis donc ce qu’on appelle un optimiste et, indépendamment du fait que cette attitude semble confirmer les théories de Coué, je peux dire aujourd’hui que je suis un homme heureux, voire comblé. J’éprouve le besoin irrésistible de partager cet enthousiasme qui se traduit ici par mon expérience de terrain dans la mobilité genevoise. C’est une aventure qui me passionne car j’en maîtrise de nombreux paramètres. Mais je n’ai pas peur de faillir. J’essaie. J’aurais apprécié que ceux qui, comme vous, semblent plutôt remonté contre tout ce qui dérive de la voiture, fassiez l’effort de comprendre ma démarche qui consiste à pacifier les fronts et avancer plus vite vers un futur que je souhaite autant, si ce n’est plus, que vous et d’autres.

    Mais bien-sur qu`on survivra, Pierre. C`est justement grace a l`instinct de survie que les tribuables seront moins cons lorsque les vaches maigres seront la. Quand il y a du pez a foison, tout le monde a tendance a débrancher ses neurones.

    Je pense au contraire que cette période privilégiée que nous traversons devrait nous permettre de choisir les bonnes options pour la suite. Car lorsque ça va dégénérer, quand il n’y aura plus de pez comme vous dites, nous allons à nouveau nous foutre sur la gueule et les neurones, ben on ne saura même plus ce que ça veut dire.

    On va surtout foutre sur la gueule de ceux qui voudraient claquer des milliards pour des projets qui ne profitent qu`aux banques et a la bagnole-business.

    Chacun choisit son ennemi. Je cherche des amis.

    Vous en trouverez facilement au TCS et a l`UDC mais aussi dans des endroits comme le yacht club ou le golf club.

    Depuis quand chercher t-on des mais en faisant de la politique ??

    Le PS souscrit à une traversée de la rade via son membre du parti et président du TCS ! LOL !!!

    Et c’est au tour de Jacques Davier ne ne pas passer mon commentaire. http://jacquesdavier.blog.tdg.ch/archive/2019/03/05/endoctrinement-rechauffiste-dans-les-ecoles-genevoises.html « puisqu’ il n’y a pas de réchauffement climatique dû à des émissions anthropiques de CO2. » Vous mentionnez à juste titre la méthode scientifique. Il est d’autant plus étonnant – qu’à l’instar du CE – vous prononciez ces paroles dignes d’un dogmatisme pur et dur. D’autant qu’après avoir parcouru votre cv, vous n’avez pas la formation pour en dire plus ou mieux que le CE. « la population actuelle ne sera plus de ce monde lorsque devraient se vérifier (ou non) les délirantes et catastrophistes prévisions des ayatollahs du réchauffisme ! » Parlez pour vous. Dans 50 ans vous ne serez plus là, mais une grande partie des jeunes qui sont aujourd’hui à l’école seront encore là et pourront faire les constats appropriés dans un sens ou dans l’autre.

    Les 14,2 kilomètres du trajet entre Le Vengeron et la douane de Thônex-Vallard sont devisés par l’Etat à 2,8 milliards, soit 200 millions par kilomètre. A ce prix, la traversée de la rade devait coûter 360 millions.

    Mais quel esprit simple, il ne répond pas aux questions qui lui sont posées et en plus il se lance dans des tirades dignes de Tartufe !

    Au nom de cette soi-disant traversée de la rade, et l’extrême droite avec leurs alliés socialistes enfument la république de Genève afin de cacher leur fond de commerce et Pierre n’est rien d’autre que l’idiot utile dans cette mauvaise mise en scène !!!

    Pendant ce temps qui parle des braquages en séries qui terrorisent Genève, qui parle des rues de cette ville devenue impraticable tant les incivilités et les violences sont devenues monnaie courante ? Qui parle des milliers de dealers qui offrent leurs services 24/24 et 7/7 à chaque carrefour sous les yeux admirateurs d’une police qui ne fait que s’en prendre aux citoyens travailleurs et capables de payer des amendes ? Qui parle de l’éviction des genevois de leur ville au profit d’une soi-disant mixité sociale aux allures à peine voilées ? Cette ville qui fut entièrement dédiée aux arrangements honteux accordés aux pires dictatures, devient elle-même une dictature sans foi ni loi, sans sécurité, sans vie de quartier ou avec de moins en moins de vie de quartier, de sentiment d’être genevois !! Des milliers de genevois d’origine et de naissance expulsés dans les banlieues ou même la police n’intervient que rarement ! Une ville qui ne compte plus que sur ses milices privées et hors de prix pour ceux qui en ont les moyens !

    – « Et c’est au tour de Jacques Davier ne ne pas passer mon commentaire. » – « Vous mentionnez à juste titre la méthode scientifique.  » (Daniel) Moui. Vous avez raison de remonter à la source de la méthode. C’est bien nécessaire pour distinguer les différences entre les méthodes « scientifiques » des sciences dites humaines, des sciences dites exactes, des sciences dites de la vie, des sciences dites politico-religieuses. C’est important pour déterminer les facteurs de sensibilité du pourvoyeur d’opinion, ses capteurs habituels, son ou ses prismes, ses angles morts, et ses perturbateurs psycho-socio-économiques habituels d’interprétation, de synthèse, et de rédaction.

    « Une ville qui ne compte plus que sur ses milices privées et hors de prix pour ceux qui en ont les moyens ! » (Célhia de Lavarène ) C’est vrai quoi, menfin ! On se croirait en Floride ! https://www.lemonde.fr/economie/article/2018/01/20/en-floride-ville-verte-privee-cherche-habitants-fortunes_5244628_3234.html

    Jacques Davier n’est rien d’autre qu’un fonctionnaire qui fait sa lèche comme le font tous les fonctionnaires !

    C’est surtout que la campagne de dénigrement est tout simplement en train de se retourner contre lui! Corto! Je comprends mieux pourquoi M. Bonard a préféré fermé son blog à ces personnes qui ont le culot de demander des comptes aux blogueurs qui les modèrent? Tant il est vrai, que, contrairement à la Place Rouge, certains blogueurs ne sont pas prêts d’accepter leurs insultes et, comme l’a souligné M. Bonard, leur antisémitisme, auquel j’ajoute l’anti-israélisme et l’anti-americanisme! Bon dinanche

    Il me semble percevoir dans les propos de Corto une certaine nostalgie pour sa vie urbaine à Genève. Exilé au milieu de nulle part, il s’emmerde et vient faire chier tout le monde ici. Allez, fais un effort, et viens m’aider au lieu de tourner en rond dans tes petits délires personnels !

    Wep! « a préféré fermer…. » toujours la même inattention avec l’iPad! 🙁

    C’est fou cette propension à vouloir parler au nom des autres ! Il me semble que hormis quelques troll dont Pierre arbore les « couleurs » brunâtres, que ses positions sur le sujet ne soit pas majoritairement soutenu ! Quant à s’emmerder, je n’en suis pas su point d’ouvrir un blog !!

    L’idole de Pierre, le niedegger doit lui envoyer des consignes, genre tourner en ronds ! Les vrais sujets sont écartés du débat ou sévèrement contrôlés et censurés par les larbins aux ordres de tamédia et ses fakes news ! Qui parle des émeutes qui ont ravagés des quartiers de Grenoble et qui continuent de s’étendre dans le pays qui est voisin de Genève ! Combien de braquages à main armée chaque semaine dans le canton de Genève ?

    D’où vient cette insistance de vouloir construire des ponts ou des lignes CEVA alors que la police et les gardes frontières n’ont pas les moyens de protéger les contribuables et citoyens genevois sans parler des braquages commis dans le canton voisin ?

    Il serait beaucoup sage de limiter les pendulaires venant de France et de mettre en place des systèmes de sécurités aux frontières genevoises que d’emmerder les genevois avec de vielles litotes déjà rejetées en masse par des précédentes votations !!!

    La gôche caviar suicidaire et assassine propose aussi de créer des ponts avec les reliques de cette « Europe » mondialisante, parfois il est temps de construire des ponts et parfois il est 1’000 fois plus urgent de construire des barrières !!!!!!

    Je connais bien Genève, content de ne plus y vrivre.

    Je bocou aimé tunel sou lak il sera tré super pour vandr kam dan tunell bocou mieu que park dessu ou tré tré froa quan iver.

    L’Europe se ramasse et s’écroule sous le poids d’un socialisme brunâtre totalitaires en faveur d’une islamisation « mondialiste » galopante et que voit-on ? Les mêmes qui disaient il n’y a pas quelques décennies : « mais nous ne savions pas » ! Y compris ceux qui participaient à la machine des destruction nazie. Les mêmes socialistes que ceux qui avaient fait alliance avec les nationalistes essayent de rejouer la même tragédie sordide et les pires de tous, ceux qui ne savent pas, ceux qui ne voient pas et ceux qui n’entendent pas font le dos rond. Les employés de l’onu violent des dizaines de milliers d’enfants dans les contrées abandonnées aux chiens et personne ne dit mot ! Les rares curés encore en fonction se cachent face à la honte qu’ils ont imposée pendant des siècles, il n’y a plus d’ossature pour autant qu’il en ait eu une ! Les USA se distancient de cette Europe possédée par ses démons, comme vers le milieu des années 30 et l’Angleterre a choisit son camp ! Et Pierre, un des seuls à ouvrir sa plateforme sans censure déblatère sur des projets Play-Mobile !!!! Il l’a dit plus haut, qu’en tant que chauffeur de taxi, il en entend des vertes et des pas mûres, il me l’avait dit, qu’il se confrontait à des problèmes bien plus inquiétants que l’éventuelle construction de ce sempiternel pont et pourtant il se tait sur ces sujets ! A Grenoble dans le quartier « Mistral », encore des véhicules qui s’enflamment jour et nuit alors que deux jeunes d’origine maghrébine se sont tués en fuyant la police, une semaine et plus de 100 véhicules incendiés, le mobilier urbain pulvériser, des balles de kalash qui sifflent et une force de « l’ordre » impuissante et passive ! Comme la police genevoise qui a reçu l’ordre de ne pas intervenir lorsqu’il y a des attaques armées sur son territoire, « trop dangereux » disait l’ex-chef de la police ! Et voilà que pour glisser ces détails qui pourrissent la vie de centaines de milliers de citoyens contribuables, les sirènes de l’udc qui dansent avec les diverses gôches et promettent des ouvrages grandiloquents, comme pour faire oublier la triste réalité quotidienne !

    Et te voilà reparti ! Je n’alimente plus le blog Post Tenebras Lux et tu en es une des principales raisons. Je ne tiens plus à m’exprimer sur tout et rien, quelque soit l’importance que tu y accordes. Je m’occupe de mobilité et des taxis. Modestement. Je reviens vers ce que je maîtrise. Oui, je dis bien maîtrise, car contrairement à tous ces experts auto-proclamés qui nous promettent l’enfer, je prétends savoir ce qu’il faut faire pour régler cette question. Alors si ça te dérange, va causer ailleurs. Y’en a plein qui causent de ces choses qui te tiennent tant à coeur. Ou ouvre un blog. Tu verras, c’est marrant. Enfin…, tu comprendras l’humour.

    JE n’ai pas vu où tu maîtrisais quoi que ce soit en matière de mobilité, rassure-toi, tu n’es pas le seul, ils sont quelques dizaines dans les différentes administrations à la soviet à faire pareil ! Cette traversée n’intéresse plus personne, toi-même tu hères comme un fantôme dans ce qu’est devenue Genève, comme le dit « kaymar » dans cette ville, on ne voit plus que des dealers à partir de 21:00 heures et quelques fonctionnaires internationaux qui s’encanaillent dans des pizzerias portugaises ou turques ! Tu disais que je me faisais chier, mais qu’est-ce que tu dois t’éclater dans l’ombre de cette ville, lavée, brossée tous les matins pour cacher cadavres de bouteilles, de doses encore saupoudrées et de seringues ensanglantées. Tu voudrait sauver ta profession, tout l’honneur te revient, et je te soutiens dans ce labyrinthe, tant administratif que chaotique, mais le constat est désopilant même si le coeur n’y est plus. Aurait-tu hérité quelques esprits qui rôdaient autour de Don Quichotte ? Tu t’en est pris des claques et si tu as ouvert un blog, ce n’est pas pour rêver « encore », mais bien pour dire les choses, alors dis-les !!!

    Grace a Corto vous etes l`auberge espagnole de la blogosphere, Pierre. Probablement le seul blog dans ces parages ou il fait bon poser son cul entre deux tranches de vie. Dommage que la paroissienne aux pitbulls ne vienne plus autant y faire caqueter son dentier mais ca peut encore changer, s`pas.

    Mal réveillé Pierre Jenny? Relisez donc la négation de ses lignes:  » Dommage que la paroissienne aux pitbulls – ne vienne plus autant – y faire caqueter son dentier mais ca peut encore changer, s`pas. Et lire ce commentaire projectionniste laissé chez Mabut, dont le sujet du billet l’a dépassé….! « Sur les blogs de la TdG aussi, il y a une ligue du LOL et il se trouve que ses membres sont malheureusement les commentateurs les plus fideles et, de ce fait, ceux dont les blogueurs ne voudraient surtout pas se séparer. C`est ainsi, la connerie et la méchanceté sont les motivations les plus fréquentes chez les commentateurs stakhanovistes et les blogueurs, souvent, préferent etre beaucoup commentés par eux, plutot que peu (ou pas du tout) par des commentateurs civilisés. » Écrit par : Jean Jarogh 10h07 – mercredi 13 février 2019 http://jfmabut.blog.tdg.ch/archive/2019/02/12/pas-de-quoi-lol-297292.html?c 10 h du mat! LOL! Quand ce n’est pas 7h! PS: Demandez-lui sa photo PJ pour voir un peu ce que cela donne la tête d’une personne de mauvaise foi et aussi culottée! Franchement, Pierre Jenni, vous cherchez à faire couler ce blog aussi en remettant le scénario du blog Post Tenebras Lux? avec ce personnage!? Sans oublier celle qui conjugue diffamation, calomnie et xénophobie! Bon dimanche! Je passais…..

    Vous m’ouvrez toutes grandes les portes de l’enfer Ignaz. Mais vous avez certainement raison, elle semble attirée ici comme un aimant. C’est irrésistible. Je vais tenter d’assumer. Jusqu’à que je n’en puisse plus. Mais j’apprécierais un petit coup de main de temps à autre…

    Comptez sur moi, Pierre. De toute maniere, comme portier stagaire de l`enfer, je m`emm… comme un rat crevé depuis que le commun des mortels est lobotomisé et chatré d`usine au point de ne meme plus etre capable de vivre dans le peché comme au bon vieux temps.

    Question, à la lecture de votre commentaire chez Nathalie Hardyn: « La solution provisoire de considérer le U Lacustre comme une quasi autoroute via l’hyper-centre jusqu’en 2045 est une aberration majeure dont la population se rendra à l’évidence à très court terme » Cette solution vise quoi? Serait-ce une tangente pour obtenir tout financement de Berne dont l’objet ne concernerait que le champ des liaisons autoroutières nationales? (De mémoire) ai lu Nathalie Hardyn interroger comme vous la validité des motifs/ absence de volonté politique pour cause de financement, alors que selon NH, le budget de la ville en présente les capacités. http://nathaliehardyn.blog.tdg.ch/archive/2019/01/21/traversee-du-lac%C2%A0-le-grand-conseil-doit-donner-un-signal-cla-296850.html#comments

    Disons que lorsque l’on voit qu’ils creusent des rues entières 3 fois de suite en 4 ans pour faire, on ne sait quoi, il est clair que la ville a les budgets !!

    Il semble que Bouteflika a signé un nouveau mandat auprès de ses banquiers suisses !!

    Rien qu’avec les intérêts des milliers de milliards volés aux algériens, on pourrait construire un pont tous les semestres !!!

    Il s’agit de bien circonscrire le débat divergente. Je tente des réponses et vous remercie de revenir avec du concret. « Cette solution vise quoi? Serait-ce une tangente pour obtenir tout financement de Berne dont l’objet ne concernerait que le champ des liaisons autoroutières nationales? » Le U lacustre n’est pas une solution c’est le seul moyen qu’a trouvé le CE pour mettre en oeuvre les décisions du législateur qui s’expriment d’abord par le rapport « Mobilités 2030 », puis par les dispositifs engagés par la DGT au travers de son plan d’action du réseau routier ( https://www.ge.ch/document/transports-plan-actions-du-reseau-routier-2015-2018/telecharger) et enfin le mandat d’études parallèles (MEP) de la Ville au sujet de la gare Cornavin, car tout est lié. (http://www.ville-geneve.ch/fileadmin/public/Departement_2/Communiques_de_presse/mep-cornavin-rapport-experts-ville-geneve.pdf) Ces documents vous expliquent ce que nous allons subir bientôt avec l’agrandissement de la gare Cornavin dont je parle dans mon billet précédent. Le U Lacustre a du être modifié pour en faire un axe fluide puisque tout le trafic sera redirigé sur la moyenne ceinture qui n’a pas de bouclement et qui doit passer par le pont du Mont-Blanc. Malheureusement, comme nous pouvons déjà l’observer, puisque ces options ont été décidées sur modélisations, elles ne tiennent pas compte de la réalité du terrain et elles ne fonctionnent pas. Il y a donc dorénavant régulièrement une queue de voiture jusqu’au bout du quai de Cologny. La cata est annoncée. Le financement de Berne est enterré. C’est pourquoi le parlement genevois risque bien de refuser l’octroi d’un crédit de 24 millions pour l’étude de la traversée autoroutière du lac. Je souhaite ce refus afin de contraindre le CE de revenir avec une solution crédible tant financièrement que dans le délai. C’est à cela que je travaille. « (De mémoire) ai lu Nathalie Hardyn interroger comme vous la validité des motifs/ absence de volonté politique pour cause de financement, alors que selon NH, le budget de la ville en présente les capacités. » Je n’ai pas souvenir avoir lu Mme Hardyn à ce sujet. Elle milite pour le projet officiel avec les milieux économiques qu’elle représente. Elle n’est donc pas favorable à un ouvrage urbain qui serait pris en charge par la ville. Je travaille en ce moment sur un historique pour mieux mettre en relief les contraintes des différentes options et les contradictions entre les différents acteurs qui comptent. Vous découvrirez dans le premier paragraphe un regret, ou peut-être un espoir, de voir renaître le tout premier projet de traversée en tunnel entre la rue de la Scie et la rue des Alpes en 1896 qui permettrait de dédier le pont du Mont-Blanc à la mobilité douce et faire l’économie de la passerelle piétonne qui revient régulièrement sur le tapis. Cet ouvrage d’un prix modeste serait assumé par la Ville et serait réalisable en moins d’un an.

    http://www.mellanox.com/page/products_dyn?product_family=286&mtag=bluefield_platforms

    Merci de souligner la place /et son rejet, du U lacustre – je manque de visibilité sur ce confettis de projets englués entre moult intérêts et guéguerres. C’est pourquoi que me je suis tapé une recherche en retour sur projets & études (dont j’ai trouvé trace). C’est barbant car exhaustif, et c’est sans intérêt si obsolète, mais je le poste au cas où certains docs recouperaient votre prochaine note. Ne pas me tenir rigueur de mon ignorance. (On passe des plans « Mobilité 2030 » etc, en parallèle des plans mobilité grand-Genève horizon 2040 de nos voisins, qui sur leur site s’emploie à quémander à Berne). – Rapport n°3 du Conseil consultatif de la Traversée du lac (édité fev. 2019), extrait: « Avec la publication de ce nouveau rapport, le CCTL nommé par le Conseil d’Etat jusqu’en décembre 2019 met fin à ce troisième mandat. La prochaine étape est le vote par le Grand Conseil du Projet de Loi d’investissement qui permettra de débuter les études d’avant-projet » https://www.ge.ch/document/traversee-du-lac-bouclement-autoroutier-rapport-final-du-17-decembre-2018-du-conseil-consultatif-traversee-du-lac Commissions, « Objets en attente de traitement » – M 2356-A. Proposition de motion pour un développement équilibré des transports dans le cadre du plan directeur cantonal 2030, extrait: « Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève () invite le Conseil d’Etat à mener rapidement à terme les études sur la traversée du lac annoncées par le Conseil d’Etat et exigées par les autorités fédérales avant toute prise en compte du projet » http://ge.ch/grandconseil/data/texte/M02356A.pdf http://ge.ch/grandconseil/gc/commission/23/obj_suspens_gc – Valses estimations coûts construction 2013, Progtrans estime l’option avec pont à 2,906 milliards pour 2×2 voies/ 3,560 milliards en 2×3 voies. 2011, un devis chiffrait 3,654 mia l’option tunnel immergé, par alignement de caissons dans le lit du lac, pour une 2×2 voies. 2015, estimations entre 3,253 et 7,151 mia pour une 2×2 voies / de 3,88 à 8,579 milliards en 2×3 voies. Parallèle à la non-entrée en matière côté financements ex-Berne (considère la traversée non objet d’intérêt autoroutier national) & multiples motifs (cf plan mobilité du grand-Genève) à – Lobbying de Citec et son fondateur Franco Tufo (études de projet payées combien?) auprès de la Commission des transports Extraits « Suivant les recommandations présentées par Citec aux députés de la Commission des transports début 2014, la majorité des votants avaient rejeté à 63.6 % le projet de traversée sous-lacustre de deux fois deux voies de circulation, entre le Port-Noir et l’avenue de France, devant servir à désengorger le trafic au centre-ville. » « Citec s’est joint à l’avis de la Confédération et du Canton, préconisant l’élargissement de l’autoroute de contournement, puis la réalisation ultérieure d’une traversée du lac qui complèterait cette dernière. Ces deux projets s’inscrivent désormais dans la stratégie Mobilité 2030 qui présente la vision du Conseil d’État en matière de mobilité pour le canton de Genève à l’horizon 2030. » https://www.citec.ch/2018/09/traversee-de-la-rade-les-conclusions-de-citec-plebiscitees-par-les-genevois/ – Rapport n°3 du Conseil consultatif de la Traversée du lac (édité fev. 2019), extrait: « Avec la publication de ce nouveau rapport, le CCTL nommé par le Conseil d’Etat jusqu’en décembre 2019 met fin à ce troisième mandat. La prochaine étape est le vote par le Grand Conseil du Projet de Loi d’investissement qui permettra de débuter les études d’avant-projet » https://www.ge.ch/document/traversee-du-lac-bouclement-autoroutier-rapport-final-du-17-decembre-2018-du-conseil-consultatif-traversee-du-lac Commissions, « Objets en attente de traitement » – M 2356-A. Proposition de motion pour un développement équilibré des transports dans le cadre du plan directeur cantonal 2030, extrait: « Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève () invite le Conseil d’Etat à mener rapidement à terme les études sur la traversée du lac annoncées par le Conseil d’Etat et exigées par les autorités fédérales avant toute prise en compte du projet » http://ge.ch/grandconseil/data/texte/M02356A.pdf http://ge.ch/grandconseil/gc/commission/23/obj_suspens_gc – Valses estimations coûts construction 2013, Progtrans estime l’option avec pont à 2,906 milliards pour 2×2 voies/ 3,560 milliards en 2×3 voies. 2011, un devis chiffrait 3,654 mia l’option tunnel immergé, par alignement de caissons dans le lit du lac, pour une 2×2 voies. 2015, estimations entre 3,253 et 7,151 mia pour une 2×2 voies / de 3,88 à 8,579 milliards en 2×3 voies. – Lobbying de Citec et son fondateur Franco Tufo (études de projet payées combien?) auprès de la Commission des transports Extraits « Suivant les recommandations présentées par Citec aux députés de la Commission des transports début 2014, la majorité des votants avaient rejeté à 63.6 % le projet de traversée sous-lacustre de deux fois deux voies de circulation, entre le Port-Noir et l’avenue de France, devant servir à désengorger le trafic au centre-ville. » « Citec s’est joint à l’avis de la Confédération et du Canton, préconisant l’élargissement de l’autoroute de contournement, puis la réalisation ultérieure d’une traversée du lac qui complèterait cette dernière. Ces deux projets s’inscrivent désormais dans la stratégie Mobilité 2030 qui présente la vision du Conseil d’État en matière de mobilité pour le canton de Genève à l’horizon 2030. » https://www.citec.ch/2018/09/traversee-de-la-rade-les-conclusions-de-citec-plebiscitees-par-les-genevois/ Coûts d’exploitation estimés 2016, selon l’Etat: 3-4 millions/an; Pour le groupe privé Progtrans: 18 mios + 4 mios de frais de perception péage https://www.tdg.ch/geneve/traversee-lac-couterait/story/27312397?track

    veuillez excuser les doublons, n’ai pas relu mon texto;(

    Enfin quelqu’un qui se coltine mes liens. Merci divergente. Et vous avez raison de mettre l’accent sur les coûts annexes que toutes ces études occasionnent. Vous comprendrez à quel point le magistrat en charge est impuissant quelles que soient ses sensibilités et donc les intentions affichées lors de leur élection. Quoique, dans le cas présent, M. Dal Busco n’a pas été élu sur des promesses de régler les questions de mobilité dans notre canton. Il a juste repris le département de son pote Luc et il fera comme lui, c’est à dire à peu près rien de déterminant. Car tout le programme est mis en place par les hauts fonctionnaires qui voient défiler les patrons et qui n’en font qu’à leur tête. Comment leur en vouloir ? Imaginez une seconde que les services de l’Etat dussent se plier au caprices des nouveaux élus… La mission devient impossible. Il s’agit donc de faire comme si de rien n’était et continuer sur les lignes définies il y a 20 ans. C’est ça l’inertie de notre système. Nous sommes réactifs au mieux, mais jamais actifs, proactifs ou visionnaire. La politique a toujours un temps de retard et comme tout s’accélère, le décalage devient évident. A tel point que les citoyens ne croient plus en l’action politique et ne vont plus voter. Ce ne sont pas que les jeunes, qui nous trouvent pathétiques, mais les vieux qui ont renoncé et ceux qui sont entre-deux et qui réalisent à quel point on ne maitrise plus rien. Notre démocratie est véritablement en danger, et nous ne pourrons pas surfer longtemps sur le mythe de notre système soi disant exemplaire de démocratie semi-directe dont les failles deviennent des canyons infranchissables.

    « Imaginez une seconde que les services de l’Etat dussent se plier au caprices des nouveaux élus… La mission devient impossible. Il s’agit donc de faire comme si de rien n’était et continuer sur les lignes définies il y a 20 ans. C’est ça l’inertie de notre système » La question est: Qui joue du poids de l’inertie?

    « Ces documents vous expliquent ce que nous allons subir bientôt avec l’agrandissement de la gare Cornavin dont je parle dans mon billet précédent » C’est clair, j’ai suivi vos billets et ceux de R. Weibel. Quant aux docs relatifs: « Le U Lacustre a du être modifié pour en faire un axe fluide puisque tout le trafic sera redirigé sur la moyenne ceinture qui n’a pas de bouclement et qui doit passer par le pont du Mont-Blanc » Semble que ces docs ne soient pas accessible sur liens mentionnés: DGT « Erreur 404″/ MEP « Cette page est indisponible »

    Oui, nous touchons aux limites de la démocratie semi-directe de délégation parlementaire. En élisant des représentants sur un mandat de cinq ans, nous leur donnons carte blanche pour faire ce qu’ils veulent, ou ne rien faire, ce qui est encore plus simple. Mais c’est un autre sujet que je traite sur mon autre blog, Post Tenebras Lux. Qui joue du poids de l’inertie ? Personne ne le fait consciemment. Du moins c’est ce que j’ose espérer car toute autre approche serait cynique. C’est dans la nature du système et beaucoup s’en accommodent.

    Voici encore un cas de contrariété. J’observe que des liens ne sont plus accessibles et je m’interroge sur les compétences numériques de nos services qui sont incapables de récupérer des documents probants accessibles au plus grand nombre. Je suis scandalisé par ces façons qui nous égarent et qui nous empêchent de nous former notre opinion en toute objectivité. Je vais donc faire les recherches nécessaires pour que ces documents soient à nouveau accessibles simplement. Mais je déplore de devoir m’y coller.

    Docs trouvables dans les archives, je tente demain (1 urgence familiale à distance m’empêche de poursuivre pour l’instant)

    Ok. J’ai trouvé un moyen d’accéder à ces liens. Vous sélectionnez le lien et vous le copiez dans votre browser sans cliquer dessus et la page s’ouvre. Oui, je sais, la technologie est encore balbutiante et nous galérons. Mais ces documents sont bien là et ils sont accessibles.

    Excellent « divergente » ! Vos conclusions sont édifiantes ! Lorsque l’on met les pieds dans les prés-carrés des membres du PDC et leurs calculettes à multiplier les milliards, on entendrait presque le son des machines à sous ! Si ils construisent un pont ou un tunnel, leur unique motivation est de se faire un max de blé au passage ! Dans ces conditions, impossible d’avoir une vraie opinion sur la nécessité d’un tel projet !?!?

    Y a un truc que je ne comprend pas et beaucoup de chauffeurs de taxi doivent se dire la même chose : Pourquoi Pierre pédale autant pour une traversée qui diviserait par 2 ou 3 le prix d’une course de taxi ????

    Le Qatar a versé près d’un milliard à la FIFA Le «Sunday Times» détiendrait les preuves de versements d’un montant total de 880 millions de dollars, effectués trois semaines avant le vote pour l’attribution du Mondial 2022. Pas de doute, la Suisse n’a pas les moyens de construire des ponts ! Demandez à Blatter comment devenir milliardaire en faisant des tours de passe-passe !!

février 16, 2019

Guerre des transports

La loi pour une mobilité cohérente et équilibrée (LMCE) entrée en vigueur le 2 juillet 2016 est le fruit rare, voire exceptionnel, d’un consensus politique prometteur. Dans l’intention du moins.

Je vais tenter ici d’analyser son véritable potentiel et dans quelle mesure elle permettrait de mettre fin à la guerre des transports qui sévit dans notre canton.

 

Ce billet fait suite à mon commentaire sur le blog de Jean d’Hôtaux qui s’interroge sur l'(in)action des autorités en matière de mobilité, où je m’engage à développer mon analyse.

Je passe sur les questions du réel pouvoir du magistrat en charge et du fonctionnement de nos institutions que je traite dans ce commentaire pour me concentrer sur les orientations qui m’ont été communiquées par les responsables de la Direction Générale des Transports (DGT) et leur impact programmé.

Dans son principe, la LMCE vise à hiérarchiser les divers modes en fonction des zones, avec un accent particulier sur la mobilité douce et les transports publics (TP) dans l’hyper-centre. Sauf l’exception notoire du « U Lacustre » qui devient presque une semi-autoroute au coeur de la cité. Les travaux ont commencé. Il s’agit de comprendre que cette entorse grave au principe qui réduit considérablement l’impact espéré est censé être provisoire, dans l’attente d’une traversée du lac.

Sauf que… eh bien cette traversée, du moins telle qu’elle a été envisagée par 62 % des Genevois en 2016, semble déjà enterrée et n’est plus même évoquée dans les milieux qui comptent pour toutes sortes de raisons que j’évoquerai plus en détail dans un autre billet.

 

Les grandes lignes de la mise en oeuvre

Dans l’optique des grands travaux qui commenceront en 2023 pour l’agrandissement de la gare Cornavin, la rue de Lausanne sera complètement fermée aux transports individuels motorisés (TIM) et la place Cornavin deviendra piétonne.

L’autre axe majeur et incontournable de la rue de Lyon verra le même sort que la Servette avec la création d’un site propre pour les TP.

Ce sont donc les deux artères vitales qui seront fermées pour obliger les TIM à contourner la ville via la moyenne ceinture et ce, en violation du principe de favoriser la circulation sur des axes structurants qui permettent la pacification des quartiers.

S’il est souhaitable de limiter tant que faire se peut les pénétrantes, la condamnation de ces deux axes majeurs avant la réalisation d’une traversée du lac promet un chaos que nos experts ne semblent pas réaliser. Notamment lorsque nous prenons connaissance du rapport Mobilité 2030 de Mme Künzler qui prévoit l’augmentation de 30 % des TIM à cet horizon et indépendamment des incidences du Léman Express dont nous vérifierons l’impact.

Pour tenter de compenser les conséquences inévitables et mal évaluées de ce choix, la moyenne ceinture devrait devenir plus fluide avec la suppression du rond-point Pailly-Crozet et l’étude du franchissement du carrefour du Grand-Lancy. Toutefois, le trafic sera redirigé sur la route de Meyrin pour rejoindre Hoffman et Giuseppe-Motta si la liaison directe vers la route des Nations via les Coudriers n’est pas envisagée.

 

Conclusion provisoire

Si je suis en accord avec les principes de la LMCE, j’observe que ces premiers éléments de mise en oeuvre promettent un chaos tel que le magistrat qui sera en charge de ce département ne survivra pas à la colère populaire. Il y aurait pourtant une solution relativement simple qui permettrait d’aller de l’avant avec ces projets de contournement et susceptible de satisfaire le plus grand nombre, toutes sensibilités confondues.

Mais elle implique un courage politique et une autorité conciliante qui sait faire taire les intégrismes.

Réaliser d’ici 2030 une traversée de la rade entre Malagnou et le hub des Nations qui sont des accès directs au réseau autoroutier et le bouclage du Léman Express entre la gare des Eaux-Vives et celle de Sécheron sans devoir agrandir Cornavin.

Je reviendrai sur ces propositions qui m’ont été inspirées par les projets Weibel. Et je continuerai à dénoncer l’omerta coupable des politiques et des médias sur ces options réalistes tant en termes de moyens financiers que de délais, mais surtout dans leur capacité de véritablement régler les questions de flux et le respect des orientations tracées dans la LMCE.

Je prétends qu’il est possible d’améliorer considérablement la qualité de vie en ville en la débarrassant du trafic parasitaire à la condition incontournable d’offrir des alternatives avantageuses et surtout renoncer à la politique de brimades et d’obstacles artificiels destinés à décourager l’usage de certains modes.

Je me fais fort de convaincre les Verts et tous les tenants de la mobilité douce qu’une traversée de la rade leur permettrait de réaliser leurs rêves les plus fous.

 

Commentaires

  • Et je tiens à tordre le cou à l’argument de l’aspirateur à voitures que provoque tout développement de l’infrastructure routière. Car une structuration intelligence des réseaux, n’implique nullement l’augmentation globale mais la canalisation sur des axes fluides dédiés. Malgré l’augmentation prévue des transports individuels motorisés, la tendance va en sens inverse dans les centres urbains. Il s’agit donc de permettre une harmonisation entre ces deux concepts antagonistes par la mise en place d’alternatives réalistes, crédibles et avantageuses qui permettent enfin de libérer les villes et les rendre aux citoyens dans une qualité de vie de plus en plus revendiquée et justifiée.

    Cher Monsieur, Voici quelques vérités que je crois bien senties sur la mobilité en général, et genevoise en particulier. Un. Les transports motorisés individuels sont un acquis définitif, qu’aucun intégrisme vert ne réussira à éradiquer. Deux. Partant de là, il est clair que Genève fait fausse route, car personne, jamais, n’abandonnera sa voiture contraint et forcé. Trois. La solution est toute simple. Il s’agit d’ouvrir les routes et les boulevards pénétrants en entrée et sortie, tout en trentalheurisant les quartiers. Quatre. Les transports publics ne peuvent se concevoir sans des P+R à proximité. Cinq. Le vélo est un truc de jeunes, de moins de quarante ans. Il restera donc toujours marginal. Six. Chaque habitation du canton doit être accessible aux véhicules motorisés pour le transport des marchandises individuelles, qu’on ne peut transporter en vélo ou en tram. Sept. Il faut virer en conséquence les ayatollahs antibagnoles des instances décisionnelles et de l’administration, tout en remettant en question le traître Dal Busco. Huit. Il est impératif d’étudier sérieusement la boucle ferroviaire Cornavin-Cointrin-Genthod, ce qui implique de virer les nullos en charge du dossier, qui pourraient être avantageusement remplacés par des comités de citoyens intéressés et connaissant la question, ou souhaitant la creuser. Neuf. La traversée du lac est indispensable. Dix. C’est ça ou la limitation drastique de l’immigration! Bien cordialement, Jacques Louis Davier

    Bonsoir Messieurs, 🙂 Je vais, à pieds, à cheval et en voiture, avec l’esprit de JLDavier! Étonnant PJenni pour quelqu’un qui est pour La Liberté d’expression est pour la restriction de La Liberté de circuler…… Je trébuche, sur un mot qui semble parfaitement inconnu à Google qui a même bloqué l’accès aux dictionnaires. Je m’adresse donc à Jd’Hôtaux pour m’eclairer sur «trentalheurisation » ? Merci!

    @ Patoucha :  » Je m’adresse donc à Jd’Hôtaux pour m’eclairer sur «trentalheurisation » ? Merci!  » Excellente question, merci de l’avoir posée ! Mais c’est à M. Davier qu’il appartiendrait de répondre, lui l’inventeur de ce néologisme … Allez, je me lance quand même dans un élan récréatif, avec mes excuses à M. Jenni responsable de ce blog … «trentalheurisation» est issu de «cenquantalheurisation», terme devenu obsolète, auquel on a retranché 20 !

    Eh bien Jacques Louis Davier, le moins qu’on puisse dire c’est que vous êtes très clair. Merci pour cette belle tranche de rigolade. Et la chute est impayable.

    LOL Jd’Hôtaux! Merci! mais n’arrive toujours pas à m’y faire….. un emploi rare et barbare 🙂 Bon après-midi.

    Merci pour ces réflexions et suggestions très intéressantes M. Jenni ! Je relève notamment au paragraphe : « Les grandes lignes de la mise en œuvre », les méfaits d’un cataclysme annoncé lorsque vous évoquez les travaux d’agrandissement de Cornavin, dont les Genevois n’ont pas encore pris la mesure. Nos concitoyens n’ont pas encore réalisé ce que représentera les fermetures totales et simultanées au transport individuel motorisé de la Rue de Lausanne et de la Place Cornavin et vraisemblablement des rues Voltaire, de Lyon et de la Servette dans leurs parties inférieures. Les Genevois qui ont subi les nuisances des chantiers du CEVA n’ont qu’un avant-goût de ce qui les attend à propos des travaux d’extension de Cornavin. Ces nuisances seront multiples. Elles seront avant tout d’ordre économique du fait de l’augmentation des temps de déplacement pour les entreprises de livraison et les artisans se rendant sur leurs chantiers respectifs. L’attractivité des commerces, cafés et restaurants des secteurs concernés seront bien évidemment impactés. Nuisances environnementales, puisque le chantier d’extension de Cornavin perdurera des années. Je viens de relire brièvement le mémorial de la session des 22 et 23 septembre 2016 du Grand Conseil, consacrée entre autres, à l’adoption de la loi « L 11912 » accordant un crédit de 425 millions en faveur de l’agrandissement de Cornavin. http://ge.ch/grandconseil/memorial/seances/010307/39/ Je suis frappé de redécouvrir que la préoccupation première de nos députés à propos de ce futur chantier s’était focalisée sur la « Résolution 811 » : « Pour un chantier irréprochable, socialement et contractuellement exemplaire, durable, compatible avec la capacité et le savoir-faire des PME locales » : http://ge.ch/grandconseil/data/loisvotee/RV00811.pdf Forts de l’expérience des chantiers du CEVA, nos députés ne souhaitent bien évidemment pas voir les travaux d’extension de Cornavin induire les mêmes nuisances. Pourtant la configuration des lieux laissent présager le pire … J’en viens maintenant à votre « conclusion provisoire ». « Réaliser d’ici 2030 une traversée de la rade entre Malagnou et le hub des Nations qui sont des accès directs au réseau autoroutier et le bouclage du Léman Express entre la gare des Eaux-Vives et celle de Sécheron sans devoir agrandir Cornavin. » Bien sûr que c’est une alternative techniquement crédible du point de vue routier. Toutefois sur le plan ferroviaire un bouclage entre la gare des Eaux-Vives et Sécheron ne résout pas le problème de capacité du noeud de Genève, lequel résulte d’un double flux entre les gares de Cornavin et celle de l’Aéroport, aussi longtemps que cette dernière restera en impasse. Pour le trafic du Léman Express en revanche, la solution que vous préconisez serait un avantage. Mais cette solution est-elle politiquement réaliste pour un achèvement en 2030 compte tenu des procédures à traiter ? S’agissant des aspects routiers, cela semble plus simple que pour le ferroviaire, dans la mesure où cet axe reste d’intérêt local. Se pose alors la question du financement. Très lourd pour le budget cantonal. Pour l’aspect ferroviaire cela me semble plus compliqué encore si cet axe n’est pas en mesure de résoudre la capacité du noeud Genève pris dans son ensemble, comme on l’a vu plus haut. Pour conclure (provisoirement !) sur une note gaie, je retiens le néologisme de M. Davier : « la trentalheurisation » ! Je sûr qu’on en reparlera également … puisque c’est à la mode !

    Je rebondis brièvement sur vos remarques avec cette précision. La boucle est évidemment absolument nécessaire pour résoudre la capacité du noeud Genève. Ces travaux ne concernent pas le budget cantonal. Quant à la traversée mixte de la rade, il est vraisemblable que la Confédération participe au bouclement du Léman Express mais la liaison routière incombe évidemment au Canton. Je peine à suivre la logique qui aurait permis à nos autorités de vendre aux Genevois un projets de plusieurs miliards sans avoir le premier sous et revenir aujourd’hui en disant, ben non, on s’est trompé, il n’y aura rien. Les Genevois ont validé le principe d’une traversée et ont écarté l’initiative 152 sur la base du projet promis par l’Etat qui semble aujourd’hui abandonné ou remis aux calendes grecques. Enfin, les retombées économiques et la qualité de vie en ville obtenue rendent les investissements aussi urgents que vitaux et proportionnellement raisonnables. Enfin, pour les questions de délais, je suggère que le volet ferroviaire soit pris en compte dans le projet et mis en attente, comme pour la boucle dans les années 80 avec la construction de la Halle 6 de Palexpo, afin de pouvoir le réaliser lorsque la Confédération acceptera le principe. Je ne suis pas ingénieur, mais j’imagine que l’on peut concevoir déjà l’enfouissement des éléments qui permettront ultérieurement le passage des trains sans devoir intervenir sur le gros oeuvre sous-lacustre.

    Je mentionne souvent les projets Weibel qui ne se cantonnent pas à un seul objet. Ses études sur le Gothard sont une démonstration de plus de l’incurie de nos autorités. https://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2016/02/20/gothard-pour-barre-274233.html Dans le canton de Genève, ses travaux concernent deux objets distincts et complémentaires. La boucle de désenclavement de l’aéroport et la traversée mixte du lac. Je me suis concentré sur cette dernière en apportant des éléments susceptibles de convaincre des élus réticents ou simplement en quête d’une porte de sortie honorable. Mais il va sans dire que la boucle est vitale et je soutiens inconditionnellement les travaux de l’association Genève, Route et Rail sur ce volet.

    Monsieur d’Hôtaux. Juste ceci: une traversée ferroviaire du lac crée aussi une boucle, avec des avantages potentiels de même nature. Pour se rendre de Versoix à Lancy (par exemple), 4 fois par heure, il suffit de deux trains chaque heure circulant dans chaque sens. Cornavin, le passage critique de Saint-Jean, le passage critique de La Jonction jusqu’à Lancy (si l’Etat tient à sa ligne nouvelle Lancy-Cherpines-Bernex), tous ces points critiques sont déchargés de la moitié du trafic entre la Côte droite du lac (Coppet, Mies, Versoix, Genthod) et les gares du CEVA et au-delà d’Annemasse et la Haute-Savoie. En effet, sans la traversée du lac, ce seraient 8 trains qui traversent Cornavin, avec la traversée, ils ne seraient plus que 4 (10% d’économie). Remarquons encore que les haltes du CEVA proches de la traversée du lac seront atteintes par la traversée du lac une bonne vingtaine de minutes de moins qu’en passant par Cornavin. Une telle réduction de temps de parcours serait aussi réalisée pour Chêne, Annemasse et au-delà.

    A Pierre Jenni. Vous affirmez que la traversée routière du lac et ses prolongements jusqu’à Nations d’un côté, jusqu’à la route de Malagnou de l’autre incombent au Canton. Oui, je pense que vous avez raison,parce que ce que vous prônez tient davantage d’une grande artère urbaine que d’un tronçon important du réseau autoroutier fédéral. C’est du moins mon impression. Si mon impression est fausse, il vaudrait vraiment la peine de penser Confédération. Mais la Confédération dispose de moyens financiers considérables pour assurer le réseau des routes nationales. Sauf erreur, le Conseil d’Etat de la précédente législature a demandé à la Confédération qu’elle inscrive l’achèvement du contournement autoroutier de Genève dans l’arrêté fédéral sur le réseau des routes nationales. Je suis clairement d’avis, j’ai d’ailleurs de la correspondance avec l’OFROU qui me conforte, la Confédération serait d’accord. Mais à l’évidence, elle craint de rencontrer des obstacles politiques (pas seulement à Genève, elle craint de mêmes obstacles dans tous les cantons), et ce qui ferait le mieux avancer les choses, c’est une volonté forte. Pas tant sur le tracé que sur le principe. Celà étant, je

    @ Pierre Jenni : « … Quant à la traversée mixte de la rade, il est vraisemblable que la Confédération participe au bouclement du Léman Express … » Je n’en sais rien, ni dans quelle mesure elle le ferait (?). On parle ici de trafic régional, pas de trafic « Grandes Lignes ». Si la Confédération devait s’engager financièrement, ce serait vraisemblablement dans le cadre du « FAIF » (« Financement et aménagement de l’infrastructure ferroviaire ») dont le principe a été approuvé par le peuple en 2014 : https://www.uvek.admin.ch/uvek/fr/home/transports/investissements/faif.html Or les investissements liés au Fonds ferroviaire « FAIF » sont planifiés par étapes. La prochaine étape étant celle que la Confédération a mis en consultation en janvier 2018 : « Etape d’aménagement de l’infrastructure ferroviaire 2030 / 2035 ». L’association « GeReR » a déposé en janvier 2018 un dossier à ce sujet. A cet égard, « GeReR » a demandé à l’OFT (Office Fédéral des Transports) qu’une étude d’opportunité soit consacrée à la « Boucle ferroviaire de la Rive Droite » par l’Aéroport (concept Weibel), afin de désenclaver celui-ci et de résoudre du même coup le problème de capacité du noeud de Genève. Pour plus de détail, voir ici : http://www.gerer.ch/reponse-oft/ Pour en revenir à votre remarque sur le financement de la partie ferroviaire d’une traversée mixte du Lac (ou de la Rade) que vous évoquez (ferroviaire et routière), il s’agit d’un élément qui n’a pas été pris en compte à ce jour dans l’étape de planification, et qui à ma connaissance n’a pas fait l’objet d’une quelconque demande formelle auprès des autorités fédérales compétentes. Par conséquent, la réalisation d’ici à 2030 de la partie ferroviaire d’une traversée mixte me paraît irréaliste. Toutefois la concevoir aujourd’hui pour une réalisation ultérieure, comme vous le suggérez me paraît techniquement envisageable. L’investissement consenti pour le gros œuvre de la partie ferroviaire, mais sans usage immédiat, constituerait dans ce cas une charge financière qu’il ne faut pas négliger. Ceci me fait penser par analogie, à la construction partielle du second tube du tunnel de base du Lötschberg. Des travaux suspendus dans l’avenir de jours meilleurs … Il va de soi que M. Weibel serait plus compétent que moi pour répondre à ces questions.

    Oui, il est sidérant de vérifier dans vos liens à quel point les députés en séance plénière se focalisent sur des points annexes en évitant le fond du débat. C’est à nouveau la confirmation des dérives de nos institutions et l’inefficacité du système de délégation parlementaire que je dénonce dans votre blog. La seule référence au projet Weibel est la perte de 15 minutes sur l’horaire cadencé sans aucune mention des effets positifs et surtout du coût.

    Creuser sous les quais et passer sous le pont du Mont-Blanc avec des accès à toutes les intersections importantes, ce sera le seul projet qui va tenir, parole de « Corto » !

    Oui, vous avez raison de relever les obstacles et les contraintes financières qui découleraient d’un ouvrage non exploité. Cependant, et comme vous évoquez d’ailleurs la comparaison avec d’autres réalisations provisoires, il serait tout à fait possible de « prêter » le tunnel ferroviaire à la route en doublant la capacité momentanément, ce qui permettrait notamment de réaliser les travaux incontournables de réfection du pont du Mont-Blanc.

    Je viens de lire que plusieurs grandes villes se préparent à faire un « nettoyage par le vide « ou presque…. des voitures. Toutes ces prises de position sont plus polluantes que la voiture! Je plains la nouvelle génération…… Et demain sera un autre jour! Bonne nuit 🙂

    Et si c’était une forme esthétique d’imposer une nouvelle forme de dictature ?

    Pendant que les soi-disant écolos professionnels polluent tels des oracles de la Pythie quelques esprits avec leurs idéologies dignes de la Grèce antique, la gauche et les extrêmes les utilisent pour atteindre des buts incertains. Cela permet avant tout de culpabiliser la population au nom d’un dieu soutenu par quelques pseudos scientifiques également de la partie et également d’écarter les vrais sujets de la vie politique. Nous le voyons en France avec Macron qui s’incarne en vierge de ce soi-disant réchauffement annoncé. C’est une manière de remplacé les dogmes jadis si féconds et ayant réchauffés les corps de ceux qui furent exécutés sur des bûchers, encore cette « chaleur », à mon avis toujours autant reconnaissable ! Ce qui est par contre exaspérant, c’est la crédulité des populations, faut qu’avec les moyens utilisés par les démagogues, il serait difficile d’entrevoir autre-chose !

    Monsieur Weibel, je vous remercie de venir enrichir le débat ici. Et je suis ravi de voir qu’il serait peut-être possible d’obtenir des moyens de la part de la Confédération pour réaliser des structures autres qu’autoroutières. Cependant je reste pragmatique et j’observe que nous devons d’abord faire le ménage en interne car nous ne pouvons nous payer le luxe d’envoyer des messages contradictoires aux instances fédérales qui ont beau jeu d’attribuer leur manne à ceux qui savent se vendre, Zürich en première ligne qui risque bien d’obtenir sa traversée avant nous alors qu’elle ne mène qu’à la côte d’or sans liaison autoroutière. Mon but est de rassembler largement et concilier les fronts apparemment en guerre pour proposer à la Confédération un projet fédérateur largement soutenu par la population. Mais le temps presse et j’observe une sorte de renoncement de la part des élus et des services de l’Etat qui considèrent que les dés sont jetés et qu’il n’est dorénavant plus possible de remettre en question les options retenues. C’est cela que je combat avec acharnement et espoir et c’est vous qui m’avez insufflé cette nouvelle énergie grâce à votre ténacité et à la rigueur de vos études. Je ne vous en remercierai jamais assez et compte bien continuer à vous soutenir tant que faire se peut.

    Pierre, si tu cherchais d’autres alternatives, ce serait plus créatif, s’unir ne va pas forcément dire adopter une solution qui semble également coincer, la multiplication des combinaisons peut ouvrir le débat !

    En clair ça veut dire quoi ? Ton idée sous le pont du Mont-Blanc ?

    Perso, je ne suis pas convaincu par une traversée de la rade, je verrais des solutions tunnels avec des accès répartis et permettant de désengorger l’ensemble des quais, en faire des zones attrayantes limitant les véhicules à ceux qui en ont l’obligation, un pont du Mont-Blanc transformé en bistrots, commerces et promenade et les voitures sous terre !

    Encore deux ou trois comme toi et on est dans la merde.

    Mais Genève est dans la merde !

    Vous oubliez le phénomene de l`explosion technologique, Pierre. Le temps que cette traversée de la Rade soit construite, les données technologiques du transport de personnes et de marchandises seront probablement tres différentes. Le rique est donc sérieux de casser la tirelire pour acheter un truc qui ne servira a rien quand il sera livré. De plus, aucune analyse sérieuse n`existe sur les conséquences géologiques et biologiques néfastes possibles d`un tel projet.

    Jean, il est vrai que si dans 20 ans l’ensemble des véhicules sont synchronisés et non polluants, ou si ils volent, tout ce tintamarre paraîtra absurde, comme à peu près tout ce que Genève a entrepris depuis 70 ans !

    Y aura t-il encore des feux dans 10 ans, avec les véhicules interconnectés, fini les attentes, les véhicules se croiseront à 10 centimètres près sans même ralentir, ce qui permettra de réduire considérablement les temps de parcours.

    @ Monsieur Weibel :  » … une traversée ferroviaire du lac crée aussi une boucle, avec des avantages potentiels de même nature. » Tout à fait d’accord, toutefois cette boucle que vous évoquez ne saurait se substituer à celle de l’Aéroport en tant que solution pour résoudre l’insuffisance de capacité du noeud ferroviaire de Genève.

    Une traversée du lac serait avantageuse en cas de transit à travers Genève, hors Genève est le centre névralgique, ce qu’il faut, c’est faciliter les accès vers Genève-centre et de Genève-centre vers l’extérieur. Genève ne se confronte pas aux problèmes liés aux grandes agglomérations. De toute manière, à quoi sert de parler de fluidité du trafic alors que les autorités font tout le contraire et provoquent intentionnellement des ralentissements partout où ils le peuvent ?

    C’est exactement l’inverse que prévoit la DGT et je suis d’accord que le transit ne devrait plus passer par le centre. Mais pour parvenir à ce résultat il s’agit d’offrir des alternatives qui fonctionnent. Or, le projet de fermer la rue de Lausanne qui est un axe majeur de sortie de ville et bousiller l’autre axe majeur de Meyrin à Chêne-Bourg AVANT de proposer la traversée est pour moi complètement inconscient au vu des projections annoncées par Mme Künzler dans son rapport « Mobilité 2030 ». Je vous encourage, Corto et Jean, à lire les liens que je vous propose, notamment les lois, les rapports et les articles en relation pour mieux comprendre ce qui nous attends si nous ne prenons pas enfin le taureau par les cornes.

    Ne pas oublier la volonté des états de faire de la voiture sa vache à lait, rien que si le parking cesse d’être réglementé, une baisse de 30% du trafique est soustrait de ce chaos, saviez-vous que 30% du trafique est provoqué par des recherchent de parking car 80% des places sont valides maximum 1:30 H ? Ensuite, les allemands ont réduit drastiquement la pollution en enlevant tous les feux de certaines villes, la priorité à droite suffit largement, de plus, moins d’accidents graves !

    Dans ces affaires de circulation, il faut en premier, observer nos blocages psychologiques et les conflits exprimés par les autorités envers la population. Il faut des règles mais il est évident qu’il ne faut pas tomber dans l’extrémisme de la régulation tous azimuts de petits chefs dont la première fonction est de réprimer à tout prix ! La voiture est plus devenue un moyen de répression politique qu’un outils de travail.

    D`accord avec a peu pres tout ce que vous dites, Célhia de L. C`est une période d`évolution technologique mais aussi de mentalité radicale ou deux clans s`affrontent: celui du passé qui ne peut envisager sa vie meme en ville sans bagnole et celui du futur qui voudrait une ville conviviale. La politique, comme souvent, a peur de prendre les devants et essaie de ménager la chevre et le chou, ce qui ne fait pas avancer le schmilblick. Je crois que l`on aura fait un grand pas en avant lorsque la gratuité des bus et tramways aura été introduite.

    Je comprends vos réserves sur un avenir bien hypothétique. J’observe cependant que l’évolution probable des véhicules autonome se fera plus lentement que prévue du moins dans les centres urbains, non pas tant en raison des défauts et autres imperfections des logiciels qui vont très vite être corrigés mais à cause de la cohabitation avec les autres usagers. Il y donc fort à parier que ce seront des poches complètement dédiées aux véhicules autonome qui verront petit à petit le jour. En revanche, les infrastructures routières ont encore de belles années devant elles car je doute que les véhicules volants les remplacent en noircissant le ciel. Quelques magnats fortunés trouveront certainement des passe-droits mais le commun des mortels aura encore besoin des roues pour un temps qui justifiera largement cet ouvrage que je propose. Mais surtout ce qu’il faut comprendre c’est que c’est le chaînon manquant dans une logique de pacification de la ville. Plutôt que de s’arc-bouter sur un principe, il s’agit simplement de regarder l’aberration du U lacustre et mettre en opposition une rade rendue aux citoyens et un hyper centre complètement débarrassé des véhicules parasitaires. Je détaillerai au fil des billets l’idée qui consiste à véritablement rassembler toutes les sensibilités autour de cette idée qui m’apparait comme incontournable. Mais je m’inquiète sérieusement des options retenues par l’administration et le calendrier qui promet l’enfer pour 20 ans sans espoir de voir la situation s’améliorer.

    @Pierre Il me semble que, meme dans l`improbable éventualité d`une évolution technologique ralentie, il est contre-productif de continuer a favoriser la voiture en lui donnant plus de routes ou de place de parc. La raison en est que la population du canton va probablement continuer a augmenter et si l`on encourage les gens a utiliser la voiture, les nouvelles routes ainsi que les nouvelles places de parc seront tres vite saturées a leur tour. La traversée de la Rade me parait etre une fuite en avant dans un cul de sac.

    Ce n’est pas ce que je propose Jean. Ici je parle d’un rattrapage et non pas du développement du réseau routier. Je partage votre point de vue et je ne suis pas favorable à d’autres réalisations susceptibles de reporter indéfiniment les efforts louables pour le transfert modal et le changement des habitudes. Mais là, nous parlons justement d’une réalisation qui permettrait enfin l’accélération des mesures de pacification et l’optimisation de la qualité de vie en ville. Je suis très étonné que vous ne le voyiez pas.

    Je peux me tromper Pierre, mais je crois que la traversée augmenterait le trafic de transit en n`apportant pas grand chose aux Genevois. J`ai habité pres de Vésenaz et, si j`avais alors eu la possibilité de traverser la Rade en voiture, je ne l`aurais pas fait bien souvent car j`aurais eu, dans la plupart des cas, a ensuite revenir vers le centre-ville une fois sur l`autre rive.

    Non Jean, comme je le précise dans mon premier commentaire qui est un fait un complément à mon billet, la notion d’aspirateur à voitures est abusivement interprétée pour dénoncer l’augmentation du trafic motorisé alors que dans les faits il diminue dans les centres urbains. La création d’un axe structurant est une condition indispensables pour gérer les flux et libérer les villes du trafic parasitaire. Et, contrairement au projet du CE de traversée autoroutière du lac qui était essentiellement destinée au trafic de transit, celle de la rade vise vraiment le dégorgement de la ville par le bouclement de la moyenne ceinture, condition préalable à la fermeture des axes pénétrants. Elle est destinée aux Genevois et elle vise à optimiser leur qualité de vie en leur rendant cette perle qu’est notre rade et qui est devenue une autoroute au centre ville.

    La conduite autonome existe déjà même dans un parc mixte, le problème dans la conduite autonome c’est simplement le fait que tous les véhicules ne le sont pas. Je suis convaincu que d’ici 20 ans, tous les véhicules seront équipés de dispositifs de conduite autonome, cette année, BMW met sur le marché des véhicules à la conduite autonome. En se moment, le système installés (GlobalEye) dans 90% des véhicules vendus sont déjà, en plus de freiner et de prendre en charge plusieurs éléments de conduite, mais ce qu’il faut savoir, ces systèmes transmettent des infos afin de mettre à court terme des systèmes de plus en plus performants.

    Pierre, prépare-toi, les licences de taxi autonomes vont bientôt débarquer, et le nombre sera restreint et bien-entendu dans les mains des……

    il est encore la ce taximann qui pertube geneve

    C’est vraiment « daniel » qui signe cette connerie ? Je pense que non… Alors ?

    Géo a commencé comme GO au club med et maintenant il se rend compte qu’il à loupé sa carrière de flic municipal !

    Ah ben du coup, on voit qui a écrit ce commentaire douteux… Corto, si tu veux te faire passer pour quelqu’un d’autre et usurper des pseudos, pense à adopter le style aussi… « il est encore la ce taximann qui pertube geneve » Il y a à peu près une faute d’orthographe à chaque mot, ce que ne fait pas Daniel…qui signe avec une majuscule à son pseudo…

    Géo vous commencez avec Johann/Charles/Daniel aujourd’hui, à polluer ce blog pour dire ensuite que c’est à cause de Corto et Patoucha que PJ a fermé son blog, occultant les commentaires faisant office de preuves de vos mensonges. Géo, vous ne pactisez qu’avec vos ennemis et les amis de vos ennemis!

    Quelque chose me dit que GO se sent investi d’une mission !

    Bien joué Géo! Et surtout bien trouvé! pj pourra confirmer, car je doute que corto connaisse mon courriel. La mission de corto est de faire chier son monde. Si pj ne modère plus rien, je vais passer mon commentaire brillamment censuré par Monsieur Vincent Schmid… à propos d’athéisme… Chiche!

    Alors voili-voilà: adressé à Monsieur Vincent Schmid « à propos d’athéisme »… Et dédicacé à Géo. Allons bon! Vous fermez les commentaires sous le sujet précédent (alors que j’attendais – vainement bien sûr – une réponse à mes questions. J’y vois une marque d’abandon et en fin de compte de lâcheté. Je vous félicite. J’avais préparé la suite du débat… ci-dessous. ——————– On dirait que le débat a cessé faute de débattant. Curieux pour quelqu’un qui prétend aimer le débat d’idées. Finalement je ne suis pas trop surpris de l’absence de réponse à mes questions. Sont-elles trop embarassantes? Faut-il donc êtres discourtois pour se voir gratifier d’une suite? Alors revenons sur quelques points soulevés par Monsieur Schmid. J’avais déjà proposé la remarque suivante pour répondre à une question posée par Monsieur Schmid: «  »C’est pourquoi lorsque je rencontre un athée, je lui demande toujours de quel Dieu il est athée. » Vous rendez-vous compte de la stupidité de cette question? » Je confirme mon jugement, mais je vais m’efforcer de comprendre la question de Monsieur Schmid et d’expliquer pourquoi je la trouve stupide. Comme il apparaît dans les explications fournies par Monsieur Schmid, il considère comme étant un athée celui qui doute de sa foi, qui enguirlande son dieu ou qui est en colère contre lui. Ben non. Cela n’a rien à voir avec de l’athéisme, puisque: 1) ce n’est que temporaire (hormis apostasie); 2) la divinité est toujours là quand on est en colère contre elle ou qu’on l’engueule. On peut donc supposer suite à sa question que Monsieur Schmid pense que chacun naît croyant, et qu’un athée est forcément quelqu’un qui a perdu sa croyance. Mais pas de chance! Si effectivement il existe des apostats qui ont abandonné leur croyance, il existe aussi des athées qui l’ont toujours été, car ils ont compris dès la formation de leur conscience que ces divinités n’étaient que des mensonges inventés par les hommes. Personne ne naît croyant, mais certaines personnes le deviennent suite à un lavage de cerveau qui ne permet plus de distinguer le vrai du faux. Donc, oui, Monsieur Schmid, pour moi votre question est d’une stupidité crasse, car vous enfermez vos interlocuteurs athées dans vos préjugés et vos mensonges. « Et j’aime susciter des débats contradictoires, laisser les lecteurs trouver la faille s’il y en a une. » Belle promesse non tenue (ou dois-je encore parler de mensonge?) par votre refus de répondre à ma liste de questions. « Etre athée est peut être encore une façon d’être hanté par la question de Dieu. » C’est pratique de faire les questions et les réponses… J’avoue: je suis hanté… par les mensonges… de toutes les religions et pas seulement des religions (demandez à géo). A moins de considérer les mensonges (pratiquement toute l’histoire biblique, naissance et résurection de Jésus, Saul-Paul, etc.) comme supérieurs à une fidèle relation de la réalité. « En affirmant qu’il y a un Dieu, le croyant affirme un point de vue. En affirmant qu’il n’y pas de Dieu, l’athée affirme un autre point de vue. Ces deux points de vue sur la réalité ultime sont équivalents dans la forme même si les contenus diffèrent et s’affrontent. Il n’existe aucun moyen décisif de trancher entre ces deux points de vue puisque personne ne peut rien prouver ni dans un sens ni dans l’autre. » Nous y voilà! Monsieur Schmid sépare la forme du contenu. C’est très intéressant! Voyons: Hegel: « Mais le phénomène comprend le contenu aussi bien que la forme; il est, en tant qu’existence immédiate, détermination de l’un et de l’autre. » « Le contenu est donc la même chose que la forme extérieure. » « L’extension, la multiplicité du monde phénoménal est totalité, et par conséquent ce monde est contenu tout entier dans son rapport à soi. Le rapport à soi du phénomène est ainsi déterminé complètement; il a la forme en lui-même, et par cette identité la forme est subsistance essentielle. C’est ainsi que la forme devient contenu et se manifeste comme loi du phénomène. » Bref, pas de forme sans contenu. Mais évidemment pour votre démonstration vous aviez besoin de vous maintenir sur le terrain de la forme seule. Mais votre démonstration n’en est pas une puisqu’elle est vide de contenu et donc vide de sens. Vous croyez vous en tirer par un sophisme. Il signe votre absence d’argument. « puisque personne ne peut rien prouver ni dans un sens ni dans l’autre. » Désolé, mais c’est à vous de prouver que votre divinité a une quelconque réalité substantielle. Je n’ai qu’à attendre vos arguments ou vos preuves. Et je sais que vous n’en avez aucun. Vous l’admettez même. D’ailleurs je suis bien d’accord que les dieux existent – comme l’a relevé géo. Dans les cerveaux des croyants et dans certains livres. Comme Zeus, Bacchus, Hercule, Ulysse, Superman, Zorro, Tarzan, etc. C’est-à-dire comme des fictions. CQFD. Vous savez que Jupiter n’existe pas. N’est-ce pas? Personne ne demande de preuve de sa non-existence. Je peux aussi prouver que tout ce que racontent les croyants sur leurs divinités ne sont que des mensonges par rapport à la réalité. Et finalement à quoi servent les diverses divinités? A se consoler de l’idée de la mort. A croire que l’âme est immortelle. Avec ou sans corps. Ou va renaître. Dans ce domaine, la stupidité est sans limite (paradis, purgatoire, enfer, etc.). Mais bon, si cela permet à certaines personnes de supporter la vie… tant mieux pour elles. Qui voudrait priver de béquilles un infirme? Certainement pas moi. Il est bien évident que les croyances sont du lavage de cerveau dès le plus jeune âge. D’où la diversité des croyances en fonction du milieu social. Le conformisme est aussi vieille que le monde. Comment pouvez-vous adhérer à une religion au nom de laquelle tant de crimes ont été commis?

    Creuser dans un passé complaisant permet également d’imposer le silence, diriger c’est prévoir et je vois qu’en ce qui concerne le trafic genevois, on ne fait que ressortir de vieux cadavres et d’oublier la réalité et l’avenir !

    PJ! Karcher svp, afin d’éviter que ce blog n e prenne le même chemin que celui que vous avez fermé, faute d’avoir confondu liberté d’expression et liberté d’insulter.

    On dirait que chez certaines personnes, la haie est leur raison de vivre.

    On dirait que chez certaines personnes, la haine est leur raison de vivre.

    Vous avez déteint sur nous! Que se passe-t-il vous ne suivez plus la Voix poutinesque? C’est vrai que la tournée des blogs n’est pas encore terminée……. Y passer des journées entières depuis plus d’une décennie? Il faut le faire!

    On dirait que vous les attirez, Pierre. Comme au bon vieux temps. Le docteur Zinzin va-t-il reprendre du service?

    Bonjour tout le monde. Alors juste pour être bien clair je vous explique deux trois petites choses. – Le blog Post Tenebras Lux n’est pas fermé. Il l’a été brièvement et je m’en suis plains. A la suite de quoi La Tdg l’a remis en ligne mais exclu des invités. J’ai cependant renoncé à l’alimenter, sauf un exceptionnel retour pour la dernière votation fédérale qui me tenait à coeur. – Je n’ai plus l’intention de donner mon avis sur tout et rien d’une part parce que ça n’intéresse pas grand monde et aussi parce que je ne suis pas un référent. Au contraire, j’ai des idées sur plein de trucs, mais sans le bagage qui permettrait d’étayer. Je ne vais donc pas vous infliger mes gamberges. – J’avais ouvert ce blog dans le cadre de ma campagne pour l’élection au Conseil d’Etat, car j’avais la naïveté de croire que je n’étais pas plus con que tous ceux que j’ai rencontré et que je pourrais faire du bon boulot à la mobilité. Je le crois toujours, c’est pourquoi je reprends mon bâton de pèlerin pour défendre la traversée de la rade. – Je n’ai jamais fait de politique et serais parfaitement incapable de m’inscrire au sein d’une formation. – Post Tenebras Lux fut une expérience intéressante notamment sur la question des commentaires et de la modération. J’espérais presque que les dénonciations de Patoucha ou les outrances de Corto me vaudraient une action en justice qui aurait eu le mérite de clarifier les responsabilités. Car je n’accepte pas le rôle de censeur et je suis incapable de définir la limite de ce qui devrait être publié ou pas. C’est trop subjectif. Et je n’apprécie guère être censuré, comme chez Thévoz ou Décaillet ou encore tous les journalistes ou politiques qui utilisent cette plateforme pour leur promotion en polissant une image qu’ils projettent. – Hey taxi ! est donc un blog bien différent car il traite presque exclusivement de mobilité et des taxis. Si ça ne me dérange nullement que les intervenants parlent d’autre chose, je devrai être un peu plus prudent sur les règlements de compte et autres agressions qui ne manqueront pas d’obliger la Tdg à me virer définitivement. – Je vous serais donc reconnaissant de bien vouloir vous tenir la moindre et de ne pas vous formaliser lorsque je devrai intervenir. Pour le reste, je suis ravi de vous retrouver et je vous remercie pour l’intérêt que vous portez à ces sujets qui me tiennent à coeur. Je vous informerai aussi prochainement des décisions du TF sur mes recours contre la lex Uber de Pierre Maudet qui ne devraient pas tarder à tomber puisqu’il ont été déposés en juin 2017 ! Et je ne vois aucun inconvénient à ce que vous veniez ici publier des commentaires sans lien avec le billet mais qui ont été censurés ailleurs. Tant qu’ils ne violent pas de manière évidente les règles imposées par l’hébergeur. Merci pour votre compréhension.

    PJenni! Où est passé mon humble proposition de désengorger Genève de « ses » voitures!?

    Mais au contraire, il faut laisser, ils en ont besoin ! Concernant le sujet, je disais que la conduite autonome, mais pas seulement, l’ensemble du futures révolutions technologiques vont changer le paysage des transports individuels et collectifs. En moyenne à Genève, je ne me rappelle plus du chiffre exact, mais environ 95% des voitures sont statiques, collées au sol sur une moyenne de 24 heures. 95% de voitures qui prennent de la place pour rien, c’est aussi un défit que les politiciens n’abordent pas de gaieté de coeur, ils sont tellement liés aux lobbies de l’automobile et des industries pétrolières, ils ont les mains liées. Mais nous devrons drastiquement changer ces habitudes qui n’ont rien à voir avec les transports de personnes ou de biens !

    ma proposition sous entend mon commentaire mais je corrige quand même oú est « passée »…… Mais aucune réponse à la question!?

    Quelles outrances de « Corto », comme dans cette note ?

    Il faudrait rappeler que des saloperies ont été postées au nom de « Corto » qui n’étaient pas de « Corto » !!

    Tout le problème calculer de ce blog provient du fait que les blogs tamedia refusent de procéder à une inscription préalable et de ce fait, que n’importe qui peut signer avec n’importe quel pseudo. « Corto » a été lynché simplement parce-qu’il a dénoncé des pédophiles cachés par la justice et la presse genevoise, y compris certains qui on des blogs à la TDG !

    Pas du tout Corto! C’est pour une autre raison. Et nous sommes deux, mais plus, quand Giona et/ou Archi-Bald sont de la partie….! C’est bon? Vous y êtes Corto!

    Donc, je reposte mon commentaire : Concernant le sujet, je disais que la conduite autonome, mais pas seulement, l’ensemble du futures révolutions technologiques vont changer le paysage des transports individuels et collectifs. En moyenne à Genève, je ne me rappelle plus du chiffre exact, mais environ 95% des voitures sont statiques, collées au sol sur une moyenne de 24 heures. 95% de voitures qui prennent de la place pour rien, c’est aussi un défit que les politiciens n’abordent pas de gaieté de coeur, ils sont tellement liés aux lobbies de l’automobile et des industries pétrolières, ils ont les mains liées. Mais nous devrons drastiquement changer ces habitudes qui n’ont rien à voir avec les transports de personnes ou de biens !

    Ben voilà un commentaire intéressant et en plein sujet. Je t’encourage à lire les liens que je fournis dans le billet. Notamment la LMCE et le rapport mobilités 2030 qui expliquent la politique en matière de parkings. Oui, les politiques ont une faible marge de manoeuvre car ils sont inféodés à l’économie. On ne peut à la fois promettre le plein emploi et dénoncer les industries profiteuses. Je le dis souvent, la politique est l’art d’accommoder les restes. Ceci dit, je pense qu’on peut être un peu plus cohérent sans dénoncer ses principes. C’est ce que j’essaie de faire ici en prétendant que la traversée de la rade serait véritablement le meilleur moyen, si ce n’est pas le seul à ce stade, de débarrasser la ville du trafic parasitaire et d’accélérer la mutation vers le transfert modal. C’est pourquoi je compte bien convaincre les Verts que cet ouvrage leur permettrait de réaliser leurs rêves les plus fous dans un délai très court.

    Arrête de jouer au con Corto et continue à rester poli si tu ne tiens pas à ce que ce blog soit fermé. Car je préfère encore cesser de l’alimenter plutôt que de devoir censurer tes délires. Et puis tu as beau jeu de dénoncer l’usurpation de pseudos, toi qui a même utilisé mon nom pour publier. Sache que tu es transparent pour beaucoup et, comme le relève Géo, tes tares en orthographe te dénoncent aussitôt. D’ailleurs ton nouvel avatar semble être le nom d’une journaliste si je ne m’abuse. On dirait que tu cherches les ennuis.

    Oui, une journaliste qui dénonce le vatican onusien et ses 3’300 violeurs intouchables, ils sont bien plus nombreux que ça en réalité, mais ces 3’300 sont officiellement recensés ! Ca te dérange que l’on dénonce la pédophilie institutionnelle au sein de cette usine genevoise ?

    Et le voilà reparti ! Es-tu seulement conscient de ta capacité de nuisance ? Est-ce que, à toi tout seul, tu peux t’arroger ce pouvoir, et dans quel but ? Si t’es là juste pour saborder mon blog, j’envisagerai vraiment de te virer. Ne serait-ce que par respect pour tous ceux qui sont véritablement intéressés par le sujet et qui se foutent de tes obsessions.

    Pierre préfère, comme le font les chiens de garde de certains courants insalubres, nettement débattre sur certains sujets vaseux que répondre aux défis qu’il semble vouloir soulever, c’est ce que l’on appelle dans le jargon, de la duperie ! Donc les avancées technologiques feront que grâce à l’électronique et la sécurisation des données, les futures voitures seront interconnectées et pourront se transmettre par un simple visa envoyé par une compagnie de gestion des véhicules. Je travaillais sur ce projet, voilà bientôt 30 ans au sein de l’EPFL, donc tu peux te fier à mon expérience !

    30 ans ?! Tu confirmes donc à quel point il faut du temps pour changer les habitudes et permettre aux découvertes technologiques de s’implémenter dans le quotidien des gens. Et tu es en contradiction avec ta dénonciation du politique envers les lobbies industriels. Tu apportes donc de l’eau à mon moulin et tu pourrais m’aider à pacifier les fronts dans notre canton plutôt que venir ajouter de l’huile sur le feu.

    « Es-tu seulement conscient de ta capacité de nuisance ? » Non mais, allo quoi ! Te rends-tu compte de ce que tu dis ? Je dénonce avec d’autres ce qu’il se passe (entre-autre) à Genève dans ce monstre sacré appelé ONU et tu oses me dires de pareilles insanités ? Ca relève de l’absurde !

    Soit tu es plus con que je le croyais, soit tu joues au con. Alors je le répète, ce blog traite de mobilité. Alors va poser tes pets ailleurs ou fais un effort pour avancer dans ce débat. Et si possible pas en faisant ta promo mais en essayant, pour une fois, l’objectivité, la bienveillance, l’intelligence et la courtoisie. Ce sera déjà ça.

    Qui est-ce qui pose des pets, sérieusement et en plus tu t’y met !!

    Vous m`etes de plus en plus sympathique, Pierre. Avec le Corto multipseudomisé, soit on alimente ses délires, soit on le balance par-dessus bord. Je pense comme vous Pierre: comme Corto est loin d`etre idiot, il vaut peut-etre la peine de subir son délire jusqu`a un certain point tant qu`il parvient a dire des trucs sensés par moment.

    Si je suis ravi de vous être sympathique et que je partage vos réflexions sur le Sieur Corto, je vous serais infiniment plus reconnaissant de bien vouloir envisager la validité de mes arguments en remettant un minimum en question l’idéologie qui sous-tend votre position et qui participe à alimenter la guerre stérile entre deux fronts bêtement inconciliables. Faut-il vous rappeler à quel point je suis attaché au principe de ramener la campagne dans nos villes ? Savez-vous que je ne circule pour ainsi dire qu’exclusivement à vélo ? J’apprécierais un peu de soutien de la part de ceux qui, comme vous, ont des idées bien arrêtées sur la place de la voiture dans les centres urbains et qui alimentent un conflit stérile et potentiellement ravageur.

    Cher Pierre, Merci de nous faire part de ton analyse sur les transports à GENEVE et leur futur. Personnellement, habitant en ville, je n’utilise pas ma voiture, mais roule à vélo ou en TPG, donc je me sens peu touché par les embouteillages. Par contre, comme cycliste et piéton, je suis sensible à la pollution de l’air, forcément, et celle-ci ne manque pas. Mais de l’habitacle de la voiture, je n’en sentirais rien. Question de traversée de la rade, j’en comprends bien l’utilité et l’avantage – peut-être – pour alléger le centre ville. Mais d’une part, je ne mettrai pas un sous dans ce projet – qui comme tant d’autres sera un puit sans fonds… -, d’autre part, je ne suis pas prêt de voir l’horizon lacustre barré par un pont. Enfin, qu’il me soit permis de relever que les discussions tournant autour de la voiture et des transports sont apparement enracinées dans le coeur des automobilistes, trop souvent bien loin du sens commun. Je veux rouler sans contrainte, dit-on. Bien, roulons et payons en le prix. Nos enfants nous en serons reconnaissants. A bientôt et vroum. R. de Morawitz

    Merci Raymond j’apprécie. Je ne pense pas qu’il existe une « race » d’automobilistes à part quelques intégristes insignifiants aujourd’hui. Les heures glorieuses du Parti des automobilistes genevois sont loin derrière. Ma démarche ici consiste à suggérer que justement tout ce qui serait susceptible d’améliorer ton quotidien de cycliste, mais pas seulement, tiens en cette simple réalisation. Ce sont justement des citoyens comme toi que j’essaie de remuer un peu pour envisager tout le potentiel d’une telle mesure. Mais là je suis gentil, car au lieu de parler potentiel on devrait dire rattrapage. Je développerai au fil des prochains billets l’aventure de cette traversée qui date officiellement de 1896. En attendant, j’aimerais bien retrouver ta réserve proverbiale et ta capacité à relativiser les prises de position et participer pas seulement à une trêve, mais à la fin de cette guerre stérile qui nous fatigue tous sans nous distraire.

    Ma sympathie pour vous, Pierre, ne change rien a mon opinion sur la bagnolisation de Geneve et encore moins sur la traversée de la Rade. Je ne suis pas un homme de chiffres mais mon intime conviction est que si Geneve ne sort pas vite de la logique tout-bagnole, elle deviendra invivable et il sera de plus en plus difficile de faire marche arriere. La traversée de la Rade est un aspect important de cette logique pervertie et a potentiellement, de plus, une grande force destructrice financiere, écologique, économique et -last but not least- esthétique. Eh oui, économique aussi car la Rade et son environnement vert immédiat sont la clé du tourisme genevois et donc une des grandes clefs de l`économie genevoise.

    Et moi qui pensait parler clair… Ne dit-on pas la même chose, Jean ? Je ne veux plus de bagnoles en ville et je suis sidéré que vous ne voyez pas à quel point la traversée est justement le meilleur moyen d’y parvenir. Esthétique ? Avez-vous lu mon billet ? Un tunnel de Malagnou à Nations est non seulement invisible sur la rade mais il la rend aux Genevois. Car aujourd’hui c’est une autoroute en ville. Franchement Jean ? C’est désespérant…

    Force destructrice : Financière ? Connaissez-vous l’impact sur l’économie du canton de l’engorgement des villes ? Les entreprises et surtout les artisans sont à la limite de rentabilité en raison des temps de déplacement qu’ils ne peuvent répercuter sur leurs clients. Je crois que des études sont disponibles à ce sujet. Ecologique ? Ben voyons. Avec la congestion presque permanente et en aggravation constante, la pollution est à son pic. Amener une autoroute au coeur de la ville n’est pas ce que j’appelle une mesure raisonnable en termes d’écologie. Economique ? J’en parle plus haut. Oui, ça coûte cher et ça double tous les 20 ans, à la louche. Mais sans même évoquer les retombées favorables qui auront inévitablement des conséquences sur l’économie que vous évoquez du tourisme à qui la rade serait rendue, il s’agit de comprendre que si nous ne réalisons pas cet ouvrage, nous nous promettons l’enfer. Car, que vous le vouliez ou non, la réalité de la voiture est encore bien là et la transition prendra du temps. Si rien n’est fait, la ville sera bientôt paralysée et la grogne pourrait bien se transformer en haine. A ce sujet je vous encourage à lire le rapport Künzler que je vous ai mis en lien.

    Le Genevois des deux cotés du lac circulent la plupart du temps en direction du centre-ville et il ne leur servirait donc a rien de traverser loin du pont du Mt-Blanc pour ensuite revenir sur le centre. Cette traversée de la Rade servirait surtout au trafic de transit Suisse-France (et inversément) mais ce trafic pourrait aussi bien contourner la ville au large avec une large contribution financiere francaise puisque concernant de toute maniere des trajets relativement longue distance. En attendant que le contournement de la ville soit totalement autoroutisé, il suffit de décourager le transit par des péages importants pour ceux qui veulent a tout prix traverser la ville pour aller Dieu sait ou.

    Transports publics abondants, électriques et GRATUITS, voila la solution pour le Genevois qui en ont marre de passer des heures a atteindre le pont du Mt-Blanc. Comme vous le dites, le cout de l`engorgement (et de la pollution) sont tres grands et probablement bien supérieurs a la gratuité des transports publics. Seulement, les partis politiques ne veulent pas perdre ces masses d`électeurs crétiniséss qui ne peuvent vivre sans leur bagnole.

    Je déplore des termes comme « crétinisés » qui ne font pas justice aux citoyens et qui suggèrent que vous disposez d’une sagesse hors du lot. Aujourd’hui, ceux qui se résignent à utiliser une voiture pour se rendre à leur lieu de travail le font en parfaite connaissance de cause. C’est d’ailleurs sur ce principe que les Verts à la mobilité durant les 20 dernières années à Genève ont systématiquement développé une politique de brimades à l’égard des TIM afin de les décourager par des barrières artificielles. Le résultat, on le connait et le subit encore aujourd’hui, l’engorgement des villes à impacté la vitesse commerciale des TP. Tout le monde est perdant. Et comble de l’ironie, puisque les TP ne sont pas performants, nombre de citadins reprennent leur voiture en préférant encore l’intimité d’un habitacle personnalisé avec accès à toutes les commodités et sans les odeurs et autres pollutions indésirables. Je dénonce ici vigoureusement les intégrismes car je suis certain que nous disons la même-chose mais que nous campons souvent sur des positions idéologiques qui empêchent la remise en question de principes au détriment du bon sens.

    Mais qui parle de traverser loin du pont du Mont-Blanc ? Le conseil d’Etat avec son projet mort-né de la traversée autoroutière du lac qui, effectivement comme vous le soulignez, est un axe de transit international peu susceptible de diminuer le trafic en ville. En revanche, ce dont je parle ici, c’est de remplacer le pont du Mont-Blanc et le transit par le centre par une traversée très proche dédiée aux Genevois qui sont actifs ici et qui ne peuvent se passer de leur outil de travail et non aller « Dieu sait où ».

    « Seulement, les partis politiques ne veulent pas perdre ces masses d`électeurs crétinisés qui ne peuvent vivre sans leur bagnole. » Étant entendu, bien évidemment, que la gratuité des transports publics devrait s`accompagner d`une sérieuse restriction de circuler en voiture (surtout a essence) dans l`agglomération urbaine. Restriction qui concernerait évidemment bien moins ou, selon le cas, pas du tout les transports professionnels de personnes et de marchandises.

    Mais justement ! En écartant le trafic individuel motorisé par une alternative viable on favorise à fond l’efficacité des TP. Ayez un peu d’imagination Jean ! Visualisez le pont du Mont-Blanc piéton, cyclable et tram. Imaginez les quais sans bagnoles ! Et je partage l’idée que les TP devraient être gratuits. Tout cela est possible si l’on cesse de se battre sur de mauvais principes.

    Pensez-vous sérieusement, Pierre, qu`encourager les Genevois a continuer de pétarader en ville au lieu de leur offrir une ville propre et verte avec la possibilité de se déplacer gratuitement a bord de bus et tramways nombreux et confortables soit une bonne idée?

    Parce`que, voyez-vous Pierre, tant que vous offrez une facilité de pétarader avec, par exemple, une traversée Rade, eh bien la masse des flemmards comfortables va continuer a se balader dans ses tas de ferraille d`une tonne ou plus plutot que de prendre le bus ou le tramway, sans meme parler du pédibus et du vélo. C`est de la psychologie basique.

    Vous confirmez donc que vous faites partie des bien pensants qui souhaitent faire le bien des gens malgré eux en les empêchant de vivre comme ils le souhaitent et sans leur offrir d’alternative satisfaisante. Hitler avait les mêmes intentions.

    JJ semble plus préoccupé par ce qui se passe à Genève que chez lui, alors qu’aux dernières nouvelles, il ne fait pas bon d’y vivre avec le retour du nazisme!

    Par ailleurs, si le projet CERN de grand cyclotron autour de la ville se réalise comme je l`espere, rien que la chaleur récupérée va mettre a la disposition de la ville une grande qté d`énergie thermique quasi-gratuite qui, si employée a produire de l`électricité, pourra drastiquement réduire le cout d`exploitation d`une grande flotte de bus/trams électriques.

    A la bonne heure, enfin de bonnes nouvelles !

    Pierre, si vous laissez le quidam moyen faire ce qu`il veut dans le domaine des transports de personne, vous arrivez vite dans le petschis total.

    Allez dire ça aux gilets jaunes…

    …au grand bonheur, bien entendu, des marchands de bagnole et de médicaments anticancéreux.

    De grâce ramenez-nous le Dr Zinzin !

    Les gilets jaunes sont un bon exemple d`une masse manipulée par des margoulins qui n`ont rien de philanthropes.

    Bon, bon, je lui transmettrai…

    Désolée, mais la seule qui amène de nouvelles solution dans ce débat, c’est bien Célhia de Lavarène, je ne vois pas à quoi vous voulez en venir avec toutes vos insultes, hormis un penchant naturel pour la grossièreté ?

    Ouais, t’es mieux en gonzesse Corto, mais t’as tout de même oublié de mettre un « s » à solutions.

    Aucune importance les fautes d’orthographe P.Jenni, au moins il n’est pas analphabète et ne trompe pas son monde en plagiant, en reprenant ce que vous lui servez, et ne se servant pas d’un logiciel de français! En tout cas, P.Jenni, vous semblez bien vous amuser avec Corto 🙂 Bonne journée PS: Vous avez quand même remarqué que malgré toute cette chasse aux sorcières dont il a fait l’objet, par la clique qui a fichu en l’air votre blog et par vous-même, Corto n’a dit que des vérités qui font , ces derniers temps, et ont fait la UNE des journaux…… Cherchez dans les archives de La Tribune les articles écrits sur les banques…….

    « car j’avais la naïveté de croire que je n’étais pas plus con que tous ceux que j’ai rencontré et que je pourrais faire du bon boulot à la mobilité. » Je vous rassure: vous auriez certainement fait du meilleur boulot. Et d’abord sur une loi pour les taxis et pas contre eux. Si vos arguments sont bons, je me réjouirai d’une déculottée du menteur, ce qui en passant démontrerait qu’il n’est pas si compétent qu’on veut nous le faire croire. Je suis anti-bagnole en ville (sauf pour les habitants qui ont droit à la leur), anti-traversée de la rade (surtout si c’est un pont), mais force est de constater que la politique de mobilité vise à pourrir la vie des automobilistes en diminuant les voies de circulation et de stationnement et en déréglant les feux (résultats: plus de consommation d’essence, plus de pollution, plus de bruit, plus de taxes empochées par l’Etat). Pour les cyclistes aussi c’est du n’importe quoi. Une des solutions passe par des transports publics gratuits et un métro, mais ça c’est trop tard vu le ceva dont je ne suis pas persuadé du succès.

    Euh, non, désolé Patoucha, mais Corto est le roi des usurpateurs. Mais je suis d’accord qu’il ne mérite pas une vindicte unanime et je participe à sa visibilité en lui laissant le champs libre. Jusqu’à qu’il déborde… Je l’ai déjà dit. J’aime bien Corto. Mais faut qu’il apprenne à mesurer mon degré de tolérance un peu plus finement.

    Merci pour ces réflexions Daniel que je partage largement. Je glisse sur les questions liées à Maudet car s’il est coupable à mes yeux de bien des erreurs, notamment le fait de m’avoir mis en quasi faillite, je considère que nous avons besoin de personnalités d’une telle envergure. Je le trouve brillant, et même peut-être un peu trop. Cette aventure aura eu le mérite de lui apprendre vite beaucoup. En revanche pour ce qui concerne la mobilité je fais les commentaires suivants : Les ponts sont de merveilleuses réalisations tant en termes de performance technique que d’esthétique. Cependant je suis d’accord que notre petite rade ne s’en accommoderait pas. L’ouverture sur le vide est un privilège rare et un pont ne saurait défigurer la rade qu’à une distance comme celle qui est prévue, et qui verra peut-être bien le jour au prochain siècle, d’une traversée autoroutière du lac. Car je tiens à être clair à ce sujet. Je considère que le projet de traversée autoroutière du lac fait parfaitement sens pour diminuer l’engorgement de l’autoroute de contournement souvent saturée qu’une troisième voie ne sera pas suffisamment susceptible de régler. Cependant je considère que c’est un luxe inaccessible à l’heure actuelle et que nous avons impérativement besoin d’une alternative rapide pour régler les engorgements de notre ville. Il est pour moi inconcevable d’imaginer une seule seconde que les Genevois acceptent de s’être faits pareillement menés en bateau avec ce projet hors de portée pour se voir aujourd’hui dire que rien ne se fera. La colère sera vite palpable et nos élus devront se résigner dans l’urgence à valider une alternative crédible. C’est ce que je prépare ici.

    Ben….. il a du répondant et vous lui en donnez les moyens 🙂 Usurpateur? Un bien grand mot car il ne s’en cache pas quand il n’est lui même pas méchamment et gravement usurpé ! Il ne faudrait pas confondre l’ »usurpation » de Corto avec la malfaisance des autres usurpateurs! Patoucha en a fait la triste et vulgaire expérience! Bonne fin d’après-midi

    @Pierre Etes-vous certain de la faisabilité technique, sécuritaire et financiere d`un tunnel Malagnou-Nations? Meme le projet de long tunnel routier d`Elon Musk aux USA implique, pour raisons de sécurité notamment, l`utilisation de véhicules spéciaux dans un tunnel dont les parois latérales font office de rails pour ces véhicules.

    ça, pour moi, c’est de l’esquive Jean. Je connais les dérives sécuritaires qui nous viennent droit des States, mais j’observe que Musk s’en tape et qu’il va de l’avant. Et quand je dis de l’avant c’est bien plus sérieux que ça puisqu’il va sur Mars. Alors nous sortir l’exemple des US est pour le moins à côté de la plaque. J’attends un peu plus d’honnêteté intellectuelle de ceux qui me suivent Jean. Et là, franchement, vous cherchez une sortie honorable. Qui peut douter de nos capacités techniques pour réaliser une traversée de la rade à Genève ? Faut vraiment être de mauvaise foi.

    Je ne pense pas vous suivre dans cette histoire, Pierre. Je demandais ca car je doute de cette triple faisabilité mais, si elle existait, le projet en question ne ferait qu`enfoncer davantage encore Geneve dans la politique de la bagnole-reine.

    Grosse déception. Je vous voyais plus ouvert Jean.

    Je suis ouvert a ce qu`on change de cap avant que les rues de Geneve ne se transforment en un salon de l`auto perpétuel avec une population de cornichons asthmatiques qui se lancent des insultes depuis leur bagnoles achetés a crédit.

    Ambitieux programme. Non seulement le salon de l’Auto de Genève est en constante augmentation d’affluence, mais il est un rendez-vous tellement incontournable qu’il est rare qu’un Conseiller fédéral n’assume pas son devoir d’inauguration. Peut-être Calmy-Rey… Les plus belles créations sont visibles dans les rues avant même la tenue de cette foire populaire et font l’objet de l’admiration unanime que seuls des individus chagrins boudent. Je provoque à peine, tant je suis sidéré par la vacuité de vos arguments.

    Désolé que vous le preniez comme ca, Pierre. Que vous répondre, sinon que la vacuité est un concept hautement relatif.

    Citez moi un seul concept non relatif et je pars en courant.

    Je ne tiens pas a convaincre, Pierre, on peut tres bien discuter sans cela. Votre remarque sur la relativité me fait penser a un extraordinaire roman de science-fiction chinoise que je suis en train de lire. Il contient notamment une interprétation estomaquante du paradoxe de Fermi qui pourrait aussi s`appliquer a la maniere de faire souvent se combattre des opinions différentes jusqu`a ce que mort s`ensuive.

    Je n’en demande pas tant. Juste un peu de place au doute. Est-ce trop demander ?

    Et lorsque l’on évoque le paradoxe de Fermi qui pourrait se résumer à ça: « S’il y avait des civilisations extraterrestres, leurs représentants devraient être déjà chez nous. Où sont-ils donc ? » On est bien loin des questions de mobilité dans le canton de Genève, quelles que soient les interprétations de ce concept évident au vu d’un univers en constante expansion dont la taille nous échappe.

    C`est de l`interprétation que fait le roman du paradoxe de Fermi que je parlais, en relation avec une certaine maniere de faire s`opposer des opinions différentes

    Merci de nous communiquer un lien qui nous permettra de nous faire une meilleure idée du concept. En attendant je persiste à penser que nous ne sommes pas obligés d’alimenter une logique d’opposition dans le cadre de la traversée de la rade, car même avec des opinions contraires, nous pouvons comprendre à quel point il est nécessaire de libérer le centre pour enfin améliorer la qualité de vie de tous en ville.

    On ne fait de pont ou de tunnel lorsque l’on peut contourner un obstacle, surtout si à ce bout, il y a une ville ! Réfléchissez un peu, même les vieux sages chinois l’aurait expliqué, dans une configuration comme celle de Genève, vous voulez construire un pont ou un tunnel juste pour raccourcir les trajets des habitants de Cologny lorsqu’ils se rendent au comptoir suisse à Lausanne, dommage, il n’y a plus de comptoir à Lausanne !! Ils ont fait un pont à San-Francisco car sans pont il faut contourner la baie et ça fait plus de 150 km de balade, mais à Genève, vous n’avez pas 2 km entre Nation et pont du Mont-Blanc ! Absurde !!

    Sur ce coup, d`accord avec Corto. Voici un lien, Pierre: https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Problème_à_trois_corps

    Aïe ! Je te préfère encore dans tes délires sur les banques ou la pédophilie parce que là, t’es vraiment à la masse. Et Jean te suit… Je vois l’ampleur de la tâche.

    Relax Pierre. De toute maniere, il n`y aura ni pont, ni tunnel car il y a juste assez dans la caisse pour assurer les dépenses courantes et ca ne risque pas beaucoup de s`améliorer dans les années qui viennent. Tenez, pour vous dérider un peu voici la derniere devinette du vieux docteur Zinzin (qui devient de plus en gateux): savez-vous porquoi je mange de l`ail a l`oeil depuis que mon meilleur copain a feté ses nonate balais?

    je veux dire « ses nonante balais »…

    Dans les villes, nombreux sont ceux qui ne possèdent pas de voiture par choix. Si on ajoute tous ceux qui ont une voiture, mais doivent chez eux, subir bruits et pollutions, cela fait beaucoup de monde qui deviennent de plus en plus hostiles à la voiture. En Thurgovie, j’ai lu que le canton (?) versera 5000.- à celui qui achète une voiture électrique neuve. Les 5000.- correspond à l’actuelle différence de prix avec les moteur polluants. Les 5000.- seront à la baisse en suivant le prix coûtant de la voiture électrique. Tous ces beaux projets qui doivent fluidifier la circulation est un appel d’air à l’utilisation de la voiture, et quelques années plus tard, ce sera le retour à la case départ, mais en pire. Si le bruit est localisé, la pollution, elle, se déplace, avec comme corollaire si l’étude est confirmée, aussi une augmentation de la dépression lié à la pollution. Pour le moment, la continuation de l’enlaidissement de Genève avec le tout voiture semble encore avoir le dessus. Mais lorsque les genevois se réveilleront, qu’est-ce qu’ils vont dire à leurs enfants face à ce « paradis » de bruits, de pollutions, et un environnement aussi joyeux qu’une prison avec ces murs gris ? Genève réveille-toi !! Il est temps d’aimer plus son canton, sa ville que sa voiture.

    Vous devriez faire un tour à New-York PJenni!

    Bien dit, Motus!

    Motus, parce que les véhicules électriques ne polluent pas ???

    Les allemands roulent électriques et leurs centrales électriques fonctionnent au charbon, bravo, youpi !! Il y a ceux qui chargent leurs voitures électriques avec des panneaux-photovoltaïques, des panneaux fabriquées en Chine avec des centrales au charbon, encore un grand bravo, et aussi youpi ! Il faut deux fois plus d’énergie pour produire, encadrer et transporter un panneaux photo-machin que ce qu’il produira dans ses 10 ans de vie, et youpi, youpi et youpi, on est tous écolos !

    Doit-on relever la mauvaise fois sur la pollution des voitures électriques ? La production électrique en Allemagne, quel est le rapport ? Et la Chine ?? L’électricité est aussi produite par beaucoup de moyens qui ne polluent pas. Il est beaucoup plus facile de contrôler la pollution depuis un point de production, que d’aller courir derrière les voitures pour aspirer la pollution. Et une ville de voitures électriques sera forcément plus saine. Pour les anti-voitures électriques changer d’arguments, et admettez que ça vous emm… de faire plaisir à des écologistes (que je ne suis pas) Ca fait longtemps que la mauvaise foi et mensonges tournent sur le net, je n’ai pas vu d’arguments crédibles contre la voitures électrique. La voiture électrique de sa fabrication, y compris la batterie, jusqu’à sa destruction, a moins d’impact sur l’environnement qu’une voiture à essence.

    Allez vivre dans une des villes où ils produisent des panneaux photovoltaïques, vous savez ces villes où on ne voit pas à 20 mètres ! Aussi, allez faire un tours sur les hauts plateaux boliviens, juste pour voir les conditions de travail des esclaves du lithium ! Rien ne se perd dans cet univers !!! Mon voisin avec sa Tesla fait péter les disjoncteurs toutes les semaines et dès qu’il y a de la neige, il reste dormir chez maman !!

    Motus, aussi arrêtez-vous sur la frontière de Bardonnex et comptez combien de passagers par voiture ! Plus de 65% des véhicules ne transporte qu’un seul passager !! Ca fait plus de 40 ans, lorsque je vivais près de San-Francisco, si tu étais seul dans une voiture = 4 dollars, à partir de 3 occupants, Gratos !!

    Je parlais de la traversée du Golden bridge et de Oakland bridge

    Excellente adresse, ce blog. On y est entre gens intelligents. Pourvou qué ca dourre.

    Mis à part quelques « cons » lâchés par automatisme, on sent remonter cette solidarité virile ! Mais que faire contre ce genre de tartuferie qui ne cherche qu’à éradiquer !

    Chassez le Corto, il revient au galop…

    Lorsque l’on parle du futur proche avec l’inter-connectivité des véhicules, la gestion des flux du trafique de véhicules à la conduite autonome gérée par des algorithmes stockés dans le block-chain, là les commentateurs évitent le sujet et pourtant, c’est inévitable, ça existe déjà, c’est 100% sécure et ça marche sans bug. Donc, les genevois avaient raison de ne pas avoir construit un pont ou un tunnel pour cette traversée de la rade ! Dans ces véhicules des tonnes d’applications comme le partage, la gestion des véhicules partagés ne seront que des gadgets et ceux qui roulent sur des axes problématiques sans prendre de passagers verront leurs comptes débités, ces applications seront en fait présentes sur tous les véhicules et associés avec la téléphonie mobile, ce qui fera que la prise en charge de passagers sera automatique, en fait, ce ne sera plus des bus, mais des véhicules remplacent les services de transport actuels !

    Certains diront que nous allons entrer en pleine vison orwellienne, c’est faut, les algorithmes seront cryptés sur le block-chain et bien malins seront ceux qui pourront interprétés ces « données », car autant ces technologies sont capables de crypter des données qu’elles sont capables de garantir l’anonymat des utilisateurs !

    Je ne doute pas qu’à terme la gestion du trafic soit automatisée. Mais ce n’est pas demain la veille. Robert Assaël défend son deuxième client contre Tesla en raison d’une accélération involontaire qui a provoqué un accident. (Tdg 19 février) véhicule détruit et 12 fractures. De là à en déduire qu’il ne faut pas de traversée, je ne comprends pas la logique. Car, que les véhicules soient autonomes ou pas, ils continuent à rouler sur des routes et toutes les infrastructures nécessaires. Par ailleurs, j’observe que le développement des infrastructures ferroviaires est planifié à long terme et implique des travaux conséquents alors que le prix du billet est presque le double de ce que coûte un même trajet seul en voiture et sans tenir compte du fait qu’il est subventionné à hauteur de 50%. Sans les revenus des surfaces commerciales, les CFF seraient en faillite.

    Je répète que ces systèmes existent déjà et sont au point, non seulement ils existent mais leurs versions actuelles sont bien plus complexes que les versions futures, du fait qu’actuellement une bonne partie des véhicules ne sont pas tous inter-connectés, ce qui augmente les risques, c’est le seul projet qui est plus complexe dans ses version alpha que dans les versions ultérieures !

    Pierre, c’est faut, ces systèmes seront extrêmement bon marchés, disons quelques centaines de francs. Ce sont les études des concurrents de ces systèmes qui coûtent cher, mais elles ne fonctionnent pas, on l’a vu avec google et amazon qui se sont lancer à vouloir créer leurs propres applications, mais le système associé à GlobalEye fonctionne parfaitement. Tu parles dans l’affaire de cette Tesla de commande électronique de véhicule, ça n’a rien à voir avec la conduite autonome, de plus certains malin déclenche les systèmes de gestion des commandes des véhicules Tesla afin de pouvoir rouler « sport », en effet il faut un bon avocat dans ce genre de problème, car il faudra prouvé que le conducteur n’est pas à l’origine de l’accident, mais il ne faut pas confondre la conduite assistée ou autonome et les commandes électroniques d’un véhicule !

    Dans les trains, c’est d’apparence plus simple, mais en fait, c’est beaucoup plus compliqué, et puis, un conducteur pour 1’000 passagers, où est le problème ?

    Je suis de l`avis de CdL. Par ailleurs, l`argument selon lequel meme les véhicules autonomes auront besoin de la traversée Rade pour désengorger le trafic ne tient guere avec le systeme des voitures partagées et surtout le développement des transports publics gratuits. Quand au délai nécessaire pour développer les véhicules autonomes, je note qu`il faudrait aussi des années pour réaliser le mégatunnel et il ne restera probablement plus beaucoup de temps apres cela pour que la technologie des véhicules autonomes soit au point. Faire le cadeau aux banques d`un emprunt public de centaines de millions pour un tunnel qui sera inutile tres vite apres son achevement (ou peut-etre meme avant)… Comme l`a écrit Motus, la solution passe par la diminution du nombre de véhicules et non l`adaptation (de toute maniere temporaire) du réseau routier a un nombre croissant de véhicules.

    « Comme l`a écrit Motus, la solution passe par la diminution du nombre de véhicules et non l`adaptation (de toute maniere temporaire) du réseau routier a un nombre croissant de véhicules. » Je comprends que vous n’ayez pas envie de vous coltiner le rapport « mobilité 2030 ». Ce sera malheureusement nécessaire pour comprendre que, malgré les changements d’habitudes et le développement du transfert modal dans les milieux urbains, le nombre de véhicules sera en constante augmentation partout pour de nombreuses raisons sans rapport direct avec les questions de mobilité. L’explosion démographique et la fuite en avant vers toujours plus de croissance sont des contingences qui rendent votre plaidoirie insignifiante.

    Quant à Corto, il esquive la discussion en la détournant sur l’évolution technologique et les coûts liés qui n’ont rien à voir avec la diminution espérée des TIM.

    Et, bien entendu, comme tous les intégristes bornés de votre genre, il vous faut utiliser un vocable outrancier pour bien enfoncer le clou. Il ne s’agit nullement d’un méga tunnel. Comme le relève d’ailleurs Corto, ce ne sont que quelques centaines de mètres qui feront toute la différence puisqu’ils permettront enfin de libérer le centre. Mais ça, vous ne voulez pas l’entendre. En fait, c’est comme si vous vous réjouissiez de cette guerre qui vous distrait et qui vous permet d’égrainer votre chapelet de prières et nous faire la messe en espérant que nous communierons dans ce rejet de la bagnole.

    Allons Pierre, votre rapport n`est qu`une projection basée justement sur le refus de vouloir limiter le nombre des bagnoles. Parlez-moi plutot d`un raporrt prenant en compte le développement et la gratuitisation des TP ainsi que, en corollaire, la limitation du trafic auto privé en urbain. Un tel rapport n`existe pas (encore) car il déplairait aux banquiers et autres marchands d`embouteillages a crédit.

    Ce que vous appelez « mon » rapport est celui de Mme Künzler qui, comme vous le savez, n’est pas connue pour son amour des bagnoles. Il faut d’ailleurs le lire un peu entre les lignes pour comprendre cette réalité que vous ne voulez pas voir. Et, ne vous en déplaise, je répète encore et inlassablement que cette traversée est la condition pour atteindre les objectifs qui vous tiennent à coeur de limitation de la circulation et de la gratuité des TP. Le rapport en question traite évidemment de ces points. Alors, svp, avant de nous faire bénéficier de votre science oserais-je vous demander de vous informer un peu plus sérieusement ? Quant aux banquiers, ne vous inquiétez pas pour eux, ils savent très bien comment faire fructifier leurs affaires, quelles que soient les politiques mises en place.

    @Pierre J`ai bien peur que ceux qui font halluciner sur une traversée de la rade sont assez malins pour savoir que le projet est irréalisable (technique, fric, consensus politique…) mais que, en attendant, ca permet de ne rien faire contre la multiplication des bagnoles et ca c`est du pain béni pour les Picsous de tout poil qui en vivent grassement, du culte de la bagnole.

    Dites-moi Jean, honnêtement, comment vont réagir les Genevois qui ont plébiscité le principe d’une traversée du lac losrsqu’on leur dira, désolé, mais on ne fera rien, ce n’était qu’un rêve, une illusion du moment. Je vais vous le dire. La circulation va devenir tellement chaotique qu’aucun ministre en charge des transport n’aura la moindre chance d’être réélu. Il faudra donc bien qu’un homme providentiel se pointe avec du courage pour mettre en route un chantier dont il ne pourra pas bénéficier des fruits. Retourner la logique mortifère de ces fronts inconciliables alimentés par des intégristes qui se prétendent savants. Je partage nombre de vos constats liés à la bagnole et je suis un modèle du genre puisque je circule pour ainsi dire exclusivement à vélo. Je déplore en revanche votre manque de rigueur dans l’analyse objective de tous les éléments à prendre en compte et votre participation à la perpétuation de cette guerre idéologique qui repose sur des malentendus.

    Il me semble au contraire etre plus réaliste que vous dans cette affaire, Pierre. Je crois que, a force de ne rien faire, la circulation va en effet finir par bloquer a Gve et qu`alors il faudra bien décréter la gratuité des TP ainsi qu`une grosse restriction des voitures particulieres en ville. En politique, ca se passe comme ca en général: d`abord personne n`ose prendre de grandes décisions et surtout pas celle de mécontenter les banquiers ainsi que les électeurs amoureux de leur tas de ferraille a crédit mais vient un moment ou il n`y a plus moyen de se tourner les pouces et alors le politicien finit par se bouger les fesses sous la pression de la foule en colere.

    C`est le fameux paradigme de la patate chaude…

    Un de mes amis qui ne jurais que par les transports publics a fini par se racheter une voiture tant le service n’était pas à la mesure de ses attentes et en dégénérescence constante. Et vous savez pourquoi ? Ben tout simplement en raison de la politique de brimade à laquelle vous faites référence qui a obtenu le moyen de bloquer tant la ville que les TP ne peuvent plus circuler et traverser les carrefours engorgés. Cette politique dictatoriale qui, soit dit en passant, viole le libre choix réinscrit dans notre constitution remaniée récemment, provoque exactement les effets inverses à ceux espérés. Alors que vous soyez particulièrement satisfait de ce type d’actions qui doit être la règle dans votre pays, vous ne m’en voudrez pas de privilégier le développement de l’intelligence individuelle plutôt que l’imposition de règles comportementales qui crispent et accentuent la résistance.

    Ne soyez pas mesquin Pierre. Mon pays c`est la Suisse ou j`ai passé mon enfance, étudié, travaillé, payé des impots et meme effectué mon service militaire chez les grenadiers. Quant aux TP, il est évident que leur efficacité dépend de la réduction drastique des voitures particulieres. Libre choix? Celui des banquiers surtout mais on pourrait aussi dire que l`humanité est en train de scier la branche sur laquelle elle est assise (le grand écosysteme planétaire nécessaire a la vie) par « libre choix ». C`est d`ailleurs quoi, le libre choix? Je vous conseille de lire Harari a ce sujet.

    Rien de mesquin dans mon clin d’oeil vers les dictatures qui ont le vent en poupe. Juste une réflexion que les deux derniers ouvrages de Harari m’ont notamment inspirée et qui consiste à dire qu’on ne peut faire le bien des gens malgré eux. Vous pariez sur la discipline qui contraint, je mise sur le développement de l’intelligence qui permet d’accepter au lieu de se battre. En toute liberté.

    J’ajouterai que je suis particulièrement inquiet lorsque je vois que des personnes que j’estime et qui me semblent être intelligentes et curieuses valident des approches autoritaires pour le bien du plus grand nombre.

    Le Dr Zinzin ne vous a-t-il toujours pas répondu ? J’attends impatiemment qu’il intervienne ici pour remettre quelques pendules à l’heure.

    Les regles de la circulation sont « autoritaires » aussi, Pierre. Dans la vie, tout est lié a des regles, meme le fonctionnement de votre corps et de votre esprit. D`autre part, je ne suis pas certain que la majorité des électeurs genevois choisira encore longtemps la « liberté » de vivre pour la déesse bagnole aux TP gratuits et abondants. Il suffit parfois de poser la bonne question aux électeurs. Zinzin vous transmet ses meilleures salutations.

    Non, je ne peux laisser passer ça. Les règles ne sont que l’application de décisions démocratiques qui peuvent, qui doivent et qui sont régulièrement remises en question. Il n’y a rien d’autoritaire dans l’acceptation de règles communes qui permettent la vie en société. Pour revenir à votre exemple, vous suggérez timidement que les Genevois pourraient, à nouveau, changer d’avis. Et vous suggérez d’ailleurs à demi mot qu’il suffit d’orienter la question pour faire pencher la balance dans ce que vous considérez comme le bon sens, même s’il en est dépourvu. Ainsi vous souhaitez imposer votre bien-pensance en manipulant et en contraignant par des politiques de brimades et de découragement pour éduquer les réticents. Je vois les choses bien différemment. Mais ce que j’essaie ici, c’est surtout de permettre à chacun de comprendre où se situent ses véritables intérêts personnels afin qu’il choisisse en connaissance de cause la meilleure voie possible pour les satisfaire. En totale liberté.

    Vous auriez fait un bon politicien, Pierre. Vous avez la maniere de jongler avec les mots ou, comme on disait a une époque, de pédaler dans la semoule…

    C’est ce qu’on me dit en général quand on ne sait plus que répondre.

    Ou quand on n`en a plus l`envie. Pénible de discuter de sujets concrets si vous balancez des grandes phrases fourre-tout. J`ai de la peine a discuter sérieusement sur le mode politicien ou pretre.

    Alors convoquez Ignaz, il se fera un plaisir !

    Si Genève continue dans la croissance absurde, la classe moyenne supérieur déménagera hors canton pour profiter d’une meilleure qualité de vie et remerciera Genève pour son vote démocratique en faveurs de la voiture. La banlieue de Genève, sera Genève elle-même. Je respecte les réponses démocratiques, mais les questions démocratiques ne doivent pas s’arrêter au meilleurs chemin à prendre pour aller en enfer. Malheureusement avec une droite dans le 20eme siècle rejoint par le PS, il n’y a pas d’alternative à une Genève de bétons et de pollutions. Les Verts se contentent de suivre le PS. Du moment qu’il y a quelques pistes cyclables créés, ils sont heureux. Sinon ils se carburent à l’utopie. Tant que ça ne bouge pas, les questions démocratiques seront liés au milliards à dépenser entre plusieurs alternatives de bétonnages.

    C’est bien là que réside toute la difficulté de mon message qui promet une meilleure qualité de vie en ville en faisant le contraire de ceux qui la promeuvent. Du moins en apparence. Allez dire à un Vert qu’il faut construire un tunnel sous la rade ! C’est mon défi.

    Entierement d`accord avec Motus (je m`incline devant la clarté de son analyse). Le par-dessous la rade, Pierre, serait une soltion si l`on était dans une situation a la napolitaine ou, pour que le trafic de camions généré par le port n`engorge pas les rues de la ville, on a construit un pont (celui qui s`est effondré récemment). Dans l`agglomération genevois, le trafic congestionnant est celui des voitures particulieres qui peut etre en grande partie allégé par un systeme performant et gratuit de transport public.Pas nécessaire donc de ruiner le canton avec un projet pharamineux, techniquement ultra délicat a maitriser et qui est de plus tres incertain quant a son efficacité a résoudre durablement le probleme.

    Désolé d’insister, mais au risque d’être lassant je dois relever plusieurs interprétations erronées de ma proposition. – On ne parle pas de transit, ni de poids lourds ici. ça c’était la défunte traversée autoroutière du lac. – La situation n’a rien de napolitain et je déplore cette façon « populiste » de récupérer une info malheureuse. Tout au plus pourrions-nous comparer avec Marseille qui a su offrir une alternative pour dédier son vieux port à la mobilité douce. – Des transports publics gratuits seront certes plus attractifs sauf qu’ ils sont déjà presque saturés aux heures de pointe et le réseau a déjà atteint sa taille maximum en ville. – Ils ne remplaceront jamais le besoin de déplacement individuels qu’ils soient professionnels, pour les personnes à mobilité réduite en augmentation, et tous ceux qui ne sont pas desservis. – Le projet n’a rien de faramineux. On ne fait que rattraper le temps perdu. Et les coûts sont toujours plus élevés au fil des tergiversations. – Je vous prie de nous indiquer vos références qui vous permettent d’assurer que la réalisation de la traversée de la rade est techniquement délicate. – La seule certitude pour moi c’est que si rien n’est fait nous allons vers le chaos programmé que personne n’assumera. Tout le reste est incertain mais surtout vos illusions de voir la voiture disparaitre des centres urbains.

    Est-ce qu’il y a des référendums ou initiatives ou pétitions en vue ? RAZ LE BOL de la circulation et parkings à Genève. -Je propose des immeubles de parking ( +++comme aux USA dans des vieux immeubles et moins chers SVP ) Il y a actuellement Thalberg, Rive, … IL EN FAUT +++

    Ne rêvez pas avec des rêves révolus, les technologies vont faire exploser les habitudes et à une vitesse dont vous n’avez pas idée. Les paternes vont être révolutionnées sur les routes comme elles l’ont été dans les administrations et tout ce qui fonctionne avec des ordinateurs. Revenez 20 ans en arrière, auriez-vous imaginez qu’un téléphone portable permette d’effectuer autant de tâches et parler en vidéo etc.. ?

    Je constate un pessimisme galopant, je vous comprend, les réponses ne viendront pas de nos politiques au pouvoir, ils ont tout mis en oeuvre pour organiser un chaos et pas seulement avec les trafiques urbains. La gauche et les écolos ne travaillent que pour une seule cause : détruire le modèle libéral et faire venir des migrants si possible, les plus islamistes possibles. Entre la peste noire et le chaos organiser le chemin est étroit, mais que personne ne s’en fasse, cette fois, le nationalisme-socialisme échouera lamentablement mais l’Europe va le payer très cher. Ce à quoi nous assistons à Genève n’est rien d’autre qu’un complot longuement distillé par des ennemis de la démocratie, des personnages qui ne savent qu’interdire sans jamais amener la moindre solution, s’amusent comme des fous et avec leurs mensonges de plus en plus diffusés, ils jubilent encore plus ! Ils mettent en oeuvre pour pourrir la vie des citoyens, de ceux qui peuvent payer leurs programmes démoniaques, les aberrations auxquelles nous assistons depuis quelques années et pas seulement avec le trafic automobile n’ont qu’un seul but : faire payer et paralyser les citoyens productifs au profit de classes improductives, tant que la société restera cloîtrée dans ce dilemme, ne vous attendez pas à des miracles mais qu’à des déceptions et tracasserie.

    https://www.youtube.com/watch?time_continue=58&v=LtxXErvnTG8

    Quel silence !

    Bon ben tu nous expliqueras ta quadrature du cercle Corto. Car tu dénonces tout et son contraire. Viens plutôt m’aider dans cette entreprise de conciliation plutôt que juste prendre le contre-pied.

    Ah mon cher Pierre, me voici enfin en mesure de vous apporter mon plein soutien a votre formidable projet de tunnel sous la Rade! Désolé de n`avoir pu le faire plus tot mais mon asile est victime de son succes et je lobotomise jour et nuit. Lorsque vous en serez a la réalisation de ce merveilleux ouvrage d`art, n`oubliez pas d`y adjoindre une bretelle vers la dimension poznave afin de développer le tourisme médical vers ma clinique ou vous-meme et les supporters de cet extraordinaire projet pourrez bien évidemment venir sans meme bourse délier.

    J`ai du signer le message du bon docteur Zinzin moi-meme car il m`est parvenu par telefax interdimensionnel que j`ai du recopier. Hehehe..

    Mais Pierre, c’est le ressort du politique et tu as déclaré ne pas vouloir faire de la politique ! De toute façon, il n’y a plus de « politiques » je veux dire de femmes et d’hommes politiques, il reste peut-être encore quelques Benalla et autres ramadans pour éclairer les esprits rebels, mais ce terrain se désertifie, laissons faire les magnats de l’industrie et ne cherchons pas à intervenir, cela serait contre-productif !

    Oui JJ, le coté « zinzin » vous obsède, mais ça va s’arranger, pas d’inquiétude !

    @ Pierre Jenni : « La seule certitude pour moi c’est que si rien n’est fait nous allons vers le chaos programmé que personne n’assumera. Tout le reste est incertain mais surtout vos illusions de voir la voiture disparaitre des centres urbains. » C’est exactement cela ! Nous avons tout intérêt à être proactifs plutôt que réactifs. Cela coûtera moins cher à la communauté et pacifiera le débat. @ Sylvie Ruffieux:  » RAZ LE BOL de la circulation et parkings à Genève. -Je propose des immeubles de parking  » Rien ne vous empêche d’en prendre l’initiative, nous sommes en démocratie. Il ne faut pas tout attendre de nos autorités. Je dirais plutôt qu’il ne faut pas en attendre des miracles …

    Il est plus que clair que le défit actuel concerne les agglomérations et d’autant plus les grandes agglomérations et Genève a réussi à créer des problèmes de grandes agglomérations dans une petite ! Bravo les « politiques » !

    Comme ce projet devenu réel de la CEVA, un projet qui ne concerne qu’un dixième des véhicules circulant dans cette Genève figée comme une pistache dans le nougat. Pourquoi 1 dixième, me direz-vous, peut-être à cause de ce lac qui fait exprès de vouloir être traversé ou contourné alors qu’il suffisait de détruire Genève et de la reconstruire à Rolle ou mieux, dans la vallée de l’Orbe ! Certains disent que l’intelligence (et je ne suis pas entièrement d’accord avec eux) consiste à pouvoir s’adapter. Si les travaux de la traversée avaient commencés il y a 60 ans, soit, mais nous en parlons encore en 2019 alors que nous sommes à un carrefour historique. Alors que l’ensemble de la problématique a été minutieusement concoctée par ces crétins d’écolos, vous savez ceux qui rêvent d’éradiquer, la ville est totalement congestionnée par une armada de mesures répressives toutes aussi absurdes les unes que les autres, des sens interdits à qui-mieux-mieux, des feux à chaque croisement et qui-puisait, non synchronisés, histoire de tripler la pollution afin de s’assurer les prochaines élections. Des travaux qui n’en finissent pas, un an et demi pour installé une canalisation sur des tronçons de plus d’un km et j’en passe. Evidemment que dans ce contexte rien ne fonctionne et que l’air que respirent les genevois est plus qu’insalubre, on la également vu à Paris avec la décision de la maire de gauche de bloquer les passages le long de la Seine. plus 30% de pollution d’une signature !

    On peut indéfiniment pester sur les conséquences de la politique des Verts à la mobilité, comme je l’ai fait longtemps, ou plutôt en tirer les conséquences pour ne plus reproduire ces erreurs. L’option que je privilégie à ce stade c’est de réveiller le bon sens qui semble remettre en question un principe inviolable de l’idéologie écologique en construisant un axe routier structurant pour enfin atteindre les objectifs de pacification des hyper-centres et la vitesse commerciale rentable des transports publics. C’est donc toute la notion d’aspirateur à voiture qui doit ici être remise dans le contexte. Oui, les voitures seront aspirées, et oui c’est ce que nous voulons pour libérer le centre et les quais. Et non, cela n’augmentera pas le nombre de véhicules en circulation qui continuera à décliner lorsque les TP deviendront vraiment efficaces, enfin débarrassés du trafic parasitaire.

    Pourquoi ne pas vider le lac, comme ca on pourra le traverser facile puisque tout bon Gneuvois qui se respecte roule en 4×4?

    Je ne connaissais pas cet aspect mauvaise langue du moyne des sables. Si j’avais l’esprit mal tourné me soupçonnerais JJ de l’utiliser à des fins inavouables. Les seuls Genevois qui roulent en 4 X 4 sont ceux qui ont un chalet à Verbier. Les autres qui fraient dans ces milieux ont des chauffeurs personnels dans des limousines. Bon y’a bien quelques écolos égarés qui ont besoin d’un camion pour entretenir leur jardin, mais à part ça, non, les Genevois n’ont plus du tout envie/besoin d’avoir une caisse.

    Je me réjouis de faire un petit résumé pour Ignaz de l’aventure de la traversée de la rade qui a commencé en 1896. Un des projets consistait en effet à fermer la rade par deux digues importantes. Je recommande le bel ouvrage de David Hiler et Laurence Bézaguet qui trace cette épopée.

    Les Khmers Verts et leurs complices refusent la traversée de la rade. Il serait intéressant que l’Etat fasse une expertise de l’état du pont du Mt.-Blanc avant qu’il ne s’effondre et que plus personne ne puisse passer d’une rive à l’autre. Lors des dernières Lake Parade les pompiers du SIS ont constaté que, lorsque les danseurs sautent en groupe, le pont, qui n’est pas solidaire avec les trottoirs, plie d’environ 10 cm. ! C’est pour cette raison qu’un certains nombre de bateaux sont placés à proximité en cas d’effondrement. Alors, avant de rejeter cette traversée, il faut réfléchir!. Hélas, les Pastèques en sont incapables !

    C’est même pire que ça. Je crois savoir que la loi oblige le respect de certaines normes qui sont déjà dépassées par cet ouvrage. La réféction est non seulement souhaitable si l’on espère y faire passer le tram, mais obligatoire en termes de sécurité. Je vous laisse imaginer Genève sans le pont du Mont-Blanc et sans alternative.

    Ils avaient de l`imagination au 19. siecle debleudebleu. S`ils avaient vidé la rade, on n`aurait plus eu qu`a bétonner le fond du lac et adieu les problemes de parking…

    JJ reviens dans son rôle grognon par de l’outrance. Il est dans les cordes mais ne s’avoue pas vaincu. La dérision ressemble à une tentative désespérée de sauver ce qui peut encore l’être de l’illogisme de sa vindicte. Le fond du lac est déjà bétonné depuis belle lurette avec le parking du Mont-Blanc qui ne désemplit pas.

    @Descloux Encore heureux que le pont « plie » (ait une certaine élasticité), sinon il se serait déja écroulé depuis longtemps.

    Encore de la mauvaise foi JJ ?! Faut-il que vous soyez à ce point à court d’arguments ? L’élasticité d’un tel ouvrage est une contrainte qui nécessite des interventions régulières pour assurer la sécurité de l’ouvrage. Les 10 cm dont parle le vendeur de clous rouillés semblent largement dépasser les seuils tolérés, ou du moins j’imagine que c’est ce qu’il suggère.

    Revenons sur terre ! Qui seront les opérateurs des véhicules autonomes de demain, en voilà une jolie question ? Certains esprits croyants hypothèquent sur le modèle « taxi » actuel, d’autres investissent dans des plateformes style Huber et le nouveau ministre de la justice va essayer de réprimer ces dernières, quel programme !! Comment seront les futurs véhicules autonomes, seront-ils encore des armes de guerre pour certains impuissants de la chose ? Les déplacements ne seront plus associés à un sport parfois meurtrier ou irresponsable, nous sommes entrés depuis peu dans l’ère de logistique et la future organisation des transports sera basées sur des algorithmes mathématiques et tout le monde y gagnera du temps et des économies substantielles ! Cela aura un prix que seuls les constructeurs pourront suivre, et pas tous !

    Il vend des clous rouillés ?

    Pierre Jenni@ Vous et votre bande de trolls recommencez à polluer l’entier de la plateforme TdG. Mabut va partir à la retraite, personne ne le regrettera. J’espère que le suivant vous fera subir le sort que vous méritez, vous et vos démons… Ai-je été assez méchant ? Pas sûr du tout…

    Géo, va chercher des cafés !

    Les clous rouillés, c`est bien plus dangereux que les ponts zélastiques…

    Il y a mieux pour se débarrasser des cycloterroristes, les semences de tapissier ! C’est très efficace lors, notamment, des « criticals-mass » !!!

    Qu’est-ce que je vous disais : Lausanne La Ville envisage de supprimer des feux rouges Le conseil communal propose de réduire le nombre de feux de signalisation. Toutes les pistes seront étudiées.

    Suppression des feux, je signe tout de suite. J’ai transmis à la DGT un liste de ronds-points qui dynamiseraient considérablement les flux à Genève.

    Jenni@ Vous pensez réellement qu’en remplaçant le pseudo de Corto, vous allez échapper à la justice ? Parce qu’à tout hasard, votre blog est dans le collimateur de la justice vaudoise à cause de ce sinistre individu… Alors bien sûr, la justice vaudoise n’est pas vraiment rapide. Mario Jelmini a beau avoir construit un dossier béton, tout mâché le travail, le procureur, il reste vaudois. C’est un peu la méthode Gaston la Gaffe. Il pousse les dossiers au bout du bureau sans jamais regarder dedans… Mais un jour peut-être, il sera remplacé pour cause d’incompétence crasse, au bout de quelques décennies, et alors là ! Gare ! Son successeur pourrait ouvrir ce dossier ! Bon, assez ri, je vais demander des nouvelles à MJ…

    Des décennies Géo, vous avez l’intention de durer me semble-t-il. Faudra envisager le transhumanisme… c’est pas donné.

    « fin à la guerre des transports qui sévit dans notre canton. » Laquelle ? Il n’a jamais existé de guerre des transports et si cela avait existé alors le seul gagnant en territoires conquis et en coûts est le transport routier. Le plus grand gaspillage de ressources de l’Ère humaine et la fin de la Vie sur Terre.

    Supprimons les feux rouges et, pendant qu`on y est, équipons toutes les bagnoles avec des béliers comme les galeres de l`antiquité, ca aidera a passer au besoin. Pour résoudre les problemes, le génie y a que ca de vrai comme dirait le pommier des Alpes.

    Plusieurs villes allemandes ont totalement supprimés les feux, 30% d’économie de carburant, 2 fois moins d’accidents graves etc…

    Ils ont également supprimés les limites et les payements des parking ! Le truc le plus fou, c’est que le nombre de cyclistes à nettement augmenté !!

    J`imagine, que ce sont des petites villes bien peinards ou des cités-dortoirs, pas des bleds avec plusieurs centaines de milliers de tas de ferraille ambulantes? De toute maniere, la discipline teutonne n`a pas grand chose a voir avec la mentalité genevoise.

    Jean, Genève, c’est pas Calcutta !

    Genève autrefois, 1950, Léman bleu…et le vélo 🙂

    PJ: « Car je tiens à être clair à ce sujet. Je considère que le projet de traversée autoroutière du lac fait parfaitement sens pour diminuer l’engorgement de l’autoroute de contournement souvent saturée  » Je n’en suis nullement persuadé. Qui sature l’autoroute de contournement? Pas les Genevois! La saturation est due: 1) aux travaux qui ont réduit la vitesse; 2) à la douane où les voitures doivent rouler au pas; 3) et finalement aux pendulaires – entrée le matin, sortie en fin d’après-midi. Les Genevois ne sont pas assez fous pour prendre l’autoroute au moment des heures de pointe, sauf bien sûr dans le sens contraire du flot des voitures pendulaires. Là, aucun bouchon, aucun « engorgement ». La voiture n’a aucun avenir en ville. Sauf les taxis bien sûr. Surtout à Genève, mais comme c’est une vache à lait… on ne décourage pas trop, on emmerde plutôt (récemment trajet Confignon-Petit-Lancy: feux rouges programmés pour faire chier les conducteurs, il faut y passer pour le croire). J’attends l’installation d’un péage urbain pour ceux qui n’habitent pas en ville. Il y a déjà les taxes de parking, notamment – d’après mes informations – introduites récemment par l’Etat et la Ville pour leurs employés. La traversée de la rade ne servirait qu’aux pendulaires vaudois, qui devraient être encouragé à prendre le train avec de bien meilleurs horaires permis par le projet Weibel. Et des trams en site propre dans toute la Ville, car c’est là que la vitesse des trams chute dramatiquement quand il y a partage de la chaussée avec les voitures. Il y a des feux où on peut attendre plus de 20 minutes pour franchir le carrefour. Ca en dit long sur le masochisme des conducteurs. Il me semble que sur certains axes, le tram est plus rapide que la voiture. Et vous faites l’impasse sur l’avenir qui ne sera pas forcément tel que vous le présentez, c’est-à-dire joyeux et en croissance perpétuelle. Une bonne crise financière, une guerre, et hop, soit le prix du pétrole s’envole, soit tout se met à dégringoler. Le système financier est moins solide qu’en 2008. Mais c’est amusant de faire comme si tout allait bien dans le meilleur des mondes alors que les avis de tempêtes s’accumulent.

    Merci pour ce commentaire Daniel qui me permet d’affiner mon propos. Pour ce qui concerne la traversée autoroutière du lac, j’observe que le projet d’agrandissement du contournement a été validé par la Confédération. Quelles que soient les causes de l’engorgement aux heures de pointe, il est vraisemblable que l’ajout d’une voie ne sera pas suffisant à terme. Mais je le répète, c’est un axe de transit international qui, à ce stade, m’apparait comme un luxe. En revanche, la traversée de la rade est pour moi le seul moyen réaliste de parvenir enfin à mettre en place les bonnes intentions de la LMCE. L’objet de ce billet est de communiquer ma crainte de voir des axes majeurs fermés avant d’avoir réalisé le bouclage et l’aberration du U Lacustre, semi-autoroute qui vient lécher l’hyper-centre en palliatif. Enfin j’ajoute que la traversée de la Rade est aussi un des projets Weibel. Je corrige juste l’accroche rive droite sur Nations au lieu du Vengeron et le bouclage du Léman Express sur Sécheron, ce qui permet de diminuer les coûts du tunnel qui longe la rive jusqu’au Vengeron dans le projet Weibel.

    Daniel, ce n’est pas un tram qu’il faut mais un métro ! On enterre tous les transports en commun et on laisse les voitures profiter du paysage.

    Je tiens aussi à rebondir sur la route de Chancy. Il faudra dorénavant considérer les axes dédiés aux trams comme sinistrés pour la voiture. La politique qui permet aux clients du tram de traverser la rue sitôt que le tram atteint l’arrêt bloque l’onde verte des TIM. Il en est de même à la Servette, la rue de Carouge, la rue de Lausanne, Les Acacias. Il serait donc judicieux d’envisager de consacrer ces artères à la mobilité douce et quelques accès livraisons tout en dédiant des axes à la route pour assurer la fluidité des ondes vertes. Pour revenir à votre expérience de la route de Chancy, je préconise de dédier la Rte du Grand-Lancy comme pénétrante en assurant préalablement le passage du carrefour du Grand-Lancy par le doublement du pont qui enjamberait la route du Grand-Lancy en libérant le périphérique. C’est aussi pour cette raison que je suis horrifié d’apprendre que la DGT veuille sacrifier l’axe routier de la rue de Lyon par un site propre TP. La Servette fait parfaitement l’affaire.

    Excellent, Daniel.

    « Sauf les taxis bien sûr » Et Huber bien entendu !

    Si Genève creuse un tunnel comme je l’ai dit dans un commentaire précédant, un tunnel qui part, peu importe, le plus en avant sera le mieux, disons Jardin Botanique, passe sous les Paquis, traverse le Rhône sous le pont des Machines et fait la boucle en remontant et ressortir vers la rampe de Vesena, tout ça avec plusieurs accès, Example, 2 au Paquis, 1 de chaque coté du Rhône, 1 à Rive et 1 dernier au bout du Quai Gustave Ador, ça permettrait de desservir l’ensemble du trafique malfaisant qui pollue Genève, car dans les tunnels on peut filtrer les gaz et éviter 90% de pollution. Avec un tunnelier, on creuse 15 mètres par jour, en 365 jours on creuse pratiquement 5 km !!! Voulez-vous également savoir combien les entreprises chinoises facturent au km pour ce genre de travaux ?

    Et ensuite, on pourra reconvertir Pierre en conducteur de calèche et payer des fonctionnaires pour ramasser le crottin qui sera utilisé pour nourrir des plantations de cannabis !

    Pensez également à quelques parkings sous-terrain supplémentaires avec accès directs depuis le tunnel

    Bon je glisse sur tes délires Corto, mais oui, je serais très curieux du prix au km linéaire d’un ouvrage sous lacustre à 4 voies, deux pour le rail et deux pour la route réalisé par les Chinois, juste pour se faire une idée. Et je te remercie de confirmer que cela peut être réalisé très vite.

    Sais-tu combien de km sub-urbains sont construits en Chine chaque année ?

    Il faut également que tu comprennes que l’ensemble de réseau tunnelier ne sera pas entièrement sub-lacustre ! Si l’on faisait le total des bunkers sous le Rhône ou en bordure du Rhône construits par les banques genevoise, « on pourrait faire le tours du lac » ! C’est d’ailleurs ce qui fait qu’un tel projet reste difficilement possible, les politiques genevois, surtout à gauche, écolos compris, sont très protecteurs des banquiers !

    En tunnel classique dans un terrain sablonneux, c’est à peu près 12 millions le km ! Juste pour le creusage !

    En amateur de poésie, j`aime bien le projet du tunnel sous la rade. Il est comme une grosse bulle de savon flottant au milieu de buissons d`aubépine. Le moindre contact avec la réalité peut la faire éclater.

    Et pourtant elle flotte.

    Pourquoi « sous la rade » ? Pourquoi ne pas permettre aux véhicules d’accéder et de quitter, de fluidifier le centre ville ?

    L’économie neuchateloise est encore plombée par les travaux faits il y a 2 décennies, mais allez visiter Neuchatel et vous comprendrez mieux !

    rien à répondre ? Adjugé !

    12 millions le km ? C’est à peine les intérêts annuels de la dette genevoise.

    Non mais une fois que ça passe au travers de 2 ou 3 commissions et par l’intermédiaire d’un cabinet de consultation tenue par des écolos, on arrive très vite au milliards !

    La solution: faire passer la rade par-dessus les voitures. Avec quelques tuyaux et pompes de récupération, ca devrait pouvoir se faire pour presque rien. Avec quelques tuyaux de plus, on devrait meme pouvoir faire passer tout le lac par-dessus les adorateurs du teufteuf et comme ca, a la place d`un lac aussi inutile qu`encombrant, on aurait un parking magnifique.

    J’ai un billet à votre intention pour le salon de l’Auto Jean. Bien que de gros constructeurs aient décliné cette fois, Bentley fête ses 100 ans et ce seront 80 premières qui seront exposées parmi lesquelles deux nouvelles marques Suisses. https://magazinesalondelauto.tamedia.ch/geneva-international-motor-show-mars-2019/fr

    80 nouvelles marques?! Mais quel bonheur!!! Les zadorateurs du dieu Vroumvroum venus en pélerinage vont pouvoir enfumer encore davantage les rues de Geneve pendant quelques jours.

    80 nouveaux modèles et deux marques suisses.

    Et quel bonheur aussi pour tous ces petits frustrés libidineux qui vont pouvoir lorgner encore plus de guibolles d`hotesses… o sooole miiiio…

    Ne me dites pas que vous vous lancez dans la fabrication de totomobiles, Pierre?

    Ah ben vous touchez un point sensible ici. Depuis #️⃣me too, les exposants on tenté les hôtes d’accueil pour faire bonne figure. Je vous laisse deviner le bilan et vous encourage à méditer sur la beauté des courbes et autres merveilles de la création qui, dieu merci, continueront à nous envouter longtemps.

    Aux dernieres nouvelles, le bon docteur Zinzin sera aussi au salon avec son propre label de lobotomisation… N`oubliez pas de visiter son stand, vous y verrez Marguerite la gueuse cosmique en hotesse a grosses fesses hehe.

    L’humour, n’est pas donné à tous, je me demande si c’est bien d’essayer d’être drôle ? Aussi sans ces « hôtesses à grosses fesses » l’auteur n’aurait pas achevé son chef-d’oeuvre, oui en Suisse, on ne peut pas dire que du point de vue matériel quiconque manque de quoi que ce soit ! Et toujours cette manière psychotique utilisée par les socialistes de vouloir interner les « penseurs », faudra une fois pour tout ce poser la question ü

    se poser la question !

    J’essaie de vivre avec mon temps. Si on m’offre une Bentley, je doute m’en défaire. Je vais vous faire rire ou hurler, mais je viens de m’offrir une Honda CRF 450 qui est un engin de compétition cross et dont la roue avant se soulève au passage de chaque rapport. Je l’ai transformée en supermoto pour pouvoir rouler sur le bitume en toute légalité. https://www.youtube.com/watch?v=-TP5Pu6EqT4 J’ai hésité un temps à m’offrir sa petite soeur en variante électrique, mais elle n’est pas encore homologuée pour la Suisse et le son est détestable. https://www.youtube.com/watch?v=myP-OJLw6qs Bon, d’accord je provoque la moindre, mais vous connaissez mon honnêteté proverbiale.

    ET je ne vous dis pas à quel point c’est physique déjà rien qu’à la démarrer. https://www.youtube.com/watch?v=jvqrf1Pskp0

    « Bon, d’accord je provoque la moindre, mais vous connaissez mon honnêteté proverbiale. » C’est la définition du « con » !

    Ce genre de bécane fait le meme bruit qu`un pétomane alcolo qui n`aurait bouffé que du haricot depuis une semaine. J`avoue, ca me branchait aussi quand j`étais encore gamin. C`était du temps (hélas lointain) ou je ne roulais que sur des grosses bécanes que j`avais « empruntés » juste pour les massacrer en frimant devant de pauvres gonzesses en mal de male.

    Oui, le son est particulier. Dans mon cas, et à mon âge l’idée est juste de m’offrir des rushes d’adrénaline. On ne peut monter à deux sur un tel engin. La selle est aussi fine qu’un string.

    Un petit conseil pour les lobotomisés sur la derniere video: la bougie c`est un peu comme une paire de couilles, ca se nettoie de temps en temps.

    De plus en plus élevé ! Encore !

    Ca sent le vieux fromage !!

    Quand vous traverserez votre tunnel de reve sur cette bécane pétomane de cauchemar, Pierre, tous les poissons du lac (enfin, ceux qui restent) vont en faire une apoplexie et le syndicat des pecheurs va mettre votre tete a prix. Ca sera la vraie gloire debleudebleu..

    « Si on m’offre une Bentley, je doute m’en défaire. » Voilà qui est parlé! Mais n’oubliez pas qu’un simple changement de pneus peut déjà coûter une fortune.

    En tant qu’exploitant d’une entreprise de taxis, je suis bien placé pour évaluer les coûts d’entretien d’un véhicule. Un train de pneus de bonne facture tient environ 30’000 km. Soit environ 6 ans pour moi qui n’utilise pour ainsi dire pas ma voiture. A tel point que je suis presque obligé de la mettre régulièrement en charge. Je viens un peu provoquer JJ et son idéologie anti-bagnole très cheap.

    Chaque que j’ai vu le Pierre, il était au volant !

    « Un train de pneus de bonne facture tient environ 30’000 km. » « Je viens un peu provoquer JJ et son idéologie anti-bagnole très cheap. » Je ne m’intéresse pas à cette dispute. Descendant d’une famille qui ne comprenait presque uniquement des mécanos et ne supportant pas le train ni les véhicules que je ne conduis pas moi-même, j’ai répondu spontanément au fantasme de recevoir une Bentley (ou tout autre voiture aussi remarquable par sa facture et son confort). J’ai simplement tempéré ce genre de rêve par un des aspects de la réalité: le pris d’un train de pneus pour une voiture aussi rapide, lourde et luxueuse n’est pas comparable à celui d’une voiture plus modeste, pas plus qu’un service sur une Rolls ne serait accessible à la bourse d’une personne aux revenus moyens.

    Bon ben disons alors que je l’utiliserais jusqu’au jour où elle tomberait en panne. Juste histoire d’éprouver un moment ce type de confort. Pas de dispute Mère-Grand.

    Attention, à force, la petite coure se rebelle !!

    Ce que je vois, c’est que le Pierre ne tient pas la route du futur !

    Lorsqu’une personne devient thuriféraires envers lui-même, c’est qu’on est en Suisse !

    Exxxcellente nouvelle pour vous, Pierre. J`ai causé ce matin avec le roi des ptinains de la montagne. Il est d`accord de creuser le tunnel sous la rade en échange du droit d`exploitation de l`or des coffres bancaires qui se trouveraient aux alentours du tracé. Alors… heureux?

    Je doute qu’il y ait la moindre trace de ce métal précieux dans nos banques. Tout au plus la banque centrale qui doit bien avoir quelques réserves mais pour les autres, depuis 1971, on est dans le virtuel. C’est d’ailleurs ce qui me fait marrer lorsque les bankster dénoncent le bitcoin. Car si cette nouvelle monnaie est aussi virtuelle, elle ne repose pas exclusivement sur de la dette. Alors oui, je suis heureux d’apprendre que des intégristes de votre genre envisagent de revoir leur copie, quelles que soient vos motivations.

    Oh c`est juste pour vous rendre service, Pierre. Et puis, les ptinains adorent creuser des trous pour trouver de l`or alors ce n`est pas moi qui vais les priver de cette joie. Mais vous savez ils se sont modernisés, ils acceptent maintenant l`or virtuel. Simplement, en échange d`or virtuel ils creuseront bien entendu un tunnel virtuel. Vive le virtuel!

    A propos, pour vous prouver que je ne suis paussi nain-tégriste que ca, je vous offre une bentley virtuelle avec un jeu de rechange de peuneuneus (virtuels aussi of course). Si, si…

    J’en prends bonne note et vous précise donc le modèle. Quitte à être virtuel, autant l’être jusqu’au bout. https://1.bp.blogspot.com/-crorqDu_izA/VnCf1uAUz4I/AAAAAAAASEk/eqSv8LPJiZw/s1600/Bentley-EX-10-Speed-1.jpg Maintenant si jamais vous disposez des fonds, ou que vous soyez soudain confronté à un besoin de nettoyage, la GT continentale me va. Mais pas la version décapotable, trop voyante et mal insonorisée. https://2.bp.blogspot.com/-nUxf6c3LdYk/TgjbwpvNkPI/AAAAAAAAB1c/WPQxuF5HTNs/s1600/e4.jpg

    Parfait parfait, je vous laisse donc prendre livraison de votre bentley virtuelle, Pierre. Vous n`avez qu`a l`imaginer, elle est toute pour vous, ad maiorem dei gloriam.

    Je vois qu’Ignaz n’est pas loin. Puisse-t-il exercer son influence sur l’écolo JJ. La sainte église ne s’est jamais formalisée sur ces questions.

    Amen

    Oh yeah!

    J’ai un faible pour Ignaz. Il va droit au but et nous allège. Un peu comme Jésus qui était sensé venir prendre nos péchés.

    Ne vous fiez pas trop a Ignaz, Pierre. Depuis quelque temps il arrondit ses fins de mois comme portier des enfers.

    Quoi ? Des banques à Genève, tiens tiens, quoi à l’insu de mon plein grès ??? Et avec en plus des salles des coffres !! Impossible !

    Mais ou donc croyez-vous, mon cher Corto, que se planque l`or des dictateurs et des marchands de mort sous toute forme? Depuis que je suis portier des enfers intérimaire, j`en ai entendu des confidences a ce sujet…

    Au Bangladesh !

    Éleve Corto, vous me copierez une pétée de fois: les salopards ne sont pas débiles.

    Encore ?

    Au lieu de vous lancer dans des délires d’urbanisme, regardez bien en face ce qu’il va arriver et bien plus vite que vous pouvez le suspecter : L’islamisme comme le socialisme arrivent tous les deux au même résultat : Il y a dans les 2 cas, une phase d’apparence, disons « démocratique », d’apparence charitable, promettant le partage, une société équitable, presque « divine ». Puis ça passe très rapidement au stade des mensonges évolués, où même la bouche couverte de chocolat ils nient farouchement en avoir mangés, le mensonge est tellement palpable que la confusion devient oppressante, déroutante. Si cette phase échoue, ils passent à la terreur, ils fonctionnent exactement de la même manière, ché guévara, les nord-coréens, kadhafi, actuellement maduro qui ne va pas hésiter à massacrer, exactement comme vient de le faire el assad, etc. (avec des comptes en Suisse) Partout la gauche est alliée des islamistes, blanc-bonnet et bonnet-blanc !

    Peut-être que d’ici quelques jours, ce site et vos comptes seront bloqués, voir les données seront évaporées ! Soyez prêts, car vous ne pourrez absolument rien faire !

    Première phase : ICANN vient de subir une attaque sans précédent !!!

    les salopards ne sont pas débiles et s’emmerdent les salopards ne sont pas débiles et s’emmerdent les salopards ne sont pas débiles et s’emmerdent les salopards ne sont pas débiles et s’emmerdent les salopards ne sont pas débiles et s’emmerdent les salopards ne sont pas débiles et s’emmerdent les salopards ne sont pas débiles et s’emmerdent les salopards ne sont pas débiles et s’emmerdent les salopards ne sont pas débiles et s’emmerdent les salopards ne sont pas débiles et s’emmerdent les salopards ne sont pas débiles et s’emmerdent les salopards ne sont pas débiles et s’emmerdent les salopards ne sont pas débiles et s’emmerdent les salopards ne sont pas débiles et s’emmerdent les salopards ne sont pas débiles et s’emmerdent les salopards ne sont pas débiles et s’emmerdent, parfois

     » ICANN vient de subir une attaque sans précédent !!! » (Corto) Pfff … https://twitter.com/__agwa/status/1099782458046705669 https://www.youtube.com/watch?v=u-kwVUudNlY Va chez le coiffeur Corto … https://www.youtube.com/watch?v=mwCsgtMvXT4 Ca va ces cours de chinois ? 一, 二, 三, …

    LAISSEZ TOUS TOMBER LES BÉBÉS PHOQUES, IL FAUT A TOUT PRIX SAUVER ICANN ET LES BANQUIERS!!!

    N`attendez plus, envoyez vos dons a la Fondation pour Sauver Icann et les Banquiers!!

    Tous les donateurs de plus de cent mille francs recevront un porte-clés en véritable simili-argent a l`effigie du roi des cons!!!

    Disons que comme toutes les dictatures, l’Iran ne va pas s’en prendre à son coffre principal, comme les attaques terroristes, mais vous verrez cette hypothèse a ses limites !

    Bordel, mais y a pas que la sécurité informatique ! Mais puisque vous savez apprécier certaines formes de sérieux, pourquoi n’allez-vous pas vous en rendre compte sur le site Avia-news, où nos experts de la défense brillent au zénith de leur discernement, comme par exemple un certain « Philbeau » particulièrement cocasse, qui tient absolument à échanger des avions Pilatus contre des Rafales : http://psk.blog.24heures.ch/archive/2019/02/22/la-suisse-a-choisi-le-mini-drone-orbiter-2b-866994.html

    Nous sommes a la veille du premier contact officiel avec une civilisation extraterrestre ou plutot une fédération de civilisations extraterrestres. Rien d`autre n`aura d`importance bientot, on en oubliera meme l`affaire Maudet et c`est tout dire!

    J’ai souvent envisagé ce scénario pour enfin unir l’humanité contre un envahisseur potentiel. Et c’est vrai qu’à cette lumière, nos petits soucis semblent bien mesquins. Ceci dit, au vu de nos connaissances actuelles en astronomie, s’il est vraisemblable qu’il existe d’autres formes de vies dans une telle immensité en constante expansion, il est aussi vrai que les conditions requises sont d’une rareté telle qu’il est difficile d’imaginer une telle option. Et surtout la projection part d’un principe qui déforme car nous sommes coupables d’anthropomorphisme et nous prêtons à ces formes d’intelligence des défauts dont elles ne souffrent peut-être pas. Car si une civilisation est capable d’entrer en contact avec notre Terre, il y fort à parier que son degré d’intelligence est bien plus élevé que le nôtre. Et alors, soit nous sommes quantité négligeable et notre disparition sera un bienfait, soit nous profiterons des lumières de ces nouveaux venus qui sauront accélérer notre mutation.

    « une telle immensité en constante expansion » Vite dit, tout comme la terre était plate pour le vatican jusqu’en 2011 ? « car nous sommes coupables d’anthropomorphisme et nous prêtons à ces formes d’intelligence des défauts dont elles ne souffrent peut-être pas » CLS, célèbre anthropologue disait : (commentaire censuré par J.-S. Eggly) Les identités ne se fondent pas sur le fait de vouloir devenir quelque chose ou quelqu’un, mais sur la base de ne pas être comme l’autre !

    Ou plutôt, comme « cet autre » !

    Dans ce cas, ne faudrait-il pas ajouter un « s » à « intelligence » ?

    Je trouve cette réflexion terriblement conne. D’abord parce que je considère qu’une des sources de félicité consiste justement à ne pas vouloir devenir quoi ou qui que ce soit, mais de vivre l’instant et permettre la disparition de l’observateur. C’est le sujet de cette chanson : https://www.youtube.com/watch?v=tzaymcsvRto&index=35&list=UUPw7yp8oX6wsLTCyelvMhmw Ensuite pour la simple et bonne raison qu’il est impossible d’être comme l’autre quels que soient les efforts. Et enfin parce que vouloir, quoi que ce soit, c’est encore une tentative plus ou moins désespérée de se singulariser alors que nous sommes tous forcément uniques. J’essaie au contraire de disparaitre, de me fondre dans l’instant en cessant d’attendre quoi que ce soit et en me méfiant de mes besoins/envies.

    Aucune civilisation n`est quantité négligeable, Pierre. Simplement, certaines sont jugées potentiellement dangereuses et sont éliminées tandis que d`autres passent l`examen et sont adoptées. Notre examen est imminent…

    Et qui en serait le juge suprême ?

    Pierre, confond un constat et ce qu’il considère comme une « réflexion » ! Pierre, c’est la réalité, sinon, il n’y aurait qu’une civilisation sur la planète et cela depuis l’aube des temps, ce constat est malheureusement pour toi, inCONtestable !

    « Et qui en serait le juge suprême ? » Relis et cherche à comprendre avant de te lancer dans le vide !!!

    Aurais-tu oublié que tout ce qu’allègue « Corto » est incontestable ?

    En fait, savais-tu qu’un doute existait sur la platitude de la terre ? Tout comme sur tes platitudes, cher Pierre !

    Qui juge? Le Créateur ne s`occupant pas de ces détails, les communautés cosmiques des civilisations ayant déja passé l`examen.

    … car, voyez-vous Pierre, a l`échelle cosmique les « droits de l`homme » n`existent que pour les civilisations en ayant été jugés dignes, n`en déplaise aux philosophes humanistes.

    Pierre est en mode silencieux, il préfère la flagornerie en complicité avec son echos JJ et ses docteurs venus droit des goulags helvétiques ! Je parle des goulags de la « pensée », bien entendu !

    S`il n`y a que ca pour faire de vous un homme heureux, je vous cede volontiers la place d`écho, Corto.

    Tout cela n’est pas très consensuel !

    Ne dites pas de gros mots, Corto.

    Le Pierre semble bien calme, parfois ça lui arrive que je me permet d’utiliser certains gros mots !

    « Sensuel », passe encore…

    Bon d’accord, je remplace « consensuel » par concupiscent ! Va va comme ça ?

    Con, puis cul et enfin pissant. Mouais, je vois que le débat crève le plafond. Vous me direz si vous préférez que je la ferme. Parce que, avec ce genre d’interventions, le moins que je puisse dire c’est que vous ne me donnez pas envie.

    Dès que tu te plantes, tu fais l’autruche. Concernant les transports, tu n’apportes rien de nouveau, on sent que tu recherche le « consensus », comme le font tous les politiciens, en fait il me semble qu’il n’y a pas de fil conducteur menant vers une solution qui prend en compte des facteurs dus à l’évolution. Et en parlant de « con » relis tes propres commentaires !

    Et tu penses donc que ce genre de propos me donnent envie ? Va chier dans ta caisse Corto et fous moi la paix.

    Tu préfères nettement te vautrer dans le consensuel qu’à la contradiction et tu ne t’en sors qu’avec la grossièreté ! Je te lis dans tes platitudes avec certains sur ce blog, relis-toi !

    En fait je pense que tu es trop con pour comprendre. Et je n’ai plus la patience.

    Un des premiers symptômes attestant la connerie, c’est de voir de la connerie partout ! Concernant « l’identité » tu n’es pas très convaincant, alors, tu traites les autres de cons, rien de très surprenant !

    Pourquoi tant de haine? Tout cela me sterne..

    Fais attention de jelmini ne lise pas ton blog !

    Le Pierre, essaye d’accrocher son wagon aux restes des débiles qui ont massacrés les transports urbains en commençant sa note avec : « La loi pour une mobilité cohérente et équilibrée (LMCE) entrée en vigueur le 2 juillet 2016 est le fruit rare, voire exceptionnel, d’un consensus politique prometteur. Dans l’intention du moins. » Merci, il n’y a qu’à !! Et bonjour la pollution à Genève, avant qu’ils mettent leurs piffes de cokés de bobos écolos dans la « mobilité cohérente », on pouvait encore respirer dans cette ville cimetière. Pierre continue et statue : « Si je suis en accord avec les principes de la LMCE » !!! Bof !! Ensuite : « d’un consensus politique prometteur. Dans l’intention du moins. » Le 19 février Pierre nous garanti qu’il : « – Je n’ai jamais fait de politique  » D’ailleurs dans l’introduction de son blog, il affiche ses pôles d’intérêts : « mobilité, Politique, transports » Pierre, tu ne sais plus quoi faire pour entrer dans ce jeu merdique de la « politique » genevoise et tu te ne fais que te prendre des claques, alors de là à se mettre à genoux pour faire de la lèche, ça devrait te réaliser que, premièrement, je ne vois pas où tu te places et que tu t’essayes à la langue de bois pour ne pas être exclu de la sauterie politico-criminelle genevoise, courage mec ! Même Weibel se fout de ta tronche de cake ! En fait, tu te fais de l’ombre à toi-même !

    Diriger, c’est prévoir ; et ne rien prévoir, c’est courir à sa perte ! Genève est administré par des tristes clowns, tous accorent à la soupe dès que les banques agitent leurs ustensiles de cuisine. C’est pour ça, qu’ils ne vont jamais innover, on ne change pas un cheval qui gagne. Ca parle encore de traversée de la rade, alors qu’une énorme « révolution » technologique a déjà sorti la tête de son trou ! Les européens se prennent Uber sur le coin du beignet et ils pleurent comme des fillettes, dans 5 ans, tous les véhicules seront autonomes, et ceux qu’ils ne le seront pas seront équipés de balises, ces améliorations vont inclurent des changement profonds dans les habitudes liées à ces objets d’extensions égocentriques en outils de transports, en 2 millisecondes tu trouvera un véhicules qui te prendra en charge à moins de 50 mètres de ton emplacement pour t’amener à 50 mètre de ta destination, avec peut-être un changement. Du coup, il y aura 3 fois moins de véhicules sur les routes et dans les villes, les temps de trajets seront dans les villes, divisées par 2 et les économies en carburant feront que les coûts seront divisés par 5 ! Le reste ne sera qu’une affaire d’urbanisme consistant à planquer un maximum les véhicules au profit de zones piétonnes !

    En deux mots, d’ici 5 ans, tous les véhicules seront des « Ubers » autonomes et interconnectés !

    Bon c’est déjà mieux, tu reviens dans le sujet. Mais tu planes sec. Et même si l’évolution de l’automation des TIM se fait plus rapidement que prévu, il faudra toujours des infrastructures pour que ces véhicules puissent rouler. Contrairement à ce que tu sembles suggérer, je ne cherche pas à me faire une place dans le microcosme politique de notre canton. J’essaie modestement de promouvoir l’enterrement de la hache de guerre en tentant de convaincre les tenants de la mobilité douce, dont je suis, qu’une traversée de la rade réglerait la plupart des problèmes de circulation et permettrait enfin de débarrasser l’hyper-centre des véhicules parasitaires. Tout le monde y trouverait son compte. Pourquoi revenir maintenant avec une traversée de la Rade ? Pour la simple raison qu’il semble que le projet du CE de traversée autoroutière du lac est parti dans les limbes et que, si nous ne faisons rien, le chaos est programmé. C’est M. Weibel qui m’a redonné l’envie de défendre ses projets et surtout de comprendre l’omerta des décideurs. Mais tout cela, je l’ai écrit et confirmé dans mes commentaires. Je suis un peu las de te répéter la même messe et tu viens à l’église pour faire ton sermon personnel. Je n’en prends pas ombrage et je ne tiens pas à t’enlever ce petit plaisir, mais je suis las de tes dérives et j’imagine assez bien que la Tdg me rappelle à l’ordre sous menace de fermer à nouveau mon blog. On dirait que c’est ce que tu veux.

    Concernant Uber, c’est plutôt cette société qui se fait éjecter partout en Europe. Les jugements tombent les uns après les autres et le dernier de la Cour Européenne signe presque l’arrêt de mort de ce prédateur. Toi qui te dit versé dans les technologies de pointe, tu devrais savoir que la suite inéluctable arrive bientôt avec les applications décentralisées sur la blockchain qui fait l’impasse sur les intermédiaires. Alors oui, ces outils permettront d’affiner le fonctionnement des véhicules autonomes et faciliter l’accès à des services de transports, mais comme je le relève plus haut, il faudra toujours des infrastructures.

    Roulera-t-on toujours autant dans dix-quinze ans? Plus probablement beaucoup moins. Ou vont tous ces bipedes engoncés dans leur tas de ferraille dans les rues empestées de la ville? Au turbin ou pour faire du shopping. Le travail, tres probablement, se fera de plus en plus depuis le domicile tout comme le shopping, les zizigougous achetés étant de plus en plus livrés a domicile. Ergo, selon toute probabilité, le trafic motorisé en ville se rétrécira rapidement. Quant on fait des projections, il ne suffit pas de tenir compte des changements technologiques, il y a assi les changement sociaux.

    Je souhaite aussi cette évolution qui améliorerait considérablement la qualité de vie en ville. Il s’agit cependant de vivre avec son temps. Je vous encourage donc à lire, ou relire si vous l’avez déjà fait, le rapport « Mobilité 2030 » sorti sous Künzler pour vérifier ce que l’on voit déjà tous les jours soit le développement important des TIM qui devrait atteindre 30% en 2030 quel que soit l’impact du Léman Express. Je vous laisse simplement imaginer ce qui se passera d’ici là et plus tard si nous ne prévoyons pas le moyen de boucler la ceinture. Et si je me réfère aux propos de Corto, une traversée d’un peu plus d’un kilomètre serait réalisable très rapidement à des coûts relativement modestes en comparaison avec le projet pharaonique qui a été retenu par le CE. Je reste surpris que vous campiez sur des positions qui semblent aller à l’encontre de vos souhaits car avec cet ouvrage la ville serait enfin libérée et les transports publics redeviendraient attractifs.

    Il est donc absurde de faire des plans en se basant sur un trafic urbain croissant ou meme inchangé pendant encore des décennies en oubliant que la technologie mais aussi les contraintes et habitudes sociales changent de plus en plus vite. Or, un tunnel qui est le genre d`infrastructure coutant la peau des fesses est un investissement et surtout un endettement a long terme.

    Ce qui me semble absurde c’est le déni de la réalité contemporaine au profit d’une idéologie. Et surtout les conséquences désastreuses pour tout le monde et principalement pour ceux qui auront provoqué ce chaos. Le drame c’est qu’avec de telles attitudes on alimente une guerre stérile au lieu de trouver des pistes communes qui permettraient d’accélérer la mutation.

    Il ne faudrait pas non-plus prendre pour évangile le rapport künzler, Pierre. Endetter Geneve pour des décennies est une affaire qui mérite beaucoup plus de réflexion et de bon sens qu`il n`y en a dans le rapport de ce brave künzler qui, apparemment, n`en a rien a braire de ce que les générations suivantes de Genevois turbinent pour rembourser des dettes idiotes a des banquiers obsédés par l`art de détrousser tout ce qui bouge.

    Je peine à vous suivre Jean. Vous parlez d’endettement. Savez-vous à combien est évalué le projet du CE que les Genevois ont validé ? Faut-il vous faire un dessin pour vous expliquer à quel point il n’aura pour ainsi dire aucun impact sur le trafic en ville ? Voulez-vous que le U lacustre s’incruste telle une autoroute au centre pour les 50 prochaines années défigurant notre belle rade ? Les politiques ont su convaincre les Genevois de renoncer à l’initiative de l’UDC au profit d’un ouvrage beaucoup plus ambitieux en espérant trouver des investisseurs et une participation de la Confédération. Tout cela est tombé à l’eau. Faudra-t-il revenir vers les Genevois en leur disant ; Non, nous ne ferons rien car nous n’avons pas les sous. Il y des limites à la manipulation et les citoyens vont se fâcher lorsque tout sera paralysé.

    Meme si le CE était un mauvais projet comme vous le croyez, une connerie ne justifierait pas d`en faire une autre.

    Allez donc dire au 67% des Genevois qui ont voté pour ce principe que ce sont des cons. Et venez ensuite le leur montrer en leur disant que vous vous foutez de ce qu’ils ont décidé.

    Vos propos suggèrent que vous n’avez pas lu le rapport de Mme Künzler qui, faut-il le rappeler, est une Verte qui milite comme vous contre la bagnole. Dans son exposé à la presse et au public elle n’a pas même évoqué la traversée du lac qui est pourtant la pierre angulaire de la gestion du trafic dans notre canton. Et pour traduire les chiffres projetés, il s’agit de lire entre les lignes. Non, pour moi ce rapport ne fait qu’effleurer la réalité et minimise l’impact des politiques choisies depuis que les Verts sévissent à la mobilité, soit depuis Cramer, environ 20 ans déjà. La logique de brimade envers les TIM a réussi l’exploit de bloquer la circulation des TP et réduire leur vitesse commerciale à un point tel qu’ils ont perdu leur attractivité. Il s’agit de garder une vision globale des flux, toutes catégories confondues et respecter le choix des citoyens qui ont confirmé leur attachement à la liberté du mode de déplacement. La LMCE trace les lignes hiérarchiques en fonction des lieux. Le réglage est un mécanisme fin d’horlogerie. Si un seul rouage bloque la montre s’arrête.

    En tout cas je n’ai pas entendu les Verts s’offusquer et dire qu’ils « en avaient gros »concernant l’arrivee de Total dans notre belle bourgade. Une belle bande de baltringues a l’image de la voiture d’Emmanuelle VVargon, secretaire d’Etat a l’Ecologie, pincee a 150 km/h, pendant une limitation de vitesse en raison d’un pic de pollution il y a une semaine. A l’image egalement de la pauvre Alder, qui a decider un peu contrainte et forcee, d’enfin se barrer. Desole pour les accents…

    Au risque de vous décevoir, Pierre, je ne fréquente aucune chapelle, meme pas la verte. D`ailleurs, a part quelques sombres brutes, aujourd`hui tout le monde se targue de défendre l`environnement… y compris les « écolos ». Ce n`est pas l`nvironnement qu`il faut défendre mais la qualité de vie et ca, c`est déja plus compliqué.

    Pourquoi encore insister sur des rapports érigés en dogmes et concoctés par les mollahs de ceux qui font produire des panneaux solaires photovoltaïques fabriqués avec des centrales à charbon et qu’il faut 2 fois d’énergie pour produire, encadrer, importer un de ces panneaux que ce qu’il produira durant sa courte vie ? Ce sont des voyous, des assassins, des crypto-communistes déguisés en choux-fleurs ! Rien que les systèmes actuels permettant de prévenir des collisions et des sorties de lignes, vont faire baisser les accidents de 90%, ces mêmes systèmes seront updatés et vont changer les habitudes chevalière des utilisateurs, dans 5 ans, tous véhicules seront autonomes à 100%, fini cette manière de se défouler de ses frustrations, fini le fait de rouler seul dans un véhicule, si tu roule seul en fermant « ton » véhicule à d’autres usagers, c’est 5.– le km !

    Et savez-vous pourquoi c`est compliqué de défendre la qualité de vie? Because la plupart des zélecteurs n`ont pas un pet d`idée quant a ce qui représenterait pour eux une vie de qualité. Quand ils y pensent (pas souvent), leurs fantasmes tournent en général autour de plus de pognon pour plus de con-sommation et moins d`obligations. Naturellement, les politiciens -qui sont tous plus ou moins populistes car ils n`ont aucune envie d`aller bosser avec les autres petites fourmis- font leur beurre avec ca. Ecce homo.

    ¨Ce qui est très très étonnant, c’est que les « grands » stroumpfs dont tu parles, ne prennent jamais en compte les évolutions des technologies !!

    Céthia, comme je présume que quatre vingts pourcents des usagers fermant leur véhicule, sont des usagères, nous risquons d’avoir toutes les féministes 3.0 sur le dos. Et pour ce qui est du véhicule totalement autonome, il faudra non pas patienter encore cinq ans, mais plutôt une bonne vingtaine.

    Disons qu’en Europe et particulièrement en Suisse au vu des moyens économiques de ce pays, rien ne se passe, l’économie ressemble de plus en plus à celle de l’ex-union-soviétique avant la chute du mur ! Tout ce passe ailleurs, USA, Asie, Israël, mais coté innovation, les petits marquis de « l’économie » européennes ont bloqués l’esprit d’initiative et la faculté aux jeunes de créer des entreprises, aux USA ou en Israël, si un jeune veut développer un projet innovant, ce n’est pas 300’000.- Sfr. qu’il reçoit en première tranche de développement, c’est 50 millions, avec des équipes capables de gérer tous les aspects du développement, tant technique, que marketing que financements ! En Suisse, les banques et les assurances ne veulent pas accorder de la place à d’autres secteurs économiques, ils veulent administrer de A à Z leurs petit paradis de voyous !

    Laurent, c’est ce que disaient les chauffeurs de taxis avant l’arrivée d’Uber ! Ils ne l’ont simplement pas vu venir ! Que ferez-vous lorsque vous irez acheter votre prochain véhicule et qu’il n’y aura plus de poste de conduite ? Ce sera le cas dans moins de 7 ans ! Et les politiques ne pourrons rien arguer contre cette évolution garantissant des économies qu’ils n’avaient pas imaginés. Laurent, le droit n’est rien d’autre qu’une prothèse anti-sociale venant se greffer à l’évolution et les politiques, des rebus de la société, gourmands mais rebus ! Eux aussi feront place aux technologies, c’est la raison pour laquelle ils sont autant à contre courant ! Et de tous temps, il suffit de faire un peu d’histoire !

    Célhia, je suis motard, et je puis vous assurer que ce n’est pas demain la veille que ma bécane se conduira toute seule. C’est dommage, cela m’aurait épargné de me faire ramassez à deux reprises par deux smartphonophiles aigüs. Pour le délai, c’est en tout cas ce qui ressort du discours des responsables des TPG, par exemple. concernant une gestion totalement autonome du réseau. Mais je vous l’accorde volontiers, ils peuvent tout à fait se tromper.

    Laurent, pour votre moto, il suffira d’installer une balise permettant de vous localiser à 10 cm près ! Vous changerez vos habitudes de conduite, mais il y aura 1000 fois de comportement criminels envers les motars !

    Corto ne dit pas que des conneries. Tout au plus exagère-t-il sur les chiffres. L’évolution technologique est inéluctable et je suis un enthousiaste du potentiel du génie humain même si, comme le suggère Jean, nous sommes tous plus ou moins simples. Mon propos ne vise pas à m’ériger en voyant ou autre visionnaire de la mobilité dans 5, 10 ou 30 ans mais juste de calmer les esprits autour d’un projet rassembleur dont le potentiel est largement supérieur à l’investissement consenti. Je ne comprends pas non plus grand chose à la finance mais j’observe un besoin pressant et presque désespéré d’investisseurs prêts à mettre leurs billes dans n’importe quoi avant que le système s’effondre. C’est un des autres dadas de Corto qui annonce la fin du système monétaire et des banques à court terme. Je voudrais tenter de pérenniser les bonnes intentions de la LMCE par un geste concret qui seul permettrait de mettre en oeuvre le programme de priorisation selon les zones. Tout le reste m’apparait comme du bavardage.

    Disons que les systèmes de transferts de monnaies cryptographiques sont moins pourris que certaines banques centrales, (c’est comme ça qu’elles se nomment entre elles !) Si vous saviez à quel point des humains ont pourris les canaux qui dominent les systèmes politiques ??

    Vouloir trouver des solutions en légiférant à tout va, promet un échec cuisant !

    Vous me faites rire les jeunes  » L’évolution est inéluctable » ben oui, je me suis assis derrière un écran pour la première fois en 1981. J’avoue j’en ai bavé des logiciels, pas vous ? Ah tu verras tu verras…

    C’est clair et c’est également prévu !

    « L’évolution est inéluctable » « Ah tu verras tu verras… » (rank xerox) Veni, vidi … https://2000battute.files.wordpress.com/2014/01/ranx-fine.jpg

    « L’évolution est inéluctable » « évolution », mais ça existe, maintenant, à force de ne pas être dans le présent, voilà ce qui arrive ! Il y a deux mondes, celui des loosers et l’autre ! C’est pas plus compliqué !

    Znort ! mdr Chuck Je suis d’accord avec vous Célhia, qui n’avance pas recule. Bonne fin de semaine.

    « je me suis assis derrière un écran pour la première fois en 1981 » Idem, à la sortie du premier Mac, sauf que je me suis assis devant 😉

    Genève, plus de 8 milliards de budget pour 600’000 habitants et voir une pareille mer……….. ! Quand les banques (pas toutes) et le parti socialiste se font du pied sous la table ! Ils maintiennent leur méthode de garder le pouvoir à coups de gélifiants à prise rapide, allez dans des villes de pays avec des budgets 10 fois inférieurs et vous verrez que l’urbanisme est 10 fois plus développé ! Genève est un cas d’école !!!

    Oui, c’est le cas de le dire. https://blogs.letemps.ch/daniel-mange/2019/03/01/dilemme-ferroviaire-a-geneve-une-nouvelle-affaire-tournesol/

    Et ils rappliquent avec la « LMCE », ils ont passés des mois avec des budgets grandiloquents, avec avocats, « expert » en trafique de pastèques, à faire au mieux pour paralyser une ville qui n’a plus aucun charme, ils dépensent plus pour installer des dealers à chaque coin de rue que de d’acheter des stylos faits par Carna-D’ache !

    Pierre, ca fait 30 ans que les CFF préfèrent blanchir du ponion sale avec des mafieux russes ou autres au travers de projets immobiliers que de s’intéresser au transports de ceux qui payent 3’000.– pour un abonnement général. Les CFF ne font plus que des développements immobiliers avec des fonds plus que sales ! En Suisse, c’est pas compliqué, ou tu blanchis du fric sale et tu construit des empires ou tu finis à l’office des faillites, ça fait 12 ans que le dis et que je me fait insulter, traîner en justice et tout le tsoin-tsoin !

    Et puisque tu insistes avec ces histoires de pognon, pourquoi ne viendrais-tu pas nous expliquer cette explosion dans les investissements. On dirait que les gens ne savent plus que faire de leur fric depuis que les banques ne rémunèrent plus le loyer de l’argent.

    Je suis parfaitement conscient du besoin impératif des CFF à développer leur parc immobilier qui est très rentable pour compenser les pertes sur les billets de train qui, faut-il le rappeler, sont déjà subventionnés à 50%. Je rappelle aussi souvent à qui veut bien l’entendre que le prix des billets et DEJA trop élevé puisque je dépense moins seul dans ma caisse pour un Zurich/Genève aller retour, tous frais inclus. Ce qui nous ramène à la question de la route et du besoin impératif d’ajuster les infrastructures. Mais comme tu défends tout et son contraire, il devient difficile de savoir comment tu te positionnes.

    C’est marrant, plus ils rentabilisent et plus ils font des pertes !! Sans parler des prix des billets qui grimpent vitesse TGV ! Tous les bénefs ils se les partagent entre oligarques, c’est pas compliqué à comprendre bon-sang de bon-soir !!

    Saviez-vous que si vous prenez un billet Bucharest-Genève sur le net et que vous montez à Zurich, c’est 20% moins cher ?

    Ah, Pierre a pris un client en charge, peut-être un oligarque depuis l’aéroport jusqu’au quartier des banques avec des valises biens pleines !! Saviez-vous que dans le cahier des charges de la police, qu’au minimum 4 véhicules doivent circuler en tous temps sur le trajet aéroport-quartier des banques ? Sauf aux heures de fermeture de l’aéroport, bien entendu et lorsqu’ils attendent une grosse livraison, ça peut aller jusqu’à 30 véhicules, tout ça à la charge des contribuables !!

    « Saviez-vous que si vous prenez un billet Bucharest-Genève sur le net et que vous montez à Zurich, c’est 20% moins cher ? » Et Bucarest-Zurich on le fait à pied?

    « Et Bucarest-Zurich on le fait à pied? » Si j’ai bien compris, on ne le fait pas. J’interviens parce que cela me rappelle un article récent qui exposait une situation semblable pour les voyages en avion. Un moyen de payer moins cher pour un trajet donné, est de payer un billet A-B-C et de quitter l’avion à B, pour autant qu’on n’ait pas de bagages en soute. C’est souvent avantageux parce que certaines destinations sont peu demandées et parfois parce que dans ce cas la compagnie a quand même besoin d’un avion qui repart de ce point. Un exemple est donné sur un site américain qui nous indique qu’un vol de New York City à Los Angeles coutant $200 peut faire une escale à Chicago, alors que les vols de New York City à Chicago reviennent à $400. Prendre un billet pour Los Angeles et descendre à Chicago peut donc permettre d’économiser $200. J’ajoute que la plupart des compagnies aériennes s’efforcent de décourager ce genre de pratique et même de la rendre impossible.

    @Mère-Grand, Je veux bien suivre votre raisonnement, mais il a écrit « montez à Zurich » et pas descendre à Zurich. Si c’était le cas il faudrait faire encore Zurich-Genève à pied. Maintenant si vous me trouvez un avion qui fait Bucarest-Genève-Zurich moins cher que Bucarest-Genève, je veux bien, mais j’ai comme un doute. Vous pouvez prendre le raisonnement dans tous les sens ça ne marche pas et corto ment comme à son habitude. J’imagine bien sûr que vous habitez Genève et pas Zurich.

    @Daniel D’accord avec vous, il me semble difficile de prendre l’avion à l’escale Zürich si on n’a pas fait le trajet antérieur. C’est pourquoi les exemples que j’ai donnés portent sur des cas où l’on descend d’avion avant la destination ultime.

    Ou je ment ou Daniel est simplement un peu con sur les bords, y a pas de 3ème solution !

    Mère-Grand, étant moi-même un grand voyageur, je pratique souvent ce que vous décrivez, en général pour les longs courriers, seulement ça ne marche dans ce cas qu’avec des allez simples, car si vous descendez avant la destination finale, vous perdez votre retour dans la plupart des cas.

    Dans un vol partant du Canada pour Los-Angeles avec escale dans le Michigan, il fallait s’asseoir à l’avant de l’avion pour descendre à Detroit et à l’arrière pour Los-Angeles, il n’y avait que 2 ou 3 places vides à l’avant et j’avait dû changer de place sans me faire trop repérer par les stewards, bon, j’ai été au wc et je suis revenu m’asseoir à une autre place, j’ai dû m’expliqué avec mon voisin qui m’a demandé qu’est-ce que je foutais là, il faut le faire vers la fin du voyage, car un passager qui a un siège de libre à coté, ne tient pas vraiment être amputé d’une telle aubaine, tout c’est bien passé !

    @Célhia de Lavarène Merci pour ces compléments intéressants.

    Mère-Grand, nous parlions de trajets en train, pour répondre à l’autre menteur !

    Un exemple de ce que vous pouvez achetez si votre véhicules n’en est pas encore équipé, pour moins de 800.– Sfr, plus installation d’assistance freinage ! https://www.youtube.com/watch?v=f9gB2nYWrOU

    C’était il y a 3 ans : https://www.bilan.ch/entreprises/bmw_va_cooperer_avec_intel_et_mobileye_dans_la_voiture_autonome-1 Et ça, c’était il y a 6 ans, https://www.youtube.com/watch?v=KGMw648XX64 Il y a 9 ans https://www.youtube.com/watch?v=b5ZrZVe2BT8

    Le projet déjà implémenté dans une BMW qui sera vendue cette année : https://alexisdaugherty.files.wordpress.com/2018/02/mobileye-case-study1.pdf

    Ouais, ben moi j’ai fait virer tous les signaux d’alertes dans ma caisse tant ces bruits sont insupportables et permanents. Et lorsque nous avons installé les apps de diffusion de courses dans les taxis les accidents ont pris l’ascenseur. Mais comme je le disais plus haut, la voiture autonome fera sens lorsqu’il n’y aura plus de conducteurs car c’est bien la cohabitation qui pose problème.

    Moi j’ai un drrrone anticollusion à vendre si jamais.

    Que nenni, 60% de moins d’accidents avec des véhicules équipés de l’ADAS !

    Bien d`accord avec vous, mon cher Pierre, c’est la cohabitation qui pose problème. Depuis que j`ai repris la paroisse du monde-asile Zinzin précédemment managé par le moine Ignaz qui s`est recyclé en portier des enfers, je vois bien comme la cohabitation est difficile entre les paroissiens munis de systeme de pensée autonome et ceux qui sont lobotomisés d`usine.

    Coha ma bit!?! et pourquoi a Sion?

    Petit con, si tu veux des cours écoute : https://www.youtube.com/watch?v=zgvvEeO_FLk

    Eh oui, la route est encore longue pour certains de ces limaçons en tube mal câblés. Allez, un deuxième cours gratos : https://www.youtube.com/watch?v=2OvNUWm8agI

    Ici au pas-radis on a des tas cours gratos. En ce moment on nous apprend a jouer de la trompette dans gant. Poil aux dents.

    Les jeux de mots ont bien souvent cette odeur de merde commune aux crevards qui fréquentent l’extrême droite socialiste !

    Je vois que Pierre semble à court d’idées, en a t-il eu ?

    Pierre, la traversée de la radasse, c’était quant même pas de toi ? Weibel, non plus et que dire de cette pourriture supplémentaire concoctée par adeptes des panneaux photovoltaïques LMCE ??

    Je déplore ce gâchis Corto. Tu es certes un peu con à mes yeux, mais tu dénonces, très maladroitement, des dérives que peu abordent avec autant de franchise et de conviction. En te faisant plaisir ponctuellement sur des « bons mots », tu dérives et tu dilues ton message. Au final on ne sait plus trop ce que tu penses et tu deviens un simple troll. Un pré-retaité qui s’emmerde et qui vient faire chier le monde. Dommage !

    Voilà qui est parfaitement dit, Jenni. La première chose que l’on pourrait exiger de Corto, c’est de s’en tenir à un seul pseudo. Et censurer tous les autres. Il y a vraiment des tenanciers de blog très peu responsables…

    Mais des accouchés in vitro de PLAGIAT 05 et Daniel/Johann que sont les Luc, Felix, Jean, Jean Favre, et X autres…. ainsi que leur malfaisance et nuisibilité, ne semblent pas vous déranger plus que ça! Je vous offre une ballade sur ces blogs: http://a-thomann.blog.tdg.ch/archive/2019/02/20/que-faut-il-faire-des-juifs-297449.html http://bhubacher.blog.tdg.ch/archive/2019/01/13/la-fabrique-de-l-intox-296690.html http://vincentschmid.blog.tdg.ch/archive/2019/02/18/virus-mutant-297395.html Sur celui de Mireille Vallette, je préfère poster ces commentaires qui situent ces personnes pernicieuses. Et, en passant, Bravo à Mme Vallette! @ Charles 05 et aux autres commentateurs: je ne passerai plus les textes qui ont pour seul contenu des insinuations déplaisantes et des insultes à l’égard d’un autre commentateur. Ce genre de procédé totalement sans intérêt donne souvent lieu à des batailles de récréation interminables où chacun des deux protagonistes tente d’avoir le dernier mot. Et c’est mon dernier mot. Écrit par : Mireille Vallette | 19/01/2019 @Daniel L’État israélien semblable au régime d’apartheid en Afrique du Sud? Ce genre d’imbécilités et ce qui l’entoure ne mérite que la poubelle, certainement pas de paraitre (pour avis à d’autres éventuels amateurs). De manière générale, c’est fou ce que les « islamophobes » comprennent comme judéophobes ! Bizarre… Écrit par : Mireille Vallette | 28/02/2019 Mais qui a passé chez Décaillet qui veut apprendre à Israël, que la langue arabe, ça existe! Et ne modère pas cette ignominie de cet énergumène: Bravo pour votre prise de position et de faire savoir qu’Israël est un Etat tribal. Et aussi raciste. Écrit par : Daniel | 19/07/2018 Ces pseudos sont bien plus toxiques que ceux de Corto!

    Géo, je l’ai dit et redit, je n’accepte pas le principe de responsabilité de ce qui est publié en commentaire sur les blogs. Il faudra vraisemblablement attendre une décision de justice pour clarifier ce point et j’espère que les dénonciations de Mario permettront cette mise au point. Pour Corto, j’ai d’entrée de jeu dénoncé son usurpation d’une identité. Je le soupçonne de chercher des alternatives pour éviter les procédures. Ce que je n’ai pas supporté c’est qu’il poste un commentaire sous mon nom. Là, il a dépassé les limites.

    Tiens Corto, prends ça ! En pleine gueule. https://www.rts.ch/archives/tv/information/table-ouverte/3446657-bonnant-et-bertossa.html

    « j’ai d’entrée de jeu dénoncé son usurpation d’une identité » « Creuser sous les quais et passer sous le pont du Mont-Blanc avec des accès à toutes les intersections importantes, ce sera le seul projet qui va tenir, parole de « Corto » ! Écrit par : Célhia de Lavarène | dimanche, 17 février 2019 Même là, tu grouilles dans ta misère de débile qui veut grimper vers l’orifice de ta médiocrité ! Quand au GO qui accoure ramasser les bribes de chiures, on le reconnait bien là, le rebus de société à la charge de la société. Vive Trigano !

    Pierre, tu es un suiveur et tu restera un suiveur !

    Si tu savais ce que je m’en tape. Surtout venant de toi. Toi, qui me suit comme mon ombre ici, tant tu t’emmerdes dans ta médiocre solitude. Il ne te reste que ce blog minable pour venir déverser tes immondices. Ton mal porte un nom. Hybris, ou hubris, selon.

    Tu te fais du mal ! Tu hurles avec les clébards, en fait rien d’étonnant !

    Le Pierre ne vient que pour remuer la merde, question mobilité, il n’existe simplement pas, à la place de faire ta cour aux déchets de l’extrême droite, tu finira à lecher le fion des socialos-écolos !

    Et si tu élaborais… Des noms. Je ne parle que d’expérience depuis 40 ans au volant d’un taxi. Je prétends en savoir beaucoup plus que n’importe quel expert. Et surtout ceux qui comme toi prétendent tout savoir sur tout.

    Le cas de Genève va très vite être réglé, entouré d’une France en totale décomposition et en accueillant le chantre de la honte mondiale parce qu’il a pillé son pays avec ses généraux, que ce soit de l’extérieur ou de l’intérieur, Genève disparaît dans les abîmes de la décadence ! Tout ce que « Corto » avait annoncé depuis 12 ans sur ces blogs TDG, se réalise, qui le veut peut le vérifier !

    40 ans de taxi et tu te vautres dans le marasme des écolos ! Il ne te reste plus qu’à passer encore 40 ans pour espérer comprendre que tu ne comprends rien ! Peut être qu’il te manque du recul !

    Ouais c’est bien ce que je disais : https://fr.wikipedia.org/wiki/Hybris

    Tu veux me donner des cours de grec ?

    Je suis plutôt du même avis que Célhia sur l’avenir de la mobilité, au moins, en innovant par l’innovation, on y voit plus clair.

    Le tunnel sous la rade, une initiative UDC refusée en 2014.

    Oui, Lapi Agnello, avec la promesse de réaliser la traversée autoroutière du lac qui a du plomb dans l’aile. Et puisque vous revenez sur les décisions du souverain, faut-il vous rappeler les votations de 1988 et de 1996 qui ont plébiscité le principe d’une traversée. Si demain on demande aux Genevois s’ils veulent toujours traverser, je doute qu’ils disent non.

    Le tunnel de la rade ne se fera probablement pas mais au moins ca occupe notre ami et pendant ce temps il ne fait pas le mal.

    « Ton mal porte un nom. Hybris, ou hubris, selon. » Tsss tsss, vous confondez: c’est paranoïa et mensonges compulsifs. Le premier diagnostic est de Mario. Lui, il me manque.

    Avec le bonjour de Mario: https://www.change.org/p/pape-fran%C3%A7ois-pas-de-cl%C3%A9mence-pour-les-hommes-d-%C3%A9glise-coupables-ou-complices-d-abus-sexuels

    Ah, ah ah ah, le première a avoir dénoncé la pédophilie des curetons comme celle de l’avocat jean-pierre garbade, c’est « Corto » !!

    Un énorme pas en avant dans la robotique : https://www.merozlab.com/

    Des qu`il est question de paranoia, qui voila ? Lucette Hayoun Bessis

    Ca va les fachos, vous l’avez bien profond ?

    Les « fachos »? Ben… ils sont trois à l’appel…. sans compter le dédoublement qui les ridiculise un peu plus! Mais cela semble faire plaisir et surtout « manquer »au Maître des céans! Pourtant ce dernier ne peut compter sur eux pour un quelconque transport….. Ils n’ont jamais pris de taxis et, dix heures de voiture pour atteinre Genève depuis sa Hongrie pour l’autre….. qui vient nous donner des cours d’urbanisme et d’économie! C’est qu’il faut le faire Lol! Bonne continuation Corto!

    Patoucha, en ce moment, ça distribue beaucoup de laisses dans certains zones de la ville ! Ca sent mauvais !

    Même si il a une tête à claque, il va beaucoup manquer, trabelsi-bouteflikha et que le bal commence !!

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Spiko Dark par Spicethemes