L’étoile de David

« Comment l’État peut-il accuser d’irresponsabilité ceux qui choisissent de ne pas se faire vacciner, alors que c’est le même État qui décline le premier, formellement, toute responsabilité pour les éventuelles conséquences graves ?» »

Giorgio Agamben a été auditionné par le sénat italien. Il se pose la question suivante:

« Il a été dit par des scientifiques et des médecins que le passe sanitaire n’a aucune signification médicale en soi, mais sert à forcer les gens à se faire vacciner.

Je crois plutôt que l’on peut dire le contraire : c’est-à-dire que le vaccin est un moyen de forcer les gens à avoir un passe sanitaire. C’est-à-dire un dispositif qui vous permet de contrôler et de suivre, une mesure sans précédent, leurs mouvements.« 

Il faut lire ces résistants avant de prendre des décisions que nous pourrions regretter.

La nature reprendra ses droits, mais les dégâts risquent d’être conséquents. Et l’absurdité de cette affaire tient justement dans le caractère presque machiavélique de la démarche qui vise à diviser la société en deux camps d’irréductibles qui s’auto-détruiront. Ainsi le résultat escompté est atteint; la réduction de la population mondiale.

Car plus personne n’est dupe de cette volonté des puissants qui entendent se partager les ressources de la planète et qui ne veulent plus s’encombrer d’une masse dorénavant inutile puisque la machine fait à peut près tout mieux et moins cher.

https://reseauinternational.net/la-prison-electronique-ou-rien/

Rejoindre la conversation

1 commentaire

  1. L’Etat a d’abord exonéré les entreprises pharmaceutiques de toute responsabilité par rapport aux éventuels effets secondaires de leurs produits. Il est donc devenu de facto le responsable. Sauf que… Il s’est lui-même auto dédouané si bien qu’aujourd’hui plus personne ne peut être poursuivi pour quelque délit que ce soit en relation avec cette dystopie planétaire.
    Je suis sidéré de voir que si peu de gens semblent conscient de cette dérive magistrale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *