Tout, tout de suite

Dans un article du journal Le Temps du 30 mai 2016, le politologue François Chérix nous fait part de sa sanction dans ce qu’il nomme la « consocratie ».

Selon lui, nous serions donc tous de sales égoïstes qui aspirons à rester tranquilles chez soi et à ne dépenser que pour ce que nous désirons vraiment, mettant ainsi en péril les notions de service public, de solidarité et d’efficacité de l’Etat.

Son coup de gueule est principalement illustré par divers objets du scrutin du 5 juin, notamment les questions liées à la mobilité. Il fustige vigoureusement l’initiative dite « vache à lait » et celle qui propose un « véritable service public » qui réduiraient dangereusement la capacité de l’Etat à redistribuer ses ressources où c’est nécessaire.

Monsieur Chérix, dont le rôle consiste à éclairer nos élus sur les défis à venir, semble déjà un peu vieux et à la traine. Nous savons que les politiques ont toujours un train de retard, mais si les experts peinent à comprendre les enjeux de la révolution numérique, nous devons nous inquiéter sur la capacité de nos instances à régler nos problèmes et accompagner la mutation.

Par sa posture, il valide justement la méfiance du souverain face à des institutions obsolètes, ces usines à gaz qui arrosent largement et sans distinction des structures vacillantes qui mettent en péril la notion même d’Etat.

L’économie de partage qui se profile repose évidemment sur le développement des individualités et non pas sur le nivellement par le bas qui tend à uniformiser. Pour partager il faut avoir quelque chose de particulier à donner. En ce sens, le développement de la personnalité devient nécessaire. L’initiative, l’innovation, la prise de risque, la création d’entreprises reposent toutes sur une remise en question profonde du monde que nous connaissons et qui est particulièrement bien illustrée par les start-up de la Silicon Valley.

Un altruiste efficace est un égoïste intelligent. Lorsque nous aurons compris que notre bien passe par l’amélioration des conditions de vies du plus grand nombre, non pas par des mécanismes de solidarité forcée mais par une analyse rigoureuse et objective du vivre ensemble, nous encouragerons la différence et nous la revendiquerons pour nous-même. Chacun détient en lui la capacité de devenir un modèle, une étoile qui brille. C’est même peut-être bien notre seul devoir sur cette Terre.

Qu’il le veuille ou non, c’est la suite logique du développement personnel et de l’individualisme qui s’est fortement accentué ces dernières décennies. L’accélération actuelle ne permet plus de retour en arrière. Il serait sage de revisiter en profondeur nos modèles si nous ne voulons pas subir cette révolution.

À quand une commission parlementaire destinée à étudier, analyser les tenants et aboutissants de cette révolution industrielle qui réduit à néant nos structures économiques, politiques et sociales ?

Catégories : Air du temps, Economie numérique, Humeur, Mobilité, Politique, RBI, révolution industrielle, votations 49 commentaires

Commentaires

  • On apprend dans cette même édition du journal Le Temps que deux gourous de la Silicon Valley ouvrent une antenne de l’université du futur à Genève.
    http://www.letemps.ch/economie/2016/05/30/universite-enseigne-futur-ouvre-une-antenne-geneve Écrit par : Pierre Jenni 14h58 – lundi 30 mai 2016
  • Si l’on parle de « partages » de déficits, alors pourquoi pas !! Écrit par : Corto 01h52 – mardi 31 mai 2016
  • « deux gourous de la Silicon Valley ouvrent une antenne de l’université du futur à Genève » !!

    C’est pas nouveaux que les gourous viennent placer une partie de leurs avoirs dans une banque genevoise. Encore une de ces stat-up qui sert de machine à laver, comme celles venant de Russie et servant du bortsch à tous les repas dans les cantines de l’EPFL Écrit par : Corto 01h59 – mardi 31 mai 2016
  • Qu’entends-tu par « partage de déficits » Corto ? Merci de développer. Écrit par : Pierre Jenni 11h04 – mardi 31 mai 2016
  • Regardes dans quel état sont les budgets genevois ! Écrit par : Corto 13h01 – mardi 31 mai 2016
  • Genève est un peu un cas d’école, mais nous parlons ici de sujets fédéraux.
    Ce que je tente de dire dans ce billet c’est que le combat des représentants de la gauche pour la répartition des richesses est mort et enterré.
    Le fonctionnement des Etats est bouleversé de fond en comble par les nouvelles technologies et la notion même de service public est sérieusement menacée. Pas seulement par les sujets du scrutin du 5 juin mais surtout par les accords transatlantiques que la Suisse devra ratifier dans la foulée sans avoir son mot à dire. Écrit par : Pierre Jenni 13h14 – mardi 31 mai 2016
  • Qui siégeait en première place lors de la dernière séance de la BNS ???

    (et les précédentes) ?? Écrit par : Corto 16h28 – mardi 31 mai 2016
  • Dieu sait… Écrit par : Pierre Jenni 16h40 – mardi 31 mai 2016
  • « mais surtout par les accords transatlantiques que la Suisse devra ratifier dans la foulée sans avoir son mot à dire. »

    Quel pessimisme! Rien n’est encore fait.

    https://www.rt.com/op-edge/344925-ttip-tisa-eu-us/ Écrit par : Johann 18h40 – mardi 31 mai 2016
  • Non Johann ce n’est pas du pessimisme mais du réalisme. Cet article est un gag qui met le focus sur diverses spécialités locales mais au fond, les Allemands et les Anglais ont déjà clairement manifesté leur enthousiasme et au final, les pays n’auront rien à dire car c’est la CE qui décidera.
    Les principes libéraux qui visent à réduire les taxes à l’importation risquent bien de prévaloir.
    Ce que nous voyons en France en ce moment n’est que l’apéro de ce qui risque d’arriver si les divers représentants à la CE valident ces accords contre l’avis des populations. Écrit par : Pierre Jenni 19h00 – mardi 31 mai 2016
  • Et Obama fait le forcing car le prochain président risque bien d’envoyer tout ça balader. Écrit par : Pierre Jenni 19h01 – mardi 31 mai 2016
  • « Non Johann ce n’est pas du pessimisme mais du réalisme. »

    Rendez-vous dans un an.


    « Cet article est un gag qui met le focus sur diverses spécialités locales »

    Je vois. On est attiré par les images, mais on est incapable de comprendre le texte. Réaliste… en effet. Écrit par : Johann 20h00 – mardi 31 mai 2016
  • J’aimerais sincèrement partager votre optimise Johann. Je reste confiant dans la capacité des peuples à résister, mais vous reconnaitrez certainement que les lois du marché sont devenues la norme partout. Écrit par : Pierre Jenni 20h16 – mardi 31 mai 2016
  • Les lois du marché la norme partout: la finance.

    Le développement de la personnalité depuis l’enfance bien sûr impose un changement concernant l’école sachant que nous ne naissons nullement égaux et que le programme scolaire des petites classes tellement marquant pour la suite n’est pas adapté à chaque enfant qui n’a pas forcément soif de ce qu’on lui propose. Une meilleure connaissance de l’élève, ses centres d’intérêts… comme premier moyen d’approche ou d’abord de lui.

    L’ambiance, le climat avec des enseignants en revenant à l’état d’éducateur responsable avant même d’être enseignant.

    Politesse et respect des parents vis-à-vis des profs ou enseignants avant même celui des élèves en guise non pas tant de sermon que d’exemple notamment à table à propos des profs tant leur apparence qu’erreurs éventuelles se réglant entre parents et enseignants avec courtoisie.

    Non l’éthique au service de la finance mais une finance avec partage et redistribution équitable sans ignorer que machine, robotique, etc. prenant son travail à l’homme il faut également côté travail changer de philosophie.

    Non plus superstitions ou « croyances » imposées ou cultivées mais éthique.

    On se plaît à imaginer un gouvernement avec un parti des gens de finance et l’autre de gens d’éthique et d’empathie.

    L’ensemble finance comme éthique non pas tant le nez dans les statistiques que sur les terrains « des plus aisés aux plus démunis » mais désormais sans facile jugement en guise de connaissance du vécu d’autrui. Avec indispensable comme incontournable solidarité sans quoi les enfants affamés dévoreront en leurs berceaux huppés les « agnelets » des plus fortunés.

    Telle sera, espérons-le, la leçon de l’ère du Verseau. Écrit par : Myriam Belakovsky 01h24 – mercredi 01 juin 2016
  • « J’aimerais sincèrement partager votre optimise Johann. Je reste confiant dans la capacité des peuples à résister, mais vous reconnaitrez certainement que les lois du marché sont devenues la norme partout. »

    Et bien, voilà! Il arrive que les peuples en aient marre. Comme ils en ont de plus en plus marre de l’islam. A mon avis, ils attendent beaucoup trop, mais bon… Il n’y a pas de « lois du marché », mais la domination de ceux qui détiennent le pouvoir par l’argent et les relations, l’élite qui se croit tout permis. Vous découvrez la domination capitaliste. C’est bien. La plupart des gens sont pris dans un engrenage où tout va trop vite. Et où la société du spectacle les aliène. La preuve:

    http://soocurious.com/fr/les-5-plus-grands-regrets-des-personnes-avant-de-mourir/ Écrit par : Johann 01h41 – mercredi 01 juin 2016
  • Merci pour ce lien Johann. Écrit par : Pierre Jenni 09h37 – mercredi 01 juin 2016
  • Avec plaisir!

    Et puisque vous évoquez les lois du marché, avez-vous installer ce petit programme (ou similaire) sur votre navigateur:

    https://addons.mozilla.org/en-US/firefox/addon/adblock-plus/

    C’est fou ce que ça embellit la navigation. Écrit par : Johann 14h25 – mercredi 01 juin 2016
  • Johann, je dois vous avouer que je suis très frileux lorsqu’il s’agit d’installer des truc dans ma machine. Et comme sur Mac je ne reçois pour ainsi dire pas de messages non sollicités, je n’éprouve pas le besoin de filtrer. C’est peut-être un peu bête, mais je fais encore partie de ceux qui ont peiné à trouver un système stable et efficace il y a environ 15 ans et je suis devenu minimaliste pour optimiser le potentiel de la machine.
    Mais je retiens le lien si jamais les spams et autres pollutions devaient devenir encombrants. Écrit par : Pierre Jenni 18h16 – mercredi 01 juin 2016
  • Votre site http://soocurious.com/fr/les-5-plus-grands-regrets-des-personnes-avant-de-mourir/ est signalé comme dangereux par internet security de swisscom… Écrit par : Géo 19h46 – mercredi 01 juin 2016
  • heuuh… dangereux dans quel sens Géo ? Écrit par : Pierre Jenni 21h11 – mercredi 01 juin 2016
  • Je n’ai pas cherché plus loin. Plutôt trouillard en informatique… Écrit par : Géo 22h53 – mercredi 01 juin 2016
  • @Monsieur Jenni de nombreux petits commerçants applaudiraient en vous lisant
    En effet car ce que vous dénoncez si justement a occupé mon esprit dés l’aube ou comment ne pas se faire du souci quand on voit l’ubérisation générale du je m’en fichisme qui conduit à la concurrence plus que déloyale et ce grâce à Internet
    Certains services créés à la sauvette pour voler au secours de citoyens ne pouvant plus se promener avec leur sac poubelle! petits services mais à des prix tellement surfaits et qui seront payés au noir montrant bien le décalage entre le monde réel et celui imaginé par les écolos et les Verts ou je ne sais qui d’autres
    Monsieur Prix va se retrouver chauve face à tous sites vendant des produits par des entreprises n’ayant jamais eut pignon sur rue ,comment voulez vous contrôler quoique ce soit?
    Elles font penser à des boites aux lettres fictives .le fisc y mettant peut être son nez et hop on change de style ou de présentation du site ou de produits
    Sans compter les nombreuses contre façons .
    Il suffit de voir des médics qui ne sont plus d’actu en Suisse mais qu’on peut parait il trouver en France ,est-on sûr de leur efficacité ,ils sont peut-être nocifs ,on ne peut avoir aucune certitude surtout si on commande par Internet et si on n’a pas gardé le papier d’origine se trouvant dans les boites achetées dans notre pays
    On est vraiment entré dans l’ére de la magouille vrai paradis pour les anarchistes
    Alors qu’ensuite on ne vienne pas dire,oui les -Gitans ne respectent plus rien quand ils viennent en Suisse ,tiens donc et quel est le domaine ou tout est encore respecté dans notre pays ?
    A part le tri et les taxes poubelles ce qui prouve encore une fois qu’en espérant un monde parfait les perfectionnistes et comportementaliste se sont pris les pieds dans les nœuds du serpent de la corruption qui n’attendait que l’austérité entretenue à bon escient pour se réveiller encore plus venimeux
    Très bonne journée pour Vous Monsieur Écrit par : lovejoie 06h44 – jeudi 02 juin 2016
  • Il me semble inutile de commenter l’incapacité de nos législateurs dans l’ensemble de l’espace économique helvétique, société construite depuis ses alliances avec le géant rouge sur des schémas mafieux et criminels.

    L’ensemble du système judiciaire et administratif helvétique est ancré dans la peste criminelle, il suffit de constater les nombreux impairs relatés dans la presse internationale sur les institutions suisses, et tout récemment, les protections judiciaires suisses dont ont bénéficier les membre de la FIFA, siège de la corruption internationale du football mondial.

    La Suisse est sans conteste le principal creuset de la criminalité mondiale et ce pays fonctionne systématiquement en adéquation totale avec les règles les plus délictueuses et usurpatoire de l’ensemble des pays occidentaux, la Suisse est devenue et restera le modèle de ce qu’il y a de plus indigne dans ce que l’histoire de l’espèce humaine a réunis depuis son apparition sur terre.

    Il serait dès lors oiseux de citer des exemples tellement ils font légion.

    Pierre, la Suisse défend des ordures comme Blatter et sa mafia de la FIFA, pas les honnêtes travailleurs ! Écrit par : Cyrano 09h12 – samedi 04 juin 2016
  • Plume noire illustre justement certains aspects ignobles inventés dans cette Suisse devenue infréquentable :

    http://lemotdeplumenoire.blog.tdg.ch/archive/2016/05/18/l-ordre-moral-suisse-a-ete-preserve-heureusement-grace-a-la-276238.html?c Écrit par : Cyrano 09h37 – samedi 04 juin 2016
  • Ce samedi matin, plus un seul mot sur les voyous assassins de la FIFA !

    Car en outre des milliards volés, il y a aussi de très nombreux cadavres dans cette aventure bien helvétique ! Écrit par : Cyrano 12h01 – samedi 04 juin 2016
  • Monsieur Pierre Jenni,

    Auriez-vous l’amabilité d’ouvrir un sujet sur le glyphosate et Monsanto. Malheureusement un certain blogueur a fermé les commentaires avant que je puisse y mettre mon grain de sel. Avec l’insulte à la bouche en guise d’introduction (je suis un mouton qui bêle, mais attention aux moutons enragés…), l’arrogance de ce petit monsieur passe mal, surtout quand il n’est pas capable de lire les arguments de ses contradicteurs. C’est incroyable le nombre de contre-vérités qui ont été débitées en si peu de temps.
    http://unegeneveouvertedynamiqueetoptimiste.blog.tdg.ch/archive/2016/06/08/pourquoi-je-ne-deteste-pas-monsanto-276767.html Écrit par : Charles 02h10 – vendredi 10 juin 2016
  • Bonjour Charles, et merci pour votre confiance.
    N’étant pas très au courant et à l’aise sur ce sujet, je vous suggère de revenir sur le billet précédent de Ishwani Singh où les commentaires sont encore ouverts. Histoire de lui dire ce que vous pensez de son attitude.
    Je dois vous avouer que j’ai aussi été surpris pas son ton, à la limite du mépris.
    S’il ne vous publie pas, nous pourrions envisager un billet sur la censure. Écrit par : Pierre Jenni 09h24 – vendredi 10 juin 2016
  • Une révolte d’intouchables ? Écrit par : snobbish 10h29 – vendredi 10 juin 2016
  • @Monsieur Jenni certains jours il fait si bon de regarder le monde avec les lunettes du rire
    Si vous saviez les nombreuses modes médicales ,alimentaires et religieuses qui ont pavé nos chemins de l’enfance au troisième âge vous feriez comme nous de temps à autres pour délester le cerveau du trop plein de molécules auréolées d’interdits en tous genres et sens pour se sentir heureux de vivre malgré tout surtout quand on a traversé des décennies d’emm….
    Concernant ce que vous dénoncez comme Monsanto je ne vas pas élargir le débat cependant une question taraude mon esprit quand on sait que nous entrons dans une ère ou chacun aura sa propre usine numérique dans un appart à une pièces peut être deux ,il n’est pas interdit de réver ,comment alors feront les consommateurs pour savoir vraiment avec quoi et comment sera fabriquée leur alimentation
    D’après des rumeurs ,des images trafiquées ?
    On ne peut avoir tout en vitesse en espérant laisser le temps aux végétaux d’arriver seuls à la maturité espérée sans leur donner un coup d’engrais ou autres molécules ceci pour nourrir les gens de plus en plus pressés qui en plus se gavent d’images mortuaires à longueur de journée
    je pense que ce qui a permis aux anciennes générations d’âtre aussi résistantes c’est entre autre leur intuition celle là même qui permet d’instinct de savoir si un aliment est sain ou pas pour le moral et par là même pour le corps puisque les deux ne se séparant jamais
    Très belle journée pour Vous Monsieur Écrit par : lovejoie 11h14 – vendredi 10 juin 2016
  • Je partage vos questionnements lovejoie et suis ravi de pouvoir profiter de temps à autre de vos belles manières. S’il est vrai que, parfois, je peine à vous comprendre, j’éprouve toujours un peu de cette joie que vous véhiculez. Vous avez vraiment bien choisi votre pseudo.
    A mon tour de vous souhaiter le meilleur. Écrit par : Pierre Jenni 11h55 – vendredi 10 juin 2016
  • Monsieur Jenni,

    « S’il ne vous publie pas, nous pourrions envisager un billet sur la censure. »
    Comme vous pouvez le constater, les commentaires sont fermés.

    Si je me suis permis de m’adresser à vous, c’est que vous avez écrit: « il me semble important d’analyser en profondeur tous les éléments qui permettent de se prononcer sur un sujet. » Ce avec quoi je suis entièrement d’accord. Je pense avoir des éléments d’information qui valent la peine d’être présentés et analysés.

    Cordialement! Écrit par : Charles 12h24 – vendredi 10 juin 2016
  • Charles, les précédents billets d’Ashwani Singh sont toujours ouverts aux commentaires. Mais je doute qu’il accepte votre contribution vu qu’il a décidé de fermer ceux de ce billet.
    Essayez tout de même, juste pour voir le niveau d’ouverture du bonhomme ! Écrit par : Pierre Jenni 12h38 – vendredi 10 juin 2016
  • La censure sévit.
    Malheur à qui, sans plaisanter, pose des problèmes relatifs à la bonne foi de nos dirigeants, l’altruisme des pharmas ou industries chimiques
    ou n’aurait pas le cœur en fête concernant l’Euro2 2016…
    Au « bon vieux temps » (Dieu! l’horreur…) avant de leur donner la permission de s’amuser de tout leur cœur autant qu’il leur plairait on demandait aux enfants de ranger leurs affaires en mettant de l’ordre dans leurs chambres. Écrit par : Myriam Belakovsky 13h34 – vendredi 10 juin 2016
  • J’ai l’impression qu’il y a une erreur de signature dans ce commentaire…..
    Car c’est plus dans le style de lovejoie que celui de la signataire!? Écrit par : Patoucha 01h35 – samedi 11 juin 2016
  • Monsieur Jenni,

    J’ai suivi votre conseil. Et par mesure de précaution, j’ai sauvegardé le texte avec ses liens. Nous allons voir. Écrit par : Charles 14h03 – vendredi 10 juin 2016
  • Les commentaires n’étant pas modérés sur ce sujet, mon commentaire est passé. Vous pouvez en prendre connaissance ici:
    http://unegeneveouvertedynamiqueetoptimiste.blog.tdg.ch/archive/2016/06/02/traversee-du-lac-et-fluidite-des-axes-principaux-thonex-veyr-276596.html?c

    Pour combien de temps?
    Je file, je suis déjà en retard. Écrit par : Charles 14h10 – vendredi 10 juin 2016
  • Saluons le geste d’Ashwani qui n’a pas censuré votre commentaire. Et merci pour cette mise au point documentée. Écrit par : Pierre Jenni 17h08 – vendredi 10 juin 2016
  • Mais il persiste à ne pas voir l’utilisation du mot « Monsanto » comme un symbole.
    Je me demande s’il fait exprès. Écrit par : Pierre Jenni 17h11 – vendredi 10 juin 2016
  • – « les précédents billets d’Ashwani Singh sont toujours ouverts aux commentaires. Essayez tout de même, juste pour voir le niveau d’ouverture du bonhomme ! »

    Vous allez bien rigoler. Figurez vous que … justement …

    http://unegeneveouvertedynamiqueetoptimiste.blog.tdg.ch/archive/2012/08/04/message-destine-aux-collegues-blogueurs-sur-tdg-ch.html

    … Monsieur Singh explique …

    … « Il m’est ainsi fréquemment arrivé de renoncer à commenter un blog modéré et sans doute d’autres commentateurs potentiels réagissent comme moi. C’est bien dommage, car il s’agit souvent des meilleurs blogs c’est souvent à chaud qu’on a envie de réagir: un commentaire publié des heures après, quand ce n’est pas le lendemain ou le surlendemain peut s’avérer n’être plus à propos, dépassé et « réchauffé ». » … et …

    … « Pour encourager les commentateurs, j’invite donc ceux qui tiennent à modérer leur blog à ‘expliquer « pourquoi et comment » plutôt que de simplement nous dire que « ce blog est modéré », propos à la fois minimaliste et obscur. »


    Faut croire que … « Les commentaires sont fermés » … c’est différent de … « ce blog est modéré ».

    Ptet que Monsieur Singh a cédé au … coté _maximaliste_ … du Blog. Écrit par : Chuck Jones 14h33 – vendredi 10 juin 2016
  • Oui, Chuck c’est « faites ce que je dis, pas ce que je fais »
    A moins qu’entre-temps il ait changé d’avis. Il faudrait alors refaire un billet correctif… Écrit par : Pierre Jenni 17h05 – vendredi 10 juin 2016
  • @Monsieur Jenni, le plaisir est partagé soyez en certain
    Très belle fin de semaine pour Vous Monsieur Écrit par : lovejoie 15h58 – vendredi 10 juin 2016
  • Alors j’apprends que finalement MONSANTO n’est qu’un « symbole » et que la VRAIE indignation s’adresse à l’ensemble de l’industrie chimique produisant les pesticides, aux géants de l’agroalimentaire, à l’agriculture intensive. OK, je l’entend, le je comprend, ce qui ne veux pas dire que je suis d’accord avec l’usage de slogans, d’autant plus que de s’en prendre à MONSANTO en cliquant bêêêêêtement sur un « j’aime », « je m’indigne » et « je partage » est facile, abrutissant et lâche. Je n’ai pas cherché un débat fleuve et interminable sur les bienfaits ou les dégâts de l’agriculture intensive, ni sur le degré de dangerosité de tel ou tel pesticide diabolisé par rapport à un autre. Mais de se focaliser sur un symbole réducteur « sans risques » alors qu’il n’y a pas besoin d’aller très loin pour manifester votre opposition à tout cet ensemble chimico-agro-alimentaire que vous haïssez tant, tient, je le répète, à un comptortement grégaire, une paresse intellectuelle et forme de lâcheté. Allez vous en prendre à SYYNGENTA à Monthey, à CHEM-CHINA (qui vient de racheter SYNGENTA) et aux paysans locaux. Là, vous serez enfin crédibles et on pourra reprendre le débat. Écrit par : Ashwani Singh 18h21 – vendredi 10 juin 2016
  • Oui, Ashwani, dès ma première intervention il m’a semblé que l’utilisation du symbole était évidente. Ceci dit, je peine à vous suivre sur ce qui semble un peu du pinaillage. Car au final, si vous faites un minimum de recherches sur cette société, vous ne devriez pas tarder à comprendre à quel point elle est nuisible et orientée profit sans aucun état d’âme pour la planète et ses habitants. C’est ce que tentent de vous dire la plupart des personnes qui se sont donné la peine de vous lire et de réagir.
    Parfois il faut savoir reculer ou prendre un peu de distance pour observer un phénomène sous un autre angle. C’est ainsi qu’on évolue.
    Et je vous trouve un peu sur la défensive avec une agressivité qui n’a pas sa raison d’être et qui a fait réagir Charles assez violemment.
    On peut débattre de tout sans s’agresser. Mais vous êtes évidemment libre de cesser la discussion quand vous voulez. Écrit par : Pierre Jenni 21h00 – vendredi 10 juin 2016
  • D’ailleurs Charles, je ne vous ai pas insulté; je ne vous ai pas traité de « petit monsieur », même si vous l’êtes peut-être, car en réalité je l’ignore. Ni insulté d’autres d’ailleurs; se sentent par contre insultés ceux qui se reconnaissent eux-mêmes dans ma description de moutons bêlants en choeur au moindre son du mon MONSANTO. Excellent weekend. Écrit par : Ashwani Singh 18h36 – vendredi 10 juin 2016
  • Mot de la fin (et merci à M. Jenni pour sa patience et j’en aurai terminé): il m’est arrivé de fermer des discussions faites d’élucubrations interminables qui s’écartaient de plus en plus du sujet car certains ne savent pas être concis, précis et à propos, mais je n’ai jamais encore eu à censurer qui que ce soit. A bon entendeur, salut, et bon weekend àvous tous. Écrit par : Ashwani Singh 18h57 – vendredi 10 juin 2016
  • « Mais de se focaliser sur un symbole réducteur « sans risques » alors qu’il n’y a pas besoin d’aller très loin pour manifester votre opposition à tout cet ensemble chimico-agro-alimentaire que vous haïssez tant, tient, je le répète, à un comptortement grégaire, une paresse intellectuelle et forme de lâcheté. »
    La lâcheté et la paresse intellectuelle est de votre côté en refusant le débat, en refusant tout débat et en ne présentant aucun argument, seulement des insultes. Oui, vous m’avez insulté et d’ailleurs vous continuez ici même. Vous voulez vous payer ceux qui critiquent (à juste titre) Monsanto qui a un lourd passé de produits qui empoisonnent la biosphère. Courage, fuyons! Le mouton bêlant c’est vous qui n’avez aucun courage de débattre. Vous êtes seulement capable de bêler, pardon de vous répéter, sans pensée critique. Toujours avec le même mépris pour ceux qui ne pensent pas comme vous. Voici ce que les moutons bêlants peuvent vous dire, mais bien sûr vous n’allez pas vous renseigner, c’est trop confortable de rester avec votre mépris:
    (3 minutes)
    http://www.laclefdesterroirs.com/base-de-connaissance/videos/comprendre-monsanto-en-moins-de-3-minutes

    (1 minute)
    http://www.combat-monsanto.org/spip.php?page=video1

    (5 minutes)
    https://youtu.be/XQ0wVU90ijY

    « Allez vous en prendre à SYYNGENTA à Monthey, à CHEM-CHINA (qui vient de racheter SYNGENTA) et aux paysans locaux. Là, vous serez enfin crédibles et on pourra reprendre le débat. »
    Je n’ai pas besoin de vos « conseils », et vous n’avez pas à me dicter ma conduite. Pourquoi m’en prendrai-je aux paysans qui sont les premières victimes et qui sans les subventions des États devraient tous se déclarer en faillite? Cela vous arrive de réfléchir au-delà de votre mépris? En plus d’être un petit monsieur, vous faites preuve d’arrogance. Je n’ai pas besoin de votre autorisation pour être crédible. Et je n’ai pas à vous dire ce que je fais concrètement pour lutter contre l’empoisonnement de la biosphère. Vous ne savez pas où je vis et comment je vis et comment je contribue à un environnement non pollué. Comme un lâche vous refusez le débat sous un faux prétexte. Comme ces personnes interrogées ce soir sur France Inter à propos des algues vertes et qui fuient les questions de la personne qui enquête. Algues vertes conséquence de la pollution des sols par les nitrates en Bretagne, conséquence de l’agriculture intensive:
    http://www.franceinter.fr/emission-secrets-d-info-algues-vertes-en-bretagne-le-grand-deni

    Oui, comme ces paysans partisans de l’agriculture intensive vous êtes dans le déni. Écrit par : Charles 20h32 – vendredi 10 juin 2016
  • Monsieur Singh,

    – « Je ne vais pas lire tout votre charrabia, Monsieur Chuck Junes … »

    Si tel est votre bon plaisir, Monsieur Singh. Ne vous sentez pas obligé d’y répondre non plus.

    – « Alors j’apprends que finalement MONSANTO n’est qu’un « symbole » »

    Ben … voyez vous, Monsieur Singh, dans votre billet … MONSANTO … c’est quoi d’autre ? Ou est-ce que les moutons doivent laisser libre cours à leurs … fantasmes ?

    – « … se focaliser sur un symbole réducteur « sans risques » … tient, je le répète, à un comptortement grégaire, une paresse intellectuelle et forme de lâcheté. »

    Votre autocritique, Monsieur Singh ? Pour réintégrer le troupeau … de moutons ?

    – « Allez vous en prendre à SYYNGENTA à Monthey, à CHEM-CHINA (qui vient de racheter SYNGENTA) et aux paysans locaux. Là, vous serez enfin crédibles et on pourra reprendre le débat. »

    Ah. Un revirement ? Monsieur Singh, pourquoi « Allez », et non pas « Allons » ?

    Monsieur Singh, pourquoi les « moutons » … « locaux » … voudraient-ils … « s’en prendre » … à _leurs_ « paysans » … « locaux » ?

    Alors, … que vous ne voulez pas faire partie d’un troupeau de moutons c’est une chose, … mais sérieusement, Monsieur Singh, … ne pas vouloir faire partie du troupeau de « locaux » … que vous haranguez … pour « s’en prendre » à ses « paysans locaux » … c’est prendre les « locaux » pour quoi ? Écrit par : Chuck Jones 23h08 – vendredi 10 juin 2016
  • @Patoucha ,le commentaire est bien de Myriam Belakovsky
    Il y un terme dont je suis une éternelle amoureuse et qui ne figure pas dans le texte
    Très bon samedi pour Vous Écrit par : lovejoie 06h41 – samedi 11 juin 2016
  • Monsieur Chuck Jones,

    Très bonne contribution qui met en évidence le mépris afficher par ce petit monsieur. Charabia… Et après il va nous dire qu’il respecte ceux qui ne pensent pas comme lui.

    Un très bon documentaire sur les pesticides, hier sur France5, malheureusement pas disponible en rediffusion:.
    http://www.france5.fr/emission/du-poison-dans-nos-jardins/diffusion-du-11-06-2016-12h55

    Je me demande si ce monsieur possède des actions Monsanto et si oui, combien. Sa défense de Monsanto est tellement pathétique que c’est la seule explication qui pourrait faire sens. Écrit par : Charles 20h23 – dimanche 12 juin 2016

Traverser le lac de Genève. A quel prix et pour qui ?

Je ne voulais pas, mais je me sens obligé.

La traversée de la Rade était mon cheval de bataille dans ma candidature au CE en 2013.

Le 5 juin nous devrons nous prononcer sur la variante PLR d’une traversée autoroutière du lac, dans la logique qui explique le manque de soutien de la droite au projet de l’UDC.

C’est donc pour des bagarres de politique politicienne que les électeurs sont pris en otage pour se prononcer sur une variante qui ne règlera rien à nos problèmes de mobilité dans le canton.

Aucun automobiliste sensé ne fera le détour par la Pallanterie et le Vengeron pour passer d’une rive à l’autre. Cette traversée ne concerne donc que les quelques rares automobilistes privilégiés qui habitent entre Vésenaz et Hermance, ou les frontaliers du secteur, et le trafic international de transit, pour autant qu’ils estiment que le montant du péage en vaille la peine.

Ainsi, nous nous apprêtons à valider un principe à plusieurs milliards alors que nous dépensons déjà presque un million par jour pour couvrir les intérêts d’une dette non maîtrisée qui risque bien de mettre l’Etat de Genève en faillite lorsque les taux d’intérêts reprendront un cours normal.

Je suis un défenseur des libertés et je soutiens la mobilité individuelle qui devient de moins en moins polluante et qui reste beaucoup plus économique que toutes les alternatives proposées à ce jour.  Mais je ne peux cautionner l’autisme de nos autorités exécutives qui font l’impasse sur des alternatives autrement plus efficaces comme le projet Weibel, Genève, route et rail. http://mobilite.blog.tdg.ch/archive/2014/05/15/geneve-route-rail-14-route-et-rail-qui-s-ignorent-255965.html

Mais au final, je me marre sous cape. Comme d’hab’ on brasse de l’air. Et lorsque viendront les véritables décisions, tout sera balayé comme c’est le cas depuis plus de 100 ans.

Pascal Hollenweg nous décrit le scénario avec son humour pince-sans-rire qui me régale. http://causetoujours.blog.tdg.ch/archive/2016/05/12/traversee-routiere-du-petit-lac-meme-anerie-meme-refus-276097.html

Catégories : Air du temps, Conseil d’Etat, Genève, Humeur, Mobilité, Politique, rade, votations 9 commentaires

Commentaires

  • m’enfin? comment faire passer & faire aboutir le projet Weibel?

    marre de devoir voter encore 1 fois non, pour 1 projet cette-fois biaisé par l’inscription dans la constitution, d’1 fausse bonne solution. Écrit par : divergente 13h20 – vendredi 13 mai 2016
  • Merci pour votre intérêt divergente.
    Le premier pas consiste à contraindre le parlement à dénoncer la convention cadre avec les CFF.
    Je vous encourage à prendre connaissance de l’ensemble du dossier très complet de M. Weibel : https://sites.google.com/site/geneverailroute/etude Écrit par : Pierre Jenni 13h32 – vendredi 13 mai 2016
  • eh oui, les CFF & leurs conventions-cadres + attributions de marchés.. là, on est pas sortis de l’empire. Écrit par : divergente 13h45 – vendredi 13 mai 2016
  • Le problème vient principalement de la complexité du dossier. Les députés n’ont pas la moindre idée de ce que ça implique car ils n’ont vraisemblablement pas même jeté un oeil au document.
    C’est bien là le drame de notre démocratie parlementaire. Nous déléguons nos pouvoirs à des glandeurs. Mais leurs jours sont comptés car demain ils seront tous évalués en temps réel et les électeurs vont réaliser l’ampleur de la supercherie. Écrit par : Pierre Jenni 12h25 – vendredi 20 mai 2016
  • Bon, les CFF ont oubliés ce que veut dire transport, leurs chefs « étoilés » ont plus à se mettre dans les poches avec l’immobilier bien juteux.

    Ce sont des tristes clowns, on les auras !

    La rade est en rade parce que Genève est en rade, les montres genevoises se vendent à Lucerne, Dubaï, New-York 20% moins cher !

    Ils ont tués Genève, maintenant, ils veulent l’enterrer ! Écrit par : Corto 01h51 – dimanche 15 mai 2016
  • C’est bien toute la discussion sur le service public qui est en cause ici.
    Les profits immobiliers des CFF sont permis par la situation exceptionnelle des gares au centre. Il profitent ainsi d’un avantage compétitif injustifiable mais bien réel. Là où ça devient vraiment de l’arnaque c’est que le prix du billet de train est subventionné à auteur de 50% pour rester intéressant. Ne serait-il pas logique que les profits de l’immobilier compensent les pertes d’exploitation des transports ? Écrit par : Pierre Jenni 12h29 – vendredi 20 mai 2016
  • J’appuie.

    Nous avions impérativement besoin de la traversée de la Rade qui a été coulée par le PLR-PDC. Moi, je voterai blanc à celle-ci.

    Et d’ailleurs, pourquoi pas la relancer après, le cas échéant. Plusieurs votes ont nécessité d’être refaits avant de passer… Écrit par : Danijol 22h10 – lundi 16 mai 2016
  • Bravo pour votre modération Danijol.
    J’en ai fait autant. Car je pense qu’un tel ouvrage est aussi nécessaire… si nous en avions les moyens.
    Mais la priorité reste plus modeste et concerne véritablement la Rade. Un seul projet, à l’heure actuelle, permettrait de mettre le plus grand nombre d’accord, Genève, route et rail, sur lequel règne un silence suspect.
    http://mobilite.blog.tdg.ch/archive/2014/05/15/geneve-route-rail-14-route-et-rail-qui-s-ignorent-255965.html Écrit par : Pierre Jenni 16h56 – jeudi 19 mai 2016
  • Avez-vous remarqué à quel point quatre objets sont intimement liés le 5 juin.
    – Priorité des TPG et contreprojet
    – Traversée du lac
    – Gestion du service public
    – Vache à lait

    C’est pourtant simple. Il n’y aura jamais de priorisation et de zonage possible tant qu’on ne pourra traverser la Rade. Les Verts on loupé leur dernière chance de voir l’hyper-centre dédié à la mobilité douce lorsqu’ils ont réussi à convaincre les Genevois de refuser le projet de l’UDC. Peut-être bien d’ailleurs parce qu’il émanait de cette famille qui semble maudite dans notre canton.

    Mais ce qui est vraiment préoccupant, c’est de voir qu’on parle de la gestion des bénéfices de trois grandes régies dont les CFF qui peuvent réaliser ces profits grâce à l’impôt et le subventionnement à 50%. Si l’on devait calculer le prix réel des billets de train, plus personne ne les utiliserait.
    D’où la question du détournement des taxes de la route au rail et la réduction des moyens disponibles pour désengorger les villes.

    Ainsi, si l’on est vraiment honnête et rigoureux dans sa démarche, on est obligé de considérer l’usage des transports publics comme un luxe de nantis assistés.

    La route se développe toujours plus pour diverses raisons assez évidentes.
    – On ne fait plus ses courses, on se fait livrer.
    – On roule de plus en plus économe et non polluant.
    – On est flexible tant dans les horaires que dans la précision des déplacements.
    – On peut facilement optimiser en étant plus d’un à bord.
    – On peut transporter du matériel.

    Un citoyen conséquent dirait donc clairement NON à toutes ces mesures de nivellement par le bas qui réduisent considérablement nos libertés individuelles et qui ne sont pas rentables.

    Ensuite il s’agira de se poser la question de la croissance et du développement qui semble une fuite en avant de la droite libérale. Au rythme que nous avons pris, dans deux décennies le plateau suisse ne formera qu’une grande ville et la LAT aura fait long feu. Écrit par : Pierre Jenni 10h29 – jeudi 19 mai 2016

20.- la pipe

12 avril 2016

Malgré plus de quinze années d’échec avéré de la politique de criminalisation des clients de la prostitution en Suède, les Français ont à leur tour décidé de faire le bien des gens malgré eux.

Ce ne sont pourtant pas les rapports qui manquent. Notamment celui de l’expérience inverse de la Nouvelle Zélande qui confirme les effets encourageants de la dépénalisation du sexe.

Une des premières conséquences pour Genève, c’est un afflux massif des professionnelles du sexe qui, non seulement font pression artificielle sur les tarifs, mais aussi sur les pratiques à risque. Comme vérifié en Suède, la pénalisation oblige les acteurs à se cacher et à fonctionner sans les protections de base.

Indépendamment de ces diverses expériences, on devrait s’interroger sur cette tendance qu’a l’homme à vouloir contrôler la nature au sens large, et la sienne, du moins son caractère animal. Et on devrait aussi objectivement observer ce qui se passe dans nos vies de tous les jours.

Un ami me confiait récemment que ses potes ne s’encombraient pas de maitresses et des galères inhérentes à ces infidélités qui mettaient leur couple en péril. Ils recourent donc, pour la plupart, à des services tarifés, soit sous forme de massages augmentés ou autres petites attentions qui méritent récompense. Car il faut bien le reconnaitre, à partir d’un certain âge et d’un certain nombre d’années de vie conjugale, le désir mutuel s’estompe mais la bête reste vivante. La chimie permet d’ailleurs de prolonger cette force vitale qui participe à une des activités les plus jouissives sur cette Terre.

Je ne me prononcerai pas sur la position des femmes dans cette affaire, incapable que je suis de me mettre à leur place. Mais je m’insurge contre les bien-pensants qui se sentent obligés de décider pour les autres en augmentant considérablement les effets pervers et les risques des femmes qui ont choisi de pratiquer ce métier qui, rappelons-le, reste le plus vieux métier du monde. Mais lorsqu’on écoute les principales concernées, elles rejettent à 98% ces lois liberticides qui ratent leur cible. Lien permanent Catégories : Air du temps, Genève, Humeur, Politique, Prostitution, Sexe 22 commentaires

Commentaires

  • Pierre, tu vas en Suède, dans un 5 étoiles, tu te fais livrer le nombre de prostituées que tu veux et en plus des mineures avec paquets de coke, la Suède est l’un des pays où la prostitution la plus crade est partout dans les hautes sphères, ils ont simplement cachés le visible pour encore plus pratiquer ce qui ne se voit pas dans la rue !

    Il suffit de prendre des avions ou des bateaux qui relient la Suède et les pays baltes et Pologne pour voir combien de prostituées font des aller et retours !

    La loi suédoise est une saleté, elle favorise le proxénétisme à 500%, il suffit de passer par des intermédiaires et aucun problème pour le client, il a payé le proxénète et non la prostituée, c’est exactement le contraire de ce que les politiques prétendent avoir comme objectif. Donc la prostitution de luxe est devenue la règle en Suède et aucun policier n’ose mettre son nez dans les hautes sphères et dans les milieux proches des politiques eux-mêmes, d’autre part, les 90% des politiciens(mâles) suédois sont homos et ce sont des jeunes gamins originaires de pays arabes qu’ils consomment à la pelle !

    Il n’y a pas plus hypocrite que le système suédois ! Écrit par : Corto 10h47 – mardi 12 avril 2016
  • Non d’une pipe… Vous en savez des choses Corto! 😀 Écrit par : Patoucha 21h44 – mardi 12 avril 2016
  • Bien vu Pierre. Écrit par : norbert maendly 12h18 – mardi 12 avril 2016
  • L’argent permet toutes les perversions.. Mais le sexe n’en est pas une. Il est instrumentalisé systématiquement par tous les acteurs qui veulent du pouvoir ( familial, politique, religieux, culturel etc.) Pour moi, pute, c’est un mot valorisant. Donner du plaisir ! C’est formidable ! Écrit par : Martha 17h18 – mardi 12 avril 2016
  • Les putes ce sont tous ces politiciens et faiseurs de morales religieuses.

    Je leur dis encore merci lorsque j’avais 17 ans elles m’ont appris à connaître les femmes.

    Les pervers vont devenir des agresseurs très violents, la preuve avec l’islam. Écrit par : Pierre NOËL 18h32 – mardi 12 avril 2016
  • « Les putes ce sont tous ces politiciens et faiseurs de morales religieuses. »

    Tout à fait d’accord! Ils ont recours à allo! call girls….

    « Escort Geneve – Agence Élégance, agence escort à Genève, Lausanne & Zurich, Suisse propose services luxueux d’escort girls ✦ Escortes internationales ✦. »

    LOL Écrit par : Patoucha 21h41 – mardi 12 avril 2016
  • Une commission européenne estime que les évasions « fiscales » qui englobent avant tout, la corruption institutionnelle à haut niveau et le fric sale de la criminalité à 1000 milliards d’euros par an !

    La Suisse recèle toujours entre 130 et 140 milles milliards dans ses comptes obscures !

    De quoi requinquer la planète une dizaine de fois, de quoi stopper la faim dans le monde seulement avec 1% de ce fric pillé et inutile ! Écrit par : Corto 19h53 – mardi 12 avril 2016
  • Merci mon Amie Patoucha, je ne veux pas mettre en exergue le nombre de putes et de bordels gérés par les membres du vatican à la cité des paperons blancs car le problème grave aujourd’hui est l’islam et ses croyances pourries.

    L’hypocrisie n’a pas de limite *L*

    Marthe richard a eu tord sur toute la ligne, il fallait tout contrôler par des agents de l’Etat civils et humanitaires de la santé, bien formés et triés sur le volet, éloignés des religions et leurs sbires, tout en préservant les belles dames évidemment mais aussi les hommes.

    Aujourd’hui des jeunes étudiantes se livrent au plus vieux métier du monde pour survivre, qui veut donner des leçons? Des sans-couilles ou des couilles molles?

    Nos détraqués préfèrent la pédophilie, il est vrai que parmi eux beaucoup sont en état d’arrestation. Le quai d’Orset est un nid de magouille, (voir le journal : « le Progrès d’aujourd’hui) dans tous les domaines, sans compter ce qui est caché par le vatican et les églises réformées de France. Quant à l’Europe ce sont des dizaines de milliers de gamins qui ont eu et ont toujours à faire à ces criminels, mais il ne faut rien dire. Les putes de soeurs pour une partie ne disent rien elles ont profité elles aussi des religieux, et leurs orgies. (pas toutes soyons juste) Écrit par : Pierre NOËL 22h19 – mardi 12 avril 2016
  • Ceux qui ne comprennent pas que la francia installe la charia, vont avoir encore bien des surprises, comme dans le la réforme du travail dans laquelle figure le droit à la prière etc….

    Et les complices des terroristes qui se prennent des peines avec sursis etc. etc. !! Écrit par : Corto 22h44 – mardi 12 avril 2016
  • Violer un gamin n’est pas un péché dans le même pays où un adulte consentant se fait amendé parce qu’il (elle) vend ses charmes !

    ça pue, mais à un point ! Écrit par : Corto 22h47 – mardi 12 avril 2016
  • La charia !!! Écrit par : Corto 00h34 – mercredi 13 avril 2016
  • M’étant arrêtée à « La pipe » les 20.- (sans fr)…. me sont passés sous le nez….Moi qui croyais que moins de 100 balles t’as plus rien…! Écrit par : Patoucha 22h26 – mercredi 13 avril 2016
  • Oui Patoucha, c’est pour ça que beaucoup de nana ne font plus de pipe, les tarifs ont baissés ! Écrit par : Corto 00h00 – jeudi 14 avril 2016
  • Il n’y a pas que les tarifs qui ont baissé ! Écrit par : Pierre NOËL 00h05 – jeudi 14 avril 2016
  • D’où les démonstrations de contorsionnistes exécutés avec brio par les politiciens et leurs laquais de la « con-presse » ! Écrit par : Corto 10h41 – jeudi 14 avril 2016
  •  » Car il faut bien le reconnaitre, à partir d’un certain âge et d’un certain nombre d’années de vie conjugale, le désir mutuel s’estompe mais la bête reste vivante. La chimie permet d’ailleurs de prolonger cette force vitale qui participe à une des activités les plus jouissives sur cette Terre. « 

    C’est bien triste, Monsieur, d’avoir ce genre de raccourci, même si c’est pour pallier à une débandade sentimentale.

    Je ne peux que vous recommander l’excellent ouvrage « Imitation de Jésus-Christ » qui vous permettra d’approcher et surtout d’aborder la prochaine porte avec beaucoup de sérénité et de détachement.

    J’espère que feu vos parents ne s’en retourneront pas dans votre tombe, et que votre descendance recevra une réponse appropriée lorsqu’elle vous demandera :

     » Dis, Papa, c’est quoi un orgasme ?  » Écrit par : Folle Tepez 20h43 – jeudi 14 avril 2016
  • Folle Tepez, merci pour votre visite.
    J’avoue que votre message m’échappe largement. Mais il suscite ma curiosité car la mystique occupe une grande place dans ma vie.
    Je ne sais si mon père se retournerait dans sa tomble s’il en avait une, (et oui, le curé n’a pas accepté de lui donner les sacrements lors de ses funérailles car les francs-maçons étaient de la partie,) mais je pense que vous bondirez si je vous assure que je suis un fan du tantrisme dans sa version pratique du contrôle de l’éjaculation afin d’utiliser la force sexuelle à des fins d’éveil.
    Bref, à message occulte, réponse énigmatique qui ne demande que curiosité pour développement ultérieur. Écrit par : Pierre Jenni 20h57 – jeudi 14 avril 2016
  • Bof, pas besoin de stimulant chimique ni de bénitier, sauf pour ceux qui se sont égarés, disons que le tantrisme catholique n’est pas très reluisant, s’en prendre aux petits garçons ne devrait élever spirituellement, surtout qu’il s’agit de viols pure et simple !

    Bizarre cette Folle Tepez !!! Écrit par : Corto 22h58 – jeudi 14 avril 2016
  • Vous ne voyez vraiment pas de qui il s’agit? 😀 Écrit par : Patoucha 16h50 – vendredi 22 avril 2016
  • Et pendant que les magistrats puniront les clients occasionnels de commerce avec des prostituées, l’état français accordera des allocations familiales à plus de 95’000 ménages polygames, dans lesquels un très important pourcentage la femme a été achetée à sa famille sans qu’elle n’ait pas eu le moindre droit de refus.

    95’000 ménages polygames, ça représente 310’000 femmes sur le territoires français ou de nationalité française qui sont considérées comme des esclaves sexuelles et autres labeurs.

    310’000 femmes françaises ou vivant sur territoire Français sont des esclaves grâce au truchement des allocations, véritable commerce d’esclaves feminines financé par l’état français !!!

    Certains musulmans vivent maritalement, parfois avec 8 femmes et cela entièrement financé par l’état français !

    C’est fou comme la France tient à protéger l’intégrité feminine !!!! Écrit par : Corto 01h51 – vendredi 15 avril 2016
  • Montpellier : Condamné pour fraudes à la CAF, l’imam salafiste polygame Khattabi ne sera pas expulsé !

    Condamné à six mois de prison avec sursis le 13 avril 2016 pour recel de fraudes aux allocations et “travail dissimulé”, son assignation à résidence avait été levée en décembre.

    Une de ses femmes a été également condamnée pour se prétendre “parent isolé” , technique bien connue dans les familles polygames pour toucher l’allocation liée. L’imam de la mosquée Aicha est aussi accusé par le juge de travail dissimulé.

    Trois mois de prison avec sursis avec mise à l’épreuve ont été également requis contre Nadia Mallem, sa compagne et la mère de quatre de ses enfants, notamment pour avoir mis en avant auprès de la Caisse d’allocations familiales (Caf) une « fausse qualité de parent isolé ». Mme Mallem, âgée de 44 ans, est accusée d’avoir perçu indûment des allocations de parent isolé et des aides au logement. Il est reproché à Mohamed Khattabi, âgé de 54 ans, le « recel » de ces sommes, représentant un préjudice de quelque 20.000 euros pour la Caf de l’Hérault.
    L’imam est également accusé de « travail dissimulé » et de « blanchiment », liés à des toilettes mortuaires. Venant témoigner calmement dans une djellaba blanche, appuyé sur une canne, l’imam Khattabi a notamment expliqué qu’il ne vivait pas avec une de ses femmes et de ses enfants vivant à Saint-Georges d’Orques mais lui avait proposé de venir de temps à autre alors qu’elle réside dans un autre quartier. « Elle vient, elle s’installe, elle repart, c’est très irrégulier », a-t-il dit.

    Dans cette affaire, la garde à vue de l’imam de la mosquée Aïcha, située dans le sud de Montpellier et d’une de ses compagnes était intervenue moins d’une semaine après l’abrogation le 11 décembre 2015 par le ministère de l’Intérieur de l’assignation à résidence à laquelle le polygame était soumis dans le cadre de l’état d’urgence depuis le 22 novembre. Écrit par : Corto 10h07 – vendredi 15 avril 2016
  • « « Elle vient, elle s’installe, elle repart, c’est très irrégulier », a-t-il dit. »

    Le temps de lui faire un enfant…. ! Écrit par : Patoucha 20h11 – samedi 23 avril 2016

Salut, ça va ? Ouais, bien, et toi ?

Sujet hautement émotionnel, cette poignée de main, qui fait pâlir les révélations de Panama. Si nous n’avions que ce genre de problème en Suisse, nous pourrions nous considérer comme les plus heureux du monde.

 

Je me suis fendu d’un commentaire sur le blog de Marie-France de Meuron que je tiens à développer un peu ici.

Je partage l’avis de notre ministre de l’instruction publique qui prône une grande fermeté dans cette affaire. Non pas pour les raisons souvent invoquées de respect de notre culture, mais simplement pour éviter cette politique des petits pas qui permet de grignoter petit à petit le gâteau.

N’ouvrons pas la porte car nombreux sont ceux qui vont s’y engouffrer.Mais personne ne devrait obliger qui que ce soit à donner la main qui est un geste hautement symbolique et qui doit justement exprimer beaucoup plus que le simple formalisme qu’il est devenu au fil du temps. Genre, « Salut, ça va ? Ouais, bien, et toi ?… »

Retrouvons le sens profond qui se cache dans ces petits gestes, ils nous aident à vivre l’instant avec intensité.C’est ainsi que je ne fais dorénavant plus la bise systématiquement pour dire bonjour au sexe opposé. Je tends la main ou je prends dans mes bras avec éventuellement une seule bise. C’est devenu aussi compliqué que formel. En France c’est deux bises, chez nous trois. Au japon on incline légèrement le buste. En Inde on joint ses deux mains devant la poitrine. L’occidental qui se prête à ce rituel passe pour un allumé qui tente de s’intégrer. Son geste est tellement maladroit et factuel, sans la culture qui l’imprègne, qu’ il devient vide de sens.

Alors, pour résumer, l’école devrait supprimer à tous cette obligation de donner la main à la prof, mais surtout ne pas accepter une exception pour qui que ce soit.

 

 

Commentaires

  • T’as rien compris. Donner la main en regardant la personne est un geste loyal à l’inverse éviter le regard ou la poignée de main sont des actes de défiance et un manque de respect envers l’autre. Notre culture est basée sur cette loyauté en nous privant de ce geste nous favorisons une attitude fourbe propre à dissimuler les intentions de celui qui l’adopte. A force de changer pour ne déranger personne on ne dérange que soi-même au point de ne plus exister.

     

    Les protocoles occidentaux interdisent simplement la discrimination envers, que ce soit le sexe, l’origine, la religion ou la couleur ! Si un élève refuse de serrez la main de son prof parce qu’il est noir, il est punissable, point-barre ! Pierre, essaye dans ses visées vers les rangs de l’UDC après avoir été lâché par le bac à sable des partis traditionnels, et comme tous le savent, l’UDC sera le premier parti suisse à faire alliance avec les islamistes, donc, ne voyez rien de très significatif dans les allégations de Pierre ou de 2 neurones, ce ne sont que des tentatives de passer outre les conventions admises par la communauté occidentale.

     

    Allez, juste pour le fun, j’en rajoute une petite couche non exhaustive. Chez les Inuits, pour se dire bonjour on se frotte les nez. Aux States, c’est le « hug » qui n’a rien à voir avec le « ugh » des indiens et qui se traduit par une posture très particulière qui consiste à se serrer très fort dans les bras l’un de l’autre en se tapant le dos de manière aussi virile que gênée, mais sans qu’une seule partie du bas des corps ne se touche. Une véritable gymnastique puritaine.

     

    Je ne suis pas du tout d’accord avec toi. D’abord donner la main n’est pas le même geste que faire la bise. Le fait de faire la bise à toutes les personnes qu’on rencontre, tel que cela se fait à Genève, est une pratique et habitude très discutables. En donnant la main à l’autre tu lui montres un certain respect, de la considération. Ce sont quelques secondes pendant lesquelles l’un se consacre entièrement à l’autre et réciproquement avec le geste, le regard et la parole. Eliminer de nos mœurs ce petit geste si important lors du début et de la fin d’un contact serait une énorme dérive dans nos traditions et notre quotidien. Et personne ne voudrait probablement y renoncer. Ces deux élèves doivent, en venant ici, observer certaines règles même si cela va à l’encontre de leur religion. Quelle que soit la religion. Accepter qu’ils ne serrent pas la main à la prof c’est aller beaucoup trop loin dans l’intégration des personnes étrangères et je suis sûre, qu’au bout du compte ce n’est pas leur rendre service.

     

    Adelaïde, Corto et Norbert, oserais-je vous encourager à relire ma contribution ? Il me semble que mon message vous échappe.

     

    Ben, il doit m’échapper aussi, Pierre ! « Retrouvons le sens profond qui se cache dans ces petits gestes, ils nous aident à vivre l’instant avec intensité. » Parce qu’il me parait précisément que la poignée de main appartient à cette intensité du moment présent. Initialement la poignée de main ( me semble-t-il) est un geste d’apaisement relationnel ritualisé. Je n’ai pas d’armes dans les mains. Deuxièmement, le contact est une manière d’aller à la rencontre de l’autre. Mais de manière balisée, puisque c’est un rituel social. Et dans cette poignée de main, il s’en passe des choses. C’est un instant de vérité justement. La plupart du temps c’est inconscient, pourtant on y exprime de manière pacifiée, sa posture ; franchise , intensité, défiance, mollesse, chaleur ou froideur. Pour en revenir aux enfants face à leur prof, c’est un instant où l’enfant est considéré comme un individu à part entière, regardé dans les yeux, dans un contact exclusif pendant une durée ( selon le concept de Bergson) et cela représente un apprentissage pour passer du cocon familial vers le monde social en tant qu’individu à part entière.

     

    Faudra-t-il que je consulte ? Est-ce que je parle chinois ? Au secours !

     

    Allons allons ! Faut réexpliciter 🙂

     

    Une ville catalane, je m’y balade le soir avec un couple d’amis qui y habitent. On croise une jeune femme, amie du couple et avocate de son état. On se salue. Elle continue de regarder et discuter avec la femme du couple en me serrant la main. Tout le monde n’a pas la même conception de ce geste… Ce devait être il y a plus de vingt ans, cela me met encore en rogne… Burkina-Faso, implantation de forage dans des bleds de brousse. Et alors là, il faut serrer la pogne de tous les hommes présents. Ils ne se sont vraisemblablement jamais lavé les mains de leur vie. Là aussi, j’en garde un souvenir très vif. Alors serrer la main de tous les élèves, je ne suis pas sûr que je trouve cela très plaisant. En tous cas, les enseignants tombent plus souvent malades que les autres et ce n’est probablement pas par hasard…

     

    Non mais Géo, franchement, je n’y crois pas ! Il me faut les détails de cette rencontre. Parce qu’avec les maigres éléments que vous nous donnez, je ne vois qu’une invitation de cette femme qui ne voulait pas vous lâcher la main.

     

    dans cette histoire, l’intention des gamins est claire – leur motif est religieux, et leur discrimination, sexuelle rien n’y est caché, tout au contraire est revendiqué dans le geste des 2 dont l’un est fils d’imam les 2 étant nés en Suisse – la question de leurs problèmes d’intégration ne se pose pas celle des amendes dont ils peuvent écoper pour pour discrimination et prosélytisme, pour trouble à l’ordre public volontaire et prémédité, pour insulte et tord moral à enseignantes etc, le devrait. or – la ministre de l’instruction publique n’a ni d’avis perso à avoir, ni rien à prôner: elle n’est en mesure que de respecter les lois constitutionnelles, dont fédérale c’est son job. Quant aux modes de salutations civilisés – bien sûr hors contextes religieux, pour ma part – mes vies hors UE m’y ont conduit, je préfère le salut sans contact (pas rien qu’anglo-saxon d’Australie etc, mais d’Asie) par contre le truc qui m’horripile est cette habitude de faux-culs des plus hypocrites qu’ont les français en groupe de systématiquement se faire la bise même au nouveau-venu comme s’il fallait adhérer à l’affichage public de ce consensus qu’on s’aime tous sous peine d’être passible d’on ne sait quel crime de lèse-majesté Parce que beurk ces contacts avec joues mal rasées, aux relents de transpiration rancie, ces transports d’odeurs de peaux non lavées de plusieurs sommeil

     

    Divergente, je tente de vous traduire. Selon vous, si j’ai bien compris, il faudrait juste rappeler à ces deux lascars leur devoir de respecter nos règles, sous peine d’amende. Et l’avis de notre conseillère d’Etat, Mme Torracinta, ne répond qu’à son devoir d’appliquer la loi fédérale. C’est déjà mieux que les commentaires précédents, mais je ne vous suis pas. Si on amende pour de tels comportements, on fait de la pub. C’est le but recherché par les minorités extrémistes qui ont besoin de visibilité. Merci aussi de nous rappeler le contexte législatif dans lequel opère notre ministre de l’instruction publique. Pour le reste, nous semblons d’accord. Il n’est pas question d’OBLIGER, qui que ce soit à des contacts corporels de proximité.

     

    le truc à comprendre se trouve au niveau des fondements qui règlent notre société, nos constitutions, annoncé dans la Constit Fédérale le prévoit en préambule, encadré par les titres sur les droits fondamentaux & articles sur la liberté (dont religieuse) sur l’Egalité (dont sexuelle), etc (pas difficile de trouver le texte) auxquels sont soumis tous textes d’applications des constitutions cantonales c’est déplorable, une telle incompréhension de l’esprit de nos lois, des cadres fondamentaux! Si les politiques comme Mme la responsable de l’enseignement, tiennent de tels discours, il s’agit plus d’un exercice de communication, un choix de mots stratégiquement sélectionnés, afin de « ne pas heurter les sensibilités de diversités » ET le danger est dans cette stratégie-là! quand les politiques plient leur message devant les-dites-sensibilités et tordent un discours qui devrait être clair cela ne fait en retour que nourrit ces « sensibilités » (je garde le même gant), qui s’obstinent à imposer leurs « spécificités » et se voient en droit de vouloir ne rien comprendre du cadre de vie du pays qui les hoste « Selon vous, si j’ai bien compris… » me suis fait avoir, tss

     

    On se salue. Elle continue de regarder la femme du couple et discuter avec elle tout en me serrant la main. Je m’étais expliqué un peu maladroitement, d’accord. Le mépris total pour la personne à laquelle on serre la main…

     

    Ok. J’y ai pensé aussi. C’est un geste qui m’est inconcevable. Je ne puis toucher quelqu’un sans lui accorder toute mon attention. Je ne pense pas que ce soit du mépris. Plutôt une incapacité à gérer deux situations simultanées. Mais sur le fond, on est d’accord. La poignée de main n’est jamais anodine même si elle est devenue conventionnelle.

     

    Là où vous n’y êtes pas du tout concernant cet élève, c’est que le serrage de main, nous vient justement de la culture arabe ! L’accolade également ! Nous ne parlons pas de serrer ou pas la main d’un tiers, mais d’interdire ou de refuser de serrer la main d’un tiers par rapport à une distinction discriminatoire, du genre, je ne serre pas la main d’un ou d’une tel(le), parce que la personne tierces est ……. ou …….. Dans ce sens, il y a ségrégation envers un citoyen en raison de sa race, de sa religion, de son sexe ou de sa couleur !

     

    La religion en pratique dans tous les pays d’Europe, c’est la charte des droits de l’HOMME, alors pourquoi serrer la main d’une femme ?

     

    Etonnant ces barbus, ils ne serrent pas la main des femmes, ce qui n’empêche pas les centaines de viols commis au quotidien eu Eruabia par des musulmans plutôt pratiquants !

     

    Onze jeunes condamnés pour un viol collectif ! Ils avaient «piégé» leur victime. Onze jeunes hommes, tous musulmans et âgés de 19 à 22 ans, ont été lourdement condamnés pour le viol collectif d’une jeune fille âgée de 16 ans au moment des faits. Un quatorzième jeune, jugé à leurs côtés pour avoir menacé la jeune fille sur Twitter de lui «crever les yeux» si elle ne retirait pas sa plainte, a été condamné à trois mois de prison avec sursis. Dans la même affaire, deux autres jeunes, âgés de moins de 16 ans au moment des faits, avaient été condamnés à six ans de prison (dont deux et quatre ans de sursis) en juillet par le tribunal pour enfants de Bobigny. Le gars tweet des menaces de crever les yeux de la fille et se prend une peine avec sursis !!!

     

    Tu veux pas être obligé de serrer la main de ton prof ? Facile ! Il suffit de te mettre un peu de Cenovis dans la paume de la main droite avant de la lui serrer. Tu verras que très très vite, ton prof te fera passer devant lui en disant « Salut, tu peux y aller »…

     

    Géo, avez-vous écouté le lien ? Après on cause, d’acc ?

     

    Si je ne craignais pas tant les innombrables réactions lorsqu’on touche au sujet, je me fendrais d’un billet sur la formation des immams qui est reconduite en Allemagne. Le moyen le plus efficace, le plus sensé et le moins coûteux pour limiter les dégâts. Ce que semblent n’avoir toujours pas compris les angoissés et les réfractaires à l’islam, c’est qu’en étant intransigeants, ils font le jeu de ceux qu’ils dénoncent. Il s’agit d’être un peu plus malin en engageant le débat et en incluant les responsables. Et si, par malheur, ces efforts de bonne volonté ne devaient pas suffire, alors ils sera toujours temps de dire stop.

     

    Dès lors que nous avons à faire à des personnes qui obéissent à un code qui permet d’interdire de serrer une main et également de violer une même femme ou autre pour x raison, à quoi sert-il de palabrer ???

     

    Vous pouvez mettre en gros plan n’importe quel imam à la con et qu’est-ce qu’il peut bien y changer, déclarer que ce n’est pas ça l’islam ? C’est ce je j’appel et nous ne sommes pas nombreux : le double discours ! Ou, une main devant et une main derrière ! Quiconque adhère à cette idéologie, n’a absolument rien à redire vis-à-vis de ce constat !! Rien !!!!

     

    Pourquoi pensez-vous que le régime saoudien décapite, quand bon lui semble et, le plus drôle, à titre préventif, 50 tronches d’un seul coup de sabre ? Tant que l’Europe n’adoptera pas les mêmes mesures envers les mêmes tarés, ces derniers choisiront l’Europe pour semer leur pagaille sanglante ! Qui a à redire ?????

     

    Peut-être Corto, mais pourquoi les Allemands reconduiraient la programme ? Ne penses-tu pas qu’une belle proportion de musulmans ne rêvent que d’apaisement et de pouvoir vivre leur foi tranquillement ? Je reconnais qu’on ne les entend pas assez. Mais est-une raison pour renoncer à discuter ? Au final, si nous cédons à la violence contre la violence selon l’adage « oeil pour oeil, dent pour dent » qui, sauf erreur vient justement de cette culture, nous perdons. Et perdrons tout. Et si nous saisissons la moindre des provocations comme celle de cette poignée de main, nous ne faisons qu’exacerber les fronts.

     

    Pierre, t’as pas encore compris que l’Europe est morte ? Si ceux que tu qualifies de « cool » se sont laissé entuber pendant des siècles sans broncher et en écartant les guibolles, que penses-tu qu’ils vont faire lorsqu’ils verront que chaque jour les européens s’agenouillent pareillement face à ces fils de putes ? Ils savent (ceux qui disent rien) se mettre du bon coté, sois-en convaincu ! C’est justement ça le danger, et si tu y ajoutes les udc, fn et autres saloperies race blanche qui ne vont pas hésiter de courir sous leurs jupons, tu vas voir à quelle vitesse la mayonnaise prend !

     

    Non, je n’ai pas ouvert le lien parce que j’ai entendu Patou directement dans Forum. Et cela fait beaucoup d’années que je suis dégoûté par l’attitude des communistes – ou fascistes rouges, c’est une formulation plus honnête…- envers les fascistes musulmans. Comme des centaines de personnes vous l’ont expliqué, il n’est pas là question de poignée de mains, il est question de symboles. Les socialos-communistes tiennent leur attitude envers l’islam du temps de la guerre d’Algérie. Eux voyaient une guerre de libération et n’ont pas vu sa composante islamique, impérialiste et conquérante par nature. Vous êtes en train de virer « idiot utile ».

     

    En ce moment-même, Marianne Huguenin cause dans le poste. Plus rouge qu’elle, tu meurs. Elle dit exactement le contraire de Patou…

     

    Mais non, Géo, y a pas que des cons à Genève, y a aussi des mal-comprenant !

     

    Y a t-il un pilote (à grosses bottes) dans ce sous-marin qu’est devenue l’Europe ? Parce que c’est comme si chacun des castrés de service cherchait en plus d’ne tirer des profits personnels !!!

     

    A bon entendeur, le terme « musulman » vient à 100% du terme « islam » ! Ces 2 termes signifient respectivement, « celui qui se soumet » et « soumission ». En fait le mot « musulman » est une adaptation d’origine irano-chiite du terme « islam » ! Et l’étymologie du terme « christianisme » vient du terme grec « krystos » qui lui signifie « inversion » !

     

    christos, avec chi et non kappa. Et i et non u. Cela veut dire « oint ». Il n’y a pas que des mal-entendants, il y a aussi des ignares…

     

    Non. Géo, Kristos, « Χρίστος » en grec ! En fait, c’est « Khristós » !!

     

    Ignare, autant que les conneries publiées sur wiki ou autre connerie !

     

    J’ai écouté Mme Huguenin. Je ne trouve pas qu’elle dit le contraire de Jean Patou. Et elle dit ce que je dis ici. Ce qui me scie, c’est que j’ai l’impression de parler le chinois. Alors j’ai appelé mon guru à l’aide et il m’a recommandé de lire Shopenhauer sur l’art d’avoir toujours raison. Seulement voilà, je me fous d’avoir raison. Ce qui m’importe c’est d’être compris. Après, tout reste ouvert.

     

    « En fait, c’est « Khristós » !! » C’est bien ce que j’ai écrit. Chi et non kappa. « Ce qui m’importe c’est d’être compris » C’est de votre seule responsabilité. J’ai le même problème. En général, c’est parce qu’on veut faire court…

     

    Vous seriez étonné par cette info d’aujourd’hui sur le teletext.ch de la RTS, et cela s’est passé à Genève fin 2015: – Pas de contact avec la prof de gym Un adolescent converti à l’Islam a refusé d’être touché par sa professeure d’éducation physique dans une école de Genève, selon une information de la RTS. Il a invoqué des motifs religieux. L’incident a eu lieu au début de l’année 2015, lors d’un cours d’éducation physique durant lequel les élèves effectuaient des exercices abdominaux. La directrice de l’établissement a convoqué l’élève et pris contact avec les parents. L’écolier a finalement pu poursuivre les cours de sport sans entrer en contact physique avec son enseignante ou des élèves féminines. « En l’occurrence, les disciplines pratiquées par la suite ne l’exigeaient plus », indique la directrice. «  »En l’occurrence, les disciplines pratiquées par la suite ne l’exigeaient plus », indique la directrice. » Cette directrice nous prend pour des bleus…..

     

    Et cette « générosité » sur le dos des autres. Or comme dit le proverbe « Charité bien ordonnée commence par soi-même »: « … pour permettre à des familles suisses d’héberger des réfugiés. » D’après Tony Burgener, directeur de la Chaîne du Bonheur, la Suisse a les moyens d’accueillir 50’000 réfugiés comme le demande une pétition lancée récemment. Mais cet accueil devrait se faire en coordination avec l’Union européenne, a-t-il indiqué dimanche sur les ondes de la RTS. Selon lui, la Suisse doit faire preuve de davantage de souplesse dans sa manière d’accueillir les étrangers. « Arrêtons de vouloir toujours être parfaits, soyons un peu plus flexibles ». Tony Burgener critique notamment l’Organisation suisse d’aide aux réfugiés, qui, selon lui, fixe des critères trop stricts pour permettre à des familles suisses d’héberger des réfugiés.

     

     

    Vous ne croyez pas si bien dire Patoucha. J’ai personnellement contacté l’OSAR pour me renseigner sur l’accueil d’un réfugié. Mon expérience fut pour le moins troublante puisqu’un responsable est venu à la maison pour constater que tout était parfait. Puis, plus rien. J’ai bien tenté de demander des explications, mais je n’ai reçu que des excuses. Au final, j’ai compris qu’il y a des impératifs politiques et juridiques derrière qui empêchent tout simplement ce programme d’accueil à domicile. Je pense que l’Etat ne peut pas se décharger de sa responsabilité et que la logistique avec les particuliers est beaucoup trop complexe. Pas simplement dans le logement mais surtout pour le suivi de ces personnes qui ont besoin d’activités, de cours de langue et de suivi général. Ce qui n’est évidemment pas dans les cordes de tout un chacun. J’aurais apprécié plus de franchise de l’OSAR. Et je passe sur l’inefficacité de l’Hospice Général qui devait prendre le relai au niveau cantonal. Nous pouvons mesurer ici les dérives d’un Etat fat qui se mêle de tout et qui n’a pas les moyens de ses ambitions. Le décalage entre notre pays et ceux qui doivent accueillir dans l’urgence des millions de réfugiés est criant. Au Liban et en Turquie, près de la moitié des gens sont accueillis dans des familles et je doute que ce processus ait été mis en place par les autorités.

     

    Pierre, encore une fois, tu passes à coté de la réalité ! Comment la police pourrait contrôler cette immigration massive si les migrants s’intègrent dans des familles et cela sans organe de contrôle ? Expliques-moi, n’oublies pas que des terroristes déterminés se cachent parmi les migrants et que pratiquement, au stade où nous en sommes, seuls d’autres migrants sont aptes (éventuellement) à détecter la présence de ces terroristes, si toi tu en accueilles dans ta sphère privée, comment pourras-tu savoir que tu n’es pas en train d’accueillir le membre d’une cellule et comment les polices pourraient contrôler des terroristes éparpillés au sein de structures distinctes et pas forcément recensées par les services de surveillances. Lorsqu’un étranger va dans un hôtel, chaque jour, cet hôtel transmet copie du passeport du client, cela permet à la police de garder un oeil sur les étrangers résidents momentanément sur le territoire, dans le cas où la population accueille des étrangers, et que cela devienne une pratique courante, comment veux-tu que les polices puissent suivre le parcours de ces étrangers et de les contrôler ? Le danger le plus important dans ce genre de scénario est que les terroristes se cachent au sein de la population !!

     

    Oui, Corto, c’est bien ce que je dis. On n’a pas les moyens de nos ambitions. Mais t’avouera que le monde est devenu d’une complexité telle que nos appréciations apparaissent comme autant de délires d’allumés en besoin de reconnaissance, mais n’ont pas grand chose à voir avec la réalité et n’apportent que plus de confusion au débat. Perso, je réagis à chaud, je donne une impression, mais loin de moi l’idée de proposer des solutions. Une fois de plus, j’ai dû faire preuve de naïveté en proposant d’accueillir un réfugié. J’ai analysé mes motivations. Je pensais bien faire…

     

    Des migrants qui n’hésitent pas de mettre leurs enfants en première ligne pour confronter la police macédonienne !! Perso, je ne voudrais pas accueillir de pareils monstres !!

     

    Tu préfères les monstres bien de chez nous, genre Me Bonnant qui, sans se démonter, assène que l’impôt c’est du vol. Et donc que frauder le fisc est une activité d’utilité publique, voire de santé morale ?

     

    LOL La comparaison?!!!!! Une femme a accueilli un migrant chez elle. Elle a été volée et tabassée!

     

    Pierre. si le monde a hérité d’un el assad, c’est bien parce qu’il y a certaines banques pas très protestantes ??

     

    Info – rts.ch – Radio Télévision Suisse http://www.rts.ch/info/depeches/ …. L’Autriche a annoncé samedi qu’elle avait l’intention de saisir la maison …. de la Chaîne du Bonheur, la Suisse a les moyens d’accueillir 50’000 réfugiés. Ben non, pas la maison de la Chaîne du bonheur mais d’Hitler! MDR MDR Même plus fichue de copier les infos! AU SECOURS!

     

    Ben disons que tony burgener n’a toujours pas expliqué où se trouve les dizaines de millions volés dans « l’opération » Haïti, fric disparu comme par miracle ! Haïti qui a attendu 15 jours avant que 3 médecins suisses ne débarquent, la honte pour le pays de la croix-rouge et des milliards des ong pourries ! En revanche : Wikipedia : Israël a envoyé sur place un millier de militaires avec du matériel médical, sous le commandement du général Amos Radian. Ils ont installé le premier105 hôpital de secours perfectionné sur place. Pendant les cinq premiers jours, cet hôpital était le meilleur, selon le commandant. Des émissions de télévision israéliennes ont effectué des collectes de dons auprès des concitoyens. Au bout de deux semaines, les troupes israéliennes se sont retirées en laissant derrière elle une partie du matériel. Israël, une nation de 7,5 millions d’habitants, a envoyé une équipe de personnes comprenant des équipes de recherche et de sauvetage arrivée sur place, du personnel médical, et a mis en place le premier et le plus grand hôpital de campagne en Haïti, capable de soigner jusqu’à 5000 personnes par jour. À Haïti, 1 sauveteur sur 8 est israélien. Comme lors des catastrophes sismiques antérieures, à Gujarat en Inde en 2001, en Turquie, pour les attentats au Kenya etc., Israël a été l’un des fournisseurs les plus généreux d’aide et d’assistance.

     

    Calais, le rêve des corrompus de la politique suisse appellent à ça : Les Calaisiens ont vécu une des pires nuit de terreur, du samedi 9 au dimanche 10 avril 2016, et les médias français ont trouvé la solution parfaite pour défendre la beauté de l’immigration : faire le black-out total comme si rien ne s’était passé. https://www.facebook.com/emeline.vetu/posts/10209300590210741

     

    Pierre, ton article traite des USA, rien à voir !!

     

    Oui, comme l’armée de Napoléon qui embauchait des mercenaires suisses pour occuper la Suisse !!

     

    Ah bon, rien à voir ? Faudra m’expliquer. Le monde est devenu village. Et l’humain reste l’humain.

     

    Faites qu’ils pensent comme vous….!

     

    L’Europe est principalement en danger à cause de la corruption systémique à grande échelle, principalement organisée au sein des administration de l’UE, elle prête sans broncher des milliers de milliards aux banques et surtout aux banques les plus douteuses, ne le voyons avec la Société Générale (et pas seulement) dans l’affaire de Panama Papers. Alors comment ces salopards opèrent face à ces vagues de scandales ? Eh bien, c’est pas compliqué et c’est à quoi nous nous confrontons avec des histoires à dormir debout, notamment quand des salam abdelslam (et ses copains fichés « S ») passe plusieurs fois au travers de contrôles policiers quelques heures après avoir commit les attentats du 13 novembre ! Ou comme lorsque 300 policiers entourent la maison où se cachent des terroristes et qu’ils s’enfuient avec armes et bagages, ou comme ils sortent cachés dans des meubles alors qu’une autre de leur cache est prise d’assault, il y a des centaines d’affaires du genre et ne me dites pas que les flics sont cons à ce point. Encore, lorsque l’assaut était fait avec plus de 400 policiers spécialisés autour de la planque de mohamed merah à Toulouse et qu’il sort pendant 2 heures et revient, ni vu ni connu pour téléphoner depuis une cabine, car son téléphone était écouté ?? Des centaines de cas prouvant que les terroristes ont tissés des liens avec les polices ou ceux qui dirigent les polices démontrent que la sécurité n’est pas garanties par les mêmes qui octroient des milliers de milliards aux banques lorsque ces dernières distribuent des sommes colossales à des politiques. Comme la mère de l’ex-président socialiste (G. Papamdreou) grec qui possède un compte à Genève avec 550 millions d’euros et que ce compte n’est pas saisi par la justice et dont personne ne pipe mot, ou comme la déclaré la chef du FMI comme quoi 200 milliards sur les 300 milliards attribués à la Grèce sont repartis sur des comptes à numéros ou sur des comptes offshores !!! Alors évidemment que dans ce contexte, quelques attentats détournent les caméras et micros de cette presse tout aussi corrompue que ceux qu’elle protège ! On se croirait en Algérie en 1995 ou en Syrie et leurs milliers de milliards planqués ailleurs alors que leurs peuples mangent des pelures et que leurs femmes vont chercher leur eau à pied à des kilomètres !!!

     

    Beaucoup de silence de la part de la presse ennemie qui se tait étrangement honteusement suite au meurtre d’une jeune femme aux abords de l’hôpital cantonal genevois ! Tuée à coups de barre de fer et dépouillée, pas un mot dans les postes de la RTS chapeautée par une bande d’islamistes, en plus incapable de lâcher une phrase sans faute de diction !

     

    Juste pour dévoiler un peu les zigotos qui animent des blogs comme l’autre hystérique pro-hamas, une petite vidéo pour montrer un peu ce qu’il se passe avec les enfants dans les écoles de Gaza, écoles financées par les contribuables suisses ! بكاء وتوبة في أحد مدارس غزة

     

    Ils sont habités par le diable ces cinglés! Et les commentaires arabes s’en rapprochent! Y a d’la joie! LOL

     

    Selon un rapport, une délégation conduite par le ministre des Affaires étrangères, Pierre Graber a rencontré de hauts responsables de l’OLP à Genève pour négocier un pacte offrant un soutien diplomatique à la cause Palestinienne en échange de quoi l’OLP renoncerait à mener des attaques terroristes contre la Suisse. Le terrorisme palestinien en Suisse a frappé pour la première fois en Février 1969, quand une escouade de l’OLP a attaqué un avion d’El Al à Zurich tuant l’un des membres de l’équipage. Trois terroristes ont été arrêtés et condamnés à la prison à vie. Un an plus tard, en Février 1970, George Habash du Front Populaire pour la Libération de la Palestine (FPLP) a fait exploser un avion Swissair en plein vol, tuant 47 passagers et membres d’équipage, dont 15 Israéliens. L’avion s’était écrasé à seulement 800 mètres d’un réacteur nucléaire d’une centrale suisse. Et le 6 Septembre 1970, un avion de Swissair en route pour les États-Unis a été détourné. Trois autres avions ont été détournés dans le même temps, y compris un vol d’El Al, le seule où les pirates de l’air ont été neutralisés. La Suisse était donc particulièrement motivée pour tenter d’être épargnée par de nouvelles attaques. Les premiers contacts entre le ministre suisse et les Palestiniens, selon la NZZ, ont été initiés par Jean Ziegler, professeur de sociologie à l’Université de Genève et à la Sorbonne, à Paris, un membre de gauche très controversé du Parlement suisse de l’époque et qui de nos jours siège comme membre du Comité consultatif du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies. Les pourparlers devaient rester clandestins, afin de ne pas créer une crise diplomatique avec les États-Unis, la Grande-Bretagne, l’Allemagne et Israël, selon le rapport de journal. Et tous les détails de l’accord sont encore sous scellés, en vertu d’une loi ordonnant une prescription de 50 ans. Mais NZZ affirme qu’il y a bien eut un accord absolument honteux. Ziegler s’est mis en contact avec l’OLP par l’entremise de Graber, qui était membre du même parti, et ils ont obtenu quatre garanties: Le suisse devait libérer les terroristes qui à peine seulement un an plus tôt avaient été condamnés à la prison à vie. Suisse s’engageait à soutenir les intérêts de l’OLP dans les cercles diplomatiques internationaux. Le Suisse a obtenu le statut d’observateur à l’OLP au sein des agences des Nations Unies de Genève. Et, plus important, les Suisses sont devenus les otages permanents de l’OLP puisque à tout moment le président Arafat pouvait révéler leur lâcheté au monde. Au fil des ans l’OLP a profité pleinement de cet accord, sous la double menace de révéler l’affaire et le reprendre les attaques terroristes. A ce jour, l’étendue de l’allégeance suisse due à sa capitulation devant l’OLP n’est pas encore entièrement connue. Farouk Kaddoumi, secrétaire général du comité central du Fatah, a aussi profité de l’accord puisque que l’enquête accusait ses membres d’avoir fait sauter l’avion de Suisse en Février 1970 causant la mort des 47 passagers. Mais soudain les accusations ont été retirées comme par enchantement. Le Centre de Documentation Diplomatiques Suisses (DDS), un centre de recherche qui édite des documents importants concernant les relations extérieures de la Suisse dans l’histoire contemporaine, ont voulu minorer mercredi l’importance de ces contacts entre la Suisse et des fonctionnaires de l’OLP révélés par la presse. « Les pourparlers Graber à Genève en Septembre années 1970 n’étaient pas été connu avant, mais ils sont peu susceptibles d’avoir eu un impact décisif sur les évolutions ultérieures des relations entre la Suisse et l’OLP, » ont ils dit dans un communiqué, insistant sur le fait qu’ils n’ont trouvé aucune trace de la réunion de Genève dans les documents officiels. De plus, ils disent douter que des liens plus étroits entre des personnalités officielles suisses avec des représentants de l’OLP dans les années 1970, n’aient été directement liés à l’entente secrète présumée. Mais ils ont avoué avoir trouvé des documents officiels attestant que le gouvernement suisse avait très à cœur de laisser l’OLP prendre ses quartiers dans un bureau à Genève afin de « réduire le risque d’attaques terroristes en Suisse. » L’article du NZZ est paru en amont du lancement d’un nouveau livre écrit par l’un de ses journalistes, Marcel Gyr, qui a interviewé les anciens responsables palestiniens et suisses ainsi que Ziegler lui-même. A ce jour, les dirigeants arabes de Cisjordanie et de Gaza possèdent plus de 300 milliards de dollars sur des comptes en Suisse, ceci explique cela.

     

    Quelle silence dans ce pays ou les questions empoisonnent l’air ! Que ce passe t-il lorsque les questions provoquent autant d’indifférence et ne soulève plus le moindre débat ? C’est un peu, voir de plus en plus ressemblant à ce qu’il se passait en Syrie juste avant le printemps libérateur !

     

    Tu parles des révélations de Panama ? Alors c’est sur ce billet qu’il faut intervenir : http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2016/04/04/panama-ben-voyons-275233.html Je pense qu’il y a tant de gens concernés par ces montages financiers que personne n’ose s’y attaquer. J’ai réagit à chaud en m’interrogeant sur les raisons pour lesquelles les Américains ne figurent pas dans ces documents. On a un début de réponse ici : http://tinyurl.com/h7qan28

     

    Disons que de plus en plus de traces entre les états occidentaux et les chefs terroristes montent à la surface et que comme la Suisse, nous assistons à des remontées de plats indigestes dans l’œsophage bancaire helvétique, ne pas oublier que 90% des transferts dans l’affaire panaméenne sont fait en partenariat avec des banques suisses !!

     

 

Démantèlement des centrales nucléaires, la dure réalité des chiffres

C’est une véritable cacophonie. Dans le désordre, on entend tout et son contraire.

Ainsi, selon la directrice des Forces motrices bernoises (BKW), Mme Thomas, tout est sous contrôle. Et même si le rendement actuel ne permettra pas de couvrir les coûts du démantèlement de la plus vieille centrale de Suisse, sa société provisionne depuis plus de 40 ans.

Son contradicteur à Forum hier, Florian Kasser de Greenpeace suggère au contraire un malaise puisque BKW vient de décider d’allouer 15% de son budget à la progression de ces coûts.

Les parlementaires, qui portent une lourde responsabilité dans les choix de ces dix dernières années puisque les sociétés actives dans l’énergie sont essentiellement en mains publiques, s’écharpent et invoquent nombre d’excuses pour éviter leur remise en question. Ils prient pour une hausse des prix du courant qui viendrait encore plomber la reprise économique.

En décembre 2008, dans l’euphorie de la création d’Alpiq, détenue majoritairement par les services publics romands, EOS Holding distribuait gracieusement de substantiels dividendes à ses actionnaires.

En mai 2011, le Conseil fédéral a décidé d’engager le pays sur la voie de la sortie du nucléaire, à l’échéance de 2034. C’est donc sans surprise que l’Office fédéral de l’énergie annonçait fin 2012 l’explosion des frais liés au démantèlement.

Le 5 septembre 2013, le député Pierre Amstutz déposait une interpellation urgente au Conseil exécutif du canton de Berne pour s’assurer que les fonds étaient disponibles.

La suite, il ne faut pas être grand devin pour la projeter. La responsabilité solidaire des gérants de nos quatre centrales nucléaires de Mühleberg, Beznau, Gösgen et Leibstadt est une foutaise puisque ces sociétés sont proches de la faillite. C’est donc bien la Confédération, et donc chaque citoyen de ce pays, qui devra passer à la caisse.

Et dire qu’on entend encore des députés défendre la production d’électricité par le nucléaire. Et que penser de la mise en vente de ce joyau durable qu’est la Grande-Dixence ? Y a-t-il un capitaine sur le navire ?

Catégories : Air du temps, Centrales nucléaires, écologie, Economie, Electricité, Energie, Marché, Nucléaire, Politique 8 commentaires

Commentaires

  • Merci pour ce billet Monsieur Jenni…le pire étant de ne rien dire 🙂 Écrit par : absolom 13h59 – mercredi 06 avril 2016
  • Oui absolom, le silence est souvent complice.
    Mais il semble que le sujet ne passionne pas les foules…
    Aujourd’hui, pour capter l’attention, il faut mentionner l’islam ou la pédophilie. Écrit par : Pierre Jenni 19h39 – mercredi 06 avril 2016
  • Vous avez eu les couilles d’écrire cet article, et ça c’est cool 🙂
    Ma compagne me dit parfois que chaque noeud arrive à son peigne…ce n’est qu’une question de temps… Écrit par : absolom 21h26 – mercredi 06 avril 2016
  • J’aime ce que dit votre compagne. Écrit par : Pierre Jenni 21h33 – mercredi 06 avril 2016
  • Attention transmise, si ça se trouve elle viendra donner son mot…elle en sort souvent des marrantes…:-) Écrit par : absolom 21h44 – mercredi 06 avril 2016
  • Bonjour Monsieur Jenni
    C’est un article de la Tdg qui me fait revenir chez vous…
    Lien Tdg du jour:
    http://www.tdg.ch/monde/europe/tchernobyl-regorge-vie-30-ans/story/20732092
    Lien posté par Johann le 26.2.16 sur votre billet « Dégage, pauvre con! »
    http://golemfuturo.blogspot.ch/2011/04/les-entubages-darte-faune-flore-de.html
    Contribution perso:
    http://www.fukushima-blog.com/
    Cela permet les comparaisons, toujours intéressantes…
    pour finir, vous parlez de chiffres ci-dessus…mais, aurions-nous les millions (liards), saurions-nous démanteler ? Vraiment ? Écrit par : absolom 13h38 – vendredi 08 avril 2016

  • « Hiroshi Nakajima en direct à la Télévision Suisse Italienne, déclare que la non-publication des actes des Conférences Internationales de l’OMS en novembre 1995, est due aux liens juridiques qui lient l’OMS à l’AIEA, Film de Tchertkoff W. & Andreoli E. : Mensonges nucléaires. 2001 »

    Si les plus hautes instances internationales se comportent de la sorte, nous serons obligés de nous prendre en main individuellement et cesser de déléguer nos pouvoirs à des représentants. La quatrième révolution a ce potentiel, mais pour le moment elle est récupérée par les puissants qui tentent bien de canaliser le flux pour perpétuer un système moribond.

    Je ne doute pas que nos scientifiques actifs dans le nucléaire connaissent le protocole pour démanteler les centrales. En revanche, la question des déchets est soigneusement balayée sous le tapis. Et les coûts sont toujours sous-estimés. C’est le cas dans tous les domaines qui impliquent la validation populaire. Les crédits pour la plupart des ouvrages vont régulièrement du simple (proposé au vote du souverain) au double, à la fin de la réalisation.
    Nous pouvons donc raisonnablement envisager une facture globale de 3 mrd pour la seule centrale de Mühleberg.

    C’est mathématique. Malgré la clause de solidarité qui lie les compagnies d’électricité, elles ne seront jamais capables d’absorber une telle charge.
    Nous passerons inévitablement à la caisse. Écrit par : Pierre Jenni 14h36 – vendredi 08 avril 2016

  • Absolom, lorsque j’ai voulu traiter ce sujet, je n’avais que des chiffres.
    Ils me faisaient tourner la tête.
    Je suis donc assez fier d’avoir pu publier un billet qui ne mentionne aucun chiffre. Ces derniers sont très facile à obtenir pour celui qui veut.
    Mais c’est là que le bât blesse. Ce n’est que lorsqu’on est dans la merde qu’on tente d’en sortir. On déteste anticiper. On délègue. Ou on s’assure. Écrit par : Pierre Jenni 14h49 – vendredi 08 avril 2016

Panama, ben voyons ?! Un os à ronger

A chaud, et sans rien comprendre à la finance, je réagis.

La presse va presser le citron jusqu’à la peau avec pulpe et pépins. Le public mouille. On a du lourd, ça va saigner.

Sauf que… qui en doutait ? Franchement…

Et puis c’est bizarre, mais d’après les premiers noms diffusés, il semblerait que ces pratiques ne concernent qu’une partie du globe…

De qui se moque-t-on ? Qui peut croire un seul instant que le recours aux montages financiers n’est pas généralisé et encouragé par le champion toutes catégories, le goliath qui a terrassé la Suisse au travers de procédures largement médiatisées  qui ont détourné l’attention pour un temps sur le nain qui fait peur.

Et ce silence politique assourdissant. Ils ont l’air malins nos décideurs et autres parlementaires qui défendent la place économique et l’intégrité de nos institutions. Ils vont venir avec quelles excuses lorsqu’ils oseront causer ?

Oui, c’est moche, mais c’est la règle et elle est validée par tous, de gauche à droite, de l’est à l’ouest et du nord au sud.

Entre lanceurs d’alertes et délateurs il y a un monde. Mais au delà des principes moraux, il y a des faits que nous pouvons tous apprécier à leur juste valeur. Et surtout il y a une forme de transparence délicieuse, permise par la technologie, qui fermera momentanément le caquet de ceux qui donnent des leçons pour détourner l’attention.

Nous vivons vraiment une époque formidable !

Catégories : Air du temps, Economie, Finance, Fiscalité, Humeur, Politique 32 commentaires

Commentaires

  • Et oui, vous auriez même pu titrer « Un os à ronger … »

    Avec du pain et des jeux en alternance.

    On vit une époque formidable en effet ! Écrit par : Jean d’Hôtaux 21h38 – lundi 04 avril 2016
  • Excellent Jean. Dont acte. Écrit par : Pierre Jenni 21h53 – lundi 04 avril 2016
  • Disons que d’ici à ce que la libanisation de la Suisse se dessine au travers d’événements tels que ceux ayant été financés par certaines banques helvétiques dans les quartiers Est de Beyrouth, il n’y a qu’un pas ! Écrit par : Corto 22h31 – lundi 04 avril 2016
  • Il faut également savoir et je l’avais déjà dit après l’étalage parcimonieux des mignardises de Snowden, ce à quoi nous assistons à nouveau avec cette amuse-gueule panaméen ne sont que les prémisses d’un monopoly à l’envers, bien moins saignant que ce à quoi nous allons tous goûter d’ici le début de l’été.

    J’avais dans un commentaire prédit une nouvelle hémorragie binaire, je m’étais trompé de 2 mois, je commençais presque à m’inquiéter !!

    Maintenant que les rédactions font leur grande lessive envers leurs maîtres de cérémonie, d’autres fuites liées à cette mise en bouche vont faire monter la mousse, règlement entre poissons plus gras et plus vaseux !!!

    Ce n’est plus comme en 29 où les cartes étaient soigneusement comptabilisées, depuis les voyous n’ont rien appris et ils ne savent même lire ni écrire.

    Nous verrons comment la presse va tenter de trucker les jeux, mais ça va transpirer ! Écrit par : Corto 22h47 – lundi 04 avril 2016
  • A l’époque, celui qui ouvrait un compte dans une banque suisse était inscrit dans un livre de compte en papier savamment relié et par un citoyen à qui on aurait donné de quoi aller boire un café.

    Pas des branleurs ramassés à l’arrache des quartiers au rabais de la classe moyenne française et jonglant sur des fichiers informatiques stockés sur des serveurs « sécurisés » par des firewall tricotés par des technos des Balkans !

    Si vous y ajoutez la concurrence zurichoise, ne vous attendez pas à autre chose que des cadeaux armés et des ambulances 4×4 !! Écrit par : Corto 23h00 – lundi 04 avril 2016
  • Ségolène Royale et bingo ! Écrit par : Cyrano 11h07 – mardi 05 avril 2016
  • Même des citoyens suisses participent à la fête, mais silence, secret bancaire oblige ! ah ah ah ah

    Panama n’est qu’un écran 3D, les banques sont suisses et chinoises, pas de miracle !

    Les journalistes sont des ânes, posséder un « compte » à Panama sert avant tout à des transactions commerciales, si x achète un produit dans un pays tiers et qu’il souhaite planquer une partie de la marge bénéficiaire, il ouvre un société au Panama ou ailleurs et se concocte des factures sur mesure, selon le droit suisse, il n’est pas interdit de payer des factures panaméennes que je sache, comme ça n’est interdit nul-part, il suffit de rester discret dans le cas où un inspecteur du fisc vous questionne, ensuite, le reste se passe dans des banques, elles se contentent bien souvent de fermer les yeux, si il s’agit des marges soustraites au fisc, rien de vraiment criminel, voir d’illégal, mais lorsque les banques ouvre des comptes à des politiques ou des criminels notoires (souvent les mêmes), là, les banques ne font pas leur boulot !

    Ne pas confondre dans ce dossier, évasion fiscale et blanchiment d’argent des organisations criminelles, et là, la Suisse continue d’abriter les pires monstres, si possible non européens et non américains, c’est à dire les pires ! Écrit par : Corto 11h19 – mardi 05 avril 2016
  • D’ailleurs, ne nous trompons pas, les blogueurs genevois restent bien silencieux sur ce sujet qui les frappe en plein dans le beignet, c’est fou comme la population craint le dieu « argent sale » et misère organisée de la planète !

    Les documents de l’affaire Panama rassemblent 30’000 milliards de dollars, la Suisse abrite dans ses comptes sous-terrains 4 à 5 fois plus !!! Écrit par : Corto 11h21 – mardi 05 avril 2016
  • De Panama Papers à PANAMA « PAMPERS »…..

    Panama Papers : la Société générale a créé 979 sociétés offshore
    05 Avril 2016, 11h50 | MAJ : 05 Avril 2016, 13h59
    réagir
    29
    Le siège de la Société générale à La Défense, dans les Hauts-de-Seine, le 19 mai 2015.
    Le siège de la Société générale à La Défense, dans les Hauts-de-Seine, le 19 mai 2015. (AFP/THOMAS SAMSON)
    La banque française Société générale est «dans le top 5» des banques ayant créé le plus grand nombre de sociétés offshore par l’intermédiaire du cabinet d’avocats panaméen Mossack Fonseca, avec 979 créations dont les deux-tiers via sa filiale SG Bank and Trust Luxembourg, révèle Le Monde ce mardi.

    Elle n’est devancée que par la britannique HSBC (2300 sociétés), les suisses UBS (1100 sociétés) et Crédit Suisse (1105 sociétés). Les autres filiales de la banque française concernées sont basées en Suisse et aux Bahamas.

    Les révélations tirées des quelque 11,5 millions de fichiers issus du cabinet Mossack Fonseca ont dévoilé un vaste scandale d’évasion fiscale touchant notamment hauts responsables politiques, sportifs ou encore milliardaires.

    Les créations ont ralenti depuis 2012

    Le quotidien souligne que, si la création de sociétés offshore a nettement ralenti depuis 2012 et des structures ont été fermées, «une centaine des entités ouvertes par la Société Générale chez Mossack restent actives». D’autres ont en outre été cédées à d’autres gestionnaires et continuent leurs activités.

    Avant ces révélations, Société Générale avait pris les devants lundi en affirmant dans un communiqué ne plus détenir depuis 2012, directement ou indirectement, aucune implantation en activité dans les Etats et territoires non-coopératifs. «Les structures auxquelles il est fait référence dans les médias ne sont pas détenues par Société Générale mais par des clients. Si la loi française ne prévoit aucune restriction concernant les relations avec des clients établis dans ces juridictions, Société Générale est particulièrement vigilante et mène depuis plusieurs années une politique proactive afin de s’assurer que nos activités respectent les standards les plus élevés en matière de lutte contre la fraude et l’évasion fiscales», avait informé le groupe bancaire.

    À lire: De Poutine à Platini, ces puissants cités dans l’affaire «Panama Papers»
    Le Parisien.fr Écrit par : Patoucha 14h48 – mardi 05 avril 2016
  • J’ouvre à l’instant le flash info du Parisien.fr et Oh surprise! J-M Lepen a eu le même jeu de mot…

    « « Je ne suis pas du tout dans l’affaire des Panama Machin ! » Interrogé par notre journal, Jean-Marie Le Pen affiche sa sérénité après les révélations du quotidien « Le Monde » dans ce qu’il appelle ironiquement l’affaire « Panama Pampers ». »

    VIDEOS. Affaire Panama Papers : Jean-Marie Le Pen nie en bloc et menace
    Valérie Hacot | 05 Avril 2016, 16h03 | MAJ : 05 Avril 2016, 18h31

    http://www.leparisien.fr/politique/affaire-panama-papers-jean-marie-le-pen-nie-en-bloc-et-menace-05-04-2016-5688881.php

    http://www.leparisien.fr/economie/en-images-panama-papers-les-personnalites-mises-en-cause-05-04-2016-5688667.php Écrit par : Patoucha 00h27 – mercredi 06 avril 2016
  • Disons qu’avant 2012, les banques suisse conseillaient vivement leur clientèle de faire appel à des offshores et pas seulement à Panama, en fait Panama est loin derrière Caiman, et d’autres, en 2010, Forbes classait dans l’ordre les 10 principales destinations pour les placement via des comptes offshores :

    1. U.S.A (Delaware),
    2. Luxembourg,
    3. Suisse,
    4. Îles Caïman,
    5. Royaume-Uni (City of London),
    6. Irlande,
    7. Bermudes,
    8. Singapour,
    9. Belgique,
    10. Hong Kong.

    Panama n’y figure même pas ! Écrit par : Cyrano 19h01 – mardi 05 avril 2016
  • Ensuite, pour les paradis fiscaux, voici la liste des 30 principaux lieux de stockage de font sales :

    Andorre,
    Anguille,
    Antigua and Barbuda,
    Bahamas,
    Barbade,
    Belize,
    Bermudes,
    British Virgin Islands (Iles Vierges Britanniques),
    Brunei,
    Iles Cayman,
    Iles Cook,
    Grenade,
    Guernsey,
    Hong Kong,
    Liberia,
    Liechtenstein,
    Maldives,
    Iles Marshall,
    Ile Maurice,
    Monaco,
    Montserrat,
    Nauru,
    Niue,
    Panama,
    Saint Kitts et Nevis,
    Saint Vincent et les Grenadines,
    Seychelles,
    Suisse,
    Turks et Caicos,
    US Virgin Islands.

    Bravo les mecs ! Écrit par : Cyrano 19h04 – mardi 05 avril 2016
  • « fonds », pardon !! Écrit par : Cyrano 19h05 – mardi 05 avril 2016
  • C’est une pure opération de propagande américaine. Avec un os à ronger pour les sous-fifres français. Ce sera crédible quand les Américains nous parleront de ce qui se passe au Delaware, Dakota, Wyoming et les Français d’Andorre et de Monaco.
    Et Patoucha, si elle aime la propreté financière, ferait mieux d’aller étudier les cuisines israéliennes. On a comme l’impression que ce doit être assez intéressant…En tout cas, il serait temps qu’on nous prouve que tout est blanc comme neige par là-bas, avec tous ces hommes politiques en prison pour fraude, au lieu de nous répéter incessamment que les cuisines helvétiques sont sales… Écrit par : Géo 20h30 – mardi 05 avril 2016
  • Géo fait comme l’ont fait beaucoup de suisses qui blanchissent le fric de la mort comme des pourboires passés à gauche, il ignore encore ou ne veut pas admettre que absolument toutes les transactions bancaires sont traçables informatiquement, en fait pas un centime n’échappe aux traceurs branchés en live sur les canaux de flux de données, pas un maudit centime et cela depuis que les ordinateurs sont connectés sur les outils de communication, type liaisons satellites, liaisons filaires, fibres optiques et bien sûr, les chemins utilisant la toile.

    Géo, sachez que chaque fois que vous tirez un billet de Chf. 100.– auprès d’un distributeur ou au guichet de votre banque, cette transaction est piratée et surveillée, parfois les traceurs obtiennent les informations avant même que votre banques n’enregistre votre transaction !

    Un article de la TdG d’il y a environ 8 ans avait déjà signalé que toutes les transactions effectuées en Suisse était surveillée de très près depuis des sites de captages de données, il s’agissait de transactions circulant par les réseaux téléphoniques suisse et cela depuis les années 90.

    Depuis cette date, proche de l’article TdG, (petit article immédiatement oublié sur ordre des fédéraux), une équipe d’ingénieurs de l’EPFZ essaye de démonter la méthode utilisée par les capteurs, cela doit faire presque 10 ans que ces ingénieurs tentent de trouver le début du fil de la pelote, ils en sont toujours au point mort, sans le moindre indice de fonctionnement de ce système implémenté dans le switching des systèmes de communications Swisscom ! Écrit par : Corto 22h10 – mardi 05 avril 2016
  • C’est toujours un peu comme ça, une fois les délais juridiques devenus caduques, on entendra encore et toujours ce :

    « on ne savait pas » ou « c’était mon prédécesseur », celui qui a reçu un parachute doré pour qu’il la ferme ! Écrit par : Corto 11h59 – mercredi 06 avril 2016
  • Os « made in USA » lâché par John Doe

    à écouter & lire sur
    http://panamapapers.sueddeutsche.de/articles/56ff9a28a1bb8d3c3495ae13/


    Production: “International Consortium of Investigative Journalists”

    funded and organised entirely by the USA’s Center for Public Integrity,
    dont sont membres:

    Ford Foundation
    Carnegie Endowment
    Rockefeller Family Fund
    W K Kellogg Foundation
    Open Society Foundation (Soros)


    http://www.veteranstoday.com/2016/04/04/the-very-nasty-truth-about-the-panama-papers/ Écrit par : divergente 15h12 – jeudi 07 avril 2016
  • Oui divergente, c’est tellement énorme que personne ne semble réaliser.
    Mais comme je le relève dans mon billet, il est difficile de comprendre la stratégie qui consiste à faire croire que les américains ne sont pas concernés par les noms qui circulent. Le retour de kick sera brutal. Écrit par : Pierre Jenni 16h54 – jeudi 07 avril 2016
  • Pierre, aux USA, comme ailleurs(Russie, France etc.), les gros ne se font jamais avoir dans ce genre de conneries, si l’on regarde de plus près, tant « panama paper » que les autres fuites ou hacking, il n’y a que les petits joueurs qui remontent à la surface, c’est clair que les mastodons font virer leur fric via leurs nombreuses filiales avec le visa de leur gouvernement et ne font pas appel à ces comptes chippos pour petits requins édentés !

    Dans l’affaire qui agite la presse française, quelques centaines ou milliers de pigeons vont se faire bouffer par le fisc et la SG se prendra une amende de quelques millions max et son CEO ne va pas tarder à faire une déclaration le sourire en prime, excusera les indélicatesses et dira qu’il n’est pas informé, ça en devient lassant ! Écrit par : Corto 01h54 – vendredi 08 avril 2016
  • Oui, ça devient lassant. Mais franchement Corto, comment imaginer un instant que les gros poissons ne se fassent pas attraper dans la foulée.
    Je comprends ton cynisme, mais si tu as raison, cela signifie que tous nos système sont complètement corrompus. Les quelques phrases de Jornot ne seraient que du vent ou encore une manière d’attaquer quelques petits pour cacher les gros ?
    Quel homme politique sincère pourrait aujourd’hui se laisser avoir avec cet écran de fumée si des péquins comme toi et moi nous flairons l’arnaque.
    Mais peut-être qu’ils ont tous des bas de laine non déclarés quelque part. Tout le monde se tient par la barbichette.
    Au final, ça va tourner en révolte. Écrit par : Pierre Jenni 07h47 – vendredi 08 avril 2016
  • Tu parles de Jornot, mais revenons à l’époque de B.Berthossa, je me rappel comment fonctionnait son filet à « gros poissons » !

    Un filet métaphysique qui laissait passer les gros et retenait les petits, il avait voulu faire la une en arrêtant un petit minable qui blanchissait de misérables millions pour le compte de tous petits poissons (vobla) séchés et que le département de justice avait dû indemniser à hauteur de plusieurs millions !

    La seule affaire qui avait porté ce procureur à son poste après de magnifiques promesses, pendant son mandat, Genève n’a jamais autant blanchi de fric très sale !

    Pour rappel : http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/sursis-chauffard-russe-bellevue/story/14571971

    Et l’on voit la TdG mentir en alléguant que les 3 fils d’oligarques roulaient à 150 kmh alors que c’était à 300 km et que retraité allemand percuté par ces 3 trois salopards roulaient sous emprises de drogues et d’alcool, cette nuit là, le proc, réveillé pour la bonne cause ordonne à 4 heures de matin de relâcher immédiatement et ordonne à la presse de parler de blessé et non de mort en ce qui concernait la victime ! Écrit par : Corto 12h47 – samedi 09 avril 2016
  • que l’on ne parle pas de justice ou de procureur à Genève, c’est le théâtre guignol la drôlerie en moins !

    Il suffit que directeur d’une grande banque des lieux téléphone à n’importe quelle heure et les personnes sont libérées, comment voulez-vous dés-lors parler de « justice » ? Écrit par : Corto 12h54 – samedi 09 avril 2016
  • http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/jeune-chauffard-russe-indemnise-victime/story/20999402

    La TdG ment à nouveau, la victime est décédée 1 heure après la collision, ce sont ses héritiers qui représentaient la partie civile dans cette affaire jugée à huis-clos ! Écrit par : Corto 12h58 – samedi 09 avril 2016
  • Donc, ne tires pas trop sur l’actuel proc, avec lui, les choses ne se seraient sans doute pas passées pareillement, ne pas oublier que les 3 assassins ont été relâchés moins d’une heure après avoir été arrêtés et qu’ils ont pris le jet privé pour Monaco quelques heures plus tard !

    Pas de rapport de prise de sang, pas d’empruntes digitale, rien ! Écrit par : Corto 13h00 – samedi 09 avril 2016
  • Mais là, nous parlons de milliers de milliards sur des comptes non-panaméens !

    La Russie ne fait pas partie du concorda en matière de « compliance » bancaires ! Écrit par : Corto 13h02 – samedi 09 avril 2016
  • Corto,

    Monsieur le Socialiste genevois est un raciste, xénophobe et partisan.

    Rien à voir avec un Libéral, devenu PLR, de la taille et de la classe d’un Olivier Jornot.

    Ma situation actuelle me permet de le clamer et d’assumer mes propos avec des documents tout à fait officiels.

    Bernard Bertossa, né le 12 septembre 1942 à Genève, est un magistrat suisse.
    Après ses études de droit à l’Université de Genève où il obtient une licence en 1965, il travaille dans une étude d’avocats et passe son brevet en 1967, puis il est élu au Tribunal genevois de première instance en 1972.
    Il préside le Tribunal de police et de la Chambre des baux et loyers de 1972 à 1973 puis, de 1981 à 1987, la Chambre d’accusation.
    Il est également juge civil au Tribunal de première instance de 1973 à 1990.

    En 1990, il est élu procureur général de Genève, puis réélu en 1996 pour un deuxième mandat jusqu’en 2002.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Bertossa Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © 16h46 – samedi 09 avril 2016
  • http://www.icij.org Écrit par : Pierre Jenni 16h53 – samedi 09 avril 2016
  • Victor, bien que le proc général Jornot soit, comme vous le dites, très respectable, d’ailleurs c’est la raison pour laquelle quelques putasses se sont jetée sur lui lors d’une soirée un peu trop arrosée ghb compris ou autres désinhibants) pour faire le buzz, le Parquet genevois est devenu une sorte de zoo où l’on y croise toutes sortes de bestioles peu-fréquentables !

    Nous les voyons à l’action après avoir fait la place à Genève de brochettes de crapules à ne pas piquer des mouches, ceux-ci, viennent de pays encore moins fréquentables dans lesquels socialisme et islamisme font très bon ménage !

    Genève est malheureusement de moins en moins fréquentable et n’a plus grand chose à envier à Molenbeek ou autres banlieues voisines, tel est la volonté des élus de gauche et nous ne pouvons que les félicités pour cette victoire de la décadence sur les civilités !

    Oui, l’islamo-socialisme détruit nos sociétés et l’on peut même affirmer que le travail touche à sa fin ! Écrit par : Corto 02h58 – dimanche 10 avril 2016
  • Le voile se lève gentiment sur ces fuites. On découvre l’obsolescence des systèmes de protection informatique de la firme Mossack/Fonseca.
    Et on comprend mieux pourquoi peu d’Américains figurent dans ces fichiers.
    Mais qu’on ne s’y trompe pas, d’autres fuites viendront. Elles n’épargneront personne. Nous allons vivre la transparence malgré nous, grâce à la technologie.
    http://www.contrepoints.org/2016/04/13/247019-pas-de-complot-derriere-les-panama-papers-mais?utm_source=Newsletter+Contrepoints&utm_campaign=35f78fd49a-Newsletter_auto_Mailchimp&utm_medium=email&utm_term=0_865f2d37b0-35f78fd49a-113931989&mc_cid=35f78fd49a&mc_eid=8e94abc528

    Mais nous allons aussi tous avoir un flic derrière notre ordinateur.
    Je vous encourage donc à signer le référendum contre la loi fédérale du 18 mars 2016 sur la surveillance de la correspondance par poste et télécommunication (LSCTP) dont l’intitulé est une fois de plus trompeur puisque nos autorités disposent déjà de tous les outils nécessaires à ces contrôles.
    https://www.buepf.ch/wp-content/uploads/LSCPT-3.pdf Écrit par : Pierre Jenni 09h24 – mercredi 13 avril 2016
  • Pierre, il y a déjà 10 flics derrière chaque ordinateur, mais ce sont des loques, il surveillent des « Corto » et autres fouteurs de petch, ils sont largués dès qu’il y a le moindre firewall !

    Ils (les flics) ne savent même pas qui détient les fichiers, mais ils peuvent faire confiance à leurs auxiliaires « journalistes » pour faire le tri, de toute manière, jamais un « journaliste » ne s’en prendra à des gros poissons, ils connaissent le mode d’emploi, cette affaire ne fait que démontré la position des « journalistes », nous en avons eu un exemple avec France2 et les laquais sont eux, en premier surveillés par les flics, en fait le flics, incapables de de maîtriser les technologies, se contentent de surveiller les laquais « journalistes » !

    Plus simple et plus efficace, goebels l’avait d’ailleurs bien expliqué ! Écrit par : Corto 10h53 – mercredi 13 avril 2016
  • C’est certainement très vrai Corto, comme bien des choses que tu dis, à ta façon.
    Mais ce n’est pas une raison pour se laisser entuber plus et payer des incompétents pour venir fouiller dans nos vies sans le moindre espoir de prévenir un délit. Écrit par : Pierre Jenni 11h05 – mercredi 13 avril 2016
  • Il est vrai que pas mal de mes compatriotes ont appris à s’agenouiller face aux pires ordures et en leur disant, son excellence, mais il n’y a qu’une façon d’appeler une ordure, une ordure !

    Encore tu ne comprends rien, nous avons vu le gérant américain courir en Israël pour obtenir le contenu d’un ridicule Iphone, produit fabriqué en Chine sous licence américaine, on ne rêve pas !

    Je ne pense pas que les affaires de culs d’un tel ou d’une telle intéresse ceux qui surveillent la toile, par contre de grosses saloperies ont peut être du souci à se faire ! Écrit par : Corto 19h58 – mercredi 13 avril 2016

Oooh ouiii, mets-la moi… profond !

C’est par ces mots que j’ai eu l’outrecuidance de commenter le dernier billet de M. Thévoz. Ils reprenaient en partie sa rhétorique et certaines allusions pour défendre sa cause. Comme c’est le cas pour une majorité de représentants politiques de la gauche, ma contribution fut censurée. Il faut croire que M. Thévoz n’a pas vraiment le sens de l’humour, ou qu’il se réserve le droit de pratiquer la sienne à l’exclusion de celle des autres.

 

Cette allégorie visait un but. Dénoncer l’incurie du politique au sens général et son asservissement à l’économie qui n’est non seulement plus un secret, mais une réalité avouée avec un certain cynisme par Mauro Poggia, conseiller d’Etat et Bertand Buchs, député au Grand-Conseil.

Le petit peuple, qui se prétend souverain, frémit aux premières semonces des réalités du marché. Chacun craint pour sa place de travail et valide tous les projets gouvernementaux ou les initiatives qui le lui promettent. C’est ainsi que, dans cette logique imparable, les dernières tentatives de juguler les pratiques discutables des multinationales, qui ont pignon sur rue dans notre pays, furent balayées.

Nous verrons demain si ce choix était justifié. J’en doute car certains grands groupes transnationaux ont déjà annoncé leur migration sous d’autres cieux en prévision de l’imposition à 13%.

Mais la véritable question est ailleurs. Quel monde voulons-nous ? Dans quel univers voulons-nous vivre ? Si nous suivons la logique libérale de la croissance, nous pouvons déjà voir aujourd’hui où elle nous mènera. Non seulement les ressources de la Terre sont limitées, mais les conséquences de leur surexploitation se font déjà sentir.

Il faut se poser la question des raisons qui incitent les maîtres du monde à garder secrets les tractations en cours entre l’UE et les USA pour un partenariat transatlantique qui supprimera les barrières « artificielles » au libre commerce. Il faudrait aussi s’interroger sur les conséquences de certaines décisions comme, pour ne prendre que cet exemple, l’autorisation de certains pesticides qui déciment les pollinisatrices que sont les abeilles à un point tel qu’il faille remplir leur tâche manuellement dans certaines régions du globe.  Merci à Monsanto and Co.

Tous ces choix ne visent qu’un seul but. S’enrichir. Mais attention, pas pour tous. Juste pour ceux qui ont déjà les moyens et qui n’en auront jamais assez. Selon Joseph Stiglitz, prix nobel d »économie (2001), ils représentent 1 % de la population. Le reste est là pour les servir, en attendant les robots qui sont encore trop chers.

Au final, il ne restera que la révolte pour se faire entendre. Mais là encore, nous risquons bien de vérifier à quel point il est déjà un peu tard pour se réveiller. En effet, tout est déjà organisé pour prévenir ce cas de figure presque opportun qui permettra de réduire la population mondiale à des niveaux gérables. 

 

 

Commentaires

  • les politiciens qui signent cet accord, se rendent coupable de crimes contre l’humanité. Une liste de ces voyous devrait être connu du grand public, pour qu’ils répondent leurs actes un jour…

    Écrit par : Blanc René

    Quel pessimisme ! Si je vous comprends bien, tout est foutu, si vous me permettez le mot. L’enrichissement comme ligne de conduite n’est un pas un phénomène nouveau. Ce qui est nouveau en revanche, c’est l’épuisement des ressources. Et quand il n’y aura plus rien, les tas d’or amassés ne serviront plus à rien ! Croyez-vous que « le petit peuple, qui se prétend souverain » est à ce point stupide qu’il élit des personnes qui se moquent de lui ? C’est peut-être aussi cela la démocratie directe : faire confiance à des élus qui vous plantent un poignard dans le dos. Alors quoi, faut-il abolir les partis politiques qui ne seraient que le vernis recouvrant nos démocraties ? Il ne sert à rien de se plaindre, il faut agir. Et agir, c’est surtout faire en sorte que le petit peuple soit en mesure de bien comprendre ce qu’on lui propose. Et pour comprendre, il faut le former sans cesse. Tout cela commence à l’école, lieu de départ du « savoir vivre ensemble » et non le lieu d’une compétition acharnée qui conduit aux excès que vous dénoncez à juste titre. Vaste programme !

    Monsieur Sommer, je suis assez pessimiste quant à votre proposition de mieux former le petit peuple afin qu’il maîtrise mieux ce que l’on lui propose. Parce que je ne pense pas que le fait d’être « éclairé » change quoique soit. Je crois que l’on a un bon exemple avec l’élection de Tsipras en Grèce, ses propositions politiques était bien en phase avec ce bon « petit peuple » mais il a été mis devant l’impossible obstacle de s’émanciper de la toile d’araignée économique en place.

    Écrit par : aoki

    Mais à votre avis, Monsieur Sommer, que faisons-nous ici sur les blogs, vous et moi, si ce n’est participer à l’information ? Je ne vois pas trace de pessimisme dans mes billets. Peut-être un sentiment d’urgence et un engagement ferme. Quelques mots provocateurs pour réveiller aussi. Pas de plainte ou de lamentation. Non, le peuple n’est pas stupide, mais il a peur et se laisse abuser par un système corrompu. Avez-vous lu le billet de M. Poggia que j’ai mis en lien ? Vous avez là le début d’une réponse à vos questions.

    Je vous rejoins sur l’importance de l’éducation. Mais vous ne semblez par bien réaliser à quel point notre système scolaire est vétuste. Et je pèse mes mots. Tout est fait pour formater ces jeunes afin qu’ils participent à la création de richesses. Déjà à mon époque, l’économie avait besoin d’électros et de typos, la moitié des élèves de ma classe sont devenus soit l’un, soit l’autre. Quelques années plus tard ce fut la crise et ces gamins, devenus adultes, ont perdu leur travail qu’ils n’aimaient pas particulièrement et ont dû, tant bien que mal, se recycler. Mais c’était encore relativement facile. Jeremy Rifkin annonce, depuis vingt ans déjà, la fin du travail. Par ailleurs, l’éducation que vous semblez appeler de vos voeux est visiblement chimérique. Ma fille Maya fait partie de ceux qui s’intéressent à leur pays et elle se renseigne avant de voter. C’est une exception dans sa classe de dernière année du Collège. Et malgré ça, elle ne comprend pas grand-chose. Tout est basé sur la rentabilité et non pas sur l’intelligence créatrice. Heureusement, l’école à grand-papa va rapidement disparaitre. Les notes, les diplômes, tout foutra le camp. Car il est déjà possible de suivre de nombreux cours en ligne avec les meilleurs profs au monde. La technologie est à la fois prometteuse et dangereuse car elle est récupérée par les voyous comme Uber et détournée vers les profits faciles. http://www.pierrejenni.ch/page/6-renovation-du-scolaire-et-arle

    Ce que je dirai à cette souillure, c’est : thévoz même pas la peine !

    Écrit par : Corto

    « ils représentent 1 % de la population.¨ » Tu parles pour toi ?

    Écrit par : Corto

     » Comme c’est le cas pour une majorité de représentants politiques de la gauche, ma contribution fut censurée. » Allons allons mister Jenni, vous faites pire en bannissant directement les IP. N’est-ce pas ? Faut conclure que vous êtes de gauche aussi ? Je crois pas.. Vous n’êtes pas assez intelligent. Conduire un taxi, n’importe qui peut le faire.

    Écrit par : Corto

    De quoi parles-tu Corto ? Et pourquoi ce vouvoiement subitement ? J’ai banni l’IP de ton usurpateur à ta demande. Et explique-nous le rapport entre l’intelligence et le fait de conduire un taxi.

    Pierre, tu sais très bien !! Effaces le, c’est le valaisan !

    Écrit par : Corto

    Avec les valaisans, on ne sait pas si on a à faire à des victimes atteints du syndrome de Stockholm ou des représentants de la grande maison en personne !

    Écrit par : Corto

    Un commandant du Hamas, Mahmoud Ishtiwi, détournait de l’argent pour s’acheter des passes chez un Escort Boy de Gaza… les amis de thévoz : La mort de Mahmoud Ishtiwi a tous les attributs d’une telenovela: le sexe, la torture et le détournement de fonds dans une organisation terroriste importante: le Hamas. Ishtiwi, 34 ans, était un commandant d’une famille légendaire de loyalistes du Hamas qui, pendant la guerre de 2014 avec Israël, était responsable de 1.000 combattants et d’un réseau de tunnels. Le mois dernier, ses anciens camarades l’ont exécuté avec trois balles dans la poitrine.

    Écrit par : Corto

    Je suis une adversaire politique de Sylvain Thévoz,mais j’applaudis à sa décision de ne pas passer ce sommet de vulgarité. J’aurais même tendance à souhaiter qu’un post portant ce titre soit refusé par la Tribune.

    Écrit par : Mireille Vallette

    -Ben… Mireille Vallette et Mère-Grand étonnante intervention! Faut croire que vous n’avez jamais lu les billets de Thévoz?! Vous aimeriez un échantillonnage?

    Écrit par : Patoucha

    Adversaire « politique », c’est vrai qu’entre socialiste, c’est la guerre, mais à ce point ! Je ne sais pas ce qui motive Vallette, mais sa vrai nature remonte vite à la surface ! Ah, l’internationale des voyous et des dépités qui tentent en fin de vie de se recycler, c’est quelque chose !

    Écrit par : Corto

    L’IP 178.62.127.96 est un VPN exécuté depuis le même IP que dans les autres usurpations minables des impotents du cortex ! Ca vient à nouveau du centre de Sion, le dénommé « Flamarion » est celui qui a développé le site du corbeau !

    Écrit par : Corto

    Mme Valette, vous me voyez ravi de votre visite ici, même si j’aurais préféré un autre son. Oserais-je vous encourager de suivre mes liens qui vous permettront de comprendre d’abord que je reprends diverses analogies de M. Thévoz dont son billet est truffé. Ensuite, si vous avez bien compris ma démarche, vous comprendrez que le sujet est d’importance et ne se limite pas à l’accroche du titre. Au final, j’ai un peu le sentiment que vous n’aimez pas l’ombre. Rassurez-vous, je n’ai pas votre constance et mon apparition restera vraisemblablement éphémère. Je vous laisse volontiers la place. Ceci dit, je ne vois pas ce qu’il y a de vulgaire dans un titre qui a le mérite de dire clairement les choses au sujet du fait politique. Maintenant si vous prenez ces mots à la lettre, je ne puis que vous encourager à réveiller vos meilleurs souvenirs des étreintes les plus torrides, car, à mon avis, la baise fait partie de ce qu’il y a de mieux au monde. Mais je vous vois venir, vous allez à nouveau me traiter de vulgaire.

    Je vois que jenni en plus de manquer d’intelligence est une balance ! Assez dég hein ? Quant à Mmme. Vallette, elle ferait mieux de balayer devant sa porte. La vulgarité est bien inoffensive comparée à des obsessions haineuses..

    Écrit par : Corto

    Monsieur Flamarion, ou devrais-je être plus expéditif en disant Nicolas, si pour vous laisser le vrai Corto vous dénoncer pour l’usurpation de son pseudo est être une balance, soit, j’assume. Mais je me réjouis de trouver la solution pour éradiquer ceux qui, comme vous, n’assument pas de parler en leur nom propre. Monsieur Duval va plus loin sur son blog en censurant systématiquement tous les pseudos dont il ne connait pas les véritables coordonnées. Il a raison. Si vous voulez donner des leçons, commencez par donner l’exemple.

    Vous avez tort dans toute la ligne, jenni. Je vous laisse croire ce que votre maître à penser (car apparemment vous n’arrivez par vous-même) vous dit. Cependant ici la balance c’est vous et pas Corto pour lequel vous vous éxecutez comme un commis. N’est-ce pas ? Corto est un minable (et je suis gentil). Alors imaginez ..

    Écrit par : Corto

    Il faudrait qu’il travail les muscle de ce qu’il reste dans sa tête le valaisan qui a dû sucer trop de curés dans sa paroisse !

    Écrit par : Lucien

    Rachid Birbach est Marocain, fils d’imam, il a pratiqué l’islam depuis l’âge de 4 ans puis il a quitté cette religion. Il analyse l’origine de la haine véhiculée par l’Islam et invite ses co-religionnaires à quitter cette religion qui les opprime. Personne ne peut pas dire qu’il ne connaît pas l’islam ni les musulmans. Personne n’osera affirmer que Rachid Birbach est raciste ou « islamophobe »… « Depuis l’âge de 4 ans j’ai appris que les Juifs et les Chrétiens sont les bannis et les perdants. Si à l’âge de 20 ans je n’ai tué ni Juifs ni Chrétiens, c’est grâce à moi seul.« https://www.youtube.com/watch?v=PSyUvvNeJew

    Écrit par : Lucien

    @Mireille Vallette Voua avez raison. Il y a des pensées et des paroles dont al grossièreté équivalent à de la violence. Inutile de se battre contre elle dans le monde pour l’admettre, et parfois même en jouir, dans nos esprits et notre entourage.

    Écrit par : Mère-Grand

    On n’y comprend rien.

    Écrit par : Mlle Jacqueline Dupont-Dubout

    Mère-Grand n’a pas assez vécu, notamment il doit manquer de culture, faut lire Sade, un des plus fervent athée de la langue française ! Quant à thévoz, il est vrai qu’il vaut mieux l’ignorer !

    Écrit par : Corto

    Une petite strophe de Rabelais pour la pudibonde socialo : “C’est grande pitié quand beauté manque à cul de bonne volonté.”

    Écrit par : Corto

    « mets-la moi profond(…) si l’on ajoute dans l’entendement: Meta-la moi profond dans l’entendement Mets-le moi profond dans l’entendement Un éclairage, une connaissance (connaissance de cognition) A choix tel qu’entendu par Mireille Vallette (et d’autres, sans doute aucun) ou comme mes lignes. En évitant d’être hypocrites.

    Écrit par : Myriam Belakovsky

    Pendant que Vallette et autres Mère-Grand donnent des leçons de bonnes manières, comme celles inculquées par les gouvernantes helvétiques que kim il un, ce con tire des missiles et menace la planète avec ses attributs génitaux sous licence soviétiques, cela veut dire, qu’il ne faut jamais parler la bouche pleine, mais qu’avec la forme les socialistes ou ceux qui ont mouillés dans cette merde brunâtre proposent très poliment de détruire le monde, comme il le font aussi en soutenant les mollahs en se rendant dans leurs alcoves voilées comme des vielles putes en deuil !

    Écrit par : Corto

    Mea Culpa: J’avoue ne pas avoir repris l’intervention de Madame Vallette concernant le blog de Monsieur Thévoz sans me reporter à son blog ni aux commentaires qu’il a pu susciter. Ce sont les vulgarités et la violence verbale de certaines des interventions sur ce blog-ci qui m’ont fait réagir comme je l’ai fait, jugeant, à tort peut-être, qu’il était fait référence à la même chose. Sur ce point je maintiens ma remarque: j’ai une conception traditionnelle (et certainement surannée pour certains) de ce que doit être un échange d’idées, ce que je recherche dans un blog. Lorsqu’il devient un défouloir, un champ de bataille ou un lieu de propagande, en particulier religieuse, je cesse de le fréquenter. C’est aussi le cas lorsque j’y lis des commentaires répétés d’intervenants connus pour en détourner systématiquement le but que j’ai énoncé ci-dessus. J’aurais donc, en effet, dû m’abstenir de mon commentaire. J’ai lu Sade il y a une soixantaine d’années, avant que cela soit devenu à la mode et à une époque où on avait encore quelque difficulté à le trouver en librairie. J’ai considéré que c’était une oeuvre littéraire et je ne l’ai pas confondu avec un blog, qui doit, je me répète, répondre à d’autres critères. Par ailleurs, je ne me suis pas vanté, ni à l’époque ni plus tard, de cette lecture pour faire une démonstration de mon expérience de vie, ouverture d’esprit ou autre qualité ainsi empruntée pour me faire valoir.

    Écrit par : Mère-Grand

    Mère-Grand, je sais que vous refusez de dialoguer (directement) avec « Corto », sans doute à cause de certaines rigidités structurelles et un sens du contradictoire peu développé, qu’importe ! Pierre a écrit dans sa note, « ouiii mets la moi profond » ! Premièrement, il n’est pas question de la mettre à autrui !! (important) Il n’engage que sa personne ! Ensuite il me semble qu’il serait important de ne pas faire appel au terme « violence » à chaque manque de courtoisie, la censure est bien plus ravageuse que la franchise, il suffit de voir comment des décennies de censures mènent le peuple Syrien vers la monstruosité ! Au contraire, faire état de sentiments à la source, comme l’a fait Pierre, dénote d’un besoin de stopper les violences et d’illustrer les choses à leur niveau ! Les blogs de la TdG sont devenus de vrais comptes numérotés à l’image des larbins des banques criminelles, (pas toutes), avec en plus un système de validation assez vicieux et malade ! Oui, la bande de bien-pensants gôcho-fonctionnaire de la presse se gargarise de cette forme de censure déguisée en « liberté d’expression », encore une corruption bien catholique, comme les siècles de viols d’enfants eux encore cachés dans les archives et autre encyclique !

    Écrit par : Corto

    Myriam Belakovsky:  » Meta-la moi profond dans l’entendement Mets-le moi profond dans l’entendement  » Vous en faites des choses, avec votre entendement.

    Écrit par : Patatra

    Mère-Grand, j’ai toujours plaisir à vous lire et déplore votre décision de ne plus participer aux discussions lorsque Corto est présent. S’il est vrai qu’il digresse régulièrement, ses interventions provocatrices sont souvent rafraîchissantes et j’apprécie sa vision un peu décalée. Certes parfois il m’énerve et dérive un peu loin mais j’ai décidé après trois ans de pratique des blogs de laisser les commentaires ouverts sans modération. Je me garde évidement la possibilité de supprimer une contribution diffamante, mais je pars du principe qu’elle engage principalement son auteur et seulement accessoirement, pour des questions juridiques, l’hébergeur ou le responsable du blog.

    Oui, Mère-Grand et le grand ordre des « libres-penseurs » s’abrogent un titres qu’ils ont premièrement plagiés et dans leur ensemble sont aussi croyants dans leurs convictions que les autres croyants ! Le seul cancer dans ce monde rongé par les croyances vient justement du fait de « croire ». Croire dans la non-existence d’un (dieu) équivaut à croire dans son existence ou sa représentation ! Les athées fonctionnent exactement avec la même logique dogmatique que ne le font les islamistes ou les catholiques, dans tous les cas, ils refusent le questionnement et la contradiction, ce n’est que dans ce contexte que Mère-Grand refuse de communiqué avec celui qui le met en face de ses propres contradictions. Croire n’est pas un acte de foi !!!!

    Écrit par : Corto

    Fabriquer un dieu d’un non-dieu !!

    Écrit par : Corto

    @Pierre Jenni Je vous remercie de votre réponse courtoise et argumentée. Vous êtes encore jeune et n’avez donc pas été exposé aussi longtemps et souvent que moi au genre d’intervention qui finissent par fatiguer d’abord, puis irriter, enfin décourager de répondre et même d’intervenir dans tel ou tel « discussion » ou même tel ou tel blog. Je pourrais répondre, comme l’a fait Borgès une fois publiquement, que je suis trop âgé pour perdre mon temps à des futilités de ce genre. Comme je ne suis pas de ce calibre, mon temps n’est pas aussi précieux et je dirai simplement que la violence qui me m’atteint de plus en plus profondément. J’appelle violence ce contre quoi je dois me défendre, il s’agit donc d’une conception en partie très subjective, et cela concerne aussi bien le spectacle d’un monde en guerre que de simples remarques personnelles tombent sur le terreau fertile d’une remise en question (qui mériterait probablement d’être qualifiée de quelque peu névrotique). En décidant de ne pas ou plus intervenir je ne fais que me protéger.

    Écrit par : Mère-Grand

    Monsieur Jenni, C’est votre choix, mais en laissant un tel fouteur de merde sans modération, vous faites de votre blog un cloaque. Ce type est un psychopathe. Dommage que vous ne vous en rendiez pas compte. Vous dites « rafraîchissant », « décalé », quel manque de jugement! Et vous aviez été candidat à une élection? C’est pathétique. Monsieur Cuénod a plus de sagesse.

    Écrit par : Charles

     » Ce qui n’est pas à la portée de tout un chacun. » Incroyable culot et mauvaise foi que vos interventions! Parce que le blog de Voix est celui qui attire l’attention vers le haut? Parce que vous y intervenez librement sous plusieurs pseudos pour cracher votre antisémitisme le négationniste de service?! Les intervenants présents devraient sillonner le blog de Voix, et sauront à quel énergumène ils ont affaire! Un fan de Thierry Meyssan, Dieudonné et j’en passe…. Pour info: Charles, Charles05, ne sont autre que Gabor Fonyodi le raciste à ses heures… http://www.nouvelordremondial.ch/ « Soyez les bienvenus sur le site consacré au Nouvel Ordre Mondial et tout ce qui en découle. Regardez la vidéo attribuée à Amedy Coulibaly sans vous faire fliquer par Youtube. Vous constaterez que des commentaires sont insérés pour vous induire en erreur. Personnellement j’attribue cette vidéo aux services spéciaux français. Vidéo numéro 2 version longue, dans laquelle vous constaterez que la traduction anglaise « oublie » de parler d’El Baghdadi, car il faut savoir que celui-ci après avoir opéré pour les « gentils miliciens » anti Bashar, est devenu le calife de DAESH! Tout ça avec la bénédiction des Etats-Unis, via le parlementaire multi-tâches Mc Cain » Etc, etc….

    Écrit par : Patoucha

    Mère-Grand, loin de moi l’idée de vous faire une quelconque morale. Je vous comprends bien et respecte vos choix. Je ne puis cependant résister à déplorer l’abandon progressif avec l’âge des choses de ce monde. J’ai le sentiment que c’est presque une fatalité, un ordre donné, qui permet ou oblige à se retirer de la chose publique à partir d’un certain âge. Chacun est censé connaître ses limites et a le droit de dire stop au delà d’une certaine marge. Pourtant, j’ai le sentiment que l’expérience me permet au contraire de baisser les barrières. J’éprouve de moins en moins le besoin de me protéger car les agressions me passent au dessus. Je vous remercie de me considérer comme un gamin. Je vais pourtant sur ma soixantième année mais je me réjouis d’en apprendre plus de la part des aînés que je bombarde de questions lorsque je les transporte dans mon taxi.

    Négationnisme et manipulation: – Lu sur le blog Voix….. L’histoire de Ben Laden, assassiné au Pakistan, par d’héroïques soldats de l’Empire, c’est juste une fable (et accessoirement hors sujet), il est mort des années avant de maladie dans son lit…Et entendu ce matin dans la bouche d’un responsable du contrôle de nos frontières suisses: 98% des « migrants », je rajouterai musulmans, qui se présentent aux frontières n’ont aucun papier sur eux. Alors petite question que l’on peut se poser, comment nos « valeureux » journalistes savent que c’est des syriens?! Vous avez dit mensonges et manipulations??!! Écrit par : Gabor Fonyodi | 24/03/2016 Répondre à ce commentaire @Corélandre Israël a été depuis sa création et est toujours, un état voyou, raciste. Écrit par : Gabor Fonyodi | 24/03/2016

    Écrit par : Patoucha

    Monsieur Mère-Grand, Il n’est pas nécessaire d’être âgé pour avoir un peu de jugeote. Ce dont certains ici sont malheureusement fort dépourvu. Sans doute Monsieur Jenni jouit-il de voir son blog passé à la première place des blogs les plus lus. Rien de tel que des allusions au sexe pour attirer les foules. Par le bas. Bref pipi d’un côté, caca de l’autre, si vous voyez ce que je veux dire. Je pense que nous préférons tous deux que l’attention soit attirée par le haut. Ce qui n’est pas à la portée de tout un chacun.

    Écrit par : Charles

    « Je ne puis cependant résister à déplorer l’abandon progressif avec l’âge des choses de ce monde. » Vous auriez dû résister. Car ce commentaire est lamentable. Honte à vous.

    Écrit par : Charles

    Charles grand démocrate pro-el-assad donne des leçons ! Concernant Mère-Grand, il met sur le compte de ce qu’il veut bien des excuses qui ne font que refléter le fond de sa personne et une morgue sans conteste, reflétant une très haute estime qu’il se fait de sa personne ! Je conchie cette attitude bâtie sur des générations de couardises dogmatiques ! On peut facilement se réfugier dans le passé, c’est ce que font les islamistes !!

    Écrit par : Lucien

    Je vous propose un commentaire rafraîchissant et décalé: Lucien alias Corto, vous êtes un connard.

    Écrit par : Charles

    Charles, lui est un pro-el-assad !

    Écrit par : Lucien

    Euh… Charles ? Est-ce là votre façon de tirer l’attention vers le haut ?

    Et c’est ainsi que les pro-el-assad expriment leur impuissance ! Des sous-hommes !

    Écrit par : Lucien

    Il me semblait que Pierre Jenni observait les règles imposées par la TdG et censurait les insultes injustifiées, concernant le support de Charles au régime d’el assad, aucun problème pour confirmer cette allégation !!

    Écrit par : Lucien

    Un petit mot encore sur le niveau des débats. Lorsque je vois ce qui se passe dans le cadre de la campagne d’investiture républicaine à la Présidence des USA, je me dis qu’on est encore bien sage ici. Et nous parlons de rien moins que du prochain maître du monde.

    Pierre, il se passe comme une catharsis en retour de quelques lourdes années de bien-pensance rythmées par des catastrophes endémiques se rapprochant inlassablement de notre culture « libérale ». Nous voyons en fait, que tous ces biens-pensants sont tous alliés des pires démons de la planète ! Il ne s’agit que d’un simple retour de manivelle et ce sont ceux qui ont les deux mains sur l’objet qui se prennent des secousses !

    Écrit par : Lucien

    Concernant Charles, je ne sais pas si Corto est rafraîchissant et décalé, mais vis-à-vis de certains lourdeaux peux imaginatifs, certes, Corto, est plutôt rafraîchissant et décalé !

    Écrit par : Lucien

    « certes, Corto, est plutôt rafraîchissant et décalé  » On est toujours le décalé d’un plus calé.

    Écrit par : Patatra

    Les Etats Unis et l’Europe financent la torture au sein de l’Autorité Palestinienne Un rapport de L’Observatoire Euro-Méditerranéen pour les Droits de l’Homme fait état de 1391 cas de Palestiniens détenus arbitrairement par le Hamas et l’Autorité Palestinienne

    Écrit par : Corto

    Migrants : Kléber Arhoul, coordinateur de l’accueil des réfugiés, tire la sonnette d’alarme « La population accueillie est très majoritairement masculine. »

    Écrit par : Corto

    De nombreux Palestiniens en colère accusent le mouvement antisémite BDS de leur licenciement

    Écrit par : Corto

    L’un des plus gros donateurs d’Hillary Clinton est un musulman fiché par Moscou pour financer le terrorisme

    Écrit par : Corto

    Bonjour Monsieur Jenni… En qualifiant le futur président U.S de « maître du monde », vous pensez sérieusement que ce dernier fera sa loi en Russie ou en Chine ? Parfois je vous trouve amusant tout de même 🙂

    Écrit par : absolom

    Si je peux amuser c’est déjà ça de gagné. Non, évidemment que le prochain président US, et surtout pas Trump s’il devait par je ne sais quel miracle (ou cauchemar devrais-je dire) être élu, ne devrait pas faire le malin avec ces deux immenses pays. Mais les américains se sont un peu toujours considérés comme les flics du monde, non ? Bref, ce que je voulais dire par ce raccourci c’est que le niveau de la discussion sur les blogs n’est pas pire qu’au sommet. Les débats de la primaire républicaine volent bas.

    Si l’on parle de Trump, il est très en clin à engager des démarches amicales avec Poutine qu’il déclare estimer !! Donc pour la Russie, vous pouvez en effet vous amusez encore, en ce qui concerne la Chine, les démocrates ont toujours mis en péril les relations USA-Chine, ce n’est pas du le cas avec les républicains, ce qui doit laisser à Absolom d’heureux jours si un républicain ou Trump deviendrait président !

    Écrit par : Corto

    @Pierre J « Je vous remercie de me considérer comme un gamin. » « l’abandon progressif avec l’âge des choses de ce monde » Je n’ai pas écrit que vous étiez un gamin et je regrette que vous ayez pris ce que j’ai dit comme quelque marque de mépris ou de supériorité (ou je ne sais quoi de désagréable). Vous êtes près de la soixantaine à ce que vous dites et moi je viens de fêter mes quatre-vingts. A soixante-cinq j’ai eu la joie d’assister à la naissance du cinquième de mes cinq enfants. Le plus âgé a presque votre âge, d’après ce que vous dites. Les gens de votre âge commencent donc tout naturellement à me paraître encore jeunes. Je ne me suis donc pas retiré du monde et ne me désintéresse pas de ce qui se passe. Mon regard, mes intérêts et mes réactions ont simplement changé au cours du temps, et même au cours de la dizaine d’années (bientôt) qui m’ont vu participer à ces blogs. J’ai aussi l’impression que les sujets débattus au début de ma participation étaient, pour simplifier, moins politiques et plus philosophiques, ce qui me convenait mieux. Vous aurez remarqué que mon commentaire précédent m’a immédiatement attiré quelques réponses désagréables et agressives. Elles pourraient me conforter dans l’idée qui me vient parfois de ne plus participer du tout, n’étaient de temps en temps quelques marques de sympathie, presque d’amitié de la part de l’un ou l’autre des blogueurs.

    Écrit par : Mère-Grand

    Merci Mère-Grand pour ce mot qui me touche. Et bravo de continuer à participer malgré la brutalité qui s’exprime souvent dans les blogs. Promis, je ne vous tiendrai pas rigueur de ne pas venir souvent ici. Mais je ne bannirai pas Corto qui, à mon avis, est de loin pas le pire. En revanche, je risque bien de me lasser et renoncer gentiment à cette activité qui me semble un peu vaine et dont la finalité m’échappe. J’ai juste parfois un besoin irrésistible de dire certaines choses, mais la discussion part dans tous les sens et très rares sont les commentaires qui viennent apporter de la substance au sujet. Rassurez-vous, je n’ai en aucun cas pris votre remarque comme du mépris ou de la supériorité. Aucun de vos mots n’exprime ces qualités. Et je suis effectivement encore un gamin pour vous, comme votre fils aîné. Et parfois je me sens encore très jeune et innocent. D’autres un peu moins…

    @Charles « Il n’est pas nécessaire d’être âgé pour avoir un peu de jugeote. » Tout à fait d’accord avec vous. J’espère que vous ne m’attribuez pas cette pensée, car elle est contredite chaque jour qui passe, ne serait-ce que chez les « grands » de ce monde. Mais … comme je commence à me faire très vieux, je ne peux m’empêcher d’avoir le vague espoir que je finirai par devenir peu à peu plus sage.

    Écrit par : Mère-Grand

    « très jeune et innocent », bientôt, il faudra te donner le biberon !

    Écrit par : Corto

    Splendid, enfin splendid selon les critère genevois ! Splendid à quel point les blogueurs genevois viennent tout seul pour se lancer des fleurs, si j’avais su !!! Et ils se gargarisent face aux miroirs ternis de leurs mémoires mitées, et des « moi je » et « je, je, je et encore je », quel dialogue intérieur fournit ! Attention la tête et les chevilles ! La prochaine fois, avertissez, on amènera les arrosoirs !! La honte !!!!!!

    Écrit par : Corto

    Perso, il me semble qu’on ne change pas, con jeune = con vieux !

    Écrit par : Corto

    Heuu c’est devenu le blog des délires à Corto ici ? Ou y a t’il quelqu’un dans l’avion ?

    Écrit par : aoki

    Bon écoute Corto, je t’aime bien mais tu me les gonfles à la longue. Je ne parle pas d’Islam ou de pédophilie dans ce billet. Et je doute sincèrement que je vienne encore une fois avec un sujet pareil après l’expérience de ma contribution dont le titre contenait le mot « islam ». Donc, dorénavant, si tu insistes à profiter de mon ouverture pour transformer mes billets en poubelle et déverser ton fiel, je virerai toutes tes interventions qui ne sont pas en rapport avec le sujet. Sans rancune j’espère.

    Si tu as les boules de parler ce dont personne ne parle, c’est un autre sujet ! Mais il me semble que tu viens vite au niveau de thévoz et tombe un peu facilement dans ton rôle de petit chef, tout comme le font systématiquement les bien-pensants de la congrégation TdG ! Il serait plus util de créer des blogs qui traitent de ce que les autres et la presse refuse de parler, ce serait plus util ! Le gros problème des socialos comme thévoz qui confondait dans un de ses blogs anti-Israël, Ramleh et Ramallah en parlant d’une prison qu’il avait remarqué sur le bord d’une route, avait aussi finit par de la censure, cette me concernant ! Tu vois comme le monde est petit !

    Écrit par : Corto

    Il y a ceux qui occultent et ceux qui éclairent certaines zones qui semble déranger, c’est tout !

    Écrit par : Corto

    Oui Corto, ce serait certainement une bonne idée d’ouvrir une telle plateforme. Mais c’est pas ma tasse de thé et je ne connais rien au sujet d’Israël. Mais si les discussions prennent la même tournure qu’ici, je doute que Mabut laisse faire. Je pense qu’il y a des médias spécialisés dans ces sujets où tu pourrais avantageusement faire part de tes lumières. Tu pourrais même devenir un chroniqueur régulier et reconnu mais il te faudra un bon correcteur d’orthographe.;-)

    Par contre, je peux te répondre sur les incohérences de ta note !  » l’autorisation de certains pesticides qui déciment les pollinisatrices que sont les abeilles  » Plus loin : « Merci à Monsanto and Co. » Et juste avant :  » les tractations en cours entre l’UE et les USA pour un partenariat transatlantique » Pierre, saches que le principal pesticide impliqué dans la disparition des abeilles est 100% suisse (syngenta) !!

    Écrit par : Corto

    Pierre, c’est toi le premier a l’avoir ramené sur Israël dans ton blog précédent, u peu de cohérence, ne serait-ce que par honnêteté !

    Écrit par : Corto

    De quoi parles-tu ?

    Monsanto est le plus grand. Je parle de Monsanto and Co car il y en a bien d’autres. Maintenant si tu te tenais un peu mieux informé tu saurais que Syngenta a été avalée par les chinois.

    Écrit par : carto

    Carto pinaille puisque Rabelais dit pratiquement la même chose dans la note qu’il relève.

    Ce qui me sidère dans tous ces commentaires, c’est que personne ne relève l’énormité de la conclusion.

    Syngenta a été avalée par le blanchiment d’argent sale chinois, c’est pas pareil et ensuite ça n’empêche pas que syngenta restera 100% suisse, une société de droit suisse et bien protégée par ses conseillés fédéraux inféodés !

    Écrit par : Corto

    mais qui des actifs d’aujourd’hui veut se prendre la tête? quand nombre connaissent l’atavisme de leurs élus, savent à quel point les US se situent sur le toit du monde et imposent leurs lois en tous domaines, droits de l’homme version ONU, fisc & Trade (NSA, accords Tafta Ceta etc) « Mais la véritable question est ailleurs. Quel monde voulons-nous ? Dans quel univers voulons-nous vivre ? » Pierre Jenni, Corto & Co répondent bien à Votre billet: un appel à la sté civile

    Écrit par : divergente

    divergente, 130’000 milliards sont planqués en Suisse, alors vous pouvez venir quand vous voulez avec les USA ! En plus les USA font circuler le fric, en Suisse, il reste dans des tunnels gardés par l’armée !

    Écrit par : Corto

    Yémen : Carnage dans un hospice des soeurs de Mère Teresa attaqué, 16 morts dont quatre religieuses. Libye, attentat, 4 hauts gradés de l’armée libre libyenne tués et 4 grièvement blessés, Moscou refuse d’accueillir les blessés après plusieurs demandes !

    Écrit par : Corto

    Un important pourcentage des migrants venus en Europe, voilà comment ils se comportent dans leur pays avec les femmes : https://www.youtube.com/watch?v=uZnElkJpv0Q

    Écrit par : Corto

    Un important pourcentage des migrants venus en Europe provient d’Afghanistan ! Pardon

    Écrit par : Corto

    non Corto, faut pas abuser dans les abus, ça fini hors contexte => Corto = celui qui remue la queue, sans apporter d’info au sujet

    Écrit par : divergente

    Bonsoir Monsieur Jenni 🙂 Je trouve qu’on s’amuse bien avec vous ces temps…l’air du temps peut-être ? Comme vous l’a demandé quelque aujourd’hui, auriez-vous la gentillesse de développer (ou préciser) ce que vous entendez par « conclusion » ? Merci 🙂

    Écrit par : absolom

    Avec plaisir absolom. Je termine mon billet en suggérant un scénario qui ne semble interpeller personne. Pour cela faut-il encore cliquer sur le lien « Tout était organisé » qui est grisé.

    Pierre depuis que tu traînes avec des oiseaux de mauvais augure tu sembles vouloir revêtir la chasuble des complotistes, c’est pas bien du tout !! Y a assez de faits connus sans jouer les intrigants !!

    Écrit par : Corto

    Oui papa.

    Tu te sens toujours obligé de jouer au malin !?!? Quand tu veux !

    Écrit par : Corto

    Pierre tu déclares : Oui Corto, ce serait certainement une bonne idée d’ouvrir une telle plateforme. Mais c’est pas ma tasse de thé et je ne connais rien au sujet d’Israël. Mais si les discussions prennent la même tournure qu’ici, je doute que Mabut laisse faire. Je pense qu’il y a des médias spécialisés dans ces sujets où tu pourrais avantageusement faire part de tes lumières. Tu pourrais même devenir un chroniqueur régulier et reconnu mais il te faudra un bon correcteur d’orthographe.;-) Écrit par : Pierre Jenni | 05 mars 2016″ A quoi je te répond : « Pierre, c’est toi le premier a l’avoir ramené sur Israël dans ton blog précédent, u peu de cohérence, ne serait-ce que par honnêteté ! Écrit par : Corto | 05 mars 2016 » Et ensuite tu viens en alléguant : De quoi parles-tu ? Écrit par : Pierre Jenni | 05 mars 2016 Alors, voilà de quoi je parle : Alors que dans la note précédente je traitais de hacker pour contrer uber : « Pierre, pour ce genre de tartuferies, il y a des hakers à Chf 50.– la journée disponibles sur le net, ils leurs mettent une pagaille d’enfer. Aussi, exemple, tu prend un client qui commande un uber, rien ne se passe, qui va facturer à qui si les deux déclarent que le rendez-vous ne s’est pas fait ??? Les deux parties ensuite, envoient des réclamations, pour un résultat nul, pendant ce temps tu fatigue leur système et si des milliers de chauffeurs de par la planète se coordonnent, ils nagent dans leur pipi !! » Tu es intervenu en me servant ceci : « Franchement Corto, ne penses-tu pas que parmi les dizaines, voire les centaines de milliers de chauffeurs lésés, aucun n’a pensé à tes idées lumineuses ? Google, actionnaire principal de Uber avec Goldman Sachs, sont les maîtres du monde. Redescend un peu sur terre et cesse de fricoter avec les instances militaires de Tsahal. Écrit par : Pierre Jenni | 24 février 2016 » Ca fait comme si tu tournais en boucle, donc ne viens pas avec des: « Bon écoute Corto, je t’aime bien mais tu me les gonfles à la longue. Je ne parle pas d’Islam ou de pédophilie dans ce billet. Et je doute sincèrement que je vienne encore une fois avec un sujet pareil après l’expérience de ma contribution dont le titre contenait le mot « islam ». Donc, dorénavant, si tu insistes à profiter de mon ouverture pour transformer mes billets en poubelle et déverser ton fiel, je virerai toutes tes interventions qui ne sont pas en rapport avec le sujet. Sans rancune j’espère. Écrit par : Pierre Jenni | 05 mars 2016″ Car tu devrais te gonfler de façon autonome, t’as besoin de personne pour te livrer à ce type d’exercice ! Me tromperais-je ou faut-il mieux expliquer ?

    Écrit par : Corto

    T’es bien gentil Corto de me faire la récap’ de nos échanges, mais oui… faudra mieux expliquer le lien avec Israël. Si c’est Goldman Sachs alors là tu fais un sacré raccourci. Mais j’imagine que c’est dans la veine de la reprise de Syngenta par les chinois, ça ne veut plus dire grand-chose puisque ces sociétés sont transnationales. J’aime assez tes interventions en règle générale. Pas trop le ton. On dirait que tu as la haine. Mais ce qui est lassant à la longue c’est que tu reviens toujours avec les même trucs. Les banques, tu devrais laisser ça à Jean Ziegler, le hamas et l’islam, il y a Mireille Valette, la pédophilie peut-être et Israël surement, mais pas ici, je t’ai dit que c’était pas ma tasse de thé.

    De plus, tu déclare que je te gonfle avec Israël, mais je n’affirmerai pas que tu ais été en Israël pour te faire gonfler à ce point tes mèches en manque de rébellion ! Rires….

    Écrit par : Corto

    Ce genre de campements existent depuis quelque temps déjà… Si certains s’imaginent qu’ils pourraient mater la planète et ses occupants avec ça, ça me fait bien marrer :-)) L’avenir est assez simple M. Jenni…il continuera tel que maintenant (avec quelques variantes évidemment, genre « Ethereum » ou autre) tant que l’on arrivera à alimenter en nucléaire. Ensuite, le bordel sera total, aucun échappatoire possible…folie et désolation en guise de cerise… A propos d’Ethereum, ceci me rappelle cela: 13.15 Et il lui fut donné d’animer l’image de la bête, afin que l’image de la bête parlât, et qu’elle fît que tous ceux qui n’adoreraient pas l’image de la bête fussent tués. 13.16 Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, 13.17 et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom. Tsssss…:-)

    Écrit par : absolom

    Ben ça rigole plus là absolom…

    Une lettre d’aveux signée João Havelange confirme l’implication de Blatter à tous les niveaux de corruption au sein de la FIFA, et les liens entre Blatter et les contrats de télévisions remplis d’empruntes digitales de l’ex-président de la FIFA ! Ce qui mouille également le nouveau président qui était aux cotés de Blatter pendant les signatures de ces contrats !

    Écrit par : Corto

    ET…? Ah oui, c’est ton sujet favori, la corruption. T’essaies de dire quoi, que les Suisses sont plus pourris que les autres ? Apparemment pas si je m’en réfère à transparency international : http://www.transparency.ch/fr/

    Non, c’est toi qui assimiles les suisses à la corruption, non, il s’agit d’une mafia politique qui en est la seule responsable ! Mais ce que je voulais dire, c’est que Blatter devrait nous quitter dans les plus brefs délais, ordre a été donné vendredi !

    Écrit par : Corto

    Vendredi, un attentat en Libye a décapité l’état major de l’armée libre libyenne et pas un mot dans la compresse !!!

    Écrit par : Corto

    ET le voilà reparti…

    Pierre, tu est l’exemple même de celui à qui on montre la lune et tu regarde le doigt !

    Écrit par : Corto

    tu es et tu regardes ! Pour l’orthographe !

    Écrit par : Corto

    Je vois que tu fis-les-oeufs chez le poète fonctionnaire de la sous-presse genevoise ! Cependant tu ne sais peut être pas à quel point ton esquisse reflète certaines vérités, même si tu participes à une sorte de propagande récupératrice dévoilant la nature de Cuénod. Si le but est atteint, plus de but, disparu ! Mais alors, faut-il pour autant ne pas vouloir l’atteindre ?

    Écrit par : Corto

    Sacré Corto, tu ne peux tout simplement pas t’empêcher de dénigrer. Je ne suis pas un fan de Cuénod, mais j’aime le sujet qu’il traite dans son billet. Et je suis content que tu y reviennes ici, même si ça n’a rien à voir avec le thème de mon billet. Pour te répondre, il serait parfaitement vain de se battre contre notre nature qui vise à la perfection. Mais il serait sage de réaliser que cette tendance n’est qu’un mouvement qu’on appelle la vie et la condition humaine qui n’a pas grand chose à voir avec le but poursuivi. Carpe Diem.

    Oui…surtout lorsque mon verbe est mal accordé :-((

    Écrit par : absolom

    Je ne suis pas sûr de vous suivre absolom. Le lien que vous nous proposez parle de la dimension messianique qui est pour moi à l’extrême opposé du mysticisme et de la source unique de tous les courants spirituels.

    Tous les chemins mènent à Rome… Je regrette la banalité de cette réponse M. Jenni. Pour moi, c’est du pareil au même…

    Écrit par : absolom

    Je parle bien sûr de la banalité de ma réponse 🙂

    Écrit par : absolom

    On peut lire dans l’introduction présentée dans le lien posté par absolom : « En un mot, tout le projet sioniste de construction d’un État juif tendant à l’homogénéité ethnique » Alors que dire des pays musulmans ? En Israël, 21% de la population est musulmane, certainement la population musulmane jouissant de stabilité sociale comme nul-part ailleurs, contrairement aux pays arabes qui ont expulsés 1 million des juifs qui y vivaient ! L’autre pingouin (ils sont 2) pense faire un scoop en affirmant que le sionisme est né au 18ème siècle, qu’il le sache, ou le projet sioniste est né fin du 19ème siècle soit il est né après le génocide romain ayant abouti son plan en l’an 70 ! Mais maintenant, je comprend mieux pourquoi absolom vient régulièrement et a tâtons commenter sur tous les blogs où je post des commentaires !

    Écrit par : Corto

    Pierre poursuit : « parle de la dimension messianique qui est pour moi à l’extrême opposé du mysticisme et de la source unique de tous les courants spirituels. » Qu’entends-tu par « mysticisme » ? En ce qui me concerne, c’est justement le « mysticisme » qui est à l’opposé du spirituel ! Vouloir absolument mélanger les terminologies sans forcément comprendre leurs étymologies est risqué !!

    Écrit par : Corto

    De toute manière, le lien posté absolom parle de « messianisme » ! Trouves moi un seul courant spirituel ou mystique (sur terre) qui n’a pas ou qui n’englobe pas d’issue messianique ?

    Écrit par : Corto

    Bonjour Monsieur Jenni 🙂 Soyez assuré que je ne vais pas « squatter » votre blog longtemps. De fait, avant de vous laisser, je voulais encore ajouter ceci… Je ne suis d’aucune religion classique, j’ai la mienne, propre. Lorsque Corto dit que j’avance à « tâtons », il n’a pas tort, tant le sujet et son tri en sont délicat. Si je vous ai mis le lien de cette affiche « messianique », ce n’est pas tant pour son contenu, mais plutôt pour son existence. Le simple fait que cette dernière « est » montre qu’à quelque part, certains esprits sont occupés sinon préoccupés par cela. D’où ma question ci-dessus : Existe-t’il fumée sans feu ? Voici quelques adresses supplémentaires. Aucun de ces contenus n’est à prendre à la lettre évidemment…par contre, chacun de ces contenus offre une pièce ou l’autre à ajouter au puzzle que nous avons entamé depuis quelques jours… 🙂 http://pagesperso-orange.fr/findumonde/ http://enseignements-bibliques-jmthobois.com/enseignement-doctrine-d-israel.html http://www.emeth-editions.com/auteurs/thobois/signe.htm http://www.entrefilets.com/notre%20hyper-Titanic%20va%20couler.html Et pour rester sur les blogs: http://monblogdereflexions.blog.tdg.ch/archive/2016/03/06/pour-girard-l-apocalypse-a-commence.html http://sylvierg.blog.tdg.ch/archive/2016/03/07/nul-n-est-prophete-en-son-pays-disait-jesus-274614.html Sans oublier le vôtre bien sûr 🙂 http://heytaxi.blog.tdg.ch/archive/2016/03/07/le-messie-est-arrive-rendons-grace-274613.html Je pense que vous savez ce qu’est un « arc » électrique…lorsque j’étais gamin, je m’amusais à parfois balader un tournevis isolé à 10 cm au dessus du bloc d’alimentation d’un vieux téléviseur, ce qui provoquait « l’arc » et permettait ainsi de « voir » cette électricité… Imaginons maintenant vous et moi prendre cet arc bien visible dans le creux de la main (j’ai dit…imaginons) puis de le laisser s’étendre afin de nourrir l’ENSEMBLE des inventions humaines qui nécessitent cette énergie pour fonctionner… Je suis certain que vous voyez d’ici le tableau planétaire que cela donne… Parfois, l’on ne voit les choses mais pourtant, elles existent 🙂

    Écrit par : absolom

    Mais quelle bonne surprise absolom ! Krishnamurti et Aurobindo sont mes favoris. Vous ne me croirez pas si je vous dis que je me suis coltiné l’intégralité de leur oeuvre.

    Mais je vous crois 🙂 « Ô Conscience immobile et sereine, Tu veilles aux confins du monde comme un sphinx d’éternité. Et pourtant, à certains Tu livres Ton secret. Ils peuvent devenir Ton vouloir souverain qui choisit sans préférer, exécute sans désirer. »

    Écrit par : absolom

    Jean Staune n’est pas triste non plus… Mais qui donc tient ce blog de réflexions ?

    Krishanmurti était un ami, je lui rendais visite à chacune de ses venues à Gstaad, je veux dire, des visites personnelles. Un personnage truculent et d’une connaissance hors norme, cependant la Mère et la boutique Aurobindo et Auroville, car c’est la guerre entre les deux castes, c’est autre chose, rien de très lumineux, mais certainement assez pour abreuver des soifs évasives. Je m’étais rendu à Pondichéry, à peine arrivé dans cet ex-comptoir français, nous nous sommes assis à la terrasse d’un café lorsqu’un des deux castes attendait l’arrivée en vélo d’un membre de la clique adverse pour lui administrer un énorme coup de baton dans le beignet, ce qui lui occasionna une chute grave en plus du coup mémorable reçu sans avertissement. Du coup, je n’avais plus aucune sorte d’envie de me mêler à ces grands disciples de la sagesse « bat de baseball » !

    Écrit par : Corto

    Il y a eu durant les dernières décennies, grand nombre de gourous et autre maîtres à penser, Gurdjieff, Timoty Larry, Rama Krisna et tant d’autres. Cependant depuis quelques années, ils se font rares ! Il y a aussi les « too big to fall » comme les sciento et les évangélistes de tous poils, mais que dire !

    Écrit par : Corto

    Mais Pierre ne répond pas à ma question ! « Trouves moi un seul courant spirituel ou mystique (sur terre) qui n’a pas ou qui n’englobe pas d’issue messianique ? » C’est plus facile de flagorner autour de ceux déjà enterrés !

    Écrit par : Corto

    Oui corto, on se calme, j’arrive. J’ai vécu le même genre de désagrément avec les enthousiastes d’Auroville et je ne me suis jamais mêlé à leurs délires. Ils ont formés des clans qui d’un côté tentaient de protéger mère de l’extérieur et d’autres qui remettaient en question l’héritage de Satprem. Bref rien de bien rigolo et de nouveau sous le soleil. Mais le travail d’Aurobindo reste à mon avis très intéressant. Pour la question messianique, ce que je veux dire c’est que les gourous et autres incarnations divines comme le Dalaï Lama qui est considéré comme une émanation de Chenresing, le Bouddha de la compassion aux mille bras, sont des images dont semblent avoir besoin les adeptes, des modèles à suivre. Pour moi ça reste encore loin de la source spirituelle qui est à la base de tous les mouvements religieux. Jésus était certainement un mec super, et j’aurais bien aimé être son copain, comme toi avec K, mais bon, pas de quoi en faire un tel fromage, ou bien ?

    Saanen, pas Gstaad Corto. Oui ces conférences sous la tente étaient mémorables.

    Le chalet où il séjournait était à Gstaad et parfois à Rougemont ! Mais l faudrait que tu m’explique la différence entre Gstaad et Saanen ??

    Écrit par : Corto

    « Le chalet où il séjournait était à Gstaad et parfois à Rougemont ! » C’était un chalet à roulettes ou un chalet volant ?

    Écrit par : Géo

    « Mais l faudrait que tu m’explique la différence entre Gstaad et Saanen ?? » Quelques kilomètres. Et Saanen a une piste d’aviation, pas Gstaad…

    Écrit par : Géo

    C’est pour ça que lorsque je reçoit mes taxes communales, je reçois un bordereau intitulé « Saanen-Gstaad » ? Wiki Saanen, appelée Gessenay en français, est une commune suisse du canton de Berne, situé dans l’arrondissement administratif du Haut-Simmental-Gessenay dont elle est le chef-lieu. La station de ski de Gstaad est située dans cette commune. Wikipédia

    Écrit par : Corto

    Toujours est-il que j’avais appris pas mal de trucs avec Krishnamurti ! Il avait une très grande connaissance des philosophies extrême-orientales et également une très fine analyse des paternes culturelles occidentales, cependant il était, le malheureux, entouré de tout ce qu’il détestait, même si le terme ne lui ressemble pas et qu’il ne nourrissait jamais ce type de sentiment. La nuit/matin où il nous quitta, j’était 5 jours aux arrêts pour refus de m’affranchir de la taxe militaire, j’avais été réveillé par un rêve, ou plutôt, une sorte de vision très réaliste dans laquelle il était en train de me dire « au-revoir » ou était-ce un adieu, je ne me souviens pas exactement, mais il était debout avec sa légèreté habituelle, souriant et me disait qu’il partait, une image imprégnée d’une paix éternelle. Cette vision fut si intense que je revins à la lumière de l’aurore, ouvrit les yeux et je ne sais pour quelle raison, alluma la radio transistor posée sur le guéridon carcérale et immédiatement la voix de la speakerine annonçait la disparition de Krishnamurti ! Le genre de chose qui ne vous arrive pas tous les jours !

    Écrit par : Corto

    Problème, tu as verrouillé mon accès ???

    Écrit par : Philemon

    Philemon, je pense qu’il y a eu un bouchon sur la ligne. Tout est ouvert.

    Des microcéphales par dizaines de milliers naissent en Amérique-latine et aux Caraïbes, une autre forme de réduction des capacités cérébrales un peu partout ailleurs, des traces de cannibalismes recensés au Soudan, en Irak et sur des vidéos montrant des islamistes dévorant le coeur de leurs ennemis, une mode qui passe comme une lettre à la poste ! Attachez vos ceintures et soyez prêts !

    Écrit par : Corto

    Lorsque le gamin parle d’herbe, il parle de cannabis et pas d’herbe, herbe !

    Écrit par : Corto

    Le pire c’est que c’est vrai ce que dit Corto. Lorsqu’on demande au gamin ce qu’il mange il répond « du hashish » !

    L’activité de Jenni est très lente. Deux jours pour choper la chose ! Ce blog est une vraie poubelle pleine des ordures en état de putréfaction. Adieu Pierre !

    Écrit par : Corto

    « Ce blog est une vraie poubelle pleine des ordures en état de putréfaction » ben ça Corto.. à force de parler des morts :-)) ai connu les 2 en Californie, Krishnamurti & Rama (alias Frederick Lenz): z’étaient tout sauf branchés guru ou messianiques (truc qu’ils rejetaient avec un humour sacrément féroce) semble qu’à côté des poubelles, t’es un foutu bourlingueur

    Écrit par : divergente

    « L’activité de Jenni est très lente. » Fallait écrire « L’activité cérébrale.. » Voilà c’est fait!

    Écrit par : Corto

    Le commentaire «  »L’activité de Jenni est très lente. » » a été posté par l’usurpateur du pseudo « Corto » ! Ils n’ont pas d’argument, alors ils insultent et se comportent comme des primates ! Ils ne leur manque que la parole !!

    Écrit par : Corto

    On s’en fout Corto. Dans les poubelles, on trouve des perles.

    Il n’y a aucun débat, seulement des injures, comme en 1932 en Allemagne que les socialistes rejoignaient le parti nationaliste-socialiste ! Ils n’ont pas d’argument, pas de ligne de conduite et surtout, leurs erreurs passées les mènent droit dans le mur, alors ils caquettent comme les poules !

    Écrit par : Corto

    Mon petit doigt me dit qu’un commentaire de Patoucha semble avoir disparu ? En complément, je vais en rajouter un : Juste après l’arrestation de Salah Abdeslam, si un ou deux terroristes djihadistes étaient éliminés, et que si Salah Abdeslam était en prison, l’islam radical, lui, était en liberté. D’une part, cela fait des mois que l’Etat Islamique s’organise et ne cache rien de ses projets, qui visent à soumettre l’Europe par la terreur. Le nombre et la gravité des attentats s’accentuent, logiquement. D’autre part, le terreau de recrutement de candidats au djihad en Europe est particulièrement fertile, et depuis longtemps. L’Etat Islamique n’a eu et n’a aucune difficulté à trouver des recrues. Les banlieues de l’islam, telles que Molenbeek en Belgique sont des terres étrangères sur le sol européen, que les gouvernements ont laissé grandir par apaisement jusqu’à ce qu’elles deviennent incontrôlables. Le discours des grands médias et des dirigeants politiques sur ce qui se passe est d’une indigence aveugle consternante. Les pays d’Europe sont en position de défaite préventive. Les services de police sont courageux, mais débordés et contraints par la pénurie de moyens, les risques d’émeutes et les ordres de dirigeants lâches et incompétents. Nous sommes dans la décomposition finale de l’Europe. Combien de temps durera cette décomposition. Elle est enclenchée. Les coupables ne sont pas les islamistes, qui se contentent de saisir le moment opportun. Les coupables sont ceux qui ont injecté en Europe une anesthésie aux allures d’euthanasie. Ils sont ceux qui ont conçu l’Europe en 1945. La défaite va s’accentuer. L’Europe n’a plus d’armée crédible.

    Écrit par : Corto

    « Mon petit doigt me dit qu’un commentaire de Patoucha semble avoir disparu ? » Bof! Pas de quoi fouetter un chat Corto! Le « Génie sans bouillir » pour lessiver le blog de mes commentaires…… 🙂 En sera-t-il de même avec cette vidéo qui se rapproche à un certain moment du titre et du « lessivage de cerveau » (pas exprès là…) qui laissera A Thévoz un goût amer ou de miel… En tout cas elle est à visionner: http://www.dreuz.info/2016/04/02/youtube-a-censure-ce-clip-meritait-il-detre-bloque/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

    Écrit par : Patoucha

    Continuez à allumer des bougies, à faire des dessins, à vous câliner. …â fanfaronner avec des « même pas peur  » , à creuser le gouffre de la niaiserie avec des « Je suis Charlie  » « Je suis Paris « Je suis Bruxelles « …. NON ! ! JE NE SUIS PAS UNE VILLE ! JE SUIS EN GUERRE ! !! Et quand on est en guerre, on ne fait pas des bisous et des câlins devant la caméra de BFM en guise de réaction aux attentats. Quand je vois la Chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini, pleurnicher lors d’une conférence de presse, j’ai envie de hurler : « VIREZ -MOI CETTE CONNASSE ET METTEZ -MOI UNE MARGARET THATCHER OU UNE GOLDA MEIR !!!  » Quand allez -vous cesser d’être dans le pathos dégoulinant, pour réagir en véritables guerriers impitoyables ? Continuez à chouiner, en attendant, les islamistes creusent vos tombes !

    Écrit par : Corto

    A propos d’issue messianique (voir plus haut). Ne pourrait-on cesser de dire n’importe quoi? Jésus (un « Jésus »!) aujourd’hui, ce samedi 26.03.2016 est ou fut un homme un peu plus loin ayant manifestement tout perdu illusions comprises et indiscutablement beaucoup pleuré. C’était dans un coop, à Pause café. De lui, l’autre, il fut enseigné « vrai Dieu », on ne sait, « vrai homme », donc, pas infaillible. La joie de Pâques le fera se relever (l’autre, le « Jésus de Srinagar ») et partir voir un peu plus loin, si on osait, que le bout de son nez soit Temple et synagogues. Les problèmes de ce monde ne se résoudront pas plus à coup de fric que de vulgarité.

    Écrit par : Myriam Belakovsky

    Ton Jésus est en train de mener 1700 d’histoire chrétienne dans le mur, il est vrai que lorsqu’une civilisation se termine avec des affaires de prêtres pédophiles, on est plus dans la vulgarité !

    Écrit par : Boccard

    « 1’700 ans »

    Écrit par : Boccard

    A part les prêtres pédophiles? N’y a-t-il de pédophiles que les prêtres qui sont concernés par cette ignominie? Ce qui mène droit dans le mur: cupidité, vénalité, veulerie, cruauté, mauvaise foi Que d’autrui! Laisser-faire, indifférence, lâcheté, égoïsme? Avez-vous hors dogmes, légendes ou vérités assénées… lu Arnaud Desjardins et Valérie Loiseleur L’AUDACE DE VIVRE Edition de la Table Ronde? Jetez toutes les « anciennes » valeurs donc du point de vue des irresponsables « nulles » par-dessus bord, privez vos enfants de ces repères, bientôt, quant aux conséquences, Boccard, vous viendrez nous en dire des nouvelles!

    Écrit par : Myriam Belakovsky

    Madame Belakovsky, Vous, tout comme la hiérarchie catholique oeuvrer en défaveur des enfants violés par millions et cela depuis maintenant plusieurs siècles. Oui beaucoup d’enfants violés par des prêtres ont à leurs tours violés d’autres enfants sans être devenus prêtres eux-mêmes. C’est un fait et cela prouve que votre Jésus, qui n’est sans aucun doute certainement inventé à partir du 3ème siècle, a conduit une bonne partie de la population mondiale dans la honte, la cupidité, la vénalité, la veulerie, la cruauté et la mauvaise foi. Le christianisme est sans doute l’une des corruptions de l’âme des plus dévastatrices, n’ayant laissé derrière lui, que la part la plus sombre de toute l’humanité. Ce constat est sans doute choquant et difficile à admettre, mais reste factuel et incontestable historiquement. L’islam n’arrive qu’en deuxième position.

    Écrit par : Boccard

    (faute d’orthographe : oeuvrez)

    Écrit par : Boccard

    Boccard Je n’aurais pas l’outrecuidance d’affirmer que j’œuvre en faveur des enfants. Toutefois vous me permettrez de vous dire que la lecture de Chiens perdus sans colliers, Gilbert Cesbron, a provoqué en moi comme en d’autres une vocation à l’enfance précisément. Avant de renoncer au catholicisme (non de par la pédophilie de certains prêtres mais par rapport à trop d’abus particulièrement le célibat des prêtres, refus de la contraception à part la méthode dite des bébés Ogino, concernant le statut des femmes, j’ai choisi le protestantisme. Un protestantisme « bouddhisant ». Un suivi d’une cinquantaine d’années me permet de vous dire que Jésus a existé Renan, Jésus et Israël, Jules Isaac, Fasquelle. Messadié: Jésus de Srinagar, pour ne citer qu’un ou deux livres mais j’en ai des vingtaines chez moi et, historique, qu’il était appelé « bâtard fils d’impure » (il faut vous informer, Boccard!) ce qui expliqueRAIT qu’en son cœur on ressente le pourquoi de cette affirmation de lui comme fils du père mais sans aucune justification ou preuve possibles. Apprendre par l’empathie ce que pouvait être son mal. On ne sait pratiquement rien de ce qu’il enseigna lui-même mais toute personne qui a « cheminé »(non ergoté) peut avoir le sentiment que, suivant la prière de ou attribuée à Jésus soit que « ces petits ne soient point égarés » (à condition d’être de bonne foi soi-même et persévérant quitte à changer d’optique)n’a pas été égarée. Mais il fallait entendre en soi la suggestion de savoir écouter tout en se taisant. Observer, également. Noter les contradictions ce qui permettait d’exercer ou de stimuler les petites cellules grises tout en préservant la plasticité de son cerveau. Le fait de se demander ai l’on avait bien agi, si l’on pourrait ou aurait pu faire mieux (l’examen de conscience: imaginez-vous nos seigneurs de Bruxelles, à propos d’austérité, qui auraient concernant leurs sujets les moins privilégiés pratiqué l’examen de conscience?)n’était pas en soi de trop dans l’éducation des enfants comme dans la vie adulte, affective ou professionnelle (pratiquer le mobbing aurait été « pécher »)! Merveilleux cynisme ambiant, n’est-ce pas Boccard!? Maintenant, une page du christianisme, ses fautes comme ses vertus (soins aux malades, soutien aux prisonniers, pain avec le reste aux moins privilégiés, etc. Culture, musique, théâtre jusque dans les quartiers les plus malheureux)se tourne. Autres temps, autres problèmes urgentissimes. Viendra ou non un prochain/e grand homme ou femme comme Marie Curie en son temps ou « inspiré ». Voir Les Grands Initiés, par E. Schuré. Pour ma part je pratique le yoga depuis plus de trente ans et dénonce la démarche consistant, Boccard, à ne voir que ce que l’on veut voir. Je ne répondrai plus à vos messages sans que cela signifie mon acquiescement. Dans mes activités paroissiales d’autrefois j’ai eu le privilège de rencontrer des prêtres parfaitement moraux et sains d’esprit chercheurs de vérité. Ainsi que des religieuses ne pratiquant pas le tourisme sexuel. A ce propos le tourisme sexuel concernerait-il particulièrement les prêtres?

    Écrit par : Myriam Belakovsky

    Vous ne comprenez pas, bien sûr que tous les prêtres catholiques, à quelques exceptions près, sont tous homosexuels, c’est pas moi qui le dit, c’est un cardinal du vatican et si vous entourer ces homosexuels acharnés d’enfants, on connait la suite, d’ailleurs toute l’histoire de ce Jésus, tourne autour d’une histoire de mecs qui rejette la seule femme présente dans le scénario. Preuve qu’il s’agit d’une histoire montée de bric et de brac au 3ème siècle par une bande de pédés hellénistes nostalgiques, ce Jésus n’a jamais existé, sinon il aurait laissé des traces pendant les 2 premiers siècles de l’ère vulgaire.

    Écrit par : Boccard

    @ A Pierre Jenni (Je complète mes commentaires) On trouve toutes références historiques concernant Jésus in Jésus et Israël, Jules Isaac, Fasquelle. 1970, environ. La chrétienté peu à peu s’est tournée vers l’Orient. Yoga, bouddhisme. Je rencontre un équipier de Maharaji dit alors « gourou » et lui demande pourquoi l’Inde ne voit pas en Jésus une incarnation divine. Parce que, me répond-t-il, Jésus est doté d’un pouvoir d’effet de miroir qui renvoie l’homme à lui-même. Il y a un autre équipier de Maharaji. Le premier, dont je viens de parler, est d’apparence très ascétique, le second me renvoie une image de moi-même en laquelle je puis me reconnaître, donc, Jésus vu de l’Inde n’a pas l’apparence ascétique que l’on prête à Jésus. Il choque, ce Jésus vu de l’Inde. Il y a un jour, au restaurant sont assis deux hommes. L’un, incroyablement ascétique, restaurant de la Coop! parlerait donc d' »austérité » avec Mme Merkel et ses amis…l’autre, en face de lui, non. L’ascétique me cligne de l’œil. Celui qui n’a pas l’air de Jésus mais, vu de l’Inde, le serait, ne voit rien ce qui correspond à notre époque, à d’autres, également, où certains requins profitent de l’aveuglement des uns pour les leurrer, les happer, n’en faire qu’une bouchée en tout. Autre « effet de miroir ». Cet homme compris miroir vu de dos évoque l’homme happé par la vie le monde homme « multitude », homme « amorphe ». Je redis le titre du livre admirable, avec cette description de l’homme happé devenu amorphe et multitude, par Arnaud Desjardins, L’AUDACE DE VIVRE La Table Ronde Paris L’homosexualité ne dérange pas du tout les êtres qui cherchent la vérité. Toutefois l’auteur de ce livre redit que sans ovule et spermatozoïdes il ne saurait y avoir procréation. Sans respect les uns envers les autres, sans partage et sans authenticité pas d’amour ou d’amitié non plus. Nos enfants!? Bonnes Pâques à tous.

    Écrit par : Myriam Belakovsky

    Pour éduquer un enfant je lui dirais: Hospitalité Authenticité Respect Partage Persévérance Equanimité (égalité d’humeur) Mais je ne saurais appeler à l’hospitalité des flux/hordes migratoires de ce temps. Folie irresponsabilité, oui. Sens authentique de l’accueil, dignité: à la hauteur de notre pays, la Suisse, non.

    Écrit par : Myriam Belakovsky

    Ah les belles phrases creuses et mensongères : « Pour éduquer un enfant je lui dirais: Hospitalité Authenticité Respect Partage Persévérance Equanimité (égalité d’humeur) » Pourquoi pas « arbeit macht frei » ? « Mais je ne saurais appeler à l’hospitalité des flux/hordes migratoires de ce temps. » Et le pape des chrétiens qui a pour la xième fois laver les pieds des migrants !!

    Écrit par : Cornuz

    Ca fait 1700 ans que les adeptes de la secte « chrétienne » nous bassinent avec des mensonges ayant mené que la mort et le génocide de milliards d’innocents !

    Écrit par : Cornuz

    Même le calendrier soi-disant vieux de 2’000 ans date d’il y a 1’400 ans ! En fait le calendrier chrétien a été créé après le calendrier musulman !!

    Écrit par : Cornuz

    « le pape des chrétiens » Le Pape de Rome est le pape des Chrétiens catholiques, les Protestants eux n’ont pas de pape, tout en étant Chrétiens. Cette distinction est aussi importante que celle qui existe entre Musulmans sunnites et Musulmans chiites.

    Écrit par : Mère-Grand

    @Cornuz, c’est votre savoir ou votre croyance? que vous balancez ici : < Même le calendrier soi-disant vieux de 2’000 ans date d’il y a 1’400 ans ! En fait le calendrier chrétien a été créé après le calendrier musulman! > Primo: Le calendrier utilisé de nos jours est le « calendrier grégorien », qui n’est qu’une forme du calendrier romain qui n’a rien de chrétien Deuzio: 1740 est la date à laquelle l’an zéro fut décidé par les astronomes, selon une notation algébrique Tertio: pour vous faire plaisir, voici 1 petit chrono qui vous récapitule les diverses versions calendaires dans l’ordre du + ancien au + récent, le musulman étant une spécificité basée sur versets coraniques, est le plus récent – maya (héritage Olmec) & aztèque, semblent-il les plus anciens calculs cycliques prévisionnels & calendaires ayant été utilisés, sur bases astrologiques (y inclus donc, solaire & lunaire), origines non déterminées, attestées par des vestiges de cadrans solaires, tables de calculs de cycles, dont le dernier aurait commencé le 13 août 3114 avant JC. A voir: « la Pierre du Soleil » à Axayacatl, monolithe de +80 tonnes daté 1479 – chaldéen, vers 3800 av JC, la civilisation babylonienne (babyloniens, chaldéens, assyriens) organise calendriers (on leur doit la journée en 24h, les noms des jours & semaines) et utilise le cadran solaire, basé sur l’observation des mouvements des astres, – chinois, apliqué à -2697, premier système calendaire chinois créé en 2637 av JC – romain, calendrier de la Rome primitive attribué à Romulus (vers 753 av JC), comportait une division annuelle en dix mois, sur 304 jours – julien, introduit par César en 46 av JC, sera repris, réformé, par la réforme grégorienne. Existence dans les textes (Fasti Antiates Majores) d’un calendrier pré-julien (sorte d’agenda cyclique de fêtes annuelles) attribué à Numa – hébreux, vers 359 AD, calendrier solaire/lunaire attribué à Sanhédrin (substitution du calcul à l’observation) dont Hillel II publie le mécanisme – grégorien, imposé par le pape Grégoire XIII en 1582 aux pays catholiques dans le contexte du grand schisme d’Orient, est une règlementation calendaire (défini par ex les années bissextiles), n’est pas un nouveau calendrier – musulman, basé sur le coran (Sura IX, 36-37), adopté vers 632 (après JC), calendrier de type lunaire, sur un cycle de 30 ans. Autres calendriers (égyptien, hebreu etc): http://olravet.fr/AideCalendes/Paques.htm http://dinosoria.com/calendrier_maya.htm http://www.persee.fr/doc/bude_0004-5527_1973_num_1_2_3229 http://media4.obspm.fr/public/AMC/pages_tp-calendrier/cal-origine.html http://histoiredechiffres.free.fr/calendrier/principal.htm

    Écrit par : divergente

    @ Cornuz Il s’agit d’éduquer nos enfants à l’ouverture du cœur, à l’hospitalité « bien comprise »! L’authenticité: qui parle mensonge? Respect: quel est le problème Partage: garder tout pour soi? Persévérance: efforts (confiance en soi) non? Equanimité conduit au bouddhisme Qui évoque le pape? Ainsi que les camps de concentration (« Arbeit macht frei »)? Cornuz Non moi. Malveillance, nuisance, ignorance: n’importe quoi: bonne voie?

    Écrit par : Myriam Belakovsky

    @Myriam Belakovsky, c’est votre foi ou vos préceptes de croyance? que vous postez non-stop dur-dur d’être un bébé, chantait le petit Jordi dans le micro-à-sous de ses parents

    Écrit par : divergente

    @ divergente Si l’on trouve que les gens s’expriment trop souvent « non-stop »… pourquoi les interpeler? L’histoire de Jésus, qu’il ait existé ou non, par ce « grain qui doit mourir pour donner du fruit », ainsi que, une fois ressuscité sa descente aux enfers avec Jugement des Morts conduit droit au mythe d’Osiris repris par les psys à commencer par Jung, mythes et archétypes. Pour l’étude, de quoi passer de bons et fins moments.

    Écrit par : Myriam Belakovsky

    Voilà la saloperie, vous le dites vous-même, « le grain doit mourir pour… » En plus vous n’y connaissez rien en biologie, un grain meurt uniquement si il ne donne pas de fruit, même vos phrases toutes faites, ne tiennent pas la route. Vos mensonges rongent à chacune de vos déclarations §

    Écrit par : Un_lecteur

    @Myriam B. Vous ne pouvez vous cacher derrière ce « on » dès lors que je vous ai expressément interpellée : libre à vous de vous rendre service, ou pas mais prière (sic) de ne pas délayer votre sauce sous le tapis du voisin Bigre!

    Écrit par : divergente

    @ divergente Je vous poserai une question puis « on » en restera là. Entre qui signe prénom et nom ou par pseudo tel divergente, qui se « cache »? @ Un lecteur Prenez la peine de lire les évangiles. On comprend parfaitement ce que signifient les versets en question. Sinon, prenez-vous-en aux évangiles eux-mêmes. Mais on peut également se demander ce que savait Jésus (de même qui parlait d’un commandement nouveau lequel, en fait, ne l’était pas. Le terme mensonge est ridicule surtout quand on a appris qu’un rabbin peut à quelques versets trouver jusqu’à quarante interprétations différentes. Merci à notre hôte pour sa patience.

    Écrit par : Myriam Belakovsky

    Avant de ne pas répondre à Dieu sait quoi je tiens à affirmer que les églises nous ont toujours enseigné que par ce grain qui doit mourir Jésus fait allusion à sa mort. Un ami prof de philo me disait que les évangiles sans le récit de la crucifixion qui a touché tant de monde ne seraient pas parvenus jusqu’à nous. On sait, aujourd’hui de façon certaine que Jésus non heureux en famille était appelé « bâtard, fils d’impure ». En osant, mais avec respect, sans fiel, haine ou malveillance, se demander si Jésus ne se serait pas trompé quelque part (lire Jésus et Israël, Jules Isaac et Jésus de Srinagar, Messadié, entre autres…) l’annonce de Gabriel, sorte de programmation de Jésus? Que lui disait ou demandait sa mère? Marie, son « fiat », que la volonté divine s’accomplisse: grossesse voulue ou subie? Grossesses non désirées problèmes cardiaque et système nerveux pour les enfants. Le fait de n’être pas le fils de Joseph, relationnel: entente, mésentente avec la fratrie (Marie, aux dernières nouvelles, seconde épouse de Joseph avec enfants des deux mariages)? Chagrin: possibilité d’avoir demandé à Dieu d’être pour lui ce père (abba) qu’il n’avait pas auprès de lui permet de réfléchir à bien des choses… quand on a eu pour formation de s’occuper… notamment d’enfants. Avez-vous, lecteur, divergente… Boccard! lu Dolto, travaux sur les évangiles et la psychanalyse? Bettelhein, sa psychanalyse des contes de fées tous textes qui sont toujours le reflet de situations, situations qui sont nos situations ! Travaillez ces textes en toute bonne volonté, souci d’apprendre, de comprendre, vous dérangerez sans doute pas mal de monde: Dieu, en aucun cas. Joyeuses Pâques, gente compagnie.

    Écrit par : Myriam Belakovsky

    A vouloir le bien à tout prix, certains sont prêts au pire et commettent le pire, c’est pas si simple, et vous en êtes un fâcheux exemple, vos paroles sont vides, même un perroquet aurait plus de profondeur.

    Écrit par : Un_lecteur

    bis repetitae de Myriam Belakovsky: encore une fois en quête de justification? besoin de nourrir votre addiction? demandez-vous laquelle (addiction) ou voyez-ça avec votre psy lecteurs & auteurs de blogs se lassent vite d’être utilisés comme fournisseurs de béquilles & fourrage d’égo

    Écrit par : divergente

    Ayant pratiqué une psychanalyse didactique et vivant selon depuis (1969) si je voulais me titrer, « psy » je le pourrais (non le métier). Moins les gens ont compris les évangiles plus insultants ils sont. Le pape, dit vicaire du Christ a dit « Qui suis-je pour juger!? » Le Christ présenté comme vrai homme donc faillible (pour nous apprendre, nous éclairer selon un plan de salut divin nous concernant). Appelé messie, ses fidèles voulant le faire roi, etc. cet homme peut-il (toujours selon ce plan divin) être finalement comme grisé par le succès? Comme il risque d’arriver à tout homme à qui à partir d’un certain moment tout réussit? Conséquences, ayant dépassé les limites, insulté (invité chez un pharisien qui lui fait remarquer qu’il n’est pas conforme à son enseignement), traité certains (Luc, les « foules ») de race ou d’engeance de vipères, Pierre qui ne lui veut que du bien de « Satan ». Refusé de recevoir sa mère qu’il doit selon les commandements honorer et renié sa famille en intimant aux siens d’en faire autant,etc. il connaît l’échec, l’affront, la souffrance (en l’occurrence crucifié mais cet état est quotidiennement connu) et dit ou crie à Dieu ce qu’il nous arrive de ressentir jusqu’à la moelle: « Pourquoi m’as-tu abandonné? On ne sait quel fut ou ne fut pas la réponse divine mais en tant que soi-même, grisé par le succès, ce qui au vu des insultes en ces commentaires me concernant ne peut être mon cas, on peut entendre Dieu lui avoir dit, toujours pour ce plan de salut nous concernant: « Qui a abandonné qui? »! Vrai homme et vrai Dieu avec par le fait de l’abandon pour un temps de ce qui est enseigné de Dieu: omnipotence, omniprésence, omniscience afin de se rapprocher de nous par empathie saisissant nos tourments mais quid sans notre participation? « Là où il y a l’amour là il y a Dieu ». Tolstoï A nous de voir ce que nous voulons développer. Seule l’authenticité, qui figurait dans l’énoncé de quelques mots clés en mon premier commentaire, rend heureux, actif et créatif. Artisan … artiste. Pour les croyants « selon Dieu ». En suivant Bach lui-même non grisé par le succès indiquant en début de ses manuscrits « Pour la plus grande gloire de Dieu ». .

    Écrit par : Myriam Belakovsky

    tout excès est insignifiant ! Ca tourne à la provocation, le pendant chrétien du ramadan des blogs TdG !

    Écrit par : Corto

 

1000 balles d’amende pour Eric Grassien

18 octobre 2013

Photo: ©Haykel Ezzeddine

Sur ce coup je sens que je ne vais pas me faire des amis… A lire les divers commentaires sur FB ou sur les blogs, presque tout le monde semble penser que cette amende est indigne.

La serait-elle moins si elle était infligée à une autre personne qui ne souffrirait pas de handicap ?

Je ne connais pas l’histoire d’Eric et je suis ravi que la place des Nations soit restée un espace ouvert aux manifestations. Eric savait à quoi il s’exposait en installant un camping sous la chaise. Grâce à un large soutien populaire et la réticence des autorités à faire preuve d’inhumanité, il a pu squatter la place plus d’un mois et a fini par obtenir un logement. Tant mieux pour lui.

Photo: ©Haykel Ezzeddine

Nous transportons fréquemment des personnes à mobilité réduite ou sérieusement handicapées dans nos taxis. Un grande majorité d’entre-eux ne sollicitent pas l’aide du chauffeur et développent une autonomie admirable. Seule une petite minorité se victimisent et font sentir leur mal être.

Eric fait assurément partie des battants. Fort du soutien massif des Genevois, il dénonce cette amende et obtiendra vraisemblablement satisfaction. D’une manière ou d’une autre. Tant mieux pour lui, ici encore. Mais sans moi.

Je relevais, un peu narquois, sur le blog d’Ezzeddine que 1000.- c’est pas cher payer pour un appartement à Genève. A la place d’Eric, j’en serais resté là et j’aurais payé cette amende presque avec plaisir. Non seulement j’aurais assumé cette modeste conséquence de mon acte, mais j’aurais posé une pierre de plus dans l’édifice de la non discrimination.

Lien permanent Catégories : Air du temps, Genève, Politique 3 commentaires

Commentaires

  • 100% d’accord M. Jenni Écrit par : Corentin 17h13 – vendredi 18 octobre 2013
  • Vous n’aviez pas besoin de vous justifier – on est beaucoup à avoir aimé votre humour! votre gentillesse … ne vous a pas perdu. Continuez! Écrit par : pierre à feu 20h38 – vendredi 18 octobre 2013
  • Je vous suis aussi, avec plaisir. Et vous appuie particulièrement pour le coup. Écrit par : Djl 00h01 – mardi 22 octobre 2013

Quizlet

Ma fille Maya est en première année du Collège. L’autre jour elle est venue vers moi, toute enthousiaste, me montrer la dernière trouvaille du « geek » de sa classe.

Andreï a concocté un petit menu personnalisé pour tous ses potes de classe sur l’application Quizlet. Il a téléchargé la version PDF du bouquin d’allemand et fait des copier-collés des chapitres à connaitre pour la trim de fin d’année.

Résultat, tout ce petit monde pianotait sur son clavier de smartphone pendant la récréation pour battre leur record de temps de réponse aux questions de vocabulaire.

Quand Maya m’a fait la démonstration j’étais totalement sous le charme. Imaginez nos fameuses cartes que l’on découpait dans un papier cartonné pour écrire le mot en français d’un côté et en allemand de l’autre. Et bien d’un glissement de doigt sur la vitre la carte se tourne et une voix nous dit le mot avec un accent parfait, au singulier et au pluriel. On peut, bien entendu, choisir le sens. Le jeu qui a été mis en place permet de battre son propre record. Tout le monde craque et s’amuse.

C’était mon rêve et ma grande frustration à l’école. Apprendre en s’amusant. C’est dorénavant possible et de plus en plus.

Je savais que la rénovation de l’enseignement viendrait tôt ou tard. Pas seulement parce que les profs en ont marre de remplacer les parents dans un rôle de tuteur disciplinaire, mais parce que l’on a de plus en plus besoin de sens pour être motivé dans l’apprentissage, quel qu’il soit.

Les premières tentatives se sont avérées infructueuses. L’abandon des notes a déstabilisé tout le monde par la perte de repères. Et le monde d’aujourd’hui suit toujours un modèle compétitif où la concurrence internationale est acharnée.

Ce n’est pas grave. Nous y viendrons, nous y sommes déjà mais nous ne le savons pas encore. L’école de demain sera radicalement différente et accessible à tous, gratuitement. Nous pourrons choisir nos profs en ligne, les contenus des cours seront très rapidement adaptés au monde réel, à l’économie, bien sûr, mais pas seulement.

La souplesse et la flexibilité qui sont devenus des must dans la vie professionnelle vont enfin trouver leur écho dans la formation. Une révolution douce est en route. Elle se fera tout naturellement, sans effort, de manière évidente et incontournable.

Quel bonheur !

Catégories : Air du temps, Conseil d’Etat, Genève, Politique 3 commentaires

Commentaires

  • Intéressant. Pourquoi ne donnez-vous pas les références de cette antisèche qui pourrait servir à d’autres? Bonne journée Écrit par : Jean-François Mabut 07h55 – lundi 10 juin 2013
  • génial!
    grandir en jouant à apprendre en aimant ça – pour autant que les adultes respectent le tout…
    juste les bonnes vieilles méthodes Steiner-Piaget-Montessori de retour sur la scène 2.0 Écrit par : genevois déshérité 20h45 – mardi 14 juillet 2015
  • Pour trouver Quizlet, il faut juste taper le ce mot dans Google et le tour est joué. J’espère que quelqu’un a orienté J.F. Mabut le 11 juin, parce que je découvre ce billet seulement maintenant !
    C’est effectivement un outil très pratique et d’une utilisation très souple. Écrit par : Calendula 19h24 – samedi 25 juillet 2015

Rénovation du scolaire et ARLE

Je partage sur ce point les réflexions de Monsieur Pascal Décaillet. L’éducation, l’instruction, la culture sont des domaines primordiaux pour le développement harmonieux de nos sociétés. Peut-être même plus que les tâches régaliennes qui visent à assurer la sécurité, la protection des citoyens.
Mais là aussi il va falloir savoir faire la part des choses entre ce qui est souhaitable et ce qui est réaliste. A notre époque de globalisation, il n’est pas possible de proposer des bifurcations importantes dans les orientations de la formation au niveau local communal, cantonal ou national, si nos voisins ne sont pas prêts à en faire de même.
Tant que le modèle qui prévaut est la compétitivité avec les scores sanction des études PISA et autres évaluations, il serait suicidaire d’implémenter un modèle révolutionnaire. Les écoles privées ont pourtant tenté l’aventure avec plus ou moins de succès, mais l’école publique,  qui a essayé de suivre le mouvement, s’est très vitre recroquevillée pour sauver les restes d’une rénovation mal maîtrisée.


Echec de la rénovation et réintroduction des notes
Ma fille Maya va sur ses 17 ans. Lorsqu’elle a commencé l’école, j’étais très enthousiaste. Elle aimait. Quelle contraste avec l’école telle que je l’ai subie !
Je découvrais de nouvelles approches, les conseils de classe m’ont totalement séduit. Ainsi on apprenait déjà tout petit à gérer les conflits dans la discussion.
La suppression des notes me semblait une bonne voie. Mais il fallait tout de même pouvoir évaluer les progrès. Nous comptions sur la prof pour nous tenir informés d’éventuels difficultés qui nous auraient échappé dans l’avancement de notre fille.
Mon enthousiasme n’a pas trop duré. Le corps enseignant était divisé entre les nostalgiques de l’école à papa et ceux qui voulaient rénover. Ils avaient tous raison, sauf les intégristes des deux camps.
En effet, s’il est certainement nécessaire d’encourager la coopération plus que la compétition, il faudrait que ce modèle soit choisi par tous et à tous les échelons. Or que remarquons-nous ?  Sitôt arrivés au collège, c’est le retour brutal dans le monde cruel qui prévaut aujourd’hui, dans la vie de tous les jours, au boulot et ailleurs.
Enfin, à l’UNI, chacun est livré à lui-même. Il devra se débrouiller pour obtenir les crédits qui lui permettront d’optenir ses diplômes.


ARLE pour répondre à la préoccupation des parents
L’association refaire l’école a tiré la sonnette d’alarme et mis le doigt sur des aberrations. Surtout, elle s’est faite le relai de l’inquiétude des parents qui ne savaient plus trop où en étaient leurs enfants. En fait, les notes étaient surtout utiles pour les parents.
Ma fille souffre aujourd’hui de sérieuses lacunes en orthographe qui péjorent ses travaux pourtant de bonne tenue. Visiblement ses profs n’avaient pas complètement compris la philosophie que défendait la rénovation de l’école. Le laxisme dont certains ont fait preuve dans divers domaines cruciaux fut sanctionné par le retour des notes et l’abandon d’idées pourtant prometteuses. Heureusement que les conseils de classe se tiennent toujours pour ma fille Zoé de 11 ans.


Cadres et autres directeurs dans les écoles
Point de situation sur l’introduction des directeurs dans les écoles
Si je me base sur mes expériences personnelles avec mes filles, j’aurais tendence à penser que les directeurs ne sont pas nécessaires ou du moins qu’ils ne remplacent pas avantageusement les inspecteurs de l’époque. Et surtout ils coûtent très cher. Je m’interroge aussi sur leur spécialisation qui implique qu’ils ne pratiquent plus l’enseignement et sont donc en décalage avec les profs et les élèves. Ils deviennent des technocrates de l’enseignement.
A une époque où les ressources manquent, il serait certainement judicieux de revoir ce système cher et controversé par les profs eux-mêmes afin d’augmenter le staff d’enseignants et arriver à des ratios d’élèves par classe plus proche de l’idéal. 


Quel avenir pour nos enfants ?
Un monde qui se baserait sur la coopération plus que sur la compétition
Voilà encore un rêve qui ne se réalisera pas avant longtemps. Mais il faudra bien s’y mettre un jour si nous voulons évoluer dans nos sociétés. Les écoles alternatives genre Montessori et Rudolf Steiner s’y sont mises il y a près d’un demi-siècle et les résultats sont là. Les élèves qui sortent de ces écoles ne sont de loin pas les allumés qu’on craignait. Au contraire, ils semblent globalement plus épanouis. Ils seront les pionniers, les défricheurs. Et même si le monde du travail est toujours aussi impitoyable, ils ont déjà intégré les notions de flexibilité et de confiance qui leur permettent de mieux gérer les crises.


Ecole obligatoire, UNI en ligne pour tous
L’instruction obligatoire suit une logique respectable qui vise à donner à tous des chances égales de réussir leurs vies. Un peu comme pour l’assurance maladie, on s’impose une certaine solidarité. Mais comme tout ce qui est obligatoire ou interdit, la tentation sera grande de frauder.
Si un peu de contrainte ne fait pas de mal, il serait dommage que l’élève soit dégoûté par l’ingurgitation de matières pour lesquelles il n’a aucune affinité ou des difficultés insurmontables.
Chaque être est unique et a sa place dans ce monde. Lorsque j’étais au CO, en dernière année, nous avons suivi des exposés sur les métiers de l’imprimerie et de l’électricité. Ces domaines recherchaient de la relève. Et bien près de la moitié de ma classe a opté pour un ou l’autre de ces métiers. Avec un sacré déchet à la longue puisque la raison du choix n’était pas motivée par une aspiration mais par la sécurité de l’emploi et des revenus.
L’Uni offre déjà depuis plus de trois ans les cours de théologie en ligne gratuits. D’autres matières suivront. Le prof est filmé. Seules quelques sessions d’examens annuels se font à l’Uni pour obtenir ses crédits. L’EPFL s’y est aussi mise. Nous assistons mine de rien à une profonde révolution de l’accès aux matières. Bientôt nous pourrons choisir notre prof en ligne.

2 COMMENTAIRES


Bonjour,
Je me permets de préciser ici que le but premier de l’initiative que l’Arle avait lancée était surtout de mettre un terme à la Rénovation catastrophique que le DIP avait mise en place. Pour se faire, certes, il fallait passer par le retour des notes certificatives (aspect important). Mais le but second avait autant d’importance si ce n’est plus: casser les cycles d’apprentissage de…4 ans!!! Durée pendant laquelle l’enfant était censé progresser à son rythme sans qu’une évaluation sérieuse ne soit donnée aux parents. Raison pour laquelle nous avions pris soin de mentionner clairement le retour des notes ANNUELLES et certificatives.
Je rappelle encore que l’initiative de l’Arle avait gagné ,en 2006, à plus de 76%…devant même le contreprojet du CE, soutenu par la plupart des partis politiques
Écrit par : Duval | 24 mai 2013


Un fascinant discussion vaut commentaire. Je pense que vous devez Publier plus sur ce sujet , elle ne peut être un sujet tabou question, mais généralement gens ne parler ces .
Pour la prochaine! Cordialement !
Écrit par : Eddie | 10 juillet 2013