mars 12, 2022

Zulu

Selon l’ONU, il y aurait encore plus de 6000 cultures actives sur la planète. Seul un tiers est recensé. Une, en particulier, est en voie de disparition. Elle vit la loi qui régit les empires. Un cycle implacable qui implique une chute à la hauteur vertigineuse de son déploiement.

L’occident a poussé la logique jusqu’au bout dès le moment où il s’est senti des velléités divines. La Science a eu l’arrogance de dépasser la mystique considérée comme une superstition. Le transhumanisme n’est que le but provisoire de ces nouveaux messies qui adulent la technologie sans vraiment mesurer le prix à payer.

Je suis tombé sur cette vidéo qui m’a touché et rappelé que la grande majorité, en termes de population, a gardé un contact avec l’énergie première, tellurique, celle qui imprègne tout. Dès lors nous pourrions presque nous réjouir de la fin de ce cycle qui aura permis de réaliser le cul-de-sac d’une société de consommation et de capitalisme de prédation dans la logique auto-destructrice du libre marché qui implique la financiarisation, les investissements productifs à court terme, volatiles et dépourvus d’émotion.

Je crains cependant que le monde ne réalise pas vraiment le danger que constitue le fameux 1% de Stiglitz. A eux seuls ils détiennent le pouvoir absolu de conditionner les peuples et in fine les anéantir pour pouvoir se partager le gâteau entre amis. Car ne nous y trompons pas. C’est bien l’agenda inavouable qui sous-tend toutes les dérives que nous traversons en cette fin d’ère. Et le dénouement risque bien d’être sanglant. Et ce juste pour continuer comme avant sans épuiser les ressources.

Qui complote ? Qui ose simplement penser ? Puis peut-être en causer…