novembre 17, 2021

Ole Skambraks

Je n’en peux plus !

C’est sous ce titre que ce journaliste allemand nous offre un témoignage poignant sur l’absence de débat dans les médias et la censure systématique de tout discours dissonant face à la doxa gouvernementale.

Il risque gros, mais on sent qu’il a atteint la limite du supportable pour sa conscience. Merci donc à ce courageux et à tous ses collègues qui sauront s’en inspirer pour retrouver un peu de déontologie dans le métier.

novembre 2, 2021

Laurent Mucchielli

Sociologue, directeur de recherches au CNRS (Centre Méditerranéen de Sociologie, de Science Politique et d’Histoire).

« Dans les démocraties, la plupart des questions de sociétés font l’objet de débats publics contradictoires plus ou moins intenses et plus ou moins polémiques. Pourtant, si elle monopolise les commentaires dans les médias, la « crise sanitaire » ouverte par l’épidémie de coronavirus au début de l’année 2020 se caractérise par une fermeture inédite du débat public, une absence de véritable débat contradictoire, des phénomènes de censure et d’ostracisation pour le moins inhabituels. »

Je recommande vivement le blog de Laurent Mucchielli. Notamment cet article de février 2021 qui détaille les processus à l’oeuvre.

S’il est sain de douter et de se méfier des théories complotistes, il est en revanche fortement recommandé de se faire une idée par soi-même sans évacuer les discours dissonants.

Nous assistons, plus ou moins sidérés, à une division du monde en deux blocs qui ne se parlent pas, ou plus. Les conflits sont étouffés au sein des familles qui évitent le sujet alors qu’il est omniprésent dans les médias dits « officiels ». La guerre civile couve et l’humanité pourrait bien s’entre-tuer sans que personne ne lève le petit doigt.

Il sera même difficile de prendre le maquis et s’isoler dans la forêt pour tenter de sauver ce qui peut encore l’être et surtout le génome trituré par des apprentis sorciers qui ont remplacé Dieu. Car les moyens technologiques dont ils disposent permettent déjà de tracer en permanence tout un chacun.

septembre 22, 2021

Barbara Stiegler

La santé ne doit pas être une valeur morale suprême interdisant le débat.

Et ce débat reprend aujourd’hui grâce à des personnes comme Barbara Stiegler mais surtout par le ras-le-bol devant tant d’incohérences de nos autorités devenues inaudibles.

https://reporterre.net/Barbara-Stiegler-Les-autorites-detournent-les-questions-sanitaires-pour-instaurer-une
https://reporterre.net/Barbara-Stiegler-Les-autorites-detournent-les-questions-sanitaires-pour-instaurer-un
https://reporterre.net/Barbara-Stiegler-Les-autorites-detournent-les-questions-sanitaires-pour-instaurer-une
https://www.letemps.ch/societe/barbara-stiegler-sante-ne-une-valeur-morale-supreme-interdisant-debat

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Spiko Dark par Spicethemes